Une menace peut en cacher une autre

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Sam 1 Déc 2007 - 10:17
[Suite su dernier chapitre : le collier]

Au camp, on ne s'inquiétait pas trop de l'absence de l'Elnaith. Si les derniers ordres du prince Erumelgos avant de partir avaient été de chasser les derniers hommes du Nord, l'absentéisme de Silvirien laissait à chacun l'opportunité de se reposer après un si rude combat mené contre les rénégats. Chacun vaquait donc à diverses occupations : l'un préparait le repas tandis que l'autre réparait les machines de siège endommagées, alors que d'autres se contenataient d'observer les maigres flammes qui apportait une maigre chalauer dans le froid omniprésent.

En outre, les gardes étaient moins vigilants et marchaient autour du camp en faisant plus attentions aux agréables effluves de la soupe qui chauffait lentement qu'à ce qui se passait à l'exterieur... à tort.

Et tout à coup, cela arriva. Personne ne s'y attendait, et la réaction fut longue pour des elfes. Des cris puissants avaient retentis, accompagnés du son des cors. De tout autour du camp jaillirent une cinquantaine des rescapés de l'armée de Meovan, profitant de l'effet de surprise et compensant leur inferiorité numérique par leur rage de vangeance : quelle différence y avait-il entre elfes rénégats et elfes de l'armée de Gar Thulion? Chaque attaquant tué serait une victoire pour les elfes, mais se serait chaque fois une dure réussite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Sam 1 Déc 2007 - 14:11
Kairi Logis trainait de le camp depuis maitenant un bon moment. Elle avait pensé plusieur fois à aller voir les petis humains, mais elle se retenait a chaque fois, pour on ne sait qu'elle raison. Elle passait devant toutes les tentes, en se demandant où était son Elnaith qu'elle n'avait pas vu depuis déja deux heure. Ne sachant vraiment pas que faire, elle s'adossa un arbre et s'ajenouilla. Son tigre posa sa tête sur ses genoux. La jeune elfe allait fermer les yeux pour se reposer un peu, mais le bruit d'un cor retentit derriere elle. Elle se leva brusquement et se retouna... elle crut réver un instant : une cinquentaine de renégat survivant fonçait vers eux. Elle courut vers la tente des enfant et entra en trombe, certain d'eux sursauta de suprise. kairi annonça :

- Les enfants, surtout ne bougeait d'accord ? Ne sortait pas de la tente !

Tout de suite aprés, le petit Marach dit inquiet :

- Mais pourquoi ? Que ce passe-t-il dehors ?
- Les renagats nous ont attaquer suprise ! Sil'te plait, ne sortai pas
Marach et les autres enfants furent d'un coup affolé, et chacun se réfugia en boule au fond de la tente, tous l'un a côté de l'autre. kairi sortit et se tourna vers Lewis :

- Veille sur cette tente, ne laisse personne ni entré ni sortir compris ?
Le tigre comprit ce que voulait dire sa maîtresse et s'assit devant la tente. kairi tourna les talons et s'éloigna en sortant son épée. ce combat aller être dur : Les elfes renégats n'était certe plus beaucoup, mais les elfe de Gar Thulion, eux, n'était pas préparé....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 2 Déc 2007 - 22:04
Laurelin avait fait ce qu 'il pouvait pour aider et encouragé l' elnaith durant leur course pour parvenir au campement. Courageuse, elle avait serré les dents sans se plaindre gardant un train étonnament rapide compte tenu des blessures qui la faisait souffrir.

- Nous y sommes !! , avait crié Laurelin à l' adresse de l' elnaith qui n' en pouvait visiblement plus, j' aperçois les permières tentes.

La situation était loin d' être favorable, quel ne fût pas la surprise des deux elfes de voir leur campement envahi par au moins une cinquantaine des renégats qu' ils pensaient avoir défait quelques temps auparavant.
Laurelin aperçut brièvement le tigre de Kairi qui poussait des rugissements et attaquait quiconque osait s' aventurer trop près de la tente où était rassemblés les enfants.

- Bien joué Kairi !!! , pensa Laurelin sortant Estelië de son fourreau.

D' autres elfes avait fort à faire près de la tente des prisonniers repentis, les renégats encourageants par des cris leurs anciens compagnons à les rejoindre.

L' attaque soudaine avait quelque peu destabilisée les elfes du camp qui semblait totalement désorganisés.
Laurelin se tourna vers Silivrien, qui venait de s' arrêter. Elle semblait jauger la situation, plissant ses grands yeux emeraudes. Sans nul doute cherchait elle le meilleur moyen de remettre de l' ordre au sein des troupes de Gar Thulion.

- Ma chere amie, l' interpella Laurelin pointant son épée vers le campement, les humains appelleraient ceci : Un sacré foutoir !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Dim 2 Déc 2007 - 23:07
Silivrien fut un instant décontenancée par la vision désastreuse qui s'offrait à elle, mais son instinct du combat reprit rapidement le dessus, d'autant que son apparition sur le champ de bataille avait redonné une coup de fouet au moral des troupes. Quelques cadres de l'Arbre la rejoignirent spontanément pour recevoir leurs consignes. Ayant vite évalué la situation, l'Elnaith aboya quelques ordres brefs pour organiser des escouades de tireurs et des groupes de contre-attaque. Elle demanda en priorité d'aller secourir les enfants Humains, vaillamment protégés par Lewis. Sans attendre le résultat de ses décisions, elle encocha une flèche et regarda Laurelin avec un petit sourire en coin, avant de commencer à vider son carquois sur les intrus...

-Tu l'as dit, un sacré foutoir...et maintenant, sus aux Barbares...


Dernière édition par le Lun 3 Déc 2007 - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Lun 3 Déc 2007 - 8:39
Nidnama décida de suivre l’une des traces, celle qui semblait la plus récente, celle qui correspondait le mieux à ses souvenirs… Tout ce qui s’était déroulé depuis qu’il avait récupérer la plante lui apparaissait comme dans un rêve et il ne parvenait pas à se souvenir du chemin qu’il avait parcouru. Après un certain temps d’errance, Nidnama découvrit une nouvelle clairière… N’aillant aucun point de repaire, le guérisseur finit par monter au sommet d’un arbre dans l’espoir de voir la lisière de la forêt…

Il choisit donc un orme montant plus haut que tout ses voisins et qui devrait lui offrire un bon point de vue. En utilisant ses poignard comme prises, ils parvit à se hisser jusqu’aux premières branches. De là, il monta rapidement quelques mètres avant d’arriver à des branches plus fines. Se doutant qu’elles supporteraient à peine son poids, Nidnama fit son possible pour ne pas trop les fatiguer.

Après maints efforts, il parvint à jeter un regard sur l’ensemble de la forêt, à distinguer une ligne indiquant la lisière et quelques fines colonnes de fumé. Sous ses pieds, un craquement de sinistre augure se fit entendre. La position du camps noté, Nidnama s’apprêtait à descendre lorsque la branche sur laquelle il se tenait, trop longuement sollicitée lâcha. Le guérisseur se rattrapa in extremis à une branche en dessous et se rétablit tant bien que mal. Les mains écorchées et l’ensemble des bras secoués, Nidnama acheva néanmoins la descente le plus rapidement possible en priant pour ne plus avoir de mauvaises surprises du genre…

Son espoir ne fut pas déçut et il put se mettre en route vers le campement… Il marchait ainsi depuis prés d’une heure lorsqu’il remarqua un mouvement dans les arbres : des renégats ! Un groupe d’elfes dans ces armures si caractéristiques… Pour ne pas être repéré, il se jeta désespérément au sol et attendit. Le groupe d’elfes noirs avançait tranquillement et ne l’avait pas remarqué. Le guérisseur entreprit donc de les suivre pour savoir ce qui se tramait… La traque durait depuis un moment lorsqu’une brindille craqua sous les pieds du guérisseur, faisant se retourner l’un des renégats…

Ce dernier ne vit qu’un petit écureuil blanc, Aladon, courir sur l’herbe et il se détourna. Nidnama remercia son écureuil d’un signe avant de reprendre la traque… La direction ne laissait plus aucun doute : ils se dirigeaient vers le campement. Arrivés prés de la lisère, ils s’arrêtèrent, attendant le moment propice.

Nidnama, tapis dans un fourré se résigna à attendre qu’ils se décident à l’attaque : seul, il ne pouvait rien contre plus de 60 elfes et armes et il ne pouvait avertir le campement sans se faire repérer, et tuer.

Après une longue attente, les renégats finirent par sortire de leur léthargie, ils se répartirent autour du camps et débutèrent l’offensive : s’approchant furtivement des sentinelles, ils les égorgèrent pour conserver l’effet de surprise, cependant, l’une d’elles eut le temps de faire sonner son cor… Se sachant révélés, les renégats attaquèrent en hurlant et en faisant sonner leurs propres cors pour semer la panique.

Pendant ce temps, le guérisseur n’était pas resté inactif : s’étant dispersés, les elfes étaient devenus des cibles faciles pour un Nidnama seul et armé de poignards empoisonnés… Une petite dizaine s’étaient effondrés sans un bruit alors qu’un poignard leur perçait la gorge…

Lorsque l’attaque débuta, Nidnama dut observer un nouveau temps d’inaction : à découvert, il n’avait plus aucun avantage et ne pouvait donc qu’attendre que les renégats rentrent dans le camps… C’est donc le cœur brisé que Nidnama vit les sentinelles tomber sous les coups des traîtres. Lorsque les cors sonnèrent, Nidnama se leva et débuta une charge silencieuse sur les talons des renégats. Il les rejoint alors que le combat faisait déjà rage et pesta en comprenant qu’il ne pourrais les abattre à distance sans risquer la vie des défenseurs…

Il dégaina donc les deux lames doubles accrochées à sa ceinture et rentra dans la mêlée en lançant de toute ses forces :

- A Elberth !!! Manwë !!

Aux noms des Valars invoqués avec force, quelques combattants se retournèrent pour voir le guérisseur frapper ses premiers adversaires avec force. Il se montrait redoutable car sachant le nombre d’assaillant limité, il savait que ceux qu’il endormirais ne se relèveraient pas avant la fin du combat. Point besoin de les réveiller… Nidnama se contentait donc de se protéger et de blesser superficiellement des renégats qui, touts étonnés sombraient dans le sommeil à la moindre blessure…

Un petit nombre était déjà tombé sous ses coups lorsque Nidnama se retrouva face à un adversaire l’aillant observé et donc faisant lui même tout pour éviter les blessures même superficielles…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Lun 3 Déc 2007 - 12:49
//
Sombre-chêne a écrit:
une cinquantaine des rescapés de l'armée de Meovan

Ce sont des hommes du Nord, pas des rénégats. Pas la peine de modifier vos posts, mais prenez-le en compte pour la suite.//



L'effet de surprise passé, les elfes purent se réorganiser sous les commendements de Silvirien, et la discipline elfique eut tôt fait de redonner l'avantage à ces derniers. Chaque Elnaith réorganisa sa maison, et tandis que l'Arbre s'activait sous les ordres de Silvirien, celle du marteau de colère forma un mur de bouclier, rapidement soutenue par la Harpe dont les lances firent leur lots de vicitmes.

En fait, après la dernière bataille, les effectifs des elfes s'étaient quelque peu réduits : en effet ceux de la Fleur d'Or étaient partis vers Minas Tirith rejoindre Rustor, et près d'une trentaine d'autres étaient désormais en train de chasser les spectres sous les ordres notammant de Hataldir et Gelmir. En comptant tous les invalides et les morts, l'armée de gar Thulion était passée de cinq cents soldats à deux cent trente âmes.

Cela laissait malgré tout un avantage considérable aux elfes sur les barbares du Nord rescapés de l'éctombe qui avait eu lieu tantôt.

Au bout d'à peine dix minutes de combat violent, un nouveau cor, différent du premier, retentit. Après avoir assené un dernier coup puissant sur leur adversaire, les attaquants se replièrent aussi vite qu'ils étaient venus, laissant derrière eux une dixaine des leurs pour trente elfes tués.

Une poursuite était certe envisageable, mais les autres s'étaient repliés d'une manière bien étrange : au lieu de partir tous dans une même direction, chacun était parti de son côté. Il était possible qu'ils se rejoignent par la suite, mais il y avait tellement de pistes à suivre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mar 4 Déc 2007 - 14:05
Instinctivement, l'étrange façon dont les Barbares s'étaient dispersés éveilla la mefiance de Silivrien. D'un geste de la main, elle intima l'ordre à sa Maison de n'engager aucune poursuite, en espérant que les autres l'imiteraient. Elle demanda à tous les Commandants présents de se regrouper autour d'elle, afin de prendre une décision en commun. Dès qu'ils l'eurent rejoint, elle lança un débat qu'elle espérait bref...

-Je pense que c'est un piège. Ils espèrent que nous allons les poursuivre par petits groupes, afin de pouvoir nous attaquer par surprise en plein bois, et en supériorité numérique. De plus, cela nous rendrait plus difficiles à regrouper s'il nous fallait rejoindre le campement en cas de nouvelle attaque. A mon avis, il vaut mieux nous retrancher ici, et organiser notre défense avec plus de vigilance. Il semble que nous nous soyons laisser griser par la victoire...Quand nous serons parfaitment en place, nous pourrons envisager de lancer une reconnaissance discrète pour localiser leur camp. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mar 4 Déc 2007 - 18:59
Les elfes du campement avaient tout d' abord pris les assaillants pour des elfes renégats mais c' étaient vite rendu compte de leur erreur. Il sagissait en fait d'humain, ce qu' il restait de l ' armée de Meovan qui portait la même tunique noire arborant les deux grandes lettres rouges T-P que les elfes renégats, la méprise était facile.
L' attaque des barbares fût aussi brève que destructrice et leur façon de se disperser aux quatres coins de la forêt avait rendu toute poursuite impossible.
Laurelin aperçut Silivrien rassembler les commandants des differentes maison pour une petite réunion improvisée. Le piege des barbares était grossier et certainement étaient-ils en train d' en discuter.
En attendant leur décision sur les prochaines actions à effectuer, Laurelin tenta de s' approcher de la tente où était rassemblé les enfants mais Lewis était toujours là, fidèle au poste et Kairi, sa maitresse n' était pas dans les environs. Le grognement hostile du tigre le dissuada rapidement d' aller plus loin.

- Tout doux le chaton !! Répliqua l' elfe au félin, je passe mon chemin, Tu n' auras pas de Laurelin au petit déjeuner aujourd' hui, non mais !...

Finalement, il se dirigea vers la tente des renégats repentis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Mar 4 Déc 2007 - 19:13
Les renégats, qui était enfait les barabares de Meovan que Kairi avait confondu, s'était maitenant dispércer dans toute la forét et celle-ci était tellement touffus qu'ils n'y avaient aucune chance de les puisivrent. Ainsi Silivrien avait convoqué certain commandantpour parler de quelque'chose dont Kairi ignorait le sujet. Elle se rendit donc vers la tente où lewis faisait le guet. Mais arrivé a mi-chemin elle put voir Laurelin essayant d'entrer et se faire repousser par le tigre. Laurelin passa donc sont chemin.Kairi se dérigea vers Lewis. Arrivé a côter de lui, elle sourit et lui lançat un ordre bref :

- Suis moi ! nous allons voir Laurelin que tu as si gentiment repousser...

Tous deux se dérigérent vers la tente où se trouvait les renégats repentis, où se trouvait également Laurelin. Elle entrit dans la tente et repera immédiatement son ami. Elle se plaçat a côter de lui et dit avec un sourir dont elle vait le secret :

- Je voit que tu ne peut pas faire le poid face a un tigre qui bloque le passage ! Je t'ai chercher tout a l'heur, avant la bataille, où étais-tu passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mar 4 Déc 2007 - 22:28
Les renégats repentis se tenaient tranquille. L' attaque des barbares n' avait pas l' air d' avoir éveillé en eux de sentiments particuliers. Ils semblaient calme et Laurelin fût rassuré. Il allait justement sortir de la tente lorsqu' il aperçut la tête d' un félin passer par la porte immediatement suivi par sa maitresse, un sourire radieux aux lèvres à qui il répondit :

- Kairi ! Heureux de te voir. Dis donc, impossible de s' enquerir de la santé des petits humains, ils ont un ange gardien tout velus avec de grandes griffes qui croque tout ceux qui cherchent à s' approcher d' eux ...

Il partit d' un grand rire puis enchaina :

- Il n' est pas facile d' être ami avec Lewis lorsque tu n' es pas à proximité, mais bravo pour ta présence d' esprit et merci pour les enfants, voila un tigre fort bien dressé.
Pour répondre à ta seconde question, disons que ... Je me suis promené sur des chemins que je n' avait plus emprunté depuis bien longtemps en compagnie d' une amie, malheureusement, la charmante ballade s' est brusquement interrompue avec le son lugubre d' un cor ennemi.


Les deux elfes sortirent de la tente tout en conversant, Laurelin faisant remarquer à Kairi que la réunion des commandants n' était pas encore terminée et qu' il leur fallait encore patienter pour savoir quelles seraient leur décisions.

- Maintenant que le '' matou '' est calmé, peut être ai-je encore le temps de voir Marach histoire de le rassurer lui, et les autres enfants avant qu' un elnaith nous appelle, que dirais tu m' accompagner ? Proposa l' elfe à Kairi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Mer 5 Déc 2007 - 13:37
Kairi répondu presque imediatement a Laurelin :

- Pourquoi ? Alons-y se ce pas !
Ainsi tous deux se dirigérent vers la tente où les petis enfants humain se trouvait. Enfin arrivait a celle-ci, Kairi invita son ami a entrer le premier et aprés quelques temp de parlote de poitesse l'un entre avant l'autre, Kairi céda la premiere avec un sourir et entra dans la tente suivit de Laurelin. Al'intention des jeune homme, La jeune elfe prit la parole en les voyants tous tremblant :

- Vous n'avez plus a vous inquiétez, ces barbares se sont enfui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mer 5 Déc 2007 - 18:56
Tous les Elnaith s'étaient réunis auprès de Silvirien et avaient écouté ses paroles. Cette réunion avait un aspect visuel assez particulier : en effet, les six elfes offraient, par les teintes de leur tenue, un contraste de couleur assez frappant : vert, blanc, bleu, or et argent se mélangeaient pour former une admirable palette. Après un temps de réflexion, l'Elnaith de la Fleur d'or, un elfe à la longue chevelure brune, répondit :

Je ne pourrais que vous approuver lorsque vous dîtes que nous nous sommes laissés aller après notre victoire. Par conséquent, il faudrait en effet renforcer les différents dispositifs de défense. Mais rien ne nous assure qu'ils attaqueront à nouveau, et la mission que nous a laissé le prince Erumelgos n'était-elle pas d'éliminer les derniers dissidents du Nord? Envoyons quelques éclaireurs pour trouver leur campement s'il y a, et nous aviserons ensuite sur la méthode à appliquer.

Quelque uns hochèrent la tête pour approuver, tandis que d'autres se gardaient d'émettre un jugement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mer 5 Déc 2007 - 20:32
Silivrien arrondit les sourcils et esquissa un léger sourire en réponse aux propos de l'Elnaith de la Fleur d'Or...

-Oui...enfin en gros, nous disons la même chose. Mais je pense qu'il ne faut pas se précipiter pour envoyer des éclaireurs. Laissons les Barbares constater que leur ruse n'a pas marché. On peut supposer qu'alors, ils se replieront et dégageront les alentours. Pendant ce temps, renforçons nos défenses, et quand nous serons prêts, mais pas avant, nous pourrons faire une reconnaissance pour repérer leur camp...

Laissant sa phrase en suspens, elle interrogea ses confrères d'un profond regard de ses prunelles émeraude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mer 5 Déc 2007 - 21:21
Marach et les autres enfants avaient acceuillis les deux elfes avec enthousiasme et Laurelin fût heureux de constater qu' ils ne manquaient de rien. La tente était spacieuse et ils avaient tout le confort qu' il était possible de leur apporter en ce lieu.
Lewis eut beaucoup de succes et Laurelin s' amusa de voir Kairi assaillie de question sur son félin. Cela se transforma rapidement en un cours dont le sujet était '' Le tigre ''.
Assis en cercle, les enfants écoutait, fascinés, les explications de Kairi concernant les vies et moeurs des fauves et lorsque tout fût dit, chacun eut le droit de faire une petite caresse à Lewis.
Enfin, les deux elfes ressortirent de la tente, non sans avoir assuré Marach et ses petits camarades qu' ils reviendraient bientôt.
Laurelin, jeta un rapide coup d' oeil vers la réunion improvisée des elnaiths. Les débats semblaient sur le point de se terminer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Ven 7 Déc 2007 - 23:04
Tous les autres Elnaith aquiécèrent, et cette fois ce fut l'Elnaith de la Harpe qui parla :

-Nous sommes donc d'accord, reconstruisons les différents systèemes : tranchées, abris, rediposition des mahcines de tirs... Positionons nos différentes maisons en fonctions de leurs atouts, Arbre en avant, Marteau en première ligne de défense avec la Harpe et l'Hirondelle en soutien, ainsi que la Fleur d'Or et la Maison du Roi prêts à intervenir. Nous pourrions également compter sur une quelconque aide de Nidnama, qu'il mette ses potions à notre service, mais je ne sais pas où il se trouve actuellement. Mais nous pouvons commencer dès maintenant je pense...

Un silence approbateur suivit cette déclaration, et on n'attendait plus que la réponse de Silvirien pour débuter la remise en place du camp.


Un cavalier encapuchoné arriva dans le camp, son visage était invisible. Aussitôt repéré, deux elfes vinrent à sa rencontre, armes prêtes à être sorties. Un bref échange de parole inaudible, puis l'un des deux soldats invite l'inconnu à le suivre tandis que l'autre se dirige à pas précipités vers les Elnaith à qu'il dit :

Arminas, conseiller du prince Erumelgos, est ici. Il vient approter sa parole pour le remplacer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 8:34
Silivrien hocha la tête en signe d'approbation, avant de joindre la parole au geste...

-Excellent...allons donner nos ordres pour...

L'arrivée du garde interrompit son discours...

-Arminas, conseiller du prince Erumelgos, est ici. Il vient apporter sa parole pour le remplacer.

L'Elnaith de l'Arbre interrogea du regard ses confrères, avant d'inviter le conseiller à approcher...

-Je vous en prie Seigneur Arminas, joignez-vous à nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 10:57


Arminas s'inclina et en se redressant dit :

Les paroles de cette elfe sont légèrement éronnées. Je ne suis ici que pour conseiller, il me serait impossible de remplacer le prince Erumelgos. Je vois que vous avez été attaqué... des hommes du Nord si j'en crois ce que j'ai pu voir. Vous avez apparemment déjà élaboré une stratégie, je n'interviendrai donc pas. Je serai avec vous jusqu'à la fin de ce triste épisode, n'hésitez pas à me consulter. Je vais de ce pas déposer mon maigre paquetage, et je reviendrai après.

L'elfe s'inclina à nouveau, puis suivit le même soldat qui l'avait accompagné vers un baraquement vide. Cette apparition pour le moins rapide passée, les Elnaith se séparèrent pour donner les directives aux elfes de leur maison.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Sam 8 Déc 2007 - 12:52
Le combat contre ce nouvel adversaire allait débuter lorsqu’un cor sonna : les hommes se replièrent en quelques instants, laissant les elfes complètement désorientés. Voyant non loin Silivrien empêchant ses hommes de partire à la poursuite des assaillants, Nidnama ne se fatigua pas en achever et partit au chevet des blessés… Il découvrit avec horreur que deux de ses infirmiers étaient tombés pendant le raid ce qui eu le don de l’exaspérer au plus haut point… Le guérisseur s’apprêtait à se mettre au travail lorsque, sur une inspiration, il retourna auprès de ses victimes en espérant en trouver une encore vivante.

Il récupéra ses dagues, les nettoya négligemment dans les vêtements des hommes noirs avant de tâter les poux de ceux qui avaient été laissés pour morts. Deux d’entre eux étaient encor vivants. Il les désarma et se dirigea vers les dirigeants après avoir organisé la prise ne charge des blessés.

Comme il approchait du groupe de gradés Nidnama remarqua un elfe qui était mené a eux, monté sur un cheval, il se présenta comme étant un conseillé de Rustor ce qui l’étonna : sa venue juste après l’attaque était pour le moins étrange mais bon…

Le guérisseur s’approcha donc et s’inclina devant les Elnaith attendant de recevoir l’autorisation de parler.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Dim 9 Déc 2007 - 17:35
Les Elnaith se dispersèrent, saluant au passage le Guérisseur qui attendait. Sous leur impulsion, le campement reprit rapidement des allures de forteresse aux structures parfaitement organisées. Silivrien appela un des Elfes de l'Arbre pour lui transmettre ses consignes, en demandant notamment de ratisser avec prudence les alentours, en évitant de s'enfoncer profondément dans la forêt. Il s'agissait seulement d'effectuer une reconnaissance du périmètre immédiat pour sécuriser la zone. Dès que son messager eut tourné les talons, elle revint à Nidnama, auquel elle adressa un sourire espiègle...

-Oui...qu'y-a-t-il Guérisseur de mon coeur ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 9 Déc 2007 - 20:01
Les Elnaith se dispersèrent, laissant Nidnama avec la seule Silivrien. Celle ci commença par envoyer un de ses hommes ratisser les alentours avant de se tourner vers Nidnama avec un sourire espiègle… Décidant de se laisser aller sur le même registre, Nidnama lui répondit en la jaugeant d’un regard amusé :

- Votre homme risque de trouver plus de ces hommes dans les alentours qu’il ne le croyait, Elnaith de mes pensées… Il devrait aussi les trouver étrangement immobiles… Mais là n’était pas le sujet de ma venue : deux des attaquants ont plus ou moins survécu… Il serait peut-être possible de les interroger…

En quelques instants, le sourire de Nidnama disparu, remplacé par un regard empli de souffrance qu’il s’empesa de baisser vers le sol :

- Ha… Oui, une dernière chose : je voudrais demander votre pardon : je savait que l’attaque aurais lieu bien avant que celle ci ne commence… Je n’ai pourtant pas pu vous prévenir plus tôt.

Les excuses étaient sincères : il n’avait certes pas eu la moindre occasion de prévenir le campement mais il aurais du garder Maegethir ou Daegal à ses côtés pour ce faire… De plus, il aurais pu rappeler à lui sa faucone pour avertir le camps… Il n’y avait pas pensé et plusieurs morts lui pesait sur la conscience. Si seulement il avait fait preuve de plus de présence d’esprit ! Tous ces nordistes auraient péris en tombant sur des elfes près à les accueillir…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Lun 10 Déc 2007 - 19:03
Quittant le registre de la plaisanterie, Silivrien fixa le Guérisseur d'un regard pénétrant, qu'elle s'efforça tout de même d'adoucir quelque peu...

-Deux prisonniers...c'est une excellente nouvelle. Il est primordial de les interroger avant de lancer une reconnaissance profonde. Sinon, ne t'en fais pas pour mon "homme". D'une part il ne va pas y aller seul, et de plus, d'après ce que tu affirmes, il risque de ne pas rencontrer beaucoup de résistance. Pour ce que tu viens de m'avouer...n'aie crainte, je suis sûre que tu as fait de ton mieux. Malheureusement, on ne peut pas tout prévoir...Suis-moi, allons interroger tes pensionnaires...

Elle accompagna ses propos d'une tape amicale sur l'épaule de Nidnama...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mer 12 Déc 2007 - 14:46
Nidnama adressa un sourire soulagé à Silivrien et lui répondit calmement :

- Votre homme ne rencontrera aucune résistance… Ils sont une petite dizaine la bas et si un seul d’entre eux est encore en vie, il doit dormir profondément. Je me suis personnellement occupé de leur cas…

Nidnama était reconnaissant à l’Elnaith de lui avoir accordé son pardon. C’était en quelque sorte une manière de recevoir celui de ceux qui étaient tombés. Il mena donc Silivrien aux deux hommes qu’il avait pris. Ils étaient seuls sous une petite tente fermée et dormaient profondément.

- Les voilà. Ils ne pas se réveiller avant longtemps mais le processus peut être hâté… Je peut en réveiller un ou les deux selon ce que vous voulez… Comment comptez vous mener l’interrogatoire ? Si vous le désirez, je peut m’en charger… Seul ou avec quelqu’un d’autre…

Nidnama observa tranquillement la réaction de Silivrien… Il était toujours intéressant de voir la réaction des gens dans ce genre de situation : voir un guérisseur se présenter pour mener à bien un interrogatoire était souvent désarmant… Qui penserait q’un homme ayant voué sa vie à en sauver d’autre puisse, sans le moindre scrupule, arracher une information à un homme ? La réaction de ceux qui l’entendaient lui montrait bien l’estime dans avec lequel il était considéré…

De son point de vue, Nidnama ne voyait pas ou était la contradiction : il ne torturait pas ceux qu’il interrogeait… Il les droguait jusqu'à-ce qu’ils se décident a parler. La méthode était plus subtile et souvent plus efficace même s’il en cas de mauvais dosages, la victime pouvait délirer en perdre l’esprit (ce qui n’était souvent que temporaire) ou mourir (ce qui se montrait une fin beaucoup plus définitive)… Généralement, un mauvais dosage pouvait être rattrapé en effectuant les manœuvres à nouveau plus tard après que la victime ait éliminé les drogues dans son organisme. Ce n’était pas le cas des méthodes plus traditionnelles.

Le guérisseur savait en outre que soutirer ses informations était primordial et que ses hommes ne pouvaient décemment pas continuer leur vie.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Jeu 13 Déc 2007 - 19:47
Silvrien prit un moment pour observer les prisonniers. Ces rudes hommes du nord ne seraient pas facile d'impressionner sans avoir recours à des artifices quelconques,...pouvoirs Elfiques, magiques, ou autres,...voire même certains moyens beaucoup moins avouables. Elle se tourna finalement vers le guérisseur avec un petit sourire qui indiquait clairement qu'une idée venait de germer dans son esprit...

-Bien...pas question de torture, c'est contre mes principes. Par contre, Ô Guérisseur adoré, ne pourrais-tu pas concocter quelques substances qui puissent d'une part accélérer leur réveil, et d'autre part les rendre trés coopératifs, et enclins à répondre à nos questions...sans mentir bien entendu...

Les bras croisés, elle fixait Nidnama en tapotant ses lèvres du bout de l'index...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Ven 14 Déc 2007 - 9:03
Nidnama sourit a la proposition de Silivrien… Elle ne se bornait pas a voir en lui un toubib et ce n’était pas pour lui déplaire… Aussi, lui rendant à nouveau un sourire espiègle, il déclara :

- Il faut que vous aillez une grande emprise sur mon esprit pour pourvoir y lire si clairement… Je peut en effet les contraindre à la parole sans user de violences… Nous allons cependant devoir nous immuniser et nul ne devra entrer ici sans protection.

Nidnama sortit de sa sacoche une petite fiole en cristal et la tendit à Silivrien. Un liquide transparent mais laissant paraître quelques reflets ambrés se trouvait à l’intérieur.

- La clarté de votre esprit ne saurait être voilée ni son tranchant émoussé… Pourtant, il serait sage de prendre quelques goûtes de ce liquide pour s’en assurer… In n’en reste presque plus mais cela sera suffisant pour nous deux.

En effet la dose restant dans la fiole ne suffirait peut être même pas à les protéger intégralement pendant la durée de l’interrogatoire… Sur la fin ils ressentiraient peut-être quelques effets des drogues. Lorsque Silivrien eu prit la fiole, Nidnama Alluma un petit feu dans la tente… En y jetant de la giralie et quelques autres substances de sa composition il obtiendrait une fumée mettant tous ceux l’inspirant dans un état de confiance insoupçonnable.

Pris d’une inspiration, il retira de son épaule le petit sac de bouleau dans lequel il avait mis la plante inconnue et en sortit une feuille. Après l’avoir passée sur le visage des prisonnier, il se tourna vers Silivrien pour pouvoir prendre lui même un peu de sa potion ambrée…

- Permettez… Ah ! Et puis… Si je puis me permettre : permet-moi…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Sam 15 Déc 2007 - 12:27
Les arbres aux alentours ployaient sous les rafales de vent qui balayaient à présent le camp faisant tournoyer des paquets de feuilles mortes et sifflaient entres les tentes bien alignées des elfes.
Laurelin, après l' avoir regardé d' un air sombre, avait repris place dans sa tranchée aux côtés d' autres elfes guère plus enchantés que lui d' avoir à patienter dans cet inconfortable endroit.
Il avait apercut l' elnaith de la maison de l' arbre et le guérisseur Nidnama s' engouffrer sous la tente où était gardés deux barbares fait prisonnier quelques temps auparavant. Certainement pour les soumettre à un interrogatoire.
Tout à coup, des cris se firent entendre et Laurelin se releva rapidement puis s' approcha de l' attroupement qui venait de se former près de la tente des repentis pensant à une simple altercation.
Cependant, la situation était bien plus alarmante que ce qu' il avait pensé au départ car à son arrivée, un des gardes était à terre le visage ensanglanté et le second était fermement tenu par un des renégat qui le menaçait avec un poignard.
Laurelin reconnu aussitôt celui qui tenait l' arme près du cou du garde, il sagissait de l' elfe aux cheveux noirs qui l' avait regardé d' un air mauvais à son arrivée au camp. Visiblement, contrairement à ses autres compagnons qui s' étaient tous placés du côtés des gardes de Gar Thulion et avaient semblés véritablement regretter leurs actes, lui était loin de la repentance et cherchait à s' échapper.
Alors qu' un silence de plomb s' était abattu près de la tente où seul le sifflement du vent continuait sa lente mélopée, le renégat reculait lentement avec son otage vers l' enclot où était rassemblé les chevaux. Tout le monde se regardait ne sachant quel attitude adopter et seul un elnaith s' engagea dans le sillage du preneur d' otage avec deux de ses soldats sur les talons.
Laurelin, quand à lui, se baissa pour aider le garde blessé au visage à se relever et le soutint avant de le confier à un des apprentits de Nidnama qui l' emmena vers la tente de guérison.
Il regarda ensuite vers l' enclos et constata que l' elfe otage avait pris place sur un grand cheval noir, toujours menacé par le renégat qui, soudain, sauta lui aussi sur le dos de l' animal et dans un cri de défi lança le cheval au grand galop vers la fôret. Il traversa le camp en passant devant tout les
elfes qui durent s' écarter pour le laisser passer et éviter de se faire renverser.
Une fois relevé, Laurelin aperçut le renégat jeter son otage à bas de sa monture à la lisière de la forêt puis répétant à nouveau son cri de défi balançant son poignard au dessu de sa tête, il disparu derrière les arbres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Une menace peut en cacher une autre
» Une voiture peut en cacher une autre (rp privé Ayou)[Avorté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Vertbois-le-Grand-
Sauter vers: