Arzawa

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Aleth
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 51

Jeu 4 Jan 2007 - 16:54
Aleth combattait avec rage, trois orcs venaient de tombé sous sa lame...Tout ce portait pour le mieux dans l'attaque...Les orcs sombraient de plus en plus...Aleth cessa de combattre et regarda la charge du Sire Meakil...Le temps semblait ce figer...Il le regardait avancer vers les orcs...Seulement une centaine de cavalier et lui devant portant une bannière déchirée...Il ce retourna et hurla

"Apportez du soutien aux cavaliers qui chargent le flanc ! Envoyez les hommes à l'arrière les aiders !"

Il fit volte-face, juste le temps d'apercevoir un lancier orc et de sentir la lame usée en fer s'enfoncer légerement entre ses deux côtes les plus basses...Il ne prit pas le temps de penser à sa blessure et décapita l'orc puis il enleva la lance pas très profondément enfoncée entre ses côtes...Il la saisit et l'envoya sur un orc, le touchant en pleine gorge

"Continuez l'assaut !"

Ils continuèrent à enfoncer les lignes ennemies, massacrant les orcs...Aleth continuait, même sous la douleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Jeu 4 Jan 2007 - 17:07
Estoque sur estoque, coup ppour coup, le cimeterre de l'orc et al-Hadaïm volait en tous sens. Autour les combats se poursuivaient. Thror visait bien, très bien chaque esquive était difficile. Meakil portait une série d'éraflure aux avants bras. Un coup se glissa sous sa garde et ouvrit la robe. révélant.. sa peau. L'orc rit aux éclats et redoubla les coups. Sa garde restée en retrait du duel rit aux éclats. Un coup fit basculer Meakil face contre terre, al-Hadaïm sous lui.

Adieu petit chien, ton âme ira...!
Thror n'acheva jamais sa phrase. Meakil s'était retourné à la faveur du mouvement de l'orc. On pouvait voir une dague dépassé de la gorge du général. Meakil rampa de sous l'orc. Il se releva. La garde de Thror chargea. Un homme en grande robe noire tachée de sang s'interposa entre Meakil et les chevaucheurs d'ouargs. Une tête tomba, une deuxième. Ils combattirent les 3 derniers dos à dos. Au milieu du champ de bataille ils virent les orcs qui commençaient à se débiner, après tout leur chef venait de mourir. Les cavaliers des 2 armées du Sud traversèrent les lignes là où il le pouvait. Massacrer autant d'orc serait une aubaine qui ne se repésenterait pas 2 fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Jeu 4 Jan 2007 - 22:48
"Oui, joli coup du seigneur haradrim, murmura le bourreau entre ses dents. Puisse t-il s'en sortir. Voilà une situation qui risque de bien désavantager les orcs. S'ils ne renoncent pas."

Mais pour le moment, le combat faisait rage, la nouvelle de la mort de leur chef n'avait pas encore parcouru l'entièreté du champ de bataille.
Ainsi Radamanthe continua la charge, s'approchant au plus près qu'il pouvait,n'aillant pas l'avantage d'avoir une lance.

"C'est maintenant qu'il faut les détruire. Quel dommage qu'ils ne soient pas tous en hauteur. Ils aurait pu contempler la mort de Thror."

Il avait prononcé la deuxième phrase tout bas, mais les deux autres avaient bien raisonné.
Apparemment, certains comprenaient le Parler Commun, car il vit plusieurs têtes interloquées. Il abrégea la réflexion de l'un d'eux et sa vie du même coup, sa tête à l'air encore interrogateurs s'écrasant sur le sol.

"Il faut profiter de la panique."

Il continua à avancer, à peine touché quelque peu aux bras, mais ces égratignures lui firent juste esquisser une grimace.
C'était ce genre de tournant qu'il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Ven 5 Jan 2007 - 19:29
(HRP// REUSSI TH. LITT.//hrp)

La nouvelle se répandit, les orcs commencèrent à paniquer, Dans les armées du sud les cors sonnèrent. La bataille redoubla d'intensité quelques secondes, puis se fut la débandade.
Les fantassins couraient sur les arrières des orcs, précédés d'un flot de cavaleirs du désert parfaitement hors de contrôle.
Kedan et Meakil regardaient, ébahis, comme sortis d'un cauchemar, pendant 5 minutes tout n'avait été que poil et sang. Les derniers chevaucheurs fuyaient vers la montagne. Kedan sourit....

Une surprise les attends, ne t'occupes plus d'eux. Regarde plutôt les soldats de Khand. Les officiers veulent négocier.
Une cavalcade. Et l'unité qu'il avait mené dans la mèlée les dépassa.Il comprit qu'il y a avait des cavaliers de Gondor parmi ses membres, encore un miracle expiqué. *Des alliés fidèles et surs, quel changement!!!*
Inchmelkorem, L'officier qui a donné cet ordre soit loué.

Remerciez le prince, sire! yah!
Un jeune cavalier, trop heureux d'aller massacrer les restes de ces chiens. Un officier de Khand venait vers lui, Il vit de loin la bannière du commandant des pillards haradrims près de celle du stratège...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Ven 5 Jan 2007 - 21:28
HRP// Cheers mate ^^ //HRP

Face aux avantages sans cesse grandissant de nos forces, le Stratège n’avait alors qu’eut l’occasion de coordonner les régiments afin d’accentuer leur impact selon leur spécialisation, effectifs, placement sur le terrain et adversaires confrontés. Tout avait été mis en œuvre pour que les maigres avantages que détenaient les forces de Thror soient anéantis. Immanquablement, une fois leur effet de surprise, effectifs et morale détruit, la victoire leur fut acquise.

Silence contempla amèrement le prix en vie que ce retournement de situation avait tout de même eut comme effet sur leurs effectifs.

A un moment donner, quand la victoire avait été trop évidente, un certaine changement dans l’attitude de leurs ennemis initiaux capta l’attention du Stratège qui dut se résoudre à envoyer quelques espions secondés d’émissaires afin d’assurer leurs arrières. Quel ne fut pas le réconfort de savoir qu’ils se montraient enfin sage en désirant vouloir entreprendre des parlementassions diplomatiques.
Nul message ne fut transmit par signaux car l’information fut bien rapidement passé dans les rangs de chaque armée : C’était un plaisir pour tout homme que de savoir qu’il allait avoir une chance de ne plus devoir risquer sa vie.

Silence chevaucha en direction des officiers sur le camp de bataille, rejoignant le petit cercle qu’ils commençaient à former. Avant de quitter, il fit cependant ordonner de faire passer quelques ressources alimentaires aux hommes pendant la pause accorder par la négociation.

- Puisse Ammoth loué le sacrifice de ses héritiers et épargner le désastre tant redouter de cette campagne…

La finalitée de cette discussion allait dépendre de la sagesse des ennemis et de la force des propos à Meakil, puisse-t-il démontrer la valeur de sa cause… Tulkas était après tout, un peu avec lui…

Il arriva au lieu dit et sans se présenter, les accompagna jusqu'à leur tente de commandement. Rien de mieux que de les avoir sous l'oeil pour s'assurer d'aucune coup bas...
Ainsi, le groupe s'éloigna du champ de bataille pour un peu de confort à l'abri du soleil...

HRP// ps: dsl pour l'absence de cette semaine, l'agenda ne me le permit pas ^^ //HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mar 20 Mar 2007 - 22:08
quant Sulaïman amrhi Nikator al-Khader pénétra dans sa petite cité, la liesse fut indescriptible, le héros de Dhar-al-Malik, le lieutenant du Mahdi rentrait veiller ses brebis, le vieillard monté fièrement sur son cheval sentait enfin venir l'heure d'un repos plus que mérité.. Son fils l'acceuillit au palais, on chantait partout gloire au Mahdi.. Sulaïman se demandait comment les gens réagirait à la nouvelle de sa conversion au Valarisme... Il salua ses vassaux, les présents furent moindre qu'à Dur'Zork mais ils plurent quand même. La grande cape noire recouvrit le trône et il tint audience. Beaucoup de gens parlaient des corsaires, du réveil du mal d'Umbar, de rumeurs obscures sur la situation du sud...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 3 Nov 2007 - 3:49
Le chariot se présenta aux portes, Le garde visiblement surpris mit sa lance face au cheval et fit rempart de son corps dans le portail de pierre.
qui va là?
Ton seigneur...
Meakil fit une descente un rien théatrale de ce chariot rempli de bric , de broc, de vivres et de 3 humains...
Meakil Duzingi, Emir D'Harondor demande hospitalité au fils de son vassal et lui fait savoir que son père va bien...
C'est un honneur... hum, hum! CRIEUR!
Oui shtafil (rien dire, son fun)!
Annonce la venue du maitre du clan!
Le crieur dévisagea la bande.
Ce tas de pouilleux c'est l'escorte de l'Emir?
Ces temps sont troublés soldat, Vas tu m'annoncer ou faut il que je prenne ta trompe à ta place?
Le crieur géné et palôt se recula
Entrez, sire.
Ils pénétrèrent dans la petite cité...


Shalom lekhem
Shouf shalom lekha wa shalom beheikhalekha Abdul bin Sulaïman(Paix sur toi et sur ton palais).
Ils furent acceuilli par les visages tirés des soldats de la cité... Si l'armée de l'Est n'avait pas tenud le bras ici c'était à cause de la proximié de Pelargir... Mais tous restait su rle qui vive car un raid rapide aurait suffit pour rayer la cité de la carte... Les 4 compagnons furent emmenés au palais. dans la petite salle du conseil les queqlues notables présents saluèrent le maitre. Puis vinrent les nouvelles.
Il y a eu un message par oiseau de Dur'Zork... Il y aurait des mouvements de troupes à proximité des murs...
Est-ce étonnant? Il n'y a plus qu'une vile d'influence, et même sous tribut elle était encor libre. Mais... Cette fois...
Si les Valars ou l'autre maudit le veulent, elle brulera... Et je pleurerais comme un apatride pleure son pays disparu.
E tmon père, n'est il pas votre ami? Vous avez rebellé une ville et détruit l'ancien Harad.. Allez vous laissez vos frères d'armes mourir?
ABDUL! LOH TIMEROH!(Cesse de parler!) Dur'Zork est perdue, si elle se rend elle meurt, si elle combat elle tombera tôt ou tard... Gondor ne peut venir, Il ne m'étonnerai tpoint qu'on me dise traitre là-bas, je n'ai pas été en mesure de payer le tribut alors que me voici leur vassal...Melkor appelle les braves la nuit, des hommes marchent, on a vu des orcs récemment. CE N'EST PLUS MA CITE QUI ME PREOCCUPE! C'EST l'AVENIR DE TOUT L'HARONDOR! Si vous voulez vivre courrez vous alliez à l'ombre, elle vous attend! Sinon... assumez, combattez et sans doute, mourrez... Il est loin le temps d'avant Jorkil ou harondor s'apprétait à marcher sur l'Itilien et devenir la première puissance des terres du milieu! Loin le temps des rois, des empereurs, loin le temps des hommes d'honneur! Morgoth est revenu, ben voyons! et pourquoi pas Sauron tant que vous y êtes et son messager puant aussi! Malheureusement, il est temps de commencer à croire aux légendes! Priez les Valars qu'au Sud ils aient été informés. Et peut-être Harad marchera t'elle pour se libérer! Sinon, Remettez vous en aux valars!!

Sire, ce sont des...
propos considéré dans la bouche d'un vieillard épuisé. LE seignuer Duzingi va aller se reposer maintenant. Aby, lakho (Père, vien)
Le mot que Nimrod utilisa fit sursauter toute l'assemblée. Meakil opina devant la mine surprise du public.
Ish haze, Beny, wa Saydy yhyi al Harondor wa al Harad bhatorath Havalariym. Je l'ai adopté. Ainsi en a voulu mon épée, ainsi en a voulu on coeur. (Cet homme est mon fils, il sera seigneur d'Harondor et d'Harad dans la loi des Valars)
Ils sortirent vers les appartements des al-Khader.
Le seigneur Jonak?
Cet homme nous a mené à la ruine comment peut il faire ça?
oh, lui le peut, et il l'a fait. Nimrod a toujour été un général, plus efficcace que réfléchi, mais il est un homme de bien et avec quelques bon précepteur il pourrait devenir un roi hors pairs.
L'avis de Nurad médusa l'assemblée. En grande robe blanche de conseiller nul ne pensait qu'il n'était qu'un simple soldat voyageant avec son seigneur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mer 7 Nov 2007 - 12:50
Ils allaient tous mieux, mais la route était barrée, du sommet de la tour de garde on voyait une masse informe au loin, encore un campement ennemi, ils ceinturaient le domaine sur tout le sud...
Aucune issue, aucune solution, et les pigeons qui ne passent plus. Abdul, que se passe t'il?
Je l'ignore sire

abdul s'éloigna descendit l'escalier des gardes,entra dans une coursive déboucha par une poterne au pied de sa muraille.
Tu peux prévenir ton maitre que le Mahdi s'impatiente, et que le prince nimrod commence à sentir le coup... Même s'il pense qu'il ne vient pas de moi. Il s'en est confié à ma jeune soeur sur un coin d'oreiller, comme tu le sais elle est des nôtres.
Sulaiman sheik n'apprécierait pas.
Ce qu'il ne sait pas ne peut lui faire de mal.Maintenant part, discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 10 Nov 2007 - 2:33
Quelque chose cloche, des oiseaux passent sans problèmes, mais aucun des miens... Dans la volière Meakil observait les pigeons messagers, il en restait une dizaine or le jour de son arrivée il y en avait une vingtaine... Il redescendit les escaliers et surprit une bien étrange conversation...
Il sera à leur merci tant qu'il est ici, et les hommes de mon père recrute dans tous le nordoueste pour le "clan.." Le message dit que le maitre te remercie... Il a signé en Noir parlé...
Noir parlé? à leur merci? Meakil jugea opportun de passer par le chemin de ronde plutôt que de redescendre par la tour... Dans l'aube on voyait les tentes et les bannières au loin... Il redescendit à la résidence. Nimrod apprenait à un soldat comment utiliser sa roulade pour trancher dans el mollet de l'adversaire.
HUm...
Oui, saydy?
Peux-tu nous laisser?
hai!
Je crains que notre hôte n'ait pris des mesures pour que nous ne repartions jamais d'ici..Une partie des gardes est impliquée...
Ce sont là de graves accusations...
Le crieur annonça le repas de la garnison dumatin et de la cour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

Dim 11 Nov 2007 - 11:36
Deux jours après leur départ de Pelargir, les six navires arrivèrent à Azarwa. La ville était fortifiée, et possédait de petits quais. Une si grande flotte attira l'attention, et une centaine de gardes vinrent acceuillir l'armée gondorienne et haradrim. Le capitaine Taorin fit débarquer ses hommes en premier, suivi de près par le capitaine Tillram. Voyant presque cinq cents hommes débarquer, les gardes allèrent chercher des renforts, craignant un raid un peu spécial. Taorin s'avança et annonça au capitaine local:"Je suis le capitaine Taorin al Mukalibh, et je suis au service de l'émir Meakil oth Harad! Le seigneur de Dur'Zork m'envoie mobiliser l'armée de l'Ouest, pour marcher sur Dur'Zork et anéantir les orques qui l'assiège. Capitaine, je dois parler à votre seigneur immédiatement!"
A ces mots, une les soldats haradrim resserrèrent les rangs, et une voix clama:
"Que font les gondoriens ici?
-Ils sont nos alliés dans cette guerre."
Le capitaine demanda à voir le sceau et la feuille d'ordre de Taorin. Celui-ci lui montra tout les documents, et le gardien du port fut obligé de conduire Taorin et son "escorte" de cinq cents hommes au palais. Sur le chamin, cinq cents autres soldats rejoinrent les cent premiers pour escorter l'armée venue du Nord.

hrp//Meakil, vu que tu es à Azarwa en personne, je te laisse faire l'audience...//hrp


500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mer 21 Nov 2007 - 11:46
Taorin al Mukalibh... Meakil avait le sourire. Abdul convoqua l'audience et expédia le blabla habituel... Il était ennuyé, et devant la masse de soldats avaient quelques difficultés à le cacher... Meakil daigna sortir des appartements que Nimrod et Nurad barricadaient après 3 jours. Il se présenta aux soldats, 3 jours de silence les avaient étonnés de la part d'un maitre dont on leur avait signalé la présence.
Salam Lekhem! c'est un plaisir de vous voir. Shalom lekha Taorin!
Ils étaient là, 500, un petit espoir de plus... Meakil eut un sourire amer en voyant la bannière de Gondor...
Je ne suis plus un traitre comme le prétendait l'un de vos marchands il y a peu? Votre aide est plus qu'appréciée. Et bien... si il n'y a plus rien d'autres à dire... Préparons-nous, il y a une ligne de plus de 5000 ennemis à traverser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

Mer 21 Nov 2007 - 19:27
"Mon seigneur, si je puis me permettre, je serai pour les attirer dans un étroit défilé et pour les massacrer avec une embuscade rapide et efficace. La cavalerie refermerait l'étaux et les empêcherai de s'enfuir. Nous pourrions donc les massacrer en leurs tirant dessus puis en menant une charge sur leurs arrières. Si vous acceptez ma proposition, je me porte volontaire pour mener la cavalerie à l'arrière, votre grandeur." annonça Taorin. "Je suis très heureux de vous voir sain et sauf, mon seigneur..."
Dans la grande salle d'audience, les gondoriens et les haradrim se regardaient en chiens de faïence. Il faudrait vite calmer leurs ardeurs et faire taire le ressentiment chez les haradrim d'avaoir été traité de traîtres...


500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Ven 23 Nov 2007 - 15:23
Meakil sentait la tension qui régnait entre les hommes. Peut-être n'avait il pas été délicat de rappelr un constat si triste.. et si récent.
Si je ne connaissais pas ce désert je dirais que ce plan est parfait. Reste qu'un défilé entre ici et le Poros... Et bien... On pourrait remonter en Ithilien... Gondor risque de s'en effrayer, mais si l'on utilise les cols du sud comme base avancée... Il faudra cependant veillé à nettoyer la zone. Et surtout, à ravitailler Dur'Zork dans la semaine... Nimrod partira avec une colonne d'haradrim : 50 hommes d'ici, 50 des ak kaders et les mercenaires, qui vont piller les camps au Nord et veilleront à nourrir la cité. Je commande la seconde colonne qui monte en Ithilien établir la base, 100 gondoriens avec moi, ceux d'entre vous qui ont été rangers Il cracha à terre, comme pris d'un innomable dégout
sont prioritaires. Nous naviguerons jusqu'à quelques kilomètres du poste frontière. Excusez mon impolitessse, histoire de famille. Taorin, vous êtes chargez de piller le camp ennemi qui tient la piste au Nord-est d'ici vers Le Poros, rendez-vous au gué dans 2 jours.
Je refuse qu emes hommes y aillent.

Meakil perdit cette fois vraiment le contrôle.
TU M'AS VENDU! JE NE VAIS PAS ATTEBDRE SAGEMENT ICI QU'ON ME PRENNES ABDUL AL-KHADER, TU ES LA HONTE DE TON SANG? TA Soeur fut née homme qu'elle eut mieux servi notre cause!!!

Abdul dégaina sans réfléchir. Le vieux guerrier le dévisagea...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

Ven 23 Nov 2007 - 22:14
Sans réflechir, Taorin dégaina son sabre, suivi très vite par une soixantaine de haradrim fidèles à l'émir. Abdul Al-Khader, le traître, n'avait aucun espoir et ne pourrait que mourir s'il tentait quoi que ce soit. Taorin regarda rapidement autour de lui, et vit Angbor sortir son arc, visant Abdul. Le Traître bondit en avant, dans l'espoir de tuer l'émir avant de subir le même sort, et une flèche siffla près de sa tête, le déconcentrant suffisamment pour que Meakil puisse esquiver le coup. Taorin bondit, et il fut sur le Traître en trois pas, suivi de près par une trentaine de soldats vétérans.
Le premier coup de sabre de Taorin failli trancher le bras d'Abdul, mais il esquiva l'attaque de justesse et contre-attaqua. Du sang coula de la blessure du capitaine, mais il parvint à ignorer la douleur. Les soldats entourèrent les deux duelistes, qui virevoltaient en tout sens. Le bras de plus en plus lourd, l'esprit embrumé par la douleur lancinante, Taorin ne vit qu'au dernier moment le coup d'estoc destiné à lui transpercer le corps. Le Serpent parvint à esquiver, mais reçut une longue et profonde entaille dans l'abdomen. Malheureusement pour lui, Abdul s'était trop découvert avec cette attaque, et quand Taorin riposta, il n'avait que son bras gauche pour se protéger. Le coup de taille du capitaine le pénétra jusqu'à l'os, et Abdul s'effondra, griévement blessé, mais pas tout à fait mort.
Taorin se redressa, mais le vertige le prit alors qu'il regardait le vaincu. Il cracha un peu de sang, avant de sombrer dans l'inconscience, qui lui éviterait de ressentir la douleur...


500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 24 Nov 2007 - 11:27
Il dévisagea les 2 blessés, impassible.
Emmenez le capitaine... Abdul... ... ffff....ffff...
Il continuait de respirer lourdement tandis que des soldats emmenaient Taorin chez un guérisseur...
Tu m'a condamné... Si Amouth met ses meilleurs hommes à mes trousses je suis perdu pour nous.. CHIEN IMMONDE! Tu cros donc que mourir me fait peur! Il y a des choses pire que la mort imbécilé... Toi, ton sabre..
Un soldat tendit son arme à Meakil.
Un bras de moins.... tu serais encore trop malfaisant... Ton père ne mérite pas le déshonneur de sa progéniture... Ouvre-toi le ventre ou ta tête roulera..
JAMAIS!
Meakil respira lourdement, il s'éloigna de quelques pas... "Pardonne-moi, mon frère" Il vit le gamin courir dans se spieds pendant les longues nuits de négociation, l'adolescent qui jouati avec Jorkil... "Faudra t'il donc que je tue tous ceux que j'ai aimé et qu'ils me trahissent tous?" Il Se retourna, Abdul s'était relevé, son sang coulait abondamment..Il se saluèrent, Meakil lui ouvrit le ventre et repartant dans un mouvement en sesn inverse lui trancha la tête.. Puis il pleura...


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007 - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

Sam 24 Nov 2007 - 13:43
Taorin se réveilla dans une chambre blanche, propre. Il sentait les bandages sur son ventre et sur son bras, retenu par une echarpe. Il tenta de se redresser, mais il ne parvint qu'à grimacer de douleur. Puis il retomba dans l'inconscience.

"-Capitaine Al Mukalibh, réveillez-vous. Vous devez manger pour reprendre des forces et annihiler les pourritures du désert." dit une voix féminine.
Qu'est-ce que cela voulait dire? Capitaine? ce devait être lui, mais il n'en était pas sûr. Il ne se souvenait que de l'éclat d'une lame et du sang lui sortant par la bouche. Et dur'Zork, qu'était-ce? Taorin creusa dans sa mémoire, allant au delà du terrible incident qui avait failli lui ôter la vie. tout à coup, il se souvint: il était capitaine de l'émir Meakil, qu'il avait sauvé d'une tentative d'assassinat par le traître Abdul Al-Khader, et ils devaient sauver la capitale du Harondor, Dur'Zork, d'une immense armée orque! En un instant, toute sa vie défila sous les yex clos de Taorin, depuis ses premiers souvenirs jusqu'au duel contre Abdul...

"Capitaine Al Mukalibh, réveilez-vous. Plusieurs de vos hommes voudraient vous voir, mais vous devez d'abord manger..."
Taorin ouvrit les yeux. Une femme se tenait au-dessus de lui, le regardant avec de grands yeux. Elle tenait une plateau et Taorin put voir une assiette de ragoût, un gobelet de vin et quelques fruits et légumes. La feme lui tendit le plateau, et Taorin s'aperçut qu'il mourrait de faim. Il lutta pour ouvrir la bouche et demanda d'une voix cassée:
"Depuis combien de temps suis-je ici?
-Vous êtes là depuis seize heures, capitaine. Vous serez prêt à partir d'ici deux jours environ.
-Je pourrais me servir d'une épée?
-Peut-être, mais nul ne peut l'affirmer, capitaine. Tenez, mangez donc un peu..." dit-elle en tendant une cuillère pleine.
Taorin mangea pendant une demi-heure, et quand il eut fini, l'infirmière sortit pour laisser la place à Angbor et à Al-Muktar. Ces deux soldats qui avaient accompagné Taorin jusqu'à la Cité Blanche venait prendre des nouvelles de leur commandant. Il parlèrent pendant une heure, et quand le capitaine fut trop fatigué, il les congédia, puis se rendormit...


500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Dim 25 Nov 2007 - 12:18
Meakil souhaitait hâter le départ, le capitiane dormait encore, se remettant de sa blessure LA tête d'Abdul était maintenant fichée au sommet du mur d'enceinte comme un signal à tous les traîtres qui avaient rendu ce fiasco possible. Il devait avoir des assassins aux trousses. Et si Amouth était aussi malin qu'il se disait de lui au temps de Sauron... Il cracha par terre " é$£% d'immortel" . Deux jours d'immobilisation alors que la ville se mourrait de faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taorin
Capitaine des Chiens du Désert
Capitaine des Chiens du Désert
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 23
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Haradrim)
- -: 36 ans
- -:

Dim 25 Nov 2007 - 17:58
Les heures passèrent lentement dans la petite chambre du convalescent. au bout d'une journée, il reçut le droit de se lever et de marcher. L'infirmière lui apprit que ses blessures n'étaient pas très graves, mais que le fatigue du voyage ajoutée à la perte de sang l'avait terrassé. Le lendemain, il pourrait partir à l'est pour sauver une citée dans laquelle il n'avait passé que quelques jours.
Le matin, après avoir mangé, le Serpent se leva et se dirigea vers la caserne, avec l'aide d'Angbor. Arrivé là-bas, il vit les mercenaires qu'il avait recruté à travers le Gondor, les deux scribes de l'ambassade de Minas Tirith et les gardes haradrim qui l'avaient accompagné depuis son départ de Dur'Zork. Le lendemain, il tuerait pour son seigneur, mais aujourd'hui, il ne pouvait qu'inspecter les armes et les armures. Taorin sentait que les mercenaires s'impatientaient: ils n'avaient pas encore vu la couleur de l'or qui leur était promis.
Le soir, le capitaine fit de la ré-éducation et passa trois heures à s'entraîner. Quand il se crut prêt à partir tuer des orques, il se baigna rapidement et se coucha.

Le lendemain, aux premières lueurs de l'aube, il se leva et, après s'être habillé, il partit à la caserne. Là-bas, l'émir meakil surveillait l'armée en entraînement. Près de deux mille haradrim partiraient, accompagnés par cinq cents étrangers. Le capitaine se dirigea vers l'émir, et, une fois arrivé suffisamment près, s'inclina:

"Mon seigneur, je suis prêt à partir. J'attends vos ordres."


500£+850£ pour le maître d'armes
Capitaine des Chiens du Désert et Seigneur (Pirate) d'Umbar.
"Memento mori"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mar 27 Nov 2007 - 12:31
Meakil lui rendit son salut, les hommes avaient paquetés depuis 3 jours ils attendaient un seul ordre.
En formation! Officiers avec moi!

Branle-bas de combat général cavalcade dans tous les sens, formations de fantassins qui se regroupent. Près de Meakil au bord du champ de tir une dizaine de noble et ses compagnons.

Ceux qui travaillent ensemble d'habitude ne cassez pas les goupes...JE vous rapelle les plans. Taorin libère la route au nord avec 500 hommes.
Nimrod prend les ennemis en balais et ravitaille la cité à tout prix avec le gros des troupes soit presque 1000 hommes. Les 500 autres et les gondoriens montent avec moi au gué par la rivière. aya?

Aya!
Aya!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Ven 11 Jan 2008 - 21:46
Le pigeon se posa sur l'épaule d'un garde. Il lut et cria à la mort aussitôt. Le reste de la forteresse s'ébranla, le garde suivant qui lut devint blanc. Il sonna 2 coups lents. Les autres lui prêtèrent l'oreille.

Citation :
Meakil Duzingi est mort, Nimrod régne sur nous. L'Est a vaincu, préparez la ville pour évacuation sous 5 jours, Eru soit avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Lun 14 Jan 2008 - 22:56
Voir Nimrod Ben Elros entrer entouré de seulement dix hommes fit avoir les pires craintes à Yoshra ak kader. Son suzerain serait-il mort?
L'aube se levait, e tle désert semblait calme, comme mort.
Mais il s'avéra vite que Nimrod voulait s'assurer que la flotte était prête, il donait des ordres clairs, conçis et juraient par tous les Héros de Numénor qu'il brulerait quiconque ne s'activait pas le train.

Quand il daigna parler à Yoshra se fut pour lui dire succintement.

Les réfugiés commenceront d'affluer sur la midi. Une armée des bleus marchent vers ici, elle sera là sous 2 jours, il faut que le pont d ebateau soit le plus efficacce, s'il le faut on embarquera directement au confluent, il y 2 lieues de moins vers Pelargir.
Si Gondor refuse?de nous acceuillir?
Débarquez les gens, On discutera quand ils seront en Gondor pas avant.
Les troupes d'Arzawa furent immédiatement désarmée et affectée aux navires. Pas les moyens de résister laors autant éloboré une fuite rapide. Les premiers navires qui évacuaient les habitants de la petite ville furene patis sur les onze heures. 5 heures jusqu'à Pelargir si les vents étaient bon... Nimrod sut qu'il allait devoir tenir 10 heures dans le plus grand calme...

A midi, les premiers éléments du convoi pénétrèrent dans la ville désertée. Nimrod pria, pria comme il n'avait jamais prié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavendhir
Ranger
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 24
Localisation : Toulouse(monde réel)/ harad( monde meilleur)

~ GRIMOIRE ~
- -: homme
- -: 23 ans
- -:

Mar 15 Jan 2008 - 7:31
Yavendhir, arriva à Arzawa, vers la fin de la matinée, parmi les milliers d'autres réfugiés, ils avaient marchés plus rapidement que prévu, et ils mettraient beaucoup plus de temps à parvenir en gondor que si il y allait seul.
Apres un court repos et un maigre repas, Il parti se renseigner aupres d'un garde un peu bavard.
Ils emmènent des dizaines de milliers d'hommes sur des bateaux pour se réfugier dans un royaume qui n'a pas encore accepté, autant y aller tout seul, ce sera plus rapide et plus simple.

Il pris alors la décision de partir le lendemain.
Il dit à son passager de les rejoindre à l'aube lui et Neiklot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mar 15 Jan 2008 - 18:45
Des petits groupes commençaient à partir par la terre, Nimrod ne les retint pas, Eru ait pitié d enous tous, la deuxième salve était partie à l'aube, la seule garantie du gouverneur du port était bien peu, mais ce n'était pas le moment de se plaindre. Ils étaient encore près de 6000 dan sla cité, les navires étaient partis à la limite de leur capacité de flotaison.Un éclaireur déboula dans les halls du palais d'Arzawa transformé en qg de campagne.
dix milles, paut-être plus, les navires tiennent le niveau par la mer, tous les villages que j'ai vu brulent... Il ya au moins mille réfugié de plus qui risquent d'arriver.
Et évidemment, aucun ne se serait fait Melkorite pour survivre, trop bien endoctriné par leurs hommes, lesquels avaient servi Meakil... Il tapa sur une table. En rage. Quand un soldat d'Arzawa proposa une chose insensée, faire des radeaux avec les charettes et les faire tracter par les navires. Le vent était faible, la houle calme, et avec l'aide d'Eru...
Faites ce qu'il dit, et préparer le maximum de radeaux, qu'un marin aide à les préparer. Les hommes de plus de 60 ans embarqueront en dernier. Je suis désolé de cette mesure, notre peuple doit vivre.
En tant que vieillard de 80 ans je me vois fort bine porter l'épée et tenir ta retraite Nimrod, Liharade
Sukran Sulaiman Kadir (juste)
Ce fut leur seul échnage en 2 jours, sulaiman commença d'organiser les plus valides des gens qui lui resteraient en compagnies et troupes, Les premiers navires arrivèrent sur ces entrefaites, et dans la cohue habituelle on embarqua le plus de familles possibles. A la nuit tombée restait le coeur des armées et les vieillards ... Nimrod n'avait retenu personne, un des navires avient pris la direction du delta, pour où? Personne ne le lui avait dit, en tout cas la flotte suffirait à les évacuer, si elle revenait à temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mer 16 Jan 2008 - 15:22
A l'aube du troisième jour, Nimrod et ses hommes s'embarquèrent avec les 3/4 des vieillards... Sulaïman refusait de donner Arzawa sans combattre... Certains hommes voulurent restés avec lui. Nimrod ne les pria pas, pas le temps pour celà.

Les navires s'éloignaient dan sun bon vent d'Est, il faudrait remonter l'Anduin à la rame...

Sur le midi, les bleus furent là. Complètement excédé en constatant qu'il n'y aurai tpas de butin, les hommes firent la grève des combats, jusqu'à que les offficiers promettent un jour complet dans les Harems du dingo à quiconque tuait un Haradrim. La petite ville fut mise à sac en quelques minutes, Et les flammes se voyaient depuis le pont du Faisan sans aile...

Sulaïman fut brulé avec son palais et les derniers haradrims, une légende qui naquit plus tard dit que ses derners mots furent "Harad vaincra!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Terres du Sud :: Le Harad-
Sauter vers: