[Rues] Quartier des artisans

Aller en bas 
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Dim 24 Déc 2006 - 17:02
Il s'était senti suivi depuis un bon quart d'heure, depuis qu'il avait laissé le prince au repos pour aller faire son rapport à Krage en fait. Il se tassa dans un portail, dans l'aube il distingua l'uniforme de la garde, il se sentit rassuré, il sortit dans la rue. Puis l'horrible senitment revitn, il scrutait pourtant les toits, les fenêtres, Rien...
Quand il ne fut plus qu'à quelques rues de Chez Louis il se détendit, personne n'attaquerait ici, en plein dans le domaine de Krage. Ce fut la dernière fois qu'il sourit. Un homme se jeta sur lui comme surgit de nulle part, le retourna et lui brisa le cou tout net. L'homme prit le cadavre et le jeta dans un cloaque public avant de verser du vin dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Jeu 19 Avr 2007 - 17:18
Une ombre en cape noire passa dans la nuit... Dans Umbar on parlait de hordes sauvages dans les déserts au Sud-Ouest, Le Roi avait exhorté au calme, les chefs survivants dont Mytska, maintenant dit "le Fier" voulaient le renverser. Le vieux Zorba avait fini par dépécher des espions au sud... Et cet homme, était celui qu'on avait chargé de les assassiner. Le Maître attendrait son rapport, la route était longue jusqu'au repère, même pour un crébain. Zorba n'avait vu qu'un seul de ses espions revenir, lui dire de préparer la flotte tout entière! Non seulement la rumeur était vraie, mais Nimrod avaot regroupé des troupes sur toute la frontière de l'ancienne province, devenue royaume. L'homme à la cape noire souriait. L'ordre du sabre n'avait de camp que celui de l'équilibre. Et bientôt il allait falloir déséquilibrer le monde. Mages et prêtres n'y suffiraient plus... Il arrêta de délirer, sa dernière cible se trouvait à quelque mètre, bitu et entouré de ses hommes et de quelques douces demoiselles Mytska marchait dans la rue. Avant qu'un seul cri ait été poussé il gisait dans une mare de sang et l'un de ses gardes avaient perdu un bras...
Le sabre est revenu... Dites le lui.
L'ombre sauta par dessus un muret et disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Un quartier de Mordheim
» DALIDA son quartier et maintenant là où elle repose
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» Garage des rues : véritable casse-tête !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Terres du Sud :: Les Havres d'Umbar-
Sauter vers: