Arrivée au Poney Fringant après un périlleux voyage

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Wilhelm
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 24
Localisation : Minas Tirith.
Rôle : Valet du Roy.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit.
- -: 38 ans.
- -:

Ven 7 Déc 2007 - 18:43
Les "méchants" étaient tous dans un motton... Wilhelm saisit joyeusement une torche et la lança en direction du tas d'ennemis, espérant qu'ils seraient assez bêtes pour tous prendre en feu à cause de leurs vêtements...
Mais le hobbit ne le saurait pas tout de suite, car il préféra ne pas risquer de prendre lui aussi part à un feu de joie. Il se retourna et partit à la belle hâte en direction du comptoir, où il se cacha pour une deuxième fois.

"Etellion, cache toi ! On risque de brûler d'une minute à l'autre !"
hurla-t'il, ne sachant même pas si son plan avait fonctioner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorlund
Ambassadeur du Rohan
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 25 ans
- -:

Ven 7 Déc 2007 - 19:21
Un des bandits vit arriver sur eux la torche. Elle s'abatit à ses pieds,mettant le feu à ses vetements. Mais dans ce que l'on pourrait nommer du courage, il donna un coup de pied dans la torche qui roula en direction du comptoir et de ses bouteilles d'alcool. L'homme poussa alors un cris rauque, les flammes commencaient à le mordre sérieusement. Il entreprit alors d'éteindrele feu avec sa cape. Il y parvint mais sa jambe était sérieusement brulée. Il gisait au sol incapable de se relever mais toujours dangereux dans la rage qui l'animait.

Eolrund combattit l'ennemi qui se trouvait devant lui, un robuste gaillard à la musculature impressionante. L'homme maniait une grande masse d'arme. Il la fit siffler pres des oreilles du rohirrim qui ne dû son salut qu'a une courbette inélegante. L'homme eu se qui sembla un rictus et pour montrer sa force fit voler en éclat une des tables de la salle. Un des pieds de la table vola en direction d'Eorlund, l'atteigant en plein ventre. Le rohirrim fut sérieusement secoué et tomba sur le sol, le souffle coupé. La brute prit alors sa masse à deux mains et la leva au dessus de sa tete pour donner le coup de grace au cavalier. Eorlund fut plus rapide. L'homme s'arreta, la masse au dessus de lui, pret a frapper mais son regard se portait sur son ventre, rouge de sang et la lame argentée d'Eorlund qui tronait au milieu. Il lacha sa masse qui tomba derriere lui dans un grand son matt. Il s'écroula à la renverse, sur une chaise qui craqua sous son poids.

Eolrund se releva et observa la salle. Dans un coin, Forlong combattait Lyric. Les sbires de se derniers, qui n'étaient pas dans le carré étaient au sol et sans vie. Autour d'eux, les hommes de bree regardaient sans intervenir. A l'autre bout de la piece, le dernier carré des sbires retrecissait. Il restait encore 6 hommes qui combattaient cote à cote. Face à eux, des hommes de Bree. Eorlund se dirigea vers eux. Dix hommes de bree étaient aux prises avec les bandits. Eorlund vint les aider. Il ramassa une lance et l'utilisa en javelot. Elle atteignit en homme en pleine jambe. L'homme, la lance en travers de la cuisse s'écroula dans un cris. Eorlund s'adressa alors aux 5 derniers combattants:

-Nous sommes deux fois plus nombreux que vous. Vous êtes acculés à ces murs, vous n'avez aucune perspective de fuite. Vous vous êtes bien battu, nous vous laisserons la vie sauve si vous posez vos armes.

Pour toute réponse, il obtint un crachat.

-Pas de pitié, tuez les tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Ven 7 Déc 2007 - 22:31
Lyric bloqua le coup de l'epee de Forlong, et lanca un couteau en frappant en meme temps avec sa lame sur la cote de Forlong.
Le capitaine bloqua le coup de son adversaire avec Lunerill, mais ne put eviter le couteau, qui se planta dans son bras gauche.
Forlong serra ses dents de douleur, puis s'elanca a nouveau vers son adversaire.
Lyric etait un fin bretteur, c'etait le cas de le dire. Il para les premiers coups de Forlong avec une facilite inhabituelle.
Mais le dunadan etait aussi un guerrier habile. Il etait veteran des nombreuses guerres et apprenti des maitres Derin et Silka Sorge, et sa lame antique forgee au Arnor, Lunerill, etait une excellente arme.

Les deux combattants tournaient l'un autour de l'autre, comme dans une danse etrange. Ils se sautaient dessus, leurs lames se croisaient, puis se separaient a nouveau.
Le regard de Forlong etait concentre sur son adversaire, toutes ses pensees tournees sur le combat, il ne voyait pas ce qui se passait autour de lui.

Les lames se croiserent a nouveau. Forlong sauta sur le cote, et tenta une attaque rapide, mais son adversaire para le coup avec son epee courte.
La sueur coulait sur le front du capitaine, ses cheveux etaient en desordre, sa chemise a moitie dechiree, le sang coulait de son bras blesse par le couteau et de son visage.

Le combat continuait, et Forlong faiblissait. Il commencait a penser qu'il allait mourir dans ce duel, qu'il avait rencontre un adversaire meilleur que lui.
Mais soudain la scene des civils tues et le rire moqueur du sbire lui apparut devant les yeux.

Il sauta. Sa lame coupa l'air, visant l'artere du cou de Lyric. L'adversaire se couvrit avec son epee, mais Forlong au lieu de frapper, se roula par terre, et enfonca de toutes ses forces la lame dans le ventre du sbire.
Celui ci le regarda avec plus de surprse que de mal, puis sortit son deuxieme poignard, et en s'ecroulant par terre enfonca encore la courte lame dans le torse du capitaine.
Un jet de sang sortit des levres de Lyric, lorsque son corps frappa contre le sol.
Forlong se releva lentement, et retira son epee du corps mort de son adversaire. Il dit encore:
-Je t'avais dit que je me vengerai...
puis s'ecroula inconscient sur le sol de l'auberge.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 24
Localisation : Minas Tirith.
Rôle : Valet du Roy.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit.
- -: 38 ans.
- -:

Ven 7 Déc 2007 - 22:53
-Nous sommes deux fois plus nombreux que vous. Vous êtes acculés à ces murs, vous n'avez aucune perspective de fuite. Vous vous êtes bien battu, nous vous laisserons la vie sauve si vous posez vos armes.
Wilhelm entendit le Rohirim dire celà ! Il avait fuit le comptoir après avoir étaient le feu qui le léchait. Ces gens avaient fait du mal à son pays. Ils ne méritaient pas de vivre ! Désormais derrière les mauvais et invisible à l'oeil de ses camarades, il plongea sa lame dans le dos d'un des prisonniers. Pas assez pour que transperce des deux côté. Le guerrier eut un étrange sourire et cracha un liquide rougeâtre par terre.
-Pas de pitié, tuez les tous!
Wilhelm sortit sa lame du dos de l'homme et la plongea dans celui d'un autre. Ils mourraient tous. Ils attaquaient sa Comté. Ils mourraient tous. C,était de sa faute, mais perosnne ne le saurait jamais. Et il ne le regretterait pas. Il avait fait son devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorlund
Ambassadeur du Rohan
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 25 ans
- -:

Ven 7 Déc 2007 - 23:18
Le dernier carré des brigands était composé d'hommes trés habiles au combat. Et bien que les hommes de Bree furent nombreux, ils ne pouvaient opposer que leur courage à la science des armes des sbires de Lyric.

Un des bandits, engagea le combat immediatement apres la sentence du rohirrim. De son cimetère, il fit voler la tête d'un jeune combatant de Bree. La tête vola de plusieurs mètres avant de toucher le sol. Ce geste eu pour effet de mettre du beaume au coeur aux hommes de Bree. Ils se ruerent comme un seul homme sur les derniers forbands. L'un tomba sous l'assaut de trois hommes. Un autre supprima un homme de Bree d'un coup de taille puis en élimina un autre d'un coup en pleine gorge. Ce fut son dernier geste, il venait d'être transpersé par deux lames. Un troisième mourut le coeur percé par une lance. Un quatrième emporta dans la mort un des soldats de Bree.

Le cinquième des bandits voulut rompre le combat quand il vit que ses camarades lutteraient jusqu'a la mort. Il s'echappa de l'emprise des hommes de Bree en taillant le flanc d'un d'eux. Mais il se heurta alors à Eorlund. Il pointa son épée en signe de défi. Eorlund fit de même. Les épée crissèrent en s'entrechoquant. D'un coup de pied, Eolrund fit chuter l'homme. Quand il voulut ramasser son épée, lalame du rohan s'abatit sur sa main, qui se separa du reste du corps. L'homme dans un hurlement se ramassa sur lui même. De sa main gauche, il tenait son moignon droit. Il leva alors la tête vers Eorlund. Ce dernier pu alors s'apercevoir que le combattant était extremement jeune, entre 16 et 18 ans. Ses yeux fixaient Eorlund. En eux, nulle haine mais de la peur. Eorlund allait se laisser attendrir quand il se souvint du gamin de 10 dont la tête gisait à présent à quelques metres de son corps. Le rohirrim posa sa lame entre la base de la nuque et les épaules.

-Puissent les dieux te pardonner car moi je ne le peux pas !

Puis il enfonca doucement la lame dans la nuque du garcon qui s'éffondra sans un cris.

Eorlund se tourna alors vers la salle. Les hommes de Bree commencaient à relever leurs blesser et à compter leurs morts. Un homme parcouraient les corps pour achever les brigands qui n'avaient pas encore expiré leur dernier souffle. Il y avait une bonne trentaine de cadavres dans l'auberge. Le regard du cavalier se porta sur l'atroupement dans un coin de la salle. Il vit Forlong rouler de coté et planter son épée dans les entrailles de Lyric. Si cette vue, bien que macabre, lui procura satisfaction, il fut étourdis par la suite des événements. Lyric venait de planter une lame dans le torse du Capitaine.
Eorlund courrut alors auprés de son ami. Il s'agenouilla pres de lui et examina l'ampleur de la blessure. Il ne savait que faire, il décida d'appeler à l'aide:


-Rangers, accourez, vôtre capitaine à besoin de vos savoirs!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 24
Localisation : Minas Tirith.
Rôle : Valet du Roy.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit.
- -: 38 ans.
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 4:58
Le combat était désormais terminé ! Wilhelm s'approcha lentement d'Eorlund, sans vraiment chercher à savoir si Etellion était là... Le hobbit savait se débrouiller, il était vivant.

"Au nom de toute la Comté, je vous remercie d'avoir prit par à ce combat, Rohirim... Je resterais bien pour aider à réparer mais... mon coeur bat à la chamaille - je dois aller en Comté, à Hobbitebourg pour voir si ça va bien là-bas. Si je le dois, je combattrai. À vosu de choisir votre voix, mon ami ! Peut-être nous reverrons-nous....après tout, jamais deux sans trois ! "

Ayant dit cela, le hobbit se tourna et quitta l'auberge. Il retourna près de son poney et reprit la route de Hobbitebourg. Il espérait secrètement que son compagnon de voyage le rejoindrait...
Il quitta ainsi Bree avec un caaractère nouveau...et non sans avoir accomplit un dernier acte important....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 10:27
Des deux rôdeurs, Erumlegos fut le plus prompt à réagir. Il se dirigea à grands pas vers Forlong et s'agenouilla auprès de lui, posant sa lame courbe souillée de sang près de lui. Il posa sa main droite sur le front du capitaine, visiblement soucieux, puis lentement sortit le couteau du torse du dunedan. Aussitôt, le sang sortit, nimbant ses habits de rouge. l'elfe écarta la chemise de Forlong et dit à Eorlund :

Tenez ce chiffon contre la plaie.

Sans attendre de réponse, le rôdeur s'actva : il sortit de sa poche de l'athelas séchée qu'il broya tout en demandant un récipient d'eau sans s'adresser à personne. Heureusement, l'aubergiste qui regardait la scène depuis le début, satisfit le besoin de l'elfe, qui après un vague merci plongea les feuilles cicatrisantes dans l'eau. Finalement, il trempa un tissu propres dans le mélange ainsi obtenu avant de l'utiliser pour bander la plaie.

Il répéta les mêmes opération sur la blessure sur la bras gauche du capitaine, et finalement dit :

Heureusement ses blessures ne sont pas mortelles, il s'en remettra.


De son côté, Halbarid avait inspecté les cadavres, à la recherche de divers indices. Il n'en trouva qu'un, mais qui avait tout de même son importance. Chacun des assassins portait, à la base du cou, un sinistre tatouage : un tête de mort d'orque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elen-Palantir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 62

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 11:13
Eorl regardait avec lassitude les tas de cadavres qui s'enchevetraient sur le sol. La plupart de ces hommes étaient de leur côté, mais avaient été enrôlés de force ou étaient déjà de bons gardien de la cité. Voilà que la tête remplie de mensonges, ils se faisaient tués pour une cause qui n'était pas leur.Après un soupir il essuya la lame de son épée tachée de sang. Elle étincela légèrement sous le soleil du matin. Il était bientôt onze heures. Un petit oiseau chantait, d'un cri doux et mélodieux, insignifiant dans le bruissement des feuilles sur les arbres. Une larme coula légèrement sur sa joue, imperceptible et insignifiante. Il sortit une grosse bourse d'or. Il déposa 1000£ à côté du barman évanoui. Voilà qui réparerait les dégâts et bien plus.

Un jeune garçon suffoquait, le ventre légèrement ouvert.

- Il a besoin de soins!

Vite, il sortit de sa sacoche une herbe et un liquide tel qu'il en avait fait boire à Eorlund. Il atténuait la douleur et stoppait les hémorragie.
Il prrit un linge propre. Il le placa sur la blessure et mit l'herbe dessus. Un savoir du Rohan. Il lui fit boire le liquide et le sang s'arrêta de couler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorlund
Ambassadeur du Rohan
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 25 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 11:15
Tandis qu'il tenait le chiffon sur la plaie de Forlong, le hobbit vint parler à Eorlund. Il l'écouta attentivement bien que son esprit fut ailleurs.

-Bien, maitre hobbit, faites bon voyage. Nous nous reverrons surement, à la bonne fortune.

Le hobbit rebroussa chemin et s'en alla. Erumlegos s'affairait à nettoyer la plaie du Capitaine. Enfin le verdict tomba, le capitaine était hors de danger mais toujours inconscient. Eorlund désigna un homme de Bree du doigt:

-Aidez moi, nous allons le porter dans sa chambre, il a besoin de repos.

Eorlund prit les bras de Forlong et l'homme de Bree les pieds. Ils transportèrent ainsi Forlong au deuxième étage, dans sa chambre. Ils l'installèrent sur le lit. Eorlund déposa à sa droite l'épée scintllante de Forlong. Ceci fait, il referma la porte de la chambre et redescendit dans la grande salle où l'on venait de trier les morts des deux camps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elen-Palantir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 62

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 13:47
Eorl regarda un peu partout. Regardant le hobbit et les autres il exigea:

- Je veux que chaque homme ait sa sépulture. Il ne sera fait autrement.

Il regarda le sol. Un petit sac de pièces était ici, mit sur le sol. Il le ramassa et l'ouvrit. Il contenait un petit poignard. Celui-là ne portait pas la marque de l'orque aux quatre crocs, mais était gris clair et ouvragée. De petites branches montait du petit pommeau à la garde. Il le mit dans le fourreau où le sien avait été perdu dans la bataille.

- Aidez-moi à les transporter. Oh, aussi, réveillez le Poirredebeurré, après qu'on ait tout nettoyé, au risque de le voir faire une crise cardiaque...

Il prit par les pieds un des hommes ennemis. On les mirent tous en une ligne parfaite. Il sortit, épée à la main. AU bout de deux heures il y eut autant de trous que d'hommes decédés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etelion
Pair du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 951
Age : 26
Localisation : Assis au pied d'un chêne.
Rôle : Fumeur d'herbe à pipe.

~ GRIMOIRE ~
- -: Hobbit
- -: 39
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 14:08
Etelion sortit dés que le combat fut fini. Il attendit son compagnon hobbit à côté d'un arbre, lequel sortit à son tour de l'auberge, sa monture à ses côtés.

- Enfin !

Wilhelm était surpris mais Etelion put voir un sourire sur son visage.

- Tu ne croyais quand même pas que je te laisserais partir tout seul !? C'est bien plus sûr à deux, surtout si nous devons encore nous retrouver nez à nez avec ces gens immondes tueurs d'innocents !

Il sourit à son tour, et commença à marcher vers le Hobbitbourg, à la droite de Wilhelm.
Etelion prit la parole pendant la fin du voyage.


- Alors, c'était ton premier combat, n'est-ce pas ?

// Je suis pas là du week end .. je rentrerai demain soir ! Wink //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r27.imgfast.net/users/3215/16/77/31/avatars/911-61.jpg
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2983
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 14:21
Forlong se reveilla environ une demi heure plus tard. Il ouvrit ses yeux, et essaya de se relever, mais ressentit soudain une douleur forte au niveau du torse et du bras gauche.
La memoire lui revint lentement. Les sbires, les enfants tues, Lyric...
Il fut un geste brusque cherchant son epee, mais se calma voyant qu'elle etait tout pret.
Il n'etait donc pas prisonnier de ses ennemis.
Il se rapella du combat, et sourit avec satisfaction; Lyric etait mort.
Mais qui etait lui et ses hommes? Pourquoi les gardes de Bree les combattaient si eux aussi etaient au service de la cite?
Il y avait trop de questions a poser, et Forlong etait le plus haut grade du groupe. Son devoir l'attendait.
Il se releva, lentement, et ressentit au debut un peu de nausee.
Mais l'athelas que le ranger appliqua sur ses plaies avait un effet miraculeux.
Le sang ne coulait presque plus, le capitaine pouvait marcher normalement.
Il attacha son epee a sa ceinture, et essaya de changer la chemise dechiree, mais abandonna ses efforts apres un moment; avec son torse blesse et son bras gauche immobilise, cette action etait pratiquement impossible.
A ce moment Bannor, le jeune ecuyer de Forlong entra dans la piece. Il sourit en voyant que son maitre etait reveille, et lui aida a changer de chemise. Forlong lui dit:
-Merci Bannor. Je t'ai vu combattre contre les sbires aujourd'hui. Tu feras un excellent chevalier.
Le jeune homme sourit, rougit, et repondit:
-Merci mons...Forlong.
Le capitaine but un peu d'eau qui se trouvait dans la caraffe posee sur la table, puis commenca a descendre l'escalier.
Il se retrouva dans la salle principale remplie d'hommes, les dernieres cadavres furent mis dans le coin de la piece, les civils evacues.

Il s'approcha de Eorlund, et lui dit, avec un sourire faible:

-Eorlund, a Edoras, lors de notre premiere rencontre vous avez dit que le Nord va avoir besoin de gens de bonne volontée et qu'une lance de plus n'y pourra qu'être bénéfique. Je suis content que vous soyez avec nous!


Il serra la main du Rohirrim.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elen-Palantir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 62

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 16:36
Eorl était heureux que le capitaine était rétabli, si faible et inapte à se battre soit-il. Il s'approcha de lui et de Eorlund et leur dit:

- Je ne crois pas quand ayant tué cet homme que tous les maux qui étaient ici s'effaceront du jour au lendemain. Cette marque, là l'orque. Je vois plus clair à présent.

Il ramassa un poignard qui gisait encore sur le sol, oublié.


- Je crains que les orques ou les gobelins des montagnes ne soient impliqués dans cette affaire. ET là, ce ne serras pas 30 mais 500 êtres à tuer, beaucoup plus redoutable que ces jeunes soldats inexpérimentés, et sans haine. Car, eux, au contraire on la grande haine des elfes et des hommes, ce qui n'est pas bon pour personner d'entre nous, vu que je ne croit pas que nous comptions d'orques dans nos rangs. Ce n'est qu'une hypothèse mais je crains qu'elle ne se vérifie très vite.


Le chant des oiseaux avait cessé.

- Allons donc, pour l'instant nous devrions nous reposer, tant qu'il en est encore temps... Tant qu'il en encore temps..., répéta-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorlund
Ambassadeur du Rohan
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 30

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 25 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 17:24
Eorlund nettoyait ses mains pleine de sang quand il vit Forlong entrer dans la piece. Le capitaine semblait fatigué mais il était encore debout et c'était l'essentiel. Forlong s'approcha de lui. Aux mots de Forlong, le cavalier du Rohan fut touché. Il serra chaleureusement la main que lui tendait l'homme du Nord. Il chercha des mots pour répondre mais nuls ne vinrent.

C'est à ce moment qu'Eorl arriva. Il exposa sa théorie sur les orcs. Eorlund ecouta attentivement. Puis il intervint:

-Capitaine, je pense aussi que les orcs sont sous cette affaire. Ces hommes qui nous ont attaqué, portent tous la marque de la bague et de la dague de mes agresseurs et voleurs de chevaux. Si nous ajoutons à cela les troubles en Arnor qui motivent nôtre voyage, nous pouvons penser qu'une armée orc se prepare à marcher sur l'arnor. Et cette armée sera commander par des hommes. Nous avons peut etre ici des éléments éclaireurs ou d'avant garde. Ayant eu vent de la venue d'un capitaine du Nord ils ont décidé de le supprimer. Cela explique que les hommes de Bree soient intervenus. S'il ne fait pas de doute que le conseiller soit verreux, il n'a à mon sens pas maille à partie avec ces tueurs là. Voila ce que je pense capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Arrivée au Poney Fringant après un périlleux voyage
» L'Auberge du Poney Fringant
» Le Poney Fringant
» L'amour dans Bilbon
» le Silmarillion...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: La Comté :: Bree-
Sauter vers: