Une menace peut en cacher une autre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Lun 21 Jan 2008 - 14:18
Kairi continuait a se battre, a ses côter Lewis qui faisait des ravages. Ils blessaient gravement les adversaires tandis que l'elfe les achever. la bataille toucher a sa fin, mais pourtant Kairi pensait que rien ne pourrait jamais finir. Elle pensait que cette bataille ne finira jamais. Les effectifs elfique diminuait sous les haches puissantes des énormes barabars... puissant avec une bonne amure ect.
Un énormes barabars courait vers Kairi, hache la main. La jeune elfe ne l'avait pas fut venir et fut projeter en arriére.
Lewis, le tigre, fit face au barbare. Il montrer ses grands crocs, mais le barbares n'avait pas l'air imprésionner :

- Ecarte toi le minou !

Un rugissement énorme sortit de la geule du Tigre et il s'élançat sur l'homme. Celui-ci n'eut pas le temp de réagir, il tomba sous le poind conséquent de Lewis et lacha son hache. Le prédateur donnait de grands coups de griffes sur la tête du barbare.
Mais celui-ci se releva et projeta en même le tigre dans les airs. celui-si retombit sur ses pattes et repartit de suite a l'assaut. Il mordait l'homme a la tête et au cou. Celui-ci ne pouvait plus rien faire et quand Lewis lacha prise, le barbare tomba a terre mord, un flot de sang coulait de son cou et de sa tête.
Le tigre coura voir sa maîtresse, Kairi. Celle-ci était toujours étendu a terre, une profonde blessur sur le côter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Lun 21 Jan 2008 - 18:36
Les combats devenaient sporadiques. Seuls quelques Barbares résistaient encore, visiblement décidés à se défendre jusqu’à la mort. Les motivations de ces farouches Hommes du Nord restaient un grand mystère, et à l’instant du dénouement final, nul Elfe n’aurait su dire ce qui avait pu les pousser à rester dans ces bois pour remporter la victoire, dans une bataille qui au départ n’était pas la leur. Peut-être ne supportaient-ils pas la défaite, et ce quelque soit leur camp ? Quoiqu’il en soit, Silivrien était épuisée, et couverte de multiples entailles sans grande gravité. Elle préféra donc rester aux côtés de Laurelin, appuyant de ses flèches acérées les Guerriers de Gar Thulion qui finissaient le travail…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Lun 21 Jan 2008 - 20:21
Laurelin suivait Silivrien qui, de ses gestes rapides et assurés, décochait flèche sur flèche malgré la grande fatigue qui se lisait sur son visage. Ses effets étaient déchirés en plusieurs endroits laissant apparaitre de multiple blessures et le vert et le brun, couleurs de la maison de l' arbre, étaient couvert de sang.
L' issue de la bataille ne faisait plus de doute toutefois, et Laurelin pestait contre la résistance désespérée des quelques barbares qui continuaient à combattre alors que tout espoir était perdu. Ils tombaient les uns après les autres mais cherchaient encore à infliger le plus de dégats possible aux différentes maison de Gar Thulion.
Aux côtés de Silivrien, Laurelin ne craignait plus rien l' efficacité de ses tirs leur ouvrait un chemin sur vers le camp qu' il n' allaient plus tarder à atteindre.
Soudain, sans prévenir, Lewis, le tigre de Kairi apparu, feulant furieusement, les empêchant de passer. Le félin, visiblement agité formait des cercles devant les deux elfes qui se regardèrent interloqués se demandant quelle mouche pouvait bien le piquer de s' interposer de la sorte puis ils cherchèrent la jeune Kairi des yeux pensant la voir survenir d' un côté ou de l' autre mais la maitresse du tigre n' appaissait pas et Lewis de plus en plus excité faisait mine de les attaquer, les obligeant à reculer en s' arrètant subitement à moins d' un mètre d' eux avant de reprendre son élan pour recommencer son manège étrange.
Laurelin regarda son amie en l' interrogeant du regard pour voir si elle parvenait à la même déduction que lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Lun 21 Jan 2008 - 23:14
Silivrien ne savait pas vraiment quoi penser de l’attitude de Lewis. La seule chose évidente semblait être son état d’intense excitation, ce qui le rendait terriblement dangereux. L’Elnaith regarda son compagnon d’un air dubitatif, avant de se décider à agir, guidée par son instinct…

-C’est étrange…Kairi ne se montre pas, et son tigre à l’air de paniquer…Elle est peut-être en danger, mais il faut absolument essayer de calmer Lewis…
J’ai un peu l’habitude de faire face aux animaux sauvages…nous en rencontrions souvent avec mon frère, pendant nos promenades aux environs de Fondcombe, et il m’est arrivé de nous éviter bien des combats en parvenant à les apaiser. Je ne sais pas vraiment comment je m’y prends, mais j’arrive à ressentir leur émotions et à les influencer…Je vais essayer, mais tiens-toi prêt…on ne sait jamais…

L’Elfe fixa le félin de ses yeux d’émeraude, et avança doucement la main droite vers son museau. Lewis feulait de plus belle, et dévoilait ses crocs acérés, menaçant de happer les doigts fins et fragiles qui tentaient de le toucher. Silvirien dut interrompre son geste à plusieurs reprises, mais petit à petit, le tigre se calma et accepta finalement un contact furtif. Il était en fait dans un état d’anxiété extrême. Kairi était en danger et il venait chercher de l’aide, mais il voulait aussi empêcher quiconque de l’approcher, pour la protéger. L’Elnaith parvint à communiquer à Lewis toute l’affection qu’elle ressentait pour sa jeune maîtresse, ce qui le poussa à faire demi-tour dans un dernier grondement, pour s’enfoncer dans la forêt, suivi de prés par les deux Elfes. Il les conduisit en quelques bonds sur les lieux du combat qu’ils avaient mené ensemble. La jeune femme aux cheveux rouges gisait sur le sol, entourée par les corps de quelques ennemis. Silivrien se précipita pour l’examiner. Elle constata en grimaçant qu’elle était inconsciente et qu’elle avait une profonde blessure au côté. Elle se tourna alors vers Laurelin, avec un voile d’inquiétude dans le regard…

-Elle vit toujours, mais elle est mal en point. Il faut la conduire à Nidnama sur le champ. Porte-là…Lewis et moi, nous vous protègerons…

Le Seigneur Elfe ramassa délicatement ce corps fragile, et reprit la direction du campement en portant la jeune Rôdeuse dans ses bras, surveillé du coin de l’œil par un tigre toujours aussi anxieux. A peine avaient-ils fait quelques dizaines de mètres que les poils du grand félin se hérissèrent, juste avant qu’un Barbare ne surgisse des buissons en hurlant, son énorme hache levée au dessus de la tête. Lewis bondit, mais au bout du compte ne renversa qu’un cadavre. Avec une rapidité foudroyante, Silivrien avait décoché une flèche mortelle, qui faisait maintenant office de troisième œil au milieu du front de l’Homme du Nord, allongé sur le sol. Il reprirent leur progression sans attendre, et la route ainsi dégagée, ils purent rejoindre sans encombres le camp des Elfes. Un bref tour d’horizon leur permit de repérer rapidement le Guérisseur, vers lequel ils se précipitèrent, tout en l’appelant…

-Nidnama !!…Kairi est blessée…ça a l’air grave…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mar 22 Jan 2008 - 14:23
Alors qu’il allait vers les deux blessés, un cris retentit dans le dos de Nidnama… Se retournant, prêt à en découdre, Nidnama reconnu son amie, accompagnée par Laurelin Lewis… Et Kari…

- D’accord… Emmenez la à ma tente… je n’ai plus rien sur moi !! Vous deux ! Si vous voulez des soins vous n’avez qu’a me suivre…

Sur ces mots Nidnama partit au pas de course en murmurant à l’intention du fauve :

- Tu à régler son compte à celui qui à fait ça ?

La question du pure forme permit au guérisseur de reprendre ses esprit : la bataille était gagnée pour les elfes et, comme toujours, loin d’être terminée pour lui…

Lorsqu’il arriva devant la tente des guérisons, il alpaga quelques elfes qui venaient de nettoyer la zone et allaient aider leurs collègues.

- Allez me chercher tous les guérisseur et les blessés que vous pourrez trouver et protégez la zone. Je ne peut pas tout faire !!

Alors qu’il donnait des ordres comme toujours lorsqu’il se retrouvait en pareil situation, un doute le traversa : les enfants…

- Laurelin ? Si tu t’en sent, vas chercher les enfants… Pourvu qu’ils n’aient rien… Je m’occuper de Kari.


HRP//avis à la population… tous les blessés me communiquent leurs blessures, les séquelles qu’ils veulent avoir et tout le baratin ^^ sinon, je peut pas vous soigner moi ^^//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mar 22 Jan 2008 - 15:29
Un dernière gorge tranchée, une dernière éclaboussure de sang. Le barbare s'écroula sur le sol, ses deux courtes épées à ses côtés. Un dernier sursaut tandis que sa vie s'échappait de sa gorge dans un immonde borborygme. Le dernier des attaquants était mort, après avoir emporté avec lui pas moins de six elfes. Arminas regarda sa dépouille avec un dégout bien visible. Sur sa robe, de nombreuses tâches de sang, aucune du sien. Il essuya sa lame dans une touffe d'herbe, puis la remit dans son fourreau.

Gelmir s'approcha de lui et ils s'étreignirent, puis chacun d'eux compta ses aventures à l'autre. Le frère de Rustor avait réussi sans trop de mal à "éliminer" trois spectres, et le deuxième groupe en avait fait tout autant. Seul celui du caporal Hataldir n'était pas rentré. On s'inquiétait d'ailleurs pour lui et ses hommes, car le plus puissant des spectres, Tinwelit, n'avait été vu par aucun des autres chasseurs...

Puis les deux amis se séparèrent, chacun vaquant à diverses occupations. les corps elfiques et humains étaient enterrés sans distinction par les soldats valides, tandis que les autres étaient soignés par Nidnama et ses acolytes.

Le bilan était assez lourd. Près de soixantes elfes avaient trouvé la mort et une cinquantaine d'autres étaient blessés assez gravement. En outre, on déplorait la mort de l'Elnaith de la Harpe qui n'avait pu éviter la hache d'un de ses adversaires.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mar 22 Jan 2008 - 17:50
Laurelin reposa délicatement la main de la jeune elfe aux cheveux rouges qu' il n' avait plus lâché depuis que Silivrien et lui l' avait découverte étendue dans la forêt. Il détourna son regard du corps meurtri et du sang qui commençait à maculer la couche, le regard plein d' inquiètude, il répondit à Nidnama :

- Je connais vos talents et je vous ai déjà vu ramener à la guerison des elfes en bien mauvais état, j' espere que tout se passera bien pour elle et vous avez raison cher guérisseur, je vais de ce pas m' enquerir des enfants mais je vous prie de me faire prévenir si jamais Kairi reprenait conscience. Je vais prier les Valar qu' il vous donne la force de la sauver.

Il s' adressa ensuite à Silivrien tout en regardant Lewis qui était couché aux pieds de l' Elnaith, ne semblant plus vouloir la quitter :

- Il semblerait que tu as un nouvel ami, ma chère Silivrien, tout mes compliments pour ce sauvetage inespéré !! Tu receles bien des talents cachés et te voir apprivoiser ce félin fût un moment de grâce au milieu de cette horrible bataille.

Il s' inclina alors devant le guérisseur et l' Elnaith avant de sortir promptement de la tente de guérison.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mar 22 Jan 2008 - 19:11
Silivrien retint son ami d'un geste avant qu'il ne sorte de la tente...

-Attends-moi un instant, je te suis...

Elle fourra ses doigts dans l'épais pelage de Lewis, en essayant de lui communiquer des émotions appaisantes...

-Veille-bien sur ta maîtresse...elle est entre de bonnes mains, mais si Nidnama échoue, tu as ma permission pour le manger tout cru...enfin après qu'il m'ait soignée, mais je peux attendre...

Elle adressa un clin d'oeil au Guérisseur, que le félin regardait avidement en se léchant les babines. Elle se retourna enfin vers Laurelin, qu'elle invita d'un signe à sortir de la tente...

-Je vais aller voir les autres commandants. Il nous faut faire le bilan des opérations, et aviser pour la suite. Tu peux m'accompagner si tu veux...

Elle se mit à arpenter le campement à la recherche du Seigneur Arminas et des autres Elnaiths, en saluant au passage les rescapés d'un petit signe amical...


Dernière édition par le Mer 23 Jan 2008 - 8:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mar 22 Jan 2008 - 22:30
La nuit tombait sur ce qu' il restait de campement et une lune brillante et pleine faisait son apparition haute dans le ciel, illuminant d' une lueur dorée les tentes blanches dont certaines étaient complètement défoncées, les pans de leurs toiles déchirées s' agitant dans le vent tel les bras de fantômes lugubres cherchant à attraper ceux qui passaient à proximités.
Laurelin suivait le pas gracile de Silivrien en silence, choqué par le nombres d' elfes morts au combat gisant tout le long de leur marche les amenant vers la réunion des commandants.
Un elfe de la fleur d' or avait arrêté les deux elfes quelques instants pour les prévenir que tout les enfants étaient sain et sauf et qu' ils s' étaient finalement endormis après qu' on leur eut annoncé que la bataille était s' était terminée sur la victoire des elfes, épuisés par les longs moments d' intense inquiétude qu' ils avaient supportés depuis le début d' une guerre à l' issue incertaine.
Laurelin pensa à Marach, plus rien ne s' opposait à son rêve et il imaginait les yeux brillant de joie du petit humain agriculteur lorsqu' ils se poserons pour la première fois sur la grande cité blanche de Minas Tirith, apercevant enfin la légendaire tour d' Echtelion. Il deviendra à coup sûr un grand combattant au service du roi des hommes.
Un vague sourire illumina le visage de l' elfe à cette pensée mais il s' effaça rapidement tandis que le visage empli de douleur de Kairi remplaçait celui souriant de l' enfant. Il soupira longuement tout en marchant espérant qu' un des assistant de Nidnama lui apporterait bientôt des nouvelles rassurantes de son amie '' Bonne étoile '' aux cheveux rouges.
Silivrien, qui marchait à ses côtés à présent était, elle aussi, perdue dans ses pensées, ses grand yeux émeraudes brillant sous la clarté de la lune.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mer 23 Jan 2008 - 15:16
HRP// je m’occuper de Karri… Pour le coup, j’ai honte… Je vais m’occuper de Kari ^^//HRP

Nidnama regarda Laurelin sortire de la tente, bientôt suivi de Silivrien qui pria Lewis de le dévorer s’il ne soignait pas Kari… Ce à quoi il répondit avec un sourire enjôleur alors qu’il farfouillait déjà à la recherche des simples dont il aurais besoin :

- Je ne crois pas qu’il me trouve à son goût… Mais si tu y tient, je lui ferais goûter après que j’en ai finit avec cette très chère Kari…

Le guérisseur se tourna vers cette dernière et l’observa : ses vêtements étaient couverts de sang, autant de sien que de celui de ses adversaires… Il faudrait la laver avant d’entreprendre quoi que ce soit de peur que la blessure ne s’infecte. Cette dernière n’était d’ailleurs pas particulièrement ragoûtante… Lorsque l’elfe était tombée, de la boue (cette boue particulière aux batailles ou le sang remplaçait l’eau) s’était introduite dedans rendait presque impossible de savoir sa véritable gravitée…
Objectif, Nidnama songea que cette boue avait aussi ralentit l’hémorragie ce qui serait une grande chance…

Le guérisseur sortit de la tente pour héler un elfe qui passait :

- Allez me chercher de l’eau, en amont pour qu’elle soit saine vite ! Et que quelqu’un prépare du feu ! Les autres, la bataille est finie mais vous avez du travail ! Allez ! Trouvez les survivants et amenez les moi ! Elfes comme humains ! Tous méritent la vie. Enterrez ou brûlez les cadavres comme l’ordonneront vos supérieurs mais ne les laissez pas pourrire ! Je ne veut pas d’épidémie et tient à ce que l’eau reste saine ! Et trouvez moi mes assistants ! Allez ! Dépêchez vous !! Je ne peut pas tout faire !!

Nidnama savait que tous étaient fatigués mais ils ne pouvaient encor se reposer. Comme il le leur avait fait remarquer, il restait du travail et, pour sa part, il ne dormirais sans doute pas avant un certain temps… Le guérisseur posa le regard sur Lewis et, le voyant couvert de sang, se pencha vers lui, posant une main affective sur son torse ensanglanté :

- Vas donc te laver, je m’occupe de ta maîtresse…

Le fauve ronronna, reconnaissant la main d’un amis qu’il avait rencontré plusieurs jours plus tôt. Sans attendre de voir ce que le tigre faisait, Nidnama retourna vers sa blessée. Il la déshabilla pour vérifier plus précisément l’étendue des dégâts mais fut soulagé de voir qu’elle n’avait aucun hématome grave du à sa chute ou à un coup ce qui aurais bien compliqué les choses…

***


Un elfe pénétra dans la tente du guérisseur :

- Excusez moi… Cinq de vous aides sont morts pendant la batille, 2 sont trop blessés pour opérer et les autres se sont mis au travail. Ils m’ont dit qu’il passeraient prendre des herbes et installeraient une infirmerie en amont pour avoir de l’eau pure.

- Merci… Que leur âme trouve la paix dans les jardins de Valinor… Il faudra organiser la protection de l’infirmerie mais d’autre sont mieux placés que moi pour ce travail… Vas prévenir les Elnaith si ce n’est déjà fait et prévient les aussi qu’il faudra déplacer les réserves de simples pour que l’infirmerie en dispose. Pour ma part, je les rejoindrais dés que je pourrais…

L’elfe hocha du chef et partit. Peu après, un autre arriva avec de l’eau.
Nidnama dilua le contenu d’une fiole de désinfectant dans un bol et y trempa un mouchoir. Il commença à nettoyer la plaie… L’effet fut immédiat : sous la douleur, Kari s’était réveillée et elle poussa un cri avant de sombrer à nouveau dans l’inconscience… Une telle réaction était pour le moins atypique : normalement, une fois dans l’inconscience, il était impossible de ressentire la douleur… Sauf sous l’effet de certaines drogues… L’arme devait être empoisonnée et le travail du guérisseur n’en serait pas facilité.

Il pris une pincée d’herbes dans une boite et les émietta dans très peu d’eau pour obtenir une pâte légèrement liquide qu’il fit ingurgiter à la malade en lui massant la gorge. Ce produit aurais, outre un effet purgatoire qui assainirais son sang, la propriété de ralentire son métabolisme tout en la sortant de l’inconscient et en la coupant de son corps…

Ainsi, son esprit ne serait plus au prise avec les drogues et il n’aurais plus qu’un corps en état d’hibernation et quasi dépourvu de réflexes a soigner. Nidnama se maudit d’utiliser cette plante aux effets puissants mais aussi dangereux : cet état était plus ou moins définitif et il aurais du mal à l’en tirer… Il n’avait pourtant pas le choix : il fallais bien identifier le poison avant d’agire et son état laissait trop à désirer pour que son esprit puisse perdre des forces sans laisser de séquelles…

Ceci fait, le guérisseur recommença à nettoyer la plaie sans que le corps de la blessée ne réagisse…

HRP//Kari, je te laisse voir pour la réaction de Lewis. Vois pour ton réveil… Ce que je t’ai administré te laisse consciente de ce qui se passe autour de toi mais tu est coupée de ton corps… Donc impossible de parler ou de bouger de ton propre grés ^^ (par contre, tu voit (flou), tu entend (mal), tu sent (mal) les odeurs et tu garde le sens du touché (lointain, comme si c’était un autre corps))//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairi Logis
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Dans la forêt noir

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: dans les 25 ans
- -:

Mer 23 Jan 2008 - 15:38
Kairi Ouvrit légérement les yeux. Elle distingua la silouhette de Nidnama au dessus d'elle, trés flou. Elle essaya de se relevait, mais elle ne resentait plus rien... esayait de parler, mais elle n'y arriva pas, comme si il n'y avait que son âme.
Elle entedit peu distinctement le grognement de Lewis a ses côté, mais elle n'arrivait a le voir... Elle paniqué. Elle ne voyait que le haut de la tente et le guérriseur Nidnama qui était en train de faire quelque chose, elle resentait vaguement ses mains sur sa plaie... enfin c'est ce qu'elle pensait.
Elle avait l'impression que d'autres venaient de remarquer son réveil, et entendait quelque voit lointaine qu'elle n'arivait discerner vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mer 23 Jan 2008 - 17:46
Gelmir et Arminas discutaient avec les autres Elnaiths quand Laurelin et Silvirien arrivèrent. Ils purent remarquer l'absence d'un des comandants : l'Elanith de la Harpe. Lorsqu'ils virent arriver les deux elfes, les autres cessèrent de discuter et les saluèrent d'un signe de tête. Gelmir leur dit :

-Ravi de vous savoir tous deux en bonne santé. Des éclaireurs sont partis juste après que le dernier barbare soit tombé, et aucun d'eux n'a rapporté d'activité ennemie aux alentours. En somme, tout danger semble écarté, et nous pouvons cette fois nous accorder un repos bien mérité. Nous resterons ici quelques jours, puis nous partirons. Ne me demandez pas où, je serais incapable de vous le dire pour l'instant.

Il s'arrêta, et Arminas prit le relais :

-Laurelin, lors de cette campagne en Forêt Noire, vous avez fait preuve d'un courage des plus grands, notammant en sauvant les enfants humains. C'est pour cela Que Gelmir et moi avons décidé de vous accorder une promotion. Vous accédez au rang de Seigneur elfe, la grandeur de votre famille sera retrouvée. Nous vous offront également un fief en Harlindon depuis trop longtemps ignoré : une bande de terrain d'une soixantaine de kilomètre sur vingt longeant les flancs des Montagnes Bleues. La frontière sud de ce domaine est la forêt qui longe ces montagnes.

Gelmir reprit :

-Comme vous le savez sans doute, l'Elnaith de la Harpe n'a pas survécu aux combats. Le guérisseur Nidnama le remplacera, ses services n'avez jusqu'alors pas été assez bien récompensés. Je lui annoncerai et le féliciterai personnellement quand il aura fini de soigner les blessés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celrarhill
Ranger
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Dans mes pensées
Rôle : Étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Sinda
- -: L'âge n'est rien pour lui, mais il n'est plus tout jeune
- -:

Jeu 24 Jan 2008 - 6:12
Celrarhill bien que blessait était méfiant (comme disait un proverbe, la prudence est la mère de la sureté) , il n’était jamais trop prudent, il attendait de recevoir une confirmation officielle. Il s’approcha du cercle de commandement, pas trop près toutefois pour croire qu’il écoute aux portes (bien qu’il n’y ait guère de porte). Il entendit Gelmir annonçait qu’il n’y avait pas d’activité ennemis, cela rassura le Ranger à moitié, seulement à moitié, il écouta le reste de la conversation. Il parlait des promotions et récompenses pour deux personnes. Le Guérisseur qui apparemment avait aidé au retournement de la situation désespérait, et Laurelin qui combattait avec son Elnaith.
Celrarhill hocha la tête, ils avaient réussit à repousser les barbares, mais après la bataille venait le décompte des blessés, un autre combat faisait rage dans les tentes des guérisseurs.
Celrarhill avait le cœur lourd après la bataille, il regardait partout ces compagnons morts, le cri des agonisant et le râle des morts. Il s’approcha de ces compagnons, et pour ce qui les pouvait encore il leur demanda s’ils pouvaient rester avec les sentinelles « au cas où… ». Il s’approcha d’un guérisseur et lui dit :


«_ S’il vous plaît, pouvais vous venir me soigner rapidement, ce n’est pas trop grave, mais assez douloureux je vous l’accorde. »

L’Elfe grogna une réponse, et continua a bander la tête d’un archer ayant eut le cuir chevelu rasait pas une flèche, quelle ironie pensa Celrarhill. Le guérisseur eut tôt fait de finir de le bander, il envoyait l’Elfe se reposer et revint vers le Ranger. Il l’auscultait :

_ « Pas trop grave hein ? Vous rigolez ? C’est une luxation de l’épaule, c’est trop douloureux… »

L’Elfe ranger eut un sourire contrit, un silence s’abattit sous la tente, puis le guérisseur reprit.

«_ Combien de temps cela fait il que vous avez reçut cette blessure ?

_Cela doit bien faire une bonne demi-heure je pense
, répondit l’elfe.
_ Une demi heure ?! Mais il fallait venir directement !

_ Le problème Maître Guérisseur est que j’étais un peu occupé à sauver ma peau et celle de mes compagnons… »


Un sourire ironique perça les lèvres, avant d’éclater de rire, l’adrénaline de la bataille était retombée maintenant qu’elle était finie, Celrarhill se sentait heureux d’être survivant, il regardait le ciel et se sentit apaisé.

« _Voilà pour vous c’est finit, dans deux ou trois jour votre épaule sera en voie de guérison, pour l’instant ne l’utilisait pas excessivement.

_ Pas de tir à l’arc ?

_ Non pas de tir à l’arc
, dit les guérisseur »

En disant cela il partit s’occuper d’autres blessés, plus gravement blessé que Celrarhill, il s’approcha du camps, et décida de mangé un peu, il but beaucoup d’eau.
Quand il finit de manger, il prit une pomme et s’assit sous un arbre un peu à l’écart mais assez pour entendre ce qui ce disait. En y repensant, Celrarhill avait eut beaucoup de chance, cela aurait put être ça tête et non son épaule.
Le Ranger Elfe finit sa pomme et s’approcha des Elnaiths, plus précisément de son Elnaith. Il attendant au cas où quelqu’un aurait besoin de lui. Malgré sa blessure à l’épaule gauche, il pouvait toujours magné l’épée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonor
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 23
Localisation : À la Cité des Rois!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 364 ans
- -:

Jeu 24 Jan 2008 - 14:42
Adonor était resté près de son frère d'armes et lorsque celui-ci décida d'aller voir le guérisseur, il se dit que ce serait une bonne idée d'y aller lui aussi. Il n'avait pas repensé à sa blessure après la bataille et son ami venait de lui rappeler qu'il était en train de se vider de son sang. Il suivit donc Celrarhill jusqu'à la tente des guérisseurs et après que son ami fut guéri, il parla à son tour.

-J'ai reçu une flèche dans l'épaule et je suis en train de me vider de mon sang. Je n'avais pas repensé à cette blessure depuis la fin des combats. pouvez-vous S'il-vous-plaît, panser mon épaule.

Le guérisseur observa l'épaule du ranger et, d'après ses connaissances, vu la grosseur de la blessure et le temps qui s'était écoulé, Adonor ne devrait plus avoir une goutte de sang dans le corps. Ce qui était étrange, car l'elfe, sans tenir compte de sa blessure, paraissait en pleine forme. Le guériseur demanda alors:

-Votre blessure a-t-elle saigné beaucoup? Car avec la gravité de cette blessure et le flot de sang qui aurait normalement dû en sortir, vous devriez être mort vidé de votre sang!

Adonor réfléchit, car il n'avait pas vraiment observé le sang qui s'en écoulait. Non, il n'avait pas saigné assez pour se vider de son sang.

-Non je n'ai pas saigné tant que cela aurait dû être. Et moi-même, je trouve toute cette histoire assez étrange. Mais cela m'était déjà arivé par le passé.

Pourquoi n'avait-il pas saigné plus comme il aurait dû être? Il n'en savait rien. Mais cela pouvait être utile au combat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stavingar.forums-actifs.net/portal.htm
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Jeu 24 Jan 2008 - 17:21
HRP//Merci S-C… je m’en doutait pas ^^… Pour les autres blessés, sachez qu’a part moi, seul 1,5 guérisseur (+ celui qui est avec Sombre Chêne, je ne sait pas) est a peu prés compétent… Les autres ont reçut une formation accélérée et ne pratiquent pas depuis plus de quelques semaines… Donc pour ce qui est grave, ils vous orienterons vers celui qui les a formés : moi ^^//HRP

Nidnama avait enfin finit de nettoyer la blessure de Kari et il put l’observer de plus près : heureusement pour elle, la coupure était propre et le guérisseur pourrais la faire cicatriser proprement… A part une marque superficielle, il ne resterais rien de cette blessure… A condition qu’il identifie le poison…

Se penchant vers la blessure, Nidnama lécha une petit quantité de sang… Il se concentra pour en discerner les différentes saveurs et il isola rapidement ce qui clochait : heureusement pour Kari le poison que portait la lame était très reconnaissable à une saveur acidulée que prenait le sang touché. Il était assez anodin mais provoquait une douleur permanente qui compliquait les soins… L’antidote constituait en un mélange de menthe poivrée et de fleur d’orangé… Qui fut apposé en emplâtre sur la plaie de la patiente. Dans quelques minutes, l’effet serait dissipé… Ne resterais plus qu’a administrer à Kari de quoi la ramener dans son corps…

Pendant que l’antidote faisait effet, Nidnama recouvrit la plaie d’argile qui la maintiendrais fermée. Il recoudrait dans quelques heures, lorsqu’elle serait dans un sommeil sain et qu’il aurais nettoyé la plaie…
Il appela un membre de l’arbre qui passait :

- Vas me chercher Laurelin… Tu devrais le reconnaître, il est avec ton Elnaith. Dis leur que Kari vas se réveiller.

L’elfe disparu porter le message. Pendant ce temps, le guérisseur sortit d’un petit coffret l’antidote à la drogue qu’il avait administré à Kari…

Livide, il attendit quelques instants, mais ne vit aucune réaction de rejet qui était souvent violente (poussée d’urticaire, vomissements)… Dans l’état ou elle était, il suffirait de lui faire comprendre qu’elle n’était plus dans le coma pour qu’elle en sorte, il suffirait en fait qu’elle cherche a réintégrer son corps. Le guérisseur attendit Laurelin en préparant un brancard pour l’amener au bord de la rivière…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Jeu 24 Jan 2008 - 18:00
Laurelin s' inclina devant le seigneur Arminas. Il ressentait une grande émotion et tant de souvenirs l' assaillirent à l' évocation du harlindon qu' il ne pût prononcer le moindre mot.
Un fief ! Le même dont son père avait la charge, bien des années plus tôt. C' était bien plus que Laurelin n' avait osé esperer.
Le destin, décidement, s' amusait à lier le nom de sa famille à l' Emyn Beraid et en cet instant, il revoyait son père, Anilië Vyliànar, remettre à son superieur, le Maître des Havres Gris, trois clefs dont la plus grande marquée d' un grand E elfique, était faites d' or et finement ouvragée, avant de monter dans le blanc navire qui allait l' emmener vers la terre bénie.

- C'est un grand honneur, seigneur Arminas, finit par répondre Laurelin, que la blancheur d' Elostirion ressurgisse de la moiteur de l' oubli.

Il écouta alors Gelmir qui reprenait la parole pour annoncer le remplacement de l' Elnaith de la maison de la Harpe et sa joie fût grande lorsqu'il appris qu' il sagirait de son ami guérisseur Nidnama dont les talents dans l' art de soigner n' ont d' égale que son courage et ses compétences au combat.

Silivrien regardait Laurelin d' un air entendu et amusé, c' est elle qui le connaissait le mieux et elle devinait à coup sur, quelques unes des nombreuses pensées qui se bousculaient dans la tête de son ami. Il lui sourit et s' adressa à elle en lui murmurant :

- Il y a toujours eut un Elemmirë lors des moments particuliers que vivaient ma famille, il y a toujours eut un Vyliànar lors des moments particulier que vivaient les Elemmirë et ce, pour les joies ou pour les peines ... L' histoire semble vouloir se repeter pour nos deux familles et je suis vraiment heureux que tu sois là, Silivrien Elemmirë ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Jeu 24 Jan 2008 - 20:31
Silivrien était tout sourire, visiblement ravie pour son ami. Elle ne souhaitait pourtant pas converser à voix basse, afin de ne pas offenser l’assistance. Elle se contenta donc de lui adresser un clin d’œil, avant d’y aller de ses félicitations officielles…

-Voici une récompense amplement méritée, "Seigneur Laurelin"…

Elle s’abstint toutefois de manifester une trop grande joie, car la perte de L’Elnaith de la Harpe était un coup dur pour Gar Thulion, même si Nidnama semblait le candidat idéal et naturel à sa succession. Le devoir reprenant ses droits, elle se tourna donc vers les autres commandants, s’adressant particulièrement à Gelmir et à Arminas…

-Puisse l’âme de notre ami rejoindre sans encombres les cavernes de Mandos, et goûter à tout jamais la divine lumière des Valars…Mes Seigneurs, souhaitez-vous que l’Arbre organise une rotation de patrouilles pour sécuriser la zone, avant que nous soyons prêts à nous retirer ?…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 25 Jan 2008 - 17:28
A peine Silivrien avait elle posée sa question qu' un elfe de sa maison interrompit la petite réunion pour s' adresser à son Elnaith et Laurelin :

- Nidnama vous fait demander à la tente de guérison ! Une elfe du nom de Kairi serait sur le point de reprendre connaissance ....

Laurelin remercia l' elfe de la maison de l' arbre puis se tourna vers Gelmir et Arminas :

- Mes seigneurs, je vous prie de bien vouloir m' excuser, une affaire urgente.

Il s' inclina alors devant les deux seigneurs, les remerciant encore une fois pour leur sollicitude, puis interrogea Silivrien du regard pour savoir si elle l' accompagnait ...

Il tarversa le campement aussi rapidement que possible et se retrouva sous la tente de guérison où l' attendait le guérisseur, un brancard dans les bras. A ses côtés se trouvait Kairi, toujours allongée sur sa couche, les yeux mi-clos mais elle avait bien meilleur apparence qu' auparavant.

- Je vous remercie de m' avoir fait appeler cher Nidnama, dit Laurelin en s' inclinant, comment vas-t-elle ?

Il ne dit pas un mot de la promotion dont bénéficiait son ami, le seigneur Gelmir tenant à lui apprendre l' heureuse nouvelle personnellement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Dim 27 Jan 2008 - 10:50
Gelmir répondit immédiatement à l'Elnaith de l'Arbre :

Bonne idée. Mais faites en sorte de tourner avec les autres maisons, de sorte que chacun puisse se reposer. Allez rejoindre votre ami si vous le désirez, et pourriez-vous dire à Nidnama de venir me voir lorsque sa présence ne sera plus nécessaire? Sauf s'il préfère se reposer bien sûr... je vous en serait reconnaissant.

Gelmir et Erminas s'inclinèrent devant les Elnaiths et chacun partit dans une direction pour aller vaquer à leur occupations.

***

Un cri strident dans les heuteurs. Un mouvement dans les nuages. Un rapace qui descend en piquet.

L'aigle ralentit presque au dernier moment et se posa devant Celrarhill dans un puissant battement d'aile. A sa patte, un parchemin roulé était accroché. Lorsque le ranger le déplia, il put lire :

Citation :
Je ne sais pas qui recevra ce message car j'ignore qui se trouve encore en Forêt Noire. Sachez en tout cas qu'il provient de l'ambassadeur Sombre-chêne.
De Rhûn, je suis parti à Minas Tirith. J'ai une triste nouvelle à vous annoncer : Rustor Erumelgos est mort, assassiné. Son renom perdurera.Quant à moi, je resterai injoignable pour quelques temps. Avant cette période de creux, je voulais vous enjoindre à aller à Imladris en passant par la Moria. Tentez de rallier les Nains : un conseil va se
tenir.
Quelles sont les nouvelles de la Forêt noire?

Sombre-chêne.

P.S : si je ne peux lire votre lettre,
Mithrandir le pourra.

//Je voulais faire une vraie lettre, mais j'arrive pas à mettre l'image en ligne. Désolé//




Dernière édition par le Dim 27 Jan 2008 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Dim 27 Jan 2008 - 17:11
Silivrien répondit au salut des Seigneurs, imitée par les autres Elnaiths. Ils passèrent ensuite un long moment ensemble afin d’organiser les patrouilles, puis chacun rejoignit sa maison pour transmettre ses consignes. Quand tout fut en ordre, elle rejoignit la tente du Guérisseur où elle trouva Laurelin penché au chevet de la maîtresse de Lewis…

-Nidnama…dès que tu en auras la possibilité, va voir le Seigneur Gelmir. Il doit t‘entretenir de…d’un sujet important…alors, comment va-t-elle ?…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Lun 28 Jan 2008 - 8:36
Laurelin revint un peu plus tard dans la tente ou le guérisseur avait finit le brancard. Il voulais savoir quel était l’état de son amie et le sourire que Nidnama lui adressa était clair : elle était remise…

- Je vais la réveiller… Après cela, il faudra la porter aux tentes des guérisons prés du ruisseau…

Nidnama s’approcha de Kari et avec une douceur infinie lui appliqua des points le long de l’arcade sourcilière descendit en suivant appliquant un point entre chaque côte pour atteindre le sternum… Ceci fait, il lui murmura :

- Kari ? Revient… Tes amis sont là et ton corps est guéri…

Kari n’avait pas réagit que Silivrien entra dans la tente. Le guérisseur écouta ce qu’elle avait à dire, hocha du chef puis lui désigna la blessée avec un sourire…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Lun 28 Jan 2008 - 12:55
Le sourire radieux de Nidnama ne laissait pas de place au doute, Kairi était sauvée !! Elle reprenait conscience doucement alors que le guérisseur l' appelait d' une voix douce. Son visage était à présent détendu et ses joues retrouvaient une couleur rosée, accentué par le rouge de ses cheveux tombant sur l' oreiller de la couche.
Juste à ce moment, Silivrien fît son entrée sous la tente et Nidnama lui adressa le même sourire rassurant qu' à Laurelin, qui se tourna vers le guérisseur, pour lui dire en s' inclinant :

- Vous avez encore une fois fait un travail remarquable et nous avons eu beaucoup de chance de vous avoir avec nous pour cette longue campagne en forêt noire ...

Soudain, Lewis entra également sous la tente, grognant doucement en s' approchant de Kairi, il se mit à lui lécher le visage en posant ses deux grosses pattes sur le rebord de la couche, la laissant à peine respirer, sentant visiblement que Kairi allait mieux.

- Hola, Lewis !! Doucement avec ta grande langue, tu vas nous enlever toutes les jolies couleurs qui reviennent sur le visage de ta maitresse !!! s' écria Laurelin en riant.

Puis, Silivrien annonça à Nidnama son prochain rendez-vous avec le seigneur Gelmir et Laurelin s' adressa alors à l' elnaith de la maison de l' arbre :

- Notre bon guérisseur a besoin que l' on emmène sa patiente sous la tente de guérison près de la rivière, il a construit ce brancard spécialement pour cela. Si il te reste encore un peu de force, je te suggère que nous nous en chargions nous même, cela libérerait Nidnama pour son entrevue, qu' en dis-tu ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Lun 28 Jan 2008 - 20:53
Tout sourire, Silivrien contemplait la scène d'un regard attendri. Elle répondit à son ami avec un petit clin d'oeil...

-Ah...je veux bien jouer les brancardiers...mais encore faut-il que Lewis nous laisse au moins un morceau à porter...Allons grosse bête à poil, arrête de la lécher comme ça, tu vas la faire fondre...

Le tigre regarda l'Elnaith de l'Arbre d'un air penaud, et vint se coucher pesamment à côté du lit de sa maîtresse, avant de poser son énorme tête sur sa cuisse. Tout en caressant négligemment l'animal entre les oreilles, Silivrien s'accroupit prés de la blessée et se mit à lui parler doucement afin de ne pas la brusquer...

-Tu nous a fait peur Kairi...je suis heureuse de te revoir parmi nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mer 30 Jan 2008 - 8:43
Nidnama sourit à ses amis et dit rapidement :

- Bien. Occupez vous d’elle, je passe voir en courant Gelmir… Ensuite je vous rejoint aux tentes de guérisons… En ramenant peut-être quelques comandants s’ils sont blessés… Ils rechignent souvent à se faire soigner et c’est aussi votre cas… Je vais m’en occuper dés que possible… Ou est-il ?

Le guérisseur attendit la réponce puis remplit deux sacoches de simples et de bandages puis quitta la tente pour arriver auprès de l’envoyé de Rustor…

HRP//oui je sait c’est cours mais je suis à la boure ^^//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celrarhill
Ranger
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Dans mes pensées
Rôle : Étudiant

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Sinda
- -: L'âge n'est rien pour lui, mais il n'est plus tout jeune
- -:

Mer 30 Jan 2008 - 14:22
Celrarhill qui venait de lire la lettre sentit les larmes lui vinrent. "Rustor Erumelgos est mort, assassiné", quand lut ceci son coeur manqua un battement. Il sortit de sa sacoche une tranche de viande séché et la tendit à l'aigle, il lui murmura des mots doux emplit de tristesse.

"_Tu peux te reposer maintenant, tu as accomplit ta mission.


Le ranger savait que la nouvelle allait porter un coup dur aux Elfes, mais il fallait qu'ils soient fort pour surmonter cette épreuve. Il posa délicatement l'Aigle sur son avant bras qui n'était pas blessé et de l'autre main il prit la lettre. Celrarhill courut silencieusement vers les Elnaiths. On pouvait voir sur son visage la tristesse qui l'accablait. La victoire contre les Barbares avait été ternie par la mort des Elfes, avec cette nouvelle le goût de la victoire quitta complètement Celrarhill.
Il repéra l'Elnaith de sa maison dans une tente et la suivit en trombe, il vit qu'elle était en compagnie de quelques autres elfes tout aussi joyeux que Silivrien. Celrarhill entra dans la tête et d'un hochement de tête il salua les personnes présentes et s'inclina devant son Elnaith.


"_Excusez mon impertinence et mon effronterie Elnaith Silivrien, mais je suis porteur de durs et tristes nouvelles."


Sans dire un mot de plus ayant la gorge trop serré pour parler, il tendit la lettre de Sombre-chêne, et se mit à l'écart désolé d'être porteur de si mauvaise nouvelle et atterré par la mort de Rustor Erumelgos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Une menace peut en cacher une autre
» Une voiture peut en cacher une autre (rp privé Ayou)[Avorté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Vertbois-le-Grand-
Sauter vers: