Chapitre 2 : Là où le Soleil ne pénètre pas.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Ven 5 Oct 2007 - 19:02
HRPG:tant pis pour Nidnama.

Le guérisseur dit qu'il y avait assez de guérisseur et que je ne serai d'aucune aide.Je ne savais que faire,alors je rejoignit mon frère.

HRPG:mon frère est de la maison de la fleur d'or.

Il avait l'air triste.

Qui a t-il?

Il me regarda.

Nous n'avons pas venger notre père de cette elfe rénégat...
Tu sais,je crois l'avoir déjà vus,crois moi,des épées de mon père il mourra....
J'en suis sur...
Ne t'inquiète pas...

Je reardais mon frère,qui,lui,regardait le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Ven 5 Oct 2007 - 19:21
Hataldir écoutait avec attention, réfléchissait aux idées données. Alet avait raison, ainsi que Silivrien. Il atendis que d'autres prennent la parole, mais personne ne dit mots. Alors Hataldir s'avanca d'un pas regarda tous les volontaires, et parla d'une voix douce, calme mais se faisait quand-même entendre:

"je suis d'accord avec vous, Alet et Silivrien, je pense aussi, au cas ou il faudrait se débarasser de certains gardes ce qui ne m'étonnerais pas, de ne pas utiliser nos armes habituel, je veux dire par la, pas d'épée, pas de haches pas de dague, dans un premier temps, nous utiliseront nos arcs, précis, rapide, et sur mais surtout silencieux. Je pense que vous y avez tous penser. n'utiliser vos armes qu'en cas de corps a corps ou de batailles! Nous allons faire cas le plus discretement possible! Ensuite, si nous nous faisons repèrer, personnes, je dit bien personne ne sera laisser en arrière et personne ne reviendra ici tant que nous seront tous revenu! nous sommes tous d'accord sur ce sujet?"

un murmure d'approbations sircula en fonction des personnes sur lequel le regard d'Hataldir se posait:

"avant de partir, je veux que tous vous vidiez votre esprit a tout ce qui n'est pas en raport avec la mission, détendez-vous un peut, faite les dernières vérifications a votre acoutrement, le plus sombre possible et que rien puisse nous faire repérés! y a-t-il une question?"

pesonne ne répondit en premier lieu et Hataldir continua:

"au fait, personne ne mourra aujourd'hui! Vous m'avez compris? je vous veut tous présent et pleins de resources demain!"

Il regarda tout le monde avec un sourire rassurant et son regard se fini sur celui de Silivrien, faisant un geste de la tete, pour lui faire comprendre qu'elle pouvait continuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Ven 5 Oct 2007 - 20:38
- Caporal Hataldir...

La voix profonde d'Eoweng se fit entendre tandis qu'il rejoignait le petit groupe.

- Les pertes sont aussi probables que la réussite de notre mission... Si vous refusez de voir mourrir vos hommes restez ici, ou occupez vous du ravitallement.

Le ton était légèrement moqueur. Mais le commandant n'en voulait pas spécialement au caporal. Il voulait simplement remettre les choses au clair. Il y aurait encore beaucoup de mort durant cette guerre.

- Malheureusement Silivrien quelque chose vient compliquer ce beau petit plan bien ficelé. Les batteries sont située de part et d'autre du campement renégat. Il nous faudra effectuer un long détour pour y arriver.Et nous diviser en deux dès le début. Je veux deux groupes de cinquantes elfes. L'un avec Silivrien l'autre avec moi.

Un bruit retenti.

- A terre !

Les elfes se jettèrent à terre dans les tranchées. La voix de Rustor retentit presque joyeuse du centre des tranchés tandis que tous se relevait, la frayeur passée.

- Ils ne veulent pas qu'on dorme .

Une autre voix retentit plus faible et nettement moins joyeuse.

- Et merde...

//Ames sensibles s'abstenir.//
Spoiler:
 

Les elfes de la mission était toujours rassemblés.Tandis qu'on emmenait Eoweng vers l'infirmerie.//si SC ou Nidnama veulent faire un rp à propos//

- Je dirigerai la mission.

Rustor avait parlé d'un ton posé mais son frère avait décellé la volonté de vengeance.

- On a trop besoin de toi ici. Je dirigerai à sa place.

Il n'avait pas le choix..Il devait se montrer raisonnable.

- Ok. Tu prend la gauche Silivrien prend à droite. Des questions sur le plan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Ven 5 Oct 2007 - 21:25
Sombre-chêne regarda les elfes qui, tour à tour, se portaient volontaires pour tenter de mettre hors d'état de nuire l'artillerie adverse. L'ambassadeur n'avait aucunement besoin d'être un voyant pour déceler le mélange de peur et de courage qui hantait chaque soldat. Tandis que certains tentaient de se détendre en faisant quelques exercices d'assouplissement, d'autres restaient immobiles, les yeux fermés, à méditer. Leur mission serait ardue et il était certain que tous ne rentreraient pas vivants même si aucun ne mourrait sans combattre.

Et tout à coup, le rocher tomba. Après un instant de peur, tous se détendirent. Mais cela fut avant qu'on découvre Ewoeng, la jmabe brisée par le projectile. Après quelques soins précaires, l'ami du général fut emporté en seconde ligne pour être soigné. Lorsque le blessé entra dans l'infirmerie, tous les médecins se précipitèrent vers l'elfe. Sombre-chêne les arrêta :

Il va s'en tirer. Si vous avez des cas plus graves, occupez-vous en. Appelez toutefois Nidnama.

Les infirmiers aquiécèrent et seulement un seul resta penché sur Ewoeng. L'ambassadeur quant à lui n'étant d'aucune utilité ici, retourna dans les tranchées pour regarder le départ de ses compagnons.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 5 Oct 2007 - 21:31
Laurelin se dirigea vers les cadavres des quatres elfes qu' il avait combattu et entama le déshabillagedu plus proche d' entre eux. Il s' employa à lui retirer cape et pantalon puis fît de même avec la cape d' un second corps à deux pas de là.
Il enfila la cape et le pantalon puis déchira la seconde cape en fit un foulard et y emballa ses longs cheveux
Il se rendit ensuite près des restes d' un feu qui avait été allumé avant que cela ne fût interdit, pris un morceau de charbon de bois et se stria le visage de trainées noires.
Les autres le regardèrent d' un drôle d' air.

- Le caporal Haltadir a raison, indiqua-t-il, il ne serait pas sage de négliger l' excellente vue de notre peuple.

Resserrant la cape du renégat au niveau de la ceinture et dessinant une strie supplémentaire sur son visage il ajouta :

- Pour ma part, j' en ai assez de voir les miens arrosé par ces rochers de mort. Quand partons nous ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narmacil Dunadan
Ambassadeur d'Arnor
Ambassadeur d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région Namuroise, Belgique
Rôle : étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 60 ans
- -:

Sam 6 Oct 2007 - 10:25
Alet soupira longuement lorsqu'il entendit les paroles du caporal.
Une fois que le commandant eut parlé il expliqua au caporal, qu'il n'avait jamais tiré à l'arc. C'était pour lui contre nature mais cela ne lui posait aucun problème.

"Puisqu'il faudra se séparer, je pense qu'un ruse soit nécessaire.
Je vais sans doute vous paraître naif, ou fou, mais j'ai une idée encore plus poussée et spéciale que l'autre.
Je pense qu'aucun renégat fou, ou intelligent ne refuserait des informations complètes sur nos effectifs, nos projets, nos plans,...
Voilà ce que j'ai à vous proposer.
Mon plan consiste à introduire chez eux un espion qui jouerait un double-jeu.
Ainsi, j'accepterais volontier de me livrer à eux. Il me faudrait ganger leur confiance par une mise en scène incroyable, et coryez moi, je suis meilleur acteur que combattant.
Je pense pouvoir leur raconter que lorsque j'ai appris l'existence de cette guerre, j'ai trouvé la possiblité de me débarrasser du général que je hait tant. Je leur expliquerait qu'il aurait tué mon père, en le prenant pour un bandit quelconque, et que je désirais vous voir tous mourir.

"Je vous en prie, laissez moi terminer."

Afin de ganger leur confiance voilà ce que je propose.
Pour le prochain ravitaillement en eau, organisez deux ravitaillements.
Je leur dirai qu'il n'y en a qu'un, conduit par un des mes proches, qui poursuit le même but que moi, se venger de ceux qui nous tyranisent.
Ainsi, je leur en donnerai l'itinéraire et ils l'interceptront.
Nous auront tout de même notre eau et eux commenceront à me faire confiance.
Si cela n'est pas nécessaire, je passe directement à la deuxième partie dui projet, leur dire que les elfes comptent attaquer la batterie ouest des renégats avec une forte troupe tandis qu'une dizaine d'elfes viendront ici pour fiare diversion.
Vous serez donc 10 elfes, aguerris et expert si possible, avec deux d'entre nous infiltrés dans leur lignes contre une vingtaine d'ennemis qui vous attendront de face, alors que vous les contournerez et attaquerez de flanc.
A l'ouest, personne ne devra agir, et lorsqu'ils comprendront la ruse, ils viendront presque tous par ici pour nous tuer.
C'est peu après ce moment, lorsque le gros des troupes ce sera éloigné, que les 80 derniers elfes interviendront et neutraliseront la seconde batterie d'armes de sièges."


Alet avait terminé de parlé, craignant de passer pour un idiot avec cette proposition, mais attendant la réaction de ses supérieurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Sam 6 Oct 2007 - 11:03
HRP//désolé mais j’ai du mal à poster en semaine…//HRP

Un des infirmiers arrivait en courant vers Nidnama qui se trouvait à l’arrière de l’infirmerie en train de s’occuper des blessés les plus graves.

- Nidnama ! Eowegen est blessé ! Nous avons besoin d’aide…

Le guérisseur songea qu’il y avait déjà suffisamment de blessé sans que ces maudits renégats n’en fasse de nouveaux pendant la nuit. Mais allons bon. Vu l’état de panique de son élève, Eowegen ne devait pas être en très bonne état.

- Très bien. J’y vais. Occupe toi des autres y a-t-il autre chose que je devrais savoir ?

- Apparemment, une mission vas être tentée pour détruire l’artillerie adverse… Il risque de ne pas y avoir de survivent et ceux qui reviendront seront salement amochés…

- Très bien. Je ne pourrais pas leur être d’une grand aide avant un moment… A moins que… Qui s’en occupe ?

- L’Elnaith de la maison de l’arbre il me semble…

- Parfait Daegal pourras l’accompagner…

Ces quelques mots avaient étés prononcés allors que Nidnama se rendait directement vers le blessé. Il s’agenouilla à son côté et examina sa jambe… elle étais vraiment salement amochée… Un rapide examen permit à Nidnama de compter plusieurs fracture dont l’une était amplement ouverte, expliquant la forte hémorragie. Il faudrait remettre les fragments d’os en place avant se songer à quoi que ce soit d’autre. Eowegen faisait preuve d’une étonnante maîtrise de lui même, permettant au sang de ne pas couler trop vite…

- Hum… il lui faudrait un coagulant… Alcarinquë ? peut-tu m’en apporter… Et une bonne dose de somnifère… Un désinfectant, de l’écorce de bouleau, et quelques baguettes de saule… ou peut-être des tiges de fer… Ha oui… si tu pouvait me retrouver de la résine…

Nidnama se concentrait uniquement sur le blessé et comprit soudain une chose : il ne s’en sortirait pas s’il ne pouvait pas lui offrire mieux… Et sans feu, il ne pourrait pas faire mieux… Il siffla et sans cesser d’entourer le blessé de ses soins déclara :

- Je ne sait pas s’il est prudent d’un point de vue stratégique de faire un feu mais vu l’état de sa jambe, et les pertes de sang qu’il à subit, je ne pence pas pouvoir le tirer sans feu… La plupart des infusions les plus puissantes, des soins les plus apaisants ont besoin de feu… Au pire, je pourrais peut-être le maintenir en vie jusqu’au matin pour pouvoir en allumer un et achever ses soins… peut être…

Pendants ce petit discours, il sentit une douce fourrure lui frôler le bras et de petites serres lui enserrèrent l’épaule. Il murmura à ses deux compagnons :

- Aladon, soit gentil, et vas apaiser ce blessé… Toi, Maegethir, vas voir Silivrien, tu te souvient d’elle ? Elle auras peut-être besoin de toi… Donc tu lui obéit. Je reviendrais te chercher au matin…

Derrière le guérisseur, Alcarinquë avait préparé le désinfectant et le lui tendit. Nidnama entreprit de baigner la jambe blessé en attendant la réponse des généraux…

HRP//si aucune peronne aillant l'autoritée pour me permettre de faire un feu n'est là, concidérez que j'ai envoyé quelqu'un vous le demander...//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Sam 6 Oct 2007 - 11:24
Silvirien eut un léger sourire à l’écoute du plan d’Alet. Elle y voyait de nombreuses failles, mais s’efforça de ne faire preuve d’aucune ironie dans sa réponse…

-Eh bien…je vois qu’on ne manque pas d’imagination et de courage à la Maison de la Fleur d’Or !…Toutefois , ce plan présente, à mon avis, quelques défauts, dont le principal serait le temps nécessaire pour le mettre en œuvre. Pour l’heure, les rochers continuent de pleuvoir sur nos têtes, et à ce rythme, nous manquerons bientôt de cerveaux pour élaborer des stratégies, aussi brillantes soient-elles…

Elle lança un regard interrogateur au frère de Rustor…

-Seigneur Gelmir…nous y allons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Sam 6 Oct 2007 - 18:25
Sombre-chêne, immobile, écoutait les paroles de chaque elfe. Lorsque Alet parla et exposa son idée pour être gentiement contredit par Silvirien, une situation à peu près similaire qu'avait vécu l'elfe lui vint à l'esprit. A cette pensée un vague sourire apparut sur ses lèvres. En attendant le départ qui tardait à venir, l'ambassadeur appela deux elfes de la Maison de la Harpe et leur dit à voix basse :

Cet attaque comme vous vous en doutez va coûter cher aux soldats. S'ils sont blessés, ils auront besoin d'être secouru rapidement. Mais le infirmiers sont déjà occupés à soigner les autres blessés. Trouvez une vingtaine d'elfes endurants et forts pour qu'ils soient brancardiers. Qu'ils se tiennent près à intervenir.


Les deux elfes aquiécèrent et partir exécuter les ordres de Sombre-chêne qui s'apprcoha ensuite de général :

Ne devrions-nous pas mettre en place des elfes prêts à intervenir pour un éventuel soutien quand les deux groupes rentreront? Cela pourrait sauver plusieurs vies je pense.

Eleriol, de son côté, s'était discrètement joint aux rangers de la Maison de l'Arbre dirigés par Sivirien. Rien ne laissait paraître dans son expression une quelconque panique. Il portait dans son dos l'ancien arc de son fillieul, ainsi que son éternel lame courbe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narmacil Dunadan
Ambassadeur d'Arnor
Ambassadeur d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région Namuroise, Belgique
Rôle : étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 60 ans
- -:

Dim 7 Oct 2007 - 10:34
Alet reconnu que son plan était bancale. Alet était pourtant sur que ce plan aurait eu ses réussites et de bons effets si le temps avait joué pour nous.
Quoi qu'il en soit, l'elfe ne s'attendait que très peu à une réponse positive, mais il avait le défaut majeur de ne pas toujours savoir se taire lorsqu'il le devrait. Il s'inclina donc (//ca devient une manie ^^ //) devant l'elnaith et se tu, attendant les instructions.
Finalement il reprit la parole. Par contre, pourma part, il reste un problème majeur. Notre technique se base sur des tirs à l'arc. Je ne peux tirer à l'arc, je n'ai jamais appris. Et même mon armure et mon bouclier, tout de mithrils soient-ils, ne me protègeront pas indéfiniment. De quelle manière pourrais-je donc être utile plutôt que d'être un poid?
Je possède une excellente armure, un très bonne épée, un bon bouclier et un cheval. Il y a là de quoi faire je pense.

//dsl de faire court, je vais nager à la piscine ! //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Dim 7 Oct 2007 - 20:41
Apres ce qu'avait dit Eoweng, Hataldir avait quitter l'assembler pour changer ses vêtements, car ceux qu'il portait n'était pas compatible avec la mission a la quelle il allait assisté. il alla chercher son sac qu'il avait laissé pret de Fëanor, il l'ouvrit et sortit un petit sachet. Il se releva, regarda Fëanor et lui dit quelques mots en elfique, le cheval réagis a ces mots, Hataldir lui sourrit et partis dans un coin pour se changer...

Quand il resortis de là, il était habillé tout de noir, un tissu recouvrant la moitié de son visage, le reste étant dans l'obscurité de son capuchon. il laissa son épée a deux mains et partis ver le dépôt d'armes, il emprunta un arc, un carquois remplis de flèches et une lame elfique fine et légère. Il la mis a son dos, pour qu'il ai facile de la sortir au moment ou ca pourrait se gâter. il repensa aux mots que lui avait dit Eoweng, il savait que peux d'elfes reviendrai de cette boucherie, mais il souhaitais remettre du courage dans le coeur de ses hommes... mais étais-ce des mensonges qu'ils donnait a ses hommes, ou du courage comme Hataldir le croyait? ces questions embrumait ses pensées, il comprenait pourquoi il fallait etre plus dur et strict avec ses hommes...

quand il revint auprès des autres, il ne s'étaient toujours pas décidé de la facon d'agir, et resta la a écouter en retrait, il ne savait pas, avecde la facon dont il était habillé, si les autres allait le reconnaitre tout de suite, il y eu beaucoup de regards interrogateur. était-ce a cause du fait que l'on ne le reconnaissait pas, ou le fait qu'il se taise et qu'on ressente son changement d'humeur...?

//HRP: ALZ, 100 emes postes!!! Very Happy cheers Twisted Evil Mr.Red cheers //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Lun 8 Oct 2007 - 8:25
Sa chouette venait de s’envoler vers ceux qui accompliraient la mission et Nidnama espérait qu’elle parviendrait à reconnaître Silivrien… Mais il avait pour l’instant des préoccupations plus importantes : un homme à sauver…
Les généraux se faisaient longs à apporter leur réponse à la requête du guérisseur qui finit par décider de passer outre… en prenant toutes les précautions bien sur…

Pour obtenir une attelle digne de ce nom, il avait besoin d’eau chaude et il en allait de même pour une grande partie des soins qu’il apportait… Le cas D’Eowegen était pour le moins préoccupant…

- Bon, on vas préparer un petit feu… Il faut obstruer toutes les ouvertures et y jeter de l’Athélas pour rendre la fumée qu’il dégagera bénéfique, ainsi, nous pourront la contenir dans l’infirmerie. Dés que cette eau sera tiède, on l’arrête mais on essaie de conserver les braises le plus longtemps possible… En attendant que tout soit prêt, Alcarinquë, tu veut bien me passer le somnifère ?

Les infirmiers se dispersèrent et l’herboriste tendit à Nidnama une coupe de bouillon froid. Il la remercia d’un sourire avant de retourner au blessé. Aladon se tenait dans le creux de son épaule comme il aimait le faire pour les convalescents que sa chaude présence et les battements de son cœur apaisaient. Nidnama prit la tête d’Eowegen d’une main avant de le faire boire de l’autre. En quelques minutes, les muscles du général devinrent flasques et l’hémorragie se ralentit encore. Cette fois, Nidnama prit la jambe pour compter précisément les fractures : 4 et une ouverte. La jambe ne serait probablement plus jamais réellement utilisable…

- Je vais remettre ces os en place après on verra pour le reste. L’ai besoin de 4 personnes… une à chaque bras, une à la jambe et une autre, si possible qu’il connaisse prés de sa tête… il dort mais il vas souffrire… Il peut don se débattre et aggraver son cas ou même se réveiller… ce serait le pire…

HRP// j'ai un mois de moins que toi et une quaizaine de message en plus ^^ bien venu parmis les centenairs !//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Mer 10 Oct 2007 - 13:50
// oh ! un revenant ! Comme ma précense est tous sauf garantie tout les pjs vont avec Silvirien et les pnjs avec Gelmir.//

Gelmir fit signe à l'Elnaith qu'il était prêt. Deux groupes furent rapidements formés tandis que le commandant préparait ses armes.
Une fois le groupe constitué il emmena ses compagnons vers le coté gauche des tranchées. D'un geste il leur fit signe de sortir avant de fondre dans la forêt.
La mission pouvait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calion
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : en Forêt Noire

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 1034
- -:

Mer 10 Oct 2007 - 19:43
Après avoir cherché quelques peu l'endroit ou étaient retranchés les arméés elfes des différentes maisonées, Calion finit par les trouver, grâce notamment aux indications de la lettre qu'il avait reçu voila maintenant deux jours.

A ce moment précis les elfes s'organisaient, des troupes bougaient en tous senses et prenaient position semblait-il. La venue d'une cinquantaine de guerriers en armures de mithril en étonna plus d'un. Calion ordonna de faire sonner la conque.

Bientôt il prendraient place eux aussi et combattraient enfin après une si longue attente...

HRP: désolé, je m'incruste aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mer 10 Oct 2007 - 19:45
Silivrien prit la tête de son groupe, et activa la magie de son anneau. La forêt s’éclaira aussitôt, pour ses seuls yeux, sous la lueur des étoiles, amplifiée par le pouvoir de la bague. L’Elnaith pouvait distinguer les moindres détails, comme si les arbres se trouvaient en plein soleil. Une chouette vint voleter autour de sa tête, et une fois le premier mouvement de surprise passé, elle reconnut l’oiseau de Nidnama, auquel son maître avait visiblement donné l’ordre de surveiller les alentours. La compagnie avançait en silence sous les frondaisons, précédée par Silivrien et sa nouvelle amie à plumes, qui s’efforçaient de détecter toute forme de danger. Les Elfes progressaient par bonds successifs, en prenant d’infinies précautions pour ne pas se faire repérer, ce qui était d’ailleurs une réelle performance si on considérait leur nombre. Les premiers problèmes ne se présentèrent qu’au bout de quelques minutes d’une avancée sans encombre jusque là…

L’Elnaith se figea sur place et s’allongea brusquement à terre, en faisant signe à ses compagnons de l’imiter. Elle venait d’apercevoir deux guetteurs renégats, à une centaine de mètres sur sa gauche. Confiants dans l’obscurité ambiante, ils n’avaient pas pris toutes les précautions qui auraient pu leur assurer une invisibilité quasi parfaite. Un ululement de Maegethir attira son attention, et lui permit d’en voir deux autres un peu plus loin sur la droite, manifestement aussi négligents que leurs collègues. Silivrien repassa en vision normale, afin de vérifier le degré de difficulté d’un tir éventuel. Ce ne serait certes pas facile;…en tout cas pas impossible avec un minimum de concentration. Elle réactiva donc son anneau et recula en rampant jusqu’à son groupe, pour indiquer l’emplacement des cibles et donner ses consignes à voix basse…


-Deux renégats à gauche sous le grand chêne…deux autres à droite près du rocher…Répartissez-vous les cibles, mettez-vous en position de tir à genoux, et attendez mon ordre pour lâcher vos traits…faites passer...

Elle empoigna son arc et encocha une flèche, avant d’indiquer les deux groupes de cibles en les visant, afin que les Elfes puissent mieux les situer. Il ne restait plus qu’à attendre que tout le monde soit prêt, pour faire prendre à ces quatre âmes à la noirceur hypothétique, le chemin de l’ouest…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Mer 10 Oct 2007 - 20:57
Enfin, les 2 groupes bougèrent pour commencer la mission, Silivrien pris la tête du groupe dans lequel il était. Tout comme un serpent, les elfes trotinèrent silencieusement, dans l'attente de frapper... Cette idée porta Hataldir, pouvoir frapper un grand coup avec presque rien. Après avoir parcouru quelques mètres, ils s'arretèrent et Silivrien avança a pas feutré laissant le groupe un peut en retrait, elle fixait quelque chose, en premier lieu, Hataldir ne vis rien, mais en concentrant son regards, il pu effectivement apercevoire des ombres, pas plus, mais c'était plus qu'asser pour agir, Il appercu une chouette volant en cercle, il n'y avait pas fait attention au debut, mais maintenant elle semblait indiquer quelque chose a Silivrien et au reste du groupe, la aussi des ombres qui s'évanuiront bientôt dans la nuit infini...

Silivrient revint et donna ses ordres, Hataldir parti ver la droite avec la plus grande des attentions, il arriva a un endroit ou il avait en vue le reste du groupe et en meme temps une vue dégagée sur les renégats qu'il voyait presque parfaitement. il pris son arc, tira une fleche et l'encocha, tendi la corde de moitier, attendant que les autres sois mis en place, une fois cela fait, il la tendi completement, attendant le geste de Silivrien, qui annoncerait la morts sur les renégats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Jeu 11 Oct 2007 - 19:12
//Comme tu n'es pas là Rustor, je m'autorise d'agir sans ton consentement//

Sombre-chêne avit mis en place les différentes maisons pour parer à une éventuelle attaque rénégate profitant de l'absence d'une partie de l'armée de Gar Thulion. Tandis que la Maison de l'Hirondelle était en repli pour pouvoir tirer sans être gêné, les boucliers de la Maison du Marteau de Colère formait un mur impénétrable soutenu par les lance de la Maison de la Harpe. Derrière eux les brancardiers, entourés par les deux dernières maisons, étaient prêts à paritr à la moindre parole d'un de leurs superieurs.

L'ambassadeur, au côté du général, tentai en vain de percer le rideau de végétation qui les séparait des deux groupes partis pour détruire les engins de siège. l'elfe se rendit compte avec désespoir que si quelque chose d'innatendu se produisait, ceux restés en défense n'en sauraient rien. Il aurait alors fallu attendre un cri ou l'arrivée précipitée d'un de leurs frères.


Eleriol, de son côté, suivait le groupe dirigé par Silvirien. Contrairement à la plupart ici, il était calme. Il allaitpeut-être mourir, mais ce n'était qu'une constatation, et cela ne l'affolait pas le moins du monde? Une pensée vint pourtant le troubler, mais il la chassa aussitôt.

De toute façon, il finira par latrouver, se dit-il.

Lorsqu'il entendit l'Elnaith chuchoter au groupe la position des tireurs, l'ancien ranger se faufila vers la gauche en retrouvant les sensations qu'il éprouvait alors qu'il effectuait des missions en Forêt Noire. Les gestes à éviter et les diffrérentes positions à adopter pour pouvoir se glisser entre ces épais branchanges sans se faire repérer revinrent d'un coup à l'esprit d'Eleriol. Arrivé à l'abris d'un fourré dans une position pour le moins inconfortable, il put voir les deux rénégats. S'ils restaient là, tirer juste serait difficile. Ils fallaient qu'ils se déplacent sans alerter leurs acolytes. Il devaient être intrigué par un fait sans pour autant s'en formaliser. Mais ils étaient deux, et un seul se déplacerait pour voir ce qu'il avait pu entendre ou voir.

Il y était. Eleriol avait trouvé ce qu'il avait à faire. Il se releva discrètement et se dirigea vers un autre point sans que personne ne le remarque. Il s'accroupit à nouveau à l'abri derrière un sapin et après une longue expiration commença son asencion. Arrivé à une dixaine de mètres au-dessus du sol, il sauta lestement sur une branche adjacente et, s'aidant des ramures, se dirigea vers le centre de l'arbre. C'était un chêne, et sous ce chêne se tenaient deus elfes quelque peu négligents. Là, il commença à descendre lentement et sans bruit.

A présent il était seulement à un mètre au-dessus des rénégats, mais les feuilles le dissimulaient. La plus dur était fait. Il saisit ensuite un caillou qu'il avait ramassé et le lança à une dixaine de pas. Les deux elfes sursautèrent, et comme s'y était attendu Eleriol, l'un deux avança, épée au clair? Un pas suffisait, maintenant le tuer serait facile. Dès que les rangers auraient tiré, ce serait au tour d'Eleriol d'agir, et vite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narmacil Dunadan
Ambassadeur d'Arnor
Ambassadeur d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région Namuroise, Belgique
Rôle : étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 60 ans
- -:

Jeu 11 Oct 2007 - 19:40
Alet regarda ce que tout le monde fixait silencieusement à présent et parvint lui aussi à distinguer des formes dans la nuit. Il avait du laisser son cheval en arrière et venir là, suivant le reste du groupe.
Il se demanda combien de temps il faudrait pour qu'ils interviennent enfin.
Il attendit simplement les ordres qui ne vinrent pas. Les ombres s'évanouirent dans la forêt. Bien que c'était un atout majeur pour les elfes, la bague de la dame silivrien ne fonctionnait que pour elle.
Elle était les yeux du groupe, et en cas d'accident, tout serait à refaire différemment. Toutefois, elle était plus que compétente et très aguerrie, elle ne serait pas la première à tomber.
Finalement, ils recommencèrent à avancer pas à pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calion
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : en Forêt Noire

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 1034
- -:

Jeu 11 Oct 2007 - 20:38
Le son enchantée de la vieille conque n'avait eu de réponse. Cela en inquièta certains, il y eu un moment de doute, puis Calion se ressaisis, chuchottant un ordre:

-Il sont trop concentrés sur leurs actions a entreprendre, peut-être même tentent ils une approche. Il est plus prudent de ne plus faire de bruit. Il y a certainement une bonne raison au silence de nos frères...

Ainsi Calion mena son contingent a bien, marchant plus silencieusement qu'auparavent. Ils traversèrent les bois obsurent ainsi durant des heures, cherchant une armée invisible dans une forêt immense... en vain.

Il vint le moment ou les elfes, en armures complètes, commencèrent a faiblir. Calion ne perdit pas espoir et décida de poursuivre les recherches, ainsi ses guerriers se remirent en marche contre leur gré, faisant grise mine.

Soudain, les quelques éclaireurs de la maisonée de Calimethar s'arretère, fesant signe aux arrières de faire de même. Calion les rejoignit a pas de chat. Toujours chuchottant:

-Que se passe t-il?
-Regardez - lui dit alor l'éclaireur, pointant du doigt deux sentinelles, encore a longue distance.
-Nous approchons - répondit Calion, un sourire au lèvres.
l'éclaireur acquisa de la tête.
-Quels sont vos ordres, noble Calion?
-Nous resteront içi attendant la suite des évènements. Ainsi nous aurons le temps de se reposer quelques peu tout en observant les rénégats a distance. Préparez deux trois de nos meilleurs archers, prêts a intervenir.
-Ce sera fait.

Pourvu que l'attente ne sera pas trop longue, pensa Calion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Ven 12 Oct 2007 - 15:43
Kairi, qui les avait suivit depuis leur entrer dans la foréts noir et entendu la discussions et les quelques ordres de Callion, attendait elle aussi "la suite des événements", mais le temp fut long, trés long et elle commençait a s'impatientait. Cela était si rare que les elfes s'aventuraient dans cette fôrets. Elle attendit donc que Callion, c'était de lui que sa cachette était la plus proche, donne les ordres. Donc elle attendit, mais son tigre commençait a s'énerver lui aussi, et ne put retenir un ruggissement assez fort pour que le groupe elfe l'entend....



// dsl pour ce cour post, mais c'est mon premiers Rpg alors^^//


Dernière édition par le Ven 12 Oct 2007 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Ven 12 Oct 2007 - 17:17
Quatre personnes s’agenouillèrent autour d’Eowegen et suivirent les instruction de Nidnama. Ce denier n’avait pas même pris la peine de vérifier qu’on lui avait obéit et il se concentra à nouveau sur la jambe…
Les fractures semblaient propres et l’os devrait s’emboîter sans difficulté. Nidnama adressa un signe à ceux qui l’entouraient puis entreprit de tirer sur le premier fragment d’os. Il devait déployer toute sa force et soupira de soulagement lorsqu’il sentit que les deux fragments s’emboîtaient parfaitement. Il réitéra l’opération avec le fragment suivent mais cette fois, le blessé fut agité de spasmes violents résorbés avec difficulté par quatre assistants éberlués par la force déployée par un elfe endormi.
La prochaine fracture était ouverte et il faudrait empêcher l’hémorragie de se poursuivre dés qu’elle serait remise en place.

- Alcarinquë le cautérisant et les bandages… Vous autres tenez vous prêt. Il est bien dix fois plus fort dans cet état qu’en réalité alors n’hésitez pas… vous pouvez y mettre tout votre poids.

Nidnama s’affaira une nouvelle fois à la tache et s’arc-bouta sur la jambe.
La pâleur de l’os disparu dans un craquement alors que la plaie se résorbait et que l’hémorragie reprenait de plus belle. Cette fois, un nerf avait été touché et la douleur fut telle qu’elle traversa le sommeil du blessé qui poussa un hurlement de douleur avant de s’évanouir. Sans même tenir compte de ses assistants horrifiés, Nidnama apposa un baume cicatrisant sur la plaie et l’entoura de bandages. Ceci fait, il leva les yeux vers les autres et leur indiqua de reprendre prise pour qu’il puisse remettre les deux dernières fractures. Mais avant cela, il demanda :

- C’est bon pour le feu ? Allumez le, j’aurais besoin d’eau chaude sous peu… et n’oubliez pas : pas de lumière et pas de fumée ! Je vais remettre encore deux fractures… ne vous laissez plus surprendre…

Ces derniers mots étaient adressé à si assistants. L’un d’entre eux avait lâché prise et reçut un violent coup de pie dans l’abdomen. Alors que tous s’affairaient, Nidnama reprit ses soins…

Heureusement, les deux dernières fractures étaient plutôt bénignes et les os reprirent leur position sans rechigner. Autour de lui, une douce odeur d’athélas s’était répandue et on lui tendit un bol d’eau chaude, de l’écorce de bouleau, de la résine et trois barres de fer. Nidnama laissa l’écorce et la résine se ramollire dans l’eau avant de confectionner une attelle : les barres de fer maintiendraient solidement la jambe et l’écorce comme la résine constitueraient une croûte protectrice et légère.

Ceci fait, il prit la parole pour annoncer :

- Je ne peut plus rien faire pour lui pour le moment… éteignez le feu mais gardez un maximum de braises… on pourra les utiliser pour faire des infusions. Nous devront attendre… la nuit risque d’être longue…

Ceci dit, Nidnama décida d’aller se reposer un moment. Il avait beaucoup forcé et il sentait que son épaule l’élançait à nouveau.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Ven 12 Oct 2007 - 18:51
HRPG:sdl d'avoir pas posté,j'ai juste lus quelques posts pour savoir que le groupe de silivirien (avec d'autres elfes) étaient partis détruire la catapulte et que les guerriers se tenait prêt à se battre.

RP:

J'arrivais prêt de mon frère et je m'assit a côté de lui.Mon frère songeait,je ne savais de quoi mais je savais juste qu'il songeait.Les elfes commencèrent à former des lignes en cas d'eventuels attaque....Je regardais mon frère et dit:

Un groupe d'elfe dirigeait par Silivrien,est partit pour détruire les armes de siège.

Mon frère me regarda et dit doucement:

Je sais...

Il n'avait l'air de ne pas allez.

Qu'y a t-il?

Il me regarda longtemps puis me répondit:

Rien...Je ne fait que pensais....

J'était inquiet.

Dit moi vraiment,qui a t-il?
Tu le sais,nous recherchons depuis longtemps cet elfe et nous ne l'avons trouvé.Pourtant je sens une présence ces temps ci,comme si il était tout prêt,dans la forêt....
Tu as raison,j'ai la même sensassion,déjà,il y a longtemps,ceci m'était arriver,mais là,l'ora est plus fort....

Nous regardâmes tout deux la forêt et je dis:

J'en suis sur,il est caché à l'intérieur...

Je me releva et dis:

Il est temps de reprendre nos armes,nous devons nous tenirent prêt!

Sur ce nous nous levâmes,nous préparent et nous nous dirigeâmes vers les lignes équié de boucliers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lórindol
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Chez les Elfes
Rôle : Noble de la Lorien

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Lorien (Moitié Sindar/Moitié Noldor!
- -: 1057 ans
- -:

Ven 12 Oct 2007 - 19:06
Lorindol qui était resté en arriére des lignes elfiques commencé à "s'ennuyer" alors il s'approcha de Sombre-chêne et lui dit:

-Monseigneur,étant donné que je n'ai pas rejoint les Elfes qui sont partit je voulez vous demander si vous n'aviez pas quelques choses à faire parce que j' commence à "m'ennuyer"!Je sais peut parraitre ironique étant donné ce qui ce passe içi!

Lorindol attendit la réponse de l'ambassadeur qui les avait mener à Gar Thulion!Pendant l'attente de la réponse de Sombre-chêne, Lorindol regarda la Foret Noire puis reporta son regard vers l'ambassadeur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 12 Oct 2007 - 21:03
Depuis que Silivrien avait donné ordre aux archers de se mettre en position, tout était devenu très calme. Tout le monde retenaient sa respiration et attendaient l' ordre de tir.
Pourtant, c' était trop calme et l' ordre de l' Elnaith tardait à venir, il devait se passer quelque chose d' anormal.
Laurelin attendit encore, bien caché derrière un buisson. Il ne voyait les alentours que très mal, la nuit étant particulièrement noire même pour sa vue d' elfe. Il tendait l' oreille se raccrochant au moindre son pour se faire une idée des mouvement de ses compagnons.
De ce qu' il pouvait distinguer, un archer se tenait sur sa droite, une flèche encochée attendant un ordre qui ne venait pas.
L' archer finit par baisser son arc et se retourner vers Laurelin le questionnant du regard. L' elfe lui répondit d' une mimique lui indiquant qu' il ne comprenait pas se qui pouvait bien empêcher l' ordre de tir.
N' y tenant plus, Laurelin progressa doucement vers l' archer et esperant avoir un meilleur angle de vue, il scrutait les ténèbres pour éventuellement apercevoir Silivrien. Mais c' était peine perdue, il faisait noir comme dans un four.
Aux côtés de l' archer, il rongeait son frein espérant qu' il ne soit rien arrivé à l' Elnaith de la maison de l' arbre.
Le silence durait, rien ne bougeait, le calme, le calme absolu régnait tout autour, un calme lourd, pesant, presque malsain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narmacil Dunadan
Ambassadeur d'Arnor
Ambassadeur d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région Namuroise, Belgique
Rôle : étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 60 ans
- -:

Ven 12 Oct 2007 - 22:24
// ca ne me regarde pas mais ce poste, ca devient le bord***, on comprend plus rien. Il y a Callion qui se met à donner des ordres, le passage du guerrisseur dans le camp, ceux qui sont restés au camp... Bon, on a un peu de mal à s'y retrouver la dedans... scratch //

Alet suivit toujours la dame Silivrien, il partirent un peu plus loin et un bruit sembla venir tout proche. Personne ne vit rien sauf l'elnaith bien sur.
Celle-ci expliqua au caporal dans un language des signes assez élaborré que nul ne comprennait sauf eux, ce que c'était précisément.
Dans les rangs des quelques infiltrés, la tension montait toujours. On craignait trop vite un affrontement direct...
Si l'effet de surprise était notre meilleur force, retourné contre nous ce serait notre pire ennemi.

Les ombres qui passèrent là disparurent une fois encore.
Glorfindel s'approcha lentement du caporal et lui chuchota d'un son imperceptible à l'oreille :
Qu'est ce que nous attendons. Certes il nous faut être silencieux et discret, mais nous perdons un temps précieux.
Nous parviendront à détruire ces machines de la mort une fois que tous ceux rester au camp seront tués et écrasés par les boulets à ce rythme là.
Je me permet de vous faire remarquer qu'un peu de vivacité ne serait pas superflue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chapitre 2 : Là où le Soleil ne pénètre pas.
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 1
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Vertbois-le-Grand-
Sauter vers: