A la recherche d'une énigme

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Dim 22 Avr 2007 - 20:41
Hataldir continuait de pilloner les hommes de Rhûn, il apperçu qu'il manquait des nains, il regarda autour de lui et les apperçu un instant avant qu'ils disparessent de son champs de vision, il regarda les autres nains qui reprenaient le dessu, il pris le quarquois de l'homme mort, l'arc et partis dans la direction des 2 nains, il se fit tres discret, il les vis enfin entrain de se faufiler on ne sais ou, Hataldir resta acroupis et attendis pour voir ce qui allait se passer, il encocha une fleche pour etre sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derïn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 474

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 83 ans
- -:

Dim 22 Avr 2007 - 20:59
Les Nains s'approchaient toujours lentement...
Ils ne devaient pas se faire remarquer,soudain les archers crièrent, craignant de s'être fait voir Derïn s'arrêta net et Thrór manqua de lui rentrer dedans.Il vit alors Sombre-Chêne qui semblait faire diversion...


*Joli stratagème Maître Elfe,maintenant on se charge de tout*

Tout en s'approchant,Derïn rangea son marteau et sortit une de ses dagues,il fallait que ca soit discret et propre.
L'un des archers s'était légèrement avancé,les deux frères allaient donc s'occuper de ceux qui étaient plus proches d'abord.
Ils étaient enfin assez proches,c'était le moment!
Derïn donna un grand coup de pied dans le tendon d'achille de l'homme de Rhûn,celui-ci tomba à genoux et il était alors à la bonne hauteur,le Nain l'égorgea avec sa dague.Tandis que Thrór avait enfoncé sa hache dans le dos de l'autre archer mais malheureusement il poussa un cri de douleur qui fit retourner le dernier homme.
Celui-ci dans un réflexe surprenant dégaina son couteau et balaya le sol avec sa longue jambe,ce qui fit tomber Derïn qui ne s'attendait pas à une telle rapidité.
Thrór,voulant en finir au plus vite chargea l'archer mais celui-ci l'esquiva en s'écartant d'un pas vif,alors Thrór,emporté par son élan,continua sa course et tomba à son tour dans le trou dans lequel était tombé auparavant un autre ennemi,on put entendre un cri de surprise et des bruits de lutte.
Pendant ce temps Derïn était toujours à terre et alors que l'archer espérait lui trancher l'un ou l'autre organe (la barbe comprise) une flèches se planta en plein dans son oeil et il tomba mort...
Le Nain se retourna et vit alors Hataldir,un arc à la main.


-Beau tir mon gars!!Je te dois la vie!

Puis se rappellant soudain son frère il cria:

-Thrór bon sang!!Où es-tu??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Dim 22 Avr 2007 - 22:00
La menace des archsers était écartée. Le reste du combat se déroulait à présent sur le sentier entre les soldats nains et les hommes de Rhun. Sombre-chêne se rapprocha de Derïn et lui dit:

J'ai vu votre frère tomber dans le même pèige qu'un des archers de Rhun. Ils doivent être en ce moment en train de se débattre. Mais je ne me fais pas trop de soucis pour Thror.


Après ces paroles, le ranger s'apprêta à revenir vers la mélée pour aider les nains. Il revint donc sur le sentier, ses lames prêtes. Mais il enttendit derrière lui le bruit régulier et puissant mais feutré des sabots d'un cheval. L'elfe se retourna et vit un cavalier apparaitre. Ce cavalier n'était autre que Eleriol, qui après avoir suivi tant bien que mal les traces du groupe l'avait finalement rejoint. Sombre-challa au devant e son parrain et lui dit:

Iriön? Tu es revenu?

Oui. J'i deux mesages importants à te faire passer. Les elfes rénégats ne sont pas vaincus, je les ai combattus. Autre chose, le général Rustor fait un appel aux troupes pour aider le Rohan. Le temps presse. Que vas-tu faire?


Le ranger réléchit quelques instants. La première nouvelle était mauvaise, très mauvaise. Qui était donc cette personne qui menait ses troupes converties avec tant d'acharnement? L'annonce du rappel des rangers pour le Rohan mettait l'elfe dans une position difficile. Allait-il laisser les Nains se battre contre ces esclavagistes? Il répondit:

Je ne puis m'insubordoner et rester ici. Je vais donc partir. Mais toi reste ici et aide mes amis dans ce combat. Tu les guideras dans notre forêt. Tu seras meilleur guide car tu connais cette région mieux que moi. Passe leur mes scincères salutations et excuse-moi auprès d'eux. Explique la raison our laquelle je les aie quitté.

Bien. Je ferais tout mon possible pour leur être au moins aussi utile que toi; Malheyreysement, nos retrouvailles ont une fois encore été de courtes durées. Que les Valars soient avec toi.

Et c'est ainsi que Sombre-chêne quitta la Forêt Noire et partit pour le Rohan sur le dos de Niphredil. Cela lui faisait mal au coeur de laisser ses amis de la sorte, sans aucune explication directe. Mais le temps pressait. Si l'elfe avait fait plus attention, il aurait remarqué un paquet soigneusemet attaché au poitrail de la jument;


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Dim 22 Avr 2007 - 22:31
Nul doute que le nain Thror eut éliminé son adversaire, la lutte entre un archer et un maître d'armes n'était pas équitable. Mais c'est à ce moment qu'un autre archer surgit à découvert, mis en fuite par les tirs efficaces des rangers elfes et de l'humain.
Il manqua de justesse de tomber dans le trou car il le vit à temps. Et il vit donc le nain Thror qui était au fond de celui-ci, dans un petit espace, coincé. La pensée qu'une cible facile s'offrait à ses flèches lui fit esquisser un sourire et aussitôt il encocha et tira une, deux et trois flèches. Après cela, son carton jouissif, bien qu'il ne pût distinguer l'état du nain, fut interrompu par un compatriote de la victime qui le désigna d'un geste rageur.

Mais après qu'il eut fait deux pas, l'archer ennemi abattit le malheureux et s'apprêta à reprendre son sinistre plaisir, un rictus dément aux lèvres.

Quelques-uns remarquèrent le départ de l'elfe. et c'est à ce moment que tout bascula. Les archers en sous-nombre, privés d'un grand preneur d'initiatives, vinrent à manquer. Du coup, d'autres ennemis surgirent et canardèrent les nains.
Une vingtaine de nouveaux gardes à la cuirasse de cuivre surgirent, armés de hallebardes, et firent ployer la bataille en leur faveur.

Il fallait rassembler ses alliés...et fuir, ou tout serait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Lun 23 Avr 2007 - 19:09


Eleriol contempla le combat d'oeil désespéré. L'arrivée des nouveaux combattants mettaient fin à toute espoir de victoire. L'elfe encocha une flèche, s'approcha un peu et tira sur l'archer sui menaçait de tuer le nain. La flèche toucha la cuisse du Ruhnien //ça se dit?// ce qui fit tomber à genoux ce dernier. Puis Eleriol réavança vers le combat. Non il ne se batterait pas. Il avait un autre plan. Il prit son cor et souffla une fois, puis deux. Les quelques nains qui se trouvaient en deuxième ligne, comprenant le message de retraite reculèrent après un dernier coup de hache. Les autres regardèrent l'elfe avec incertitude. Eleriol dit à Derïn juste à côté de lui.

Partez, j'ai un plan. Ils ne vous suivront pas. Tout bon combattant que vous soyez, vous ne pourrez résister face à ces ennemis. Je retiendrai ces hommes de Rhun. Ne me demandez pas ce que je vais faire, mais faites-moi confiance. Faites-vite, le temps presse!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Lun 23 Avr 2007 - 19:30
Hataldir vis tous les hommes de Rhûn, il se leva, pris une fleche puis commenca a tirer, il en atteint un au coup, il se mis à genould, pour une meilleur precision, il tira, coups sur coups, il en tua 4 avant d'entendre un sond de corp, il se leva, en tirant une derniere fleche, qui atteint le genould d'un autre, il recula et vis les nains courir tous dans la meme direction, il vis un elfe qu'il n'avait pas vu au début, il s'arreta et dit:

"que faite-vous?!? quel est votre but!"

Edit:Calmos n'oublie pas que tu n'as appris aucune compétence,tu es censé être un nullos niveau combat
Rustor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Lun 23 Avr 2007 - 19:42


Eleriol regarda l'elfe. Il semblais prêt à tout pour défendre sa vie. De plus son tir était juste et précis. Avec un sourire Eleriol dit:

Je vais duper nos ennemis. Mais je n'en dis pas plus. Si j'arrive à faire ce que je veux, vous n'aurez rien à craindre. Mais vous devez partir, tous. Je ne suis pas un traître soyez-en certain. Puis au nain : Et vous, allez-vous me faire confiance ou allez-vous vombattre jusqu'à la mort. Si vous partez, vous pourrez revenir plus nombreux et avec plus d'informations, car je saurais peut-être vous en fournir... si je reviens. Alors?

Juste à côté d'eux, le combat continuait inlassablement. Les soldats nains semblaient habités d'une rage de vaincre à toue épreuve. S'ils ne recevaient pas d'ordre leur indiquant le contraire, ils seraient capable de se battre jusqu'à la mort sans même se rendre compte qu'elle venait vers eux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Lun 23 Avr 2007 - 20:17
"je vous croit!"
dit-il:
"mais si vous avez besoin d'aide pour quoi que se soit, sonner dans votre corp, je reviendrait sans ésiter, je m'en vais a contre coeur, mais je ne vais pas metre en peril votre vie ni celle des nains pour mon simple bon vouloir, bonne chance mon amis!"

et sur ces mots, Hataldir repartis derriere les nains, gardant un regard derriere lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derïn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 474

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 83 ans
- -:

Lun 23 Avr 2007 - 20:27
*Qui est ce nouveau venu?Et où est Sombre-Chêne?Mais pour l'instant je dois lui faire confiance,il n'y a rien d'autre à faire...*

Soit,nous allons battre retraite...Mais pas sans mon frère!!


Derïn regarda alors dans le trou et ne vit rien,une ombre passa alors sur son coeur...Se pouvait-il que...

-Thrór,ça va??

Les secondes passaient,le Nain attendait.Ce fut sans doutes les secondes les plus longues de sa vie!Soudain il entendit:

-Espèces de saletés de *auto-censure*
-Thrór!Bon sang,ne me fais plus jamais de frayeur pareille!
-C'est pas aujourd'hui que je vais me transformer en gobelin!Quand est-ce que ces imbéciles comprendront que leurs flèches de pacotilles de ne peuvent rien face à du mithril!!
N'empêche que j'ai une ou deux côtes froissées à cause de ma chute,heureusement le crétin qui y était tombé auparavant a amorti ma chute et je l'ai assomé sur le coup.Il ne me restait plus qu'à l'achever!
Et aide-moi à sortir...


Derïn lui tendit son marteau et l'autre s'y accrocha,le maître d'armes tira de toutes ses forces pour enfin remonter l'infortuné Thrór.

-Ca va,t'arriveras quand même à courir?

Thrór fit une grimace de douleur:

-Sans problèmes...

Derïn se tourna vers l'Elfe:

-Et bien soit,je sais pas pourquoi mais je vous fait confiance.Et je ne sais pas du tout ce que vous avez derrière la tête...
Mais je ne batterai retraite que si vous me promettez de revenir vivant afin que nous aillions des explications...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mar 24 Avr 2007 - 22:18


Bien, c'est la décision la plus sage. En plus de vous éviter la mort, si je reviens, il est possible que j'ai des renseignements. Maintenant jouez le jeu!

Eleriol put voir les derniers partire et disparaitre. Les hommes de Rhun s'apprêtaient à les poursuivre mais Eleriol se mit en travers de elur chemin et dit, la main levée en signe de paix:

Non, ne les poursuivez pas. Ce n'est pas la peine. A quoi bon s'acharner contre ces Nains alors que leurs destins sont déjà scélés?

Les hommes de Rhun s'arrêtèrent et regardèrent l'elfe, méfiant. Celui qui parraissait être le chef s'avança et dit en le menaçant de sa hallebarde:

Qui es-tu? Comment peux-tu être certain de ce que tu avances? Et pourquoi nous ferions tu confiance?

Du calme. Je me nomme Irïon. Baissez cette arme et je vous expliquerai tout.


Le Ruhnien obtempéra.

Vous n'êtes pas sans savoir que certains elfes sont revenus à la raison et qu'ils se battent désormais de toute leur âme pour éliminer les infidèles et les lâches? Je fais partie de ceux-là. Voyez-vous, je me suis présenté aux nain comme ami, les pressant de se retirer pour leur éviter la mort. ils m'ont écouté et sont partis. Mais ils ne savent pas que, embusqués dans les arbres et à la sortie de la forêt les attendent de pied ferme des fidèles elfes? Voilà pourquoi je vous enjoins de ne pas les poursuivre. Le risque est bien moins grand pour eux que pour vous. Vous m'avez peut-être vu donner ma monture à un autre elfe? Lui aussi va mourrir. Je lui ai dit que son général l'appelait, ce qui est vrai. Soucieux des ordres, il est parti. Me faites-vous confiance maintenant?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 24 Avr 2007 - 22:44
Les petits yeux sombres de l'homme de l'est se fixaient inlassablement sur l'elfe. Mais en vérité, le manque de connaissances du Commun de l'homme était un grand désavantage pour lui. Il hocha la tête, troublé, bien que passablement convaincu. En effet, même quelqu'un qui aurait saisit toutes les nuances dans la voix d'Iriön se serait laissé prendre à son jeu. En vérité, même aux yeux d'un de ses compatriotes, il aurait put paraître sincère.

Et pendant ce temps, les nains pouvaient se replier, tandis que tous les autres semblait presser leur chef, qui seul parlait le commun de traduire ces paroles, et qui semblaient impatients de savoir quoi faire. Mais en vérité, lorsque l'homme leur rapporta les faits, ils furent un peu déçus, et leur meneur lui-même aurait bien aimé en ramener quelques-uns prisonniers au lieu de les laisser s'échapper, même s'ils devaient mourir...

"Parle alors longues oreilles. Ai entendu parler de ces elfes...Vous savoir quoi de nous ? Dis à moi...Combien vous-êtes ? Combien d'elfes il y a ?"

Beaucoup de choses dépendaient alors de la persuasion dont Iriön ferait preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mer 25 Avr 2007 - 14:25
//Juste une petite précision à propos du nom : je sais que c'est compliqué, mais bon. En fait, dans mon post précédent, le pnj a dit s'appeler Irïon car c'est le nom qu'il portait encore lorsqu'il était rénégat. Mais maintenant il s'appelle Eleriol. Ca a pas trop d'importance, certes, mais bon...//



Eleriol resta impassible mais au fond il était soulagé. La ruse avait réussi. Mais il ne criait pas victoire trop vite. La partie n'était pas finie, il devait encore jouer la comédie pour un temps indéterminé. L'elfe put voir malgré les casques les visages quelque peu déçus des soldats. Eleriol y remédirait. Il répondit au meneur:

Combien sommes-nous? Voilà une question à laquelle peu sauraient répondre. Nous sommes dispersé dans tout la Terre du Milieu, et il serait très difficiles de faire un décompte de tous les fidèles. Je ne saurais même pas vous dire avec précision combien sont ceux qui attendent les nains. Peut-être une trentaine... Ce que je sais de vous? Peu de choses en vérité. Je ne suis qu'un fidèle de rang inferieur et je ne suis pas au courant de tout ce que nos chefs décident. Cependant, il me semble savoir que vous êtes un groupe de braves soldats chassant nains et humains à des fins que j'ignore. J'ai enttendu parler d'esclavagisme par les nains, mais je puis-je me fier à leurs propos?

Eleriol fit une petite pause pour permettre au chef de traduire, puis reprit:

Vous me semblez quelque peu déçu ne pas pouvoir faire ce que vous vouliez avec ces nains et vous m'en voyez désolé. Mais je suis sûr que d'autres occasions se présenteront.

L'elfe s'arrâta à nouveau et attendit la réaction des Rhuniens.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derïn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 474

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 83 ans
- -:

Mer 25 Avr 2007 - 18:58
Les Nains se repliaient aussi vite que possible,ils avaient presque atteind la lisière de la forêt quand soudain Derïn leur fit sigen d'arrêter,puis regardant autour de lui il repéra enfin Horgeon et s'adressa à celui-ci:

-Repliez-vous aussi vite que possible,et allez chercher des renforts vers la Moriá,j'espère que ces hommes n'ont pas cru qu'ils avaient gagné,soit il sont très bêtes soit ils ne connaissant pas la tenacité des nains!

-J'opterais pour les deux solutions à la fois!!
-Tu l'as dit,surtout restez groupés et dépêchez-vous!
-Pourquoi dis-tu ça?Tu ne nous accompagnes pas?
-Non!
-...
-Je vais allez en Erebor chercher du renfort aussi.On vous montrera qu'on peut se bouger là-bas aussi!!Ca fait trop longtemps que les Nains sous la Montagne ne se sont plus manifesté dans les grandes batailles,mais ça va changer!
-Bien,je n'ai rien contre ça,ça n'est pas très loin d'ici mais soyez prudent!Tu comptes prendre une escorte de combien d'hommes?
-Un.
-??
-Thrór t'es de la partie?
-Bien sûr!
-Je n'ai pas envie de m'encombrer de soldats qui ne connaissent pas le coin,et puis on sera plus discret et on arrivera sans doutes plus vite!
-D'accord à bientôt alors!
-Envoyez-nous des éclaireurs dès que possible!

Et c'est ainsi que les deux groupes se séparèrent.Derïn s'adressa à Thrór:

-Il ne reste que nous deux,t'arriveras à courir normalement?
-Je me suis appliqué du baume pendant que tu tapais la causette,t'es vraiment bavard!
-Oh,c'est bon!Cours et tais-toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mer 25 Avr 2007 - 23:05
Les nains se divisèrent donc ainsi en deux groupes et partirent de leurs côtés, dépéchant autant qu'ils le pouvaient, d'ailleurs c'étaient des athlètes efficaces pour couvrir de longue distance. Moins rapides que des elfes, c'est sûr, car contrairement à une croyance populaire dans certaines contrées incultes, les nains n'étaient pas des sprinteurs mais bien des gens fort endurants.

Or, bien plus loin, sur la route qu'ils allaient emprunter, des patrouilles étaient en route elles aussi, afin de veiller à la sécurité des territoires et des marchands, avec tous ces événements. En effet, les nains n'auraient pas voulu rater l'occasion d'engranger un peu d'or.
Se pouvait-il que Dorin soit parmi eux ? C'aurait été d'un grand secours. De même que le forgeron nain aurait pu passer dans le coin.
***
Mais en vérité, là-bas, quelqu'un était en bien mauvaise posture. En effet, Eleriol était aux mains de ces rhûniens, et sa survie dépendait de leur crédulité.

Une trentaine toi dire ? Huhu...pourquoi pas. J'espère que eux vont rester encore là-bas longtemps. Allez, viens. On va voir le chef et tu diras plus.
Et pas essayer de t'échapper, hu !

Aussitôt, les hommes se rapprochèrent de lui et l'escortèrent tout en le menaçant de leurs lances. Eleriol était en sale posture mais au moins n'avait pas les yeux bandés et saurait où leur camp était.

Mais finalement, on lui occulta le regard d'un tissu noir. Pourtant, il lui parut à l'esprit qu'il entendait les bruits de la forêt. Il devait mettre en oeuvre toutes ses qualités d'elfes pour se repérer.

Et il arriva dans un campement qui si il l'avais vu, aurait contenu à peine autant de soldats que le premier groupe, si ce n'était une multitude de cages remplies d'esclaves.
En lui enleva le bandeau, et tandis qu'il ne put voir l'homme en face de lui du fait qu'il fut éblouit, l'autre, d'une voix bourrue, demanda en une langue que je traduirai ici par ceci :

_Qui c'est ? Esclave ? Pourquoi pas enchaîné ? Il est important ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Jeu 26 Avr 2007 - 20:05
Alors que la colonne de nains (et d'elfes) réduite s'écartait de la Forêt Noire, un bruit de sabots retentit. Ceux qui se retournèrent purent voir, juché sur un destrier noir, un homme de Rhun charger la petite troupe sa hallebarde baissée. Il se rapprochait de plus en plus...

CHANGEMENT



On ne pouvait pas dire que tout allait bien, mais les événements se déroulaient comme l'avait espérer Eleriol. Après quelques lieux de marche à pied, on avait bandé les yeux de l'elfe. Il ouvrit son esprit à tous les renseignements qui pouvaient lui être utiles. Il tentait d'écouter avec attention les bruits de la forêt. Peu à peu, sous ses pieds, le sol se fit plus solide. Il put enetendre le son métallique des bottes renforcées sur le parterre. Au-dessus d'eux, les arbres devaient se faires plus espacés. Puis Eleriol ressentit à nouveau sous ses pieds la moellositée caractéristique de la Forêt Noire. Mais cette fois, des légers picotements se firent sentir sous les chausses fines de l'elfe. Un bosquet de pins. Puis un bruit de succussion. De la boue. Enfin la troupe s'arrêtta et on ôta le tissu des yeux de l'elfe qui fut ébloui quelques instants. Par la suite, il put voir des cages de fer rouillé et des tentes trouées qui devaient servir d'abris. L'elfe attendit qu'on lui adressa la parole. Mieux vallait parler en deuxième et ne pas prendre l'initiative.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Jeu 26 Avr 2007 - 20:19
Hataldir arrivait a la sortie de la forêt, il vis enfin la lumiere du jour, un peut plus loin de lui, il vis les nains rassemblés, il voulu s'en approcher mais ils se séparèrent d'un coup, il voulu ratrapper le restant de nains qui etaient devant lui, mais a ce moment la, il entendis le bruit de sabots lancer a tout élant, il se retourna, vis un homme de Rhûn foncer ver lui et les nains a toutes vitesse, il eu juste le temps de crier aux nain:

"ATTENTION,DERRIERE VOUS" puis il se jeta sur le coter pour eviter l'homme, les nains se retournèrent et vire l'homme arriver sur eux, qu'allaient-ils faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derïn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 474

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 83 ans
- -:

Jeu 26 Avr 2007 - 20:36
Les Nains se retournèrent en vitesse et dégainèrent leurs armes très rapidement,comme s'ils étaient attendus à voir un ennemi à ce moment.
Mais ce cavalier seul ne fera pas long feu car les Nains étaient nombreux et ils n"hésiteraient pas à tuer la monture s'il le fallait.



*****


Derïn et Thrór progressaient à une vitesse faramineuse,et pour cause: ils étaient ici sur le terrain où ils venaient courir et s'entraîner durant leur tendre enfance.Ils connaissaient chaque collines,orinères et buisson à 15 lieues autour du Mont Solitaire.
Ils rencontrèrent deux patrouilles sur le chemin qui furent vite tenue au courant des évènements,celles-ci se dirigèrent plein nord pour rentrer au plus vite.Mais Derïn et Thrór les devancèrent,chaques heures étaient importantes,et puis cette Elfe qui s'était fourré on ne sait où...Il fallait lui venir en aide.

Les Nains ne s'accorèrent que deux pauses sur la journée pour boire et se sustanter de quelques biscuits de route nains qui les maintenaient merveilleusement bien sur leurs pieds,au moment de la première vers midi,Oín et Eaoden se faisaient attaquer par les loups sur la montagne.
Après une nuit passée à la belle étoile,les Nains se remirent en route de bonne heure,et déjà Erebor se faisait de plus en plus grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Jeu 26 Avr 2007 - 22:45
Tandis qu'Eleriol contemplait l'horreur des ces esclaves et de leurs bourreaux, le sous-chef des rhûniens parlait à son supérieur dans leur langue maternelle, reconnaissable facilement à ce fort accent désagréable à l'oreille.
Finalement, l'autre considéra l'elfe qui n'osait piper mot un instant.
Et c'est alors qu'il changea d'attitude envers leur "invité". Et c'est ainsi que celui-ci se retrouva prisonnier. En effet, l'oriental claqua des doigts en le désignant et en aboyant deux mots, et aussitôt trois gardes le ceinturèrent et lui entravèrent les pieds et les mains.

Le sinistre personnage fit un signe de la main et tous pénétrèrent dans la plus grande tente, où un semblant de table était dressée, avec des plans dessinés grossièrement et d'autres outils. On l'installa dans une chaise, toujours encadrés de deux gorilles.
Il lui plaça un plan et un crayon sous le nez, sans se douter qu'il ne pourrait rien faire les mains liées, même s'il enlèverait les liens si on le lui demandait.

"Alors vas-y ! Dis tout sur les elfes et dessine moi plan. Tu es prisonnier, alors réponds vrai !"

Un des hommes le menaça doucement de sa lance. Eleriol devait vite inventer quelconque mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorin
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 24

Ven 27 Avr 2007 - 11:51
Dorin avait peu profité du combat. Un énorme oriental lui était tombé dessus et ce n'est qu'après l'arrêt des combats qu'on vint le libérer de l'emprise du cadavre. Il avait marché un bon moment lorsqu'un cavalier arriva au galop. Dorin comprit rapidement que se n'était pas un allié à la vue de son accoutrement. Un sourire froid et cruel caché par sa barbe naquit sur le visage de Dorin. Il mit un genou à terre, et commença à tirer une volée de tir mortels en direction du cavalier. Le premier ne toucha pas sa cible mais le second éfleura le flanc de l'animal qui trébucha faisant tomber le cavalier, l'animal continua sa course et Dorin se désinteressa de la bête. Le troisième tir se perdit dans les bois puis le dernier se planta dans le bras de l'oriental après avoir transpercé son armure légère, l'homme poussa un cri de douleur et Dorin se leva, satisfait et se mit à courir pour rattraper ses compagnons qui se dirigeaient le plus rapidement possible, pour des nains, vers leur ennemi à terre.


Dernière édition par le Ven 27 Avr 2007 - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Ven 27 Avr 2007 - 13:07
//Pourrais-tu éditer Dorin car il était prévu que la monture survive. Pour la suite faites comme si elle était toujours en vie et que seul le cavalier avait succombé. Merci d'avance...//



Eleriol était à présent bien encadré. Toutes ses chances de survie résidaient sur sa capacité de persuasion. Heureusement pour lui, les hommes de Rhun ne semblaient pas être déjà entré en contact avec les rénégats, ce qui facailitait la tâche. Il répondit à celui qui semblait être le chef:

Je voue une totale confiance en mon commandant. Par conséquent, il ne me semble pas essentiel de lui demander tous ses projets à venir. Je peux cependant vous informer sur ceux passés. Quelque uns des notres ont livré un combat courageux contre des lâches. Une compétition s'ensuivit mais elle fut interrompue par l'annonce de l'enlèvement du roi nain. Quelques uns de suex-là partirent le sauver et ils y arrivèrent. Il me semble donc plus que probable que le combat et la compétition n'étaient que des feintes pour détourener l'attention des nains. Vous pouvez certes me dire que nous avons échoué, mais ne sous-estimez pas le Maître. Il a toujours un plan. Mais que dis-je? je ne vais même pas à l'essentiel! Vous auriezpu me reprendre... Nous combattons pour un idéal de perfection ou toutes les terres ne seraient peuplées que d'êtres superieurs et où tous les lâches et les faibles n'existeraient même pas en rêve.

Eleriol se tut pour regarder les expressions de ses ravisseurs. Il attaquait à présent la partie la plus risquée. Il reprit donc:

Nous avons appris vos agissements par l'intermédiaire d'un de nos nombreux espions. Personne n'émit de jugement, attendant la réaction du Maître. Il dit à... Enfin le mot dire est superflu : je dirais plutôt qu'il a transmis par la pensée ses idées à ceux qu'il avait choisi. Je vous rapporte ces paroles le plus justement possible : Mes frères, ces personnes dans le Nord agissent de manière brutale, et je doute sur leurs objectifs. C'est pourquoi une dixaine d'entre nous partirent à votre rencontre pour parler. J'en faisait partie. Lorsque nous vîmes les traces des nains, nous nous arrêtâmes, sachant qu'ils ressortiraient. ce moment trdant à venir, je fus envoyé en éclaireur. La suite vous la connaissez. Je rajouterai une chose : le Maître fait toujours le bon choix.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Ven 27 Avr 2007 - 19:28
Hataldir se leva et couru ver l'homme a terre et les nains, il regarda ébahi les flèches plantés profondément dans le corps du défunt, il regarda le nain et dit:

"vous aller bien? quels tirent extraordinaire, ou avez-vous appris a tirer comme ça?"

mais a ce moment précis, avant que le nain puisse répondre, Hataldir sentis quelque chose éflorer son oreille, il regarda en l'air et vis un rapace, un aigle qui tournait en d'un air majestueux, mais il avait quelque chose accrocher a la patte, l'aigle entrepris une descente d'une vitesse incroyable, et vint se poser aussi qu'une plume sur la celle du cheval non-loin de là,Hataldir s'en approcha et détacha délicatement le parchemin enrouler a la patte de l'animal, il le déroula et lis

"salutations a vous, frères elfes, le devoirs vous appellent en terre du rohan, nous avons besoin de tous le monde possible, veuillez vous rendre au rohan dans les plus bref délais

Rustor Gelmiron "

Hataldir ne réfléchis pas, il sauta sur le dos du cheval, faisant s'envoler l'aigle, et dit aux nains présent:

"je suis absolument désolé de vous laissez comme ça sans rien dire et sans rien faire pour vous aider, mais on m'appelle et je doit faire une longue route en très peut de temps, je vous laisse donc chères amis, je suis sur que l'on se retrouvera très bientôt"

et sur ces mots Hataldir partis a toutes vitesses ne laissant qu'un nuage de poussières la ou il était il y a quelques secondes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Ven 27 Avr 2007 - 23:51
L'homme grogna en entendant les paroles de l'elfe. alors il osait leur parler ainsi alors qu'il était en position de faiblesse . Lorsqu'il traduisit les paroles, cela scandalisa un certain nombre des ses condisciples, dont quelques-uns allèrent jusqu'à brandir leur arme, avant que leur chef ne les reprenne et leur fasse violemment signe d'arrêter. Ce que tous firent.
Mais ce n'était pas pour autant que celui-ci était content. Loin de là...mais il tenait à ce l'elfe le comprenne.

"Alors toi croire toi supérieur ? Alors peuple à toi faire bons esclaves. Moi me foutre de ta politique. Mais maître à toi a raison. Objectifs à nous sont douteux...pour vous...
Nous attaquer amis à toi et restera plus un seul !"

Il grogna un ordre en rhûnien devant signifiez "débarassez-vous de lui" et sortit de la tente.
Sitôt après, deux soldats empoignèrent Eleriol et le forcèrent à le suivre, un peu à l'écart du camp. Un troisième suivait en portant les armes de l'elfe.

Ils arrivèrent devant un arbre massif aux branches épaisses, et à une de celles-là était accorchée une corde, avec à ses pieds un tabouret. Lui couper le tête ne suffirait pas...le pendre était plus cruel.
Néanmoins, ils durent bien le détacher, et Eleriol n'était plus en vue du camp, de plus ses armes étaient non loin.
Finalement, ils n'étaient que trois... Avec un peu de ruse...

Heureusement, les rhûniens ne comptaient pas partir tout de suite.
C'était tant mieux, car avec tous les départs précipités, les nains se seraient faits taillés en pièces, litéralement si ils les avaient rencontrés. En effet, les effectifs de la petite troupe baissaient de plus en plus alors qu'aucun combat ne se déroulait...C'était préoccupant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Sam 28 Avr 2007 - 8:59


Les Rhuniens avaient réagis d'une manière prévisible, et Eleriol s'y attendait donc. C'est maintenant qu'allait se dérouler la dernière manche. S'il réussissait... Mais il ne fallait pas que ceux qui étaient là perdent patience. En tout cas Eleriol avait réussi à dresser les esclavagistes contre les rénégats, et c'était déjà une bonne chose. L'elfe pouvait voir ses armes pas très loin, mais il allait tenté de ne pas les utiliser. Il put reconnaitre le commandant de la petite troupe qui avait attaqué le contingent de nains. Eleriol dit donc:

Puis-je me défendre avant que vous me tuiez?

Aucun ne réagit.

En me menaçant ainsi de mort, vous ne pouvez plus éviter le conflit entre vous et les Fidèles. Non, même si vous me relâchez, le combat aura lieu, car vous y consentez et même la menace d'avoir pendu un des leur convaincra les miens. Mais réfléchissez un instant : si vous me tuez, mes alliés n'en seront que deux fois plus enragés et ne vous laisseront aucune chance de survie, car ils sont plus forts que vous. Quand le Maître s'interresse à une chose, il l'obtient. Soyez en sûr.

On pouvait voir la colère déjà présente sur les visages des Rhuniens se décupler. Leur haine ogmentait de plus en plus contre les "Fidèles". Encore un peu de discours...

Oui, je vois qque vous êtes décidés à me tuer, encore plus qu'avant. Mais je n'ai pas fini. Voyez-vous, d'un côté vous pourriez me remercier : en partant de votre point de vue, je vous offre de bons esclaves. Vous oubliez autre chose : si vous me laissez en vie, vous pourriez me faire porter un message aux miens pour les prévenir de votre colère. En fait, si vous me tuez, leur colère sera augmentée de deux façons : ma perte les attristera, mais aussi votre manque de négociations les piquera au vif.Car ils sont très diplomates. De plus, grâce à moi, nous vous avons évité de perdre plusieurs hommes, bien que vous soyiez sûrement venus à bout de ces nains. N'est-ce pas un manque de reconnaissance?. De plus, la mise à mort est un acte assez barbare. Tout cela rendra votre vistoire plus ardue car les miens prendront en compte tous ces détails. Maintenant à vous de voir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Dim 29 Avr 2007 - 12:46
Les trois rhûniens regardèrent Eleriol avec un regard assassin. L'ennui avec ces personnages tels qu'eux, c'estque dès qu'on leur parle de diplomatie et de politique, ils n'y comprennent rien. Mais une chose était sûr, ils n'appréciaient pas que cet elfe se croie supérieur alors qu'il était dans une si mauvaise posture.

C'est à ce moment que l'un dit :

-Et comment eux savoir que tu seras mort par nous ? Car les morts parlent pas...Nous ne négocions pas. Nous voulons esclaves à vendre, et puis nous repartir.
Tu sais trop sur nous...

Alors leus deux autres, assez énervés sortirent leurs armes, ils ne voulaient même plus perdre de temps à le pendre.

Eleriol n'avait plus le choix...mais, finalement, il serait judicieux d'en laisser un vivant...Ce serait cocasse q'ils s'essayaient à des représailles envers les renégats.
Mais il lui fallait aussi sauver sa peau.
***


Dans legroupes, quelques renforts disséminés étaient apparus. Mais il fallait toujours se regrouper et attndre des nouvelles de l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Dim 29 Avr 2007 - 13:10


Au grand damne de l'elfe, les paroles ne servaient à rien. Il aurait bien aimé regler cette affaire sans une effusion de sang, mais cela semblait désormais difficile. Quoique...

Vous êtes bien benêts. Si je ne rentre pas, mes frères le sauront. Mais je vais rentrer de toute façon. j'ai assayé de vous convaincre par la parole et j'avoue que cela a été inefficace. Soit. C'était un avertissement. Maintenant passons à l'acte.

Eleriol prit la corde entre ses mains et s'en servit pour parvenir aux premières branches de l'abre qui étaient assez hautes. les esclavagistes surpris, voulurent le suivre. Mais ils ne possédaient pas l'agilité de l'elfe. Il voulurent donc partir et revenir avec de l'aide. Mais Eleriol les en empêcha. Il leur dit:

Ainsi vous partez chercher des renforts? Vous n'êtes pas assez de trois pour venir à bout d'un seul elfe? Et vous comptez nous réduire en esclavage? Eh bien bonne chance!

les interessés, touchés dans leur orgeuil, revinrent et otèrent les principales plaques de leur armures pour une ascencion plus aisée. Quand tous furent montés, une course commença dans l'arbre : Eleriol montait, les autres le suivaient. Arrivé en haut, l'elfe attendit le dernier moment où ses poursuivants furent tout près de lui pour commencé sa descente à une vitesse vertigineuse. Les Rhuniens, pris de court, ne purent que regarder. Arrivé en bas, Eleriol coupa la corde qui aurait du le pendre et reprit ses armes. Il lança aux esclavagistes qui commençaient à peine à descendre:

Dites à votre chef que son combat sera difficile. Le Maître est fort très fort. Au fait, ne cherchez pas le groupe qui a tendu l'embuscade, il ne sera plus là. Sur ce, je vous souhaite bonne chance!

Et il partit. Il eut au début un peu de mal à retrouver son chemin grâce aux indices qu'il avait trouvé, mais il y parvint. Son plan avait réussi : les esclavagistes étaient à présent montés contre les rénégats et oublieraient quelques temps les nains.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» A la recherche d'une énigme
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Vertbois-le-Grand-
Sauter vers: