Al'fornan, la porte du sud.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 17 Mar 2007 - 15:22
~~~ Emplacement Géographique ~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


La porte du sud, une trouée dans une chaine de montagnes, abruptement le désert se termine à leurs pieds, et la verdure commence sur les coteaux. Le petit village d'al-waladu noori(l'enfant de lumière) Regardait la colonne de l'armée du Sultanat approché des montagnes, la ligne de front avait reculé loin durant les derniers jours, mais la porte était là, blanche et défiante, la porte du sabre, tenu par la secte du même nom...
Une grand porte de pierre blanche, barrant l'étroit défilé entre les 2 montagnes. Le lit de l'ancien torrent, bloqué en un lac derrière les murs, se finissait par une levée de terre, et le mur juste derrière.
A son sommet, un vieil homme regardait arriver de loin la colonne, il était mi amusé, mi-triste, tous ces hommes allaient mourir, ses disciples n'en feraient qu'une bouchée. Il donna quelques ordres en un haradrim plus fluide que celui des gens du désert. Des ombres commençèrent à se déplacer. Une volée de flèches parti, le commandement de l'armée Haradrim n'existait déjà plus. Il voulait faire quelques prisonniers, Mais d'abord...

Qtilûhem! (tuez-les!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Sam 17 Mar 2007 - 18:16
Une pluie de flêches violente s'abatit sur les soldats.Alavinn eu juste le temps de se baisser et de mettre son bouclier au deçu de sa tête pour parer les flêches.Lorsqu'elles s'abatirent sur lui Alavinn ressentit de puissantes secousses menaçant de le désequilibrer et des pointes de flêches traversèrent son bouclier.
Il chancela,puis regarda autour de lui.
Déjà des cadavres apparaîssaient.Alavinn sortit son sabre et se lança à l'attaque.
Devant eux pleuvaient des flêches,Ils avançaient tous s'il le pouvait et devant eux,des guerriers ennemis en armur solide,armés jusqu'aux dents surgissaient des montagnes.
Le fracas des épées se fit entendre.
Dans la mélée,Alavinn attrappa un guerrier par l'épaule,celui-ci se retourna et prit un coup de sabre dans les cottes.Les armures des guerriers les protègées plus que les armures de la horde d'orcs qu'ils avaient combattus et Alavinn du si reprendre à plusieurs fois avant de tuer complètement un soldat ennemis.

Les flêches pleuvaient toujours et Alavinn se demanda combient de grains de chances il avait car aucunes ne le toucha.

Alavinn respirait,frappant et parrant sans réfléchir les advèrsaires.
Leurs advèrsaires étaient faibles mais courageux et bien armés.
Alavinn leva les yeux vers les archers.Pouvait-il les avoir d'ici a la dague de lancée?Non,c'était trop loin et trop haut.

Quelle cohue que cette bataille!
Alavinn ,au milieu du champ de bataille,se battaitcomme il pouvait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 17 Mar 2007 - 18:32
Le vieil homme fut heureux de voir qu'il ne restait que bien peu d 'ennemis. Il hurla quelque chose, le feu cessa. Les hommes se révélèrent peu à peu. 200 peut-être 300, la secte du Sabre, les gardiens d'Al-Fornan, des guerriers hors du commun, Une apparente faiblesse, mais une technique qui compense tout.
Les "maîtres du sabre" regardaient étonnés leurs 2 camarades morts aux pieds d'Alavinn. Il devait rester une dizaine de soldats réguliers, tous avait un mort au compteur. Seul Alavinn pouvait s'enorgeuillir d'en a voir abattu deux. Le vieux hurla en haradrim.


BIENVENUE EN FORNAN! Constituez-vous prisonnier où vous serez éliminés!! Il ne vous sera plus fait aucun mal!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Sam 17 Mar 2007 - 18:59
Alavinn apperçut le vieil homme.Son visage était scerné de ride mais il possédait un carisme impressionnant.

Alavinn regarda autour de lui pour constater les dégats.
Des centaines de soldats étaient par terre,tous mort ou au moin bléssés gravement.
Si peu il restait de soldats haradrims...

Son regard revînt vers le vieil homme.Il était près à s'avouer vaincu face à ce vieil homme.
Quelquechose l'en empêcha:l'orgueuil.Un orgeuil soudain surgit en lui et l'empêcha de baisser les bras.
Il resséra la prise sur son sabre et se mit en garde.
Une phrase prit forme dans sa tête:
-Je suis l'homme qui ne connait pas l'abandont,celui qui venge par lui-même les souffrances que le monde lui apporte,celui qui mange la vengeance lorsqu'elle et bouillante!Prononça-t-il.
Le vieil homme sourit,dans ses yeux brillait l'amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 17 Mar 2007 - 19:18
Le vieil homme aimait l'esprit... Pur et fort, convaincu... Il fit signe à ces hommes, ils entourèrent les soldats. resserant le cercle. Une fois qu'il fut sur qu'ils ne bougeraient plus sa forme quitta le rempart.
Après quelques minutes il se présenta devant les hommes, il traversa le rang. Malgré son âge il dégageait une énergie remarquable. Il souriait toujours.


Ashalkan semy (Ashalkan est mon nom). La vengeance se déguste dans le plus froid des jours, en laissant l'ennemi apprécié la fraicheur de la neige éternelle où son corps reposera sans sépulture à la merci des corbeaux. Emmenez-les, je veux voir le petit-là.
Il désigna Alavinn
Dans la grande salle du temple ce soir. Il sera mon prochain érdiant.
Silence respectueux dans les lignes, Les hommes s'exécutèrent. Ils firent en sorte d'attacher les prisonniers, aucun n'apporchait cependant celui qu'Ashalkan avait pris comme poulain.
Suis-moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Sam 17 Mar 2007 - 19:27
Ils ne pouvaient pas échouer maintenant!
Alavinn lança un regard noir a ce vieil homme qui s'amusait et se moquait totalement de l'orgueuil et du courage de ce jeune pillard.Une parole et ses archer transperceraient de leurs flêches Alavinn et ce qui restait de l'armée.
Alavinn l'examina,ainsi il donnait les ordres a ses archers.Soit,Alavinn trouva la faille.
Il sortit une de ses dagues de lancées,s'approcha a toute vitesse de la porte et,quand il fut à bonne distance,visa et tira.
Tous les yeux des soldats étaient tournés vers lui,l'action n'avait durée que quelques secondes.
Alavinn avait visé le vieil homme et avait touché sa cible dans la poitrine.Le vieil homme parrut stupéfait,il tourna son regard vers la dague de lancée plantée dans sa poitrine et le mince filet de sang qui s'en échappé.
Il chancela et tomba en arrière.

Alavinn leva le regard,des archers commençaient déjà à le viser...


Dernière édition par le Dim 18 Mar 2007 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 17 Mar 2007 - 20:07
Ashalkan eut du mal à saisir, beaucoup de mal, Il sentit des mains l'empoigner, on l'emmenait, il perdait du sang...
Le plus gradé des hommes fit un signe, un dizaine d'homme jetèrent quelquechose du haut de la porte, les soldats se retrouvèrent prisonniers d'un filet de cordes, entourés d'une troupe d'hommes à l'air plutôt hostile.

Geôle du grand palais pour ceux là, lui, il va au temple. Tout de suite.
Hai!!!
une dizaine de soldat entreprirent alors d'assomer méthodiquement les survivants. Ils étaient prisonniers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Dim 18 Mar 2007 - 15:24
Couloirs, grandes portes, Les geôles du temple ressemblait plus à des chambres qu'à des cellules, ils l'vaient désarmé et jeté sur un lit. la lourde porte de bois avait été refermée et le spréparatif spur la cérémonie avait commencé, l'Ahslakan avait été envoyé à ce qu'on apellait le lien. Une salle ou seul les Grands maîtres peuvent entrer, il en était resortit sans trâce de sa blessure, mais d'une pâleur encore plus grande... Les heures passeraient encore avant la nuit, le vieillard sourit à ses hommes, maintenant assemblé dans un des grandes salles sous le sommet de la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Dim 18 Mar 2007 - 19:58
Alavinn avait été assomé et s'était réveillait dans ce qui pourrait ressembler a une geôle.

Il n'avait plus ses armes mais avait un mal de crâne étourdissant.
La geôle n'était pas ce qui ressemblait en temps normal a une geôle.Elle était plus froide que sa grotte la nuit mais il y avait un lit tout juste confortable(Alavinn n'a qu'une opignon très floue du confort).
Il y avait une petite fenêtre avec des barreaux et une porte en bois très solide qu'alavinn essaya de défoncer sans succès.Un trous remplit d'eau,relié aux égouts,servait soit pour se laver les mains,soit pour faire ses besoin.
Un homme était assit,il avait des cheveux blancs et parressait vieux,sa barbe était plus grande que lui.Il gémissait dans le noir
Alavinn s'assit sur le lit et attendit...

Un petit homme vînt leur servir une miche de pain et une petite gourde d'eau.Il s'en alla et referma la porte.Alavinn prit la miche de pain et demanda au vieillard:
-Vous en voulez?
L'homme le regarda,suppliant.Alavinn coupa le morceau de pain en deux et donna un bout au vieil homme.
Il mangèrent sans rien dire.Alavinn partagea ensuite la petite gourde et soupira...

Plus tard des gardes vînrent chercher le vieillard et l'emportèrent.Celui-ci poussa des cris déchirants à faire pâlir un mort.

Alavinn s'allongea sur le lit pour se reposer.Il n'avait plus notion du temps et se demandait quand cela finirait,si ça finissait...

Encore plus tard,des gardes vînrent le prendre.Il ne manifesta aucune résistance car elle aurrait été futil.
On l'emmena dans des couloirs sombres et larges...


Dernière édition par le Lun 19 Mar 2007 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Dim 18 Mar 2007 - 22:16
Alavinn fut trainé dans une salle gigantesque avec des peintures illustres sur les murs.Le plafondétait tapissé de verre rouge et des chandeliers dépassés près des fenêtres ou les vitros dessinaient des scènes religieuses.
Une grande table proportionnelle à la salle était au millieu de cette salle.Plusieurs chaises étaient instalées à cette table.Tout au bout sur une chaise se dressait Ashalkan Semy et à sa gauche,un autre homme.
Le vieil homme avait l'aire en forme et Alavinn fut surprit de son insoupsonable robustesse.
Il était en discution agitée avec l'autre homme.

Il apperçut les gardes et Alavinn et se desinterressa de son interlocuteur pour se tourner vers eux.Alavinn sentit son regard lourd et sévère peser sur lui.
-Féliass,vous pouvez nous laisser.Déclara-t-il à l'autre homme qui lui parlait.
Celui-ci se leva sans poser de questions et quitta la grande salle.
-Vous aussi.Lança-t-il au gardes.
Ceux-ci se jetèrent des regards inquiés avant de quitter la pièce.

Il reposa son regard sur Alavinn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Lun 19 Mar 2007 - 21:05
-Comment t'appelles-tu?commença le vieil homme.
-Mon nom est Alavinn,répondit-t-il,je ne suis pas là pour discuter alors venez en au faits directement.
-Comme je te l'ai dis,je m'appel Ashalkan Semy.Une personne de ta conddition n'est pas apte à savoir mon rôle exacte ici mais tu as bien vu que c'est moi qui commendais les hommes,j'ai assez de pouvoir ici!Ta tentative de me tuer était bien coordonée et osée mais bien de jeunes gens s'y sont essayé sur moi et je suis très résistant malgrès ce que tu pourrais penser.
-Que voulez-vous de moi?Expliquez-vous!
-Tu es pleins de questions mais il est vrai que tu as le droit de savoir.Je t'expliquerais quand j'en aurrais le temps.J'ai quand même pu apprendre ton nom pendant ces quelques minutes.J'ai des responsabilités ici et je n'ai plus le temps de te parler plus en détails pour le moment.
Tu es considéré comme prisonnier pour tentative de mort sur ma personne.
Mes gardes te reconduiront aux geôles.Tâches de te tenir tranquille pour un temps,si on te condanne a mort pour mauvais comportement je ne pourrais pas te sauver!

Les gardes le ramenèrent dans sa geôle.
Il se sentait très fatigué après une dur journée.
Qu'étaient devenus les autres soldats?La question resta en suspend.
Il s'allongea sur le lit et s'endormit petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Lun 19 Mar 2007 - 21:27
Ashalkan avait le sourire, le dernier qui avait tenté de l'assassiner avait servi la vraie cause du sabre sans pleurer, des hommes, des combattants, Le dernier avait emmené une armée, et sauvé le pantin... Tout allait comme prévu, presque tout.. certains égarés ne retrouvait pas le chemin... Demain, il adouberait Alavinn, mais pourc celà il allait passer l'épreuve, le rituel du sabre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Lun 19 Mar 2007 - 22:16
Alavinn fut réveillé en sursaut par un rêve horrible.
Il avait révé qu'il était devant une grande porte blanche,tout était noir autour de lui.Il entendait des flammes brulées mais ne voyait rien d'autre que la grande porte.
Des tombes étaient apparues et des squelletes en étaient sortis lentement.Il avait crié,s'était retourné pour courir et s'était retrouvé devant Téryon et Donaal.Leur chair s'ai transformée en poussière,ne laissant plus que leur os.Une main squellettique l'a attrapée et il s'ai retourné face au visage de Saîbo avec un corps de squellette.
Il s'était réveillé en sursaut.

Le petit homme lui apporta la miche de pain et la petite gourde.
-Voouuuus devez mangeeerr,llaaaa journéééée seraaa longuee.Dit-il de sa voix trainante.

Alavinn dévora le ravitaillement et s'assit sur le lit.Il attendit et plusieurs gardes vînrent le chercher.
Sans un mot,Alavinn se leva et partit avec eux.
Ils traversèrent les couloirs sombres et passèrent dans une petite cour.Ils montèrent des escaliers et débouchèrent sur un couloir.tout au bout,il y avait une porte plus luxueuse que les autres qu'ils empruntèrent.Les gardes laissèrent Alavinn dans un grand bureau.

Il y avait une table et deux chaises.Assit à l'une d'elles,se tenait Ashalkan Sémy droit comme un I.
-Assis-toi!Ordonna le vieil homme.
Alavinn obéis et soupira.
-Je t'ai fais conduire ici car j'ai enfin du temps pour regler ton affaire.Dit sévèrement Ashalkan.Tu dois être en forme pour ce qui t'attends,donc tu vas manger un peu avant que nous ne commencions!
-J'ai déjà mangé,merci.Protesta Alavinn
-Je ne te demande pas si tu as mangé mais je t'ordonne tout simplement de manger un peu et de te reposer un minimum!Il faut que tu sois en forme,je n'aurrais pas d'autres occasions de te reparler pour les jours a venir!

Ils quittèrent la pièce et furent rejoind par des gardes qui les ammenèrent jusqu'a la petite cour par laquelle Alavinn était passé.
Il y avait un banc ou Ashalkan et Alavinn s'asséyèrent.
On apporta un morceau de viande à Alavinn qui le dévora.
Ashalkan le regardait mangé.
Alavinn jeta un regard interrogateur a l'un des gardes.Celui-ci sourit sadiquement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mar 20 Mar 2007 - 20:34
Ashlakan garda encore le silence quelques minutes.
Mon groupe, a perdu il y a peu nombreux de ses meilleurs éléments. Nous résistons encore au sultanat parce qu'il est déuni, mais en quelques heures il pourrait faire de nous des morts. Ta colonne a été attaquée comme toute les colonnes de renforts, la front n'a pas reculé sous l'effet de vos troupes, mais sous ma décision. Des orcs sont apparus dans le désert et dans nos montagnes. Celui qui les a appelé repose en ce lieu. Tu vas cette nuit subir le premier rite de la grande initiation. Suis-moi, Amhid, range cette grimace, toi tu n'en avais tué qu'un.
Il fit signe au jeune homme de le précéder dans le couloir, ils montèrent un escalier vaste, sombre, froid, plus ils montaient plus le froid semblait glacial. En haut, une porte noire, sans ornement.
Tiens, voilà du pain, et un couteau. Fais en bon usage, tu vas vivre seul 2 jours au sommet du mont hatsadik (le juge). Quand je réouvrirais cette porte, sois derrière, ou meurt.
Il ouvrit la porte, devant eux de la neige, et un brouillard épais. Ils étaient au sommet de la montagne.
c'est un plateau abrupt, il n'y a qu'une autre issue, elle donne au sud, dans nos terres, et ce qui la garde auara tôt fait de te supprimer. Disciple, ton nom m'importera quant tu auras remportés la 4ème épreuve. Bonne chance.
Il referma la porte,et partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Mar 20 Mar 2007 - 22:52
Alavinn se retrouva seul avec un couteau et du pain.Il falait bien commencer par ça...

Alavinn partit explorer la zone sur quelques lieux.Des rochers,de la neige,du vent...
Il n'y avait guère d'autres décors que celui-ci.Et puis Alavinn qui avait vécu dans le desert remarqua le froid glacial...Le froid!En quelques instands,il fut frigorifié.Grelotant de tous ses membres,claquant aussi bien des dents que des genoux.Il n'avait jamais affronté de tels froids dans toute sa pauvre vie!
Le tout était de ne pas céder à la panique.
Que pouvait-il trouver ici?Une grotte pour s'abriter?Difficile,les grottes sont le plus souvent crées par "l'érosion de la pierre".Téryon avait essayé de lui expliquer sa un jour.La seul chose dont il se souvenait sur ce point,c'est qu'il falait de l'eau pour faire "érosion".De l'eau à cette altitude?Il n'y avait que de la neige ou de la glace.
Impossible de trouver une grotte.
Du gibier?Seul les animaux résistants à la chaleur pouvaient survivre dans le desert,alors ici...Rien!Il n'y avait rien!

Alavinn s'assit au pied d'un rocher dans la neige.
Il attendit quelques minutes qui lui parrurent bien longues.
Il eu alors quelques espoires.Il commença à creuser la neige.Lorsqu'il découvra le sol de pierre,il plaça despetits cailloux ramassés par terre en les groupants en tas.Il prit une pierre plus grosse et la gratta avec le couteau dans l'espoire de voir apparaître une étincelle.Il continua l'opération sans succès.
Il finit par s'arréter,gelé et meurtrit par le froid.Pendant des heures il resta assit au pied d'une roche,respirant comme il pouvait.
Deux jours,il falait que sa dure deux jours...

Une grande porte qui s'ouvre,des squellettes...Alavinn se réveilla.
Il s'était endormit sans s'en rendre compte.Il était recouvère de neige et des flocons s'écrasaient sur lui froidement.Il commençait à neiger abondement.Il poussa un gémissement et essaya de se relever.Il avait encore l'usage de ses membres,mais pour combien de temps?
Quelle fin cruelle pour lui,mourir dans la neige.Une fin pour lui,ou un nouveau commencement?Il respirait encore,c'était déjà ça.Il reprit peu à peu connaissance en se concentrant.Il avait un couteau et du pain dans ses mains et se trouvait en pleinne montagne dans le froid et la neige.Quelle heure était-il?Il essaya de se repérer avec le soleil mais celui-ci était caché par des gros nuages.Une tempête s'annonçait.
Le tonnerre gronda et Alavinn sentit ses derniers instands arriver.Il se recroquevilla contre la pierre,ferma les yeux,esperant au moin que sa mort serait courte.
Il rouvrit les yeux,espérant voir la mort de plus près.
Et sur cette fin tragique il prononça une dernière parole en sourillant:
-Je vais enfin commencer à apprendre.
La neige tomba,le tonnerre gronda,les éclaires tombèrent...

Alavinn cligna des yeux.N'était-il pas au paradis?
Il essaya de bouger mais il ne sentait plus ses membres et était recouvère d'une couche de neige.Il força et se dégagea en crachant de la glace.Non il n'était pas au paradis mais toujours sur la montagne.Il regarda autour de lui et comprit qu'il avait survécu jusqu'a la fin de la tempête.Tout était redevenu calme bien que le froid n'eu,lui,pas disparut.
Il se leva,tituba,tomba,se releva...
Il finit par arriver devant la porte.Il ressentit alors la faim lui tirailler le ventre.Il dévora le pain et attendit.Il devait attendre que quelqu'un le récupère.Il réessaya de se lever et à bout de force,s'écroula...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Mer 21 Mar 2007 - 14:26
Alavinn se releva un peu sonné mais reprit vite ses esprits.Il s'assit et respira l'air froid de Hatsadik.En levant la tête il pu voir le soleil se coucher.Ainsi les nuages étaient partis.Le soleil descendait le long de la voute du ciel.Une journée,il avait tenu une journée.La nuit sera surment plus froide.Il marcha un peu pour se décontracter et s'enfonça dans quelques metres de neige.Il se retrouva recouvert de neige une fois de plus.Il se dégagea en se débattant et planta le couteau en s'en servant comme appuis pour remonter.Il s'allongea au bord du trous et lacha quelques larmes.
-bon sang!Mais comment on peut survivre deux jours ici?Cria-t-il sans attendre de réponse.
Il se releva et marcha longtemps...

La nuit était tombée et Alavinn marchait toujours en s'enfonçant dans la montagne.Il pouvait à peine bouger normalement.Il haletait en marchant et titubait.
La fatigue triompha de lui et meurtrit par le froid,il tomba dans la neige.
-Non mon dieu...Ha..Lacha-t-il
N'arrivant pas à se relever,il s'endormit vaincu par le froid et la fatigue...

Alavinn grogna.Il se réveilla.Il resta un moment face contre terre,soufflant la neige.
Il se finit par se lever.Dans le ciel le soleil affichait son masque d'or.Le jour s'était levé,le froid était resté.
Alavinn observa les alentours.Il se trouvait loin,à un endroit qu'il n'avait pas encore vu.Le décor n'avait guère changé.

Il s'assit au pied d'un rocher et comme d'abitude,il attendit.Il attendit que le froid le terrasse,ça n'arriva pas.Il attendit une tempête qui n'arriva pas.Il attendit qu'un éboulement l'emporte,ça n'arriva guère plus.Des heures il attendit qu'u malheur lui arrive et pendant des heures rien ne se manifesta.Rien!Rien ne pouvait lui ôter des souffrances inutiles!

Pour ne plus penser à des malheures Alavinn fit quelques mouvement avec le couteau et se détendit.Après s'être détendu,le froid lui rtomba deçu et des nuages apparurent dans le ciel.Il commençait à neiger.La température baissa et Alavinn se retrouva au pied d'un rocher,recroquevillé pour se tenir chaud,grelotant de tous ses membres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Mer 21 Mar 2007 - 20:31
Le froid devînt insuportable,Alavinn ne pouvais plus bouger.
La seule pensée qui le faisait vivre c'était que si Ashalkan Sémy l'avait envoyé ici c'était pour le voir en resortir.Il y avait surment un espoire.
Malheureusement il ne devait pas y avoir autant d'espoire que de froid.
La vapeur qui sortait de sa bouche virvoltait,se désagrégait dans le froid glacial de Hatsadik.
Il tremblait,son souffle rauque se mélangé au grognements du tonnerre au loin.
Alavinn haletait,s'accrochant à la vie.
Le froid.
Pourquoi le froid?Pourquoi ce suplice?Si il y avait sur terre une chose que Alavinn detestait c'était bien le froid.

Alavinn reçu alors sur lui une averse de grêle.La grêle était plus dure qu'un cailloux et lui démontait les os tellement elle était forte.Il avait l'impression qu'on le martellait de pierres avec une force multiplié par dix.
La douleur lui arracha des cris.Il serra les dents dents pour s'encourager et éviter de crier.pourvu que le temps ai pitier de lui.

Après plus d'une heure de grêles alors que la douleur était insuportable,tout s'arréta.Alavinn se retrouva plein de bleus.Il desserra les dents et voulu bouger mais ses membres lui faisaient un mal fous lorsqu'il essayait.

Il finit par se metre debout et par marcher en gémissant à chaque pas,en tremblant des genoux.Il se dirigeait vers la porte mais il était très faible et du s'arreter plusieurs fois en court de route.

Il arriva enfin près de la porte et s'écroula.Il décida de rester par terre pour attendre et d'arréter de bouger.Il restait encore des heures avant que la porte ne se réouvre et l'attente serait bien longue.

Alavinn regardait le ciel pour se changer les idées et respirait calmement pour la première fois depuis deux jours.Encore au moins onze heures avant que ça ne se termine.Le repos,il falait du repos à Alavinn.Pour la première fois,Alavinn se reposait vraiment.

Il se passa une heure,deux heures,trois heures,quatre,cinq,six heures,sept,huit heures,neuf,dix heures...
Plus qu'une heure et Alavinn aurrais vaincu la souffrance et le froid.
Une dernière heure.Une heure ou Alavinn apprécia chaque minute qui s'écoulaient,chaque seconde,jusqu'a la dernière.

Alavinn se sentait hors de la conscience et du présent.La porte s'ouvrit et une lumière de chaleur vînt éclairer Alavinn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mer 21 Mar 2007 - 22:56
Un homme en tenue noire s'encadra dans la porte, calmement il empoigna la recrue. Ayant lui-même passé cette épreuve, il savait ce que l'autre ressentait. Il lui sourit. Il n'était qu'un initié de la troisième porte. Il savait que l maitre voulait amené celui-là, loin, très loin... Il accompagna Alavinn jusqu'à une petite salle où on lui servit un repas. Il salua et laissa le pillard seul avec sa nourriture chaude et son cuisinier. Ashalkan apparu à une autre porte, le vieillard portait une toge rouge ocre qui portait des tâches....
Il est bon que tu ais survécu, le sommet de la montagne en a renud plus d'un fou, un jour tu verras leurs corps... Un jour...Maintenant mange, demain tu dormiras, après... Inch'Ilu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Ven 23 Mar 2007 - 22:01
Alavinn se rendit compte qu'il crevait de faim.Il frissonait encore et mangea lentement la nourriture et respira un bon coup.Il était encore en vit,c'était déjà un bel exploit.
Il resta silencieux quelques minutes.
Qu'allait-il advenir de lui maintenant?

Deux gardes vînrent le récuperer et l'emmenèrent dans une chambre isolée.Il le laissèrent là en fermant la porte à double tours.
La chambre était plus luxueuse que la geôle.Il y avait un lit,une table et des chaises en bois au milieu de la pièce,Sur la fenêtre était posé un chandelier éteind qui fumait encore.
Alavinn regarda par la fenêtre.Elle donnait sur un petit jardin de plantes montagnardes.Il n'en avait jamais vu de pareil,elles étaient presque toutes différentes!
Alavinn fut prit soudainement d'une fatigue impressionnante.Il s'allongea sur le lit pour se reposer.Demain serait agité...

Dans son rêve Alavinn apperçut une tour noir,une grande tour noir.Il vit aussi des traits noirs,comme des flêches qui suivaient un même but.
Il se reveilla.Le soleil venait de se lever,il était tôt et Alavinn ressentait déjà une mauvaise force s'approcher de lui.La clé tourna dans la serrure de la porte et Alavinn sursauta.Un garde ouvrit et lui fit signe de le suivre.
Il l'emmena à travers un long couloire,ils passèrent par un escalier et débouchèrent sur le petit jardin qu'alavinn avait observé hier.Il y avait des bancs que Alavinn n'avait pas pu distinguer de son angle de vue et assit sur l'un d'eux,Ashalkan Sémy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Ven 23 Mar 2007 - 22:07
Le vieillard profitait du petit rayon de soleil, il observa la recrue, il semblait apprécier les plantes. Grand bien lui en face. L'initiation allait reprendre. L'épreuve de la volonté traversée venait l'épreuve du renoncement, Le vieil homme devait souvent leur envoyer une femme, dans le cas de celui-ci, il avait un otage de choix...
Que t'a enseigné cette épreuve?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Ven 23 Mar 2007 - 22:26
Une question qui paraîssait pourtant aussi banal mais Alavinn savait qu'elle n'en était rien et qu'il devait répondre franchement,et non machinalement.Il répondit:
-Elle m'a enseignée que l'homme a bien des prédateurs dans le climat et qu'il ne faut jamais perdre espoir et abandonner la vie pour rien!Elle m'a enseignée que impossible n'est rien!Si je suis en vie c'est parce que j'ai trouvé la force de vivre.
Ashalkan l'observa un moment,puis se leva.
-Nous avons des choses à faire.Déclara-t-il.
-Bien,alors aujourd'hui que dois-je faire de nouveau?Demanda Alavinn
-Si tu me suis tu le sauras très vite.

Ils passèrent dans un petit couloir sombre et étroit,traversèrent une petite salle et s'arrétèrent devant une dizaine de porte.Il en empruntèrent une et Ashalkan lança:
-Nous y sommes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Ven 23 Mar 2007 - 22:32
Une cellule noire, pas un bruit, Ahsalkan fit un signe, on assoma le jeune homme une fois de plus. Ils le lièrent,et le jetèrent là, au milieur de choses gluantes et rampantes. Dans un coin de la pièce, une deuxième personne était attachée, au centre de la pièce un couteau et un briquet. Ashalkan s'assura que tout était en place et sortit. Dans le noir total, tous deux baillonés, ils laissèrent les prisonniers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Ven 23 Mar 2007 - 22:51
Alavinn avait était assomé et se réveilla dans une pièce noir et lugubre.
Il lui sembla sentir une chose gluante par terre et se demanda ou il se trouvait.
Il jeta un coup d'oeuil autour de lui et constata qu'il n'y avait aucune issue.
Il apperçut deux petites lumières semblables à des yeux qui le regardaient.Surprit,il trébucha en arrière,il re garda les deux petites lumières en s'affolant.
Il ne savait pas dout venaient ces yeux qui lui semblaient pourtant familiés.Il avait déjà vu une pareil lumière dans d'autres yeux.Son coeur s'accéléra,sa main chercha à taton quelquechose à prendre,la dernière fois,Ashlkan lui avait laissé un couteau et du pain.

Sa main attrapa un couteau et ce qui devait être un briquet.C'est à ce moment seulement qu'il trouva à qui appartenaient les yeux.

(//Meakil: Un briquet est un système de deux silex reliés par une corde destinés à allumer un feu, on vit dans un "pseudo" Moyen-Age, pas aujourd'hui.. sinon bien...//)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Sam 24 Mar 2007 - 19:18
Alavinn sentit posa le briquet par terre pour l'allumer,de la lumière pourrait l'aider.Il sentit alors une chose glissante,gluante,lui passer sur les bras.
Les deux yeux le regardaient toujours,ils évoquaient des souvenirs et,Alavinn sans le voir,supposa que ces yeux appartenaient à quelqu'un qu'il avait vu il n'y à pas longtemps.
Sur ses bras,la chose bougea.Alavinn qui ne l'avait pas prise au serieux jusqu'a maintenant sursauta.Il s'immobilisa brusquement.La chose glissa sur ses bras,passa sur ses jambes,lui monta dessus et glissa par terre.Lorsqu'elle fut partit,Alavinn gratta les silex et quelques étincelles jaillirent mais pas de feu.Il sentit du mouvement puis plus rien.
Il recomança à gratter les silex et finit par produire un petit feu.
La pièce s'éclaira subitement.
Une multitude d'informations arrivèrent au cerveau d'Alavinn en un temps record.La première fut la chose.C'était en fait un serpent qui glissait sur le sol et qui tourna la tête brusquement en voyant le feu.
La seconde fut les yeux.Il aurait du s'en douter,il avait vu ces yeux pendant un temps suffisant pour enregistrer ces yeux dans sa mémoire.Le vieil homme,le vieil homme qu'il avait rencontré dans sa geôle.Il était ligoté et ses yeux suppliants fixaient Alavinn.entre eux se tenait le serpent.
Un enorme et long cobra qui s'élevait à la hauteur de la tête d'Alavinn,jouant de son intimidation,sifflant,près à frapper.
Alavinn mit son couteau devant lui et pria.Si le serpent le mordait,s'en était finit de lui.Il planta ses yeux dans ceux du cobra et fléchit les jambes.Il sauta sur le serpent en grognant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Lun 26 Mar 2007 - 22:06
Alavinn atérit sur du vide et fut surprit de la rapidité d'un serpent,il n'en avait pas vu depuis qu'il avait neuf ans.
Le serpent lui sauta deçu mais Alavinn l'avait prévu,les bètes sont comme leur nom l'indique sans acte réfléchis et suive leur instinc qui est dans la plupars des cas très prévisible.
L'animal était rapide et dangereux mais Alavinn se décala et lorsque le serpent se retourna pour réattaquer,il le tua d'un coup de couteau dans le haut du crâne.
Un autre serpent sortit du noir,un plus gros et plus dangereux,un que Alavinn n'avait pas vu dans son enfance.D'après ce qu'il savait sur les serpents,il devait s'agir d'un python d'une des tailles les plus petites qui existait dans cette race.
Le serpent glissa jusqu'a Alavinn.Alavinn prit le couteau comme une arme de lancée et toucha le serpent qui se mit à se tortiller sous la douleur et Alavinn retirant son couteau,l'acheva à la tête.Il falait fraper la tête dès qu'on le pouvait,lui avait apprit son père,aussi bien sur une bête que sur un homme.

Alavinn respira,raviva le feu en soufflant deçu,et jeta un regard au vieux, tremblant de peur.
-Bonjour,lança Alavinn,nous nous retrouvons ici,vous vous souvenez de moi?
Le vieux poussa un gémissement affirmatif et Alavinn le détacha.
-Que faites vous ici?Reprit Alavinn.
Le vieux haussa les épaules
-Vous ne parlez pas?demanda Alavinn.
Le vieux montra sa bouche et baissa la tête.
-Vous ne savez pas parler!Devina Alavinn.
Le vieux fit "oui" de la tête.
-Oh!excusez-moi!Je ne pensais pas que...
Le vieux mit un doigt sur sa bouche pour faire signe de se taire à Alavinn.
-Tout les gens que je connais savent parler,vous comprenez ce qu'on vous dit mais votre cerveau ne sait pas formuler de mots,est-ce cela?
Le vieux se gratta la tête d'un aire sarcastique puis répondit affirmativement.Il s'assit par terre et mit fin à la presque"discution".Il n'avait pas l'aire en forme et Alavinn sentait qu'il lui cachait quelquechose sur le but de ce défi que lui lançait Ashalkan.Il faudrait le faire "parler"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Al'fornan, la porte du sud.
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» La Porte fractionnée....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Terres du Sud :: Le Harad-
Sauter vers: