Voyage dans les Hauts du Sud

Aller en bas 
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptySam 29 Déc 2007 - 11:39
Les Hauts des Galgals étaient tout proches, mais ils ne présentaient pas une grande menace au soleil de midi, et Halbarad poursuivit son chemin sans grande peur. Il voulait contourner ces collines par le Sud, et il longea l'orée de Vieille Forêt, se tenant tout de même le plus éloigné possible du Pays Hanté. Bientôt, le Rôdeur passa la limite méridionale du bois, et il se trouva dans une région herbeuse et assez dépourvue de relief: quelques collines de temps à autre, tout au plus. L'après midi tirait bientôt à sa fin, et, à sa gauche, les Hauts des Galgals se couvrirent lentement brume: de mince volutes au début, mais le brouillard devint au fur et à mesure plus épais, et rien ne pouvait se discerner.

Et Halbarad, quand la nuit vint, pensa qu'il avait à présent passé les collines maléfiques, et qu'il pouvait donc diriger ses pas vers l'Est, afin de gagner le village de Bree dans la jounée du lendemain. C'est se qu'il fit, mais les Hauts n'étaient pas tout à fait terminés, et il se trouva à marcher, sans le savoir, dans le lieu contre lequel Sangar l'avait mis en garde.

Il sentit que le sol montait et descendait sous ses pieds, ainsi qu'un froid mortel qui l'envahissait, et il comprit alors son erreur. Au même moment, il lui sembla que sa main gauche se glaçait, et pour cause: il était arrivé juste à côté d'une des terribles pierres dressées, comme des dents, et ses doigts avaient frôlé le froid menhir. Une peur folle l'envahit, il courut vivement, redescendant la colline, dégaina son épée Esgalrïn, mais le terrain était inégal, et il trébucha, s'entendant de tout son long avec fracas.

Et il resta là, sans oser faire un pas de plus, comme pétrifié par la peur.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyLun 31 Déc 2007 - 18:00
Il resta comme cela une bonne partie du soir, et puisque nul spectre ou chose ténébreuse ne l'avait poursuivi, Halbarad reprit sa route hasardeuse dans la direction générale de l'Est.

*Ce Galgal devait être abandonné, heureusement, pensa-t-il...*

Tout du moins il semblait l'être. Minuit approchait, et le Rôdeur s'éloignait de l'angoissante pierre dressée, mais il n'était pas rassuré pout autant. En effet, il sentait comme une présence derrière ses pas, qui le suivait. Son coeur battait la chamade, et il se retournait sans cesse, craignant de voir apparaître quelque créature à l'aspect décharné et squelettique. Mais ses yeux ne lui donnèrent pas ses visions: seulement l'obscurité d'une nuit sans étoile. Pourtant, un léger souffle parvenait à ses oreilles de temps à autres. Ce n'était peut-être que le bruissement du vent, mais il lui sembla que ce murmure était froid comme la mort, comme porteur d'une menace.
Bientôt le bruit se mua en une sorte du voix sépulcrale, et prononçant des paroles dans une langue inconnue aux oreilles du Rôdeur. Mais Halbarad comprit qu'il s'agissait d'horribles choses, tant la voix lui glassait le coeur. Et dans un effort de volonté, il se retourna et cria de toutes ses forces:

"Qui êtes-vous? vous qui me suivez ainsi, et que me voulez-vous? Votre voix ne me fait pas peur, montrez vous!"

L'autre voix se tut, et Halbarad tira l'épée une fois de plus, s'attendant à ce que ses paroles provoquent la colère de l'être qui le suivait.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyMer 2 Jan 2008 - 13:19
Mais l'horrible voix se contenta de reprendre ses incantations, toujours aussi mornes, bien qu'elle s'exprima cette fois dans le language commun. Et voilà ce qu'Halbarad Dunàdan entendit, les paroles d'un poème funeste, qui s'élevait comme un chant dans la nuit:

"Froids soient la main et le coeur et les os,
Et froid soit le sommeil sous la pierre:
Pour ne plus jamais s'élever sur son lit pierreux,
Jamais jusqu'à ce que le soleil fasse défaut, et que la lune soit morte.
Dans le vent noir les étoiles mourront,
Et encore sur l'or qu'ils restent gisant
Jusqu'à ce que le Seigneur Ténébreux lève sa main
Sur la Mer morte et la Terre desséchée.

Tes mains, ton coeur, tes os, tout sera froid,
Tu dormiras sous la pierre:
Pour l'éternité tu y restera,
Jusqu'à ce qu'Arda disparaisse, et que tout ne soit que néant.
Dans le sombre brouillard de ces monts,
Que ton âme à jamais soit dans le Galgal,
Jusqu'à ce que tout soit submergé
Par la Grande Mer destructrice..."

Et cela continuait sans fin, sur le même air froid et monotone. Comme si ces paroles avaient un effet sur la volonté d'Halbarad, le Rôdeur ressentit une grande lassitude: il lâcha son épée Esgalrïn, qui tomba dans l'herbe. Et il resta debout, droit, sans pouvoir bouger, comme sous l'effet d'un puissant charme, d'un sortilège qui empêchait son esprit de commander ses membres. Puis il crut voir une silouhette squelettique, à la couleur blâfarde, comme un mort qui serait ressorti de sa tombe.
Soit que le spectre lui eut lancé un nouveau sort, soit que le Rôdeur se soit évanoui de peur, Halbarad tomba, la tête la première, inanimé, alors que l'être de Galgal s'approchait de lui, en chantant toujours les terribles refreins de sa complainte.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyJeu 3 Jan 2008 - 14:18
Quand il se réveilla, Halbarad vit qu'il était couché dans une étroite salle, entouré de paroies en pierre froide, ainsi que de trésors en or, argent, et pierres précieuses. Mais une lumière vert clair, vénéneuse, paraissait émaner du sol en dessous de lui, si bien que les richesses qui se trouvaient vers lui n'étaient pas belles à voir, avec le reflet de cette sinistre luminosité.
Le silence était à présent total, ce qui donnait une athmosphère encore plus inquiétante que lorsque la voix chantait. Halbarad aurait bien voulu s'enfuir, mais le charme semblait toujours présent, qui l'empêchait de bouger, et la Volonté de l'Homme ne pouvait briser ce sortilège.
Chaque minute était aussi longue qu'un jour entier dans cette peur qui l'accablait, et il ne put donc savoir combien de temps il était resté dans cet endroit hideux.

Tout à coup, un rire sinistre se fit entendre derrière lui: car le Galgal était plus spacieux qu'il ne l'imaginait, et le mort-vivant qui y habitait était venu d'un couloir derrière la tête d'Halbarad, et il se jouait de lui et de ses malheurs.
Mais soudain vint une idée dans l'esprit d'Halbarad, le souvenir du vieux Tom qu'il avait aperçu à travers les arbres, il y a si longtemps, lui semblait-il. Il se rappela que, dans l'histoire du Livre Rouge, une poésie devait être chantée pour appeler Bombadil. D'une voix faible au début, puis de plus en plus forte et joyeuse, il entonna l'air et les paroles vinrent toutes seules, même si certains vers étaient inexacts ou manquant:

"Ohé! Tom Bombadil, Tom Bombadillon!
Par l'eau, les collines, et le saule,
Ecoutez maintenant et entendez-nous!
Accourez, car mon besoin est proche de moi!..."

Ce chant fut comme une lumière dans les ténèbres. A ces mots, l'être des Galgals parut frémir, et il repartit par le corridor, comme si Tom Bombadil et cette chanson lui inspiraient de la crainte, ou provoquaient chez lui quelque souffrance. Halbarad comprit cela, et il ne s'arrêta pas de chanter: il reprit ces vers bon nombre de fois, espérant ainsi voir surgir soudain le vieil homme de l'entrée du Galgal. Il ne pouvait cependant toujours pas faire le moindre mouvement.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyJeu 3 Jan 2008 - 17:20
Et ce qu'Halbarad espérait arriva. En effet, d'abord lointaine, puis de plus en plus proche, il entendit une joyeuse chanson, du même type que le jour d'avant vers la chaumière de Tom, mais cette fois accompagnée de bruits de pas rapides:

"Tom Bombadil est un gai luron,
Sonne un donguedillon!
Bleu vif est sa veste et ses bottes sont jaunes.
Personne ne l'a jamais pris encore, car Tom est le Maître,
Hola gai dol! derry Dol! mon brave!
Les pieds de Tom sont les plus rapides!"

Et sur ces mots, Halbarad vit la grosse figure rougeaude et barbue de Tom Bombadil, le Sans-Père, regardant par l'ouverture. D'un air jovial et décontracté, il entra dans le Galgal, et il s'adressa à Halbarad en riant:

"Alors, mon brave... Tiens! Un Homme! Je me serai presque attendu à voir encore des Hobbits, comme la dernière fois! Ha! Ha! Alors... on se fait pièger dans le Galgal... hein? Mais vous semblez heureusement connaître la bonne chanson, je me demande qui vous l'a apprise..."

Halbarad avait retrouvé l'espoir: il serait sauvé, car nul ne pouvait rivaliser avec Tom. Le ton de ces paroles était bienveillant, mais il parla plus gravement pour s'adresser à l'être de Galgal, dont il avait senti la présence. Vous connaissez sans doute la formule habituelle:

"Sors donc, vieil être! Disparaît!
Etiole-toi comme la brume froide, comme les vents qui s'en vont gémissants.
Dans les terres arides loin au delà des montagnes.
Ne reviens jamais ici! Laisse vide ton Galgal!
Soit perdu et oubl..."

Mais Tom se crispa soudain, et l'être des Galgals sortit du long couloir, si bien qu'ils furent face à face, séparés seulement de deux mètres environ. La chanson n'avait plus aucun impact, à présent, car le spectre, en entendant qu'Halbarad appelait Bombadil, avait préparé sa Volonté à rivaliser avec le Maître de la Forêt et des Hauts.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyJeu 3 Jan 2008 - 20:48
Le vieux Tom Bombadil et l'être des Galgal se tenaient toujours droits, l'un en face de l'autre, se regardant dans les yeux. La joie de vivre de Bombadil était confronté aux sombres desseins du spectre. Leurs deux volontés étaient butées de front, comme deux hommes faisant un bras de fer, et la lutte était intense, équilibrée.
Halbarad n'osait bouger, sachant ce qui se passait: il resta contre la paroie du Galgal, et observa cette joute de Volontés.
Les deux ennemis pouvaient communiquer entre eux, soit par la pensée, soit d'une voix qu'Halbarad ne pouvait entendre:

*Vieux fou, disait le spectre, tu es entré une fois de trop dans un Galgal. Je vais t'apprendre que ton domaine n'atteind pas les Hauts. Ces lieux répondent seulement à la volonté des ténèbres...*

*Disparaît de ces terres, répondait Tom en pensée, tous les êtres de ton espèce sont partis sur mon ordre, et tu va en faire de même. C'est un monde fait pour les vivants, non pour les morts.*

L'appre combat durait depuis un long moment. Puis la créature répondit, mais d'une voix qu'Halbarad entendit:

"L'âme de cet Homme m'appartient, je contrôlerai sa volonté, tu ne peux plus rien pour lui, faible Bombadil!"

Et à ces mots, Halbarad éclata de rire. Pareil son ne s'était fait entendre en ce sombre lieu depuis des éternités, et la Volonté de l'être des Galgals céda, comme une porte enfoncée par un bélier. Le spectre parut partir en fumée comme de la brume dispercée par le frais soleil du matin, accompagné par les paroles enragées d'Halbarad:

"Mon âme n'appartient qu'à moi, vile créature morte, et la tienne va disparaître à jamais d'Arda!"

Seuls restaient à présent Tom et le Rôdeur, à l'intérieur du Galgal.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyVen 4 Jan 2008 - 9:49
C'était l'aube. Halbarad et Tom sortirent du Galgal, et ce dernier s'assit sur l'herbe fraîche, visiblement épuisé par cette dure lutte, tandit que le Rôdeur tournait en rond autour de lui. Puis le vieil homme aux bottes jaunes prit la parole:

"Jamais un être des Galgals ne m'a opposé autant de résistance, croyez-moi! C'est votre rire qui a ébranlé sa volonté, sans quoi, j'ignore qui en serait sorti vainqeur... Enfin, tout cela est maintenant du passé. Réjouissons nous que nous soyons tous les deux sains et saufs! Mais comment connaissez-vous le poême d'appel à l'aide? Je ne l'ai enseigné qu'à ma belle Dame Baie d'Or, et aux quatre hobbits de la Comté, lorsqu'ils vinrent ici, il n'y a pas si longtemps!"

Halbarad fut stupéfait: la venue de Frodon datait pourtant de plusieurs siècles, mais Bombadil était si vieux que cela ne lui paraissait être qu'une courte période. Le Rôdeur répondit enfin:

"Je connais ce chant, car il est incrit dans le Livre Rouge, ainsi que toutes les aventures des Hobbits que vous avez secouru. Ce livre a été écrit par Frodon Saquet: celui qui portait l'Anneau Unique."

"Un livre! Un livre où figure ma chanson, répondit Tom. Quelle drôle d'idée! Enfin... ce n'est peut-être pas si mal, bien que je ne vois pas bien l'importance de relater l'histoire de ce petit anneau?! J'espère qu'il a parlé de mes poneys et des saules de la forêt, c'est bien plus important."

Tom marqua une pause, puis reprit:

"Je vous avait vu, mon brave Homme, quand vous vous cachiez parmi les arbres à deux pas de ma maison! Même si je n'ai semblé pas vous apercevoir, je vous ai observé. Tom est peut-être vieux, mais il a encore des yeux! Apprenez bien ça, jeune humain..."

Le soleil se leva soudain, et sa chaude lumière envahit le Galgal. Plus aucun être maléfique ne viendrait à présent dans la grande pierre levée, car la joie de Tom Bombadil était passée par là.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyVen 4 Jan 2008 - 19:11
Tom avait bien récupéré de sa fatigue et était à présent tout a fait dispos. Il se mit, avec l'aide d'Halbarad, à sortir toutes les pierreries, les pièces et autres objets de valeur qui se trouvaient dans le Galgal: c'était la coutume de Bombadil de faire ainsi. Quand tout fut déposé sur l'herbe, ce qui faisait déjà un bon petit tas, Tom fouina dedans, cherchant un objet qui plairait à Baie d'or, la fille de la Rivière, ou à lui-même. Il invita Halbarad à faire de même, mais le Rôdeur refusa, car il ne voulait emporter aucun objet de ce lieu maudit. Après un long moment, Bombadil finit par parler à haute voix, mais pour lui même. Il avait un bel objet dans chaque main, et les contemplait:

"Voilà une bien jolie vasque en argent, pour Baie d'Or, et moi je prendrai ce beau rubis!"

Après quoi il cacha vasque et joyau sous ses vêtements, et s'adressa cette fois au Rôdeur:

"Tom doit à présent retourner dans sa demeure, car Baie d'Or l'attend, et il doit aussi s'occuper de ses poneys. Et toi, où compte-tu donc aller? Je ne t'ai pas encore posé de question sur ton voyage et ton but, mais je peux te conseiller."

Et Halbarad de répondre:

"Je souhaite prendre la direction du village de Bree, pour l'instant, après quoi je me dirigerai vers le Nord, mais ne voulez-vous pas m'accompagner jusqu'au pont de Brandevin? Votre présence me rassurerait."

"Non, répondit Tom Bombadil, il me faut rentrer, comme je te l'ai dit. Mais il n'y a aucune crainte à avoir, tant que tu ne montera pas à la cime d'une colline vers un Galgal! Le matin est peu avancé, et le soleil brillera toute la journée; il n'y aura pas de brouillard aujourd'hui, Tom peut te l'assurer. Va donc en ligne droite, et ne tarde pas si tu veux quitter les Hauts avant la nuit. Adieu, mon brave!"

Et Tom Bombadil repartit en courant vers l'Ouest, toujours chantant ses chansons aux paroles vides de sens, joyeusement.

"Adieu! cria Halbarad."


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyVen 4 Jan 2008 - 23:30
Voyage dans les Hauts du Sud Bbb62

L'Etre qui les observait de loin était tout aussi froid et apte à faire flancher les coeurs les plus rudes que les Spectres des Galgals. Pourtant il n'était pas un des leurs. Ses yeux étaient presque aussi perçants que ceux des Elfes, mais il n'était pas un des leurs. Quant à sa force, elle surpassait celle des plus brutaux combattants Uruk-Hai, mais il n'était pas un des leurs.
En vérité, c'était un homme, même si son large manteau de velours noir cachait sa silhouette. Il n'était né à l'Est, d'ailleurs, mais il avait beaucoup voyagé, et cela n'était d'aucune importance.

En observant la scène, il réprima un frisson. Non pas qu'il craignait les Etres des Galgals, non, ceux là savaient qui il était.
Mais l'homme aux habits colorés, celui-là, il l'avait oublié. Il dit à mi-voix, pour lui-même :

"Il n'a rien fait de remarquable depuis si longtemps...Pourtant... Puisse t-il ne jamais sortir de son domaine..."

Un moment, le regard d'Halbarad fut inexplicablement attiré sur le côté, et il aperçut le cavalier noir. Celui-ci était enveloppé de volutes de brume claire, alors que Tom lui avait prédit l'absence de brouillard.
Le temps que le rôdeur cligne des yeux, il avait disparut, lui et la fumée qui l'accompagnait.

Mais Halbarad n'avait pas rêvé. Bombadil savait chasser les Etres qui vivaient dans ces tumulus, mais il y avait pire présence dans les Hauts des Galgals ce jour-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptySam 5 Jan 2008 - 8:48
Le sang d'Halbarad parut se figer, tellement il était surpris et catastrophé par cette nouvelle apparition. La terreur provoquée par l'être des Galgals n'était rien face à cette nouvelle menace. Cette apprarition était bien réelle, il le savait en son coeur: ce n'était pas une simple vision.

*Inutile d'appeler Tom, cette fois, se dit le Rôdeur. Il sait s'occuper des êtres des Galgals, mais l'être que je viens de voir a l'air beaucoup plus puissant, beaucoup plus ancien pour ainsi dire. D'ailleurs, je ne pense pas qu'il vienne une seconde fois pour me sauver, puisqu'il n'a pas voulu me raccompagner.*

Puis, par un grand effort de volonté, il finit par se mettre à courir vers la limite orientale des Hauts, qui était encore assez éloignée:

*Le pont de Brandevin est à moins d'un jour de marche, pensa-t-il. Il faut que je l'atteigne avant la tombée de la nuit, sinon les choses vont aller très mal.*

Halbarad Dunàdan courut comme cela pendant un bon moment. Il était épuisé, ne mangeant que quelques fragments et miettes de lembas qui lui restaient, et ce sans arrêter sa course.
Mais il y avait une autre cause à sa fatigue. Il croyait voir, de temps à autres, de mystérieuses volutes de brumes, mais en un point très lointain, si bien qu'il ne pouvait voir si l'apparition s'était répétée (il n'avait d'ailleurs aucune envie d'aller vérifier). Toutefois, ces soudaines brumes affaiblissaient sa volonté et lui enlevaient de ses moyens: le rythme d'Halbarad devint de plus en plus lent, et son moral était au plus bas.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
Balak

Nombre de messages : 368
Age : 29
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptySam 5 Jan 2008 - 19:45
Alors que le rôdeur marchait péniblement vers sa lointaine destination, un objet lourd tomba du ciel et atterit violemment sur le sol dans un léger bruit d'os brisés. Après analyse, on pouvait voir qu'il s'agissait du cadavre d'un immonde corbeau, percé d'une flèche. Cette mort barbare n'était cependant pas sans raison, un message étant en effet attaché au trait meurtrier. malgré les quelques taches sanglantes, la missive macabre restait lisibleLe rôdeur pouvait aisi lire, s'il en prenait la peine, le discours suivant :

Citation :
Sire Halbarad, mon brave Sangar m'a parlé de vous, et de vos apparentes capacités. Je fus grandement désapointé lorsque ce dernier m'a avoué quel tableau il fit de moi, et croyez-moi, il s'en est excusé. Selon ses dires, vous auriez évoqué au cours de votre rencontre une dette envers lui. Je vous demanderais donc en son nom de remplir cette obligation en venant un jour, quand vous le souhaiterez évidemment, nous rendre visite. Il vous sera fait un acceuil digne d'un hôte de marque, et notre petit collectif sera ravi de faire plus ample connaissance avec vous, la venue d'un grand guerrier étant toujours une occasion d'apporter à chacun de nouvelles et enrichissantes experiences.
Il va sans dire que refuser cette proposition serait très mal venue, et que même si je serais fort déçu, le plus malheureux serait sans nul doute ce brave Sangar. Vous n'imaginez même pas à quel point une négation de votre parole d'honneur lui arracherai le coeur. Il pourrait sans doute en perdre la tête...
Sur ce mon ami, je vous invite à écrire au dos de cette feuille, en lettres de sang, si vous acceptez ou non de nous rencontrer, ma famille et moi.

Amicalement, Croc-Noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptySam 5 Jan 2008 - 22:07
Halbarad regarda alentours, mais il ne vit personne. Il retira alors avec dégoût le bout de papier tout entâché de sang. Il lut ensuite l'étrange lettre, mais il ne fut pas dupe: il lui semblait que sous ses phrases qui paraissaient si honnêtes et si sages, ce Croc-Noir cachait de sombres desseins. Et puis, un message envoyé d'une telle manière ne pouvait que provenir de quelqu'un de mauvais. Arrachant la flèche du corps du corbeau, il répondit à Croc-Noir au dos de la lettre, grâce à la pointe du projectile baignée de sang:

Citation :
Doit-on vous appeler Croc-Noir ou Maître aux lames jumelles? Sangar était un homme de bien, et il m'a mis en garde contre vous. J'ignore quel châtiment vous lui avez infligé pour qu'il s'excuse de vous avoir décrit comme un monstre. J'ai une dette envers lui, non envers une créature des Ténèbres, je ne renonce donc pas à ma parole d'honneur. Ce n'est pas vous qui m'avez défendu contre l'Homme-saule!
Soyez maudit! Si vous me voulez du mal, il faudra m'emmener de force, je n'irai pas vous voir de mon plein gré, vous et votre soit disant "famille".

"Amicalement".

Ce dernier mot était bien sûr plein d'ironie. Halbarad froissa la lettre en boule et lança flèche et papier en direction d'où le message était venu. Il laissa le corbeau où il était tombé, n'osant le prendre pour le lancer aussi. Puis il reprit sa course vers l'Est, redoublant de vitesse.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud EmptyDim 6 Jan 2008 - 11:37
Mais Halbarad, tout en courant, repensa à une des phrases de sa lettre:

Citation :
J'ignore quel châtiment vous lui avez infligé pour qu'il s'excuse de vous avoir décrit comme un monstre.

Il sut en son coeur que Sangar devait être fait prisonnier dans le sombre repaire de Croc-Noir. Sa dette envers Sangar lui rappelait la triste réalité: son devoir était de chercher ce lieu terrible et de porter secours à son bienfaiteur, car Halbarad était un homme d'honneur. Bien que Sangar lui avait dit qu'il n'avait pas de contre-partie à lui rendre, le Rôdeur savait qu'il lui devait la vie. Mais que pouvait-il faire, lui, simple Ranger, contre ces puissantes créatures ténébreuses?
De plus, la faim le tenaillait, il lui fallait manger quelque chose, et sa réserve de lembas était épuisée. Il devait se rendre à l'auberge de Bree, sans quoi il mourrait d'inanition en recherchant le lieu du supplice de Sangar.

Il continua donc sa route toute la journée, et arriva à la limite orientale de ces collines mortuaires au crépuscule. Se retournant alors vers l'Ouest, il hurla dans l'obscurité, les mains en porte-voix:

"Croc-Noir!!! Je vous jure que je reviendrai! Et justice sera faite!Tenez bon, Sangar. Halbarad ne vous oubliera pas, il reviendra pour vous sauver. Il reviendra pour accomplir son devoir!"

Sur ce, il repartit, atteind bientôt le fleuve Brandevin, le longea jusqu'au pont, et traversa celui-ci. Le passage n'était pas gardé. Il se trouvait à présent vers l'entrée occidentale de Bree.


Voyage dans les Hauts du Sud 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Voyage dans les Hauts du Sud Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage dans les Hauts du Sud
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Un portail dans Strayana ?
» Progres d'Haiti dans le domaine des droits politiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Hauts des Galgals-
Sauter vers: