Adoubement

Aller en bas 
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Dim 29 Avr 2007 - 18:24
Quand ils pénétrèrent dans le sanctuaire, il était clair que rien n'allait plus. Un homme salua le Général et dit d'une traite.

ousavonsétéattaquépardesfousfurieuxquisedisentamid'Amouth on croyaitlesavoirmaitrisésquandl'und'entreuxsemblaitmort.

Calme-toi mon frère. Que se passe t'il? Des pélerins sont revenus?
Un homme très grand, très taiseux... Ils sont entrés, une 60taines, peut-être un peu moins.Ils ont demandés à voir Amouth. Le gardien a refusé de les laisser passé, ils étaient trop nombreux. Amouth a débloqué la porte de l'intérieur. Ils sont toujours dans le sanctuaire, celui qu'on croyait mort a en fait fait une crise de démence(hrp//cfr.: annales griffes III et IV //hrp), il attend dans le hall du temple. Monsieur je pensais qu'Amouth était maitrisé...

Ashalkan trembla, 2 fois en moins de 10 jours...Une seule des troupes perdues durant les guerres de l'anneau aurait été assez folle pour revenir, si ces membres avaient été immortels. Ce pouvait il que l'ancien commandant ait osé fondé sa propre discidence au Nord?
Une crise arrivait pour sur, si c'était des hérétiques il y allait avoir du grabuge. Il Descendit de cheval.Il devint froid et sembla un peu secoué.


Alavinn, suis-moi, tu vas être adoubé. Ca il ne peut me le refuser.
Il s'engagea dans les couloirs de la forteresse. Devant l'escalier de marbre noir qui montait vers les niveaux supérieurs il y avait des réduits, 250 exactement, certains vides, d'autres contenants des armes et armures rouillées, au centre une série de 13 armures noire de crasses et brunes d'usures. Les armures d'apparat des égarés. Il indiqua un réduit juste à droite de l'escalier à Alavinn. Un scribe comptable les y attendait.
Nous avons fait au plus vite maitre, La gravure arrivera dans quelques heures, si on reprend le controle du secteur nord, ils ont laissés leurs recrues sécurisés l'étage et une partie des cuisines.(hrp//les ateliers sont derrières le temple//hrp) Enfin... Voici donc une cotte de maille souple, une robe bleue marine d'adepte, un carquois en cuir, 50 flèches, "L'odyssée du monde" par Adarkan le grand, une dague de combat simple...
Le scribe s'arrêta pour soufller, ménageant ainsi un petit effet. Il sortit queqlue chose qui ressemblait à un tuyeau noir de sous la pile de fournitures.
Il a été forgé avec du fer de Fornan par le forgeron Elon, exilé de Gondor. Ceci, est ton symbole d'appartenance à notre groupe. Bienvenue à toi Ariy (mon frère).
Il s'écarta de la porte du réduit.


Dernière édition par le Lun 30 Avr 2007 - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Dim 29 Avr 2007 - 21:18
Alavinn serra les mains,un peu nerveu.Il pénètra dans le réduit en silence.
Alavinn éxamina le petit tuyau noir,il semblait aussi normal qu'un...Qu'un tuyau noir.Aussi découvrira-t-il sa vrai utilité le moment venu.
Alavinn attrapa la dague et la dégaina,la lame produit un suintement.La dague était légère et tranchante.Alavinn regaina la dague et se retourna vers le scribe et Ashalkan.
Ce ne fut qu'une impression,mais Alavinn crut remarquer un trouble sur le visage d'Ashalkan.Surment un mauvais présage que de voir cet homme troublé.
Alavinn pria pour que ce ne soit qu'une impression,mais au fond de lui il sentait déjà les ennuis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mar 1 Mai 2007 - 18:27
Ashalkan s'étonna devant la mine perplexe de son pupille. Il réalisa tout à coup qu'il tenait un fourreau vide en main. Il se tourna vers le scribe qui lui présenta une épée par le pommeau. C'était inconcevable, il empoigna la lame fit signe au jeune homme de le suivre et escalada les escaliers quatre à quatres, à l'étage du temple , ils croisèrent des hommes qui surveillaient le secteur ouest, tous était en tenue sombre de combat, ombres dans les couloirs où toutes les torches avaient été éteintes, seule de l'extérieur filtrait une pâle lumière par les pièces creusées à flanc de montagne... Ashalkan saluait en silence, sa barbe blanche au vent et l'épée d'Alavinn en main.
A partir de là, tu es seul, voici ton sabre. Les gens qui occupent cette zone sont mieux formés que nous, ils maitrisent des savoirs perdus pour nous. D'autres sont morts en tentant de leur barrer la route, ce n'est plus arrivé ici même depuis des années. Ils seront peut-être neutre, tout dépendra d'Amouth...Bonne chance.
Ahsalkan lui inidqua le couloir où plus une seule lumière n'était visible. Le vieil homme s'en fut dans une autre direction, il pénétra dans une petite pièce où l'attendait le captif, à la vue du foulard gris il eut un haut le coeur.
Tu as un nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 32

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Mar 1 Mai 2007 - 22:43
L'individu en présence d'Ashalkan eut un bref tremblement au niveau des épaules. Il ne tenait pas en place et ses imprévisibles sursauts indiquaient clairement son désir de déplacement. Son expression, son attitude toute entière donnait au grand homme l'allure d'un immense émant, sur le point de rejoindre sa force d'attraction opposée.
Il transpirait abondament, sa respiration étaitt excessive... Il ne semblait pas être en de bonnes conditions pour communiquer. A moins d'avoir été une créature éthérer et pouvoir voyager être sur le même plan que lui. Ses pupilles dilatés ne resutaient en rien d'une utilisation de drogue mais bel et bien d'un état second...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mer 2 Mai 2007 - 15:11
Il était fou... Ces symptômes lui rappelait ceux des possédés... Mais en dehors d'Amouth aucune entité ne devait pouvoir l'attirer ici... Asalkan apprécia la carrure du Bonhome, s'il avait été en état de combattre c'eut été un ennemi appréciable.Il ressortit...Le garde a coté le frôla.

mmh..
Qu'a t'il maitre?
Il n'a plus toute sa tête, il est possédé. Je crois qu'Amouth veut le voir... Son foulard, c'est celui des envoyés... L'unité que je n'ai jamais vu revenir... A leur place nous avons récupéré cette.. horreur que nous avions tenue prisonnière jusqu'à ce matin! Valars, Eru, héros! que vous ais-je fait!!!
Le vieillard était secoué, il jurait l'adepte qui l'avait interrogé savait que c'était rarement bon signe.
Ton épée et ton armure! Va te rééquiper en bas dans ma niche, je dois y aller tout de suite.
Ashalkan s'enfonça dans le couloir assombri où il avait laissé Alavinn s'engager seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Mer 2 Mai 2007 - 21:55
Alavinn se retrouva seul dans le couloir et examina les alentours.Un couloir sombre et large.
Alavinn se mit à marcher,Il entendit plusieurs bruits de pas et parfois des voix,mais personne n'apparaissaient devant lui.
Alavinn pénètra dans une sorte de temple ou des pilliers soutenaient le toit,des chandeliers apportaient un peu de lumière à la scène,des statues
se dressaient sur les pilliers mais Alavinn ne distinguait pas ce qu'elles représentaient,plusieurs portes donnaient accès à d'autres pièces.
Quelques ombres humaines se déplaçaient dans le noir,Alavinn se calla contre le mur en observant la scène.

Des bruits de pas le rejoignirent derrière lui.Alavinn se retourna et apperçut Ashalkan qui marchait dans le couloir.
-Tiens tiens tiens...Chuchota Alavinn.On dirait que ça se gatte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Jeu 3 Mai 2007 - 17:50
Le vieil homme s'avança, il était étonnant qu'il y ait si peu de sécurité dans une zone pourtant bouclée par deux cordons de gardes... Les sabres le saluait en silence, des individus au foulard gris le laissèrent passer. Ils les ressentaient plus qu'il ne les voyaient, hostiles, aux aguets. Dans la première salle quelques torches étaient encore allumées, révèlant la position de formes suspectes..
Il vit Alavinn qui attendait un peu dissimulé par une colonne.
Ashalkan réalisa que sa présence allait réactivé l'éclairage "amélioré" du temple. Il s'avança quand même...
Les torches s'enflammèrent. il y avait des gens aux foulards au 5 points stratégiques et certains s'étaient accrochés aux colonnes, simulant la présence de statue. Au fond la grande porte était ouverte. il s'avança, et fit signe à Alavinn de le suivre. Le Naos (//partie principale du temple//) était illuminé. D'autres hommes et !!!femmes!!! occupaient l'espace, le silence était dur comme la pierre. On entendait que le son de leurs respirations. Ashalkan s'avança... Les tables sacrificielles aux 2 panthéons offraient en pleine lumière un spectacle auquel peu d'humain aurait résisté.. D'un coté la table de l'ouest couverte de fruit et de grain, de parchemins et de demandes d'aides... De l'autre coté celle des ténèbres, le sang coagulé comme seule marque de sacrifice relativement récent..

Au fond, ce qu'Ashalkan craignait depuis qu'un mage de l'ouest lui avait appris comment circonscrire cette horreur des centaines d'années plus tôt c'était produit. Les portes du refuge étaient ouvertes. Il resta droit. Amouth était inerte quand il l'avait circonscris dans son voile... Pour la première fois il allait voir son fardeau et seigneur théorique en pleine puisance. Il tremblait un peu... Il se retourna vers son pupille.

S'il le veut nous passerons cette porte.
Les griffes restaient dans le plus grand silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Dim 6 Mai 2007 - 20:14
-Il?Interrogea Alavinn.Et qui-a-il derrière cette porte?Ca ne m'inspire rien de bon voyez-vous.
Alavinn se retourna vers Ashalkan.Il faisait sombre mais en regardant Ashalkan dans les yeux,Alavinn recula d'un pas en serrant les dents.Cette fois-ci Alavinn l'avait vu,Ashalkan avait un grave problème.Alavinn fit face au portes.Elles étaient si imposante devant lui,elles semblaient retenir les malheurs du monde.
-Que la chance me préserve.Chuchota Alavinn.Même si cette prière est dérisoire et inutile.
Alavinn jeta un coup d'oeuil à Ashalkan.Il parraîssaittourmenté mais dans le même temps,impassible.
"Quel sang froid!"Pensa Alavinn.

Derrière eux les hommes semblaient statiques,en train d'attendre l'inévitable.Alavinn distingua un mouvement furtif près des pilliers,les statues!Une statue avait bougée très brièvement.
"Est-ce un prodige de la magie du temple?Ou Ashalkan aurait-il des alents cachés?"Pensa-t-il.
La forme des statues lui vînt clairement à l'oeuil,les statues étaient humaines.
"Quel subterfuge,je me suis fais prendre.C'est très fort."
Une rafale de vent venant des portes le surprit.La barbe d'Ashalkan voletait dans le vent.Alavinn se tourna vers Ashalkan.
-Ne me dites pas que...S'étrangla-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 32

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Lun 7 Mai 2007 - 21:23
Les Griffes, à l'équart parmis les ombres, s'agitèrent imperciptiblement.
Leur camarade qui souffrait de spasmes avait aussi été amener avec l'escorte d'Ashalkan. Il n'était plus dans sa transe mais commençait à élever un sinistre rire de dément. Son ton montait progressivement et l'écoute en donnait des sueurs froides. C'était comme l'echo d'une voix d'outretombe, une voix ne pouvait être humaine. Qu'était il arriver à cet individu ? Même ses compagnons ne semblaient pas vouloir s'approcher de lui.

Quelque chose était sur le point d'être déclenché, les choses n'étaient pas net, c'était un fait. Tout ce monde, regrouper devant un seul lieu, une seule porte.
Dans l'attente de rencontrer une personne, mais s'attendaient ils à tous voir la même ? Cette étrange bande hétéroclyte affichait un drôle de spectacle. Mais pour qui ? Quelqu'un d'autre les attendaient...

Le rire en contrefond devenait de plus en plus gênant, surtout pour les nerfs. Mais personne n'ossait lui fermer son claquet, car son rire était dominant, effrayant...
Les regards se tournèrent vers les portes qui s'ouvrèrent d'elles même d'une lenteure presque végétale... Une présence de plus en plus opprésante émanait de l'endroit et plus elle s'intensifiait, moins on avait envie de la voir s'ouvrir en son entier...

Même le dément des Griffes semblait calmer son rire, comme par respect pour la futur apparition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Lun 7 Mai 2007 - 21:57
Le vieillard apprécia le rire à sa juste valeur, le rire d'amouth était dans cette voix. Il y eut un bruit, un craquement d'outre tombe, l'homme qui se tenait face à la porte fut éjecté et se récupéra contre une table de sacrifice. Un foulard gris aussi.

Le rire quitta complètement l'humain, qui devneu lucide était le seul qui tremblait face à la réalité de ce qui arrivait, une expression de pure terreur dans le regard. Le grand homme n'avait qu epeu pleurer dans sa vie, près de la perdre il perdit toute retenue

Laisses-nous partir!!!
Il était en larmes
Silence! Il faut partir! Maintenant

Il voulut se diriger vers la porte,mais comme écrasé d'un poids, le mercenaire tomba à genoux, une voix répondit de derrière le portail ouvert.
Une seule route, et aucune sortie.
La porte du temple se referma dans un grondement...
Ashalkan, et tu dois être Alavinn... Et toi, le FAMEUX SILENCE
Une forme humaine pas plus grande que la moyenne traversa la porte, un homme dans la quarantaine, à la beauté terrible. Son visage ne pouvait tromper le vieillard trembla.
Amouth Asauron, on m'a nommé ainsi, "Bouche de Sauron" fut mon nom... AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH...
il y avait comme une résonance dans ce rire, une jubilation...

Vous tous ici, êtes mes esclaves et les enfants prodigues rentrent aider le maitre. Je suis Ammoth!! heureux de vous rencontrer mes fils.
Il se tourna vers Ahsalkan
Tu m'as si bien hébergé, nourri, et renforcé, rajeuni même... Ashal, soit béni, Mon maitre te remercie. Maintenant...
Le vieillard fut plaqué au sol. Il n'avait pas mal, il ne pouvait plus bouger.
Retourne à Valinor!
Ashalkan s'estompa de la pièce... Comme s'il n'était plus tout à fait là, mais étrangement il ne disparu pas l'expression du visage du libéré ne trompait pas, il aurait du disparaitre. Le vieillard reparut. Il eut le temps de faire un signe à Alavinn avant de foncer droit sur la porte du temple

Bruit de tonerre, la porte du temple vole en éclats, Face à Ashalkan 3 griffes. Dans le temple, le rire reprend, cette fois dans une centaine de gorge.
Tuez-les! ajouta la voix, désignant Ashalkan et Alavinn. Le visage qui prononça cette phrase n'avait plus aucune beauté, le visage qu'Aragorn avait vu 300 ans plus tôt était revenu...


Dernière édition par le Mar 8 Mai 2007 - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Lun 7 Mai 2007 - 23:12
La meilleur issue avait volée en éclats devant Ashalkan,plus d'issue...
Les gardes commençait déjà à avancer vers eux.Alavinn tremblait comme une feuille,son courage avait disparut.La voix résonnait dans son esprit en otant toute joie en lui.
-AH!J'y comprends rien.Parvînt-il à articuler.

Un soldat était proche,les gardes s'approchaient de lui,ils voulaient le tuer.
-C'est ma vie...Soupira Alavinn.
Il se jeta sur le premier homme venant vers lui.Un sifflement de lames et le soldat tomba.Quatre autres,cinq.
-Hé!Cinq contre un et je fais quoi moi?Protesta Alavinn.
Il se précipita vers le couloir ou une dizaine de gardes lui barraient la route.Alavinn se mit en garde et s'immobilisa.
-Je dois finir comme ça!s'exclama-t-il.
Les soldats s'avançaient vers lui avec un air satisfait.Alavinn serra les dents.
-Les frimeurs...Soupira-t-il.
Les gardes étaient tout autour de lui,ils voulaient leur peau.Alavinn regarda autour de lui,Ashalkan était au milieu des gardes.Alavinn retrouva sa combativité et sa fureur d'un coup.Les soldats firent un pas vers lui,Alavinn se mit à grogner.
-Le premier qui s'approche de moi je le massacre!!hurla-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 32

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Mar 8 Mai 2007 - 10:34
Les Griffers semblaient souffrir de grand maux internes, à croire qu'ils luttaient contre le contrôle de la voix. Ils étaient dotés de beaucoup de volonté mais face à l'inconnu, comment ériger de nouvelles barrières ? Silence semblait être celui qui s'en sortait le mieux et tentait de séloigner de cette présence opprésante, dominatrice et envoutante à la fois.
C'était comme si milles voix distinctivement différentes résonnaient de la Bouche.

Sentier et Tremblotte n'eurent pas assez de force de volonté, beaucoup trop ébrenlés par la mise en scène et ainsi se joignirent au soldats dans la chasse.

Sentier, ce géant de Rhûn, bouscula les soldats qui se trouvaient sur son chemin comme si sa propre vie était miser sur la réalisation de cet ordre fondamentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mar 8 Mai 2007 - 20:08
Le monstre continuait de rire, Courir, courir, les griffes et ses propres hommes le poursuivaient, les plus puissants s'interposaient pour être balayé aussitôt, Il dévalèrent tous les esclaiers, les hommes en état de résister à la voix couraient vers les sorties.

FUYEZ! TOUS!
Ashalkan fit un signe à son disciple, il lui lança un pendentif qui'l portait au cou, une épée perçant une lune.

Il déboita, quasiment comme aimanté la majorité des poursuivants se dérouta vers lui.
Bonjour à Avorkan ! Pars, loin au sud; loin!!!
Le vieillard disparu dans le temple, la horde derrière lui...Le rire se répercutait dans toute la forteresse. Un homme du sabre encore en état s'interposa entre Alavinn et ses derniers poursuivants.

(hrp// Séparation de topic//hrp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adoubement
» [Evénement] Cérémonie d'adoubement
» Adoubement & Attribution (suite): LE BANQUET!
» E04 - L'adoubement [Partie 2]
» Adoubement de la Chevalerie d'Alombria [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Terres du Sud :: Le Harad-
Sauter vers: