La route d'Umbar

Aller en bas 
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Ven 26 Oct 2007 - 11:58
Le convoi avançait lentement, éloigné de sentiers principaux et interdit d'Urlok il était clair qu seule Al noor pourrait les accueillir. Certains moururent d'épuisement parmi les réfugiés, les blessés terminaient d'agoniser. Sur le midi Meakil ordonna qu'on achève les malheureux. Kalimë ne comprenait plus très bien son comportement, où était l'homme qui avait salué sans ciller un seigneur elfe à la rogue mal placée 6 mois plus tôt? Maintenant il assassinait des innocents. La carvane se présenta à l'oasis à la nuit tombée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrod Ben Elros
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 30
Localisation : Inconnue
Rôle : Exile

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain (Numénorien noir)
- -: 31
- -:

Sam 27 Oct 2007 - 14:46
Ils chevauchaient depuis l'aube. Des hommes de l'est battaient le désert à leur recherche, maintenant s'en était sur. La nouvelle était répandue... Les 2 fugitifs les plus recherchés d'Harad avait reparu.

Le sable n'aidait pas les chevaux, mais seule la route du désert leur était ouverte, la rive était tenue et les pistes aussi...

L'eau commençait à manquer vers la fin de la journée... Un homme mourut de soif dans l'après-midi, personne n'ayant la force de l'ensabler il fut laisser au charognard. A la nuit tombante les murailles de la forteresse d'al-Massar apparurent. Le poste était réoccupé, et il apparut vite que ce n'était pas par des loyalistes. Un des soldats fut dépéché à l'oasis pour aller chercher de l'eau et des vivres. Il revintavec son cheval chargé quelques heures plus tard. Le camp avait été installé sur une dune à quelques centaines de mètres de l'oasis mais assez loin pour paraitre un simple camp de caravane.


Qui ira négocier demain?
Toi, et 2 gardes. en tenue simple. Il y a des lieux qui valent la peine plus que d'autres. Les tripots du port abritent plus de têtes brulées.
S'il le faut vraiment négociez le Kraken hurlant, l'or leur a toujours plut... Mais la moitié de ce trésor y passera pour sur.

Trouve un navire, peu m'importe pourvu qu'il aille en Gondor ou à Arzawa. Cet or DOIT parvenir dans notre cité.
En lui germait peu à peu l'envie de réinvestir cet or pour acheter l'allégeance de clans de waith elaj et d'unités de l'Est. Et pour lui-même...batir un empire si grand que seul les valrs lui dicteraient sa conduite. Mais il sentait une autre force, plus insidieuse, plus forte, plus attirante l'appeler. "Reviens-moi, et reprenons-tout" il l'avait dit à Nimrod, mais une autre voix le déchirait l'appelait plus forte que jamais, comme surgie des abysses. Le seigneur noir dans sa terible splendeur..

Reviens-moi, ensemble nous conquèrerons le monde. un vassal fidèle nepeut renier son allégeance...
Il fut scouer de crises semblables toute la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Terres du Sud :: Le Harad-
Sauter vers: