Etat des lieux

Aller en bas 
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Jeu 30 Aoû 2007 - 22:02
Radamanthe arriva sur la place d'un pas lent et lourd. Il n'avait toujours pas vraiment récupéré des derniers jours qui avaient été épprouvants, et durant lesquels nuit n'était pas synonyme de repos. Trois gardes l'encadraient afin de percer la foule qui s'amassait sur la place, et deux héraut le suivaient, trompettes et parchemins dans la main.

Il vint se planter au milieu de la foule, qui était toujours légèrement interloquée depuis sa dernière intervention. Avant de dire le moindre mot, il poussa un profond et ressassa ses pensées. Décidemment, Méphisto avait choisi un bien mauvais moment pour partir mener son expédition punitive dans les Montagnes Blanches. Et dire qu'il n'était même pas au courant des dernières nouvelles...C'était vraiment dans ce genre de situation que la Cité Blanche avait besoin de son Roy, pour le bien du Gondor en général. Finalement, il s'éclaircit la voix, mais en vérité, l'appel était surtout destiné aux messagers qui s'étaient rassemblés.

"Pour des raisons de sûreté nationale, il est demandé que chacun des différents corps armés de Minas Tirith d'envoyer deux émissaires, qui se retrouveront ici même."

Aussitôt, les messagers en question partirent prévenirent les responsables.
Radamanthe resta, les bras croisé. Il avait revêtu un habit qui lui seyait un peu davantage, mais son visage laissait toujours penser à un détérré.


[Gardes de la Citadelle, Gardes du Roy, Gardes de la Fontaine, de Minas Tirith, des Frontières et les Cavaliers, tous peuvent envoyer deux volontaires. S'il n'y a pas de joueurs pour un post, ce seront des pnjs.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murdock
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 79

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: Une trentaine d'année
- -:

Sam 1 Sep 2007 - 8:52
On avait rapporté l'annonce de l'intendant à Murdock alors qu'il venait de présenter son rapport au général. En tant que caporal des gardes de la citadelle, il se décide alors de s'y rendre immédiatement, prenant avec lui l'équipement et les armes nécessaires pour parer à toute éventualité.

Une fois arrivée sur la place, il voit que l'intendant est encore présent.

"Intendant, caporal de la garde de la citadelle Murdock, au rapport. Toujours près à aider dans la défense de la cité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 1 Sep 2007 - 14:45
Radamanthe s'adossa à l'estrade principale et y attendit un long moment, attendant de voir si des représentants arrivaient. Il releva prestement les yeux en remarquant que la première personne ayant fait le déplacement était celui qui avait été nommé Caporal des Gardes de la Citadelle quelques temps aupravant, sur son ordre. Néanmoins, l'Intendant poussa un profond soupir en remarquant qu'il était le seul a avoir répondu à l'appel.

"Très bien...Je suis heureux de voir que vous êtes des plus fidèle au Gondor... Mais je suis confus de voir que personne d'autre n'est là. Tous les autres gradés sont-ils partis en mission ? N'y a t-il de nouvelles recrues désirant faire leurs preuves... Des choses m'échappent..."

Il jeta un regard désolé tout autour de lui, s'attendant à voir surgir du coin d'une ruelle quelqu'envoyé, mais rien ne vint. Il esquissa une grimace qui donnaun instant une image sinistre à son visage, avec son teint pâle et fatigué. Il s'adressa à nouveau au caporal, d'une voix soudain pleine de gravité :

"Attendons encore un moment. Si personne ne vient, cela sera le signe que des choses m'échappent, et que nous sommes bien mals engagés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murdock
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 79

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: Une trentaine d'année
- -:

Dim 2 Sep 2007 - 23:41
Murdock entend les paroles de l'intendant et comprend son désenchantement.

"Intendant, je suis sur que de valeureux combattants sont présents pour défendre Minas Tirith et le Gondor. Il se trouve que certains doivent être en mission avec le roi, il me semble. En tout cas, je me tiens entièrement à votre disposition, moi et mes hommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Lun 3 Sep 2007 - 19:29
Radamanthe acquiessa lentement, et sourit brièvement en entendant les paroles du caporal. Néanmoins il soupira, remarquant que la place était toujours presque vide.

"J'en suis très heureux. Vous avez déjà prouvé votre loyauté de nombreuses fois, et je vous ensuis reconnaissant. La contrée de l'Arbre Blanc vous dois beaucoup...Mais c'est une étrange menace qui s'avance..."

Puis, soudain, il s'immobilisa. Il tendit l'oreille car il avait cru entendre du bruit, dans le bas de la Cité. Mais ce n'étaient pas des bruits de la vie courrante. On auait dit des acclamations.

"Ce pourrait-il... Est-ce possible que le Roy Méphisto soit de retour, enfin, dans ces périodes troubles..."

Il redressa la tête, et une crainte quitta son visage, de même qu'il retrouvait le sourire, ou du moins que l'idée que les choses s'amélioraient lui vint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mar 4 Sep 2007 - 19:39
Sombre-chêne s'avança à pied sur la place. A la périphérie de cette agora se tenaient des échoppes vendant des produits hétéroclytes, allant du jouet en bois à la coupe en or en passant par la figue presque passée. L'elfe faillit être renversé par une joyeuse bande d'enfants tout sourire qui s'arrêtèrent devant lui et le regardèrent avec des yeux ronds. L'ambassadeur leur sourit, et presque aussitôt le plus jeune des ses spectateurs lui tira une petite langue sous les rires des ses amis qui repartirent dans leur course éffrénée. Sombre-chêne fut touché par ce détachement puérile, par leur ignorance de toutes ces sinistres histoires. Il resta immobile plusieurs instants, puis sortit de sa rêverie et chercha du regard l'Intendant du Gondor. Il le trouva dans un coin de la place accompagné d'un soldat. Sombre-chêne s'approcha d'eux et, après les avoir salués, dit à Radamanthe :

Bonjour monsieur. Je me présente : je suis Sombre-chêne, l'ambassadeur de Rustor. Je viens de Gar Thulion. Je suis ici pour discuter des problèmes, malheureusement nombreux en ces temps tristes, qui perturbent les relations de nos deux peuples. Pouvons-nous parler ou dois-je attendre?

Alors qu'il prononçait ce dernier mot, il s'était tourné vers le garde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 4 Sep 2007 - 21:03
Radamanthe se demandait ce qu'allait penser le Roy Méphisto lorsqu'il apprendrait les menaces proférées par Balthazar. Aussi fut-il étonné lorsqu'un elfe vint le trouver, se présentant comme ambassadeur. C'était la deuxième fois en quelques jours quedes représentants du peuple elfique venaient le trouver, et il s'étonna soudain de cela. Néanmoins, il hocha la tête après avoir écouté Sombre-Chêne, et répondit :

"Salutations, ambassadeur... Certainement, mais..."

Des bruits de sabots sur les pavés interrompirent la discussion. L'Intendant se retourna, s'attendant à voir son souverain sur son fier destrier, revenu du combat, mais il s'étonna quand quatre hommes, des Gardes des Frontières à en juger par leurs habits, s'arrêtèrent devant et sautèrent à terre prestement. Leurs chevaux semblaient éreintés et la peur se lisait sur les visages des hommes. Dans un souffle, l'un d'eux déclara :

-Sire... Une armée du sud...repérée à nos frontières. Ils semblent se diriger vers la Cité mais nous ignorons quand ils franchiront l'Anduin... Nous n'avons aucune explication...

Radamanthe écaquilla les yeux et un sentiment d'horreur l'envahit mais alors qu'il s'apprêtait à bredouiller quelques mots, deux nouveaux cavaliers débouchèrent sur la place, tout aussi essouflés et affolés. Ce n'était pas le Roy, ni même des gardes des Frontières. Ceux-là portaient la livrée du Cygne de Dol Amroth. Ils portaient deux paquets, mais cela semblait moins important. D'une même voix ils parlèrent :

-Sire... Le prince Berund a été trahi par un de ses ducs... Il a été victime d'un complot.. Il n'est plus...

Le désespoir se lisait dans le fond des yeux de cet homme. Radamanthe ouvrit plusieurs fois la bouche sans qu'aucun son ne sorte.
Finalement, il adressa un bref signe de remerciements aux messagers, et de réconfort aux chevaliers.
Finalement, il se tourna vers l'elfe, préférant parler à la seule personne qui n'avait pas apporté de mauvaises nouvelles plutôt que d'entendre des détails maintenant.

"Ambassadeur, désolé de vous imposer mon tourment, mais c'est bien la preuve que cette époque est triste... Mais il ne me semble pourtant pas qu'il y ait de véritables désaccords entre nos peuples...S'agit-il de choses plus générales, comme... ce dont nous sommes témoins ?"

Mais il détourna la tête, perturbé, comme si les réponses de l'elfe n'étaient pas si importantes. Evidemment, il ne pouvait nier être profondément troublé par ces deux nouvelles. Aussi, demanda t-il, en se tournant vers le caporal des gardes :

"Murdock, demandez aux hérauts de sonner le rassemblement de l'armée, et de prier tous les hommes valides à nous aider, voulez-vous..."

Il se tourna à nouveau vers l'elfe, les yeux vides, perdu dans ses pensées.

* Le jour reviendra... C'était le credo du Prince... Alors pourquoi une telle nuit de tempête s'abat-elle sur la Cité Blanche ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murdock
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 79

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: Une trentaine d'année
- -:

Mar 4 Sep 2007 - 23:16
Murdock écouta les terribles nouvelles qui venaient d'être apporté à l'intendant et il savait, par avance, que les moment difificiles qu'il avait connu ses derniers temps, notamment face à Balthazar ou le troll n'allaient être rien comparer à ce qu'il attend.

"Intendant, je pars immédiatement à la caserne pour sonner le rappel des hommes. Nous revenons ici aussi vite que possible, avec armes et bagages, près à répondre à vos ordres."

Murdock n'attend pas la réponse de l'intendant et se dirige immédiatement à la caserne en se demandant ce qui avait pris le roi de partir en expédition dans de telle circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mer 5 Sep 2007 - 10:22
Sombre-chêne écouta les deux sinistres nouvelles que prononça le messager. L'amabassadeur n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer le Prince Berund, mais avait pu entendre des récits de ses différents exploits. Le Prince Aveugle était mort.

Et cette armée qui se dirgeait vers la Cité Blanche... Qu'était-elle? Qui la dirigeait? L'elfe pensa à ce duc félon qui avat tué son prince, mais sans certitude. Finalement, Sombre-chêne répondit à l'Intendant:

"Excuxez-moi. Les formalités plus ou moins politiques dont je désirais vous parler ne sont pas importantes devant ce qui se prépare. Je vous propose de repaprler de tout ça plus tard."

Sombre-chêne se tut un moment pour choisir ses mots, puis reprit :

"Le jour viendra. Le jour viendra où le mal sera éradiqué de cette terre. Nous ne connaitrons peut-être pas cette première journée de liberté, emporté apr l'âge, la maladie ou l'épée. Nos enfants vivront peut-être dans la peur, de même pour leur descendants. Nous devons vivre avec cette certitude que le jour viendra, de notre vivant ou pas. Mais il est en notre pouvoir de faire en sorte que ce jour arrive le plus tôt possible. Alors combattrez-vous avec cette pensée ou avec celle que tout est perdu, alors que le désespoir est trop fort?"


L'elfe se tut à nouveau, puis demanda :

"De quelle manière puis-je vous aider?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mer 5 Sep 2007 - 15:12
L'Intendant acquiessa et gratifia Murdock d'un sourire quand celui-ci s'éloigna pour exécuter son ordre.
Puis il se tourna à nouveau vers l'elfe Sombre-Chêne, hochant la tête, le regard grave et distant pendant qu'il parlait. Finalement, d'une voix rauque, il dit :

"Vous parlez avec sagesse... Puissiez-vous avoir raison..."

Il détourna la tête un bref instant, regardant au loin par dessus les murs blancs. Derrière les Champs du Pellennor se devinait l'emplacement de l'Anduin, couverte de brume. Bien que le temps soit maussade, comment imaginer qu'il suffirait de quelques jours pour qu'une troupe de guerriers occupe cette plaine.

"J'en déduit que vous ne savez rien de cela et que c'est un mystère pour vous aussi..."

Un moment encore, il se tut, écoutant le bruit de pas des soldats. Enfin, il soupira et répondit.

"Merci de votre proposition...mais je ne saurais encore le dire. Peut-être pourrons-nous parlementer, auquel cas votre sagesse pourrait être précieuse, mais j'en doute.
Je crains que nous n'ayons qu'à rassembler le plus de combattants, et d'envoyer partout des émissaires, des messages d'alerte."

Il s'arrêta un moment, laissant un vide.

"Après, il faudra se battre."

Un silence de mort plana après cette phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mer 5 Sep 2007 - 17:05
Sombre-chêne respecta le silence de l'Intendant. Il réfléchit plusieurs instants, ne sachant que faire. Finalement, il demanda :

"Je peux vous aider à recruter des hommes, mmais j'ai une autre proposition à vous faire. L'armée approche et le temps presse. Je pourrais aller à la rencontre de cette armée et parler avec son dirigeant. Je ne prétends pas pouvoir les convaincre de faire demi-tour, mais comme cela nous pourrions connaître plus précisément leurs intentions et j'aisserai de de récupérer certains renseignements qui pourraient nous être utiles. Considérez ça comme des... parlementations préventives. Lorsque l'armée sera là, vous pourrez à votre tour leur parler. Qu'en pensez-vous?"

Sombre-chêne attendit la réponse de l'Intendant alors qu'il marchaient tout deux vers une des nombreuses rues qui permettaient de quitter la place du marché. A nouveau, l'ambassadeur vit la joyeuse bande d'enfants qui avait failli le renverser. L'insouciance incarnée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mer 5 Sep 2007 - 20:37
Radamanthe porta sa main à son menton, réfléchissant, ses yeux tournés vers le ciel. Finalement, il déclara d'une voix hésitante :

"Vous êtes notre hôte, et je ne devrais pas vous laisser courrir de tels risques... Mais nous n'avons guère le choix... Avez-vous une monture ? Si non, nous vous fournirons un de nos plus rapides étalons. Vous seriez accompagnés par trois gardes et un héraut à la voix qui port, afin que vous puissiez vous faire entendre de loin. Bien sûr, tous seraient montés, prêts à filer au plus vite..."

Il fixa l'elfe sans ciller, et dans ses yeux se lisait une certaine inquiétude. Pourtant, il le savait, la situation l'exigeait.

"Je vous conseillerais de rester bien à distance et de demander à un petit groupe de s'avancer. S'ils refusent, ce n'est déjà pas bon signe..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mer 5 Sep 2007 - 21:04
Sombre-chêne répondit avec calme, tout en sachant que si quelque chose lui arrivait, l'Intendant serait dans une position difficile :

"J'ai une monture. Elle se trouve en ce moment au palais, et je vais de ce pas la chercher. Je sais que vous prenez un risque en acceptant ma demande, mais je pense pouvoir y remédier, ne serait-ce qu'un peu. Je vais chercher ma jument, je vous retrouve ici dans quelques instants."


Sombre-chêne se dirigea au pas de course vers le palais, son épée lui battant les jambes. Arrivé à destination, il entra dans le bâtiment et demanda à ce qu'on lui apporte au plus vite un parchemin et de quoi écrire. Lorsque l'ensmeble fut arrivé, il écrivit quelques mots, roula le parchemin et remercia l'homme. Il quitta à pas précipités le palais et alla chercher Niphredil qui l'attendait, les rennes accrochés à un anneau de fer. L'ambassadeur la libéra et enfourcha la monture lestement.

Quelques instants plus tard, il était devant Radamanthe.

"Je suis prêt. Voici un papier que vous pourrez montrer à ceux qui vous accuseront si jamais un malheur m'arrive. Où puis-je trouver les hommes qui m'accompagnerons?"

Sur le papier était inscrit d'une écriture soignée que l'empressement avait rendu quelque peu négligée :
Citation :

Moi, Sombre-chêne, ambassadeur elfe, prend l'entière responsabilité de mes actes. A aucun moment, Radamanthe, Intendant du Gondor, ne m'a demandé ou même suggéré d'aller à la rencontre de l'armée qui marche en ce moment vers Minas Tirith. S'il m'arrive quoi que ce soi, il ne devra en aucun cas en subir les retombées.
E.S.C.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mer 5 Sep 2007 - 21:27
Radamanthe hocha la tête en acceptant le papier, qu'il déplia et sur lequel il jeta un oeil distrait. Il fronça les sourcils. Fallait-il qu'il y ait vraiment un problème avec les elfes pour que l'amabassadeur soit aussi soucieux ?
Peut importait, après tout. Il comptait bien sur ses hommes pour que tout aille bien, et empêcher quiconque de prendre trop de risques.

"Très bien. Je vais les faire appeller, ils seront à votre disposition et vous partirez quand vous le souhaiterez."

Sur ce, il envoya plusieurs personnes chercher des hommes et leur expliqua l'affaire. Il y avait là trois gardes vêtus légèrement sur leur prestes chevaux, un air anxieux sur leur visage mais ils teindraient bon. Le quatrième était un petit homme sans armes mais qui possédaient une voix de clairon.

"Si nécessaire, ces hommes prendront des dispositions pour traverser l'Anduin. Bonne chance..."

Des gardes des frontières les accompagneraient un moment, puis, puissent les Valars les protéger. Radamanthe s'en retourna voir les mesures prises par Murdock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derïn
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 474

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 83 ans
- -:

Jeu 6 Sep 2007 - 20:02
//Cette scène se déroule après celle de la forge!//

Oín se balladait avec son tout nouveau cor à la ceinture assez fier il fallait l'avouer. Il découvrait les coins de la cité qu'il n'avait encore jamais visité et chaque coin de rue lui offrait de nouvelles surprises et des raisons de s'ébahir. Il venait de déboucher sur la place du marché et s'était décidé à faire un tour des nombreuses échoppes occupants l'endroit.

Il fut perturbé quelques temps par de sales mômes qui lui faisaient des grimaces //clin d'oeil S-C^^// et comme tout Nain qui se respecte il fut tenter de leur rabattre le caquet par un bon coup de hache mais il se retint après un grand effort moral:


*Ces jeunes effrontés devraient apprendre le respect mais bon... Vive l'insouciance de ces gosses,ils ne savent pas ce que c'est de mettre un Nain en colère... Et je viens de leur épargner une démonstration!*


S'approchant de la sortie de la place il aperçu un groupe de personnes importantes dont une richement habillée qui était en conversation avec un Elfe juste avant ( qui n'était pas étrangé à la mémoire de Oín ).
Il aborda l'homme amicalement tout en restant respectueux: le Gondorim avait l'air d'un bourgeois ou d'une quelconque personne haut-placée qui méprisait ses sujets comme des excréments... Mais oubliant ses préjujés héréditaires Oín dit:


-Bonjour Monseigneur! Vous avez l'air bien soucieux, auriez-vous besoin d'aide?


Le Nain s'ennuyait sinon il n'aurait sans doutes jamais parlé à cette personne. Attendant une réponse il se frappa le frotn et ajouta:

-Excusez-moi, j'ai oublié de me présenter! Oín, fils de Gloín et frère de Derïn le maître d'armes qui a exercé un temps à la cité et que je remplace pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Tourisme: les joyaux de Fort-Liberte
» Haiti-Ress. naturelles:M. Pierre veut que le gvt fasse un etat des lieux
» Etat des lieux des centres carceraux au pays
» DEBAT - Etat des lieux du jeu après EoD et le cycle de Hoth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Autres Quartiers :: Le Quartier Marchand-
Sauter vers: