A la recherche d'ombres

Aller en bas 
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Jeu 29 Nov 2007 - 18:03
[Suite du trjet du groupe de Hataldir]

Le soleil était haut dans le ciel pour une journée d'hiver, et il semblait que ses rayons avaient chassés vers le Nord tout nuage. Pourtant, il faisait froid, si froid. L'air, glacial, péntrait à l'interieur des poumons tel une lame aiguisée et ressortait des naseaux des chevaux et de la bouches de leurs cavaliers en une fumée blanche qui avait tôt fait de disparaître dans le ciel.

Mais se n'était pas tout : un vent tout aussi argessif que la température soufflait en puissantes raffales du Nord, rendant l'avancée des cannassons difficiles, si bien que les elfes furent obligés de se pencher sur l'encolure de leur monture pour leur faciliter la tâche.

-Passez au nord de Dol Guldur et allez vers l'ouest jusqu'à ce que le Grand Fleuve vous arrête. Ensuite, montez vers le Nord, car c'est vers là que vos proies se dirigent pour y chercher refuge.


Cela avait été les dernière paroles de Gelmir juste avant que son propre groupe ne parte vers la Cité Détruite dans le même but que hataldir et ses compagnons. La chevauchée continuait, et toujours rien n'était visible à l'horizon, si ce n'est les Monts Brumeux à l'Ouest et la lisière sombre de la Forêt Noire à l'Est.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Jeu 29 Nov 2007 - 21:37
Enfin, la nuit interminable laissa place au soleil aveuglant, mais pourtant le froid était toujours présent, omni présent d'ailleur. Aucuns nuage n'essayait de lui faire face, les seules ombres étaient celle des dix elfes aux galops depuis des heures et des heures, sans relâche il continuait leur chemin mais bientôt ils devraient s'arreter pour se reposer un peut, et leurs chevaux aussi, même en étant les meilleurs du monde, les montures s'éppuisaient aussi, mais pour cela, Hataldir préférait d'abord arriver sur les rives du fleuves de l'Anduin, ce serrait le premier point de leur course.

Malgré toute les épaisseur de vêtements qu'ils avaient, le froid glacial s'infiltrait comme un serpent... Les doigts, les bras, les pieds, tous s'engourdissait pour laisser des memebres casiment inerte, un feu chaud ne serra pas de refu, car le long du fleuve, il ferait encore plus froid. Enfin, au loin, Hataldir apperçu des volatiles dans le ciel au loin, d'ici on ne pouvait pas savoir de quel genre d'oiseaux il s'agissait, mais apres un moment ce fut avec émerveillement qu'ils les reconurent, des mouettes, oiseaux restant au large des mers et océans, et aux endroits ou le flot de l'eau était important, gardant en son ventre des tonnes de poissons qui ne demandent qu'a être dévoré par des bes acéres... Hataldir essaya de puiser dans les reseves des montures de ses co-équipiers, Fëanor, lui tenait bon, mais il sentait quand même une perte d'allure, accélèrant tout de même, les autres firent de même, pendant un temps qui parraissait durer une éternité, mais ils y arrivèrent avec une grande joie, les rebords de l'Anduin, tous descendirent de leur montures, déscellant celles-ci et leur donnant a boir et a manger pour qu'ils se remettent d'applomb pour le landemain, mais les elfes aussi avaient besoin d'un repas chaud, de parler un peut puis de dormir avec un bon feu, mais Hataldir gardait l'oeuil ouvert, il soupçonnait les autres d'en faire de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Sam 1 Déc 2007 - 20:40
Le repos avait été de courte durée, mais bénéfique. Tout le monde avait récupéré son énergie et sa résistance au froid, celui-ci était moin robuste que le jour précédent mais était présent quand-même. Le réveil avais été joyeux, tous riaient et blaguaient malgré la fatigue et le froid qu'il avait subis. Ils se remirent vite en scelle et continnuèrent leur escapade, longeant la rive ver le nord, le paysage semblais être le même a chaques secondes, minutes et heures, le fleuve sur leur côter et un horison toujours plus loin. Derrière le fleuve, au loin se dressait de hutes montagnes, vieille et imposante. Enfin ils arrivèrent a un pont, ce qui changea quelque peut la monotonie du paysage, mais ne le traversèrent pas pour autant, il devait continuer ver le nord, quoi qu'il arrive.


Soudain, Hataldir apperçu quelque chose au sol, pas d'objets, pas de restes, mais des traces, des traces de sabots vieille de quelques jours, heureusment qu'il eu plu, sinon l'endroit serais rester sec et on aurait pas pu distinger de traces, tant-dis que la boue avait sècher avec le froid des jours avant, enfin quelque choses depuis quelques jours enfin un indice! mais était-ce une trace de ceux qu'ils cherchaient?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Dim 2 Déc 2007 - 10:12
Le petit groupe s'était arrêté pour examiner les traces visiblement laissées par un cheval. Mais pouvait-on considérer que cela constituait un indice? En effet, chacun pouvait encore se souvenir de ces êtres sans formes qui glissaient au-dessus des cadavres sur le champ de bataille comme portés par le vent. Avaient-ils vraiment besoin d'une monture pour aller plus vite?

Les traces, intactes dans la boue gelée, continuaient ainsi sur une centaine de mètres pour brusquement bifurquer vers l'Est, vers les Monts Brumeux. Bien sûr, elles disparaissaient dans le cours du Grand Fleuve, mais un large gué rendait toute traverséé envisageable. Que faire? Suivre cette piste sans être sûr de sa viabilité, ou suivre les conseils de Gelmir?

Personne, des sept elfes qui accompagnaient Hataldir, ne parla. Peut-être ne savaient-ils pas comment conseiller le caporal, mais il était également possible qu'ils soient trop heureux de se défaire de la responsabilité d'un choix difficile, d'autres avaient été gradés et la décision leur incombait donc.

Et aujourd'hui, cet autre était Hataldir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Dim 2 Déc 2007 - 20:19
Hataldir réfléchis, quel chemin choisir, sachant qu'aucune des deux n'est sur? Leur temps était compté, et rien ne l'arretait, il semblait même s'accèlérer au plus grand désaroie du caporal, mais il devait réfléchir vite et efficacement, c'était le commandant de cette mission, la premiere qui lui fut été donner en tant que commandant seul maître de ses gestes, actes et paroles. Il se retourna ver ses compagnons, et choisis se mots avec une extrême attention et vigilence, il leva son regard ver ses amis et dit:

"Je ne pense pas que suivre cette piste est la meilleur des solutions, nous devrions continuer notre chemin, Gelmir avait ses raisons, alor n'attendons plus, et si par malheur je me suis tromper dans mon choix..."

il ne termina pas sa phrase et se contenta de remonter en scelle et de recommencer leur poursuite ver l'inconnu, toujours aussi nargueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Lun 3 Déc 2007 - 19:42
Dans le vent qui souffalit toujours, face aux cavalier, un son aigu retentit, long et puissant. Mais on ne pouvait être sûr d'avoir entendu cette étrange plainte, car l'air sifflait si fort aux oreilles des huit cavaliers que tout autre son se perdait dans le vent. Et pour l'instant, rien ne permettait de déterminer l'origine, s'il y avait, de ce sifflement.

Une heure encore passa, sans incident, montone. Personne n'osait le dire, mais on commencçait à le penser fort : cette chevauchée était-elle bien utile. Etait nécessaire d'épuiserainsi les cheveaux pour aller à la poursuites de... chimères? Par respect pour Hataldir et Gelmir, rien de ces doutes n'étaient dit à voix haute, mais l'incertitude régnait. Au loin, une barre noir assombrissait l'horizon, et le vent faisait sans cesse grossir cet annonciateur de mauvais temps.

Mais le groupe fut finalement obligé de s'arrêter. Devant les elfes s'étendait un étendue de terre boueuse qui s'étendait sur plusieurs miles vers le nord et sur près de trois lieues vers l'Est. Il se trouvait que le sol formait ici une dépression et était au même niveau que le fleuve. les dernières pluies ayant été violents, on pouvaient sans mal imaginer l'inondation qui avait eu lieu, surtout que non loin vers le Nord était le confluent de l'Anduin et de la Rivière aux Iris qui elle aussi avait du voir son lit grossi par les précipitations.

Heureusement, un pont franchissait le fleuve juste à cet endroit, permettant ainsi de passer sur la rive droite du Grand Flauve qui promettait une avancée rapide grâce au sol dure qu'elle offrait. Depuis leur départ, le chasseurs avient pu voir plusieurs ponts, on pouvait donc imaginer qu'un autre permettrait de rejoindre l'autre rive si beoin était. hataldir pouvait aussi choisir de contourner les marais par l'Ouest, ce qui constituerait une considérable perte de temps, mais aussi l'assurance de perdre de vue le fleuve.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narmacil Dunadan
Ambassadeur d'Arnor
Ambassadeur d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région Namuroise, Belgique
Rôle : étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 60 ans
- -:

Dim 9 Déc 2007 - 8:56
Durant toute la galopée, Alet n'avait même pas prononcé un mot. Tout s'était passé si vite. Depuis qu'il avait reçu une lettre lui apprenant l'assassinat de son père, de sa mère et de ses deux petits frères, il n'avait plus pris part à aucun combat. Il restait dans le camp pour aider les blessé mais restait amorphe. Il y avait si longtemps qu'il n'avait plus parlé.
Lorsque le caporal Hataldir vint lui parler pour lui expliquer qu'il avait besoin de lui, il accepta sans répondre mot. Mais durant la courte nuit qui venait de s'écouler, Alet eut un étrange songe. Une espèce de révélation où sa famille lui disait de relever la tête. Avec cette phrase de son père qui résonnait toujours dans sa tête :
"L'échec, mon fils, ce n'est pas de tomber. Non, l'échec c'est de rester là où on a chuté."

Alet pris alors la décision qu'il agirait alors autrement. D'un coup, il repris courage décidé à user de son malheur et de sa tristesse pour combattre avec plus d'ardeur encore tous les ennemis du peuple elfique. Si bien qu'il eut bientôt fait de revenir à hauteur de caporal qui fut étonné de le voir reprendre des couleurs et sourire.

"Veuillez m'excusez pour mon attitude déplorable de ces derniers temps, caporal, mais je vous assure que c'est terminé et que ça ne se reproduira plus. A part ça, je pense qu'il existe une autre solution bien plus simple et plus rapide quoi qu'il arrive. Nous sommes donc 7 ? Plus les chevaux, il ne faudrait pas une graende embarcation pour descendre le fleuve. Nous traverserons alors le fleuve sans perdre de temps, et ce serait un avantage considérable contre ceux que nous poursuivons. Toutefois, je reconnait qu'il faut d'abord trouver la ou les embarcations qui nous sont nécessaires. C'est pourquoi je pense que nous devons changer de rive et dès que nous rencontrons quelqu'un qui possède un navire, nous lui achetons... Je suis prêt à y mettre tout ce que je possède, bien que ce ne soit pas grand chose en vérité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Mar 11 Déc 2007 - 12:00
Ce nouveau détour ne fut pas accueilli avec joie, loin de là Personnes se parlaient mais la tension se faisait resentir par tous. Ils ne restèrent pas là pour se morfondre ou perdre du temps dans des discutions sans fin et dénoué de sens, le caporal pris la ferme intention de continuer en passant le pont, ainsi la chevauchée continua, soudain, un cheval arriva a la hauteur de Fëanor et tira Hataldir de ses pensées, Alet fut comme brusquement réveillé, aucuns mots n'étaient sorti de sa bouche depuis le départ ce qu'il l'avait inquiéter mais n'avait pas relever mots. Hataldir écouta avec attention, et répondis avec calme et sérénité:

"Alet, ne vous excusez pas vous n'avez rien fait de mal! Pour votre proposition bien que l'idée m'avait éfleurer l'esprit, elle en est resortie tout de suite, car en embarquation nous serions a la merci de nimporte quel ennemi, même en aillant de bons archer ce serrait mettre en peril la vie de tous les hommes qui nous accompagnent, les seul geste qui nous seraient donner est de encocher et décocher sans autres moyens de se défendre, et puis nous ne savont pas vraiment ou sont ces "ombres" elles ont peut être effectivement longer la rivière, mais il me semble qu'il ne l'ont pas fait éternellement et pour finir, si par chance il reste des traces ou indices, avec un moyen de transport nautique nous les raterions. dans d'autres situations, j'aurais suivi votre idée, mais la , nous ne savont presque rien de notre destination."

Hataldir et ses hommes continuèrent ainsi pendant plusieurs miles mais une odeur âcre attaquait les narines de chacuns d'eux, une odeur de mort. Soudain, levant les yeux ver le ciel, il apperçu des veautours, animal annonciateur de mort et de malheur, baissant les yeux au sol, après avoir entendu des gloussement derrière lui, il distingua des formes inerte au sol...

//HRP: désolé si je ne suis pas tous les jours présent, mais je suis comme beaucoup en examens, et je n'ai pas toujours l'occasion de passer//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narmacil Dunadan
Ambassadeur d'Arnor
Ambassadeur d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région Namuroise, Belgique
Rôle : étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 60 ans
- -:

Ven 14 Déc 2007 - 15:12
"Je comprend mon erreur.
Toutefois, il faut que nous trouvions une solution au plus vite. Je pense que si nous séparions nous risquerions de tomber dans une embuscade et même par groupe de deux ou trois nous serions vite tués.
Il nous faut à tout prix trouver une solution. Caporal, Seigneur Gelmir, aucun de vous n'a un pouvoir ou un savoir qui dépasserait mon entendement et qui nous permettrait de retrouver leurs traces. Chaque seconde qui s'écoule dans le doute est une seconde où ils nous échappent. Nous ne pouvons nous fourvoyer ni dévier un tant soit peu de leur route. Vous êtes nos guides, et mes pauvres talents de soldat sont forts inutiles ici je crois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Sam 15 Déc 2007 - 13:06
//Gelmir n'est pas là, il est dans un autre groupe...//

Petit à petit, les formes sur le sol se firent plus visible au fur et à mesure que le groupe avançait. D'un amas informe, la chose se précisa et répidement on put comprarer ce qui gisait au sol à deux elfes. Mais la ressemblance s'arrêtait là : tous deux, complètement dénudés, portait de nombreuses marques de coups qui violaçaient à de nombreux endroits leurs membres, et de nombreuses plaies "ornaient" leur corp, mais aucune n'était profonde. Mais tout cela n'était pas le plus marquant. Ce qui rendait horrible ce triste tableau, c'était la peau de ces personnes : craquelée, noircie, dure, elle donnait un aspect inhumain aux deux corps, qui visiblement n'étaient pas morts des coups qu'ils avaient reçus, mais bien de froid, certainement dans une eau glacée. Facilement visible sur le ol poussiéreux, on dicernait des traces, comme si les deux cadavres avaient été amenés jusqu'ici. Et ce traces se dirigeaient vers... les Monts Brumeux.

Et tout à coup, le même cri sinistre que tantôy retentit dans les airs, et cette fois on ne pouvait le confondre avec le gémissement du vent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hataldir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : En guerre!!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 125
- -:

Mer 19 Déc 2007 - 12:03
Tous les elfes approchèrent des corps inèrtes et noircie des ces êtres, tous regardèrent et se turent, un silence plus triste et appeurant que celui qui a duré preque la quasi totalité du chemin, tous réfléchissèrent et purent imagniné quel souffrances ces personnes ont pu endurer, mais il ne devait pas rester là, Hataldir pris la parole et se retourna ver eux:

"Un bien triste tableau que voila, mais ne nous atardons pas et ne prenont pas peur, vous êtes toujours la en vie et en pleine forme dite vous que la vie est un bien précieux et que vous ne voulez pas la perdre aussi facilement que ceux là..."

Soudain, un bruit perçant les firent tous sursauter et leurs regards se tournèrent tous, comme par instinct, ver les Monts brumeux. Des montagnes noires et imposantes s'offrait a leurs yeux, Hataldir n'avait pas remarqué qu'elles étaient là, pourtant elles étaient bien visible, trop a son gaoût. Le cri qu'Hataldir avait cru entendre un peut avant dans la journée avait recommencer de plus belle, et cette fois-ci, avait glacer le sang de ses co-équipiers, mais Hataldir se devait de garder la tête froide il se tourna et dit:

"Allons-y, notre chemin semble etre tout tracé..."

Et sur ces mots, il commença a trotter puis galopper, les autres se firent attendre, se regardèrent puis le suivirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narmacil Dunadan
Ambassadeur d'Arnor
Ambassadeur d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région Namuroise, Belgique
Rôle : étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 60 ans
- -:

Dim 23 Déc 2007 - 11:20
Alet fut horrifié à la vue des deux cadavres. Toutefois, l'intervention et le calme dont faisait preuve le caporal et le seigneur Sombre-chène le rassura si bien qu'il repartit finalement avec plus de haine encore et de désir de vengeance dans son coeur. La galopée était longue et rapide mais bien évidemment nul n'avait le coeur à converser ou à bavarder ce qui rendait la poursuite quelque peu sinistre. Le soldat elfe dit un mot à l'oreille de son cheval qui accéléra et se mit aux côtés de Sombre-Chêne et du Caporal.

"Puis-je vous demander la manière dont vous analysez la situation. Où en est-on selon vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» Les Ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Vertbois-le-Grand-
Sauter vers: