[Achat] L'antre Des Ombres

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMar 3 Nov 2009 - 15:12
« Fructueuses recherches … » pensa-t-il tout en soupirant avec lassitude. Les heures passées devant les manuscrits et des pages de registres militaires n’avaient pas été inutiles mais lui avaient très largement ouvert l’appétit. Les tintements des verres et des assiettes qu’il percevait en passant à proximité des maisons semblaient le narguer. Le chuintement de l’eau d’une fontaine publique lui fit prendre conscience de l’état avancé de dessèchement de sa gorge.

Tout en descendant les différents niveaux de la Cité Blanche, il repensa au massacre auquel il avait assisté le matin même. Lost Ore n’avait eu aucune pitié, les nains non plus. Mais il comprenait mieux à présent pourquoi le loup blanc maîtrisait si bien l’épée. Il avait été capitaine d’Arnor. Ce n’était pas rien tout de même. Il avait disparu. Non. Il avait fui son pays. C’est ce qui lui semblait le plus probable à présent. Une multitude d’autres explications flottaient à la surface de son esprit mais cette réponse, la fuite, revenait le plus souvent.

Il atteignit les abords de l’auberge dans laquelle il avait prit un petit-déjeuner. Mauvaise initiative. Y retourner si peu de temps après l’échauffourée n’était pas discret, ni professionnel. Il y avait une multitude d’autres petites auberges dans laquelle il pourrait se restaurer. Une multitude de petites bicoques… des centaines de possibilités pour Lost Ore et ses compagnons nains de se dissimuler le temps de récupérer leurs forces.
Il était improbable qu’ils aient atteint les niveaux supérieurs, la milice rodait férocement parmi l’habitat des riches bourgeois et petits nobliaux mesquins. Il était persuadé que l’étrange groupe était demeuré dans les bas étages. Il ne connaissait aucune excavation reconnue par les autorités qui aurait pu faire figure de logement nain. Pas de cave non plus … sauf peut-être une cave à vin ou un entrepôt de fûts de bières. Les nains étaient réputés pour leur résistance à l’alcool. Mais il ne connaissait pas non plus de bâtiment spécialisé dans la vente d’alcool tenue par de petites personnes au tour de taille disproportionné. Les nains étaient en réalité une race difficile à trouver à Minas Tirith. S’il en avait rencontré occasionnellement à proximité d’une forge ou d’une auberge il ne les avait jamais recroisé deux fois ; ce n’était que des étrangers de passage. Il lui faudrait trouver le plus rapidement possible le nain qu’il avait vu assis pendant que les autres se battaient. Il était resté à l’écart pendant la durée du combat, peu enclin à manifester sa participation guerrière. Il ne devait pas aimer grandement Lost Ore, il serait plus facile à faire parler.

Dans les ruelles adjacentes à l’auberge il questionna les petits commerçants et les habitants sur les évènements du matin. Il revendiqua avec force qu’un des hommes morts lui devait une certaine somme d’argent et qu’il comptait bien se faire rembourser par celui qui avait tué son débiteur. Il obtint maints détails sur les effusions de sang, la nature des plaies, le nombre et l’état des cadavres, dont deux n’avaient pas encore été déplacés par la voirie, mais guère d’informations sur l’endroit où pouvaient se trouver à présent les rescapés. Il erra plus d’une heure encore afin de récolter des renseignements. Ce fut un groupe d’enfants qui, enfin, lui donna une direction plus précise. Une petite fille avait vu le « loup blanc la queue entre les jambes » suivi par « trois nains pouilleux pas plus grand que Derek », le Derek en question étant un enfant de 12 ans à peine. Ils avaient quitté rapidement le lieu et s’étaient faufilés dans un dédale de ruelles sombres et peu fréquentées. La petite le prit par la main et l’emmena au travers de couloirs tortueux puis l’abandonna tout aussi vite entre deux vieilles baraques grisâtres aux toitures défoncées par les intempéries.

Point de nains. Point de Lost Ore. Il n’avait cependant jamais vu autant de rats en un même endroit. Il repartit aussi vite qu’il le put. Il craint un instant que la petite soit une gamine entraînée dans l’art d’entourlouper les braves gens pour les dépouiller de leurs biens. L’endroit lui paraissait peu sûr. Il ne trouva rien qui put prouver que d’autres hommes, blessés, soient passés avant lui. Il s’énerva et pesta contre la canaille enfantine qui l’avait perdue dans les bas quartiers. Assoiffé et affamé par ses pérégrinations il décida de rejoindre au plus vite une taverne afin de reprendre force et courage. « Rien de mieux qu’une pinte pour redonner du moral à un homme abattu ». Et sur cette brève réflexion philosophique il se dirigea vers un baraquement aux volets en bois clair, sans porte, d’où provenait un fumet fort attirant.

Il posa un pied sur le seuil de la taverne quand son regard fut attiré par un détail. Il se retourna brusquement. Lost Ore … Il était accompagné d’un autre homme. La lassitude étreignait encore son visage, mais il semblait moins abattu. Il ne put identifier son compagnon de route. Plus de nains. Soit il les avait abandonné, soit il s’était fait chassé d’une manière ou d’une autre. Il ne savait plus quoi penser. Gilgamesh avait semblé lui dire qu’il s’agissait d’un homme solitaire, et la légende urbaine colportée par les rumeurs en faisait un paria de la société. Cependant en moins d’une journée il l’avait vu fréquenté deux puis trois nains et enfin un homme à l’allure étrange. Cet homme était vêtu tout à la fois discrètement et richement : ses habits n’attiraient pas avec outrance l’attention mais ils semblaient être d’une grande qualité.

Il ne refit pas la même erreur cette fois, il ne lâcherait pas Lost Ore des yeux. Il rabattit son capuchon et suivit avec de grandes distances l’homme aux cheveux blancs. Leur pas était soutenu et il dut réaliser un certains nombres d’efforts pour ne pas les perdre de vue tout en ne se faisant point remarquer. Il avait des doutes cependant : il se trouvait sur le territoire d’une guilde qu’il ne portait pas dans son cœur. Il n’avait jamais eu à faire appel à ses services, mais les ragots de vieilles femmes allaient bon train sur le genre d’aide qu’ils pouvaient apporter à toute personne payant comptant. Il gardait l’œil sur sa cible tout en gardant à l’esprit qu’il pouvait tout autant être cible lui-même. Il n’aimait pas cette situation mais il lui fallait passer à l’acte, Gilgamesh avait déjà trop attendu selon lui. Il ne voulait pas perdre son poste.

Il parvint à une grande bâtisse devant laquelle il était déjà passé maintes fois. Il n’y était jamais entré. Lost Ore et son compagnon de marche y avaient pénétré avant lui. Sans se poser plus de questions il passa lui aussi le seuil de la porte et se faufila entre des étagères de produits divers et variés. Il ne fit pas mine de surveiller le loup blanc pas plus que l’homme à ses côtés. Son regard fut attiré par une succession de petits flacons aux noms exotiques et qui semblaient produire des effets des plus néfastes sur qui en avalait. Armes et poisons se succédaient alternativement. Il était inquiet de penser que quiconque avait assez d’argent pouvait se pourvoir de telles substances. Pas même la milice ne devait pouvoir contrôler la circulation de ces fioles meurtrières. Si le magasin appartenait à la guilde dont il avait entendu parlé les rumeurs étaient fondées : une guilde d’assassins. Il soupira profondément tout en s’approchant de Lost Ore. Face à un potentiel danger il sentit de nouveau contre sa cuisse le stylet qu’il avait acheté la veille. Il pria Eru de ne pas avoir à s’en servir.

Il avait capté les derniers mots lancés par Lost Ore. Les jeux lui semblaient quelque chose d’impie en soi, mais cette pensée ne devait être que le résultat de son long enseignement auprès d’un prêtre.
Il se présenta sous l’identité qu’il s’était créé précédemment.

- Je vous prie de m’excuser messieurs. Je suis à la recherche de quelques nouveaux produits qui pourraient m’éviter de graves ennuis. Je viens du Rohan et suis marchand de bétails. Je monopolise une grande part du marché et j’ai… disons, suscité quelques réactions à Minas Tirith ces derniers jours. Les produits que je veux utiliser doivent pouvoir tuer tout autant un homme qu’un bovin ou ovin et ne pas dégager d’odeurs – les chiens des gardiens de bétail ont la sale habitude de venir renifler les poches des voyageurs…

Il esquissa un sourire presque mesquin et laissa poindre une lueur retorde dans son œil, perceptible de sous sa cape. Loin de lui l’idée de passer pour un pervers ambulant mais l’impression qu’il voulait donner était importante. Elle engagerait une succession de comportement dont il saurait jouer ensuite, du moins, il l’espérait.


Dernière édition par Nathanael le Jeu 5 Nov 2009 - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Hasharin
Maître Assassin
Hasharin

Nombre de messages : 664
Age : 26
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMer 4 Nov 2009 - 21:58
Hasharin, écouta son ami parler et lui regler la somme. Hasharin empocha les gains et repondit:
- Je te remercie de tes achats mon très chèr ami. Montons maintenant. Oh mais attend un potentiel client arrive. Je vais m'occuper de lui, prend tes achats et monte ne m'attend pas. Mais garde l'oeil ouvert, il a l'air louche,tu le connais?

Hasharin afficha son plus beau souris et se dirigea vers l'homme qui lui adressa la parole.
- Bien le bonjour cher marchand. Je vois ce qu'il vous faut, mais j'ai besoin nde savoir si vous préférez avoir quelque chose qui tue en contact avec la peau? Tel que la Cyanure, ou le Lotus Noir. Ou plutôt quelque chose qui tue lorsque vous blessez la personne, comme Mortelame ou le sang de Scorpion, ou alors si vous préférez le subtil, les poisons d'ingestion et d'inhalation, il n'y a rien qui tue mais qui peut etre tres dangereux comme Entolome, Tout aussi virulents mais tellement plus discret. Alors je vous écoute? Prendrez vous une petite arme ou un gadjet pour vous defendre cher confrère?

Le maître assassin avait sa lame retractable pret a etre sorti si il le fallait mais cet ingénieuse arme permettait d'être pret a frapper mais sans monter aucun signe extérieur.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Hashou12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyJeu 5 Nov 2009 - 10:50
De sous sa capuche Nathanael conserva son sourire. Son regard balaya la pièce puis passa alternativement de Lost Ore au marchand devant lui. Ainsi cet homme était le responsable, ou du moins le vendeur des lieux. A l’entrée sur un large panneau de bois était gravée les insignes de la guilde. A divers endroits dans la pièce apparaissaient ici et là les mêmes gravures indiquant, revendiquant même, une appartenance à la guilde des Ombres. L’homme devant lui, s’il n’était pas un assassin, devait avoir autour de lui un large cercle de compagnons exerçant des tâches peu louables. Son sourire se crispa une demie seconde, il ne lui servirait à rien d’engager une quelconque forme de combat, il se trouvait face à des professionnels du meurtre, aimant le goût et l’odeur du sang sans doute, celle-la même qui lui répugnaient tant.

Il fit un petit signe de tête pour acquiescer aux paroles du vendeur. Si ses propres mimiques était tout à fait fonctionnelles, celles du vendeur ne valaient pas mieux : il savait éperdument que tous deux jouaient un rôle. Il n’hésita pas trop longuement avant de répondre :

- Il me semble préférable de jouer la carte de la discrétion… une affaire de meurtre n’est jamais à prendre à la légère, n’est-ce pas ?

Ses mots se perdirent en un murmure. Ses yeux se fermèrent un peu plus, de façon très subtile, signe tout à fait manifeste montrant clairement qu’il savait où il se trouvait et à qui il avait à faire.

- L’efficacité du lotus noir me soulagera de bien des soucis, tout autant qu’elle soulagera ma bourse je crois. J’en prendrai une fiole, et avec ceci je me ferai plaisir de prendre deux doses d’Entomole … ses vertus me seront d’une grande aide. Ma foi … quant à vos artefacts ils peuvent rester où ils sont. Je connais assez bien le jeu des marchands pour ne plus m’y laisser prendre. Je suis venu dans un but particulier, vous ne me ferez pas repartir avec plus d’objets qu’il ne m’en faut.

Il ressentit, plus qu’il ne pouvait le voir vraiment, que l’air était chargé de méfiance. Les regards qui se voulaient francs cherchaient tous un détail qui eut pu justifier de la présence de tout un chacun en ces lieux. L’incertitude et le doute étaient palpables, la tension s’exerçait presque sous forme physique. Il prit avec précaution sa bourse accrochée à sa ceinture. Malgré tout ses gestes étaient maladroits. Il ne tremblait nullement mais il s’y prit à deux fois avant de pouvoir décrocher dans un tintement sonore le petit sac de cuir caché sous sa cape ample. Le stylet quant à lui demeura scrupuleusement dissimulé sous ses habits, invisible à l’œil le plus expert.

Il posa la bourse sur le présentoir à côté de lui, entrouverte. Il avait largement de quoi payer. Il jouait les marchands matadors, fiers comme des rois de leur richesse accumulée à la force de la voix et d’escroqueries diverses … Subtilement il jeta un regard à Lost Ore. L’homme observait attentivement l’échange. Il parla de nouveau de sa voix grave et profonde.

- Combien marchand pour ces douceurs létales ?

Il scruta la réaction des deux hommes en face de lui. Il engagea un autre sujet, cette fois sur le ton de la conversation la plus légère possible, comme si plus rien ne pouvait l’atteindre. Il regardait fixement le loup blanc.

- Ne seriez-vous pas intéressé par de la bonne viande bovine ? Je propose de belles génisses au marché demain. Elles ont les cuisses aussi rondes que les roues d’une charrue. Elles ont fait tout le trajet depuis le Rohan, mais certaines d’entre elles ont été élevées dans les pays lointains, plus au Nord. J’ai un petit troupeau qui provient d’Arnor – la viande en est bien rouge…


Il ne détourna pas le regard de Lost Ore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyJeu 5 Nov 2009 - 20:18
Forlong mit ses achats dans son sac de tissu, ce qui le rendit beaucoup plus lourd. Il faudra trouver un endroit pour mettre ses possessions, ce qu'il venait d'acquerir, mais aussi les objets qu'il avait laisse dans sa chambre a la taverne; ses vetements, l'epee et la medaille qu'il recut en tant que veteran de la Grande Bataille du Nord...et son cheval etait toujours aux ecuries de l'auberge. Une peur soudaine l'envahit; les hommes qui avaient embauche les tueurs savaient il ou il habitait? Avaient ils deja penetre dans sa chambre et derobe toutes ses possessions? Il y tenait...mais ce n'etait pas tout. Il avait laisse dans sa chambre ses souvenirs des guerres et des batailles, un drapeau de l'Arnor, un carapacon de Dol Amroth, quelques lettres recues au cours des annees, une large somme d'argent...cela suffirait a un homme intelligent pour decouvrir qui il etait vraiment.
Il lui faudra retourner a la taverne discretement, et recuperer ses possessions si possible; et faire gaffe de ne pas tomber dans un piege...

***

L'apparition du client detacha Forlong de ses pensees; avait il deja vu cet homme quelque part? Il avait en lui quelque chose de familier...mais sans plus. Les levres du dunadan se crisperent dans une grimace severe; il n'aimait pas les hommes qui utilisaient le poison...on disait que le poison etait l'outil des femmes et des eunuques...Forlong avait garde un certain sens d'honneur malgre les longues annees passees en exil, et affrontait toujours ses adversaires lame en main...il etait deja plus honorable de louer un homme pour tuer son ennemi, que l'empoisonner...

Et tout cela pour l'argent...Forlong etait sur que cet homme serait capable de vivre une vie de luxe jusqu'a la fin de ses jours avec l'argent qu'il possedait...mais non; il etait pret a tuer pour aggrandir encore cette somme.
L'homme au cheveux blancs plaignait Hasharin pour devoir servir ce genre de vermines...mais c'etait son metier.

***

Lorsque Nathanael lui adressa la parole, le coeur du dunadan commenca a battre plus vite; ce que l'homme disait sur l'Arnor, tout en le regardant bizarrement...c'etait inquietant. Seul son calme legendaire permit a Forlong de garder un visage de pierre en entendant les paroles du marchand. Qui etait cet homme vraiment? Savait il qui etait Forlong? Travaillait-il pour les hommes voulant le tuer? Le capitaine en exil dut utiliser toute sa volonte pour s'empecher de poser la main sur la dague accrochee a sa ceinture.
*Calmes toi, bon sang! Tu es arme, et accompagne par un maitre assassin...de plus il doit y avoir au moins quelques uns de ses confreres dans la demeure, des machines a tuer...* Mais est ce que Hasharin etait vraiment son ami? Ils ne s'etait pas vus depuis plus de cinq ans, et il s'agissait d'un assassin...lui aussi il utilisait les poisons, et tuait pour l'argent...Forlong pouvait il lui faire confiance?

Le dunadan se forca a repondre avec une voix calme:

-Je ne doute pas que votre viande est de bonne qualite, marchand...meme si je ne suis pas specialiste dans la matiere du betail, peu importe d'ou il vient. Cependant je me demande qu'est ce qu'un homme qui empoisonne d'autres personnes de sa race et profession donne a manger a son betail...

Le regard de Forlong etait froid, et il ne le detourna pas, regardant Nathanael dans les yeux. Il dit:

-Je ne suis dans cette boutique que de passage, vous m'excuserez pour mes paroles...mais je n'apprecie guere ce genre de methodes. J'espere que je n'ai pas fait perdre de client a mon ami.


[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyVen 6 Nov 2009 - 6:25
- De l’herbe et des céréales, rien de plus …

Il s’esclaffa tout en prononçant ces mots. Il lui serait difficile d’amener Lost Ore à se trahir par une quelconque maladresse. Ce n’était pas la première fois que quelqu’un cherchait à découvrir son identité. L’image de la dizaine d’hommes armés dans la ruelle adjacente à l’auberge lui revint à l’esprit. Ceux-là venaient-ils tuer Lost Ore de Minas Tirith Ou Forlong, ancien capitaine de l’Arnor ? Quelle identité traquaient-ils ? Le loup blanc était sur la défensive. Il avait insinué le doute en lui.

- Quant à l’origine des bêtes, il n’y a rien de plus importants en réalité. Tout comme chez les hommes, les animaux sont toujours profondément marqués par le lieu d’où ils proviennent. L’Arnor est un pays difficile à vivre, il laisse toujours de profondes traces chez ceux qui l’ont occupé.

Il laissa se perdre dans l’air ses insinuations. Il ne souhaitait pas aller plus en avant de ce côté-là, sans quoi, en plus de passer pour un homme corrompu et véreux, il passerait pour quelqu’un à la verve lourde et sans finesse. Il n’aimait pas assumer ces rôles qui discordaient tant avec sa personnalité, mais après tout, détesté pour détesté, il trouva presque la situation amusante.

- A propos de poison et de nourriture, savez-vous qu’une petite dose de terrinave dans l’auge d’une bête peut affecter ensuite celui qui mange de sa viande ? Les combinaisons sont multiples et variées, fort difficile à maîtriser cependant. Il s’agit là d’un véritable art, n’est-ce pas ?

Il jeta un regard appuyé envers Hasharin. Que le marchand approuve ou non ses propos, cela ne lui importait guère. En lui-même il ne pourrait remettre en question ses affirmations, sans quoi il remettrait en cause son propre métier. D’un autre côté s’il l’approuvait ouvertement, il se mettrait en froid avec le loup blanc.

- Quant à la noblesse ou la bassesse de cet art, il ne revient à personne d’en juger. Passer son épée au travers de la gorge d’un homme n’a rien de beaucoup plus réjouissant. Il me semble d’ailleurs qu’à ce propos vous en savez beaucoup Lost Ore.

Il n’attendit pas de réaction de la part du loup blanc et continua tranquillement son monologue. Par précaution, il garda juste un œil sur les mouvements des mains des deux hommes. Si tous deux n’avaient pas encore dégainé, la lueur qui brillait dans leurs yeux indiquait clairement qu’ils seraient prêts à le faire si l’occasion devait s’en présenter.

- Vous avez fait un nouveau scandale aujourd’hui je crois … et quand vous dîtes ne pas vous y connaître en viande, votre travail s’est pourtant joliment apparenté à de la boucherie je dois dire. Ho les rumeurs vont bon train, certes … mais les hommes aussi. Ceux qui vous cherchent sont hargneux et véloces…

Il mit en suspens ces derniers mots. Imperceptiblement, il crut voir la mâchoire de Lost Ore se crisper, mais il n’en était pas sûr. L’obscurité ambiante de la pièce, malgré les quelques lumignons qui persistaient faiblement à crachoter quelque lumière, ne lui permettait pas de distinguer très clairement les détails de son visage. Il se contracta lui aussi, d’une certaine façon. Les paroles qu’il venait de proférer n’étaient plus aussi dissimulées par l’incertitude que les précédentes. Il s’engageait. Comme aux échecs lui sembla-t-il, lorsqu’on consent à sacrifier un faible pion pour condamner une pièce maîtresse de l’adversaire.

L’image de Gilgamesh lui revint, ainsi que son serment. Qu’était-il comme pièce ? Que valait réellement Lost Ore aux yeux du pouvoir royal ? Libre défenseur des causes perdues ou vulgaire assassin de bas étage ? L’ancien capitaine de l’Arnor avait-il perdu tout honneur en arrivant dans la Cité Blanche ? Les questions se bousculaient en son esprit. Où étaient les nains ? Toujours, dans l’instant critique, sa mémoire refluait des questions qui perdaient de leur importance dans ce contexte particulier.

Cependant il demeura calme et immobile, scrutant le moindre geste des deux hommes. Il pianota du bout des doigts sur le présentoir. Geste énervant en soi. Le menton légèrement relevé, il prit un air présomptueux. Il savait qu’il n’en avait plus pour longtemps de toute cette pédanterie, mais elle était utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMar 10 Nov 2009 - 23:59
HRP Bon, vu que Hash' peut pas poster ^^ HRP

Au fur et a mesure que Nathanael continuait son monologue, un nuage noir s'accumulait dans l'ame du capitaine en exil. Qui etait cet homme? Un agent de la milice? Un espion des hommes qui voulaient le tuer? Un solitaire excentrique? Forlong essaya de garder un visage de pierre, mais ses muscles etaient tendus et sa machoire crispee, eveillant les souvenirs douleureux du coup de poing d'un des assaillants de ce matin.
Il se forca a dire d'une voix calme:

-Vous connaissez donc mon nom...et peut etre meme plus. Aurais je droit d'avoir le votre en echange? Et votre vraie profession? Car malgre votre discours passionnant sur l'elevage bovin, j'ai des doutes qu'un marchand soit informe sur des matieres qui ne concernent point son metier.


Le dunadan prit une respiration calme, regardant son interlocuteur, essayant sans succes de lire quelque chose dans ses yeux gris-bleu. Il savait qu'il avait affaire a un joueur dangereux et habile, au moins aussi calme et prudent que lui meme...il fallait essayer de le pieger d'une facon ou d'une autre, afin d'apprendre plus sur lui:

-La boucherie vous dites...vous n'avez pas tord. Detrompez vous...je n'eprouve aucun plaisir a passer mon epee a travers la gorge d'un homme...je ne connais pas la soif du sang. Mais parfois cela est necessaire, surtout si l'homme en question vous court dessus avec une dizaine de ses compagnons, tous armes jusqu'aux dents.
Et n'oubliez pas que l'homme que vous combattez a l'epee est arme aussi, et peut parer votre coup et vous tuer lui meme.

Forlong ne put s'empecher de froncer aux dernieres paroles enigmatiques de Nathanael. *Ceux qui vous cherchent sont hargneux et veloces...* Mais qui etait cet homme au juste? Il dit d'une voix froide mais calme:

-Mais tout cela ne vous concerne pas a ce que je sache...sauf si vous souhaitez me prouver le contraire.


[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMer 18 Nov 2009 - 6:26
L’image d’un loup blanc, acculé face à une troupe de chasseurs hargneux lui vint à l’esprit.
Etait-il lui-même un chasseur ? Il ne le savait guère, du moins agissait-il sur les ordres d’un chasseur, il en prenait conscience à présent. Lost Ore serait toujours en fuite, toute son attitude manifestait une peur et une haine profonde pour un ennemi innommable, invisible et imprévisible. Sans bouger, toute l’attitude de Forlgon sembla pourtant se transmuer, inexorablement, en un masque de colère.

Il avait cependant bien des cartes en main que Forlong ne pouvait utiliser à son avantage. Il savait qui il était, ou du moins, ce qu’il avait été dans le passé. Quant à son statut actuel, il laissa de côté la possibilité que Lost Ore soit un assassin cruel et acerbe. Ses paroles étaient franches. La bête prise au piège ne ment jamais, tous crocs dehors, elle ne peut qu’attaquer. Lost Ore ne chercherait pas à fuir, il ne pourrait qu’esquiver, chercher une faille dans la défense de son adversaire, pour lui assener un coup fatal, que le combat soit armé, ou simplement dialogué.

Il consentit à répondre à la première des interrogations de l’homme aux cheveux blancs. Qu’était un nom après tout, dans une aussi grande cité que Minas Tirith ? Il possédait des parchemins entiers de noms et d’identités différentes. En sacrifier une ou deux ne posaient pas de problème particulier.

- Je me nomme Sangar. Je suis réellement marchand d’ovins et de bovins, Diboan pourra confirmer mes dires si jamais l’envie vous prenait d’effectuer quelques recherches sur ma personne sieur Lost Ore…

Il n’avait guère de sentiments pour cet illustre inconnu avec lequel il avait eu une vague discussion dans l’auberge quelques heures plus tôt. Mais payer quelque bière aux poivrots avait toujours des avantages inégalés. Il avait insisté sur le « sieur » en inclinant légèrement la tête, signe d’une fausse déférence. Peu lui importait sur l’instant qu’il parut à Lost Ore présomptueux et orgueilleux. Son métier ne lui apportait guère d’amitiés. Tout n’était plus que question de stratégie.

- Il n’y a pas de plaisir à tuer, je vous l’accorde, ce n’est point ce que je voulais signifier. Mais vous maniez aussi bien l’épée que le boucher manie le couteau. D’aucun le reconnaîtrait volontiers. C’est bien pour cela que je n’engagerai pas le combat avec vous, la folie possède aussi des limites, n’est-ce pas ?

Il esquissa un regard vers le maître assassin en face de lui. Il surveillait toujours de près le moindre de ses gestes. De Lost Ore pour l’instant, il ne craignait rien. Non pas qu’il fut inoffensif, cette pensée ne lui serait jamais venue à l’esprit, mais il semblait empreint de beaucoup plus d’honnêteté et de valeurs morales que le responsable du magasin. Il remarqua l’imperceptible froncement de sourcils de l’homme qu’il traquait. Il avait touché juste. Le ton de sa voix se fit plus cassant, moins maîtrisé lui sembla-t-il. Mais peut-être s’agissait-il là d’un faux semblant, d’un coup d’esbroufe pour le pousser à se dévoiler un peu trop, avant de mordre.

Il garda la tête haute et planta sans agression son regard dans celui de Lost Ore. Il ne laissa transparaître aucun signe qui put le trahir. Il était calme et posé. Malgré la tension palpable dans la pièce il s’y sentait presque bien. Il scruta profondément cet homme énigmatique, sans froideur réelle mais plein de méfiance, distant et seul. Fut-il entouré d’une foule de guerriers ayant juré de défendre sa cause, il aurait toujours paru seul. Fut-il entouré d’hommes comme le maître assassin, de braves nains comme ceux qu’il avait croisé dans la matinée, il aurait toujours paru seul. Non pas sans doute qu’il fut réellement délaissé de tous, mais la solitude qui semblait s’acharner à l’habiter, ou qu’il s’acharnait à retenir en lui, il ne savait guère, émanait de son regard plus que toute autre chose. Il délaissa ses réflexions secondaires pour s’atteler de nouveaux à sa tâche.

- Je n’ai rien à prouver à personne. Mais les hommes qui vous poursuivent souhaitent quant à eux prouver qu’ils sont les meilleurs traqueurs de la Cité Blanche, et de tout le Gondor s’il en est. La distance et le temps vous font peut-être paraître Fornost et Annuminas comme des souvenirs flous et lointains, mais d’autres ont la mémoire plus vive et ne cherche pas à oublier… Quoi qu’il en soit beaucoup plus d’hommes que vous ne le croyez sont à votre poursuite dans cette ville. J’en suis, en partie, mais ne vous souhaite aucun mal, bien au contraire…

Il laissa ses mots en suspens. Il lui apparaissait clairement à présent que Lost Ore était effectivement l’objet de nombre de convoitises personnelles. Il ne connaissait pas les mobiles de tout un chacun, mais la personne du Loup Blanc dérangeait et intriguait. Lui-même était extrêmement curieux de savoir pourquoi tout un ensemble de réseaux complexes de personnes souhaitait s’en débarrasser, ou au contraire, le rabattre dans son camp.

- Je connais quelques personnes qui pourraient vous apporter leur protection. Ne vous méprenez pas. Je me suis certes bien aperçu que vous n’aviez pas besoin d’une garde rapprochée. Mais il n’est plus question de quelques gaillards dont la force est proportionnellement inverse à leur acuité. Les hommes que vous avez combattus ne sont qu’une poignée de fétus dans toute une botte de paille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 23:43
Forlong essayait de garder le calme, malgre la vague de pensees et sentiments qui l'envahissait au fur et a mesure que Nathanael avancait dans son discours. Il dit, d'une voix relativement calme:

-La guerre est mon metier, Sangar, et l'epee mon outil de travail. Mais je l'utilise avec moderation et seulement en cas de besoin. Je ne compte pas l'utiliser contre vous, peu importe si vous etes vraiment marchand de bovin ou pas...mais je le ferai avec sang froid si cela sera necessaire.

Il regarda son interlocuteur, essayant de voir un sentiment quelconque s'affichant sur son visage...mais ce dernier semblait etre sculpte de pierre.
Le dunadan se contenta d'ecouter attentivement les paroles de Nathanael.

Lorsque l'espion laissa ses paroles en suspens, un rire sec et ironique se degagea des levres du capitaine en exil. Il dit avec une voix remplie de sarcasme, mais depourvue d'amusement:

-Les meilleurs traqueurs...cela doit effectivement etre tout un art de trouver un homme aux longs cheveux blancs, des yeux de demon, une epee batarde brillante dans le dos, laissant derriere lui un long trait de morts...il me semble que je me distingue quelque peu de la foue, Sangar.


Soudainement, la voix de l'homme aux cheveux blancs devint vide et distante...

-Quel est l'interet de fouiller dans le passe...je ne suis plus ce que je fus, je ne le serai probablement jamais...Je suis Lost Ore, vous l'avez dit vous meme. Tout ce qui reste de l'homme que je fus autrefois sont les souvenirs, les regrets, et l'epee que je porte dans mon dos...

Cette revelation etait etonnante de la part de Lost Ore; il semblait pendant un moment rabaisser ses defenses et devoiler ses sentiments...
Il rajouta, apres un long moment de silence:

-Comme vous dites je n'ai pas besoin de garde du corps...et je suis certain que personne n'aurait envie de remplir une tache pareille. Si ceux qui vous ont envoye souhaitent me "proteger", comme vous dites, c'est qu'ils ont besoin de moi. Ce jeu commence a me fatiguer, Sangar. Si vous avez une offre a me faire, faites la.

Il y avait une note de determination et d'acier dans la voix du capitaine en exil lorsqu'il prononca ces dernieres paroles. Comme pour renforcer celle-ci, il croisa ses bras sur son torse, regardant Nathanael droit dans les yeux.
Si il y avait eu un moment de faiblesse dans les paroles du capitaine auparavant, celui ci avait a present entierement disparu...


[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyVen 20 Nov 2009 - 7:47
Enfin le loup se réveillait ! A force de le houspiller l’animal s’agaçait et montrait les crocs, non plus seulement lassé d’être acculé contre un mur, mais plus encore las de ne pas voir le combat s’engager réellement.

- Je ne doute plus de vos capacités à user de ceci…

Il désigna d’un geste souple et ample l’épée qui se trouvait dans le dos de Lost Ore. Sa voix était posée et il détachait distinctement chacun de ses mots.

- … quand bon vous semble. Ni de votre sang froid.

Il eut un sourire mesquin. Il repensait aux prostituées rencontrées dans les ruelles et au peu de bons sentiments qu’elles portaient envers cet homme. La notion de froid le caractérisait parfaitement. Un client peu hardi à user de sa bourse, dans tous les sens du terme. Mais il n’était pas temps de s’amuser de telles futilités. Il se ressaisit sans perdre pour autant un petit air amusé qui se manifestait par une lueur plus marquée dans son regard.

Il écouta attentivement les mots de Lost Ore. Impétueux, comme les flots d’un fleuve qui de cru en cru font s’écrouler les constructions destinées à canaliser son cours.
« il me semble que je me distingue quelque peu de la foule, Sangar. » Il s’abstint de tout commentaire. C’était sans doute parce qu’il se détachait tout à fait d’une masse de bétails servile qu’il dérangeait le plus. Les dernières paroles de Forlong confirmèrent ce qu’il pensait : il était pleinement conscient de l’enjeu qu’il pouvait représenter que ce soit pour le bas peuple ou pour des hommes beaucoup plus haut placés dans la hiérarchie.

Il prit un faux air grave, bien que son regard ne manifesta aucune forme de compassion quelconque :

- Il n’est plus question d’exhumer les cadavres de vos souvenirs Forlong Neldoreth. Je préfère moi aussi les morts lorsqu’ils demeurent dans leur tombe.


Usant intentionnellement de l’ancien nom du capitaine du Nord, il continua sans faire de pause sur la lancée de son discours. Il constata pendant qu’il parlait du changement d’attitude de Lost Ore. Les négociations seraient difficiles, mais après tout, le jeu des échanges n’était que la manifestation des lois du marché, et en tant que marchand, il les connaissait mieux que quiconque.

- Si vous ne souhaitez pas rejoindre le statut de « souvenirs » je vous conseille en effet d’écouter l’offre que j’ai à vous proposer. Mais après tout, vous en ferez ce que vous voudrez. Je ne me plais guère dans l’art du chantage.

Il toisa une nouvelle fois du regard Lost Ore. L’homme s’était grandi en un instant très bref. La lueur dans ses yeux s’était imperceptiblement transformée. Mais plus que l’animal chassé, qui se mettait maintenant en chasse, il gardait une attention toute particulière envers le marchand d’armes et de poisons.
Il reprit la parole sans manifester d’autres signes particuliers que ses tapotements de doigt sur le comptoir. Il fit cliqueter encore une fois ses ongles contre le panneau de bois, puis cessa promptement, se redressant de toute sa hauteur, mais sans chercher à se faire imposant. Il délaissa une attitude quelque peu nonchalante pour prendre un air plus grave, moins enjoué.

- C’est de métier et de travail qu’il s’agit pour vous il me semble, bien plus que d’un réel besoin ressenti de notre part. Je ne puis vous exposez les termes précis des personnes qui m’envoient. En réalité je ne souhaite pas faire participer votre ami à « l’offre » que vous devinez. La seule proposition que je puisse vous faire en l’instant est de discuter plus discrètement à l’abri de regards empreints de méfiance autant que de curiosité.

Il jeta un regard appuyé à Hasharin.

- Mais comprenez qu’il ne s’agit pas d’une affaire de nobliaux burlesques cherchant à s’attirer un bras preux pour défendre leur cause. Pas plus que d’une volonté politique de vous anéantir ou de détruire votre existence, sans quoi je crois savoir que vous ne seriez déjà plus de ce monde.


Il inclina très légèrement la tête en esquissant un regard entendu sur Lost Ore. Il espérait très sincèrement que Forlong comprendrait les enjeux actuels de sa présence entre les murs de Minas Tirith. Non pas que cela lui faciliterait la tâche, bien au contraire, Lost Ore n’était pas né de la dernière pluie. Mais il ne souhaitait absolument pas se servir de la force ; l’expérience lui avait toujours appris qu’en termes de négociations celle-ci était vaine et inutile.

Il souhaitait au plus vite remonter dans les niveaux supérieurs avec Lost Ore afin de lui faire rencontrer Gilgamesh. Il ne savait pas très clairement ce que le vieillard excentrique ferait ensuite du Loup Blanc, mais il veillerait personnellement, tant qu’il le pourrait, à ce qu’il n’arrive aucun mal à celui-ci. Malgré toute la répugnance qu’il éprouvait envers l’utilisation des armes et la profusion de sang entre les hommes, la haine que lui inspiraient les actes des rats des bas étages était encore plus forte. Qui plus est la milice n’était guère présente dans les niveaux inférieurs, et la morale que semblait lui présenter Lost Ore lui plaisait vivement.


Dernière édition par Nathanael le Mar 24 Nov 2009 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3025
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptySam 21 Nov 2009 - 22:54
Malgre la determination dans la voix du dunadan, il lui etait difficile de dissimuler la douleur lorsqu'il dit:

-Je ne suis pas Forlong Neldoreth. Cet homme est mort il y a des annees...Je suis Lost Ore, et ne m'appellez pas autrement, Sangar.

Les yeux froids et sombres du capitaine en exil montraient clairement que le contredire sur cette affaire serait une mauvaise idee...
Meme la patience de cet homme froid du Nord avait ses limites.

L'air grave de Nathanael et ses menaces voilees etaient un pas dangereux...la machoire de l'homme aux cheveux blancs se crispa, eveillant les souvenirs de l'escarmouche recente. Une envie passagere d'assener un coup de poing dans la machoire de l'homme barbu traversa son esprit, mais disparut aussitot, et Forlong regagna son sang froid habituel.

Il dit finalement:

-Vous semblez etre un homme intelligent, et vous avez reveille ma curiosite avec vos paroles, Sangar...je vous accompagnerai. Mais d'abord j'aimerais echanger quelques paroles avec mon ami.

Sur ces mots, il fit signe a Hasharin de le suivre, et alla dans la piece voisine. Le dunadan regarda son ami dans les yeux, et dit:

-Je vais suivre cet homme et voir ce qu'il me propose...c'est peut etre un piege, mais je serai sur mes gardes, et je me debrouillerai. Je pense...mais je voulais te demander un service, Hasharin. Trois nains m'ont sauve la vie ce matin lors d'une escarmouche; j'ai promis a un d'entre eux, le denomme Hurl, de veiller sur eux dans les jours a venir. Cependant l'offre de cet Sangar m'empeche de faire ceci...si tu pouvais retrouver les naugrims et les proteger, ou envoyer un de tes hommes a ta place...je te recompenserai, mon ami.
Je suis navre de ne pas pouvoir fait connaissance de ton frere, mais je suis sur qu'une occasion se presentera dans les jours a venir.

Dans l'esprit de Forlong il n'y avait pas la surete qu'on pouvait entendre dans ses paroles...mais il voulait decouvrir ce que cet homme lui offrait. Il avait passe cinq ans a rechercher l'occasion de retrouver sa gloire perdue, sans aucun succes...il savait qu'il ne tiendrait plus longtemps si quelque chose ne changeait pas dans sa vie.
Lorsque l'assassin lui repondit, il retourna dans la piece principale, jettant un regard a Nathanael.


[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
Hasharin

Nombre de messages : 664
Age : 26
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptySam 21 Nov 2009 - 23:35
Hasharin n'avait pas dit moi alors que les deux clients faisaient leurs joutes verbales. Ce "vendeur" de bétails avait l'air de bien connaitre son Ami. Comme d'habitude sa prudence lui fit remarquer que l'homme ne leurs voulait pas que du bien... Enfin lorsque les deux hommes eurent fini de parler, Lost Ore, tira Hasharin dans la réserve et lui adressa la parole, en lui demandant un petit service de protection d'amis nains.. C'était tout a fait dans ses cordes. Le maître assassin prit le temps de réfléchir et déclara:
- J'enverrais mon frère, aidé tes nains. D'ailleurs je me demande si l'un d'eux n'est pas une personne à qui j'ai commandé des pièces de forgées. Mon frère verra ça avec eux. Mais Forlong, ou Lost Ore, peut importe,pour moi c'est identique. Fais attention à toi, cet homme me parait légèrement louche. Des gens te veulent du mal dans la Cité. Gare à toi. Ma maison te sera toujours ouverte n'hesite pas a venir. Et si jamais tu prefère aller te loger chez Salik dans ma Taverne, dis lui que tu viens de ma part. Fais comme chez toi. Mis a part ca, tu rencontreras mon frère bien assez tôt je pense. Maintenant va. - Mais juste avant le départ de Forlong Hasharin lui glissa une fiole dans la main en lui chuchotant- C'est un remède contre les poisons que l'homme vient d'acheter, si jamais tu te sens bizarre n'hesite pas a avaler le contenue de cette petite fiole.

Les deux hommes re
tournèrent dans la boutique même et retrouvèrent le " vendeur de bétail". Hasharin prit la parole et donnant les 3 fioles à l'homme et en ramassant l'argent que l'homme avait déposé sur le comptoire et en lui rendant le surplus :
- Pour en revenir a vos achats, monsieurs, les voicis, et cela vous fera 2200 pièces, je vous prie; pour du Lotus Noir et de l'entolome. Je vous rapelle également qu'en cas de mauvaise manipulation je ne serais pas tenu des dommages que cela pourrait causé.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Hashou12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Nathanael
Espion de l'Arbre Blanc
Espion de l'Arbre Blanc
Nathanael

Nombre de messages : 952
Age : 29
Localisation : Pelargir
Rôle : Espion

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 34 ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMer 25 Nov 2009 - 5:25
Conspirations et vagabondages… Il serait éternellement confronté à ce genre de situation quelque peu pittoresque. Il fit un simple signe de la tête envers les deux comparses pour signifier qu’il attendrait Forlong le temps que celui-ci échange quelques mots avec le vendeur.

Il avait saisi un changement dans la voix de Lost Ore. Malgré le calme et l’attitude quelque peu distante qu’il tentait de maintenir envers et contre tous il semblait beaucoup plus attaché qu’il ne le montrait à son ancienne identité. « Un brin de nostalgie associé à quelques remords difficiles à digérer » pensa-t-il. Il se résignerait à l’appeler Lost Ore s’il devait en être ainsi, il ne voulait pas goûter de l’épée du Loup Blanc. Il fut cependant soulagé d’entendre que ses discours verbeux avaient fonctionné, l’homme acceptait.

Le temps que les deux hommes échangent entre eux il put souffler discrètement. Au-delà de la décontraction manifeste dont il avait joué, il n’avait pas cessé de penser au stylet dissimulé le long de sa hanche. Il savait mieux user de ses jambes que de n’importe quelle arme. Mais personne n’en savait rien, et il eut mieux valu pour lui que cette situation demeure ainsi.
Il n’était pas dupe au point de croire que les deux hommes échangeraient quelques paroles rapides simplement pour se dire au revoir. Ils n’avaient pas le temps non plus de conspirer contre lui en si peu de temps, mais il demeurait sur ses gardes.

Il n’entendit rien du dialogue échangé, ou peut-être du monologue. Qui devait parler à qui, il n’en savait rien, et d’une certaine façon, ne s’en préoccupait guère. Ces courtes entrevues se ressemblaient toutes en général quand elles étaient réalisées dans la précipitation et dans de telles circonstances. Ils étaient méfiants, semblaient bien se connaître et rompaient soudainement le déroulement prévu de leur quotidien. Recommandations et conseils devaient être de mise dans cette petite pièce d’arrière boutique.

Il attendait toujours devant le comptoir lorsque les deux hommes reparurent. Il ne lui avait pas pris l’envie de circuler plus longtemps entre les présentoirs de poisons et d’armes. Il donna la somme au maître assassin et récupéra sa bourse et les pièces que lui rendit celui-ci. A présent il espérait promptement présenter Lost Ore à Gilgamesh pour des raisons plus pécuniaires. Il sentit clairement que sa bourse s’était allégée, et les peu de fonds dont il disposait venait d’en prendre un coup. Il prit note de ce qui lui signifiait le vendeur. Ces mauvais poisons pourraient se retourner contre lui si jamais il ne prenait pas suffisamment garde. S’il les portait directement sur lui il suffirait à Lost Ore de lui assener un coup à l’endroit même où il les avait rangé pour que le poison s’infiltre par les pores de sa peau. Ce risque était beaucoup trop grand selon lui si bien qu’il sortit d’une poche une lanière de laine suffisamment épaisse avec laquelle il entoura les trois fioles comme dans des cocons.

- Je vous remercie de vos mises en garde, je tâcherai de m’en souvenir…

Il montra les trois fioles saucissonnées dans la bande de laine : le liquide serait épongé par celle-ci avant que de toucher sa peau.

Il se tourna vers Lost Ore qui le regardait réaliser ses achats. Il était temps pour eux de quitter dès à présent ce magasin et de rejoindre les hauts niveaux. Il lui faudrait cependant passer par des chemins détournés. Il n’était pas connu de la milice royale, et ne tenait pas à s’en faire connaître, si bien qu’il ne pourrait pas à son corps défendant se porter garant de la personne de Forlong. Tout en pensant aux ruelles qu’il devrait emprunter il fit signe à Lost Ore de le suivre afin que les premières négociations commencent. D’autres suivraient auprès de Gilgamesh.

- Cet homme serait capable de vendre du poison à son propre meurtrier … ses talents de marchand ne sont plus à remettre en cause.

Il avait constaté que quiconque rentrait dans ce magasin en ressortait toujours avec quelque chose en poche, l’achat ne fut-il fait que par fascination.

- Il nous faut à présent quitter ces lieux Lost Ore et regagner les niveaux supérieurs de la Cité. Je préfère vous indiquer dès à présent les parages vers lesquels nous nous dirigeons. Prenez cela comme une preuve de bonne foi si vous voulez, peu m’importe. Il nous faudra éviter les grands axes et les groupes de miliciens. Mais vous devez vous en douter… vous évitez vous-mêmes ces lieux depuis plusieurs années il me semble…


Il jeta un œil à Lost Ore mais ne se préoccupait pas réellement de sa réaction immédiate. Ce n’était pas en cet instant précis qu’il le convaincrait de quoi que ce soit.

- Mais ne tardons plus à présent, vous êtes attendu.

Il engagea plus vivement la marche pour quitter le quartier des assassins. Il sentait pointer sur son dos des myriades de regards mais tout ceci ne devait être qu’une illusion de son imagination, du moins l’espérait-il. Il se dirigea d’une façon presque machinale vers une petite ruelle discrète qui montait entre plusieurs baraquements mal entretenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.souffleur-de-reves.com/
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
Amadeo du Rohan

Nombre de messages : 264
Age : 24
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyLun 21 Déc 2009 - 16:41
Ayant suivis les indications de la vieille citoyenne, les trois homme arrivèrent au bout de 10 minutes devant la bâtiment à l'enseigne de scorpion. Le jeune capitaine Amadeo se retourna vers ses deux hommes, et Gorius s'écria :

"Oui oui, on sait ; on vous attend ici et on n'attire pas l'attention. Ne vous inquiétez pas, on connait la musique !"


Amadeo hocha la tête verticalement puis poussa la porte d'entrée.
L'intérieur était plutôt sombre, mais une grande fenêtre éclairait une partie de la pièce. Toutes sortes d'armes étaient accrochés au mur, et Amadeo n'en connaissait pas le quart.
Un homme se tenait derrière le comptoir, et le rohirrim s'approcha.
Arrivé devant le comptoir, il déclara :

"Bonjour monsieur, je souhaite plusieurs choses, des achats mais aussi des conseils et des entraînements :
Pourrais-je suivre un entraînement pour savoir comment planifier un assassinat ? De plus, seriez-vous me dire quelle sorte d'arme et de poison serait le mieux adapté pour un assassinat du genre rapide et très très discret ?"


Tout en parlant, le capitaine portait son regard tout à tour sur l'homme encapuchonné, sur les étagères remplies de divers flacons et sur les armes suspendues au mur.

Prit d'une étrange sensation d'insécurité, il porta lentement sa main droite sur le pommeau de son épée, et se concentra pour garder son calme et ne pas céder à l'angoisse.

Pour se relaxer, il tapa doucement du pied sur le sol, au rythme d'une poésie elfique qu'il adorait. Crispé, il attendit ensuite la réponse du mystérieux vendeur.


[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 AC_Altair___Hidden_blade_by_LadyNightVamp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
Hasharin

Nombre de messages : 664
Age : 26
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMar 22 Déc 2009 - 18:04
[ Post se deroulant dans un temps différent de celui de la Vieille Batisse]

Hasharin était derrière le comptoir lorsqu'un jeune homme, visiblement issu du Rohan entra dans la boutique et paraissait vouloir se renseigner sur les assassinats. Logique, il était dans le repaire des assassins.
- Bien le bonjour. pour ce qui est des entraînements bien entendu, je vous propose que nous fassions ça dès maintenant, à quelques étages plus hauts. Et pendant l'entrainement nous verrons les armes utiles pour cela. Quand aux poisons c'est quelque chose d'autre ça, nous verrons ça en deuxieme partie.

Apparement l'homme n'était guère rassuré. Il avait porté discrètement sa main vers la garde de son épée. Hasharin sourit et déclara sur un ton ironique:
- Je vous aurais tué avant que vous ayez dégainé mon ami. Vous savez chez quel genre de personne vous ètes et je peux vous dire qu'on est reputé pour être rapide... Tous mes clients sont prêts a degainé lorsqu'il vienne ici, je trouve ca plutot drôle, de montrer une attention agressive face à un homme de mon métier.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Hashou12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
Amadeo du Rohan

Nombre de messages : 264
Age : 24
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMer 23 Déc 2009 - 16:38
Amadeo écoutait attentivement les paroles de l'assassin. Celui-ci, souriant d'un air ironique, disait :

- Je vous aurais tué avant que vous ayez dégainé mon ami. Vous savez chez quel genre de personne vous êtes et je peux vous dire qu'on est réputé pour être rapide... Tous mes clients sont prêts a dégainé lorsqu'il vienne ici, je trouve ca plutôt drôle, de montrer une attention agressive face à un homme de mon métier.

En effet, le capitaine ne doutait pas une seule seconde que, le temps qu'il puisse exécuter une parade quelconque, l'homme en face de lui pourrait le tuer 10 fois voir plus.
Amadeo tenta de se relaxer, et d'un ton ferme mais amical, il répondit :

- Bien. Il me reste alors une seule chose à régler : deux de mes hommes m'attendent à la porte, et je leur ai promis que je ne serais pas long. Donc je préfère repasser, disons...dans trois-quatre jours, pour mon entraînement. J'apporterai en même temps la somme que je vous devrai.
Merci beaucoup.

Le rohirrim se détourna alors de son interlocuteur et partit en direction de la porte. Une fois à l'extérieur, il poussa un mini-soupir de soulagement. Il faut dire que, durant quelques secondes, il a vraiment pensé qu'il y avait des chances pour qu'il ne ressorte jamais de ce bâtiment.

Gorius et Eodil s'étaient levé de leur chaise improvisée ( un bac de fruits pourris et un tonneau vide ) et posèrent en même temps la question fatale et inévitable : et alors ?

- Et bien nous revenons ici dans 4 jours. J'ai vu les prix, ils me semblent abordables, et le maître des lieux m'a l'air fort amical. <Amadeo sourit du coin de la bouche après s'être rendu compte de la bêtise qu'il venait de dire> mais pour l'heure, je voudrais voir la bibliothèque.

Puis, sans un mot de plus, les trois hommes prirent la direction de la bibliothèque antique.


// HRP : 10 lignes minimum non ? Smile Enfin soit, je repasserai afin que, comme tu as dit dans la rubrique "absence" que tu ne sera pas très actif jusqu'à vendredi, je puisse continuer à RP. donc à plus tard !
PS: Envoye-moi un MP lorsque tu sera de retour pour RP. Merci //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
Amadeo du Rohan

Nombre de messages : 264
Age : 24
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptySam 26 Déc 2009 - 15:13
La salle était toujours plongée de le même pénombre, l'odeur de la peur était elle aussi toujours présente et l'inquiétant vendeur n'avait pas changer de place.
Pour se rassurer, le capitaine du rohan se disait que, si il était attaqué, il n'était pas seul.
Hélas, c'était un mince réconfort car, malgré la force du barbare et l'habilité du vieux caporal, le repaire des assassins cachait très probablement nombre de dangers cachés...

Gorius et Eodil s'arrêtèrent à mi-chemin entre la porte d'entrée et le comptoir, laissant leur officier seul pour pouvoir régler ses affaires avec le vendeur.
A voix basse, pour ne pas dévoiler un peu trop de ses projets à ses hommes ( car il n'avait pas non plus un totale confiance en eux ), il dit à l'homme en face de lui :

- Re-bonjour, voilà je suis prêt pour votre entraînement. Nous irons donc au deuxième étage c'est cela ? Mais j'ai un petit service à vous demander : la nuit s'installe et moi et mes hommes ne savons aps où dormit, pourriez vous nous héberger ? Un tapis de paille suffira amplement pour qu'il dorment vous avez, ils ne sont pas difficile. De plus, nous pourrons ainsi travailler toute une partie de la nuit, ce qui n'obligera pas que je revienne une autre fois pour achever quoi que ce soit. J'ai l'argent pour payer, voulez-vous la somme maintenant ou plus tard ?

tout en parlant, Amadeo écoutait d'une oreille distraite ses deux hommes qui, eux aussi, chuchotaient entre-eux.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
Hasharin

Nombre de messages : 664
Age : 26
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyDim 27 Déc 2009 - 0:27
Le Rohirim revint quelques jours plus tard, mais cette fois ses deux compagnons entrèrent dans la boutique. Hasharin les regarda avec méfiance et se tourna vers son interlocuteur. Il demandait si pendant son entraînement, il pourrait demeurer ici avec ses hommes. Hasharin se gratta sa barbe naissante et déclara:
- Je possède une auberge, dans la rue un peu plus loin, vos deux hommes ont cas y aller, les nuits sont à partir de 75£. Vous vous pourrez demeurer ici le temps de votre entraînement. Vous paierez à votre départ la somme totale. Mais pour le moment dîtes à vos deux hommes de repartir pour la taverne. La taverne de Mazarbul qu'elle s'appelle. Vous verrez c'est un endroit charmant. Quand à vous, oui suivez moi, nous montons nous entraîner.

Hasharin disparu derrière le rideau qui séparait la boutique du couloir et attendit que son client finisse de parler avec ses deux hommes. Lorsque celui ci l'eut rejoins Hasharin lui indiqua l'escalier et lui emboita le pas, la main sur le poignard des Ombres.

//suite Ici.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Hashou12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Eäràr
Maître d'armes
Eäràr

Nombre de messages : 8
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part...
Rôle : maître d'arme

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe sylvestre
- -: 152
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyDim 28 Fév 2010 - 10:28
Eäràr passa le seuil de la petite boutique et se dirigea vers le comptoir. Pour l'instant, il n'y avait personne ; il attendit donc que quelqu'un vienne. L'elfe n'attendit pas longtemps, un homme arrivât et Eäràr lui exposa la commande.

"-Bonjour, je voudrais acheter une double-lame, s'il vous plaît. J'ai feuilleté le catalogue et si mes calculs sont exacts, cela fera 1000 po."

L'homme acquiesça et ramena une des arme demandée par Eäràr, qui paya argent-comptant. L'elfe remercia l'autre, le salua et repartit de la boutique après avoir emballé la double-lame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
Dalamyr

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyLun 25 Oct 2010 - 11:43
Dalamyr toujours encapuchonné avait traversé deux niveaux avant d'arriver vers Dim-Bar. Il s'engagea dans une ruelle peu accueillante aux façades dépravées. Un chien errant lui passa à côté. Il eut un rictus de dégout devant ce cabot tout puant. Il eut envie de l'abattre sur le champs.
Il arriva enfin devant la porte de son antre. Il ne toqua pas, il entra d'un pas vif!
Tatlos le regarda et hésita avant de parler:

-Dalamyr!...Il se tut avant de continuer le voyant seul. [red]Les autres....Ou sont-ils?[/color]

Le maître assassin passa devant l'apprenti assassin et dit simplement, e regard remplie de fatigue:

-Nous parlerons en mangeant...Mais n'aille crainte ils vivent toujours. Mais ferme la boutique....Il y a plus important.

A ces mots, il lança un sourire plus inquiétant que rassurant....Il entendit l'escalier grincer sous ses pas. Une précaution qui leur venait de l'est. Ainsi lorsque quelqu'un monte, on l'entend arriver. Toujours utile lorsqu'on son métier consiste à tuer des gens et donc aussi de se faire des ennemis. Jusqu'à maintenant il n'y avait eut qu'une personne qui avait tenté de pénétrer par vengeance ici. Il restait encore une trace de sang et un petit trou dans le mur ou le sabre l'avait transpercé de pars en part.
Posant son sac sur la table, et jeta sa cape sur une autre chaise. Pendant ce temps Tatlos sortit une miche de pain accompagnée d'un saucisson. IL entama les deux et repartie les tranches dans un plat qui alla poser au milieu de la table. Il apporta aussi une bouteille d'un vin exotique ramené par Hasharin du harad il y a quelques temps. Un très bon vin.
Dalamyr mangea et but en silence durant un moment. Tatlos lui ne touchait à rien. Il voulait savoir pourquoi est-ce que les autres Ombres n'étaient pas rentrée. Le maître assassin demanda:

-Shannah est ici?

-Bien sur que je suis ici

Les deux assassins se retournèrent et virent une jeune fille de la quinzaine d'année en pleine croissance. Elle portait une robe trop décolletée pour son âge qui lui donnait un aire de catin. Son sourire presque infantile faisait d'elle la pauvre fille sans défense que Marade avait espérer crée en l'amenant à Dim-Bar. Mais toute les Ombres savaient que derrière ce visage et ce décolleté plongeant il y a une tueuse, pas encore assez expérimentée pour tuer à coup sûr comme Hasharin ou Dalamyr. Enfin c'était l'avis du Maître. Dalamyr lui la jugeait prête, et en l'absence de l'Hïr dae, il était le chef.... Il répondit avec un sourire:

-Te voilà... tu t'es amélioré depuis notre départ. Jolie pour un peu j'aurais put être surpris....Mais....fait attention, ne passe jamais devant une lumière. Elle te trahira toujours....Mais vient d'asseoir, nous devons parler.Il attendit que tous furent assis avant de repartir Hasharin, Marade et les autres sont restés à Al-Tyr pour consolider notre pouvoir...Je suis rentré pour exécuter un contrat dont je vous en parlerais plus tard....L'important est que vous sachiez que ce coup d'état est notre plus grosse opération jamais mené par les Ombres....Si nous échouons dans la phase final qui se passe maintenant, nous seront tous tué....Même nous....ce que je veux dire c'est qu'il faut être prudent.

Il but une longue gorgé de vin, et regarda tour à tour ses deux compagnons. La plus jeune ne semblait pas comprendre entièrement ce que ces paroles voulaient dire. Il précisa alors le ton grave:

Je veux donc dire que c'est la première fois dans notre histoire que les Ombres ont la permission de tuer quiconque vous semble menaçant....Hommes. Femmes. Enfants...Même si je doute que cela arrive....Soldat aussi....Par contre je ne veux aucun lien entre ces meurtres préventifs et notre organisation....Nous avons une réputation à tenir et tuer comme ça n'en fait pas partie....
Maintenant écoutez bien. J'ai un contrat. Pour tout dire je suis rentré pour l'exécuter au plus vite. Il vient d'une instance gouvernemental pour lutter contre cette Ordre. 10'000pièces. J'ai déja reçu un acompte de 5000pièces. Le reste viendra une fois la mission faite. Notre employeur est le Gondor, mais de façon totallement confidentiel. C'est un de ces nombreux services qui a contacter les Ombres. En fin de compte, si nous nous faisons arrêter, nous seront juger pour trahison. Si nous nous faisons tuer, nous seront enterrer comme traître....Êtes vous prêt à y participer?


Il mentait, mais ils ne pouvaient pas le savoir. Une était trop jeune pour en savoir assez, l'autre avait déjà servis pour le Gondor est savait que c'était tout à fait possible. En plus pourquoi penseraient-ils que Dalamyr leur mentait-il? Il avait toujours été loyal envers les Ombres. Pourquoi est-ce que ça changerait?....Pourtant ça avait changé....
Shannah acquiesça. Trop contente de pouvoir participer à une opération comme celle là. Elle en avait plus que marre de devoir se contenter des petites histoires de famille ou tu tues un vieillard, ou une femme infidèle. Elle réfléchissait déjà qu'elle allait être ses armes.
Tatlos répondit simplement par un "oui".

-Bien. Pour faire court, nous devons enlever deux ambassadeurs, dans l'ambassade même....J'ai toute les informations qu'ils nous faut. Vous ne les aurez quand dernières minutes....On ne peut pas prendre de risque....Nous agirons d'ici dix jours. je peux d'orge et déjà vous dire que nous aurons un soutien extérieure. Il est inutile de me poser des questions, je ne peux pas y répondre pour notre propre sécurité....

Les deux autres furent surpris de la mission. Pourquoi enlever deux ambassadeurs? Pourquoi est-ce que le Gondor financerait une telle action? Tatlos ne put s'empêcher de demander:

-Pourquoi les enlever? je veux dire ils sont avec le Gondor....

-Ils sont soupçonnés d'appartenir à l'Ordre. Il faut qu'ils parlent. Le Gondor a besoin d'information sinon il va perdre cette guerre.

Il était vicieux quand-même....Il avait été formé pour ça. On l'avait choisit pour ce trait de caractère. Mentir, c'était quoi? Juste modifier la vérité de la façon qui arrange le plus. Il les avait convaincu à présent. Il le voyait dans leurs yeux.
Shannah se leva et lâcha "je vais faire un tour". Tatlos redescendit ouvrir la boutique.
Dalamyr sortit. Il avait des informations a trouvé et un plan à établir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calion Palantir
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Calion Palantir

Nombre de messages : 506
Age : 24
Localisation : Imladris
Rôle : Régent d'Imladris/Elnaith de la Maison du Roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Noldo
- -: 7500 à peu près
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMer 28 Sep 2011 - 21:55
//FLASHBACK//


Cet achat spécial, Calion Palantir en rêvait depuis plusieurs nuits. Lorsque le Narmacìl séjourna dans la cité blanche il y a de cela cinq ans, il s’intéressa au sort d’une Elda et d’un de ses proches, celui-ci était toujours froid, le corps inerte. Se suivirent ensuite quelques péripéties qu’il est inutile de décrire ici. Après 2 jours de prison à attendre avec son nouvel ami, Calion put enfin sortir, la jeune elfe les mena dans une ruelle de Minas Tirith puis, un homme se présenta devant eux : un maître assassin. Celui-ci les aida du mieux qu’il le put en les hébergeant gratuitement et à les aider dans leur quête. Calion n’oublia pas cette générosité. De plus, le maître assassin leur proposa d’acheter des objets dans son magasin, Calion avait jeté son dévolu sur un gant à lame rétractable, seulement, une bourse vide l’en empêcha. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, sa bourse est pleine à craquer et le Narmacìl ne compte pas acheter un gant mais quatre ! Deux gants pour lui et deux autres gants pour son ami Voronwë qui ne devrait plus tarder à arriver à Minas Tirith. Voronwë était en ce moment même soit sur la route de la cité blanche soit chez Calion Palantir. Celui-ci, entré dans Minas Tirith, se précipita vers l’auberge et paya un grand verre d’eau, sa gourde étant vide, il était difficile de boire. Dans sa course folle, le capitaine de Gar Thulion essayait de retrouver son chemin à travers les dédales de rues, mais en vain. Calion rencontrait beaucoup de passant mais il n’allait tout de même pas demander à ceux-ci s’ils connaissaient un endroit appelé Dîm Bar ! Ce serait très louche et Calion serait très vite repéré par les autorités de la cité. Cependant, il réussit à se souvenir de la ruelle qu’il avait empruntée cette nuit-là. Enfin, après tant de temps de voyage, il arriva. Le magasin était vide de client, seul un homme plongé dans un livre siégeait sur une chaise. Celui-ci leva sa tête mais Calion ne put reconnaître le maître assassin car en vérité il ne se souvenait plus vraiment de son visage car souvent, l’obscurité le cachait. Tout à coup, Calion foudroya du regard une vitrine sur la gauche de l’entrée où était le gant rétractable qu’il souhaitait tant posséder. Se tournant vers le tenancier de la boutique, Calion dit avec satisfaction:
« S’il vous plait, mettez m’en quatre. »
« Quatre ? D’accord. »
Le tenancier partit dans la réserve du magasin et ramena quatre gants à lames rétractables. Pendant ce temps, Calion regardait une affiche parlant d’apprentissages et de stages, il se tourna vers l’homme et lui demanda :
« Vous avez de la place pour l’apprentissage basique puis l’apprentissage avancé des gants rétractables ? Et en quoi consiste le stage d’acrobaties ? Ces techniques peuvent-elles vraiment nous servir en combat ? »
Le tenancier demanda d’abord la somme des quatre gants rétractables qui équivalaient en tout 1 400£, Calion les sortit sans peine et les donna à l’homme qui recompta l’argent.
« Il y a 100£ de trop monsieur. »
« 100 ? Gardez-les, ils sont à vous. »
« Merci monsieur »


[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 859968signaturecalion4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
Hasharin

Nombre de messages : 664
Age : 26
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyVen 30 Sep 2011 - 19:11
Taltos vit rentrer un elfe dans la boutique, tout d'abord méfiant, il vit que l'homme semblait etre deja venu ici, et qu'il ne cherchait pas les ennuies mais tout simplement du matériel, Quatre gants à lame retractables... Il allait pas en manquer. De plus, l'elfe a l'apparence Noble, demanda des stages d'apprentissage de le maniement des armes qu'ils venaient d'acheter. Taltos, le vendeur invita l'homme a l'accompagner à l'étage supérieur.
- Patientez ici, je vais chercher mon supérieur pour votre stage....
Quelques minutes passèrent et Taltos revint et redescendit à la boutique, et l'assassin était suivie par le Maître Assassin. Hasharin alla a la rencontre de l'elfe, lui serra la main et l'invita au deuxieme étage, dans la salle d'entrainement. L'Ombre prit la parole:
- Il me semble que nous nous soyons deja rencontrer Elfe, seriez vous deja venu ici? Enfin quoiqu'il en soit, je suis le maître des lieux et je vais vous enseigner a manier ses lames retractables. Pour cela, je vais vous demander d'enfiler la paire d'avant-bras. Et nous allons nous entrainer sur ce mannequin en bois. Alors tout d'abord, vous voyez, un anneau relié a un petit fil. Enfilé l'anneau de métal a votre majeur ou annulaire, et lorsque vous tirer rapidement sur la cordelette en ouvrant le poing, la lame sort. Attention a ne pas avoir la paume en face de la lame quand vous sortez la lame. Même principe pour refermer la lame, vous tirer rapidement la cordelette.
Pour appuyer ses propos, l'Ombre, qui lui portait tout le temps son gant à lame retractable, fit sortir et rentrer sa lame mortelle...
- Bien, si vous avez compris on va passer à la pratique, étant donné que vous avez pris les deux stages je vous apprendrais le maximum. Approchons nous des mannequins de bois et de tissus. Si vous souhaitez tuer quelqu'un a coups sur, viser la gorge, le coeur, le visage, ou les poumons.Bien maintenant je vous regarde faire et tuer ses mannequins. Nous apprendrons la suite quand vous serez au point dans la maitrise. Et dernièrement, pour un maximum de discretion, sortez votre lame au dernier moment.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Hashou12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Calion Palantir
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Calion Palantir

Nombre de messages : 506
Age : 24
Localisation : Imladris
Rôle : Régent d'Imladris/Elnaith de la Maison du Roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Noldo
- -: 7500 à peu près
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyVen 30 Sep 2011 - 21:28
Calion était impatient, le moment tant attendu arriva, le stage ! En effet, lorsque le tenancier lui apporta les quatre gants, Calion avait des étoiles dans les yeux, ces gants lui sauveraient la vie plus d’une fois pensa-t-il. Seulement, il ne put enfiler les deux gants qui lui étaient destinés, car le tenancier les garda avec les deux autres gants et demanda au capitaine de Gar Thulion de le suivre à l’étage supérieur, Calion le suivit puis il dut se stopper car le tenancier dut aller chercher son supérieur -surement l’homme qui l’hébergea- puis il revint avec son maître et enfin il descendit à l’étage inférieur, dans la boutique. À l’étage supérieur, le supérieur du tenancier serra la main du capitaine qui reconnut la poignée de main (peu de personnes ont serré la main du Narmacìl donc il se souvient de toutes les mains qu’il a serré dans sa vie) et il se souvint du nom ou plutôt du pseudonyme que le maître des lieux lui avait donné cinq ans plus tôt : Ombre. Tout d’abord, Calion fut invité à enter dans la salle d’entrainement puis l’Ombre lui demanda s’il s’était déjà vu, ensuite il lui expliqua le maniement des lames cachées sous les gants et enfin il montra au capitaine comment utiliser ces lames. Cependant, selon l’Ombre, il fallait faire très attention à ce que la paume de main ne soit pas en face de la lame mais il ne lui dit pas pourquoi, Calion pensa alors que la lame transpercerait la paume si une telle chose devait arriver. Par la suite, le maître assassin demanda au capitaine d’enfiler les gants et de reproduire le mouvement fait. Mais avant de mettre les gants, Calion s’adressa au maître des lieux.
« Il y a de cela cinq ans, vous m’avez hébergé gratuitement dans votre repère alors que nous étions recherchés avec un ami -dont je n’ai plus de nouvelles depuis ces cinq dernières années- et je m’appelle Calion Palantir. »
Après ces paroles, le capitaine enleva tout d’abord les gants qu’il portait et les mit dans un coin de la salle et enfila la paire de gants à ses avant-bras puis il leva la tête et posa une question.
« Est-il possible de mettre des protections d’avant-bras par-dessus ? Ainsi, peut-être que les gants seraient mieux protégés, non ? Et peut-être pourrions-nous parés quelques coups justement grâce à ces protections. Qu’en pensez-vous Ombre ? »
Ensuite, puis il essaya les gants à lame rétractable et écarta les paumes de ses mains et tira sur les anneaux qu’il avait enfilés précédemment. Les lames sortirent et le capitaine les regarda avec admiration.
« Quelle magnifique technologie, je suis épaté par ce mécanisme qui s’enclenche en si peu de temps ! Merveilleux ! »
Calion souriait, sa chevelure tombante masquait ses yeux qui étaient pourtant emplis de joie. Le capitaine retira les gants et les posa au sol. L’Ombre était surpris par ce geste, Calion enleva tout de suite cet air interrogatif du maître assassin car il ôta sa cape elfique pour pouvoir bouger avec plus d’aisance. Calion remit les gants à ses avant-bras et regarda le maître des lieux, l’Ombre. Puis, suivant les conseil du maître assassin, il s'avança vers le mannequin en bois et au dernier moment sortit la lame du gant gauche et la planta dans la nuque de celui-ci. Le capitaine réitéra ce geste avec le gant droit et enfin avec les deux gants en même temps. Il avait cependant touché d'autres parties du mannequin comme le cœur ou les poumons.


[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 859968signaturecalion4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
Hasharin

Nombre de messages : 664
Age : 26
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMar 4 Oct 2011 - 22:12
- Il y a de cela cinq ans, vous m’avez hébergé gratuitement dans votre repère alors que nous étions recherchés avec un ami -dont je n’ai plus de nouvelles depuis ces cinq dernières années- et je m’appelle Calion Palantir. Est-il possible de mettre des protections d’avant-bras par-dessus ? Ainsi, peut-être que les gants seraient mieux protégés, non ? Et peut-être pourrions-nous parés quelques coups justement grâce à ces protections. Qu’en pensez-vous Ombre ? Déclara l'elfe.

- Ah oui, excuse moi, Je me souviens de toi, mais depuis le temps est passé et j'ai beaucoup voyagé, hébergé du monde dans ma demeure. Personnellement je n'ai eu aucune nouvelle de votre compagnon de voyage a cette époque. Je me permet de te poser une question, pourquoi quatre gant à lame rétractable, tu es accompagné ou c'est au cas ou? Pour en revenir à vous et vos questions, Bien entendu que vous pouvez enfiler une protection d'avant bras, autrefois j'utilisais des avants bras en acier pour parer les coups, depuis j'utilise du cuir mais oui vous pouvez les proteger et parer des coups. D'ailleurs même la lame peut permettre de parer un coups, je vous déconseille de parer une hache lourde maniée par un nain mais une épée ou une dague peuvent aisément parer un coups sans briser la lame. Cette technologie est issue de mon pays d'origine, le Harad. Je te vois enlever tes lames pour decrocher ta cape, mais après quelques heures ou jours, tu seras habituer et pourra tout faire. Personnellement ma lame ne me quitte jamais, je n'utilise qu'une seule lame, je porte une arbalète sur l'autre poignet en permanence. La vie est devenue dangereuse et vaut mieux être parer. Bref pour en revenir aux conseils, étant donné que tu utilise deux lames, essaie de frapper a plusieurs reprise ton adversaire en donnant quatre ou cinq coups de poings dans le torse. Ou sers toi d'une lame, pour bloquer un coup et enfonce la deuxieme dans la gorge de ton adversaire. Pour plus d'efficacité je te conseille d'utiliser du poison sur tes lames, mais tes lames sont a manier avec prudence par la suite. Sinon j'ajouterais que ces lames sont faites pour percer ou transpercer et non pour trancher, même si ca marche, mais evite de t'en servir comme un couteau de cuisine ca sera pas efficace. Hors sujet, vous demandiez a mon apprenti si un stage d’acrobaties serait utile en combat, pour quelqu'un de votre race, votre agilité est connue de tous et je pense que vous n'avez pas besoins de ce stage, vous apprendrez essentiellement a vous mouvoir de façon a éviter les coups, mais ce stage est surtout nécessaire aux gens de ma race. Et encore une fois Hors sujet, si tu as besoins de rester quelques jours ici, n'hesites point, mon antre est ouverte. D'ailleurs, que faites vous de retour dans la cité Blanche, ne travailles tu pas pour la cité elfe cachée dont j'ai oublié le nom?

L'assassin avait appuyé chacun de ses conseils, et enseignements par les gestes adéquates afin que son hôte puisse comprendre de quoi l'Ombre parlait...


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Hashou12


Dernière édition par Hasharin le Mar 11 Oct 2011 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Calion Palantir
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Elnaith de la Maison du Roi - Premier Nez
Calion Palantir

Nombre de messages : 506
Age : 24
Localisation : Imladris
Rôle : Régent d'Imladris/Elnaith de la Maison du Roi

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe Noldo
- -: 7500 à peu près
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyMer 5 Oct 2011 - 21:11
Le maître assassin parlait continuellement ce qui ne dérangeait pas le capitaine qui écoutait très attentivement toutes les instructions qui étaient par la suite montrées au Narmacìl. Premièrement, l'Ombre affirma au capitaine que des protections d'avant bras pouvaient être mises par dessus mais que s'il le voulait, il pouvait parer des coups avec les lames des gants, mais bien entendu, seulement des épées et des dagues, pas des "haches lourdes maniées par des Nains" comme le maître assassin disait. Calion sourit à cet allusion et l'Ombre lui rendit ce sourire. Par la suite, Calion essaya de planter ses deux lames dans le torse du mannequin plusieurs fois d'affilée. Pendant cet apprentissage basique de l'usage des gants et des lames, l'Ombre expliqua que le stage que Calion voulait faire était inutile pour les gens de sa race car l'agilité des Elfes était légendaire. Donc Calion décida sur les conseils de l'Ombre de ne pas débourser le moindre £ pour ce stage. Calion regarda par une fenêtre et il vit que le soleil se couchait, Calion détourna son regard et le posa sur le mannequin qui se prit une volée de coups simples appris par l'Ombre, le maître des lieux. À la fin de l'entrainement, (l'Ombre parlait encore) Calion s'arrêta.
"Merci de m'héberger, je paierai. Et en ce qui concerne ma cité, j'en suis capitaine. Mais je ne peux rien dire d'autre Ombre, car il s'agit d'une citée cachée comme vous l'avez dit et elle doit rester se secrète, jusqu'à son nom si possible. Vous comprenez ? Il marqua une pause, regardant vers la fenêtre. Je continue à faire ces mouvements ?"
Bien avant qu'il prononce cette dernière phrase, l'Ombre lui avait demandé pourquoi Calion avait acheté quatre gants.
"En vérité, j'ai un soldat chez moi qui était dans le coma et il en est sortit d'après le message que j'ai reçu par celle qui tient ma maison en ce moment. Elle m'a aussi dit qu'il arriverait à Minas Tirith dans peu de temps maintenant. Ça fait deux fois que je lui sauve la vie et j'ai risqué une de mes cuisses. Dit-il avec un large sourire. J'ai décidé de lui offrir ces deux gants pour qu'il n'ai plus besoin de moi lorsqu'il sera dans le pétrin. Calion souriait toujours et laissa entendre un rire doux. Bref, je vous raconte ma vie Ombre, mais nous n'avons pas le temps pour ça. Peut-être devrions-nous arrêter non ? Le soleil se couche rapidement en cette saison et le froid envahit les plus chaudes demeures. Enfin, je dis ça mais ce n'est pas à moi de décider quand on commence et quand on arrête."


[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 859968signaturecalion4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
Hasharin

Nombre de messages : 664
Age : 26
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 EmptyJeu 13 Oct 2011 - 17:01
Le maître des Assassins regarda l'elfe se battre avec le mannequin et apprendre a manier les lames secrètes. Hasharin pensa qu'un elfe serait un atout majeur pour la guilde... Leur rapidité, leur force et leur agilité en ferait de bon assassin.... Mais leur moral.... foutue moral... Ca doit etre contre leur Nature... Les Assassins n'ont pas bonnes reputations... alors que sans eux la politique serait plus chaotique et les guerres plus nombreuses... Quand a ce Calion, il se debrouillait bien et semblait avoir bien mémoriser ce qu'Hasharin lui avait dit.
-Merci de m'héberger, je paierai. Et en ce qui concerne ma cité, j'en suis capitaine. Mais je ne peux rien dire d'autre Ombre, car il s'agit d'une citée cachée comme vous l'avez dit et elle doit rester se secrète, jusqu'à son nom si possible. Vous comprenez ? Je continue à faire ces mouvements ? Déclara l'elfe.
- N'ayez crainte l'elfe. Je suis tenu dans le secret, j'ai eu des contacts avec des hauts membres de votre cité, notamment un elfe dont le nom m'echappe mais je crois qu'il dirigeait la Cité. Mais je comprend que vous ayez a garder ce secret. Non arretez ces mouvements vous les maîtrisez. Vous avez raison stoppons l'entrainement. Restez ici pour la nuit, mais je refuse votre argent. Je fais payer mon enseignement et mes produits mais pas les choses que je partage. C'est une notion venant de mon pays, nous partageons nos biens et nos vies avec nos hôtes. Alors soyez mon hote et restez quelques jours. Nous reprendrons demain. Allons deposer vos affaires dans une des chambres. Et ensuite nous dinerons.

Sur ces mots Hasharin sortit accompagné de l'elfe du dojo, le nom donnée par les Haradrim aux salles d'entrainement. Ils descendirent un étage, pour arrivé au 2eme de Dim-Bar, l'assassin ouvrit une porte pour devoiler une pièce composé d'un lit, d'une bassine et d'une commode sur laquelle est posée une bougie. Hasharin invita l'elfe a laisser ses affaires et ils finirent par descendre au première étage. Un jeune homme et une jeune adolescente étaient affairé a finir de mettre la table. Un repas chaud et fumant attendaient sur la table, et le jeune tenancier que l'elfe reconnu avait deja mis une assiette pour celui ci. Tous s'assirent et se servirent. L'assassin prit la parole:
- Jeune gens voici Calion, un elfe venu des contrées lointaines. Il sera notre hote pour quelques jours durant sa formation. Quelles sont les nouvelles du Nord l'ami? Je suis de retour a Minas Tirith que depuis quelques jours, dites moi ce qu'il en est de ces armées dans le nord dont j'ai entendu parler?


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Hashou12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Contenu sponsorisé




[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
[Achat] L'antre Des Ombres - Page 8 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ACHAT] Codeur php
» Achat Nain
» Vente d'une épéé Donblas -R-
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]
» L'Europe des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Autres Quartiers :: L'Antre des Ombres-
Sauter vers: