Soucis près de Fangorn

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Elessarion Ëolchil
Alchimiste
Elessarion Ëolchil

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : Tour Mithrandir

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme-Peredhel
- -: inconnu même de lui
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyLun 17 Sep 2007 - 19:37
Elessarion marchait avec une certaine allégresse au devant des troupes, lorsqu’il lui fut rappelé que sur une terre remplie d’êtres le danger était omni présent. Il ne pouvait pas protéger tout le monde, même au détriment de sa vie. Alors que le loup solitaire et son maître Bargonno allait aux cotés d’Elessarion, un craquement lointain survint, suivit de l’envol de mille oiseaux. Le loup se retourna et grogna, Bargonno partit avec lui vers le coeur de l’affolement, quant à l’alchimiste, une vague de terreur soudaine le pris en mal, à un tel point qu’il mis un genoux à terre.
Puis, toujours avec cette horrible sensation d’avoir énormément perdu, Elessarion couru à en perdre haleine…pour découvrir Ehosfeld affalé de son long avec Mithrandir sur son flanc. Bargonno s’approcha, Ellessarion resta droit, sa vue se brouillait et il ne pouvait pas quoi qu’il en soit constater le cadavre de son ami. Mais il le savait, oui il le savait. Et alors que son esprit, durant un semblant d’éternité, resta encré comme jamais dans son crâne à remuer de noirs sentiments, Elessarion perçut un faible rire.
« Melkor est revenu, car mon esprit c’est affaiblit, et mithrandir ne me protège plus » pensa soudain Elessarion.
Mais la voix n’avait pas la terrible présence maléfique du noir ennemi.
C’était la voix qu’avait prise Elessarion sous le contrôle du dieu sombre, la voix du Faeg. Kane…Le rire était bien net aprésent.

Bargonno demanda une chose à l’alchimiste mais son oreille n’était pas ouverte au même monde. Il ouvrit cependant les yeux, releva la tête vers le mage chut, avant retirer avec violence et dans un cri naissant ses capes noires et brunes vers un buisson de houx.

Puis le cri devint un hurlement rauque et puissant que tout animal fuit. Hurlant de rage et de douleur refoulée, l’alchimiste se mit à brûler. D’abord ses mains puis le long de ses bras, puis son corps tout entier. Lors, le brasier humanoïde fit prendre fin à ses clameurs pour vociférer des injures d’une force surhumaine.

- FANGORN, RAEGHIR ! RAEGMELDIR ! UMADAR !!!
Puis se rappelant qu’il ne pourrait pas brûler la forêt entière, il retomba genoux au sol et laissa le feu magique s’éteindre sous ses larmes. On pu voir, lorsque la vapeur se dissipa, que des flammes véritable avait dévorées des morceaux de vêtements.

- Pitié, pas ça… pas maintenant… pas comme ça,…chuchota l’alchimiste qui avait chassé à grande peine son coté vil.

Un silence des plus funèbres eu la main sur le temps, et lorsque celui-ci pris fin, Elessarion résista à la tentation de sombrer dans une folie meurtrière, celle de mettre fin à ses jours, et à l’envie de fuir vers l’Est. Il se leva, disposa le cadavre de Mithrandir sur un grand lit de feuille et tout le monde, coi, le vit faire. Il referma correctement les paupières de feu son ami, et resta un moment devant ce corps à l’allure digne. Chantelame brillait comme au premier jour dans les mains détendues de leur porteur, au centre de la belle cape nocturne.

- Navaer iar mellon nîn. Lasto im na Einiyr ammen. Lacha Elessarion avant de ce retourner et de répéter :
- Attend moi parmi nos ancêtres…


Il se revêtit des capes q’il avait jeter dans sa colère, remit son capuchon, et alla de regard en regard, mais au lieu de demander aide pour mener le défunt à Minas Tirith, il dit sans regarder son interlocuteur :
- Oui Bargonno, à moi de prendre le rôle de ton cousin. Roy Firion, pardonnez les suivantes paroles, mais quoi que vous souhaitiez je continuerais notre quête. J’en fais une affaire personnelle.
Elessarion plaça des ronces et deux pièges autour du cadavre et ajouta, voyant le visage de Bargonno :
- Nous reviendrons pour lui, mais je dois finir se qu’il avait entrepris de prime abord, c’est se qu’il aurait voulut. Peut être même celle dont le cœur s’est éprit de lui viendra avant nous… si elle ne la pas rejoint par un plus court chemin.
Pourrait-on mettre un garde, homme ou loup, devant notre ami ? A présent que tout autre valeureux me suive !
Envoya l’alchimiste d’un air sévert sans voir qu'un grand aigle arrivait pour emporter son maitre décédé...


Dernière édition par le Mar 18 Sep 2007 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unirann
Citoyen
Unirann

Nombre de messages : 427
Age : 27
Rôle : Moi même est c'est déjà pas mal

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: entre 25 et 35 ans (qui dit mieux?)
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyLun 17 Sep 2007 - 19:56
hrp:Mith a été prit par un aigle qui l'a emmené à Minas Tirith

Bargonno regarda tout les fait et geste de l'alchimiste sans dire un seul mot, lui qui semblé avoir prit des forces, pleura une chaude l'arme qui s'écrasa sur le sol. Il croyait que son nouvel ami tombait dans une folie immense, et à la vue du feu qui prit Elessarion, l'apprenti crut qu'il était mort pas une combustion instantanée, mais ce dernier se releva avec ses habits brûlés. Elessarion lui dit des mots et Bargonno lui répondit:

-Non, non tu ne prendras pas la place de Mithrandir, je ne pourrais plus jamais m'attacher à une autre personne. Je ne veux plus endurer une peine comme celle là. Je vous suis, nous avons sacrifié un ami en nous enfonçons dans cette forêt, il faut que nous sachions pourquoi nous avons risqué la vie de tout un groupe.

Sur ces mots L'apprenti suivit Elessarion qui avançait le plus vite possible vers Fangorn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elessarion Ëolchil
Alchimiste
Elessarion Ëolchil

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : Tour Mithrandir

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme-Peredhel
- -: inconnu même de lui
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyMar 18 Sep 2007 - 6:49
hrp: je parlait de prendre juste le rôle de guide et de moccuper de la tour pas plus.

au fait comme je ne connait nullement les évênements à venir et aurtres dénouement il ser ait prférable que quelqun nous guide narrativement. merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyMar 18 Sep 2007 - 19:00
Au loin la forme sombre du grand aigle disparaît dans les nuages d'un blanc immaculé, mais dans le groupe beaucoup ne pouvaient se résoudre à regarder dans cette direction .
Au lieu de sa ça, ils s'avançaient dans la forêt, regardant à peine la direction dans laquelle ils se dirigeaient. Pourtant, ils devaient bien prendre garde uand ils se déplaçaient. Les bois étaient de plus en plus touffus à mesure qu'ils s'approchaient du centre des lieux.
A certains endroits on eût dit que les arbres avaient volontairement abaissés leurs branches pour les obliger à se baisser tandis que de traîtres racines leur faisaient des croches-pieds.

Ils arrivèrent bientôt, sous la conduite d'Elessarion, à une sorte de petite clairière, ou du moins, à un endroit un peu moins encombré par la végétation. Là, ils en profièrent pour souffler quelques econdes, mais si beaucoup ne pensaient pas à se reposer mais plutôt uniquement à continuer, marcher sans relâche pour accomplir leur mission et quitter cette forêt maudite.

C'est à ce moment précis que deux choses étranges se passèrent, à quelques instants d'intervalle.

Premièrement, au nord de leur position, ils entendrient un craquement, mais bien plus léger que celui d'avant, suivis de quelques tapotements sur le sol et un petit raclement sur le sol semblable à une cape qui effleurent les feuilles mortes. Puis tout cessa.

Deuxièmement, et cela semblait bien plus important, ils entendirent un craquement beaucoup plus sourd derrière eux. Cette fois-ci, il comprirent sa provenance.
Il leur suffit de se retourner pour apercevoir la silhouette de deux Huorns, semblables à des armes mais investis d'une volonté propre. Un des Rohirrims tremblant mis la main à son épée, s'efforçant de la sortir alors qu'il ne pouvait détacher ses yeux des deus Arbres qui s'avançaient vers l'avant.
Un cri lui rappella que les armes étaient inutiles.

"Courrez, courrez pour vos vies !"

Et tours partirent vers le Nord comme un seul homme, suivis par les formes massives des Huorns...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elessarion Ëolchil
Alchimiste
Elessarion Ëolchil

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : Tour Mithrandir

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme-Peredhel
- -: inconnu même de lui
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyMar 18 Sep 2007 - 19:34
Elessarion avait reprit des forces mais il n’allait pas se risquer à une attaque de face même en usant de toute sa puissance. La pyromancie était une arme d’exception contre les arbres et l’alchimiste allait la garder pour un moment plus propice. Cependant il ne supportait pas de fuir, et dans sa course son regard porta sur une branche basse. D’un bond il alla s’y agripper, bascula dans son élan et s’y retrouva debout. Sans perdre un instant, et sans porter attention aux hommes-arbres qui rattrapaient la compagnie, Elessarion grimpa vers la cime de l’orme.
Lorsque les géants de bois furent proches il tint stoïquement et les héla.
- Fils de la forêt, qui servez-vous ?!
Le premier huorn passa sous la branche où se tenait l’alchimiste.
- Nar na Fangorn ?! lança vainement Elessarion.
Voyant que l’on l’ignorait il saisit sa chance et quitta la ramure de l’orme pour plonger sur la tête du dernier huorn en hâte. Le choc fut brutal et plutôt douloureux et peu à peu le arbre bipède ralentit pour s’intéresser à son passager fortement secoué.
- Et m…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
Fendor

Nombre de messages : 1043
Age : 28
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyMer 19 Sep 2007 - 15:51
Firion se retourna vivement et remarqua qu'un des Huorns s'était arrêter. Il vit Elessarion se cramponner à celui-ci. Firion ne sut pas quoi faire, comment aider l'alchimiste tout en étant poursuivis par un Huorn ? Il eut soudain une idée. Il cria aux autres :

"Continuez de courrir, je vais aider Elessarion et attirer cet Huorn ailleurs ! Fuyez et essayez de trouver Sylvebarbe !"

Les autres obéissèrent, Firion se retourna soudain, prit son arc et décocha une flèche qui vint se planter dans l'Huorn. Firion courut de toutes ses forces en direction de l'Huorn et l'esquiva. Le roi avait bien fait de ne pas revêtir son armure pour venir. Il arrivait bientôt à l'autre Huorn qui essayait de faire tomber Elessarion et cria :

"J'ai tiré une flèche sur l'autre Huorn, les autres ont put fuir et je leur ai demandé de trouver Sylvebarbe ! Par contre, je n'ai pas trouvé le moyen de nous débarasser de ses deux Huorns !"

Firion avait crié tout en dépassant l'Huorn. L'autre avançait rapidement et était furieux. Le roi n'avait trouvé que ce moyen pour que les autres puissent fuir. Le Rohirrim eut une nouvelle idée, malgré qu'il ne sache pas si elle allait fonctionner. Il se retourna et contourna l'Huorn qui n'eut pas le temps d'attaquer le roi. Ce dernier courut vers l'autre Huorn qui se débattait toujours d'avec Elessarion qui restait accroché comme fixé avec des pieux. Firion s'arrêta juste devant l'entre-jambe de l'Huorn qui ne faisait guère attention à lui et attendit son poursuivant qui n'était pas loin. Celui-ci fonça sur le roi et au moment où l'Huorn donnait un coup avec l'une de ses "jambes", Firion s'esquiva de l'autre côté de l'entre-jambe et l'Huorn qui se débattait se prit le coup et tomba face à lui. Elessarion sauta avant la chute et retomba sur ses pieds à côté du roi. L'Huorn tomba sur l'autre et l'entraîna au sol. Les deux hommes partirent au plus vite pour disparaître de la vue des Huorns avant que ceux-ci se relèvent. Cinq minutes plus tard, Firion entendit un grand vacarme d'où ils venaient. il comprit que les Huorns s'étaient enfin relevés et qu'ils se battaient, l'un appréciant pas le coup de l'autre. Le roi sourit de la chance qu'ils avaient. Il se tourna vers l'alchimiste tout en continuant à courir :

"Retrouvons les autres, ils partaient vers le Nord quand je les ai quitté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unirann
Citoyen
Unirann

Nombre de messages : 427
Age : 27
Rôle : Moi même est c'est déjà pas mal

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: entre 25 et 35 ans (qui dit mieux?)
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyMer 19 Sep 2007 - 19:14
Bargonno courait devant Elessarion et avant que L'apprenti se retourne pour combattre les deux huorns l'alchimiste était déjà sur l'un deux et le roi essayait d'attirer l'autre vers lui. Le future mage préféra rester avec le reste de la compagnie pour les aider dans un éventuel besoin. Il se mit en tête du groupe et dirigea tout le monde vers la montagne où Silvebarbe devait habiter. Le chemin se faisait de plus en plus étroit entre les arbres et il fallait éviter les branches basse qui étaient au niveau du visage. Après une course sans pause dans la forêt une montagne était juste devant eux, ils cherchèrent une sorte de cercle d'arbre dont les branches feraient un plafond. Le groupe chercha et enfin ils trouvèrent,un endroit immense avec une sorte de table et des gros tonneaux qui faisaient office de verres. Ils regardèrent tous l'endroit sans trouver le moindre ents. Ils sortirent donc de l'habitat, quand ils virent des arbres bouger au loin, quelqu'un d'immense devait arriver par là. Qui ça peut être? Silvebarbe? Un autre ent? Ou encore plusieurs huorns?


Hrp: un modo pour continuer.


Dernière édition par le Mer 19 Sep 2007 - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elessarion Ëolchil
Alchimiste
Elessarion Ëolchil

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : Tour Mithrandir

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme-Peredhel
- -: inconnu même de lui
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyMer 19 Sep 2007 - 19:36
- Bien messire…et merci. Envoya Elessarion en pleine course.

Il l’ignorait, mais les arbres mobiles avaient repris la course et même si les deux hommes progressaient avec plus de rapidité et de vivacité, les huorn corrigeaient cette différence à la longueur de leur « jambes ». Le premier duo passa par un chemin naturel aux allures de tunnel végétal, qui se terminait par deux gros chênes. De par l’agitation de l’instant, l’alchimiste crut voir les huorn et cela fit naître en lui une pensée subtile. Les hommes passèrent sans contrainte entre les deux arbres, mais ceux qui étaient sur leurs traces ne pourraient avancer qu’un à un. Le roi du Rohan marqua un arrêt en constatant celui d’Elessarion.

- Hâtez vous donc! Intima le bienveillant suzerain.

- Oublions l’homme des forêts, je suis un alchimiste par Melkor ! Alors place à lui.

Il sortit d’une poche tapissée d’un chiffon, une sphère cristaline.

- Je les entends approcher ! Pressa Firion

- Voilà un présent que vous n’oublierez pas… chuchota-t-il avant d’embrasser superstitieusement le globe et de le placer dans un creux du sol, entre les chênes.

Puis il reprit sa course, précédé de peu par le Rohirrim.

- Perte de temps…quelque soit le piège…nous avons prit…beaucoup de retard. Prévint le sire.

- C‘est en effet risqué…Mais si cela vient à marcher…nous aurons gagner l’affaire…Et espérons que cela fon…fonctionne…parce que c’était mon dernier…

Ils prirent à gauche, en ralentissant de peu, car Elessarion avait perçut un aboiement provenant de cette direction. Ils virent bientôt les autres membres de la compagnie qui faisaient les comptes. Elessarion jeta un œil en arrière, mais de vit rien.
La royale personne qu’était Firion, stoppa son allure avec grandeur qui lui était propre, Elessarion à suite, freina en dérapant dans la poussière et poussa un bref soupire.

- Que faisiez-vous donc ? Demanda Bargonno.

BRaAAOUMM !!! CrRrrRRhssh !

Un prodigieux coup de tonnerre fit trembler le sol argileux et sec, suivit d’un craquement d’arbre brisé. La détonation avait soulevée un volute de poussière conséquent et sa détonation avec soulagée tout les arbres alentours de leur locataires.

- Tss…Moi et mes dosages. On y va ?

Non fort loin, un huorn sans bras gauche ni avant bras droit enjambait un chêne brûlé, tandis que sont semblable rampait comme il le pouvait. Même sans la majeure partie de ses jambes le monstre tait un danger pour la compagnie. En outre, comme l'avait présentit Bargonno, les deux hommes-arbres n'étaient pas seuls, et le groupe devait en prendre conscience…

Edit Rada' : Ellessarion, je te rappelle que tu n'es pas MJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyMer 19 Sep 2007 - 21:07
Tous les regards se portèrent dans la direction qu'avait indiqué Bargonno, quelques secondes d'anxiété passèrent avant que quiconque ne bouge. Enfin, lorsque le silence fut brisé en même que le dernier arbre qui leur cachait la vue, ils eurent enfin la certitude qu'il ne s'agissait pas de Sylvebarbe.
Non, en effet, les Huorns étaient plusieurs, et il semblait même qu'il y avait là parmi eux des Ents dont le coeur avait pourri.

Et ils grondaient d'un grondement sourd, certains d'entre eux portaient de lourdes pierres, car il n'y avait nul matériau qui puisse résister à leur terrible étreinte.
Parmi le groupe qu'avait formé le Roi du Rohan, tous amorcèrent un mouvement de recul en longeant la paroi de la grotte découverte par l'apprenti mage.
C'est à ce moment là que ce dernier, marchant en arrière, trébucha sur une racine qu'il n'aurait pas pu voir.
Mais maintenant qu'il était au sol, à son niveau, il pouvait la distinguer dans tous ses détails.
Ce n'était pas une racine.
Il s'agissait d'un pied...

Il poussa un petit cri d'exclamation, tous saisirent l'étrangeté de la chose et levèrent les yeux en même temps, leur curiosité dominant la peur.
Il était là.

Soucis près de Fangorn - Page 5 Ents



Parmi les arbres, presque adossé à la paroi de pierres, il ne semblait pas avoir bougé depuis longtemps.
Il était couvert de lichen et ses yeux étaient fermés. Des oiseaux avaient fait leur nid dans ce qu'on aurait appelé ses cheveux.
Là se tenait Sylvebarbe mais il ne bougeait pas.

Un craquement non loin les ramenna à la réalité, ou à la raison. Les Huorns étaient là, à quelques mètres. Ils semblaient avoir un mouvement d'hésitation, comme s'ils se souvenaient que quand l'arbre près duquel se tenaient leur proies bougeait, c'était là le plus vieux et le plus respecté de tous.
Les quelques soldats furent prit de panique et poussèrent des cris, secouèrent l'Ent endormi dans l'espoir de le réveiller. Ils allèrent même jusqu'à tambourrinner de leur poings sur son tronc.
Sans doute aurait-ils même sortit les armes si Sylvebarbe n'avait pas ouvert les yeux...

Le viel Ent balaya la scène du regard, sans prêter attention aux cris autour de lui. Soudain, il poussa un profond soupire, un soupire d'Ent, qui vous fait trembler.
Et il ferma les yeux à nouveau, prêt à replonger dans le sommeil.
Tous poussèrent un cri de désespoir.

Mais ils entendirent un bruit familier. Le bruissement d'une cape sur le sol recouvert de feuille, de légers bruits de pas.
Un homme sortit alors des fourrés, des étincelles dans le regard, de la sueur sur son front. Il était vieux, sa barbe oscillait entre le gris et le blanc et elle était terriblement mal arrangée. On eût mêmes dit que dans ses tresses étaient attachés des bouts de champignons et de feuilles.
Il était vêtu de robes brunes, et celles-ci étaient délavées et le bas de sa cape était tâché de boue. Il semblait avoir vécu seul dans la nature pendant des siècles, et c'était le cas. En outre, il n'avait plus de bâton.
Alors d'un voix forte, Radagast le Brun dit ceci en elfique :

"Fangorn, réveillez-vous !"

Et Fangorn se réveilla, alors le mage continua :

"Irresponsable ! Vous avez laisser vos désirs prendre le dessus sur votre devoir ! La Forêt sombre dans la folie..."

Il marqua une pause et montra ses mains, comme pour signifier...qu'elles étaient vides.

"Il m'a brisé...J'ai fuit mon devoir et oublié ma mission pour vivre en ermite. Je ne fut pour rien d'en la chute de Sauron... Mais il y a de çà des mois, j'ai voulu me racheter. Contre les puissances qui se relèvaient, j'ai investi de mes pouvoirs à celui qui portait le nom du Pèlerin Gris, afin que continue la protection des Istari."

A ce moment, tous furent frappé de stupeur. Il tapa du pied et reprit :

"Je vous ai toujours tenu en grande estime, mais par votre négligence, il s'en est allé par delà la mer dans cette forêt même ! Vous avez détruit l'espoir auquel j'ai travaillé...J'ai à nouveau failli à ma mission... Par votre faute..."

Et Sylvebarbe interrogea les arbres autour de lui et il sut. Alors il soupira et fixa les Huorns. Il leur parla d'un ton abrupt, de reproche et ceux-là se rétractèrent.
Radagast continua en entesque que nul ne comprenait et ajouta finalement en Commun :

"Le mal reste présent, même parmi les votres qui sont anciens. Ne vous abandonnez pas à nouveau. Souvenez-vous de Mithrandir !"

Jadis Gandalf avait décrit son compagnon comme un être simple, qui s'était détourné vers les voies de la nature. Saroumane voyait en lui un benêt. Nul n'aurait attendu cela de lui mais en ce jour il le fit.
Il s'en alla et seul resta Sylvebarbe, et ses yeux étaient affligés. Nul homme, elfe, esprit ou magicien ne lui avait jamais fait de reproches ainsi, mais il ne s'en offusqua pas. Il regrettait. Alors, d'une vois profonde, vers le groupe :

-Pourquoi êêtes vouus venuus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unirann
Citoyen
Unirann

Nombre de messages : 427
Age : 27
Rôle : Moi même est c'est déjà pas mal

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: entre 25 et 35 ans (qui dit mieux?)
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyVen 21 Sep 2007 - 23:41
Bargonno regarda Radagast s'en rien dire. Première foi qu'il voyait un Istari, il avait plein de question à poser, mais il ne put lui poser ses questions car Radagast repartit plutôt rapidement. Dommage.
Son attention se reporta sur le vielle ent, Il était recouvert de lichen ce qui montrait qu'il n'avait pas bougé depuis assez longtemps. Bargonno n'avait jamais vu non plus d'ent de toute la petite partis de vie qu'il se souvienne. Il savait qu'il était très lent, mais il ne se doutait pas qu'ils l'étaient autant. L'apprenti répondit à l'ent voyant que personne ne le faisait:

-Nous sommes ici à cause de votre négligence. Nous avons remarqué des problème à la lisière de la forêt il n'y pas longtemps. Et nous avons été attaqué par des huorns ce qui montre encore plus que vous n'avait plus rien fait depuis longtemps. Vous êtes ici pour contrôler cette forêt, alors faites ce que pourquoi vous êtes là!


Les huorns qui avait attaqué le groupe s'étaient arrêté comme si Silvebarbe les contrôlaient encore un peu, heureusement sinon ils auraient eu un problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elessarion Ëolchil
Alchimiste
Elessarion Ëolchil

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : Tour Mithrandir

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme-Peredhel
- -: inconnu même de lui
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptySam 22 Sep 2007 - 7:57
Elessarion s’approcha d’eux de son pas vif habituel.
- Fangorn, votre sommeil et celui des autres gardiens a peu à peu permis la décadence de votre forêt. On ne se repose pas lorsque vient la paix, on la préserve…et l’on tien compte du passé !
Fangorn parut vouloir rétorquer, mais il n’en eu pas le temps.
- Si je me permet, moi ridicule humain, de vous tenir pareil discours, c’est que ce manque à votre devoir m’a fait perdre un grand ami, un frère de cœur et lointain cousin…Celui que l’on considérait comme le nouveau Mithrandir.
Le silence retomba un instant, seules les feuilles bougeaient dans le vent et des branches d’arbres parfois mutilés se mouvaient au milieu de leurs consœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptySam 22 Sep 2007 - 13:07
Derrière le groupe une fine silhouette fit son apparition. Elle posa sa main sur l'épaule de Lorindol.

- Seigneur Lorindol, le général Gelmiron rassemble ses troupes à Gar Thulion. Il m'envoi pour vous guider si vous le souhaiter vers notre belle cité...

C'était un elfe de petite stature, surement originaire de Lothlorien voire de forêt noire. Il n'avait pas du tout la prestance et la beauté d'un noldor.
Sylvebarbe le premier remarqua le nouveau venu. L'elfe sourit à l'Ent et lui parla en Sindarin de sa voix chantante :

- Ne t'inquiète pas Fangorn, le temps n'est pas venu ou nous briserons le serment d'Amroth. Mais gare à toi si les troubles atteignent notre dame...

L'Ent soupira..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lórindol
Noble du Gondor
Noble du Gondor
Lórindol

Nombre de messages : 42
Localisation : Chez les Elfes
Rôle : Noble de la Lorien

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Lorien (Moitié Sindar/Moitié Noldor!
- -: 1057 ans
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptySam 22 Sep 2007 - 16:13
Lorindol se retourna et regarda l'elfe lui parler puis dit:
-J'accepte avec joie je ne sais pas où se trouvait Gar thlion donc je n'ai pas pu vous rejoindre alors je suis venu içi pour une quéte avec les personne içi présente.
Lorindol regada ses compagnons et leur dit:
-Je suis desolé mais mes devoirs m'appele alors je part maintenant pour Gar thulion bonne continuation à vous tous!
Lorindol les salua et monta sur son cheval et partit avec l'autre Elfe en faisant des signes d'adieu à ses compagons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptySam 22 Sep 2007 - 16:48
Etonnament l'autre elfe allait à pied. Rapide comme l'éclair il sautait de racinnes en racinnes tandis que le cheval avancait lentement.
Le chemin vers Gar Thulion était long.
A peine sortit de la foret l'elfe monta sur son cheval attaché à un arbre. Au galop ils parcoururent des kilomètres et des kilomètres. Soudain devant eux apparut un petit groupe. L'elfe s'arrèta et les designa du doigt.

- Mon chemin s'arrète ici. Voici les compagnons de l'ambassadeur Sombre-Chène. Il vous guidera vers Gar Thulion.

L'elfe détacha deux paquets de sa selle.

- Donnez ceci à Rustor. Cela vient de Minas Tirith.

Il salua et s'éloigna.

// continue sur le sujet avec SC//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
Fendor

Nombre de messages : 1043
Age : 28
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyDim 23 Sep 2007 - 20:03
Après l'intervention du messager et le départ de celui-ci et de Lorindol, Firion se retourna vers Sylvebarbe.

"Revenons-en à notre présence ici. Nous savons que vous laissez agir les Huorns à leur guise mais nous aimerions savoir pourquoi ? Vous êtes le gardien de ce lieu et vous en avez la responsabilité. Qu'est-ce qui vous fait manquer votre devoir ?"

Fangorn soupira.

"Sachez simplement que mon peuple décline et qu'il n'y a rien à faire pour y remédier. Je ne désire plus garder cette forêt, je n'ai plus rien à y protéger. Maintenant, repartez, notre entrevue est terminée."

Firion ne répondit pas. Il se tourna vers les autres et leur dit :


"A présent nous savons. Plus rien ne nous retient ici, partons."

Le roi partit donc, silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elessarion Ëolchil
Alchimiste
Elessarion Ëolchil

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : Tour Mithrandir

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme-Peredhel
- -: inconnu même de lui
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyLun 24 Sep 2007 - 7:18
- Aussi bien, ce serait tout ?! S’exclama Elessarion.

Le Roy Firion décocha un regard désapprobateur à l’alchimiste en se retournant.

- Voilà…Voici donc pourquoi est mort MITHRANDIR. De vaines parôles ! Nul n’a le droit de commander le seigneur de cette forêt, car c’est encore se que vous êtes Silvebarbe. Ainsi l’on baisse les bras, encore, et comme les autres piliers muets de cette terre vous laisserez passer les âges. Et vous y pourrirez car aucun hobbit ne viendra vous donner la hâte de jadis.
Tout fuit, tout disparaît, les elfes quitte la terre d’arda, les ent faillissent, les vielles haines déchirent le monde, certaines lignées dépérissent… J’en suis la preuve ! Rustor Glmiron me turait s’il savait ! Mais vous verrez, soyez de pierre, et la forêt qui porte votre nom sera celle du malheur, du déshonneur, de la déchéance. Et là, vous ne pourrez rien. Je n’arrive plus à garder mon estime pour vous. Votre manque de foi vous à fait perdre plus que vous ne le croyez, car en sus du malheur qui frappa le nouveau futur mage blanc, je vous garantit que je ne pourrais suivre la même voix que le mage brun à votre coté. Vous avez réveillé la soif de guerre en moi ! Et je vous en assure, cette lame se tachera de sang comme de sève !

Elessarion avait ainsi fulminer en direction de Fangorn et fais parfois quelques pas en se tournant vers les autres personnes, mais son doigt accusateur avait été remplacé par Hatelnnaur, son épée. Voyant la réaction des Huorn, il rangea la lame sous la cape où il l’avait dissimulé et ajouta :
- Vous voyez…Vous ne les contrôler déjà plus. Se n’était pas une menace de ma part, mais un argument. La guerre ne viendra pas d’Ëolchil mais de ceux qui sortiront de la forêt vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
Fendor

Nombre de messages : 1043
Age : 28
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyLun 24 Sep 2007 - 18:28
Le vieil Ent n'eut pour réaction qu'un profond soupir. Puis il se laissa tomber dans le sommeil. Le roi posa une main sur l'épaule de l'alchimiste et lui souffla ces mots :

"Rien ne sert de courir un péril pour une chose vaine. Laissons les choses se dérouler comme elles le doivent, nous n'y pouvons rien."

Puis il se retourna et repartit. Les Rohirrims qui étaient restés avec lui le suivirent.

La forêt s'agitait autour d'eux. Mais malgré le danger qu'ils encourraient, Firion était confiant. Il jeta un dernier regard derrière lui et partit pour de bon. Firion commençait à souffrir de ces ténèbres, de cette perpétuelle angoisse du danger et de la vivacité des arbres qui l'entouraient. Son seul désir n'était plus que de rentrer à Meduseld, son palais qu'il chérit tant. A cette pensée, il accéléra le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elessarion Ëolchil
Alchimiste
Elessarion Ëolchil

Nombre de messages : 311
Age : 28
Localisation : Tour Mithrandir

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme-Peredhel
- -: inconnu même de lui
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyLun 24 Sep 2007 - 20:00
Elessarion, une fois en lisière, mis une dernière fois sa paume sur l’écorce d’un arbre, salua se qui restait de la compagnie, caressa chacun des animaux de bargonno, présenta une nouvelle fois ses condoléances à celui-ci, et sauta sur Mornnaur.

Le roi et ses gardes chevauchaient depuis peu lorsque l’alchimiste vint à leur rencontre.
- Roy Firion ! Lanca-t-il et les Rohirim firent faire volte-face à leurs montures.
- Elessarion.
- Je tenais à vous dire que se fut un grand honneur de combattre à votre coté et que c’est certainement la chose la plus honorable que j’ai faite en cette forêt. Sur le chemin il m’est venu une chose à l’esprit : Malgré tout mes voyages je ne me suis jamais aventuré sur vos plus belles terres. Comme plus rien ne me retient plus, je voulais vous demander l’honneur de vous suivre chez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unirann
Citoyen
Unirann

Nombre de messages : 427
Age : 27
Rôle : Moi même est c'est déjà pas mal

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: entre 25 et 35 ans (qui dit mieux?)
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyLun 24 Sep 2007 - 20:26
Bargonno suivit le groupe mais il restait loin des autres. Il maudissait le nom de Fangorn, il lui souhaitais de pourrir, qu'il pourrisse assez pour qu'il n'en puisse plus dormir . Mais l'apprenti espérais quand même que Silvebarbe change d'avis, qu'il revienne à la raison.Dommage maintenant il ne pouvait plus rien faire pour cette forêt. Arrivait à la lisière il regarda dans Fangorn, il observa le plus loin possible, regardant les arbres, il ne voyait pas bien, mais il pouvait distinguer une ombre bouger. Il fit ses au revoir à son ami, et accepta ses condoléances et lui dit:

-Je vous présente aussi mes condoléances, car vous le connaissiez depuis plus longtemps que moi, et vous étiez plus proche.

Il le regarda partir. Il se prépara pour rentrer à Minas Tirith, il voulait voir son oncle pour lui présenter ses regréés, mais il ne savait pas que lui aussi était mort. Cette nouvelle allait sans doute le détruire un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fendor
Roi de la Marche
Roi de la Marche
Fendor

Nombre de messages : 1043
Age : 28
Localisation : Isengard - Rohan
Rôle : Roi de la Marche

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 12 ans
- -:

Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 EmptyMar 25 Sep 2007 - 18:34
Le roi sourit à la demande de l'alchimiste.

"Ce fut pour moi aussi un honneur d'avoir affronté ce mal avec vous. Je regrette que Sylvebarbe soit las de ce monde mais j'ai le pressentiment que ça ne finira pas ainsi. Quant à Meduseld, ses portes sont grandes ouvertes et j'aurai le plaisir de vous voir les franchir. Nous ne recevons pas souvent d'étrangers à Edoras, c'est bien dommage, j'apprécie de voir des étrangers, on peut toujours apprendre sur le monde avec ceux-ci et la connaissance du monde est importante. Trève de bavardage, hâtons-nous de partir."

Sur ces quelques paroles, Firion après avoir salué Bargonno, ses suivants et Elessarion se mirent en route vers Edoras. Ils allèrent à bon train pour arriver assez rapidement, le roi avait grand besoin de sommeil, il n'avait pas dormi correctement depuis quelques nuits et les aventures dans la forêt l'avaient achevées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Soucis près de Fangorn - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» Fangorn et Lórien
» Pour que nos soucis s'envolent... [PV Haven]
» Un petit soucis ? [ Alecto]
» LE SOLEIL D'AUSTERLITZ - 1805

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées :: La Forêt de Fangorn-
Sauter vers: