Faire ses preuves...

Aller en bas 
Aramir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Dim 27 Jan 2008 - 14:20
Après avoir quitté le bureau d'assignation, Aramir se dirigea comme convenue à l'auberge. Il était auparavant revenu chez lui, pour se changer, et s'habiller de façon à ne pas être trop apparant aux regards de certains yeux indiscrets.
Il portait donc un long manteau de cuir brun surmonté d'une capuche; ainsi qu'un pantalon qu'il affectionnait tout particulièrement.
Aramir c'était également munit de sa longue dague, ainsi que de son couteau accrochait dans un petite poche à l'interieur de sa botte droite.
Il arriva devant l'auberge qui semblait très vieille. Lorsqu'il ouvrit la porte, un tonerre de cris, de couverts raclant les gamelles le fit trésaillir de surprise. Mais il se ressaisit et referma la porte derrière lui.
La grande pièce était sombre et presque plongée dans le noire, un feu ronflait dans l'âtre d'une grande cheminée et en face de lui se trouvait le comptoir où plusieurs personnes de divers races attendaient d'être servis.
Des tables étaient disposées un peu partout dans la salle, il apperçut beaucoup de soldats qui festoyaient là.
Il se dirigea vers le comptoir d'un pas assuré, et s'assit sur le seul tabouré encore libre.
A côté de lui, se trouvait un homme encapuchonné sirotant un liquide de couleur étrange.
Aramir avait soif et pour passer le temps, il interpella le barman.
-Monsieur! Une bière blonde si'il vous plaît!
-On vous apporte ça tout d'suite mon brave. repondit le barman avec force.
Pendant qu'on lui préparait sa boisson, le jeune homme tendait l'oreille à l'affut de la moindre conversation louche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Dim 27 Jan 2008 - 19:40
A vrai dire, il semblait que l'auberge était le genre d'endroit complètement plein de types louches. On y croisait des gars qui ne voulaient pas enlever leur capuchon, qui puaient l'alcool, la maladie ou le sang, d'autres avec des regarsds inquiétants et certains même dont on pouvait voir qu'ils étaient mauvais rien qu'en appercevant leur visage un bref instant. C'était égaement un relais de voyageurs, et on y trouvait des gens de toutes nationalités.

L'Informateur devrait certainemnt faire le tri dans les différentes informations qu'il pouvait entendre, et choisir celles qu'il jugeait prioritaires et qui pourraient intéresser les autrorités. Le type du bureau navait-il pas dit que ces résultats seraient peut-être transmis à l'Intendant en personne ?
En effet, s'il voulait absolumment embêter tous les types pas trop honnêtes, il aurait du boulot. On pouvait déjà entendre sans faire d'effort l'histoire d'un homme qui avait tué le chat trop bruyant de son voisin, ou d'un autre qui avait fauché la charette d'un autre type, ou encore d'entendre un homme aux longs cheveux bruns raconter comment il avait rendu cocu son propre cousin.

Mais soudain, on entendu une bribe de conversation entre un homme du Nord et un autre du Sud.

-Pas de nouvelles de Monâkir ? Il devrait être là maintenant que les elfes sont mo...

L'autre le coupa en lui assénant un coup sur l'épaule.

-Pas ici !

Et ils se dirigérent vers l'étage, où on louait des chambres. Il faudrait aller vite tout en évitant soigneusement les marches grinçantes de l'escalier pour pouvoir voir dans quelle chambre ils entraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Dim 27 Jan 2008 - 20:49
-Votre bière blonde! dit le barman en arrivant avec une énorme chopine.
-Merci... le jeune homme lui tendit ses 15£
Il commença à boire la délicieuse boisson, mais manqua de s'étouffer.
Non loin de lui, surement juste derrière, Aramir entendait une conversation qui avait tout de suite réveillait ses sens d'informateur:
-Pas de nouvelles de Monâkir ? Il devrait être là maintenant que les elfes sont mo...
Le jeune homme ne sut pourquoi mais l'homme qui parlait s'arrêta
-Pas ici !
Aramir ne pouvait plus douter quant aux attentions de ces deux hommes.
Mais, déjà des bruits de chaises qui raclent le sol se firent entendre et le jeune Lahör n'eu que le temps de voir s'échapper les hommes par l'escalier menant aux chambres.
Aramir bût une dernière lampée de bière et se leva.
D'après ce qu'il avait put entendre, l'escalier grinçait horriblement.
Hors, il ne devait pas être repéré par les deux hommes et n'avait que très peu de temps devant lui.
Il eut soudain une idée, il s'approcha de l'escalier et voyant que personne ne regardait en sa direction, il monta avec une impressionnante rapidité sur la barrière de bois glissante et entrepris de monter la pente abrupte.
Par chance l'escalier n'était pas très long, et Aramir eut tôt fait de gravir la petite rampe.
Il se rétablit sur le parquet et observa.
Il se trouvait à l'orée d'un immense couloir menant à des dizaines de portes de chambre.
Le jeune homme entendit un bruit de porte qui se refermait et vit un pied disparaître dans l’embrasure de la porte.
L’informateur resta figeait durant une petite quinzaine de seconde puis en conclut qu’il pouvait avancer.
Arrivé à hauteur de la porte où il avait le fameux pied s’éclipsait, il tendit l’oreille contre la serrure de la porte mince et écouta...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Dim 27 Jan 2008 - 21:42
Dans la salle, personne n'avait jâsé en voyant deux hommes monter dans un même chambre. Ces deux là faisiaent trop froid dans le dos pour s'en moquer ouvertement. Et tous pouvaient deviner pourquoi ils allaient là. Après tout, tous ici avaient quelque chose à cacher, et ils étaient familier de ce genre de situation.

Les deux hommes s'étaient installés nonchalamment à une table en bois branlante, mais même un regardant que ce soit par le trou de la serrure ou par la fente en-dessous de la porte, on ne pouvait deviner ce que l'homme du Nord tenait en main. D'ailleurs, on ne pouvait pas le voir du tout, mis à part ses jambes.

-Etonnant... Peut-on véritablement faire confiance à cet assassin ? Déjà entendu parler, toi, d'un 'sharin ou d'un truc du genre ?

-Pas du tout... ça prouve peut-être simplement qu'il connaît son métier... Mais les types d'Amouth auraient été plus aptes à relever le défi, ne crois-tu pas ?

-P'tet... Mais Monâkir doit avoir ses raisons, c'est l'patron... Si ça tombe, il est déjà reparti, sans nous parler...

-Dommage, si c'est le cas... J'ai un raport à envoyer au Nord, il aurait plus rapide... Sur la situation à Amorth... on aurait pu s'y mêler, vu que sa Seigneurie arrive à tirer profit de tout...

A ce moment, un rat passa juste à côté des jambes d'Aramir, et couina. A l'intérieur on entendit un raclement de chaise et un "C'tait quoi ça ? J'vais voir." Des pas apparochaient de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Lun 28 Jan 2008 - 18:40
-Etonnant... Peut-on véritablement faire confiance à cet assassin ? Déjà entendu parler, toi, d'un 'sharin ou d'un truc du genre ?

-Pas du tout... ça prouve peut-être simplement qu'il connaît son métier... Mais les types d'Amouth auraient été plus aptes à relever le défi, ne crois-tu pas ?

-P'tet... Mais Monâkir doit avoir ses raisons, c'est l'patron... Si ça tombe, il est déjà reparti, sans nous parler...

-Dommage, si c'est le cas... J'ai un raport à envoyer au Nord, il aurait plus rapide... Sur la situation à Amorth... on aurait pu s'y mêler, vu que sa Seigneurie arrive à tirer profit de tout...

L'oeil collé contre la serrure, Aramir buvait les paroles des deux hommes, non sans inquiétude. Mais son écoute fut soudain interrompu par un rongeur qui venait de le frôler; et malgré son sang froid habituel, le jeune homme ne put s'empêcher de pousser un grognement.
Il eut tôt fait de regretter ce cris, car à l'interieur des râclement de chaises sur le sol ainsi qu'un: "C'tait quoi ça?J'vais voir" le fit vite tresaillir.
Heureusement, l'informateur se resaisit et courut jusqu'au bout du couloir, ou il avait repéré aupréalable en cas d'ennuis une petite porte entrebailléé...
Il se jeta par l'embrasure, et referma le battant de bois, en faisant le moins de bruits possible.
De leurs côtés, les deux hommes était sorti de la pièce et marchaient desormais dans le corridor attirés par les bruissement du parquet qui avait traillis la présence d'Aramir.
Ce dernier, était toujours dans le grand placard plongé dans le noire.
Il n'était cependant pas resté inactif, et avait sorti sa longue dague de sous son manteau.
Mais tandis que le jeune Lahör se préparait au pire, la porte s'ouvrit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 29 Jan 2008 - 22:05
On entendit comme un sursaut lorsque la lumière éclaira le placard dans lequel l'informateur s'était caché. En effet, dès que Aramir, l'intru, apparut à ses yeux, la jeune servante avait sursauté, laissant en même temps tomber la pile de draps et de linges qu'elles s'apprêtait à ranger dans l'armoire en question.

Un moment, elle resta bouche bée, trop surprise de ce qu'elle venait de voir. Cependant, lorsque des pas se fient entendre derrière elle, la petite servante reprit ses esprits.
Elle jeta un coup d'oeil vers les personnes qui passaient justement derrière elle, l'air suspicieux. Instinctivement, elle devina qu'il valait mieux ne pas faire de commentaire si elle ne voulait pas que du sang coule à l'auberge, ce soir...
Rapidemment, elle jeta un drap à la tête d'Aramir et continua à ranger le reste, l'air le plus naturel possible, bien qu'elle tremblait un peu.

Ensuite, alors que les deux types farouches s'éclipsaient dans l'escalier sans avoir prononcé le moindre mot, et qu'elle était bien sûre qu'ils ne pourraient plus rien entendre, elle dégagea Aramir de son ligne et lui demanda ainsi :

-Qu'est-ce que vous fichiez là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramir
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 24

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Mer 30 Jan 2008 - 16:00
La porte s'ouvrit et la lumière fut...
Aramir se jeta en avant mais fût coupé dans son élan.
Ce n'était pas les deux hommes qui se tenaient devant lui, mais une sorte de femme de ménage !
La jeune femme avait sursauté violement et avait jetée a terre la pile de linge qu'elle tenait dans les mains.
Un silence s’installa entre les deux protagonistes.
Juste derrière la servante, marchaient à l’affut les truands qui étaient sur les traces de l’informateur.
La bonne femme dût comprendre, la trame de l’histoire ou du moins le sens, car elle jeta soudainement un linge sur la tête d’Aramir.
Le jeune homme se sentit totalement ridicule, la face recouverte du long drap blanc ; mais il n’osait bouger.
Heureusement, le jeune Lahör sortit vite du noire, et se retrouva nez à nez avec la femme, qui cette fois n’était plus du tout compréhensible… Quant aux deux hommes, ils s’étaient éclipsé.

-Qu’est-ce que vous fichiez là ? siffla-t-elle.
Embarrassé, Aramir répondit au tac au tac.
-Euh… je… je me suis perdu. fit-il lui même peu convaincu de sa reponse.
-Et vous croyez que je vais voit croire ? dit-elle menaçante.
C’était qui ces hommes ? Il ne vous vous voulez pas que du bien d’après ce que j’ai pus comprendre.
Mais l’informateur s’était ressaisi, et il se releva écarta nonchalamment la pauvre fille et s’en fut disant simplement.
-Mes affaires ne regardent que moi, les vôtres ne regardent que vous.
Sur ce, il descendit l’escalier de bois, se dirigea vers le comptoir où il finit son verre et déposa les 15£ pour la bière.

Il était temps pour lui d’aller quérir l’Intendant, pour effectuer son rapport, qui était des plus alarmants…


HRP// Je vais à l’intendance ?//HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mission pour faire ses preuves [Darth Corla]
» Première missions sans Sensei, il est temps de faire nos preuves.
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle :: Le Peregrin-
Sauter vers: