[Temporaire] Le coin de Silka Sorge

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Mar 6 Mar 2007 - 22:48
Silka pénétra la batisse du maître d'arme. Les assistants l'acceuillirent chaleureusement, ravis de la revoir. Elle leur rendit leur intéret : sa sympathie savait être apprécier.

Elle fut guidée jusqu'à un terrain découvert à l'extérieur et libre d'utilisation. Ils avaient même placer un ratelier juste pour elle. A croire qu'ils voulaient la voir enménager. Encore un plan de Thror se dit elle intérieurement.
La bretteuse se tourna alors vers Balak qui contemplait son futur terrain d'entrainement pour les jours à venir.

" Pas trop tôt hein ? Je le lis dans ton regard. Haha. Oui et bien il fallait bien que je m'occupe de mes affaires un jour ou l'autre aussi, hum. Mais l'on va compenser les quelques heures perdus en entrainement. Echauffons nous d'abord. "

Silka prit l'intiative et ne visiblement aucun effort pour démontrer quoi que ce soit au mercenaire. Il comprit qu'il aurait à faire les demandes lui même s'il désirait quelque chose. Elle attendait de lui qu'il sache tout de même bien s'échauffer mais ce n'était parfois pas dans le registre de connaissances de tout le monde... Si ce n'était pas chez Balak, à lui de se montrer humble et demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Ven 9 Mar 2007 - 12:05
Bien madame. Je reviendrai vers vous dans un peu plus d'une heure, car je dois l'avouer, je suis impatient de commencer les combats à la lame!

Sur ces mots, Balak laissa tomber sa sombre tunique, ainsi que sa cotte de maille de mithril. Le mercenaire n'était plus vêtu que de son pantalon de toile noir. Il était massif, athlétique, et parcouru de veines saillantes qui démontrait son impatience. Il commença par une petite course d'échauffement à bonne vitesse, pendant une demi-heure, avec quelques montée de genoux, de talons, ...

Vint par la suite les étirements, douloureux, variés, faisant souffrir tous les muscles du corps du sportif.

"Plus la souffrance sera grande, plus fort sera ton corps!"

Les enseignements de Croc-noir portaient leurs fruits, et la machine guerrière qu'était Balak se mettait lentement en route, prête à donner le meilleur d'elle-même. Après quelques flexions, sprint et autres pompes, il s'avança vers la bretteuse, et dis à travers son souffle rauque :

Ais-je oublier quelques choses madames? il se peut que ma mémoire soit défaillante, ou que vous ayez une méthode d'échauffement particulière et efficace, auquel cas je me ferai un plaisir de l'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Sam 10 Mar 2007 - 13:29
Silka haussa les épaules niaisement, feignant de n’avoir rien à ajouté. Elle sourie au mercenaire.

"Au besoin, selon ce que n’on étudiera, l’échauffement sera modifier. Mais celui-ci convient fort bien pour l’instant…"

La Maître d’Escrime acheva quelques moulinets de bras, s’assurant de la liberté de mouvement qu’offraient ses épaules.

"Alors, voyons voir… Faisons un rapide point. Tu as les aptitudes d’un bon troupier, une certaine aisance avec l’épée… Ma foi c’est un très bon début. Tu apprendras rapidement les problèmes qu’engendre le maniement du double lame. Il y a d’ailleurs plus de désavantages d’avantages. Mais l’arme étant si exotique, l’incertitude quand aux manières de la parader permet généralement de venir rapidement à bout de son adversaire."

Elle fit pause pour évaluer le conditionnement physique du mercenaire d’un œil avisé.

"Hum. Concernant le prix, nous verrons cela plus tard… Je suis consciente de votre petit budget mais vous êtes un brave homme, nul doute que vous arriverez a me repayez votre étude à un moment ou un autre.
… Vous permettez ?"


Silka s’avança vers l’élève, les paumes ouvertes. Balak sembla hésiter un instant avant de lui tendre son arme. La maître d’escrime le remercia d’un hochement de tête alors qu’elle s’écartait, l’arme en main.
Elle fit une démonstration des différentes techniques de son registre personnel. Elle prit grand plaisir à manier l’arme, tel que le prouvait son sourire et expression faciale. La passion et la maitrise dirigeaient ses gestes qui d’une aisance impressionnante fauchait l’air en sa danse d’escrime. Variété de coupes, de parades, d’enchainements et de postures différentes furent introduit au regard de Balak. Après deux minutes de freestyle, elle ralentit son rythme et se mit à expliqué les différents avantages et désavantages de ses postures et attaques, leur intérêt en combat…

"Cette arme requière une excellente coordination et adresse. Dunois, dans le style Sorge. Je ne doute pas que le maître d’arme saura vous apprendre des techniques beaucoup moins subtiles et rentre-dedans avec cette arme. Mais j’estime l’escrime beaucoup plus noble et subtile. Certes, l’on n’a pas toujours l’occasion de faire rentrer sa lame sous l’armure de son adversaire pendant une féroce mêlée… Cependant, un bon escrimeur saura garder son périmètre d’action totalement sécurisé pour lui-même et mortellement accueillant pour ses adversaires."

Elle renvoya l’arme vers Balak en plein vol.

"Voyons voir ce que tu as retenus, il te faudra toujours une bonne mémoire visuelle si tu veux vaincre un adversaire car il te faudra le comprendre. Se connaître soi même est cependant le plus grand défi. Il faut toujours se remettre en question, il est stupide d’imaginer vaincre une armée en usant de la même passe d’arme.
Essaye et je te recorrigerai tes postures et attitude. Nous allons prendre le temps qu’il faut pour que tu assimiles les techniques du double-lame. Ensuite seulement commenceront nous l’étude de leur bonne application en combat, affutant ta mémoire musculaire et tes reflexes avec ta nouvelle arme de prédilection."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Sam 10 Mar 2007 - 17:43
Croc-noir... cette femme... j’en suis certain, tu aurais aimer la rencontrer. Son style, sa férocité, et en même temps cette attention pour ses élèves... Elle est dure, presque autant que toi. Mais grâce à elle, je pourrai t'égaler.

Balak finis par disperser ses souvenirs, car ils devenaient trop douloureux. Dès qu'il pensait à Croc-noir, il se remémorait également le visage de l'autre chef des ombres, Arkanos.

Ce temps est révolu. Aujourd'hui, je dois prouver ma valeur. Cette lame est un animal sauvage, dangereux, mais si captivant...

Cependant, lorsque Balak commença quelques mouvements simples, il se rendit compte de l'ampleur de la difficulté.

Je dois parvenir à maîtriser un côté de la lame sans que l'autre ne me blesse! C’est... ce n'est pas évident du tout!

Lorsqu’il commença à faire quelques moulinets, il s'entailla légèrement la jambe. Le sang commençait lentement à se répandre sur le terrain d'entraînement.

Je dois cesser de manier ça comme une épée uni lame. Il y en a deux. Je dois me concentrer. Me rappeler des actions qu'a faites Silka. Ça n'a duré qu'une seconde, mais ça devrait suffire. Je dois me focaliser sur l'instant où elle a enchaîné les mouvements les plus simples. L'instant...

L'instant. La recherche du moment précis. La technique qu'il avait utilisée contre le chauve. Saisir l'instant, et le combat est gagné. Balak faisait tourner sa double lame, encore et encore, se mutilant parfois, sans ressentir une quelconque douleur. Plus le temps passait, plus le mercenaire pouvait éviter le second tranchant de Renaissance et ainsi mettre un coup avec le premier. Et inversement.

Mes attaques sont grossières et prévisibles, mais j'arrive désormais à éviter les dégâts collatéraux. Je devrais peut-être remettre ma cotte de maille ?

Puis, tout en continuant ses doubles attaques, plongea un regard interrogateur dans les yeux de son entraîneuse. De tout son être, un message transparaissait : et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3559
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 10 Mar 2007 - 22:42
Un coup violent sur la lame fit dévier la première, ce faisant, celle-ci toucha un des nouveau râteliers que l'un des menuisiers ayant offert celui-ci pour favoriser la maîtrise du combat dans la Cité portait.
Et un éclat se détacha de celui-ci, se faisant, un ornement tomba lui aussi.
Contre toutes attentes, il y avait quelque chose de brillant derrière.
C'était une pierre précieuse.
Sans doute était-elle de basse qualité car elle se brisa en trois fragments lorsqu'elle toucha le sol.


Le marchand qui apportait son meuble, fut fort interloqué.

_Oh ben ça alors...Et dire que j'allais le donner comme ça...Comment c'est arrivé là, ça ? Tenez, donner c'est donner près tout.

Il leur tendit à chacun une demi-pierre. Il ne savait pas que Balak n'avait rien à voir avec Silka, mais après tout, celui-ci l'avait aissté dans ses achats.

Néanmoins, il mit un des fragments dans sa poche, leur laissant les deux autres.

[Une demi-pierre chacun]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Dim 11 Mar 2007 - 12:08
(hrp : mdr, t’abuses Rada. Arrête de nous flooder avec tes pierres ! Fait des post rp avec un tant soit peu plus d’intérêt que de juste nous permettre d’avoir des pierres !)

"Tien donc… Merci bien, seigneur du bois."

Silka observa d’un œil interloqué la pierre qu’elle fut offerte. Sans raison apparente qui plus est. Vairë était décidément trop clémente avec elle. Pareilles pierres n’étaient pas sans valeur pourtant… Elle caressa son Amulette de bonne fortune. Peu être que la foi était elle réellement récompensée ?
Le menuiser sembla capter son attention dans son regard et craignais presque pour son propre gain.

"Il y a un marchand qui est arrivé d’Umbar qui vend des pierres similaires d’ailleurs !"

"Quel étrange hasard… Vraiment ? Où donc mon brave ?"

"A la place du marché pardi ! Mais gardez cela pour vous, il ne faudrait pas trop que la rumeur se repende… Il y a toujours des voleurs un peu trop ambitieux dans le coin pour faire grand mal à la cité en assaillant les marchands exotiques ! Allez, bonne journée !"

Silka salua le bonhomme d’un hochement de tête. Elle se tourna ensuite vers Balak, brisé dans son élan par cette soudaine arrivée. Elle le questionna du regard, l’espace d’un clignement de sourcil.

"Serrais-tu intéressé par pareil achat ? Tu as été plus maladroit que je ne l’imaginerai, tu devrais être plus patient. Ne perd pas ta motivation mais elle ne doit pas décroitre ta concentration pour autant. Voyons voir, nous allons bander tes quelques plaies : il n’est jamais bon de faire souffrir son corps inutilement. Et puis, pas que cela s’infecte non plus… Si tu désires profiter de l’offre tu peux y aller. Pour ma part, j’aimerai bien profiter d’une pause pour aller revoir un vieil ami… Qui ne passe généralement à la cité qu’en cette période ci de la semaine."

Elle lui fit un petit clin d’œil, l’incitant à faire un choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Dim 11 Mar 2007 - 13:40
Votre verbe est mon ordre, madame.

Mais lorsque la bretteuse lui tendit quelques onguents et produits curatifs, il leva la main en signe de refus.

Merci, mais je n'en est nul besoin. La douleur rapelle au guerrier dans quel monde il vit. Elle doit l'accompagner où qu'il soit, quoi qu'il fasse.

Il tourna son regard vers Silka Sorge, et la gratifia d'un sourire amical.

Je ne mérite pas tant d'attention... allez rejoindre votre ami, je vous attendrai ici. Je dois encore m'entraîner. Lorsque vous reviendrez, je serais beaucoup plus à l'aise avec cette arme, ça ne fait aucun doute.

Pitoyable... j'ai été pitoyable. Elle attendait beaucoup plus de moi. Je l'ai déçue. Avec toi, j'aurai un doigt fracturé. Je dois m'entraîner. Encore et encore, jusqu'à mes limites, et au-delà

Balak repris ses mouvements. Lentement, mais surement, ils devenaient plus fluides, plus précis. Il ferma les yeux, et continua sa valse d'acier, oubliant tout ce qui l'entoure, qui existe. Il n'y a plus que le noir absolu, parfois éclairé par le tranchant de la lame. Il ne se blessait plus.

Tout en continuant ce ballet, il dit à son professeur :
Silka... Pardon, maître Sorge. Mes progrè sont trop maigres. La prochaine fois que nous nous verrons...

Son corps se figea. un courant d'air glacé traversa le terrain, où du moins c'est l'impression qu'eurent les quelques apprentis qui se trouvaient près de là. Les yeux du mercenaire semblaient animés d'une lueur malsaine.

Je voudrais me battre... en risquant ma vie. J'ai appris au cours de ma vie qu'il n'y a pas de meilleur façon de progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Dim 11 Mar 2007 - 17:18
Silka fronça les sourcils devant l’obstination quelque peu démesurée de son élève : il manquait d’un peu de sagesse quand à sa santé. Ses paroles n’étaient pas dénudés de sens cependant pour Silka, il n’y avait pas plus humiliante cicatrice celle que l’on se faisait en entrainement : elles n’avaient aucune valeur, n’apportant nul honneur.

" Si tel est ton choix, soit. Je repousserai ma visite à plus tard, je dois encore te seconder dans tes entrainements…"

Elle n’ajouta nul commentaire de plus, réalisant à quel point il prenait à cœur chaque parole qu’elle prononçait.
Ainsi, elle alla chercher elle-même un double lame au râtelier et commença une session de coupes clonés. Elle démontrait, il exerçait. Dès lors qu’il y avait un détail faux dans l’attitude ou la posture de Balak, elle intervenait. Si bien que la séance dura un certain temps, tant les détails pourtant minimes ou invisibles à l’œil non avisé parasitaient le mercenaire mais rapidement corrigés par l'intervention de Silka. Elle prennait un soin maniaque à s'assurer que les moindres détails étaient assimilés : pour elle, c'était toute la différence entre un bon et un exellent bretteur.

(hrp: j'essaye de faire par étape pour que tu es d'avantage l'occasion de participer ^^. Dsl si je rep pas super vite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Lun 12 Mar 2007 - 18:33
Le sang...la sueur...l'effort...il n'y a vraiment que là que je suis...bien.

Les gouttes perlaient sur le crâne du mercenaire, et nul son ne sortait de sa bouche. Silka, dans sa grande solicitude, entraîna le guerrier longtemps, très longtemps. Tous les faux mouvements, les détails auquels Balak n'auraient jamais pensés, elle corrigeait chaque faute. Les mouvements devenaient précis, la cadence fulgurante, le corps souple au possible et l'esprit débarassé un moment des fantômes du passés, sauf un. Il voyait Croc-noir, paisible, assis dans un coin de la pièce, observant ses progrès. Un sentiment de fierté naquit dans le coeur de Balak.

Tu fais plaisir à voir, Balak...si j'avais su quel guerrier tu deviendrais, je serais partis avec toi sans hésitation.

Balak souriait. Son ancien maître le contemplait, et même s'il s'agissait d'une illusion, sa vue et ses encouragements lui donnaient l'envie de se surpasser à chaque instant. Mais il ne devait pas perdre de vue le but de cet entraînement. Tuer. Encore et toujours. Une vie de fureur et de sang. Quoi d'autre ? Balak n'a jamais rien connu que la violence et le meurtre. C'était sa vie, et à cet instant précis, il n'en désirait aucune autre.

vie de guerre, vie de sang, vie de douleur, sois bénie!

Lors de l'exaltation du àau travail de l'art du combat, les images des corps calcinés lui revinrent, mais pas seulement ceux de l'orphelinat.Ce fut surtout l'orage qui éteignit l'incendie qui frappa Balak, à l'époque...

Non...je dois cesser de penser à toutes ces choses...ce passé malsain...je n'ai de compte à rendre à personne...plus maintenant...plus jamais...

HRP : petit moment de liberté, j'ai pu éditer, mais ça ne se reproduira pas tt de suite^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Mer 18 Avr 2007 - 14:50
La porte de la salle d'entraînement s'ouvrit lentement, en grinçant comme un choeur d'harpies hystériques. Un homme massif, pourvu d'une chevelure et d'une barbe impressionnante, empestant le sang et la sueur, sortis lentement de la salle. Son manteau noir était déchiré, taché, poussiéreux et seul les lames et la cotte de maille de mithirl permettaient aux apprentis de reconnaître le sire Balak. Ses traits étaient creusés,il n'avait as dormis depuis bien longtemps.

Des jours ? Des semaines ? Des mois ? Plus encore ? Le mercenaire n'aurait su dire depuis combien de temps il était enfermé dans cette salle à répéter ses mouvements guerrier. Quand Silka n'était pas là, il se remémorait ses conseils, accentuant son exigence envers lui-même.

Dès qu'il était sur le pont de s'écrouler, harassé, une nouvelle force, celle de la volonté, de la persévérance, l'arrachait de ses songes. Son esprit et son corps souffraient lors de ces exercices, mais il n'en était que plus fort désormais. Il n'était plus un soldat. Il n'était plus un combattant. Il n'était plus un tueur. Il était tout cela à la fois, en même temps. Il était arrivé à une plénitude guerrière qu'il n'aurait encore jamais envisagée.

Il avait fait don de tout l'argent de ses soldes, et promis à la dame de fer de lui en redonner plus tard, une fois de nouvelles missions terminées. il était temps de sortir de l'ombre, de reprendre du service et surtout, de servir le Roy en se servant de son art. L'art de la guerre, le plus bel art qui soit. Il fallait cependant aller se changer, se rendre présentable et surtout, se remettre au courant des choses de la cité. Il sortit son arme et la regarda quelques instant, fasciné, avant de prendre la route pour le bas de la cité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Mer 18 Avr 2007 - 17:50
Silka Sorge a écrit:
"Avant d’aller plus en avant et affuter tes reflexes, il faudrait améliorer ta coordination. Pas qu’elle soit mauvaise ! Mais qu’elle devienne infaillible… Ou du moins, t’initier à la divine voie."

A l’entendre parler, Silka trahissait souvent sa dévotion cassi-religieuse de l’escrime.
S’en suivit donc un exercice d’adresse où elle tester la réaction de Balak. Elle échangea pour se faire le double-lame pour une épée de bois et une targe puis invita son élève à prendre l’équivalent en bois de sa propre arme. Elle l’amena ensuite vers un coin du terrain comportant quelques mannequins. De son épée, elle désigna le point d’où devrait se tenir Balak. Il s’exécuta sans un mot.

"Le but de cet exercice est de réduire ton temps de latence en même temps que ta coordination. Il est souvent difficile, dans de long et intenses combat de rester pleinement conscient. Je ne demande pas des qualités surhumaines mais ce qu’il te faudra avoir est une durée de vie supérieure à ton adversaire. C’est aussi important au niveau physique que mentale. Si tu restes concentrer plus longtemps que lui, tu paniqueras. Si ta fatigue est mieux gérer que lui, tu vainqueras. Mais il y a aussi les bottes et les surprises de dernier recours. On a beau combattre des heures, si au dernier moment l’on juge l’adversaire vaincu, il y a toujours cette chance qu’elle profite de cette situation pour vaincre. Ainsi, il faut toujours être alerte, ne jamais sous estimer son adversaire. Certains disent qu’il faut toujours envisager un combat en ayant perdu d’avance, afin que la flamme de l’espoir perdu rehausse sa force. Je suis cependant pour l’attitude de la victoire. Il faut apprendre de son adversaire, le mener à bout, être le maître de la partie. Les bottes doivent venir de vous et vous devez parader les siennes avec aisance grâce à votre anticipation. L’espoir perdu est parfois une force, mais uniquement pour le combattant vétéran qui n’a plus rien à perdre. Le commun des mortels fond et souille ses bas. Un paysan en armure qui a perdu l’espoir est aussi simple à fendre que du beurre."

Après cette introduction, Silka désigna le mannequin le plus proche, celui qui était actuellement dos à Balak.

"Tu as compris les postures primordiales, les directions à prendre avec ton arme et leur diverse utilité. Nous allons donc monter d’un cran et s’assurer la vitesse d’exécution de tes techniques.
Mémorise bien ce mannequin. Considère le comme un homme mort car son désir est de te tuer, cependant sa plus grande faute aura été d’avoir désiré pareil péché. Considère-moi de la même manière car tu vas avoir deux adversaires. Je veux que tu te défendes face à une de mes attaques et me pourfende en contre attaquant. Quand je serais « vaincu » tu te retournas pour affronter ton nemesis passif, dans ton dos. Voilà pour le rythme.
Je veux que tu traces un cercle autour de toi dans ce sable. Reste droit quand tu le traceras et tend le bras horizontalement face à toi. Le bout de ta lame sera la frontière de ton périmètre. Trace le maintenant au sol et n’avise pas d’en sortir.
Je vais t’attaquer sous divers angles, techniques… Etant donner tes connaissances à l’épée courante, tu devrais avoir de bon reflexes quand à la parade ses techniques basiques. A cela près que cette fois ci tu seras mis à l’épreuve avec tes nouvelles connaissances avec le double-lame.
Je vais tourner autour de ton périmètre et t’assaillir, ainsi ton second adversaire passif pourra tantôt être dans ton dos, sur ton flanc ou me supporter.
Pour me vaincre tu peux sois tenter de me repousser en me dissuadant de t’attaquer une seconde fois, soit en me frappant. N’hésite pas à y donner de la force car si je ne suis pas assez dissuader de t’approcher ou repousser par la force de tes coups, tu en pâtiras l’instant d’après… Car il n’y aura aucune pause, cela sera d’un rythme ininterrompue. De telle sorte qu’une fois que tu auras paradé puis contre attaquer ton coup, il te faudra d’abord te retourner vers ton adversaire passif et le pourfendre et en plus te retourner à nouveau vers moi qui aura prit un nouvel angle d’attaque…"


La bretteuse fit une petite pause dans son explicatif, le temps que Balak assimile les données puis conclua, le sourire aux lèvres :

"Histoire de te faire suer un peu."

Cela était un extrait de leur laborieux entrainement. Balak fut un élève régioureux et acharné, ce qui plu à Silka.
Ses soldes y étaient passés, mais il apprit chez la meilleure, son égo pourrait s'en vanter... Mais il avait aussi apprit la modestie avec Silka ainsi que bon nombres de valeurs axés sur les bonne manières, le contrôle de soi... Détails qui faissaient précédament défaut au mercenaire.

Silka s'accouda à l'entrée, observant son élève repartir, sa formation achevée. Il restait encore un disciple au fond de lui, la bretteuse espérait qu'il saurait faire honneur à son enseignement et son nom.

Elle retourna par la suite à l'intérieure, il y avait du rangement à faire... Ils s'étaient assez isolés, elle aussi devait refaire surface.

(hrp: Balak, tu peux t'ajouter Escrime d'Excellence (double-lame). Les détails tel que le désarmement ne sont pas forcément à notés dans ta fiche, juste à prendre en compte en jeu, histoire de souligner tes caractéristiques. Normalement cela reviendrait seulement à 3350, donc pas forcément toutes tes soldes Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Mar 19 Juin 2007 - 23:33
Silka attira l'aventurier hobbit et le garde de la citadelle dans son petit coin d'entrainement à elle.
L'endroit était propre et rangé (dumoins, du mieux que l'on pouvait dans un endroit pareil). La bretteuse ne s'arrêta pas de marcher jusqu'à qu'elle arrive au centre du terrain. Là, elle invita les deux élèves à la rejoindre.

" Bon, messieurs. Voici votre futur terrain d'entrainement pour les temps à venir. Cela veut dire tout simplement : pour le temps qu'il vous faudra avant d'atteindre le niveau que vous désirez. "

Sans attendre de réaction devant l'introduction, Silka dégaina sa propre épée courte dans une main et sa dague dans l'autre, d'un mouvement qui se voulait tout à fait neutre vis à vis d'eux. Elle leur fit une brève démonstration de ses techniques avec les armes qu'ils avaient choisis, en quelques moulinets et bottes qu'elle effectua avec un consternante facilitée et précision, surtout quand l'on savait qu'il s'agissait d'une femme.

" Quand voulez vous débuter ? Il faudrait organiser vos horraires. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Etelion
Pair du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 951
Age : 25
Localisation : Assis au pied d'un chêne.
Rôle : Fumeur d'herbe à pipe.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit
- -: 39
- -:

Mar 19 Juin 2007 - 23:40
Etelion haussa un sourcil et dit:

- Des horaires ? Pour moi ça sera assez simple, étant donné que je n'ai rien d'autre à faire dans la cité blanche, je serai disponible en permanence. Si vous me le permettez, pendant les "trous" entre les entrainements, j'aimerais m'entrainer ici. Peut-être pourrais-je finalement avoir un niveau intéréssant ... Avec un professeur comme vous, je n'en doute pas. Déjà, à votre avis, est-ce que la dague est l'arme qui m'avantage le plus ? Une épée est souvent trop lourde et dure a manier pour un hobbit. Quant aux autres armes que j'ai pu voir ici, je ne les connais pas le moins du monde.

Sous le regard de Silak Sorge, il ajouta:

- J'attend impatiemment vos conseils.

Il sortit sa dague en mithril et la regarda. Elle était encore intacte malgré les chocs qu'elle avait reçu.

* Décidement, le mithril est le métal le plus extraordinaire que je connaisse. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r27.imgfast.net/users/3215/16/77/31/avatars/911-61.jpg
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 9:07
" Hum… Une dague de poing, couteau moignon ou une masse d’arme légère pourrait très bien faire l’affaire. Pour les autres armes, dut à votre constitution la balance des armes ne vous serrait pas pratique voir encombrant. Ceci dit, cet enseignement n’est pratiqué généralement qu’en situation urbaine. Dans une mêlée ou en situation de bataille, vous vous en sortiriez mieux avec une arme de tir ou une arme à allonge, certainement pas avec une dague… Quoi que, si le personnage était extraordinairement rapide… "

Sur ses mots, elle rabaissa son regard sur le hobbit, le considérant sous toutes ses facettes. Elle souria l’air de dire : pas forcément dans vos moyens physiques.
Ce n’était pas une attitude négative, mais une simple et évidente constatation qu’elle fit.

" Votre investissement me plait. Nous allons rapidement évaluer votre condition et vos talents martiaux, si vous en avez, afin que je me fasses un idée du temps et du prix de vos entrainements."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Armenor
Garde de la Citadelle
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 24
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 10:32
"-Des horaires ??"

Armenor n'y avait même pas songé .Un entraînement rigoureux pour devenir un bon garde de la citadelle lui avait semblé si important qu'il n'avait pas songé à se reposer avant d'être fin prêt .

"-Et bien ,je pense qu'un investissement optimal est nécessaire pour avoir de bons résultats ,je suis tout à vous maître d'armes !"

Armenor était plutôt confiant dans la réussite de son entraînement .Même si sa relation avec son professeur avait plutôt mal débuté ,les moulinets qu'elle avait effectué sous ses yeux avec une rapidité déconcertante le rassurait quand au professionalisme et à la maîtrise de son professeur .

"ça va être du gâteau !!!"pensa t'il .

Cet excès de confiance n'était pas dans les habitudes d'Armenor ,il reprit ses esprits et écouta avec attention son mentor .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 10:51
Silka approuva d’un hochement de tête.

" Enfin des élèves libres ! Pourtant, avec les récentes histoires en ville j’aurais encore cru qu’il faille travailler par période, selon les rythme des enquètes. Ici les gens enquètes tout le temps, je ne sais pas d’où vient cette manie... A croire qu’ils en oublient les plaisirs de la vie. Vous êtes croyants ? "

Tout en attendant une réponse de leur part, la maître d’Escrime marcha hors de l’aire d’entrainement et se débarassa de la majeur partie de son attirail. Elle garda cependant sur elle son épée courte ainsi qu’une dague. D’un mouvement de bras, elle invita les deux autres à venir faire de même.

" Laissez vos affaires là, surtout les armures et sacs. Nous allons nous échauffez. Si vous ne savez pas le faire, suivez mon exemple. La mémoire musculaire est aussi importante que la mentale chez moi. Un bon bretteur n’a pas de petits bras ni un souffle trop court. "

Elle retourna sur la terre battue et attendu que les autres la rejoigne avant de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Armenor
Garde de la Citadelle
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 24
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 11:08
"Quelle drôle de question !"pensa Armenor

Les gardes de la citadelle se doivent de rester neutre en toute circonstance alors croire en quelque chose d'autres que leur souverain serait perçu comme une trahison .

Armenor s'efforça cependant de rester impassible et ne répondit pas au maître d'armes .Elle comprendrait .Il se debarassa de son armure qu'il venait d'acheter chez le forgeron il y a seulement quelques heures et de son bouclier de fer .Il garda son épée dans son fourreau et rejoignit le maître d'armes au centre de la salle d'entraînement .

Il était d'accord au moins sur un point ,le mental est aussi important que le physique .Cela avait toujours été sa philosophie et il se félicita d'être venu suivre cet entraînement ,il apprendrait sûrement beaucoup plus qu'il ne le pensait .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etelion
Pair du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 951
Age : 25
Localisation : Assis au pied d'un chêne.
Rôle : Fumeur d'herbe à pipe.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit
- -: 39
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 15:40
* Croyants ? Pourquoi cette question ? * Le hobbit était pris au dépourvu par la question du maitre d'escrime.

- Je ne suis pas croyant en un dieu, mais en l'idée que tout homme peut se surpasser, dépasser ses limites, et devenir une légende. Aprés tout, bien des héros n'avaient rien d'original à leurs "débuts", si on peut appeller ça comme ça. Tout est question de volonté. Mais pourquoi cette question ?

En attendant la réponse, il défit son armure de cuir et la jeta sur le côté. Il garda donc sa dague, bien qu'hésitant. Une question lui burla les lèvres, il avait peur d'être ridicule en demandant ça. Enfin ... Il avait surtout peur que les demandes incessantes de conseils - du fait de sa curiosité - énerverait Silka. Il ne put s'empecher de poser la question, qui n'en était pas vraiment une.

- Quelles armes me conseillerez vous ? Je ne connais pas du tout mes aptitudes. A vous de m'éclaircir sur tous les points qui arriveront au fil de l'entrainement.

Le hobbit sautilla pour s'échauffer les muscles, il avait vut un chasseur hobbit faire ça avant de partir à la chasse, bien qu'un entrainement au combat et une partie de chasse soit totalement différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r27.imgfast.net/users/3215/16/77/31/avatars/911-61.jpg
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 16:27
" Il est vrai que le nombre d’armes à votre portée n’est pas spectaculaire monsieur le hobbit... Cependant , les années de guerres et le talent de nos forgerons nous ont permis de concevoir bon nombre d’armes différentes. La dague semble votre meilleur choix possible, cependant la famille reste bien large ! D’autres armes similaires tels que la miséricorde, la sica, la levantine ou certaines variantes du glaive permettent une palette de techniques similaires mais une l’utilisation diverse..."

Bien qu’elle répondait au questionnement du hobbit, Silka appronfondit le sujet en offrant quelques infos utiles pour le garde.

"... Si bien qu’un soldat puisse prétendre savoir se battre à l’épée, son style de combat changera selon qu’il manie un fauchon ou une épée longue à double tranchant... Dans tout les cas, l’un est plus à l’aise avec l’arme qu’il détiendra le plus longtemps. Désarmez le et qu’il prenne un arme de la même famille chez un ennemi et sa sensibilité serait très nettement diminuer. Retenez le. "

Tout en parlant, elle effectuait divers exercices d’échauffement et d’étirements. Après une bonne dizaine de minutes à un rythme quelques peu intensif –elle voulait déjà les mettre dans le bain tout de suite- elle pointa du doigt le sol et se laissa tomber en avant.

" Pompes ! "

Pour le hobbit, cet exercice n’était pas des plus difficiles, étant donné sa petite constitution. Alors que les deux elèves soufflaient pour atteindre le rythme que leur imposait leur maitre d’Escrime, elle leur expliqua la raison de sa première question :

" Un bon bretteur est un qui se bat en toute confiance. Il ne tue pas ses adversaire par instinct de survie ou par besoin car c’est se battre comme une bète. Il ne tue pas ses adversaires par vengeance ou pas plaisir car c’est se battre dans l’illégalité. Quand un bretteur abat son adversaire, c’est parcequ’il agit pour la justice. La religion est une éducation, une assurance que l’un est pur et agisse pour la justice. Les fondateurs de la loi ont reçu leur éducation des Valars, il est naturel d’avoir foi en eux. Que vous ne le soyez pas n’est pas un drame, vous pourrez tirez votre confiance d’ailleurs. La foi, qu’elle soit envers une religion ou un idéal, ferra de vous un bon bretteur ou non. Vous serrez croyants ou vous mourrez, car viendra le jour ou en combattant vous serrez prit de doute. Ce jour là sera votre dernier si vous ne savez pas le vaincre. "

Silka n’avait pas finit ses pompes quand elle eut enfin finit sa phrase, à croire qu’elle n’endurait absolument rien de l’exercice. Les deux autres s’étaient déjà arretés bien malgré eux et reprennaient leur souffle. Elle se releva l’instant d’après, toussa un peu et cracha.

" Maintenant que vos muscles font bien mal, nous allons voir les bases de l’escrime : les différentes attitudes, travailler la précision et l’évaluation des distances, tout en découvrant les techniques courantes à l’épée.
Vous suivez tout les deux les mêmes bases puisque l’épée et la dague comporte les mêmes caractéristiques mais à échelle réduite. Et comme monsieur Etellion est un homme réduit –excusez moi du peu- les debuts ne devraient pas poser trop de problèmes. Suite à comment vous vous débrouillez, j’évaluerai le temps et le prix de vos stages respectifs."


(Dans vos réponses, faites en sorte de décrire un peu l’état physique de votre perso, ses difficultés et facilités, histoire que je me fasse une idée... C’est aussi utile pour vous, que vous mettiez des frontières à vos personnages Wink Sachant que dans tout les cas celles ci serront dépassées après l’entrainement.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 19:30
Des pas de bottes résonnaient sur le pavé du bas-quartier de la cité blanche, et le contraste entre la chaleur écrasante de l'été et et les frusques rembourrées portées par le nouvel arrivant étonna bien des passants. L'homme avança d'un pas sûr, etson chemin le mena à l'antre du maître d'arme, puis, au sein de celui-ci, au locaux du maître d'escrime. Le lieu n'avait pas changé...une odeur de sueur...des traces de sang séchés, presque imperceptible. Quelque soit le ménage fait en ce genre de lieu, ce genre de tâche ne disparais jamais. Il suffit d'avoir les sens un tant sois peu aiguisés, et l'on devine immédiatement que c'est l'effort qui trône en cet endroit. Des hommes étaient en exercices, suivant les sages conseils Silka Sorge, la dame de fer. l'entraînement était rude à ne point en douter, vu la mine essouflée des élèves.

...toujours aussi exigeante...

Et de sa voix la plus amicale, Balak le mercenaire salua la grande bretteuse :

Holà, dame Sorge! Vous avez le bonjour d'un revenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armenor
Garde de la Citadelle
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 24
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 19:42
Les muscles d'Armenor était tendu et lui faisait horriblement mal ,il eut toutes les peines du monde à se remettre sur ses jambes et à reprendre son souffle dans de bonnes conditions .C'était pourtant un habitué des exercices physiques ,il avait beaucoup pratiqué avant de venir se présenter à Minas Tirith comme garde de la citadelle .Lorsque enfin son coeur se remit à battre à une allure normale ,il empoigna son épée avec la ferme intention de montrer au maître d’armes ce dont il était capable .Il comprit alors le sens de la phrase de Silka :il comprenait tout à fait ce qu’elle voulait dire lorsqu’elle parlait de croyance :

« -Ma foi en mon roi et en la liberté suffisent je pense pour ne pas que je m’égare ! »lança t-il

Il se repositionna au centre de la salle d’entraînement et commença à effectuer quelques moulinets ,son bras n’était pas très puissant mais son adresse certaine ,il effectuait certes des gestes précis mais ceux-ci ne paraissaient pas très redoutables ,le pantin sur lequel s’acharnait le garde de la citadelle ne semblait pas avoir subit une trop lourde attaque ,sa jeunesse était probablement son principal défaut :

« -Je ne tuerais pas beaucoup d’orques avec si peu de forces !! »soupira t-il enfin en se tournant vers Silka qui l’avait observé ,il attendit son analyse .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etelion
Pair du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 951
Age : 25
Localisation : Assis au pied d'un chêne.
Rôle : Fumeur d'herbe à pipe.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit
- -: 39
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 19:58
Des perles de sueur passaient sans cesse sur le visage du hobbit. Il faisait toujours des pompes et des exercices musculaires de ce genre, quand le garde de la citadelle se leva pour montrer son adresse à l'épée. Les muscles d'Etelion commençait à lui faire mal, mais sa détermination et son endurance était prés à toute épreuve.

Une dizaine de minutes plus tard, quand ses muscles l'empechaient de continuer les pompes, il se mit à faire des tractions avec un bout de bois en hauteur. C'était inutile, même les tractions lui étaient impossibles sur le moment. Il laissa se reposer les muscles de ses bras et se mit à faire des exercices qui faisait contracter les muscles des jambes et du torses. Il continua encore une bonne quinzaine de minutes. C'était au tour de ses jambes d'être endolories. Il s'arrêta, se leva, et regarda ce que faisait le garde.


* Il est plutot habile avec son épée. C'est autre chose que moi avec ma dague ... *

Il recommenca des exercices mais qui mettaient cette fois son agilité à l'épreuve. Il n'avait pas de problème à se faire la dessus, il était assez agile depuis sa jeunesse et, heureusement, ça n'avait pas changé depuis.

Quelques minutes plu tard, Etelion s'adossa à un mur, souffla un bon coup le temps de retrouver ses capacités et son rythme cardiaque normal, et se dirigea ensuite vers le centre de la pièce. Il sortit sa dague et sentit le regard lourd de Silka Sorge.


* Bon .... Il ne faut pas que j'ai l'air ridicule *

Il fit quelques mouvements avec sa dague dans la main. C'est là qu'il réalisa une chose ....

* Je sais absolument pas m'battre avec ça ... *

Il regarda Silka d'un air qui voulait dire: " Soyez indulgente ". Il savait que ça ne serait pas le cas, mais s'en moquait. Il était ptet à travailler dur pendant des jours et des jours, voir même des années, pour arriver à un excellent niveau physique et technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r27.imgfast.net/users/3215/16/77/31/avatars/911-61.jpg
Silka Sorge
Maître d'Escrime
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : Minas Tirith
Rôle : Maître d'Escrime

~ GRIMOIRE ~
- -: Gondorienne
- -: 35 ans
- -:

Mer 20 Juin 2007 - 22:24
(dsl si le post s'allonge à chaque fois, mais il y plus de gens à qui répondre :p)

Silka observait d’un œil critique, bien que d’apparence elle semblait tout à fait neutre, le déroulement des prestations d’Armenor et d’Etelion. Elle hocha parfois sa tête en leur direction l’air de dire : c’est bien, continuez !
Sa plus grande surprise vint néanmoins d’une tierce personne. Car voici qu’était revenu Balak, comme en réponse à ses protestations quelques temps plus tôt !
Elle fit signe aux deux damoiseaux de continuer alors qu’elle invitait Balak à se rapprocher et observer à son tour afin qu’ils soient complice dans la passivité d’action. A titre indicatif, elle commenta tout de même les murmures du garde, rendus audibles par sa mauvaise gestion de son souffle :

" … Et vous vous entrainerez jusqu’à que vous teniez assez longtemps en de telles conditions mon brave ! Car si c’est votre adversaire qui s’épuise avant vous, l’avantage vous revient. "

Puis enfin, elle tourna son attention vers Balak :

" Mais quel revenant ! Heureuse de vous revoir Sir Balak ! Vous serriez vous exilé suite à votre long stage ? Je ne peux que me féliciter devant le soin de vos manières, vous êtes devenus plus poli ! "

A en croire son sourire, Silka semblait fier de ce fait. Mais leur relation restait particulière, étant donner qu’elle avait transmit tout son savoir sur le Double-lame. Un savoir qui se méritait et qui n’était pas offert au premier venu. La « Dame de fer » avait mit beaucoup d’effort pour faire de cet homme quelqu’un de plus respectable qu’il ne l’était auparavant. Tel était son soin de l’éthique.

" Je vous aurais bien invité chez moi pour un verre mais il se trouve que le charpentier que l’on m’a recommandé est particulièrement lent à faire parvenir sa marchandise ! Et puis, il y a ses deux jeunes damoiseaux qui désirent eux aussi travaillé intensivement… "

Elle resta un instant le regard dans le vide avant de retourner son attention vers les deux élèves. Elle tapa dans ses mains répétitivement jusqu’à que chacun s’arrête dans sa tâche et lui accorde toute son attention. Là, elle leur dit d’un ton dur mais non insultant :

" Monsieur Armenor, vos bases techniques sont correct mais vous manquez d’une bonne gestion de l’effort combatif. Cela n’ira pas mieux quand nous ajouterons un bouclier et plus tard votre armure complète. Pour vous, l’économie des forces sera votre principal objectif, vous devriez vous imprégner sans trop de mal de l’enseignement technique.
Monsieur Etelion. Votre profil semble, ironiquement, opposer celui de monsieur le garde. Votre galère sera elle aussi accrue quand vous manierez deux armes, puisque cela est votre souhait...
Aucun travail n’est inutile, aucun effort médiocre. La dévotion est toujours payante. "


Après avoir conclut, Silka alla chercher des armes de bois, pour elle comprit. Elle distribua une épée et une dague à ses deux élèves puis leur fit signe de la suivre. Ils s’éloignèrent des mannequins et allèrent dans une portion déserte de la cour. Elle les positionna de manière à ce qu’ils fassent face au même endroit. Pour se faire elle traça du bout du pied une ligne dans la terre battue. Ensuite, elle alla se mettre devant eux, vue de profil, et se mise en garde.

" Regard, placement des pieds, placements des mains, flexibilité dans l’ensemble du corps, concentration… La posture est la première chose que doit adopter un combattant. On peu immédiatement savoir si il s’agit d’un vétéran ou d’un paysan… "

Sur ses mots, elle leur fit montra l’ensemble des postures, leurs avantages et désavantages, leur utilité, les combinaisons… Tout cela avec un souci du détail extrêmement rigoureux : si bien que la moindre rotation du pied ou un mauvais regard valait ses foudres.

" Les postures sont essentielles… Enormément de guerriers, tout particulièrement les soldats réguliers, n’y apportent pas beaucoup d’intérêt. Maitriser son corps est aussi maitriser ses coups. Travailler les postures est une recherche éternelle. Moi-même ne me sent pas parfaite dans se domaine… Mais mieux vaut que vous ayez conscience de toute cette palette de possibilités et que vous l’ayez dans le creux de votre cerveau pour qu’un jour, vous sachiez répondre à toutes circonstances. "

Silka passa ensuite son épée de bois à la ceinture et remonta ses manches.

" Vous avez reçus assez d’information sur lesquelles méditez pour l’instant, ainsi qu’un paquet de nouvelles informations pour votre mémoire musculaire. Achevons là notre journée. L’homme est le plus efficace quand il suit le rythme du soleil. Se coucher tôt et se lever tôt, voici de bonnes valeurs. Vous avez quartier libre pour aujourd’hui… "

Puis, se tournant vers Balak et conclu :

" Sir Balak, que diriez vous d’un verre à l’auberge, que vous me racontiez vos aventures ? Si ses deux messieurs désirent ce joindre à nous, sachez que je vous payerai toutes vos consommations ! A cela près que même à l’auberge, je surveillerais votre régime ! "

Elle ria de bon cœur suite à cela, attendant leur réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuderoles.forumactif.com/t1673-silka-sorge#27128
Etelion
Pair du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 951
Age : 25
Localisation : Assis au pied d'un chêne.
Rôle : Fumeur d'herbe à pipe.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit
- -: 39
- -:

Jeu 21 Juin 2007 - 0:07
La sueur était revenue sur le visage du hobbit pendant les entrainements assez intensifs du maitre d'escrime. Elle leur fit un bilan rapide, à lui et au garde, et conclua la journée par une invitation.

- Je serais bien enchanté de venir dans l'auberge avec vous. La faim me tortue le ventre. Ca me manque presque autant qu'un bon lit de chez moi ...

Le hobbit baissa les yeux et pensa à la Comté qu'il avait quitté. Le voyage devait durer quelques semaines au plus tard. Il était déjà la depuis deux semaines et son séjour était loin d'être terminé.

* Les hobbitbourgeois pourront bien se débrouiller le temps de mon absence ! Enfin ...* Il eut en mémoire des images des hobbits qu'il connaissait et qu'il savait peu débrouillards. * Je l'éspere ... *

Il chassa ces pensées quand une autre lui vint d'un coup, comme une sorte de révélation.

* Croyant ... Oui ! Ma foi à moi se dirige vers mon peuple et vers sa liberté ! Ainsi que des autres peuples - même si je ne les connais pas vraiment tous, loin de là. *

Il regarda Silka Sorge et il comprit que c'était bien ça, sa croyance à lui.

* C'est alors dans la liberté que j'ai toute ma foi ... Je ne suis pas si sur que ça soit une foi assez forte pour que je ne faiblisse pas, comme disait Silka ... De toute façon ... Bon. *

Il détourna le regard vers ses affaires. Il les rassembla dans un coin, pris quelques petites choses, et alla aux côtés de Silka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r27.imgfast.net/users/3215/16/77/31/avatars/911-61.jpg
Armenor
Garde de la Citadelle
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 26
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 24
- -:

Jeu 21 Juin 2007 - 10:39
La journée avait été éprouvante pour Armenor .Après de nombreux travaux musculaires ,Silka avait finit par vider les dernières forces d'Armenor en lui demandant d'effectuer plusieurs dizaines de passe d'armes .Ce que lui avait dit Silka sur son entraînement n'était pas pour le rassurer :elle l'obligerait probablement à travailler sa musculature pour rendre ses coups efficaces et cela passerait probablement par .... des pompes .Armenor soupira .Lorsque Silka proposa alors ,à lui et à son compagnon de la comté ,de venir à l'auberge pour se restaurer il trouva cet attention vraiment bienvenue et accepta en tâchant de cacher la joie qu'impliquait la fin de l'entraînement en ce jour .

"-C'est fort aimable à vous maître d'armes et cela me permettra de faire connaissance avec mon compagnon Hobbit et votre ancien élève !"

Cet idée contentait Armenor ,en effet l'homme qui était entré paraissait particulièrement fort et sage .

"-Si tout ses élèves sont comme celui-la ....."murmura t-il à son camarade d'entraînement ,Etelion .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Temporaire] Le coin de Silka Sorge
» Silka Sorge
» Le bon coin
» Colline de coin de table
» MC : nombre de "coin" selon le nombre de joueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Le Centre de la Cité :: La Caserne-
Sauter vers: