La fuite

Aller en bas 
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Jeu 10 Mai 2007 - 19:31
L'homme poussa Alavinn dans l'escalier. Après avoir étriper 2 de ses collègues de rangs inférieurs[ il s'adressa à son "protégé"
Il vous a désigné comme le messager, il faut partir, il faut retrouver le maitre! Vite, très vite. Monsieur!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Jeu 10 Mai 2007 - 22:22
-J'ai cru que j'allais mourir...Répondit Alavinn.Partons immédiatement,je ne tiens pas à affronter cette...Cette chose et les gardes.
Des bruits de bataille se faisaient entendre du couloir,la folie regnait dans le temple.Alavinn courait à en perdre le souffle,le sang pulsait à ses tempes,pour la première fois de sa vie,Alavinn ne pensait qu'a sauver sa peau.

L'homme le conduisit dans des couloirs et ils firent irruption dans les écuries du temple.La puanteur qui régnait finit par dégouter Alavinn.L'homme lui confia une bête et Alavinn essaya de s'encourager.
-Pas de temps à perdre!Allez!Au sud!
Alavinn s'agrippa à la monture et sauta pour se retrouver sur l'animal.Quelques soldats arrivèrent en trombe dans les écuries.
-Ne vous arrétez pas à par pour la nuit!Partez!Lui cria l'homme.
Alavinn talona la monture(et faillit se déséquilibrer)puis l'animal fonça dans le desert.
-Le sud!
Alavinn disparut de l'horison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Lun 21 Mai 2007 - 17:16
Aldorkan avait senti la mort de son ami, le groupe de cavalier au galop ne l'étonna que peu... Il craignait, l'ordre vaincu, un être au pouvoirs immenses se libéraient de ses chaines. Pourquoi donc ce mage voulut-il que nous le gardions??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Mer 27 Juin 2007 - 22:04
Alavinn galopait depuis des heures quand il crut voir un espace habité.
Mettant sa main en visière et plissant les yeux,il distigua plusieurs choses.Tout d'abord il apperçut un monticule de terre assez solide qui pourait lui offrire de l'ombre,il vit ensuite une salamandre,une preuve d'eau pas très loin et une source potentiel de nourriture.
Alavinn lança sa monture au galop,atteignit la salamandre,et descendit pour l'attraper.

Alavinn plissa les yeux et distingua des habitations et de la civilisation toute proche sous son monticule de terre,en dégustant le modeste repas que lui donnait la salamandre.Alavinn se leva et continua à pieds en tenant son l'animal.

Le soleil descendait à l'horizon et Alavinn se retrouva en face d'un mur en pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Ven 27 Juil 2007 - 10:23
Dans la petite cité la nouvelle était connue comme partout en Harad, et le cavalier qui apparut errant sous la muraille n'en surprit aucun, des maitres en fuites résidaient déjà en ville. La porte s'ouvrit à 50 mêtres de la position d'Alavinn...
Toi, là-bas, que dirais-tu d'un bain et d'un lit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Sam 28 Juil 2007 - 11:31
Alavinn s'avança et entra. Il s'étira et regarda autour de lui. De modestes habitations s'alignaient dans le sable.
-Un bain et un lit. Je n'ai plus pris de bain depuis... Enfin! J'espère que l'eau est propre. Cela me fera le plus grand bien.

On vînt s'occuper de son cheval et Alavin se remémora les évènements. Le temple, le couloir, la porte, et la créature qui en était sortit. Il se mit soudain à rire.
-Je suis toujours en vie. Comment suis-je arrivé là déjà?
Alavinn chercha par où tout avait commencé. Il soupira en se rendant compte que c'est son gout pour la richesse qui l'avait fait venir ici.
-Qu'ai-je fais? Sa m'apprendra. Je suis épuisé! Pauvre de moi...
Alavinn releva la tête. Il sentait au fond de lui que rien était encore finit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 28 Juil 2007 - 11:58
Dans la petite bourgade on informa les exilés de l'arrivée d'un des leurs. Ils étaient quatre, 2 grands efflanqués à la mine joyeuse malgré les évènements, un petit roux à qui il manquait trois doigts et un dernier, bien bâti et visiblement déprimé... l'arrivée d'Alavinn leur rendit un petit sourire,devant la maison où on le conduisait, le rouquin se présenta à lui .
Aldric,nain des montagnes bleues, voilà les jumeaux Denex et Senex de Rhun et Aldor dit Aigle de nuit de Gondor. Nous sommes arrivés il y a 5 semaines, je présume que tu n'as croisé aucun autre de nos frères pendant ton errance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Mar 31 Juil 2007 - 12:24
Alavinn examina les quatre personnes qui s'était présentaient à lui. Celui qui l'intrigait le plus était le nain, le premier nain qu'il rancontrait de sa vie. Il inclina la tête et répondit:
-Messieurs, désolé de vous décevoir mais je n'ai pas vu âme qui vive. Vous cherchiez quelqu'un de particulier? Peut-être que j'ai pris une itinéraire différente de cette personne. Je suis partis d'un temple assez proche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Ven 7 Sep 2007 - 20:11
-Je supose que cela ne vous surprendra pas, on croise rarement des gents ces temps-ci dans le desert.
quelquechose n'allait pas dans les yeux de ces individus. Alavinn eu un flash. Le temple, le rire de l'homme, la créature, la porte... Il sursauta.
-Le desert est haride mais pas impitoyable. Celui que vous cherchez reviendra.
Alavinn se retourna s'étira.
-J'aurais bien besoin de repos après ce qui m'est arrivé! S'exclama-t-il.
Le sang pulsa à sa tampe et un vertige le prit. Alavinn tituba sur un mettre et tomba à genoux. Tout tournait autour de lui.
-Ca va?
Alavinn n'entendait plus ce qu'on lui disait, il n'arrivait plus à distinguer le haut du bas, la gauche de la droite. Il vit soudain devant lui une étendue bleu et ferma les yeux...

-Je crois qu'il à été prit d'un mal de tête assez profond mais sans gravité.
Des voix résonaient dans un noir complet. Alavinn avait quelques douleurs à la tête, ce qui le reveilla.
-Ma... tête... Parvînt-il à articuler.
Il ouvrit les paupières...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Lun 10 Sep 2007 - 18:50
Alavinn se releva brusquement. Il se trouvait dans une tante claire. Il se leva, et marcha doucement étant mal en point.

Les deux hommes et le nain parlaient avec un jeune garçon.
-Que m'est-il arrivé? Demanda Alavinn en s'approchant.
-Il semblerai que vous ayez eu un malaise. répondit le garçon.
-Je me sens mieu.
-Je crois que c'est une insolation, mais le chaman du coin pense qu'il est d'origine magique.
-Comment?
-Bah posez lui la question j'y connais rien.
-Merci.
Alavinn se tourna vers les humains du nord et le nain.
-Messieurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Sam 13 Oct 2007 - 17:51
Alavinn sentait quelques douleurs dans son bras gauche. Il le fit bouger et contempla les alentours avec un sentiment d'insécurité.
Il avait eu affaire à quelquechose de bizzard, il se sentait mieu mais pas sauvé pour autant.
-Qu'est-ce qui a pu me faire ça? Se dit-il à lui même.
-Vous vous sentez bien? Demanda le nain.
-Ca peu aller merci mais je dois repartir assez vite. Je dois aller vers le sud, un ami m'en a chargé.
"D'ailleurs qu'est-ce qui m'a fait venir au sud?"
Pensa-t-il.
"Ashalkan. Il a mentionné le sud."
-Messieurs je vais surment quitter cet endroit au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 27 Oct 2007 - 14:26
Un homme s'approcha, il semblait impressionné. Il fixait le cou d'Alavinn avec insistance...
Tu es le grand messager! Le mal à nouveau règne! Pars, Pars avant que la nuit ne nous engloutisse! Tu portes un espoir quand dans la nuit le juste tressaile, le roi meurt et les flammes rongent le monde, pars, pars chercher les fils du sabre là où ils attendent ton retour.

Il s'arrèta comme pris d'un soudain hoquet puis s'effondra au sol. Dans sa main il tenait un message.

Citation :
Frères chercher le messager et amener le moi. Je serais là ou jamais l'eau ne manque même enplein désert.

Avorkan, Ikkabara Khan (le plus grand khan).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Lun 29 Oct 2007 - 20:28
Alavinn prit le message et medita quelques secondes.
-Mmmmh... Voyons. Marmona-t-il. Il me semble... Les fils du sabre... Avorkan.
Il écarquilla les yeux.
-Je vais reprendre mon cheval, je dois partir et ceci n'arrange rien. Dit-il en designant le message. C'est assez important. Je vous quittes messieurs, je suis heureux de vous avoir connu.
Il fit volte-face et se dirigea vers l'enclos à chevaux ou l'attendait le cheval du temple. Le temple...

Il décrocha la bête, posa un pied sur l'étrillé, sauta, prit appuis sur la celle avec la paume de sa main, et se retrouva sur le cheval, dans le mauvais sens. Il joua de ses jambes et se retrouva dans le bon sens.
Il traversa les cases et les tentes au pas.

Quand il se retrouva dans le desert il prit sa respiration et cria en talonnant la bête:
-C'est repartit !
Le cheval prit peur, se cabra, faillit désarçoner Alavinn et s'élança au galop. Alavinn du s'accrocher mais parvînt à maitriser la bête.
Le vent soufflait, le sable, et les yeux d'Alavinn parcourant l'horizon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Sam 10 Nov 2007 - 14:40
Citation :
Je serais là ou jamais l'eau ne manque même en plein désert.

Alavinn regardait le message avec attention sur le cheval entrein de troter. Plusieurs heures il avait cherché ou pouvait se trouver cette personne. Dans le desert, il n'y a pas beaucoup d'eau et on en manque régulièrement. Il devait y avoir un endroit ou l'eau ne manquait pas. Alavinn avait commencé par proceder par élimination en éliminant les endroits ou il était sur qu'il n'y avait quasiment pas d'eau.
Il avait fait des suppositins et en était arrivé à une conclusion approximative.
Dans le desert la richesse attire parfois l'eau ou inversement, l'eau attire parfois la richesse. Il devait chercher dans les endroits riches.

Il descendit de son cheval et réfléchit à sa prochaine destination.
Il y avait des abris riches potentiel près du fleuve de l'Harnen. Il commencerait par Arwa. Il apperçut quelques nomades qui campaient à une demi-douzaine de dune de lui. Il s'aplatit sur le sol, les observa et se releva. Il les salua et leur demanda la direction d'Arwa. L'un deux tendit le bras vers la direction à suivre et Alavinn les remercia.

Quand la nuit fut tombée, il se retrouva à marcher, tenant le cheval par la bride, marchant lentement. Il était épuisé, avait la gorge seche et La nuit froide le surprit. Il se jeta sur le dos dans le sable et se laissa aller. Il voulait arriver jusqu'a Arwa le plus vite possible mais il s'était épuisé. Le cheval le renifla et se coucha sur le sol. Alavinn ferma les yeux pour se reposer. Il sentait le froid sur son corps, il écoutait le calme du desert. Il semblait que le temps s'était arrêté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Lun 12 Nov 2007 - 21:43
"Alavinn ! Fiston ! Ton père veut te montrer quelque chose."
Alavinn se revit enfant. Il rêvait.
"Dis moi, Alavinn, que t'inspire ceci ?"
Il connaisait cette voix. Il se rappelait de ce souvenir, mais avait oublié qui lui parlait.
Une main remplit un verre d'eau à moitié.
"Alors, que t'inspire ceci ?"
"C'est un verre." Répondait la voix enfantine d'alavinn.
"Comment est il remplit ce verre ?"
"A moitié vide."
"Tu le vois à moitié vide, mais moi je le vois à moitié plein."
"Et alors ? Qu'est-ce que sa change que tu le voye à moitié plein ?"
"Alavinn, un jour tu comprendras, tu comprendras que la façon dont on voit le monde nous influence dans nos actes."

Alavinn se réveilla en sursaut. Il avait rêvé. Il faisait chaud, le soleil s'était levé, et son cheval l'avait laissé seul, tout seul. Il avait perdu ses repères, il s'était perdu dans le desert, pour la première fois de sa vie. Le desert qu'il avait parcourut, qui à présent le trahissait. Il fit un tour sur lui même. Il n'y avait que lui, lui et rien. Si, il y avait la mort par insolation. Il commençait à sentir la chaleur.
Le plus dur pour un homme, c'est d'être en danger tout seul, sans aide. La solitude et la panique exerce alors une pression psichologique importante.
Perdu en plein desert, non, perdu en plein desert d'Haradwaith, c'était comme si on était en attente sur la liste de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mer 21 Nov 2007 - 11:54
Il gisait là, les caravaniers le ramassèrent... Ils allaient au sud, ils le revendraient là-bas, pauvre gars... Ils lui prirent ses armes, le pendentif leur parut sans valuer et il le lui laissèrent... Attachés en travers d'un chameau ils le forcèrent à boire, même àmoitié défoncé...
filwaladi...
Du Haradrim...
Zgrog endholuk...
Quelle était cette idiome???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Mer 21 Nov 2007 - 19:04
Alavinn battit des paupières.
La mort n'était pas venue, pas encore. Il reprit ses esprits lentement. Il se sentait faible, plusieurs heures sous le soleil l'avaient affaiblies. Il tanguait sur un chameau. Sa vision revint et il constata que des caravaniers l'emmenaient... où? Il secoua la tête. Il était vivant. Il essaya de bouger mais on l'avait attaché. Alavinn eu du mal à saisir sa situation.

Quand il se sentit mieux, il observa les caravaniers. devant et derrière lui il y avait une longue file de chameau et de caravanes qui avançaient dans le desert. Il se tourna vers l'un d'eux et demanda :
-Hé ! Qui etes vous ?
L'un d'eux le regarda avec autorité sans lui répondre. Alavinn essaya de réfléchir, il n'avait rien d'autre à faire. Fuir ? Il ne savait pas où il était, et de toute façon, les caravaniers le rattraperaient facilement. Il attendit sur le chameau.

Après plusieurs heures, son tourment l'avait quitté, il dormait. Les voyageurs firent un arret. On le descendit du chameau pendant qu'il se réveillait. On le jeta fermement dans une tente sombre. Il se débatit pour essayer de se défaire de ses liens sans succer. Il avait évité le danger, du moins celui du desert, devait il considerer les caravaniers comme un danger? Peut être pas, mais pour l'intant il était attaché et n'avait guère confiance en eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Ven 23 Nov 2007 - 15:34
La caravne approchait d'un oasis gigantesque, des arbes à pert de vue. on entendait des barissements dans le lointain... Un camp fut traversé, habité par des gens très grands en toges bleues... Les marchands parlèrent avec eux dans un idiome peu Haradrim... Puis ils eurent une conversation ave cune vieille femme... Elle commença à palper le jeune guerrier..
Il serait parfait pour les arènes... Je vous l'achèterais bien...
2000 or, comptant ou tu lui dit adieu...
Bruit de sac de cuir, un garde fait l'échange. On détache Alavinn, le marchand lui allong une belle droite et le dépose sous un dais ( tente carrée ne touchant pas le sol mais protégeant du soleil et du sable.)
Bienvenue à al Qudushu... Je suis Marian, gardienne de lion et responsables des arènes. Tu vas combattre pour le plaisir des Arhun Melkoryy demain, dors bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Lun 28 Avr 2008 - 21:28
Alavinn se redressa, l'homme lui avait donné un coup brutal, il avait encore mal.
"Je suis tombé dans un mauvais endroit. Il y a des combats d'arène ici?" Se dit-il.
Il s'allongea sur le sable et médita. Il devait participer aux combat, avait-il le choix?
Il finit par trouver le sommeil et se reposa des derniers évènements. Il réalisa que toutes les personnes se trouvant ici n'étaient pas que des gladiateurs, il y avait obligatoirement des parieurs.
Les paris, l'argent mal gagnée, un monde qui attirait les méfiances des plus nobles, le malheur des plus naïfs, le bonheur des puissants, et la mort des malchanceux.
Alavinn éprouvait un malaise, sachant qu'il allait contribuer à tout ce trafique. Il y avait néanmoins beaucoup d'argent qui circulait librement, il pourrait peut-être en récupérer. Cette idée le rassura un peu.
"De l'argent c'est de l'argent, même salement gagné!" Se dit-il avec conviction. Il allait bientôt découvrir l'arène. Il lui restait d'un peu de temps dont il devait profiter. Alavinn se concentra sur son nouvel objectif : survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alavinn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 24
Localisation : la ou le vent souffle le sable(sa veut dire au harad)
Rôle : hein?

~ GRIMOIRE ~
- -: jeune haradrim
- -: 20 ans
- -:

Mar 29 Avr 2008 - 17:51
Alavinn frissonnait, non pas qu'il faisait froid, mais son esprit était perturbé. La tête lui tournait légèrement. Il se reposait en attendant que cela passe. Il essaya de se détendre lentement et tranquillement.

Quand il fut un peu plus reposé, il s'assit. Il allait mieux. Il se sentait près pour les prochains évènements. Il se mit debout et échauffa ses articulations. Il souffla plusieurs fois et se redressa de toute sa hauteur.
-Il est là!" Fit une voix dehors.
Alavinn fit volte-face et vit une silhouette se dessiner par l'ouverture.
"Enfin! Et en plus je suis près!" Se dit Alavinn.
Il écarta une mèche de ses cheveux sombres et croisa les bras pour voir le nouvel arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 31
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Mer 30 Avr 2008 - 15:54
(//hrp Heureux de te revoir. La zone où tu est a changé pas mal, surtout au niveau de la domination. Je vais donc te faire faire un bond dans le temps et la destinée...//hrp)

L'homme portait la toge des Bleus... mais son regard n'exprimait pas vraiment l'appât du gain ou autre chose qui s'approchait de la cupidité. Il tremblait comme une feuille. Quand l'autre se pencha sur lui la cause de son désarroi apparût. Un guerrier suderon de forte taille lui titllait les reins avec un cimeterre des plus engageant. Le Suderone le congédia, et Le Bleu partit très vite, la rébellion de l'oasis battait son plein ce jour là(//Il y a près de trois mois//)

Le Suderon invita Alavinn à se lever, sans rien dire et l'engagea à avancer d'un mouvement de cimeterre des plus clairs.

Ils marchèrent jusqu'à l'arène ou Avorkan(//leader de la rébellion, maître du sabre...//) tint un discours sur la nécessité de partir au Nord. Il observa Alavinn un moment, mais il ne lui parla pas par la suite. Après un accord d'une partie des hommes et le départ en guerre, Alavinn fut libéré par son Suderon. Qui ne lui laissa pour tout bagage que son vêtement et le pendentif de l'ordre.

Libre, dans l'oasis la plus riche du Fornan(//Sud-Harad//), il lui restait à décider de la suite...


(//hrp: trouve toi une occupation que tu peux avoir suivie d epuis trois mois et puis lances-toi.//hrp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
» La fuite du cheval ailé (Solo ou Duo, Jeu)
» Attirer la diaspora ou freiner la fuite des cerveaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Terres du Sud :: Le Harad-
Sauter vers: