Reconnaissance périlleuse.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Sam 9 Fév 2008 - 16:08
Nârwel n'avait eu qu'une journée pour rallier avec la santé et la forme. Si celà n'avait sans doute pas suffit à ce qu'il retrouve la totalité de ses capacité, son corps avait cessé de souffrir de la fuite continue qu'il avait éprouver durant ses trois dernière années. Le sejour à Minas Tirith ,aussi court fut-il, devint salvateur pour Nârwel. Son esprit était de nouveau libre. Il était enfin semblable à lui même, celui d'un homme au service du Gondor. Une vie simple et pourtant difficile à mener, beaucoup pourraient être de son avis.

"J'aime cette vie..."

Il ne s'était pas fait cette reflexion depuis la mort de sa femme, deux mois seulement après leur hymen. Ressassant les quelques souvenirs qui lui restait de sa femme, Nârwel traversa les champs du Pelennor sous l'ombre des nuages. La Lune se leva quand arriva en vue d'Osgiliath. Il était à un peu plus d'une centaine de mètre des premiers campements.

Osgiliath mîroitait d'activité. L'architecture magistrale étaient une fois de plus victime de la guerre. Les cendres de la cité planait dans l'air. Et l'odeur agressive des orcs prit Nârwel par la gorge. A vue de nez il en dénombra huit milles, et il ne compta que ceux qui avaient établis leurs camps en dehors de la cité. Le feu avaient brûlé toute la végétation autour de la cité. Sur le haut des maisons flottaient les étandards du Harad et quelques couleurs orcs.

Regardant au Sud, Nârwel vit les eaux de l'Anduin miroitée au clair de Lune. Il attendrai l'aurore pour se glisser dans les égoûts d'Osgiliath.

Mais alors qu'il réflèchissait quelques chose de terrible se passa. Le vent changea de direction. Les orcs n'allaient pas tarder à sentir sa présence.
Poussé par l'instinct autant que par la raison Nârwel s'élança vers l'Anduin.


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008 - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 9 Fév 2008 - 16:40
Le campement semblait déjà s'être élargi, avançant vers l'Ouest. On pouvait se demander si toutes les forces étaient présentes. L'armée ayant pris Pelargir avait-elle ralliée celle d'Osgiliath ? Tout ceux qui avaient causé sa perte (une de plus diraient certains, Gondor semblait incapable de garder la Cité des Etoiles) étaient-ils encore sur place, campant dans ces ruines ?

Même immergé dans le fleuve, il y avait un mouvement qui ne pouvait échapper à l'éclaireur. S'il n'avait plus qu'une vue restreinte sur la Cité en ruine, il pouvait toujours regarder vers le ciel, et celui-ci était noir.
Non pas à cause d'une sombre magie, comme durant la guerre de l'Anneau, où, selon la légende, le cieil s'obscurcit avant l'attaque des forces du seigneur Ténébreux.
Non, c'était une expression. Le ciel était noir d'oiseaux qui allaient et venaient, de toutes directions. On pouvait observer des poches de cuir aux pattes de ceux qui passaient le plus bas.
Ceux qui occupaient Osgiliath entretenaient donc une correspondance soutenue avec... Avec qui ?

Soudain des pas mettant fin à toute réflexion. Des silhouettes approchent, elles vont vers l'eau.
Serait-il repéré ?
Ce sont de mauvais hommes, mais pas des Haradrims. Ils portent d'autres couleurs, ont une physionomie différente.

Stupeur, ils ne portent qu'une épée au côté, pas d'armure... A mais, les voilà avec des outres... De corvée sans doute, ils vont chercher de l'eau. Oui, c'et leur intention mais s'ils tombent sur l'éclaireur en même temps...
Ils se dirigent droit sur lui, inconsciemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Sam 9 Fév 2008 - 19:32
Nârwel s'immergea totalement dans l'eau glacé et nagea contre le courant de toutes ses forces. Il parvient néanmoins à se hisser sur la berge. Il fallait faire vite. Même à l'ombre du talus, un rayon de lumière pouvais percer le nuage d'oiseaux et reveler sa position.

Il releva la tête. Ils étaient quatre. Pendant que l'un montait la garde, les trois autres remplirent les outres. Nârwel regarda tour à tour l'entrée des égouts et les hommes. Il avait deux options, entrer dans la cité, ou écouter les hommes à la tâche. Tout en se plaquant le plus possible contre le sol, l'éclaireur roula furtivement sur lui même pour passer par dessus le talus et se rapprocha en rampant du petit groupe.

Peut être avait t-il touché une feuille et dérangé une chenille. Mais en vérité, seuls quelques brins d'herbes pouvaient temoigné de son passage. Il continua de se rapprocher lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 9 Fév 2008 - 22:31
Il semblait évident que l'éclaireur savait ce qu'être discret voulait dire. Après tout, logique, pour quelqu'un ayant survécu à la perte de sa compagnie en territoire hostile.
Toujours est-il que, l'obscurité aidant sans doute, les quatre hommes ne le virent pas, au début tout au moins.

Ils discutaient à voix basse, entre eux, et il était difficile de les comprendre. L'un sembla afficher sa perplexité quant aux ordres qu'ils avaient reçu, ou du moins à propos de leur but. Un de ses camarades répondit :

-J'sais qu'une chose, paraît que "Cernés, tuer".

L'autre demanda, l'air interrogateur :

-Lu ?

-Lu, affirma le premier.

Ils repartirent vers le camp, laissant Nârwel seul dans les erbes où il se cachait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Sam 9 Fév 2008 - 22:59
S'il n'avait pas été en territoire hostile Nârwel se serrait volontier tapper la tête contre un arbre. Donc cette armée allait donc de nouveau s'en prendre au Gondor. Ce qui celà dit, parraissait depuis longtemps évidant aux yeux de Nârwel.

Cernés...

Ce mot le laissa perplexe. Il se leva et rejoins doucement l'entrée des égouts.

Cernés...

Avant son départ de Minas Tirith, Nârwel avait entendu des rumeurs sur la guerre dans le Nord. Et si celà avait un rapport. Et si les assaults contre l'Arnor était coordonés avec l'agression d'Osgiliath et de Pelargir. Bien sûr l'on avait déjà vu de pareil armée s'assemblé. Des orcs et des hommes. Les orcs sont aussi influençables que les hommes si ce n'est moins. Mais il est vrai qu'une puissance autre que celle des seigneur Haradrim pouvait être à l'oeuvre. Il se renseignerait si possible. Obtenir cet information ne faisait pas parti de sa mission. Mais c'était un extra qu'il ne pouvait négligé.

Au détour d'un canal, un orc surgit. Une sentinelle. L'orc fut aussi surpris que Nârwel. Mais l'homme fut le plus rapide. Alors que la cimeterre était dégainée, les cervicales de l'orcs cracquèrent, victimes d'un geste vif de Nârwel. Le corps inanimé de la sentinelle tomba avec fracas dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 9 Fév 2008 - 23:57
Fracas, éclaboussures.

Malheur, cette fois-ci quelqu'un a t-il entendu quoi que ce soit ? Ce la semble plus que probable...

Cris, pas.

Voilà une patrouille qui vient. Combien ? Quatre ou cinq, dirait-on. Ceux qui étaient venus chercher de l'eau ? Oh non, là on entend des cliquetis de métal. Ceux là sont bien équipés, pour sûr, et voilà leur sihlouette qui se dessinne. Heureusement, ils sont trop loins pour prévenir le campement, mais s'ils trouvent l'éclaireur, cela ne sera même plus nécessaire du tout.

Le trouveront-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Dim 10 Fév 2008 - 8:19
Nârwel sauta dans l'eau avec un gros plouf. Emergeant a peine le haut de la tête, il rabattu sa capuche pleine d'eau sur le haut de son crâne. Se laissant porter par le courant, qui avait déjà emporté le cadavre de l'orc vers l'Anduin, Nârwel rejoignit la sortie des égouts. La fin du tunnel était en hauteur, si bien que l'eau tombant dans le fleuve formait une cascade. Avec peine il s'accrocha au rebords de pierre du tunnel, sous la cascade. L'eau puait, presque autant que les orcs.

Nârwel resta suspendu sous la cascade alors qu'il discerna à travers l'eau la lumière d'une torche. Plusieurs orcs en arme scrutaient l'obscurité en quête d'un fuyard. Alors que leurs regards se rapprochaient de plus en plus Nârwel, lui ne pensait qu'a une chose. Que le cadavre de la sentinelle soit déjà loin, emportée par le courant du fleuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angbor
Garde des Frontières
avatar

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Dim 10 Fév 2008 - 11:45
Angbor été entouré d'orcs qui penser qu'il était une proie facile.Tous était armés jusqu'aux dents,quoi que peut-on appelé ça des dents?

*Comment je me suis retrouvé là?*

C'est une bonne question.Comment?
Je rentrais de la forge quand je vit l'éclaireur du bureau des assignations,Nârwel Rusc-Iâr je crois,descendre vers la porte principale.Tout de suite,je pensais qu'il allait en mission et que malheureusement lui-même devait attendre une bataille sans rien pouvoir faire.En ayant marre de rester inactif dans la citée,Angbor commença à suivre l'éclaireur.Les journées à chasser dans le Lamedon y furent pour beaucoup car l'éclaireur ne vit point jusqu'à que cette maudite patrouille le coince alors qu'il allait sauter dans l'eau pour continuer à suivre l'éclaireur.Pourtant lorsque il arriva,l'odeur des orcs avait cacher la sienne ce qu'y lui permit de ne pas se faire découvrir.
Quand Nârwel Rusc-Iâr courra vers l'Anduin, il courra après lui,dans le plus grand silence,tenant son épée pour qu'elle n'entre en contact avec aucun de ces habits ou du sol pour ne pas se faire repérer.
Et quand les orcs arrivèrent pour remplir leurs gourdes et que il dut courrir à une vitesse tel que qu'il faillit tomber mais qu'il eut juste le temps d'aller dans l'eau sans trop de bruit et alors que le soldat infiltré se rapprochait du groupe d'orc en faisant des roulades,Angbor se hissait enfin sur la berge.Mais quand par malheur,l'éclaireur avait tué le guetteur et qu'il était tombé dans l'eau,alors il sut qu'il se ferait repérer.Nârwel Rusc-Iâr plongea dans l'eau mais lui fut,cette fois-ci trop lent et fut découvert par les orcs.

*Voila que ma soif d'aventure et de vengeance va me coûter la vie et je n'aurai pas pu me venger.Alors là,surement pas.*

Mais les orcs l'entouraient déjà,riant en pensant à leur prochain festin.

*Malheureusement pour eux,aucun ne goutera ma chair*

Il se mit en position de défense,attendent le combat que se faisait imminent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Dim 10 Fév 2008 - 12:12
Ils étaient quatre, quatre orcs aux longs bras et aux dents pointues, traînant derrière eux de longs cimeterres, rouillés, certes, mais tranchants, suffisament pour percer une armure normale entre leurs mains munies de griffes.

Seulement, ils ne savaient pas vraiment où donner de la tête, étant donné qu'ils avaient traqué un homme seul, et qu'il apparaissait qu'il y en avait là un deuxième, qu'ils ne s'attendaient certainement pas à voir.

Après un bref instant de concertation en Noir Parler, ils se séparèrent en deux groupes de deux orcs chacuns.
Le premier se dirigeant vers le guerrier qui n'avait rien à faire là, l'autre s'en alla vers l'éclaireur, prêts à profiter du fait qu'il était dans l'eau pour s'en faire une cible facile qui ne demanderait pas un combat acharné.

Deux contre quatre, combat inégal, certes, mais peut-être les Gondoriens avaient-il reçu meilleur entraînement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Dim 10 Fév 2008 - 16:07
Les orcs étaient descendus sur la berge. Pendant un moment Nârwel se crut sortit d'affaire, il n'aurait plus qu'a remonter furtivement dans les égouts pour s'introduire dans la cité. Mais s'était sans compté cette maudite lumière. En effet éclairé par la torche, l'éclaireur était comme une mouche dans un bol de lait. Se laissant tomber sur berge, il glissa dans l'eau et ses bottes se remplires une nouvelles fois d'eau. Mais le fleuve lui laissa le reste du corps libre.

Alors que les deux orcs approchaient Nârwel remarqua l'homme. Il fronça les sourcils, qui était-ce? Que faisait il là? Il tombe à pic! Ces quelques pensées faillirent lui couter la vie. Une flèche passa sur sa joue et transpersa son capuchon. D'un geste vif, il dégaina sa lame étourdissant le deuxième orc qui le chargeait. Malgré la vase qui collait sur le fond du fleuve Nârwel ne laissa pas l'archer encocher une deuxième flèche. L'arc noir tomba en même temps que la tête.

Devant il entendit le bruit des lames qui s'entrechoquaient. L'inconnu était aux prises avec les deux autres orcs. Débile et fou de rage, l'orc qu'avait esquivé Nârwel le chargea. En fait, l'on devrait dire qu'il tentait de le charger. L'orc étant plus court sur patte que l'éclaireur, il peinat à courir dans l'eau. D'un geste brusque Nârwel le saisit à la gorge et plongea l'orc dans le fleuve.

Si l'archer avait connu une mort rapide, cet orc allait éprouver les affres de la noyade.

Le maintenant fermement sous l'eau, Nârwel pris un malin plaisir a faire souffrir un membre de la race qui lui avait volé les trois dernières années de sa vie, et bien plus encore.

Il y'eut un dernier sursaut, puis Nârwel planta le cadavre de l'orc au fond de l'eau avec l'immonde cimeterre qui constituait l'arme favorite de ces choses. Si c'est ici qu'il cette armée s'aprovisionait en eau, la mort tarirait la source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angbor
Garde des Frontières
avatar

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Dim 10 Fév 2008 - 17:27
*Comment vais-je me sortir de là?Mince,l'éclaireur,comment va-t-il? Malheur,deux vont vers lui!Ce n'est pas le moment,il faut que je nous sorte de ce pétrin.*

Avait-il fini de penser que Nârwel Rusc-Iâr sortait de l'eau.Mais il avait son combat à mener.Sur les quatre,seulement deux étaient restés pour s'occuper de lui.Ces assaillants,certes bien armés,n'avaient jamais combattus contre les brillants guerriers du Lamedon et leurs épées lourdes.Mais Angbor n'avait une épée lourde,seulement son épée à une main qu'il dégaina.Ces deux ennemis le regardaient avec haine près à l'attaquer à tous moments.

Angbor se mit en position défensive.Soin pied droit vers ces assaillants,le pied gauche formant une perpendiculaire.Son bras gauche en l'air tandis que son bras droit tenait vigoureusement son arme.
L'escrime,cette pratique qu'avait essayé de lui enseigner son défunt oncle.Il ne l'avait pas beaucoup travaillé préférant utilisé son arme lourde.
*Quelle erreur*

Un première orc l'attaqua avec un geste ample mais Angbor le para facilement et lui fit pivoter son épée vers la droite afin de donner un coup de pied,ce qu'il fit.Mais il ne put porter le coup de grâce car le deuxième assaillant l'attaqua.Il para tant bien que mal l'attaque et se remit en position défensive d'un petit bond en arrière.Les orcs avaient vu qu'il n'était pas un adversaire à prendre à la légère.

L'orc l'attaqua de nouveau.Il tenta un coup latéral que Angbor para facilement mais seulement pour que son équipier puisse faire voltiger son cimeterre au-dessus de sa tête.Mais Angbor se baissa au bon moment.Il fit un croque en jambe au première orc qu'il avait paré qu'il le déstabilisa et chuta par terre.Cette fois,il réussit à lui transpercer le ventre et son sang noir gicla sur les habits de Angbor.Mais le deuxième donna un coup de pied dans la main de Angbor qui lui fit tomber par terre son épée.

Angbor,toujours en flexion sur ces jambes tomba lui aussi.Il se releva en cherchant son épée mais il ne la trouvait pas dans le noir.Il se releva vite.L'orc tenta plusieurs attaques qu'il esquiva au pris de déchirure sur ses vêtements.Alors,il trébucha sur un petit rocher pendant qu'il reculait.L'orc rit en se penchant sur lui.Angbor tâtonna autour de lui afin de trouver un objet pour attaquer l'orc non concentré.

Quelle chance!Son épée se trouvait à portée de son bras,lentement,il prit la lame et alors que l'orc allait lui assenait l'ultime coup,Angbor se releva,l'épée pointé vers l'orc qui le transperça.Son ennemi eut un mouvement de dégagement mais arrêta très vite de bouger.Il se dégagea du mort et le laissa tombé par terre.Le vainqueur alla vers l'éclaireur qui en avait fini avec ses propres ennemis.

-Salut,comment vas-tu?Je m'appel Angbor,pour te servir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Dim 10 Fév 2008 - 18:44
Nârwel se releva. L'eau était noircie par le sang des orcs. L'éclaireur tourna vivement la tête. Il s'en était tiré. A une dizaine de mètre l'un de l'autre il avaient mené un combat aussi bref que rude. *

"Salut,comment vas-tu?Je m'appel Angbor,pour te servir."

Dans un souffle autoritaire Nârwel lui fit signe de baisser le ton. L'endroit n'avait rien de sur. Les cadavres des orcs s'en allait déjà vers la baie de Belfalas. Puis il se rapprocha doucement de ce Angbor. Quand il fut arriver assez près il lui chuchota.

"Nous sommes trop exposés." d'un geste du menton il désigna la berge recouverte de buisson. "Allons-y".

Ils s'accroupirent dans les buissons.

Alors qu'Angbor allait sans doute reprendre la conversation, il leva la main exigeant une fois de plus le silence. Il n'y avait aucun bruit d'armure, pas de cris, pas de torche allumée. Seul un grillon rompait le silence. Les traits du visage de Nârwel se détendirent.

Le sourire aux lèvres, il tendit la main.

"Nârwel Rusc-Îar. Ravi que tu te serve aussi bien de ton épée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angbor
Garde des Frontières
avatar

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Dim 10 Fév 2008 - 19:59
Angbor serra la main de Nârwel Rusc-Îar avec vigueur.La nuit se faisait oppressante sur le petit groupe.

-Désolée d'être venu perturber ta mission,mais je n'arrivait pas à me retenir.Plusieurs fois je me suis dit,"recule,tu ne feras que le déranger" mais je n'ai jamais réussi.
Est-ce que je pourrais continuer cette mission avec toi?
Je comprendrais que tu refuses mais je peux être d'une grande aide.Je sais me dissimuler comme tu l'as vu et me battre.


Angbor regarda l'éclaireur.Il espérait que que celui-ci allait accepter.Mais aussi qu'il lui explique un peu plus sa mission même si il avait en partie deviné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Dim 10 Fév 2008 - 22:29
Nârwel réflèchit un instant. Anbor ne devrait pas le retarder, et une collaboration ne pourrait qu'être fructueuse.

"Bien, j'ai pour mission de recenscer les effectifs de l'armée. J'ai déjà repéré quelques huit mille orc qui campent autour de la cité. Mais il reste pour moi deux inconnues. Le nombre de Haradrim et leur situation au sein de l'armée. Puisque ce sont eux qui occupent la cité, j'imagine qu'ils sont à la tête de l'armée. Le deuxième mystère consiste à identifier une troupe d'homme qui s'est joint à la partie. Tu as du en voir quelques uns tout à l'heure."

Mais Nârwel ne parla pas à Angbor de ses craintes sur une éventuelle relation entre l'armée qui tient encore Fornost et celle-ci.

"J'avais prévu de m'infiltrer dans la cité par les égouts, mais si tu as une meilleure idée. Je suis ouvert."


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008 - 22:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angbor
Garde des Frontières
avatar

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Lun 11 Fév 2008 - 19:38
Je pense que l'infiltration par les égouts sera impossible.Il parait que les orcs avaient attaqués la ville par ce même chemin et je ne pense pas qu'ils le laisseront sans surveillance comme nous l'avions fait.Ils sont certes belliqueux en a ne plus réfléchir mais c'est une armée d'haradrims qui est devant nous.Personnellement, je ne vois pas beaucoup de passages.Mais nous pourrons toujours les essayer.J'espère que tu sais te fofiler derrière les guetteurs et les égorger.

Angbor continuait de réfléchir dans les ténèbres toujours plus oppressants.
Peu était les moyens dont ils disposaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mar 12 Fév 2008 - 0:29
Ils réflechissaient tout deux à la meilleure chose à faire. Nârwel, perdu dans ses pensées admirait les restes Osgilath. De nombreuse coupôles étaient fendues, et beaucoup de clochers s'étaient effondrés. Il en demeurait pourtant un, assez haut pour que le jour venu Angbor et Nârwel observent aisement l'armée qui occupait la cité.

"J'ai une idée."

Nârwel sortit du bosquet et fit signe à Angbor de le suivre. Ses sens étaient de nouveau en alerte, et son visage était tendu.

Apres un orc et deux haradrims jetés dans l'Anduin, Angbor et Nârwel glissaient tels des ombres dans les ruelles d'Osgiliath.


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008 - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angbor
Garde des Frontières
avatar

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Mar 12 Fév 2008 - 18:13
Dans leur course,Angbor cherchait à savoir quels moyens l'éclaireur avait pu trouver.Toute les solutions qu'il cherchait et trouvait été impossible.Il devait faire totalement confiance à cet homme.

Voyant Nârwel Rusc-Iâr regarder les bâtiments en ruine,il y fit plus attention.
A sa gauche un grand bâtiment,surement une ancienne caserne était entouré d'un mur d'enceinte.L'on pouvait entendre les bruits des pas des gardes qui patrouillés partout dans la ville.A sa droite,un bâtiment à trois étage avait une partie du mur visible qui était écroulé.Un escalier montait vers les étages supérieurs.Partout des ruines dont ils devaient faire attention.

Je n'en peux plus de chercher.Dis moi ton idée, s'il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mar 12 Fév 2008 - 21:52
D'un geste du menton il désigna le haut clocher qui surplombaient la ville. Avec la lumière de la lune la silhouette de la flèche perçait le ciel de la cité.

"J'imagine que l'accès en est gardé. J'espère que prendre de la hauteur ne t'effraie pas."

Nârwel jeta un coup d'oeil à Angbor. Puis il leva les yeux vers la lune qui continuait son voyage nocturne à travers les cieux. Avec un pincement de lèvre Nârwel comprit qui ne leur restait plus beaucoup de temps. Dans quelques minutes le seul versant praticable serait exposé à la lumière de la lune. Et alors toute approche furtive, et donc qui leur permetterait de rester en vie, serait impossible.

"Hâtons-nous"

Il atteignirent sans problème le bas de la tour. La rue était déserte, les cris des prisonniers faisaient écho au rires sadiques des envahisseurs, et le pas des patrouilles en arme rythmaient cette nuit à haute tension.

Nârwel se plaqua contre le mur. Et présenta ses mains pour faire la courte-échelle à Angbor. L'ascension pouvait commencer.


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Mar 12 Fév 2008 - 22:33
Etre perché sur une tour de l'ancienne capitale du Royame du Sud, à plusieurs mètres de hauteur, cela doit certainement en valloir la peine, ne fut-ce que pour la vue. Bien sûr, lorsqu'il fait nuit et qu'on est entouré de milliers d'orcs, d'hommes et de choses, qui ont pris respectivement la capitale de l'Harondor et l'ancienne de Gondor, il est évident que cela devient un peu moins bien.

Dans la nuit noire qui cache bien des choses, les cris de prisonniers en question s'accentuent et puis, après un moment, s'éteignent.
Sensation dérangeant, frisson qui parcourt l'échine. Comme si on pouvait deviner que les nouveaux maîtres d'Osgiliath n'avaient plus vraiment envie d'avoir ces quelques pauvres à leur botte, et qu'il était temps pour eux de s'en débarasser.

Puis des cris, mais pas venant de prisonniers cette fois-ci. Un camp qui se réveille en même temps que les torches.

Tout semble s'ébranler.
Au pied de la tour, les patrouilles semble cesser. Voilà qui rendra la tâche un peu plus facile au deux infortunés éclaireurs Gondoriens.
Oui, mais reste à savoir si leur présence servira à quelque chose... Lorsqu'une armée se met en branle et qu'on ne peut rejoindre ses alliés pour les mettre au courant, voilà une situation bien délicate et manquant un peu d'utilité.

Car on dirait bien que c'est pour maintenant... Cernés, tuer. Lu.
Oh oui, exactement, demain; cernés, tuer. Lu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mar 12 Fév 2008 - 23:17
Nârwel était déjà quelques mètres au dessus du sol quand le silence se fit. Il se figea, il ne comprenait pas. Non il ne pouvait pas se mettre en marche maintenant. Demain peut être. S'ils partaient maintenant pour Minas Tirith ils y seraient pour Midi. Peut être juste à temps pour faire son rapport. Nârwel regarda Angbor, lui aussi avait été saisi de stupeur.

L'éclaireur se laissa tomber au sol. Le bruit mat aurait pu eveiller les soupçons en pleine nature, mais la cité regorgeait d'une multitude de sons, alors sans doute ne risquaient t'ils rien.

Pour lui même autant que pour Angbor il murmura:

"J'ai juste eu le temps d'apercevoir des tours pour les Mumakîls sur la Grande Place." Il se tourna vers Angbor, Nârwel ignorait s'il comprenait le Sidarin. "Des Oliphants. Il y'en à au moins onze."

Il ne connaissait toujours pas les effectifs Haradrim de l'armée. Mais il fallait faire un choix, rentrer à Minas Tirith avec les quelques informations que Nârwel avait récolté. Où alors patienter dans la cité, observer precisement l'armée de Harad et... et observer la bataille de loin, sans pouvoir communiqué avec la Cité des Rois.

S'ils restaient, ils n'auraient jamais le temps de rallier Minas Tirith.

"Angbor, je crois qu'il faut retourner à Minas Tirith."

En attendant l'avis de Angbor, Nârwel ramassa un bout de bois sec. Du feu. Il lui fallait du feu. Ils allaient faire un détour par la Grande Place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angbor
Garde des Frontières
avatar

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Mer 13 Fév 2008 - 8:55
Angbor réfléchit à la situation actuelle.Soit ils repartaient dans la citée avec peu d'informations, soit ils restaient un peu plus pour espionner mais alors, certainement, ils ne pourraient plus revenir.Dur choix.

Rentrons. Certes, nous avons extrêmement peu d'informations mais c'est toujours mieux que rien du tout. Maintenant le problème est plutôt, comment allons nous nous sortir de là.L'on ne pourra pas passer par le même chemin.
Mais durant notre retraite, essayons de récolter le plus possible d'information.Lors de la reconquête de cette, nous en aurons besoin.

Mais Angbor pensé déjà aux petites escarmouches qui allé se passer pour rentrer à Minas Tirith.D'après ce qu'il avait compris du sindarin, il avait reconnu les mots oliphants et onze, ce qui était simple à comprendre mais il pensait qu'il y en avait plus.

Mais, pardi, ne serais pas un bataillon haradrim plus bas?

Une colonne d'hommes en tunique rouge et violette passé juste en dessous de leur position.La bataille serait pour bientôt.

Mais!!! Il se dirige vers le nord! Rentrons, rentrons! Vite! Il faut prévenir le Rohan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mer 13 Fév 2008 - 21:10
L'éclaireur eu à peine le temps d'entrainer Angbor dans une ruelle adjacente.

"On peut les ralentir. Les tours qui vont sur le dos des Oliphants sont faite de bois et paille. Il n'y a qu'à avoir un bon briquet."

Nârwel ne connaissait pas particulièrement les rues d'Osgiliath. La logique guida ses pas. Ils arrivèrent sur la Grande Place. De nombreux Haradrims dormaient auprès de ces énormes constructions. Plaqué contre le mur Nârwel se tournat vers Angbor.

"On les fait cuire et ensuite on déguerpit."

Nârwel plongea la branche qu'il tenait depuis tout à l'heure dans un brasier. Dans un souffle il jeta la torche vers les tentures Haradrims et les tours. Le feu ne serait pas immense et supprimerais au mieux deux ou trois tours. C'était autant une diversion qu'un acte de guerre.

Tapant inutilement sur l'épaule de Angbor, l'éclaireur se precipita dans l'ombre des ruelles. A peine une minute plus tard, la ville était en alerte, tandis que eux, en étaient pratiquement sortis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angbor
Garde des Frontières
avatar

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Jeu 14 Fév 2008 - 17:56
Angbor regardai avec satisfaction le petit feu de joie presque éteint depuis les abords de la ville.Leur mission n'avait pas été couronnée de succès mais au moins cela ralentirait l'attaque le temps de refaire des howdahs.Il était temps de repartir dans la citée.

On va faire notre rapport directement? Je préfèrerai passer par l'auberge manger quelques chose.Mon ventre crie famine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Jeu 14 Fév 2008 - 18:58
"Rentrons d'abord à Minas Tirith. Pense à autre chose et oublie ta faim. On ne s'arretera pas avant d'avoir passer les Grandes Portes."

Nârwel jetta un dernier regard vers Osgiliath avant de se consacrer entièrement à son retour vers la cité des Rois.

Il ne savait pas s'ils étaient pousuivis. Mais l'allure de leur course était semblable à une telle fuite. Si tout allait bien ils franchiraient les remparts de la cité Blanche en fin de matinée.

A l'Est, le ciel s'éclaircit et l'air sembla moins lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Jeu 14 Fév 2008 - 22:31
Poursuivis ? Excellente question. Rien de pire que d'avoir une mission importante, de connaître des choses qui ont été horriblement astreignantes à apprendre, et donc être fatigué et fourbu, affaibli, et en plus, d'être potentiellement poursuivis sans pour autant en avoir la moindre certitude, loin de là...
N'est-ce pas ? On a envie de s'arrêter pour se reposer, car on a un peu de temps après tout. Réellement ? On ne sait pas. On craint de se faire rattrapper à cause de ce petit répit qu'on s'est accordé, mais, en même on hésite, on se tâte, car il se peut qu'on soit en train de gâcher des forces pour rien, et on est tenté, terriblement, autant par le fait que réserver son énergie pour autre chose peut être payant, mais aussi parce qu'on aurait bien envie de se reposer un peu, de se dire qu'on peut bien perdre quelques minutes...

Bien sûr, on peut aussi pilosopher sur la probabilité quon soit pourvuisis ou non, mais je craint que les éclaireurs ne restent encore un petit peu dans l'ignorance...

Car, en tout cas, l'armée bougeait. Clairement.
C'est terrible une armée qui bouge, c'est le présage de bien des sombres choses... On toujours l'impression qu'elle est impossible à arrêter, quand on voit une telle troupe se mettre en mouvement de façon synchronisée, surtout celle-ci qui a pris bien des villes, déjà.
Terrible, je vous dis, et effrayant. Défini, aussi, impossible de philosopher là-dessus, alors, tant qu'on y est, arrêtons de parler pour ne rien dire.


Ils avançaient, inlassablement, tous les groupes l'un après l'autre, vers une direction qui paraissait maintenant claire. Le temps était venu...

Car, pour tout ce qui a été dit ne sois pas tout à fait inutile, les ordres avaient été reprécisés, et quelque peu clarifiés...
Cernés, tuer, lu ! Certes, c'était cela qu'il fallait faire, et la suite venait toute seule, grâce au petit homme. Maintenat, c'est vrai que ce n'est pas clarifié... Un !

Rien ne semblait entraver la route des deux éclaireurs vers Minas Tirith, où on les attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une mission bien périlleuse
» Une formation périlleuse [Roy Harper]
» La Machine a volé des bonbons. [Roxas] [Mission Périlleuse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Le Royaume de Gondor :: Anórien :: Osgiliath-
Sauter vers: