Chapitre 3 : Nous ne sommes plus seuls.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Ven 2 Nov 2007 - 12:21
Hataldir combatait sans cesse dans les tranchées, éliminant barbares après barbares, il avancait, la maison du marteau faisait un exellent boulot, mené par le général, coup de marteau sur coups de marteau, les barbares se couchaient aux pieds de la ranger de boucliers. Soudain, il semblait avoir une grande agitation sur le champ de bataille des renégats, le général et gelmir, chacun d'un coter du camp se détachèrent de leur rangs et se dirigèrent ver le combat qui opposait l'elnaith et ses hommes, Firion et ses cavaliers aux elfes renégats.

Hataldir alla rejoindre sa maison qui avait ete délaisser par Gelmir, sous l'ordre du general, toute l'armée alla aider la maison du marteau a pousser les barbares. Ceux-ci commencèrent a fuir, Hataldir, suivi des autres sortirent leur arcs et commencèrent a pilloner les barbares, a la viteese a la quelle ils tombaient sous les fleches de Gar Thulion, il n'en resterais pratiquement plus pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayarë
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 22
Rôle : Forgeron elfe

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin du 3ème âge
- -:

Ven 2 Nov 2007 - 12:25
Des spectres se battaient contre Rustor et Firion,le roi du Rohan.Immondices,ces créatures ne pouvaient être abbatus!La magie pourrait peut être les stoppés!Un groupe de la maison de l'arbre décocha une volée de flèche mais rien n'y faisait....Pendant ce temps,près de moi,j'entendit une hache fendre l'air puis quelques secondes après,une tête tomba,près de moi.Je leva la tête et vit un grand homme,barbu et tenant fermement sa grande hache,Il me regarda d'un air féroce,je savais ce que celà voulait dire.Il leva sa hache en l'air,prêt à la faire descendre sur moi comme une guillotine.J'eu le temps et le courage pour lui enfoncai profondément mes deux lames elfique dans son ventre...Il tomba et sa hache se planta dans le sol.Pendant son dernier instant il put dire:

Nous régneront...

Puis il s'étînt.Bref,je le laissa et continua à abbatre des elfes.Deux elfes s'approchèrent de moi et dirent:

Le temps où les hommes régnaient est finit,place aux elfes.

Ils commencèrent à vouloir me transpercait de toute part mais j'essayer du mieux que je pouvais de les esquiver.e m'abbaissa et les deux abrutis se transpercèrent l'un l'autre...

Voilà chose faîtes.

Je continua ma longue traversée vers la victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 2 Nov 2007 - 13:07
Les enfants le regardaient d' un air triste et lorsque Laurelin s' approcha de la grille, ils reculèrent terrorisés sauf un, un peu plus agé que les autres, un petit rouquin qui l' interpella :

- Zé faim !! ton copain l' avait promis du mangé et pis mon petit frère Barhin, l' est couché là, dans l' fond, son front l' est tout chaud, j' crois bien qu' il est malade. L' eau qu' on a ici est toute dégoutante, berk !! Et il cracha en direction de Laurelin, médusé.

- Qui ... Qui êtes vous petits humains, que diantre faites vous ici enfermés sous la forêt noire ? bredouilla-t-il

- Z' m' appel Marach, répondit le rouquin. Z' êtes des méchants elfes !! z' avez attaqué not' village, pis vous nous z' avez emmené ici dans la noire forêt et z' voudrait bien savoir ce que vous comptez faire de nous et quand est-ce qu' on pourra rentrer, pis Zé faim !!

- Je ne suis pas l' un d' eux, l' un des méchants veux-je dire, répliqua Laurelin. Je suis avec les elfes de Gar Thulion. Il y a bataille ici au dessus car des elfes au coeur noir terrorisent les humains qui se trouvent dans les villages alentours mais je ne peux m' étendre sur sur le sujet maintenant ! Je ne peux malheureusement rien faire pour la nourriture tout de suite mais par contre, je vais tenter de vous faire sortir d' ici !

Le mécanisme pour levé la grille se trouvait à proximité : Une lourde chaine enroulée autour d' une roue crantée. Laurelin s' approcha, se saisi de la chaine complètement rouillée et commença à tirer. La grille se mit à s' éléver de quelques centimetres très lentement dans un crissement infernale.

- Par les valar !! Je vais rameuter tout les renégats de la forêt noire ici, pensa-t-il tout en continuant sa manoeuvre, cette grille est aussi lourde qu' un dragon.
- Marach !! Je n' y arriverais pas seul, il faut m' aider. Place toi sous la grille avec les plus agés d' entres vous et poussez vers le haut !

Plusieurs enfants s' éxècutèrent et leur forte poussée combinée à la force de Laurelin fit se lever la grille d' un coup accompagnée d' un énorme fracas.

Libres, les enfants sortirent de leur cellule et se rassemblèrent près de l' elfe haletant et trempé de sueur par les efforts qu' il venait de déployer.

- C' est bien les enfants ! Tout le monde est là ?? Il faut partir maintenant ! Ordonna Laurelin.

- Non, pas tous, répondit le petit Marach, mon frère Bahrin est encore couché à l' interieur ! On part pas sans lui hein m' sieur Laurelin ??

- Bien sur que non petit, je vais le chercher, indiqua l' elfe, nous avons un guérisseur avec nous la-haut, il s' appel Nidnama et il est plutôt doué. Si je réussi à vous ramener au camp, il s' occupera de ton petit frère je te le promet.

Pénétrant dans la cellule, il se saisit du petit humain bouillant de fièvre, visiblement très malade et le plaça sur son dos puis il revint près des enfants.

- On y va maintenant, plus question de s' éterniser ici !!!

Soudain, un rire sinistre retentit et une voix mélodieuse et pourtant menaçante d' un elfe se fit entendre :

- Surement pas !! Personne ne sortira de cet endroit !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 2 Nov 2007 - 14:04
Des renégats pénétraient dans la pièce par une petite porte cachée et celui qui avait pris la parole avait un gros bandage sur l' épaule, sans aucun doute sagissait-il de l' elfe que Laurelin avait suivi jusqu' ici.
Ils approchaient, leurs épées menaçantes à la lueur des bougies.
Laurelin reposa délicatement le petit Barhin sur le sol et sorti Estelië faisant face aux nouveaux venus. Ils étaient nombreux, trop nombreux, il savait qu 'il n' avait aucune chance et que le combat tournerais court à un contre sept.
Les enfants s' étaient rassemblés derrière Laurelin qui reculait doucement vers le passage étroit menant à l' escalier caché, brandissant son épée vers les renégats.

- Je suis plutôt soulagé de constater que vos coeur ne sont pas encore assez pourri pour tuer des enfants, fussent-ils humains, leur lança Laurelin.

L' elfe blessé lui répondit :

- Tuer cette stupide marmaille ?? Non .... L' endoctrinement de ces enfants humains servira bien mieux notre cause. Lorsque nous les auront instruit sur la grandeur des elfes, ils rependront la bonne parole chez leur semblable et alors, tous sauront que les elfes ont repris leur domination sur ces terres !! Par contre, toi, tu vas mourir pour avoir osé mettre les pieds ici ...

Laurelin le regarda d' un air de défi et soudain, il s' écria en direction des enfants :

- Courez !!! Sauvez vous !! Remontez dans la forêt et allez chercher de l' aide auprès des elfes de Gar Thulion.

Mené par le petit Marach, les enfants s' élançèrent alors dans le sombre couloir courant vers l' escalier qui les mèneraient vers la sortie tandis que Laurelin tentait de couvrir leur fuite en faisant tournoyer Estelië. Il réussi à transpercer l' un des assaillants qui s' écroula juste à côté de Barhin, trop mal en point pour pouvoir fuir avec les autres.
Six, ils étaient encore six renégats rendu furieux par la chute de leur compagnon ...
Combien de temps Laurelin pourrait-il tenir avant que l' aide n' arrive ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Ven 2 Nov 2007 - 14:51
Kairi se battait couragesement contre ces renégats. Chaque fléches tirait, chaque coup de sabre donnée, faisait une victime. Elle frappait frappait et encore frappait, comme si la rage c'était emparer de son sabre, mais soudain elle s'arréta... elle se mit sur le côter pour se mettre hors de la battaille. Elle s'agenouillat et scruta la fôret... et alors elle vit des petites silhouettes au loin.... et puis elle compris : Des enfants ! Elle se précipita vers eux, tout discretement pour éviter d'être vu par un des renégats. Quand elle fut prés d'eux , les premiers reflexe des petits enfants était de partir en courant et kairi ne fut pas éttonner de cette reaction. Elle ratrappa les enfants, ceux -ci criérent, pas assez fort pour que les renégats entendent tout de même, et kairi les rassura en leur disant :

- N'ayez crainte, je ne vais pas vous faire de mal !

Un garçon hummain qui parrassait plus grand que les autresse calma et avec un grand sourire annonça a ses amis qu'il fallait peut être faire confiance a l'elfe au cheveux rouge.... Le garçon lui expliqua alors toutes ce qui se passait en desous d'eux en ce moment. Kairi fut consterner, elle demanda au enfant de ne pas bougeait, quant a elle, elle se dirigea vers l'arbre que lui avait monter l'enfant. kairi fit tout comme on lui avait dit pour enfin s'engouffrait dans le passage sombre...
Kairi dessendit plusieur marche, jusuq'a entendre les bruit des sabres qui s'entrechoquait. Elle se mit a courir le plus vite possible pour arriver a l'endroit où Laurelin se battait. Elle sortit son arme s'approchat tout doucement d'un renégat sans que personne ne la voit, et le transperçat. celui-ci tomba a terre. Elle regarda Laurelin et annonçat :

- je viens vous aider !

Sur ses mots, 6 autres Rénégats s'engouffrérent dans la mini battaille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 2 Nov 2007 - 17:27
Le combat était inégal et Laurelin ne faisait que repousser les assauts répété des renégats permettant aux enfants qui s' échappaient de parvenir jusqu' à la porte de l' arbre. Il ne restait que lui et le petit Barhin étendu sur le sol, gémissant.
Il avait réussi à tuer deux autres elfes mais ils étaient encore quatres à le harceler. Il s' employait à faire tourner son épée de façon à empêcher les renégats d' approcher du passage de sortie, mais il fatiguait rapidement et s' organisant, un des assaillant toucha Laurelin au bras tendit qu' un autre baissant son épée le toucha à la cuisse. Il poussa un cri de douleurs et tomba à genoux, un flot de sang jaillissant de sa tunique déchirée.
La situation était désesperée, la fin proche ...
Un des renégat se mit à rire, un éclat de folie dans les yeux il regarda Laurelin à terre et se moquait de lui, sur de sa victoire toute proche, il lui déclara :

- Pauvre fou !!! Ton esprit va maintenant rejoindre les grottes de Mandos !! vois où cela mène d' aider cette racaille de race humaine.

Il leva son épée prêt à donner le coup fatal à Laurelin agenouillé prés de lui lorsque son rire dément cessa d' un coup. Il jeta un dernier regard incrédule à Laurelin avant de s' effondrer à terre, mort.

- Je viens vous aider !!

Une elfe venait de pénétrer dans la pièce et Laurelin reconnu aussitôt celle qui lui avait passé la choppe de potion quelques temps auparavant.
Sous ses cheveux aux reflets rouges, ses yeux éméraudes semblaient lançer des éclairs alors qu' elle transperçait son agresseur d' un vif coup d' épée.
Laurelin la regarda plein de reconnaissance et en grimaçant de douleur il fini par se relever malgré ses blessures et titubant, se plaça tant bien que mal à ses côtés faisant face aux reste des assaillants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Ven 2 Nov 2007 - 17:47
Kairi Adressa un sourire charmeur a l'elfe, mais elle ne s'attarda guére, Un autre elfe voulait de l'attaquait. Elle esquiva le coup du trés trés méchant elfe, comme les enfants les avait appeler, pour se retrouver sur son côter. Le renégat ne prit même le temp de réfléchir, qu'il abbatit sa grosse épée une nouvellle fois son épée sur Kairi. Celle-ci para, puis aprés quelques seconde ou rien ne se passait, fit un bond en arriere, et le renégat perdit l'équilibre et tomba. Kairi recula de plusieur pas pour pourvoir prendre son arc. Elle visa le renégat qui voulait attaquer le jeune enfant blesser, puis tira. La fléche se ficha dans la nuque, jusqu'a la transperçait. Puis l'elfe renégat qui avait attaquer Kairi revint a la charge. celle-ci n'eut pas le temp de reprendre son épée... Elle brandit son arc, visa brefement et tira. La fléche se ficha dans la cuisse de son assaillant. Celui-ci poussa un cri bref, mais Kairi ne perdi pas une seconde pour retirer une autre fléche qui se ficha dans le coeur de l'ennemi. Il s'ecroula, mort. Kairi posa son arc par terre pour reprendre son épée. Elle vint se tenir auprés de Laurelin... Les renégats tournait autour, se rapprochant de plus plus....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Ven 2 Nov 2007 - 19:43
L’attaque avait lamentablement échoué, coïncidence ou traîtrise ? pourvu qu’il s’agisse d’une simple coïncidence… Mais la horde barbare affrontait le gros de l’armée de Gal Thurion…

Sans chercher plus avant, Nidnama suivit la charge de l’équipée qu’il avait accompagner. Le choc fut rude mais cette fois, Nidnama était réellement armé… Autour de lui, ses adversaires tombaient comme foudroyés sous l’effet des poisons qui enduisaient ses lames… Lorsque le Général ordonna de reformer les rangs, le guérisseur se joignit à sa maison et rengaina ses dagues pour sortire un long bâton effilé. Au moment de la charge, il vit des dizaines de bâtons semblables au sien se retrouver soudainement pourvus d’une lame destructrice… La maison de la harpe effectua une violente percée mais ralentit peu à peu face au flot adverse. Après un moment d’hésitation, elle commença à reculer. Sortant de la mêlé, Nidnama remarqua les renégats qui s’apprêtaient de les prendre à revers. La bataille était finie mais faire un maximum de mort chez les maudits offriraient des balades…

Nidnama avait ranger son bâton et se déplaçait à présent armé de deux lames doubles dont il usait avec aisance, contient de l’avantage que lui procurait les poisons. Nidnama avait perdu le compte des morts et des cadavres qu’il avait enjamber lorsqu’un cor résonna pour laisser apparaître l’armée rohirim… Tout espoir n’était pas perdu… mais alors qui détournait son attention une lame lui tomba dessus. Evitée de justesse, son propriétaire vit fleurire sur sa gorge la garde d’un poignard. Nidnama récupéra son arme et la nettoya dans les vêtement de la victime qui suivit. Cependant, autour de lui, le désespoir semblait gagner la faction adverse qui subissait la charge de Rohirims… Nidnama s’éloigna donc de la bataille elle même pour sauver quelques vies…

Il soignait des blessés lorsqu’un cri attira son attention : Maegethir se trouvait au dessus de lui et, suivant son instinct, il la suivit. Bien lui en prit : elle mena à un groupe d’enfants protégés par deux elfes contre les asseaux des renégats. Sans réfléchire plus avant, Nidnama s’enfonça dans la forêt. Il sortit sa sarbacane et tira. Un premier renégat s’effondra sans raison apparente bientôt suivit d’un autre. Lorsque trois furent tomber,
Nidnama, emmitouflé dans sa cape, il pénétra dans l’aire de vision des combattants en boitant. Qui l’aurait vu l’aurais pris pour un humain, un barbare, blessé pendant la bataille mais encore en état de combattre, vraiment insignifiant... Les renégats ne tiendraient pas compte de son approche… même si ses alliés seraient eux même trompés par la ruse permise par sa cape, la surprise ferait peut être effet…


HRP//j’espère ne pas avoir fait trop d’incohérence mais c’est toujours dur de reprendre le rp ^^//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Sam 3 Nov 2007 - 11:48
L' arrivée surprise combinée à la vitesse et la force des coups portés par la jolie elfe avait pertubée les renégats. Les quelques flèches décochées par Kairi outre le fait d' avoir tué deux d' entre eux, avaient également fait reculer les autres jusqu' au fond de la pièce.
C' était le moment ou jamais !! Laurelin, aussi rapidement que lui permettait sa blessure à la cuisse, se précipita vers le mécanisme qui maintenait la lourde grille de fer levée et d' un geste vif, frappa par deux fois la roue crantée qui libéra la chaine rouillée. Un grincement aigue se fît entendre alors que la grille s' abaissait d' un coup dans un nuage de poussière.
Quatre renégats se trouvaient maintenant piègés dans la cellule où se trouvaient les enfants quelques temps auparavant. Il ne restait plus que deux assaillants de libre ...
Laurelin était au bord de l' évanouissement. Sa blessure à l' épaule était superficielle mais son entaille à la cuisse était profonde et il avait perdu beaucoup de sang. Il s' affaissa contre la paroi, incapable de bouger tant la douleur était devenue forte, laissant Kairi seule avec les deux derniers renégats.
Le petit rouquin, Marach, surgit à se moment là. Il était redescendu par l' escalier secret pour s' enquérir de son petit frère. Celui çi était étendu sur le sol, juste à côté de Laurelin et il se précipita vers eux les yeux embués de larmes.

- Ne t' inquiète pas petit humain, le réconforta Laurelin, on vas bientôt sortir d' ici, regarde ...

Il tendit son bras, lui montrant l' elfe aux cheveux rouge en passe d' en finir avec les deux derniers assaillants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Sam 3 Nov 2007 - 12:21
En haut les combats avaient cessé, le temps était maintenant au discussion et à l'élaboration d'un plan... Car bien que plus nombreux, les gens du bien se trouvaient dans une situation délicate...

[suite dans le chapitre 4]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Sam 3 Nov 2007 - 14:36
// je finit juste l'aventure sous l'arbre et aprés, je passe au chapître 4 //

Sayer, Kairi en avait finit avec les deux rénégats. Elle observa toute la salle, et elle vit Laurelin avec le petit homme. Elle se précipita en premier vers Laurelin, examina sa blessur et dit :

- Hum, c'est une profonde blessur que vous avez la cher ami, je pense qui faudrait vous ammener a Nidnama au plus vite !

Puis se tournant le petit garçon elle le regarda. Celui-ci aprés un moment versa quelques qui devienrent de vrai. Kairi le prit dans ses bras et le rassura...

- Ne t'inquiéte pas... c'est finit, finit... avait-elle chuchotait a l'oreille du jeune homme.

A ce moment la, les 9 autres aparurent dans l'escalier, le plus grand menant la petite troupes. Son premier reflexe fut de se précipitait vers son petit frére. Kairi lacha celui-ci pour le donner a son grand frere. Ensuite, elle se tourna vers Laurelin, lui prit son bras pour le mettre sur son épaule et le suporter jusqu'a la sortie...

***

Enfin ils étaient dehors, la jeune elfe respira l'air. Les oiseaux avait recommencer de chanter : tout sembler paraitre que la bataille était finit.
Ils se dirigérent vers le camp, et beaucoup furent étonner de les voir arriver tout les deux avec 10 gamins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Sam 3 Nov 2007 - 21:51
Sombre-chêne planta son épée dans le sol retourné et regarda lentement autour de lui. Les elfes de Gar Thulion se repliaient prudemment, toujours prêts à agir. Finalement convaincus que tout danger était écarté, du moins pour l'instant, il revinrent dans les tranchées en contemplant les sévices qu'avait laissé l'attaque : des pans entiers de terres s'étaient écroulés et les différentes installations s'étaient brisées sous les pieds des barbares du Nord, mais aussi de ceux des elfes, qui désorientés n'avait pu faire attention à l'endroit où les menaient leurs pieds. Ces même elfes, aidés des survivants, commencèrent les répartions.

L'ambassadeur reprit sa lame et l'essuya du sang qui la souillait sur les froques d'un homme mort, puis la remit à l'abris dans son fourreau. A peine avait-il achevé ce geste qu'une main chaleureuse vint se poser dur son épaule. Sombre-chêne se retourna vivement pour voir son parrain sui, surpris, avait retiré sa main tout en souriant. Les deux elfes échangèrent quelques paroles, puis l'ambassadeur le quitta après une brève accolade pour aller trouver le général. Alors qu'il marchait, il chercha une explication à tous les événements improbables qui s'étaient produits en si peu de temps. Les Hommes du Nord étaient-ils arrivés au moment où l'attaque menée par l'armé de Gar Thulion devait avoir lieu par pure coincidence? D'où venaient ces étranges spectres?

Mais plus que tout, une autre question occupait l'esprit de l'elfe. S'en sortiraient-ils?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Sam 3 Nov 2007 - 23:17
Le combat s’achevait, et Silivrien dut prendre appui contre un arbre pour tenir debout. Ses multiples blessures l’avaient bien affaibli, et elle crut même délirer lorsqu’elle vit passer Kairi et Laurelin en compagnie d’une dizaine d’enfants Humains. Elle voulut le questionner, mais il semblait lui-même assez mal en point. Elle préféra donc y renoncer, et rangeant ses armes, elle réclama l’assistance de deux de ses compagnons pour rejoindre l’infirmerie. Sa blessure au bras s’était réouverte, et plusieurs entailles récentes saignaient abondamment. Il devenait assez urgent pour elle d’être confiée aux mains expertes de Nidnama…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Dim 4 Nov 2007 - 12:47
Kairi emena les enfant et Laurelin au guerrisseur Nidnama. Il faut qu'elle le chercha un bon moment, mais finit par le trouver avec d'autre elfe entrain de soigner plus guerrier. Elle seprésenta devant lui et lui dit d'un air grave, et d'une voix précipitait :

- Guerriseur, je connait vos talent, et j'aimeriez que vous les métiez en pratique pour sauver ce jeune elfe et cette enfant, dit-elle en montrant l'enfant humain blesser.

Kairi attenda la réponse, en regardant laurelin qui perdait de plus en plus de sang... Nidnama ferez mieux de ne pas tarder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 4 Nov 2007 - 20:06
A peine la bataille terminée, Nidnama se mit au travail : il se déplaçait sans cesse pour penser les blessés et sauver un maximum de vie. Autour de lui : un véritable champs de mort… Un charnier dont s’approchait déjà les charognards. Il demanda de l’aide autour de lui pour s’occuper de sauver les morts du funeste festin qui s’annonçait. Pour sa part, et comme les autres guérisseurs il ne dormirait sans doute pas de la nuit… Dire qu’il n’avait pas assez dormis et qu’il était lui même couvert de plaies… Pourtant, il avançait et soignait sans relâche, visiblement inconscient de son propre état physique…

Alors qu’il se déplaçait, il ne pouvait s’empêcher de chercher des yeux les quelques rares personnes présentes qui s’étaient attaché son amitié. Pour l’instant, il n’en trouvait aucune… Il finit par demander à Maegethir et Daegal d’aller chercher Silivrien, Rustor et Hatalir mais aussi de ramener vers lui les autres blessés. S’ils étaient encore vivant, ils pourraient trouver son aide pour penser leurs inévitables blessures. Dans le cas contraire… Mieux ne valait pas y penser pour l’instant.

Nidnama avançait donc ainsi depuis un certain et la fatigue se faisait sentire lorsqu’une elfe accompagnée d’un enfant et d’un elfe visiblement mal en point l’aborda. Un tigre se tenait non loin d’elle et il se rappela de son identité. Il lui adressa un sourire avant de répondre :

- Je vais m’occuper de lui sur le champ… Et puisque j’y suis : de votre ami aussi… Il a visiblement perdu beaucoup de sang.

Le guérisseur lui fit signe de lui passer le corps inerte de l’enfant.

- Que font des enfants à un endroit pareil ?

HRP//tout ceux qui veulent bénéficier de mes soins pourraient-ils m’envoyer par mp un descriptif des blessures ? par mp ou en rp ^^… Mais aussi (en mp uniquement) les séquelles que vous voulez avoir. Vous pouvez aussi tomber sur un infirmier. Autel cas, je m’occuperais aussi de rp (c’est moi qui les ai formé ^^) donc même chose !! //HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Dim 4 Nov 2007 - 20:48
Toujours encadrée par deux Elfes de l'Arbre, Silivrien rejoignit le Guérisseur au moment où il commençait à examiner le jeune garçon. Relevant la tête, il put d'un simple coup d'oeil constater que la blessure au bras de l'Elnaith s'était réouverte, et que de nombreuses entailles du même genre couvraient entièrement son corps. Le problème n'était donc pas la gravité des blessures, mais plutôt leur nombre, d'autant qu'elle était d'une pâleur mortelle. Aidée par ses compagnons, elle s'allongea au sol, en prenant appui contre un arbre, tout en désignant l'enfant d'un geste du menton...

-Occupez-vous d'abord de lui Nidnama...je devrais pouvoir survivre encore un peu...

Elle s'adressa ensuite à ceux qui l'avaient portée jusque là...

-Prenez dix volontaires pour aider le Guérisseur au transport des blessés, et envoyez des reconnaissances pour surveiller le repli des renégats...

Les deux Elfes acquiescèrent d'un hochement de tête avant de se retirer, et Silivrien goûta enfin, malgré la douleur, quelques instants de repos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nolofiriel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : quelque part en milieu hostile

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 500 ans à peu près
- -:

Dim 4 Nov 2007 - 20:53
Cela faisait des lustres que Nolofiriel n’avait pénétré un champ de bataille, la dernière fois cela avait été pour soigner une personne mais elle décéda suite à ses blessures trop graves. Elle revenait d’une mission assassine qui avait duré plus d’une semaine en terre humaine, les images de cette mission lui revenaient à l’esprit et la firent rire. Les oiseaux s’envolèrent, et elle continua sa route toujours au pas. Entendant des murmures s’élever dans les airs, Nolofiriel grimpa dans un arbre, le plus proche était le meilleur, vitesse, agilité et la voilà bien cachée par une branche. Sa cape tomba sur ses épaules faisant voir son visage bruni par le voyage, méconnaissable, tarie par les humains, Nolofiriel caressa l’idée d’observer les gens qui parlaient. Elle les vit au loin, c’était tout une compagnie de personnes, quelques unes étaient allongées …
Elle descendit de l’arbre, marchant discrètement elle s’approcha des elfes et humains qui parlaient. Principalement des elfes étaient présents mais il y avait aussi des enfants, humains.
S’avançant vers un buisson, Nolofiriel vit tous les blessés et les non-blessés. Elle balaya le champ d’elfes qui se présentaient à elle. Elle n’en connaissait aucun, sa capuche remise sur la tête, elle observait. Faits et gestes étaient analysés par ses yeux, un faux mouvement et elle plissait les yeux en hochant la tête. Elle remerciait toutes les divinités existantes, n’étant pas repérée elle pouvait passer inaperçue, d’une façon ou d’une autre elle ne se reprochait rien. Au pire elle devrait aider ces elfes.
Beaucoup de sang, beaucoup de plaies, des entailles plus ou moins profondes, du sang et encore du sang. Les yeux illuminés de notre espionne roulaient pour voir un elfe se lever à l’autre bout du terrain, et de l’autre bout elle voyait un elfe souffrir. Réfléchissant, analysant, elle sentait que quelque chose n’allait pas, un sentiment d’insécurité et une nervosité certaine grandissaient en Nolofiriel. Elle fit un pas en avant et sortit de sa cachette, elle vit à ses pieds une personne allongée, la jambe en sang. Rien de grave mais l’elfe perdait beaucoup de son sang, elle compressa sa cuisse, l’attachant avec du tissu et versa du liquide sur la plaie, désinfectée, elle en soutira un bout de bois venant surement d’une flèche, elle l’enroula et le mit dans sa sacoche. Voyant que le sang avait cessé de couler, Nolofiriel ramassa quelques feuilles et les appliqua sur l’entaille, elle ferma le tout avec du tissu. Dénouant la compresse au niveau de la cuisse, elle regarda l’elfe allongé, elle avait comme le sentiment de le connaître. Muette, elle s’éloigna. Et regarda les infirmiers, les guérisseurs et autres fourmiller et passer entre les blessés. Nolofiriel prise d’un élan de générosité se mit à soigner les entailles les moins graves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Dim 4 Nov 2007 - 21:52
Le combat avec les barbares fut terminer, Hataldir était retourner avec ceux de sa maison. quelques secondes plus tards, c'était la fin de la bataille avec les renégats. Hataldir pris des hommes et commenca a chercher apres les blessers et survivants de Gar Thulion. beaucoup d'elfes étaient tomber, le coeur d'Hataldir faisait un bon a chaque fois qu'il apercevait un de ses frères d'armes. ils firent un tas avec les barbares et renégats, pour pouvoire les bruler ensuite pour pas que les maladies se répendent les jours qui suivront. un autre tas avec ceux de Gar Thulion, il aurait voulu qu'on les enterrent avec plus de digniter, mais pour la meme raison que celle des barbares et renégats, ils fallaient les brûler.

il fallu toute la journée pour rassembler les corps, avec l'aide de toute l'armée. enfin, Hataldir pouvait se reposer, il n'avait pas tout de suite fait attention au blessure qui lui avaient ete infliger lors du combat, il n'y en avait pas énnormément, mais il y en a une a l'épaule qui le faisait souffrire plus que les autres. il voulu aller voir Nidnama, mais quand il arriva pret de la tant ou était mis tout le blesser, celui-ci semblait, même avec de l'aide, surcharger. Hataldir décida d'aller laver ses blessures, ne pouvant pas lever son bras drois plus haut que le taille, ses gestes étaient très réduit. pour ne pas rester innactif apres s'etre laver et changer, il décida d'aller voir si il n'y avait pas de travaille pour aider, son bras lui faisait décidément très mal, il ira se faire soigner plus tards si il y avait de la place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 4 Nov 2007 - 22:43
Nidnama s’agenouillait au côté du jeune humain et commença à chercher la cause de son état. Il trouva vite : intoxication. Rien de bien grave. Il devait avoir manger ou bu quelque chose de mauvais et il passerait sans doute le pire mois de sa vie avant de se remettre… Quoi-que, suite au sévices que les renégats avait du lui faire subire, sa convalescence lui semblerais peut être douce… Quelle abomination…

Alors que ces pensées traversaient le guérisseur, il vit Silivrien s’approcher, couverte de blessures. Il lui adressa un sourire et, conformément à sa demande, il retourna à petit enfant. Il fallais lui faire régurgiter une partie du poison et le reste se dissiperais. Mais il aurais besoin de nombreuses purges…

- Que quelqu’un allume un feu… Et mettez de l’eau à chauffer. J’aurais aussi besoin d’eau claire. Vous ! Allongez vous prés de l’Elnaith de la maison de l’arbre. Moins je me déplacerais et mieux je me porterais !

Ces derniers mots s’adressaient à Laurelin. Il pris le petit corps dans ses bras et s’éloigna. Lorsqu’il fut assez loin, il introduit un doigt dans la gorge du pauvre humain pour le faire régurgiter, en prenant soin de ne pas le salire. Il retourna auprès des autres blessés et lui lava abondement la bouche avec de l’eau parfumée à l’athélas. Ceci fait, il le déposa le plus confortablement possible sur le sol sortit l’une de ses lames pour lui infliger une légère entaille au bras. Il poussa un petit cri avant de sombrer dans un profond sommeil. Le guérisseur pouvait à présent s’occuper des autres.

Nidnama s’approcha des deux blessés adossés à l’arbre. Les deux perdaient beaucoup de sang et il semblaient affaiblis. Il commença par bander la cuisse de Laurelin pour stopper l’hémorragie avant de s’occuper des autres blessures. Laurelin n’était que peu atteint en dehors de la profonde entaille qu’il venait de subire et Nidnama décida donc de le laisser au profit d’une Silivrien couverte de blessures.

- Lorsquelle sera prête, je vous donnerais une potion pour vous reposer. En attendant, je ne pourrais pas grand chose pour vous… Si vous soufrez trop, e vous endormirais. Silivrien ? Je vous avais pourtant conseiller de ne pas combattre…

Le guérisseur adressa un sourire moqueur à l’elfe allongée et commença à s’occuper d’elle. Il appliqua rapidement des bandes sur les plaies pour ralentire les hémorragies avant de relever la tête :

- Je vais devoir enlever votre armure… L’eau est-elle chaude ?

On lui répondis par la négative et Nidnama se tourna à nouveau vers Silivrien. Avec douceur, il entreprit de la redresser pour pouvoir enlever l’armure qui l’empêchait d’accéder à plupart des blessures.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 4 Nov 2007 - 22:56
- Faiblesse ... Torpeur ... Douleur ... La voix de Kairi si lointaine ... Le sol qui se dérobe, le temps s' arrête ... Marcher, suivre Kairi ... Non, s' arrêter, dormir ....... Mon sang s' échappe de moi, je le sent, il s ' écoule ... chaud ... L' escalier, les marches ... Une, deux, trois ... Je glisse, je tombe ... Non Kairi me soutient, elle me porte litteralement, Je crie ! ... Aucun son ne sort plus de ma bouche sèche. Par les valars, que j' ai soif !!! Ma tête me lance.
L' air enfin ... je suis dehors ...
Mourir ? ... Vais-je mourir ?? ... Est ce la mort que je perçoit à présent ?? ce froid qui m' envahi, qui me vide ... Vide, Je suis vide ... Ma vie s' égare ... Je marche ... Kairi veut que je marche, elle me force ... j' entend son souffle court, j' entend ses pieds qui trainent raclant le sol sous le poids de mon corps sans force.



-Prenez dix volontaires pour aider le Guérisseur au transport des blessés, et envoyez des reconnaissances pour surveiller le repli des renégats...

- Cette voix ... Je connais cette voix ........ Silivrien ...

et le guérisseur ... Nidnama ... que les valars soit loués ...

L' elfe aux cheveux rouge m' a ramené au camp ...

Courageuse ...


Kairi ...


.....................


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Dim 4 Nov 2007 - 23:14
Silivrien se laissa dépouiller de sa cape et de son armure, tout en adressant un pâle sourire au Guérisseur en réponse à son reproche...

-J'ai essayé de l'expliquer aux renégats, mais ils n'ont jamais voulu me croire...aïe...doucement espèce de brute...

Son oeil pétillant, malgré les blessures, démentait le sérieux de sa dernière affirmation. Elle réalisa alors que son vieil ami Laurelin était allongé à ses côtés. Il n'avait pas l'air très en forme, et l'Elnaith tendit le bras pour lui prendre la main...

-Ouïe...ca va aller Laurelin ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Lun 5 Nov 2007 - 0:17
Sombre-chêne, alors qu'il marchait vers le général, s'arrêta net. Son regard parcourut les nombreux blessés et il tenta d'estimer le nombre d'invalides et de décédés. Malheureusement, ce nombre, bien qu'imprécis, restais élévé. Trop élevé. Les elfes de Gar Thulion, ainsi que leurs alliés Rhoirrims, avaient payé un bien lourd tribut pour les quelques heures de répit qui leur étaient offertes. Mais était-il convenable de qualifier ces instants de repos? Ceux qui le pouvaient réparaient les dégâts dans les tranchées ou aidaient Nidnama à soigner les blessés qui, faute de pouvoir se rendre utile, souffraient de leur blessures. Non, le repos n'était pas d'actualité.

L'ambassadeur observa les hommes du Rohan, qui jusque là ne s'étaient pas mêlés aux elfes. Même si ce n'était que leur première bataille dans cette guerre, il en avait gardé des séquelles. Sombre-chêne s'approcha du guérisseur elfe et contempla ses compagnons, Hataldir qui attendait patiemment qu'un infermier s'occupe de lui, Laurelin qui divagait dans sa semi-conscience, Silvirien qui se laissait soigner par un Nidnama infatigable et tous les autres. En cet instant, l'ambassadeur aurait aimé leur proférer une parole réconfortante, mais aucun mot adéquat de lui vint à l'esprit. Se refusant à ne dire que des paroles intuiles et superflues, l'elfe se contenta de les regarder une dernière seconde avant de se diriger vers les Rohirrims pour les aider à soigner leurs blessés. Tout en marchant, il se maudit de son incapacité à ne pas trouver les phrases qui réchauffent les coeurs quand ils sont envahis par le froid.

Arrivé devant les cavaliers, il s'agenouilla devant le premier blessé et commença à laver ses plaies avant de de les panser.


Eleriol, de son côté, n'avait pas cherché la compagnie des autres elfes. Nul désespoir ne l'habitait mais il n'était pas non plus confiant. Il s'était contenté de prendre les événements lorsqu'ils venaient, et agissait en fonction. Alors qu'il marchait tout autour du camp en passant de fourré en fourré, un mouvement attira son attention. Des feuilles qui s'agitent, alors que le ventest ailleur, voilà qui était bien étrange. Intrigué, l'ancien ranger plissa les yeux et s'approcha de l'arbre supect en frôlant les feuilles mortes des ses pieds. Arrivé à une dixaine de mètre du mérisier, il aperçut un ombre qui sauta d'une branche pour s'approcher le plus discrètement possible d'un buisson.

Et soudain, sans prévenir, la forme quitta sa cachette pour venir en aide à un blessé, puis à d'autres. Eleriol abandonné à son tour l'ombre de la souche qui le camouflait et s'approcha de l'inconnue dont personne ne semblait avoir remarqué l'arrivée. S'agenouillant auprès d'elle, il fit mine de l'aider dans sa tâche et lui dit :

L'aide d'étrangers est souvent la bienvenue, mais il est toujours agréable de connapitre le nom de son sauveur.

/Je parle à Nolofiriel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolofiriel
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : quelque part en milieu hostile

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 500 ans à peu près
- -:

Lun 5 Nov 2007 - 1:31
Nolofiriel s'était rendue utile cependant elle avait été repérée, malgré elle ... elle entendait les nombreuses personnes gémir autour d'elle. Ne sachant trop s'il fallait aider les plus touchés ou ceux qui comme la personne qu'elle soignait en ce moment, étaient moins blessés. Elle s'affairait quand une ombre qui planait au dessus d'elle s'agenouilla à ses côtés. Aucune aide ne lui était necessaire et pourtant cet elfe décida de venir la voir elle.
*Voilà ce qui arrive quand on aide*
Elle jeta un coup d'oeil furtif à l'homme qui s'était placé à sa droite, il semblait s'interresser à la manière dont elle soignait l'elfe dont elle s'occupait, pourtant il n'y prêta guère d'attention.

"Pressez cet endroit je vous prie, tenez ce bout là et serrez fort."

Elle se donnait toute âme dans sa tâche et ce n'était pas une telle question qui allait la déboussoler pourtant c'est ce qui se passa. Elle recousait une faible entaille et elle repensa à cette demande "connaitre le nom de son sauveur ..." résonnant dans sa tête, cette phrase si normale, si banale, la retourna. Elle regarda de ses yeux fermes, durs, froids son interlocuteur, d'une mine doucement découragée, les traits de son visages souillés elle lui répondit d'une douce voix ...

"Je ne sauve personne, je ne sauve personne. Je ne donnerais mon nom qu'à celui dont les oreilles ne l'ont pas entendu. Souillé, mon nom est souillé, mieux vaut ne pas le connaitre."

Souillé, peut-être mais c'était par simple gourmandise, par simple faits de sa part, par simple volonté. Elle savait que son nom pourrait être connu et il ne valait mieux pas le répandre pas ici, pas aujourd'hui dans cette heure de bonté. Repensant à son ex amant, elle sourit, d'où lui venait donc cette pensée si enfouie ...
Elle reprit avec concentration sa tâche attendant une réaction de la part de l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Lun 5 Nov 2007 - 10:33
Silivrien paraissait blesser aussi, tout le monde paraissait blesser ! Kairi regarda autour d'elle, des mort partout, personne ne semblait vivant.... elle était épuiser... trop épuiser. Nidnama le guerrisseur soigner l'enfant, qui n'avait rien de grave... Laurelin ! Kairi avait fermer les yeux prés a s'en dormir, sans savoir si celui-ci avait survecut... Elle balaya du regard affoler tout le camp, sans se souvenir que Le noble se tenait juste prés d'elle. Il respirait, mais parassait inconsient.
Kairi avait mal, la folie lui monta a la tête, puis elle ferma les yeux et tomba par terre, évanouie... Sa dernierre vision fut celle de son tigre... celui-ci avait sentit ce qui s'était passait. Courut vers Kairi étendu sur le sol et poussa un énorme rugissement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Lun 5 Nov 2007 - 11:50
Les guérisseur étaient fort occupés, Nidnama lançait des ordres à ses subalternes pour tenter de soulager le plus de monde possible. La tache était ardue car nombres de blessés se trouvaient dans un sale état.
Les émanations des différentes potions donnaient à l' air une odeur apaisante. Laurelin reprennait doucement conscience et il sortit de sa torpeur lorsque Silivrien lui pris la main en s' adressant à lui.

- Il serait déplacé de me plaindre de cette entaille à la cuisse, fussent elle large et profonde, alors qu' une Dame courageuse souffre en silence de plusieurs blessures à mes côtés, répondit-il, ta présence ici me réconforte Silivrien bien qu' il me navre sinçèrement de te voir mal en point et j' ai quelques remords à profiter des vertues curatives de ta main, je commence à me sentir mieux ajouta-t-il en lui souriant malgré la douleur.
- J' espère te voir rétablie rapidement, les gens de la maison de l' arbre, ainsi que nous tous, avons besoin de toi.
Je crois que pour l' heure, je vais me contenter de me savoir encore en vie, malheureusement, beaucoup parmi nous n' ont pas eu cette chance.


Il regarda l' Elnaith d' un air triste ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nous ne sommes qu'un [LIBRE]
» Nous ne sommes pas des amies. Nous sommes des étrangers avec des souvenirs.
» Nous ne sommes pas là pour vous faire du mal - Feat Laurelin
» Keith C. Bradigan - parce que nous ne sommes pas seuls dans ce monde
» Nous ne sommes pas seuls.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Vertbois-le-Grand-
Sauter vers: