EDORAS - LA TAVERNE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3152
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 7 Juil 2008 - 19:00


L'homme encapuchonné fit de même: il leva sa chope et avala quelques gorgée de bière, mais peu-être avec un peu plus de malice que son vis-à-vis. Non qu'il y ait de la mechanceté dans son regard, pour ça non, mais seulement ruse et secret.

Le breuvage était de qualité, comme beaucoup d'oeuvres inspirées des Nains, mais pas au point de faire perdre la tête au vieil homme. Il réagit aux dires d'Albert, toujours de son parler doux et lent:

"Une bonne nuit de sommeil, j'en suis content pour vous, mais après la nuit vient le matin, et il faudra bien repartir, pour moi en tout cas. Ainsi sont les jours des voyageurs. Marcher, marcher, jour après jour après jour... Les montures ne sont pas de mon ressort, pas pour l'instant, en tout cas; deux pieds me suffisent. Mais j'ai cru entrendre le son de quelque sabot avant votre arrivée, j'en conclus donc que vous possédez un cheval, monsieur..."

Il entendait par là que l'autre se présente. Il commençait à se faire tard, et le vieil homme - quoique il n'ait pas l'air si âgé que cela en apparence - ne comptait pas passer la nuit à la Taverne des Cavaliers. Car le temps pressait, l'orage arrivait, la grande tempête de ce temps...

Il avait à faire à un autre endroit, et Edoras n'était qu'une simple halte, une escale, un repos avant la grande course. Mais, quoi qu'il en soit, sa destination resterait secrète de longtemps.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Mar 8 Juil 2008 - 13:57


Repartir au matin? Ce n'était pas là les ordres d'Alberd... Non, il était dans la ville pour un bon moment... Du moins, il resterait le temps qu'il faudrait pour terminer ses affaires et puis... et puis de nouveaux ordres arriveraient...

Mais pour l'instant, son but immédiat était de finir cette bière, puis d'en commander une autre...

"Alaberd, appelez moi Alaberd, et votre ouïe ne vous a pas trompé, je possède bien un cheval."


Alberd ricana ironiquement

"Enfin, dans ma contrée on appelle cela un cheval, ici, ou les montures son plus nobles qu'ailleurs, sans doute appelerait-on cela un ponnet... et encore..."

Alberd leva sa chope a ses lèvres, mais rien ne coula dans son gosier

"Il semblerait que ma pinte soit vide! Je vous en offre une monsieur...?"


Alberd n'était pas un homme sociable, mais en cette heure de fatigue, un peu de compagnie lui était agréable... Et puis surtout, son instinct méfiant s'était réveillé lorsque l'étranger avait voulu savoir son nom... Peut-être était-ce là une question innocente, mais il ne pouvait en être certains... Mieu valait rester vigilent, Alberd avait donc donné un faux nom et comme le disait le dicton, "garde tes amis près de toi, et tes ennemis encore plus..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3152
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mar 8 Juil 2008 - 18:02

* Alaberd, se dit l'homme encapuchonné... Alaberd... *

Non, cela ne lui disait rien, mais il pensa en lui-même que ce nouveau venu devait être véritablement stupide pour donner son véritable non, ou alors être tout l'inverse, très prudent en en avoir donné un faux. Enfin, il n'avait aucun mauvais dessein lorsqu'il lui avait demandé cette information, juste de la curiosité.

Le vieil homme reprit avec un sourire, toujours de sous son capuchon:

"Quand à ce que vous me demandez implicitement, je vous l'ai déjà dit tout à l'heure, encore que sous une forme peu commune. Car on me nomme Gamil-Aznân, ou simplement Gamil, si vous préférez. Enfin, ce sont les Nains qui m'ont nommé ainsi. Et si vous ne vous y connaissez que fort peu dans ce language, je vous dirai que cela veut dire Le Vieux qui va seul. Peu glorieux... enfin, glorieux ou pas, c'est bien la vérité, mais il arrive que cape sombre cache plus qu'elle n'affiche. Enfin, bien sûr, ce n'est guère là mon vrai nom, juste une surnom, mais il ne me plaît guère de révéler le mien; non que je me méfie de vous, monsieur, mais simplement qu'en ces temps sombres, les murs ont des oreilles, dit-on..."

Gamil termina sa chope de bière, avant de la reposer sur le comptoir. Il déclara alors en riant:

"Il semble que la mienne le soit aussi. Mon brave Alaberd, pour répondre à votre interrogation explicite, à présent, je vous remercie bien... mais allons, je vous la paye. Car cela faisait très longtemps que je n'avais pas parlé à un inconnu, croyez-moi. Mais après il faudra que je regagne une chambre, car je suis las comme je n'ai jamais été. Serveuse, deux bières..."

Les pintes furent de nouveau emplis; Gamil paya.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Mer 9 Juil 2008 - 10:43


Bien secret était le vieil homme vêtu de noir... Le bandit prit sa bière et bu quelques gorgées. Une bonne bière dans un gosiers déseché, il n'y avait rien de meilleur...

"Je vous remercie bien Gamil! Je n'ai plus devisé pareillement depuis bien des années... Et vous faites bien de m'expliquer votre surnom, car je parle quelques langes, mais pas le parler nain... Le vieux qui marche seul? C'est un bien triste surnom..."

Alberd n'était pas vraiment d'humeur à intriguer et poser des
questions, mais après quelques années passées en compagnies d'Ewan,
l'information et le renseignement devenait un réflexe dont on ne se
défaisait jamais...
Il prit donc un air innocent et tenta une question... L'individu en noir ne tomberait certainement pas dans le piège, mais il ne devinerait en tout cas pas les intentions d'Alberd...

Mais où courrez vous donc pour être si pressé? La soirée est bien jeune que déjà vous pensez rejoindre votre chambre... Votre destination est-elle si éloignée?"


Malgré ses paroles, Alberd ne comptait pas tarder à prendre la direction d'un lit... Lui aussi était las et ne demandait qu'une bonne nuit de sommeil... Mais cet homme était trop mystérieux que pour n'avoir rien à cacher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3152
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 9 Juil 2008 - 13:34


Bien secret était le vieil homme vêtu de noir, en effet. Aussi ne répondit-il à la question d'Alberd que de sa manière habituel: énigmatiques et, eh bien... secrète.

"Ou que je veuille arriver en fin de compte, c'est assez éloigné pour penser à ménager un peu mes jambes et ne pas trop traîner longtemps devant un comptoir. Et la soirée ne tardera pas à être vieille si je continue à ce rythme avec la bière et le bavardage."

Gamil vida le reste de sa chope, savourant les dernières gouttes de bière naine. Il la reposa bientôt sur le bois devant lui et salua son interlocuteur:

"Je me retire, dit-il. Au revoir, Alaberd! Je serai sur la route avant que le jour ne soit levé, aussi n'aurons-nous pas l'occasion de nous rencontrer de longtemps, j'imagine. Adieu."

Il se tourna vers la tavernière, lui disant qu'une champbre libre l'accomoderait bien pour peu qu'elle soit confortable, mais qu'il en jugerait par lui-même avant de payer le prix d'une nuit.

Gamil reprit donc sa canne sculptée et emprunta donc le couloir qui menait aux chambres du rez-de-chaussée, avant de disparaître dans l'une d'elle. Personne ne semblait l'avoir suivi, cela était bien.

Une fenêtre donnait sur l'extérieur, cela était encore mieux... Il l'ouvrit et passa avec difficulté par l'encadrure, puis la plaqua de nouveau avec soin. Sortir inaperçu n'avait pas été facile, et il avait même dû mentir pour cela. Dire autre chose que la vérité à des humains n'était pas dans ses habitudes, mais la situation l'exigeait, le temps pressait, et il ne pouvait courir le risque d'être suivi.

Pas de repos pour cette nuit, en vérité. Il redescendit comme il était monté, à présent caché par l'obscurité, et quitta la ville. Aucun Rohirrim ne devait le revoir de longtemps...

Pourquoi avait-il pénétré à Edoras pour l'espace d'un instant? Juste pour deux bières fraîches? Bien peu en connaisaient la cause.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miria
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 23
Localisation : Paumée...

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Sam 12 Juil 2008 - 9:58
Miria avait chevauchée vers Edoras pendant plusieurs jours déjà. Elle venait de s'enfuir lâchement de Minas Tirith, enfin "venait" était un grand mot, car il y avait eu bien sûr le long voyage pour arriver dans son pays natal, le pays des seigneurs des chevaux.

Elle n'était pas vraiment fier d'elle-même, car elle était partie pour une raison futile et puéril... Elle avait commencé à s'attacher à quelques personnes... Quelle idiotie...Elle aurait pu rester quelques jours de plus mais l'angoisse l'avait forcée à disparaître le pus vite possible. Elle avait enfourché son cheval et s'était enfuie à bride abattue, aveuglément sans vraiment savoir où elle allait et s’était finalement retrouvé dans les plaines de Rohan qu'elle avait tout de suite reconnue pour y avoir passé son enfance.

Tout cela était bien loin maintenant et mieux valait se concentrer sur l'instant présent ou sur ses projets futurs. Elle comptait revoir ses parents, enfin les observer de loin, car ils la croyaient mariés, avec une jolie famille, un gentil mari, de beaux enfants, de beaux vêtements, et surtout heureuse. Elle savait qu'ils ne supporteraient pas d'avoir une fille en armure, une meurtrière qui avait occis son mari à coup de hache et qui portait la douleur incessamment au fond de son cœur.

Elle était entrée dans la capitale sans problème et reconnaissait quelques demeures qu’elle avait vues pendant son enfance. Son cheval étant fourbu par un si long voyage, elle le laissa dans une écurie où de jeunes palefreniers s’occuperaient de lui et avait continuer pied jusqu'à la taverne où elle s’était installée, bien cachée dans un coin pour se restaurer et boire une bonne bière. Elle observait les ivrognes et les clients dont deux qui étaient en train de converser. Elle écoutait leur conversation sans se retenir et un petit sourire malicieux s’était dessinée sur son visage caché dans l’ombre.

Lorsque l’homme encapuchonné quitta la table, elle ne put s’empêcher de rire, certes assez discrètement, mais elle ne pouvait s’arrêter. Les mœurs du Rohan n’avaient pas changés, il y avait toujours ces secrets et ses non-dits… L’homme qui venait de partir avait des soupçons, c’était sûr mais lui aussi n’était pas innocent… Miria adorait ce genre de situation. Elle commanda un autre plat et le mangea aussi voracement que le premier, sans se soucier des regards intrigués qui se tournaient vers cette femme avec les yeux gris et qui avait l’air sans éducation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-2-rowles.skyblog.com
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Dim 13 Juil 2008 - 14:10


L'étrange individu évita la question de façon subtile, très subtile. Si Alberd voulait en tirer quelques informations, ce ne serait qu'après plusieurs autres bières, et en redoublant d'astuce...
Mais le vieil homme prit congé d'Alberd et monta dans sa chambre après une brève discution avec le tavernier.

"Et bien au revoir Gamil. Et que le nuit vous apporte le repos attendu!"

Finalement, l'homme en noir garderait tout ses secret... du moins pour ce soir... Peut-être serait-il plus bavard le lendemain matin, mais le bandit en doutait.
Une nouvelle fois, son verre était vide... et cela l'étonna quelque peu, il n'avait pourtant bu que deux ou trois gorgées... étrange... Ces verres étaient-ils donc si petit? Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir...

"Une bière s'il vous plait!" Alberd réflechit un instant... "Euh non, finalement mettez m'en deux!"

Ainsi, il pourrait renouveller son expérience plus rapidement... Et puis peut-être faudrait-il songé à aller au lit... La fatigue se faisait cruellement sentir, mais il ne pouvait résiter à l'appel de la bière...

Pour une raison connue de lui seul, sans doute un crampe, Albert changea de position sur son tabouret et en profita pour jeter un coup d'oeil dans la salle. Celle-ci était pleine... Des hommes buvaient en riant, d'autres mangeaient, ou plutôt dévorait d'énorme morceau de viande. Étrangement, il n'y avait aucune femme, sans doute en train de s'occuper des enfants au foyer... Ah! Si, une la-bas au fond... Seule, et jolie... Albert l'examina plus minucieusement.

Il faillit s'étrangler avec sa bière, réussit à avaler et dissimula son visage. Le bandit connaissait cette fille! Elle était présente lors de la bagare dans la ruelle... Elle devait l'avoir suivit, ou peut-être avait-il été trahis? Peut probable...

Après un bref moment de stress et de peur, Albert se resaisit. Il avait passé les dernières heures à rigoler et à boire, mais le moment était venu de reprendre ses esprits.

Il était impossible que cette fille ne l'ait pas déjà vu. Albert se leva, et se dirigea droit vers la jeune femme.
Si elle était là pour lui il le saurait rapidement, sinon... La compagnie d'une jolie femme est toujous plaisante...

Il s'approcha de la table de sa supposée ennemie et lui adressa la parole de façon très amicale.

"Puis-je vous offrir un verre Mademoiselle?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miria
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 23
Localisation : Paumée...

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Dim 13 Juil 2008 - 19:38
Miria leva ses pâles yeux gris vers l'homme qui venait de l'aborder. Il était rare que des personnes lui parlent ou même la regarde assez longtemps. Elle impressionnait, par ses manières d'homme, son armure son imposante épée et son regard gris assassin qui semblait vous défier de l'approcher. Et c'était mieux ainsi ! Elle n'avait ni attaches, ni problèmes.... Elle n'avait pas son épée, mais qu'elle idiote !! Elle l'avait laissée sur Laïos son cheval (ça prenait plus de place que de mettre "sur son cheval^^). Maudissant a négligence, elle se dit que si il lui arrivait des ennuis, comme par exemple, si une bagarre devait s'engager, elle aurait toujours ses poings...

Elle le regarda avec méfiance, que lui voulait-il ? Avait-il une quelconque idée derrière la tête ? Soutirer des informations ? Elle n'en avait pas... Il venait de lui proposer un verre... Elle pourrait peut-être se servir de cette occasion .... De plus, Miria avait juste de quoi payer son repas et rien d’autre, elle n’était pas intéressée par l’argent et dépensait celui qu’on lui donnait sans en gagner ni se soucier du lendemain…

*A une seule condition, que vous me commandiez un alcool fort, les femmes n'ont pas le droit d'en commander et j'en ai grand besoin... N’importe lequel...*

Dit-elle de sa froide voix. Elle scruta longuement le visage de l’homme, il lui disait quelque chose, mais elle n’arrivait pas à se souvenir où elle l’avait vu et d’ailleurs elle ne savait même pas si elle l’avait vraiment déjà aperçu…

Elle appuya sa tête contre sa main et de l’autre, se remit à manger, sans parler, restant distante avec cette homme qui ne lui inspirait pas du tout confiance, la laissant sur ses gardes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-2-rowles.skyblog.com
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Lun 14 Juil 2008 - 10:36


La jeune femme réagit tel un fauge, sauvage et gardant ses distances tout en restant digne. Au moins ne semblait elle pas avoir reconnu Alberd... Elle n'était donc pas ici pour lui... L'esprit du bandit, tendu comme un arc courbe se relâcha un peu. Il resta néanmoins sur ses gardes, peut-être jouait-elle un jeu...

"Bien, je vous apporte ça de suite"

Un alcool fort? Elle ne manquait pas de caractère.

Alberd revint près du bar et passa sa commande; l'alcool le plus fort du bar. Le serveur lui servit deux verres minuscules d'un liquide verdâtre provenant du bouteille de terre cuite. Alberd aurait juré avoir aperçus de la fumée s'en échapper lors de son ouverture...

Le bandit revint près de la jeune femme et posa un de verre devant elle avant de s'assoier à la table.

"Je n'ai rien trouvé de plus fort... mais je sais pas ce qu'il vaut, je n'en ai jamais bu..."

Pour la première fois, Alberd aperçus les yeux de Miria. Pâle, très pâle, pourtant une lumière y brillait et cette lumière, Alberd la connaissait pour l'avoir déjà vue de nombreuse fois, notamment lorsque'il se regardait dans une glace, bien qu'il ne le fasse assez rarement.( Albert ne se souciait que peu de son physique).
Mais cette lumière, c'était celle de la mort. Peut-être cette jeune femme avait-elle déjà tué... Et si elle ne le pourchassait pas, peut-être ferait-elle une bonne alliée...

Alberd leva son verre,

"Et bien santé Mademoiselle...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miria
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 23
Localisation : Paumée...

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Mar 15 Juil 2008 - 9:15
Miria fixa le verre et un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres. Le verre apporté contenait un liquide verdâtre, pas très ragoutant, certes, mais au moins, elle pouvait être sur que c'était un alcool fort. Une petite bulle s'échappa du liquide et Miria empoigna le verre.

"Parfait, c'est parfait on ne pouvait rêver mieux"

Un dernier coup d'oeil à son verre et Miria le leva.

"Santé... Si le mot convient..."

Elle but d'une traite le contenu du verre et le reposa sur la table assez bruyamment, ce qui fit se retourner encore une fois les clients les plus proches et qui retournèrent bien vite à leur pitance lorsqu'ils virent l'auteur du bruit. Le sourire féroce de Miria ne put que s'élargir. Il valait mieux qu'on la craigne plutôt qu'autre chose...

Miria tenait bien l'alcool, elle avait pris l'habitude de boire tout au long de ses voyages et avait acquis quelques connaissances en alcool fort... Celui qu'elle venait de boire n'était pas le plus concentré mais il n'était pas mla non plus dans son genre, surtout dans le genre disuasif, bien verdâtre, défiant toute personne de le boire.

Miria s'enfonça dans sa chaise et croisa les bras.


HJ: Désolée pour ce post si court, je n'ai que peu de temps :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-2-rowles.skyblog.com
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Mar 15 Juil 2008 - 18:29


Alberd leva son verre de même que Miria et bu cul-sec.
Le barman ne l'avait pas roulé, c'était bien un alcool fort, très fort... Mais il était habitué à ce genre de tord boyau. Non qu'il les apprécie, une bonne bière brassée avec savoir faire était de loin bien meilleur, mais les malendrins qu'ils fréquantait ne juraient que par l'alcool fort comme si ne pas réussir à s'aracher la gueule sans pleuré était un signe de virilité...

Etrangement, le jeune femme ne fut pas non plus dérangée outre-mesure par le boisson. Elle semblait même l'aprécier...

...Un silence s'imposa alors entre le bandit et la jeune femme...

...

...

Alberd se detentit un petit peu, mais ne relacha pas son attention. Miria n'avait encore eu aucun geste menaçant et ne semblait lui vouloir du mal... Peut-être finalement n'était elle pas ici pour lui... Méfiance tout de même...

"Je me présente, Alberd. Oui, juste Alberd."

C'était en effet une des difficultés du bandit. En générale, lors de présentation, on aurait tendance à sortir un truc du genre;
"Je me présente, Mathieu Kassovitz, mais appelez moi Mathieu."
Pour Alberd, c'était plus compliqué... Un;
"Je me nomme Alberd, mais appeler moi Alberd" ne donnait pas l'effet escompté... Par quel mystère n'avait-il pas de nom de famille, personne ne saurait jamais, expeté peut-être le vieil Ewan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miria
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 23
Localisation : Paumée...

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Dim 20 Juil 2008 - 15:54
Miria souria. L'homme et elle pensait la même chose... C'était d'ailleurs en réussisant à boire ces alcools qu'elle s'était imposée et qu'on l'avait laissée tranquille au lieu de se foutre d'elle...Ah les hommes... Non pas qu'elle voulait faire un amalgame mais des fois... Sa volait vraiment pas haut...Enfin bon... Passons.
Elle fut tout de même étonnée lorsqu'il rompit le silence et se présenta. Miria n'avait pas perdu la politesse avec sa ses vêtements féminin. Elle décida, pour une fois de dire la vérité en prononçant son nom... Non pas qu'elle faisait confiance à cette homme, mais, aujourd'hui, il aurait droit à avoir son vériable prénom, ne cherchez pas de raison, c'était ainsi, un point c'est tout.


-Miria... Tout simplement Miria...

Miria, elle avait abandonné les deux noms qu'on lui avait attribué et n'aait gardé que son prénom... En effet, lorsque l'on est une meurtrière, mieux vaut se cacher, changer d'identité, ou alors ne pas dévoiler son nom de famille, surtout dans le pays où l'on avait commis le crime. Certes, elle aurait pu ne pas revenir, mais une part d'elle était restée dans le Rohan, elle y pensait souvent, sans grand sentiments mais plutôt comme une fatalié: c'était ici qu'elle était née....Bien que sa maison soit maintenant en pays elfique...

-Vous êtes un Rohirrim ?

Dit-elle pour engager la conversation d'une voix polie...Puisqu'il lui avait offert un verre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-2-rowles.skyblog.com
Novor
Seigneur Pirate - Parrain des Chiens de Kryam
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Où va le vent

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunédain
- -: bah... oh... au moins euh... he... heum
- -:

Mer 30 Juil 2008 - 12:12

Bowel entra dans la taverne sans se faire remarquer de personne. Il était harassé et s'affala sur une chaise. Il avait chevauché de Minas Tirith jusqu'ici, sans vraiment s'arrêter, et donc forcément son arrièrer train était en compote. Il commanda un bon repas complet, demanda un coussin et se plongea dans ses pensées.

Sous sa cape une armure légère, une de celles qu'il avait échangées à Dol Amroth. ~La cité du cygne mérite sa renommée en matière d'armures~ pensa-t-il, ~ elle a l'air solide mais attendons de l'avoir vraiment mise à l'épreuve avant de juger. ~

Son repas lui fut servi et il attaqua calmement son assiette. Le caractère méfiant et sur ses gardes de Bowel s'estompait en cette belle contrée du Rohan. Chevaucher durant des lieues innombrables à travers les vertes prairies et collines de ce pays sans voir personne ne pouvait que rasséréner un cavalier.
D'ailleurs l'étalon tout comme l'armure lui avait plu. La bête se reposait à présent aux écuries, ~ Qu'elle reprenne des forces, la suite du voyage sera nettement moins facile~.

Le soir tombait sur Edoras, celà ne servirait plus à rien de remonter en selle maintenant, il fallait garder des forces, et passer la nuit ici lui plaisait plutôt.

Bowel se leva et se renit au comptoir. Il demanda au tavernier si il lui restait une chambre avant de commander la spécialité du coin.

On lui ammena une généreuse chope de bière du Rohan. La soirée ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Ven 1 Aoû 2008 - 17:09
Juste Miria... voilà une chose commune au voleur et à la jeune femme, un nom plutôt cour... Et elle ne semblait pas mentir, encore qu'elle aurait certainement pu le cacher.

La nuit était maintenant bien avancée, et bon nombre des clients avaient déjà regagner leur demeures. Seul restait quelques ivrognes ou voyageur, assis ça et là dans la salle enfumée.

La Taverne des Cavaliers portait bien son nom. De nombreuses sculptures de chevaux et des bas-relief grossier ornait les murs est colonnes du bâtiment. De plus, une forte odeur de sueur de cheval rendait l'air lourd...

Alberd un rohirrim? La question le fit quelque peu sourire... Par éducation, il ne l'était certainement pas, mais par origine, il n'en savait rien... N'ayant jamais connu ses parents, sa terre natal lui était inconnue...

"Non, je viens du Nord, et c'est ma première visite dans cette capitale, ainsi que dans le pays..."

Le voleur appella un serveur et commanda deux nouveaux verres des l'étrange mixture.

"Et vous même, vous vivez dans cette ville?"

Alberd ignorait toujours les intentions de son interlocutrice, mais si elle n'avait des mauvaises intentions a son égard, autant la garder en vue le plus longtemps possible... et donc, il devait poursuivre la conversation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miria
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 23
Localisation : Paumée...

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Ven 1 Aoû 2008 - 18:32
Mria ricana discrètement... C'est qu'il voulait la souler à commander tout ces verres !! Celui qu'il venait de commander serait son dernier de la nuit, pas la peine de finir ivre, il restait trop de choses à faires, il y avait trop de hoses à dévoiler, à son sujet à sur bien d'autres... Ce serait le dernier elle venait de se le promettre.

Il sembalit légèrement méfiant... Comme si il s'attendait à être démasqué... Miria l'avait remarqué depuis longtemps déja mais quoiqu'elle sache, d'aillleurs elle ne se souvenait de rien, en tout cas, rien de louche, ce n'était pas ses affaires, elle était solitaire et n'aidait personne, ni le bien ni le mal, une sorte de neutralité visée à la protéger, en quelque sorte.

Elle porta la main à sa bourse, celle-ci s'allégeait de jour en jour, peut-être qu'un travail lui ferait le plus grand bien, pas questions d'aller en redemander chez les elfes, il s'étaient déja assez occupés d'elle, non ?

Sortie de ses pensées, elle s'empressa de répondre.


-Non... Je ne suis venue que rarement ici...

Ses doigts tapotait en rythme sur la table, lègèrement nerveux... La nuit était bien avancée maintenant, peut-être même trop, il allait falloir qu'elle songe à reparitr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-2-rowles.skyblog.com
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Ven 1 Aoû 2008 - 20:46
Le serveur posa le verres devant Alberd et Miria. Même couleur, même odeur, Alberd le vida d'une traite, même gout. Il ne lui en faudrait pas deux de plus pour voir le monde derrière un écran rose...

Il put cependant remarquer la main de la jeune femme soupeser machinalement sa bourse. Une expression inquiète traversa en même temps son visage... Aurait-elle besoin d'argent?

Alberd entrevit alors une option qu'il n'avait pas encore envisagée... Peut-être l'avait-elle suivis dans le but de travailler pour lui? Rien de moins sur...

Apparement, elle n'était pas originaire de l'endroit mais y était déjà passée quelques fois... et tout dans son attitude montrait l'envie de partir...
Il fallait agir au plus vite

"J'ai une proposition de travail à vous faire. Un travail honnète bien entendu... Vos vêtements laissent entendre que vous êtes une femme d'action, et c'est exactement ce que je cherche... et surtout, c'est bien payé..."

La proposition venait certe rapidement dans la discution, mais Alberd ne voulait pas prendre le risque que la jeune femme ne parte précipitement sans qu'il ne soit certain de ses intentions... De plus, il avait réellement un travail pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miria
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 23
Localisation : Paumée...

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Sam 2 Aoû 2008 - 11:43
Miria sursauta lègèrement en prenant son verre. Il était très.. Perspicace, peut-être même un peu trop... Cette fois, elle ne prit qu'une petite gorgée d'alcool, pour l'apprécier plus étant donné que c'était le dernier verre avant très longtemps...

Elle l'observa longuement avant de répondre... C'était peut-etre un guet-apens ? Mais parès tout, pourquoi lui en voudrait-il ? Elle ne le connaissait même pas.. Enfin.. Il fallait bien survivre...


-Tout dépend du travail que vous auriez à me confier bien sûr...

Elle ne put s'empêcher de finir son verre et de le fixer d'un regard placide, l'air imperturblable. Pourtant elle se posait beaucoup de questions qui résonnaient dans sa tête...

Elle se leva, en prenant soin de ne pas faire tomber le sac de voyage posé à coté d'elle, l'empoigna rapidement.


-Je vous conseille de faire vite, le temps passé ici n'a été que trop long pour moi...

Dit-elle d'un air lègèrement amusé...C'était une petite manipulation, visant à savoir si le travail proposé était important ou pas pour l'homme qui se trouvait en face d'elle.. Une sorte de test en quelque sorte...
Miria ne se souvenait pas aoir ce petit coté manipulateur et un peu sadique, Elle savait que cela pouvait lui donner l'air débauché mais après tout, dix ans sans se soucier de l'opinion des autres l'avait endurcie, alors qu'importe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-2-rowles.skyblog.com
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Sam 2 Aoû 2008 - 14:50
La jeune femme semblait intéressée, mais elle était sur le point de partir... Alberd n'aurait pas le temps d'enrober sa proposition comme il eut été nécessaire... Peu importe, il fallait tenter le coup...
Le bandit baissa la voix afin que seul Miria puisse l'entendre.

"Pour faire cour, je voudrais mettre fin aux agissements d'un groupe de bandit contrôlant les bas-quartiers... Ils m'ont tout pris, aussi je voudrais leur rendre la pareil. Mais ils connaissent mon visage et j'ai besoin de quelqu'un pour les infiltrer..."

Alberd fit tourner son verre entre ses mains. Son histoire se devait d'être crédible...

"Je vous ai dit n'être jamais venu dans cette ville, je ne vous ai pas mentit... Mais le réseau de bandit que je combat à le bras long, et influence le cour de la vie jusque bien au Nord..."


Lorsqu'il eut terminé, il fixa la jeune femme dans les yeux d'un ait interrogateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novor
Seigneur Pirate - Parrain des Chiens de Kryam
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Où va le vent

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunédain
- -: bah... oh... au moins euh... he... heum
- -:

Lun 11 Aoû 2008 - 11:58
Sa chope vide, Bowel s'était offert l'une des plus grosses pièces de viande qu'il ait jamais mangée.
Il demanda qu'on lui remplisse à nouveau sa chope.

La taverne était calme, étrangement inanimée pour une taverne de capitale. Ou alors était-ce lui, qui pour une fois était inhabituellement serein?

Parmi les ivrognes et les habitués, il remarqua 2 personnes qui parlaient à voix basse un peu à l'écart. Il les observea un instant du coin de l'oeil. Un homme, à l'allure clairement différente des rohirrims, discutait avec une jeune femme qui n'avait de féminin que le visage. Et cerise sur le gateau ils se firent resservir plusieurs fois d'un petit alcool verdâtre qu'on aurait dit fumant. L'air nerveux de la jeune femme, la tension de leur conversation s'immissait déja en lui si bien qu'il détourna son attention, il ne voulait surtout pas perdre son insouciance de ce soir.
Il ne savait rien, et ne tirait aucune conclusion hative, mais il nota leurs visages. Il oubliait rarement un visage. Il sourit légèrement. Il y avait donc des gens pas très clairs même ici.


Bowel termina son repas en sifflotant et annonnant doucement un vieil air de pirate. Il redemanda une bière et s'installa plus comfortablement sur son siège et sortit une carte de sa tunique. Son regard vagabonda de la carte à la salle, de client en client, d'un air un peu absent.

Le lendemain il repartirait de bonne heure, il devait encore déterminer par où exactement. Ensuite il irait se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yzenta
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Oriental)
- -:
- -:

Mer 27 Aoû 2008 - 15:37
*Il se retourna, et alla s'assoir sur un banc, le livre a la main. Il lut le livre et leva la main.*

Puis-je avoir mon eau et mon pain d'épice a présent tavernier?


*Il retira sa capuche, et un sourire put se faire voir. Il se dit a lui même: "Les gens sont charmant ici". Il s'avanca du comptoir a nouveau.*

-Dit moi aubergiste, comment pense tu que les hommes de ton peuple m'accepteront ici.

-Tout dépend d'où tu viens, et ce que tu viens faire par ici mon garçon.

-Je viens de l'Est, très loin dans l'Est, et je recherche la sérénité. J'ai vécu une vie pire que l'enfer, et je pense que malgré mon jeune age, j'ai le droit a un repos...

-Tu cherche refuge ici, que veux-tu que je te dise ? Essaye de t'intégrer, installe toi dans la ville, et travail a ton grès. Je suis sur qu'on te considérera vite comme l'un des nôtres.
*L'aubergiste fit un léger rictus, puis disparus sous le comptoir. Hikmaûl se retourna, et réfléchis a ce que l'homme de Rohan venait juste de lui dire. Il déposa 15 pièces d'or sur le comptoir, de quoi payer son eau et son pain d'épice, puis sortis dans la ruelle.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miria
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 23
Localisation : Paumée...

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Lun 1 Sep 2008 - 21:01
HJ/ Désolée du retard, j'ai été privée d'ordi -_-


Miria pesa le pour et le contre, en écartant aucuns arguments. Son seul problème était qu'elle avait besoin d'argent. Et la condition qu'elle y mettrai serait qu'elle ne tue personne, à moins que cela soit... Nécéssaire. Oui, finalement, elle allait accepter ce travail. Au moins, elle ne s'ennuierai pas pour les jours à venir...

-Je suis partante... Mais je pose une condition et j'ai quelques que questions à vous poser... Où ? Quand ? Comment ?
Quand à ma condition elle est simple: pas de massacre inutile...


Elle ne put s'empecher de hausser de nouveau son sourcil droit, pour jauger l'homme qu'elle avait en face d'elle. Elle espérait que ce serait tout de même bien payer et qu'il y aurait un peu de danger à la clé. Sinon, le jeu n'en valait pas la chandelle. Elle sourit intérieurement. Le jue qu'elle préférait était celui du chat et de la souris. Mais dans la vrai vie, n'importe qui pouvait devenir souris... Ou chat. Et c'était cela qui lui plaisait....

Une autre personne venait d'entrer dans la taverne, Miria s'en était instantanément rendue compte. C'était un homme de taille moyenne, avec les cheveux sombres, noirs comme l'encre. Il était balafré, à l'oeil droit... Décidément, beaucoup de personnes inhabituelles fréquentaient cette taverne, dont elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-2-rowles.skyblog.com
Goilir
Guide Nain
avatar

Nombre de messages : 4

~ GRIMOIRE ~
- -: nain
- -: 186 ans
- -:

Sam 6 Sep 2008 - 22:07
Goilir arriva dans la taverne, en cette fin de soirée plutôt fraîche. Il avait une longe route derrière lui depuis Erebor, mais il était enfin arrivé à Edoras, capitale du Rohan. Goilir avait dans la tête de visiter le Rohan depuis longtemps, et ce l'était permis car les mines d'Erebor étaient plutôt calme. Arrivé devant le comptoir, il commanda une bière du Rohan.
**Au temps gouter un bière du Rohan, car j'ai accès à de la bière naine quand je veux cher moi !** Pensa-t-il.
Il commanda également une omelette.

Goilir chipota un long laps de temps dans son assiette avant de commencer à manger car il n'avait pas faim et avait commander juste pour gouter. Une fois celle-ci terminée, il gouta sa bière qu'il avait gardé comme dessert.

**Pas mauvais... Mais je préfère quand même les bières de cher nous.**

Le nain aimait l'établissement, il s'attendait à pire lorsque il avait vu des bâtiments gondoriens dessinés dans des livres.

Le nain comptait passer quelques nuits ici avant de lever le camps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théobald
Cavalier du Rohan
Cavalier du Rohan
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 31
Localisation : Royaume du Rohan- Estfolde

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 26 années
- -:

Mer 12 Nov 2008 - 19:58
Théobald venait d'arriver à Edoras.

C'est la deuxième fois qu'il venait dans la cité des descendants d'Eorl, où se dressait la somptueuse salle d'or. La cité et ses habitants semblaient prospérer en toute quiétude. Ce sentiment de constante sécurité surprenait le jeune Théobald, qui avait été habitué à toujours se préparer aux attaques des hommes des plaines dans son village.

Sa route n'avait pas été très longue, il venait d'Ouestfolde, mais il voulait se restaurer et après avoir attaché Falzod devant la taverne, il entra dans celle-ci.

Les personnes qui s'y trouvait le toisèrent brièvement avant de retourner à leur discussion. Théobald s'avança vers le comptoir et commanda simplement un verre d'eau. Dehors le soleil dominait le ciel bleu de toute sa clarté et il faisait très chaud en plein milieu de l'après-midi. En ce lieu il ne conaissait personne, mais cela lui faisait plaisir de constater une certaine insouciance chez les habitants. Devant son verre, il se perdit dans ses pensées.

Il pourrait se présenter au Roi une fois qu'il aurait fini son verre et nourri son cheval. Son défunt père aurait sûrement aimé assister à cela. Chaque jour Théobald ne pouvait s'empêcher de penser à ses regrettés parents, et ces moments de détente était souvent une occasion d'y penser de plus bel.

Levant régulièrement la tête vers les gens qui se trouvaient là, il écoutait les diverses conversations, parfois vives et engagées et d'autres plus calme et sereine.

Se sentant à l'aise en ce lieu, à l'abri de la chaleur du soleil et dans une ambiance qui réchauffait le coeur, Théobald commanda un autre verre et se perdit une nouvelle fois dans ses plus profondes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Jeu 13 Nov 2008 - 21:51


C'était un homme à la large carrure. Pas gros, non, mais pas moins impressionnant. Une barbe fournie recouvrait ses joues et cachait sa bouche, à travers laquelle passait à intervalles réguliers une lampée d'alcool. Ce n'était ni de l'hydromel ni une quelconque eau de vie, juste un picrate des Montagnes Blanches, dans un des pseudo-vignobles non loin d'Edoras. Les effluves du vin, plus semblables à celles du vinaigre qu'à autre chose, avaient sans doute découragé plus d'un de toucher à la boisson. Mais notre homme, lui, buvait sans montrer un seul signe de dégout. Pas une grimace. Il devait être habitué...

Sa main droite, assez grande pour en effrayer plus d'un, tapotait nerveusement la table bancale qui se balançait à chaque choc. Attendait-il quelqu'un? Une nouvelle gorgée. Il était seul, et... plus maintenant. Un peu trop brusquement, il se leva. Un homme à peu près semblable à lui venait d'entrer. Ils échangèrent une poignée de main inhumaine, s'assirent, parlèrent pendant plusieurs minutes. Puis celui qui venait d'arriver se releva, un nouvelle poignée de main et notre homme se trouvait à nouveau seul avec sa piquette. Il affichait une expression d'une gravité extrême, semblant réfléchir intensément. Du regard, il survola la taverne. Ses yeux s'arrêtèrent sur l'un des client. Il hocha la tête, d'un air entendu, et s'approcha de lui, tout sourire. Un sourire franc.

Bonjour, je m'appelle Sernac. Vous permettez que je me joigne à vous?

Entendre une tel géant faire des politesses... la situation était un rien comique. Mais le faire remarquer ne serait peut-être pas la plus intelligente des choses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théobald
Cavalier du Rohan
Cavalier du Rohan
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 31
Localisation : Royaume du Rohan- Estfolde

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 26 années
- -:

Jeu 13 Nov 2008 - 23:15
Théobald revenait de sa balade dans Edoras et il avait remarqué que, en 4 ans qu'il n'était pas venu dans la cité, celle-ci n'avait pas beaucoup changée. Les épaisses fortifications étaient toujours aussi bien entretenues, et le palais de Meduseld n'avait pas perdu de sa superbe.

Ainsi Théobald revint dans la taverne et s'assît à la même table qu'auparavant. Il commanda encore un grand verre d'eau et scruta du regard les gens qui riaient et criaient. Il y avait toutes sortes de personnes en ce lieu, des hommes renfermés et peu causant, d'autres très vivaces et gros buveurs, mais aussi des vieillards habitués du lieu. D'autres, en groupes, scrutaient la salle et chuchotaient sur quelconque personne.

Au bout d'un moment, le regard de Théobald s'arrêta sur un homme qui semble-t-il manifestait une certaine curiosité à son égard. L'homme, d'imposante stature et qui avait des mains à couper du bois, se leva et se dirigea vers lui d'un air assuré. Sa barbe foisonnante lui rappelait les hommes qui avaient attaqué son village il y a peu de temps, aussi Théobald préféra se méfier et se préparer à toute éventualité.

Pourtant l'homme apparu d'une grande aimabilité.


Bonjour, je m'appelle Sernac. Vous permettez que je me joigne à vous?

A la fois surpris et ravi de cet élan de politesse, la réponse de Théobald ne se fît pas attendre.

Bonjour, je suis Théobald fils d'Eoben, je viens d'arriver à Edoras. Bien sûr, vous pouvez prendre place.

Théobald ne pouvait s'empêcher de scruter l'homme qui s'installait. Il oscillait entre sympathie et méfiance à son égard. Il se doutait que Sernac ne s'était pas présenté par hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» EDORAS - LA TAVERNE
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Avis aux Edoras
» Meduseld et Edoras en images

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rohan :: Edoras-
Sauter vers: