Biographie de Tolkien

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyMer 20 Fév 2008 - 14:43
Biographie Tolkien

Voici une courte biographie de l'auteur qui fut si important pour notre forum. Elle a été réalisé dans le cadre d'un TDM ( travail de maitrise).



1. Le jeune Tolkien



Arthur Tolkien est un jeune banquier anglais ambitieux. Il demande Mabel en mariage alors qu’elle n’a que dix-huit ans. Vu sa jeunesse ses parents refusent et l’encouragent à patienter. Arthur part en Afrique du Sud, pays où ses ambitions pourront plus facilement se réalisées. Mabel souffre du départ de l’homme quelle aime. Elle le rejoindra quelque années plus tard pour l’épouser.

Un enfant naît bientôt qui scelle leur union. John Ronald Reuel Tolkien, le futur auteur du seigneur des anneaux. La rigueur du climat l’incommode quelque peu mais en général il n’y a pas de problèmes. Les parents Tolkien décident d’avoir un nouvel enfant, Hillary , jeune garçon qui s’adapte mieux à la rigueur du climat.

Mais parallèlement à ses premier pas , la santé du jeune Ronald décline. Il est tellement faible que sa mère est forcée de retourner en Angleterre. Le voyage pour une jeune mère et ses deux bambins est difficile. Arthur reste en Afrique du Sud, prendre congé ne lui est pas permis si il tient à son poste.

La santé de Tolkien s’améliore mais sa convalescence dure. Arthur ne peut toujours pas prendre congé. Il contractera une mauvaise fièvre qui aura raison de lui.

Mabel est trop préoccupé par ses enfants pour se lamenter sur son sort. Elle vit près de sa famille puis décide d’aller emménager près de Birmingham. Les récits du grand-père Tolkien sur les exploits de ses ancêtres et le cadre pastoral de leur nouvelle demeure impressionne et influence le futur auteur.

Mabel décide de se convertir au catholicisme. Sa famille le prend très mal et lui retire tout appuis. Courageuse, elle inscrit Tolkien dans un collège privé très bien coté.

La jeune mère découvre alors la communauté de l’Oratoire. Dans cette communauté Catholique le père Francis prend en charge la petite famille. Il inscrit Tolkien dans une école moins chère. Quand ils se rendent compte que Tolkien est brillant il obtient une bourse et le réinscrit à King Edward’s.

Tolkien est initié au monde médiéval, apprend l’ancien anglais… bref tout va pour le mieux. Malheureusement toutes ces mésaventures ont miné Mabel qui décède à trente-quatre ans.

Les deux enfants sont effondres et inquiet. Ils demeurent malgré tout catholique, la foi de leur mère leur paraît essentielle.

Le père Francis s’occupera de leur éducation. Mais bien qu’il soit très affectueux et qu’il les aide financièrement et spirituellement, il ne parvient pas à remplacer leur mère.

Les enfants sont donc envoyé chez une tante. On est loin du foyer idéal et de la tendresse de leur mère.

Mais l’école allège leur peine. Tolkien se perfectionne en langue ancienne et commence à créer ses propres alphabets et autres lexiques.

Attentif, le père Francis leur trouve un foyer plus agréable. Il sont recueilli chez une dame de la localité. Là Tolkien rencontre Edith Bratt. C’est le coup de foudre.

Le verdict du père Francis est sans appel. Tolkien devra attendre ses vingt et un ans si il veut vivre avec Edith. Tolkien bien que fort chagriné par cette séparation obéit à son tuteur.

Il s’attaque sérieusement à ses études et décroche une bourse à Oxford.


Dernière édition par Rustor Erumelgos le Mer 20 Fév 2008 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyMer 20 Fév 2008 - 14:43
2. Erudit brillant





Tolkien se plait à Oxford, la ville est magnifique. Il étudie mais joue aussi au théâtre et gagne de l’argent en enseignant la lecture. Il étudie les langues classiques mais les langues du nord de l’Europe l’intéressent davantage. Mais par dessus tout son amour domine. Dès ses vingt- et un-an il écrit une lettre à Edith. Il la demande en mariage. Elle refuse, elle est promise à un autre. Devant se refus Tolkien agit. Il prend le train et rejoint sa bien aimée. Il s’inquiète tout le voyage. Mais tout se passe bien… Edith aime toujours Tolkien mais à cédé aux pressions familiales. Elle accepte de l’épouser.

Tolkien est galvanisé par ce mariage. Il étudie mieux que jamais et s’inscrit dans un collège spécialisé dans l’étude de l’anglais.

Néanmoins il y a une ombre au tableau : Edith est protestante. Elle se range rapidement aux arguments de son futur époux et rejoint une église qui l’attirait déjà depuis longtemps. Sa famille en prend ombrage et elle doit déménagé car ceux qui l’héberge lui ferme leur porte. Elle habitera à Warwick, une petite ville que Tolkien adorera pour sa verdure et son château médiéval.

Après quelques voyage Tolkien retourne étudier à Oxford. Il participe à la vie estudiantine et se plait à prendre part aux intrigues politiques. Il continue à étudier sérieusement et décroche une mention très bien.

Il ne fêtera que rapidement cette mention car il est convoqué pour la guerre. Tolkien et Edith plutôt que de repousser le mariage le font avancer. L’attente sera moins horrible. Ils déménagent dans le Staffordshire et vient le temps des adieux.

Tolkien est élevé au grade de Lieutenant dans cette guerre atroce et grotesque. Il participera et survivra à la bataille de la Somme. Atteint de la fièvre des tranchées il doit retourner en angleterre. La culpabilité le gagne mais il a fait sa part. Durant sa convalescence il compose contes et poèmes .

Il trouvera beaucoup dans le courage des soldats et de la vie dans des trous boueux. Sa femme lui rend visite et elle danse pour lui. Elle est tellement belle qu’il s’en inspira dans le conte de « Beren et Luthien ».

Le 16 novembre 1917 le premier fils Tolkien naît : John Francis Reuel . Francis est un hommage à celui qui a tant aidé Tolkien.

A la fin de la guerre Tolkien retourne à Oxford avec sa femme. Il travaille comme assistant lexicographe et participe à la rédaction du Oxford English Dictionnary.

Tolkien se plait dans son nouveau métier et continue à écrire. Il rêve de devenir éducateur , en partie à cause du peu d’avenir de son métier. Il n’y a pas de place pour lui à Oxford aussi décide t’il en 1920 de proposer sa candidature à l’université de Leeds. Il est retenu.

Tolkien est à la fois heureux de recevoir un poste de professeur à plein temps et déçu de quitter Oxford.

Entre temps Edith à donné naissance à un deuxième fils . Tolkien travaille avec le professeur Gordon qu’il admire beaucoup. Malgré le manque de géni de certain de ses étudiants Tolkien met tout son énergie à enseigner.

La santé de Tolkien le pousse à prendre des vacances à la campagne chez son frère. Il avancera énormément dans la rédaction des Contes perdus qui deviendront le Silmarion.

Gordon part à oxford et à trente trois ans Tolkien le remplace à la tête du département d’anglais.

Christopher naît en 1924. Tolkien est heureux mais il ne peut résister en 1925 à la tentation de postuler à un poste libre d’Oxford. Il l’obtient et y déménage avec sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyMer 20 Fév 2008 - 14:44
3. Professeur d’Oxford





Tolkien emménage dans une petite maison. Il ne quittera pratiquement plus cette rue bien qu’il déménage plus tard pour une maison plus spacieuse proche.

Tolkien dîne souvent chez lui et parfois soupe également. En effet la plupart du temps les professeurs d’Oxford, dont la plupart sont célibataires, sont conviés à de somptueux repas. Malgré cela Tolkien restera mince, sans doute grâce à sa passion pour le sport.

Il fait partie de ses professeurs aimé des étudiants, ayant un réel soucis des gens confiés à sa charge. Ses élèves apprécie ses cours sur les anciens contes comme Beowulf ou Sir Gauvain et le chevalier vert qu’il a d’ailleurs rééditer. Il a rarement fini quand la cloche sonne et ses élèves resteraient bien pour l’écouter. Il cependant difficile à comprendre : il parle vite et la pipe à la bouche.

Non seulement Tolkien écrit mais il peint aussi, se perfectionnant toujours davantage. Il aime aussi les art naturel comme le jardinnage.

Tolkien de plus de temps pour s’occuper de ses quatre enfants ( Priscillia a rejoint la famille). Malgré son amour pour les langues étrangères, le professeur déteste quitter son pays. Aussi ses vacances se limites à quelques séjours à la mer, séjours qui l’inspirerons beaucoup.

A Noël Tolkien se prend au jeu. Il écrit à la place du père Noël des lettres de réponse à ses enfants.

L’idée d’un conte pour ses enfants commence à germer dans son esprit.

C.S Lewis rencontre Tolkien en 1926. Le futur auteur des Chroniques de Narnia deviendra un de ses plus grands amis. Lewis est un grand érudit, grand messager de la parole chrétienne.

Tolkien a créé un peu avant sa rencontre un club ou se réunissent divers professeurs d’Oxford. Ils y parlent de leur lecture et de leur écrits au coin du feu. Lewis sera parmi les premiers « extérieur » à rejoindre le petit groupe.

Edith , mal à l’aise dans le monde masculin d’Oxford, apprécie Lewis. Ses fréquentes invitations renforcerons la relation entre les deux hommes.

Le nom de leur groupe change de Coalbiters ( ceux qui sont assez près du feu pour mordre le charbon) à groupe des Inklings. Même tout ses membres ne connaissent pas le sens de ce nom. Tolkien parlera d’un jeu de mot sur un groupe gens aux idées vagues qui travaillent avec de l’encre.

Le groupe perdura jusqu’en 1940. Tolkien critique les œuvre de ses amis, c’est son boulot. Il reprochera d’ailleurs toujours l’apparition du père Noël dans les chroniques de Narnia. Il ne faut pas mélanger.


Revenir en haut Aller en bas
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyMer 20 Fév 2008 - 14:45
4. Ecrivain à succès





Entre 1930 et 1935 Tolkien va peu à peu développer dans son esprit la base de son premier livre. Il écrit sans trop savoir pourquoi « dans un trou vivait un hobbit ».

En 1937 « Bilbo le hobbit » est publié. La critique est assez élogieuse.

Il aura fallu néanmoins beaucoup de temps pour terminer ce livre. Alors qu’il est en phase de finition Tolkien l’envoi à son éditeur. Stanley Unwin confie la lecture de ce livre à Rayner son fils de dix ans. Le jeune garçon est enchanté et encourage son père à publier arguant que ce livre plairait « aux enfants âgés de cinq à neuf ans » . En réalité le livre plaira autant aux jeunes qu’aux vieux.

A Noël la première édition est épuisée. Une maison d’édition américaine acquière les droits. Là aussi c’est une réussite. Mais Tolkien ne change pas, l’argent supplémentaire permet juste de régler les factures . Bien qu’Edith soit inquiète, leur vie privée est assez préservée.

Mais un livre à succès en appel un autre et Tolkien est pressé par son editeur.

Cet à cette époque qu’il lui enverra le Fermier Gilles de Ham, Mr Bliss et Le Silmarion. Le Silmarion est rejeté et Unwin demande du Hobbit.

Tolkien envisage alors d’écrire de nouvelles aventures à Bilbo. Mais Bilbo est censé avoir fini ses aventures. Tolkien décide de raconter l’histoire de Bingo, le neveu de Bilbo. Heureusement pour nous le nom finira à le lasser et Bingo sera renommé Frodo .

Le livre qui prend forme devient de plus en plus destiné aux adultes. Son éditeur s’en réjouit mais l’encourage à se hâter.

Tolkien a un fils malade ( Christopher manifeste une dangereuse affection cardiaque), une grande famille et un travail de professeur. Il prend donc du retard.

Hitler arrive au pouvoir en Allemagne. Tolkien le hait comme il ne haïra jamais personne. Il l’accuse de détruire une civilisation qui a tant apporté à l’europe. Quand un potentiel éditeur allemand s’inquiète de savoir si il est aryens, Tolkien le remballe. Aryen ne veut rien dire, et bien qu’il ne le soit pas il serait très fier d’être juif.

Lorsque la seconde guerre mondiale commence, Tolkien est trop vieux pour combattre. Il devient donc vigile à Oxford.

John, séminariste, quitte Rome et s’installe dans le nord de l’Angleterre . Michel et Christopher s’engage dans l’armée. Tolkien n’avancera plus son livre pendant la guerre, il y a trop à faire. Il trouve malgré tout un titre : Le Seigneur des Anneaux.

Tolkien obtient une maison de l’université ainsi qu’un nouveau poste.

La guerre terminée, Tolkien reprend sa vie normale. Ses enfants quittent peu à peu la maison et fondent une famille. Les Tolkien déménagent dans un petit village proche de celui de C.S Lewis. Un endroit plus calme qu’Oxford.

Lewis lui rend souvent visite et s’intéresse à l’avancement du livre. La tâche est ardue et Tolkien a bien besoin du soutient d’Edith. Et puis un jour… Tolkien a fini. Lewis insiste pour le lire. Il rédigera une critique très élogieuse. Tolkien se décide a publier.

Mais son enthousiasme envers Unwin à diminuer. Il trouve sa fidélité trop sélective. D’un autre coté un éditeur et ami le félicite pour le Silmarion. Il assure que lui publierait les deux.

Tolkien étant lié à un contrat fait le forcing auprès d’Unwin. Ca sera les deux livres ou aucun.

Unwin dépité libère Tolkien de son contrat.

Mais le second éditeur veut supprimer des passages du Seigneur des Anneaux et trouve que le Silmarion prend trop d’envergure.

Tout penaud Tolkien décide de retourner chez Unwin. Il écrit une lettre à Rayner, maintenant employé chez son père. Le jeune homme accepte sans réfléchir et surtout sans juger Tolkien. Il encourage son père à publier Tolkien. Celui ci accepte. Mais il préfère diviser le livre en trois : La communauté de l’Anneau, Les deux Tours , Le Retour du Roi.

Les critiques sont extrêmement bonnes, la première impression de 3500 exemplaires est rapidement épuisée.

Le succès augmente à la publication de chaque tome. Tolkien profite du succès. Ses livres sont traduits dans toutes les langues du monde. Du courriers lui arrive de partout. Encouragé par Edith il répond.

Aux U.S.A une édition en un tome connaît un succès fou. Les étudiants du monde entier arbore des badges réclamants Frodo comme président .

Tolkien s’amuse de son succès, trouvent qu’il est ridicule de l’idolâtré et s’agace de certains comportements.

Malgré tout il reste simple, mais désormais les factures ne seront plus un problème.


Dernière édition par Rustor Erumelgos le Mer 20 Fév 2008 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
Rustor Erumelgos

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyMer 20 Fév 2008 - 14:46
5. Après le succès.





Tolkien restera après son succès un enseignant comme les autres. Il assistera aux diverses réunions sportives, occupera la charge de vice-recteur du collège Merton et siègera à diverses assemblées.

Le poste de vice-recteur implique des visites sur les terres du collèges. Partout où il ira il sera appréciés notamment par les paysans qui aiment sa simplicité.

Tolkien est un homme heureux qui prend plaisir à répondre à ses lecteurs et tente de trouver le temps de terminer le Silmarion.

En 1959 il prend sa retraite. Ses vieux amis lui manquent et les nouveaux professeurs sont trop différents. Il a enseigné assez. Il prononce un discours d’adieu dans la grande salle. La foule est nombreuse, amis, admirateurs et collègues.

Il parle d’Oxford avec émotions, de l’apprentissage, il critique certaines nouvelles orientations universitaires et conclut par quelques vers en elfiques.

.En 1963 Lewis meurt. Bien que leur relation se soit un peu réduite, Tolkien est fort attristé.

De plus dans les années soixante se déroule le concile Vatican II. Tolkien est homme de tradition et est choqué des abus de certains. Mais sa foi est inébranlable et il s’adapte aux changements.

6. La vieillesse





Edith ne va pas bien. Elle souffre d’arthrite et à de plus en plus de mal à se déplacer. Tolkien la veille autant qu’il peut négligeant les réceptions universitaires auquel il est conviés.

Il continue le Silmarion et écrit divers petits contes. L’un d’eux est basé sur une préface qu’il devait écrire pour un conte de McDonald . Tolkien adore cet auteur et rapidement la préface se transforme en histoire à part entière. Il écrit aussi les Aventures de Tom Bombadil, un court livre en vers pour sa tante.

La santé d’Edith empirant ils décident de déménager à Bournemouth, près de la mer. Tolkien passe de plus en plus de temps auprès de sa femme, il faut en profiter.

A la mi-novembre 1971 Edith souffre d’une inflammation à la vésicule.

L’intervention est à l’époque dangereuse et à quatre-vingt deux ans les risques de complications sont nombreux. Transportée à l’hôpital elle lutte vaillamment mais sa santé demeure précaire. Elle meure quelques jours plus tard.

Tolkien est inconsolable, pendant quelques jours il ne peut plus rien faire. Sur la tombe de sa femme il fait écrire « Edith Mary Tolkien 1889-1971. Luthìen. ». Ce nom vient d’un de ses plus beaux contes, l’histoire d’amour entre Beren l’homme et Luthìen l’elfe.

Il était un bon époux et elle une excellente épouse.

Rien ni ami, ni enfants ne pourra jamais la remplacer.

Il décide de déménager à nouveau, sa maison lui rappel trop Edith.

Le collège Merton lui propose une maison. Il aura a mangé, des gens de maisons et assez d’espace pour sa bibliothèque. Le tout pour une loyer modique. Tolkien est comblé et accepte. Cette offre montre bien l’affection que lui portent les gens d’Oxford.

Tolkien conserve une forme étonnante. Il rend souvent visite à son fils enseignant à Oxford et à son frère qui possède toujours la même ferme.

Mais il se fait vieux. Il admet finalement qu’il ne terminera pas le Silmarion et confie la tâche à son fils Christopher.

Il est fait Commandeur de l’Ordre par la reine et reçoit une grande distinction à Oxford. Il en recevra une en Ecosse également.

A son retour il souffre d’indigestion et ne se rétablit pas. On l’emmène à l’hôpital où il est mit à la diète, il ne pourra plus boire de vin.

Il se sent rapidement assez bien que pour rendre visite à des amis. Il boit un verre de Champagne pour l’anniversaire d’un de ses amis. Il se sent mal pendant la nuit et est emmené à l’hôpital . On dit à sa famille qu’il devrait s’en sortir. Mais le 2 septembre 1973 il décède.

Son fils célèbre le Requiem dans une église d’Oxford. L’église est remplie. Sur sa tombe est écrit « John Ronald Reuel Tolkien,1898-1973, Beren ».

Voici en conclusion un avis nécrologique paru dans le Daily Telegraph :


Citation :
Bilbo a trouvé un bout de ficelle noire, qu’il a attaché à son bras. Puis le petit hobbit a pleuré amèrement. Cela se produit à l’annonce de la nouvelle de sa mort, quelque part dans le monde imaginaire créer par le professeur J.R.R Tolkien. Ses personnages sont si véritables, princes elfiques, hobbits, ents, trolls,orques et autres ennemis lugubres, que le professeur de langue anglaise du collège Merton en a acquis ,à leur exemple , une certaine pérennité. Il était Gandalf le magicien sans age , apparaissant pour modeler le destin des vastes royaumes en Terre du Milieu, riche d’imagerie et saluant le crépuscule de la préhistoire. Même à l’age vénérable de quatre-vingt ans, il est triste de perdre celui qui a apporté tant d’air frais et de poésie à notre littérature. Les royaumes qu’il a créés ne périront jamais.



Note importante :

Cette biographie est l'oeuvre de Quentin Martens , toute reproduction complête ou non sans son autorisation est interdite.

Les éléments biographique ainsi que la chronologie du récit sont inspirés de :

J.R.R Tolkien, Le créateur du Seigneur des Anneaux,Editions Airelles ,COREN M. , Suisse 2002.


Dernière édition par Rustor Erumelgos le Mer 20 Fév 2008 - 14:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3182
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyMer 20 Fév 2008 - 16:57
Franchement, c'est du bon bouleau! La biographie est très complète, ça t'as pris combien de temps pour faire ce TDM (drôle de hasard, ce sont les initiales de Terre Du Milieu)?

Mais ce qui me plaît le plus, ce sont les huit lignes de l'avis nécrologique qui sont en citation: c'est triste mais très beau. Surtout ces deux phrases:
Citation :
Bilbo a trouvé un bout de ficelle noire, qu’il a attaché à son bras. Puis le petit hobbit a pleuré amèrement.

Sinon
Rustor Erumelgos a écrit:
Mais il se fait vieux. Il admet finalement qu’il ne terminera pas le Silmarion
C'est triste que J.R.R. Tolkien n'ait pas pu terminer tous ses livres, comme le Silmarillion, les Contes Perdus, les Contes et Légendes Inachevés. Mais d'un autre côté, cela laisse la place au mystère...


Biographie de Tolkien 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Adonor
Ranger Elfe
Ranger Elfe
Adonor

Nombre de messages : 91
Age : 25
Localisation : À la Cité des Rois!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 364 ans
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyJeu 21 Fév 2008 - 3:09
Je suis justement en train de lire Le Monde de Narnia de C.S. Lewis, et j'apprend qu'il a connu l'auteur du SDA, Deux de mes auteurs favoris...

LA biographie est complète, vraiment complète... Faudrait que je lise ses autres livres, avec le succès qu'ils ont eus...
Revenir en haut Aller en bas
http://stavingar.forums-actifs.net/portal.htm
Aramir
Citoyen
Aramir

Nombre de messages : 42
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyJeu 21 Fév 2008 - 10:46
Chapeau pour cette belle biographie!
C'est vraie qu'il aurait été dommage que tu ne nous fasse pas profiter de ton travail concernant ce grand monsieur Tolkien!

Comme Adonor, cela me donne vraiment envie de lire ses autres livres, mais là je suis en pleine relecture du SDA. Donc il va falloir attendre un peu.

Encore bravo pour ton TDM (j'aime bien ta petite remarque Halbarad^^),

Aramir.
Revenir en haut Aller en bas
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3182
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyJeu 21 Fév 2008 - 11:28
Aramir a écrit:
Comme Adonor, cela me donne vraiment envie de lire ses autres livres
Il y a Les enfants de Hùrin qui vient de sortir aujourd'hui. Je te conseille de l'acheter, c'est un superbe livre, comme on le dit dans ce sujet. Il raconte l'histoire des temps anciens et des ancêtres des Hommes et des Elfes que tu peux voir dans le Seigneur des Anneaux.


Biographie de Tolkien 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1748
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyJeu 21 Fév 2008 - 17:30
En fait cette biographie n'est qu'un des cinq chapitre du travail final qui n'est pas fini...
Merci pour vos commentaires. Malheureusement il va me falloir réduire car ma prof ne veut que trois pages...


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 30
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyJeu 21 Fév 2008 - 20:49
Les Enfants de Hurin c'est une éxtrapolation du Lai de Hurin en fait....les Contes et legendes extrapolé.....en gros éxtrapolé une éxtrapolation...LOL
Revenir en haut Aller en bas
http://arkeoth.forumsactifs.com
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1748
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptySam 23 Fév 2008 - 15:17
Comme cela semble vous interesser je continue:

Les personnages





Dans ce chapitre nous allons présenter les caractéristiques principales des personnages du Seigneur des Anneaux. Nous nous focaliserons sur les caractéristique principales du « personnage » de Tolkien. Nous essayerons d’expliciter un maximum via des exemples.


1. Dualité des personnages





Nous constatons que la plupart de personnage de Tolkien ont un double profil. L’Anneau sert généralement de révélateur qui leur permet de se positionner définitivement . Ainsi , selon Tolkien, un personnage n’est bon ou mauvais que s’il résiste ou non à la tentation de l’Anneau.



Saruman par exemple est orgueilleux mais noble. Face à l’Anneau son coté orgueilleux va prédominer le faisant basculer dans le camp du mal.


Quant à Gandalf , il est sage mais refuse d’assumer son rôle. Il craint Sauron et refuse de s’avancer directement face à lui. Durant la quête de l’Anneau il va chuter dans la Moria. Après sa victoire contre le Balrog il revient plus fort et plus fier. Gandalf le Gris cède la place à Gandalf le Blanc.


Aragorn est à la fois Grand-Pas, le rôdeur du Nord, et Elessar l’héritier du trône du Gondor. Il a préféré l’exil à l’exercice du pouvoir. Durant la guerre de l’Anneau il va peu à peu assumer son statut en fédérant les hommes.



« Il s’enveloppa de son manteau gris, cachant sa chemise de mailles, et étendit ses longues jambes. Puis il se renversa en arrière et envoya en l’air un mince filet de fumée
-Regardez ! dit Pippin. Grand-Pas le Rôdeur est revenu. »
( Les Deux Tours, Livre I)

L’exemple le plus frappant de cette dualité est Galadriel. Tolkien développe dans de nombreux écrit ses ambitions et son histoire. Il est dit que cette grande Dame elfique devra choisir de servir le Bien ou de grandir en pouvoir. Elle résiste à la tentation de l’anneau quand Frodon lui propose de le lui laisser.



« Je soutiens l’épreuve, dit elle. Je diminuerai, j’irai dans l’ouest, et je resterai Galadriel. »( La communauté de l’Anneau, Livre II, Le miroir de Galadriel.)



Cette dualité est également flagrante au sujet de Gollum. Il se livre à une lutte intérieur entre Gollum, le monstre, et Sméagol le serviteur aimable de Frodon.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1748
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptySam 23 Fév 2008 - 15:22
2. Personnages références


Dans le Seigneur des Anneaux les personnages sont inspirés par de nombreux éléments. Ils ressemblent à certaines figures historiques, à des personnages mythologique ou même au lecteur.



Aragorn peut faire penser par de nombreux éléments au Roi Arthur. Il est en exil et est révélé en partie par une épée ( Anduril). Il est également proche de William Wallace[1]par sa volonté de liberté et son absence d’ambition politique. Il fait également penser à Elizabeth[2]par son sacrifice amoureux. Il abandonne la femme de sa vie pour régner tout comme la reine anglaise qui choisit la chasteté.



Gandalf fait beaucoup penser à Merlin l’enchanteur. Comme lui il est plus qu’un magicien, il est un habile politicien. On peut faire des parallèles entre son retour à Valinor[3] de Gandalf et le charme de Merlin. Gandalf est également proche de nombreux conseillers qui préfèrent la vérité à la dissimulation. Enfin on compare souvent le magicien à Odin pour son sens du sacrifice, son apparence et sa connaissance des runes[4].



A noter qu’Odin est proche de Sauron également. Il a sacrifier un œil pour augmenter son savoir alors que Sauron, également assoiffé de connaissance, apparaît sous la forme d’un œil unique.


3. Personnages de contes :





J’ai déjà développé les différents styles littéraires que Tolkien « mélange » dans son récit. L’un d’eux était le style du conte . Les personnages du Seigneur des Anneaux reprennent pour la plupart les différentes caractéristiques des personnages de conte. C’est à dire :



  • Le Manichéisme : Bien que la dualité aie été expliqué plus haut, les personnages de Tolkien sont soit bons soit mauvais. Cet état peut changer au cours de l’aventure mais il n’y a pas place pour des personnages « bons » et « mauvais ».
  • L’apparence physique : La plupart des personnages du bien sont très beaux ou nobles et ceux du mal sont hideux ou effrayants. La description physique dans le Seigneur des Anneaux sert principalement à cerner le caractère des personnages. C’est un code dont se sert consciemment Tolkien. On sait par exemple directement que Bill Fougeron est un serviteur de Saruman grâce à sa seule description ( sourcils noirs, air méprisant).Mais Tolkien rappel malgré tout que le physique n’est pas tout via l’apparition d’Aragorn. En effet celui ci est d’apparence rude mais réellement noble : « Tout ce qui est or ne brille pas ».
  • Le statut social :Dans les contes les personnages peuvent être désignés par leur métier ( on parlera du chasseur, du roi, de la princesse…). Dans le Seigneur des Anneaux la plupart des personnages on parmi leurs noms, un nom de métier . Gandalf est le Magicien Blanc, Frodon est le Porteur de l’Anneau , Galadriel est la Dame de la Lorien.



4. Héros nombreux


Dans le Seigneur des Anneaux les héros foisonnent. Il est impossible déterminé lequel est le héros principal. Ils ont chacun des caractéristiques propres qui influencent le ressenti du lecteur.


Par exemple ; Gandalf est puissant et sage, presque omniscient , quand il est là on ne craint pas l’incertitude.

D’un autre côté ,Aragorn est noble et expérimenté. On sait toujours qu’il peut sauver la mise par ses capacité martiales et diplomatique.



Il est important de noter que lorsque les héros sont nombreux dans l’action la situation semble moins désespérée. En effet, la somme de leurs compétences permet d’être optimiste.


Inversement quand ils sont absents le désespoir domine. Par exemple lorsque Frodon et Sam sont seuls ils font sans cesse références à Gandalf et Aragorn qui aurait pu les aider, ils se morfondent en regrettant leur absence.

4. Les femmes

Dans l’œuvre de Tolkien les femmes sont quasi absentes. Il y a Baie D’or, personnification de Mère Nature, Arwen, Galadriel et Eowyn. Aucune des trois premières ne prend activement part à la quête de l’Anneau. Elles restent attachées à un lieu en particulier. Elles sont de plus fortement idéalisées. Eowyn devra se faire passer pour un homme pour aller au combat.

Les épouses sont souvent citées mais absentes du récit. Néanmoins les figures féminines sont nombreuses. Les elfes sont presque androgynes tandis que l’araignée Arachné est le pendant féminin de Sauron. Il est important de noter que les personnages féminins sont plus nombreux dans le reste de l’œuvre de Tolkien.



Cette absence de féminité vient sans doute de l’origine du livre. En effet le Seigneur des Anneaux est la suite de Bilbon le Hobbit qui est un conte pour enfant donc dénué de sexualité et aux caractères féminins stéréotypé.
<hr align=left width="33%" SIZE=1>

[1] Héros Ecossais du 13ème siècle PCN qui mena une rébellion contre l’oppression anglaise .


[2] Reine anglaise (1533-1603) qui resta pucelle toute sa vie, se consacrant entièrement à son pays.


[3] Terre immortelle des dieux dont est originaire Gandalf.


[4] Ecriture complexe constitué de symboles ; utilisée dans les peuples nordique et qui aurait eu des pouvoirs magiques ;


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1748
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptySam 23 Fév 2008 - 15:24
6.Les hobbits

Cette race nouvelle est l’une des plus grande invention de Tolkien. Mais au-delà de leur pied velu et de leur gourmandise se cache beaucoup de choses.

On peut remarquer la plupart des héros de Tolkien portent des noms qui donne un effet de « réalisme hypothétique ».C’est à dire qu’ils n’ont pas une sonorité proche de nos noms ce qui nous plonge dans un monde différent.

Mais les hobbits font exception. Leurs noms donnent un effet de « réalisme irréalisé ». Sacquet, Gamegie, Touque ou encore Brandebouc sont des noms qui auraient pu faire partie de notre monde.Cela démontre directement la fonction des hobbits : faire le lien entre le monde de Tolkien et le notre.

En effet, les hobbits sont aussi ignorants que le lecteur de base des traditions et récit de la TdM . Aussi posent les questions que nous nous posons, et permettent à Tolkien de faire découvrir sont monde sans être forcé d’en faire une présentation générale.

D’autres auteurs fantastiques utilisèrent le même procédé, rendant leur héros amnésique, ignorant ou coupé du monde. Je citerai par exemple le héros éponyme du livre Eragon, qui vit dans un village reculé. On retrouve le même schéma avec Harry Potter qui ignore tout du monde de la magie ou va se dérouler le récit.

Le Seigneur des Anneaux se veut initiatique. Comme dans les contes , le héros se lance dans une quête qui le transformera profondément. Cette initiation est particulièrement marquée avec les hobbits. Frodon passe du statut de hobbit paisible à celui de héros ignoré en son pays, solitaire et marqué par la guerre. Il subit une transformation physique et psychique importante. A la fin du roman, il perd son doigt, le doigt auquel il glissait l’anneau. Plus que la perte d’un membre, cette mutilation symbolise la perte de l’Anneau et de la place qu’il prenait dans l’esprit de Frodon.

Samsagace va , quant à lui , quitter son statut de serviteur. Il deviendra l’ami de son « maître » et à la fin un personnage honorable reconnu dans son pays.

Merry et Pippin vont subir une transformation physique bien plus importante . Grâce à l’eau des Ents, il vont grandir et devenir des « idéaux hobbits »,grand ,blonds et aux cheveux bouclés. Mais leur coté fantasque ne va pas être profondément modifier.

Pour conclure, il intéressant de faire une étude de la Comté après l’intrigue. En effet , contrairement aux autres états , la Comté va croître en prospérité. Mais cette situation est due aux efforts conjugués des autres royaumes. Galadriel va permettre aux arbres de repousser tandis que les hommes garderons les frontières du petit état hobbit.

CE TEXTE EST L'OEUVRE DE Q.MARTENS ET A ETE REALISE DANS LE CADRE D'UN TDM.TOUTE COPIE PARTIELLE OU NON EST INTERDITE.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3182
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptySam 23 Fév 2008 - 17:07
Cet appronfondissement sur Le Seigneur des Anneaux est vraiment intéressant, je préfère même ça que la biographie de Tolkien.
Aldarion a écrit:
Il est important de noter que les personnages féminins sont plus nombreux dans le reste de l’œuvre de Tolkien.
En effet, dans les autres livres de Tolkien, comme Les enfants de Hurin, ou Les Contes et Légendes Inachevés, les personnages féminins sont plus nombreux que dans le Seigneur des Anneaux: Morwen, Nienor, Finduilas, Nellas, Melian (enfin c'est une Maïa mais bon), et il y en a d'autres dont je ne me souviens plus les noms, comme les reines de Numenor, etc...

Euh, sinon, la partie de ton TDM qui s'intitule "Les femmes" devrait porter le numéro 5, car là ça fait deux fois un numéro 4.^^
Aldarion a écrit:
Cela démontre directement la fonction des hobbits : faire le lien entre le monde de Tolkien et le notre.
Je pense pour ma part, qu'en plus de cela, Tolkien a voulu faire le contraste entre les grands héros et les hobbits. En effet (surtout dans les contes des Temps Anciens), on voit nombre de grands seigneurs Elfes, des Hommes d'une grande noblesse. Puis ensuite viennent les Magiciens, sans oublier les Valar... Et d'un coup on a des petits hobbits qui vont pieds nus, qui aiment manger et boire, dans leur paisible Comté. Et c'est pourtant l'un d'eux qui abbatras le pouvoir de Sauron. je trouve cela très beau.

Sinon, encore bravo pour ton travail, Aldarion Very Happy .


Biographie de Tolkien 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Earnur
Citoyen
Earnur

Nombre de messages : 94
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: humain
- -: 37 ans
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptySam 23 Fév 2008 - 20:07
Aldarion a écrit en parlant de Gandalf :


Citation :
Il craint Sauron et refuse de s’avancer directement face à lui.


Ce n'est pas que Gandalf craint de s'avancer face au seigneur de Barad Dur , c'est que cela lui est formellement interdit par Manwë Sulimo avant qu'il ne parte pour la terre du milieu avec l'ordre des istari ( soumis eux aussi à cet impératif) . De plus , il est vrai que je doute que Gandalf soit de taille face au premier lieutenant e Morgoth si un Balrog le mène déjà au portes de la mort . Tout ça pour dire que c'est plus par obligation qu par peur que Gandalf ne règle pas la question de Sauron tout seul. ( ce qui ne l'empeche pas d'attaquer le nécromancien de Dol Guldur

En attendant , bravo pour ce superbe travail.
Revenir en haut Aller en bas
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 30
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptySam 23 Fév 2008 - 20:21
Car le Nécro est faible!!!
Mais se que Manwë lui interdit se n'est pas de s'attaquer à Sauron directement, c'est de prendre la puissance maximale que peut prendre un maia, en gros de se montrer sous la forme d'Olorin, donc son véritable ésprit, tout comme Saroumane, ou Radagast etc... Ils ne peuvent avoir leur puissance originelle. Quand Gandalf meur face au Balrog, là ils lui permettent d'en avoir un peu plus, mais pas toute...
Revenir en haut Aller en bas
http://arkeoth.forumsactifs.com
Earnur
Citoyen
Earnur

Nombre de messages : 94
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: humain
- -: 37 ans
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptySam 23 Fév 2008 - 22:54
Au delà de ça , c'est surtout pour éviter que les habitants de la TDMsoient impressionnés par la puissance des maiars et les suivent plus par peur que par sagesse que cela leur fut interdit. Même tout puissant comme pendant sa jeunesse à Valinor, Gandalf craint de ne pas faire le poid face à Sauron, il le dit lors du conseil tenu par Manwë pour l'envoi des istari ( source : les contes et légendes inachevés, volume 4 , chapitre sur les istari).
Revenir en haut Aller en bas
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1748
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptySam 23 Fév 2008 - 23:00
" Mais Olorin se déclare trop faible pour une telle mission, et dit qu'il redoute Sauron. "
Contes et Legendes inachevées , troisème Age, Les Istari pg 187...

Voilà ce qui me permet d'affirmer que Gandalf redoute Sauron... Rien de plus rien de moins.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3182
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyDim 24 Fév 2008 - 9:04
Aldarion a écrit:
La plupart des personnages du bien sont très beaux ou nobles et ceux du mal sont hideux ou effrayants.
Il est vrai que c'est souvent cela, mais il existe quelques exeptions, outre Grands-Pas:

-Les Hommes sauvages de la forêt de Druadan qui aident Théoden et les Rohirrims pour aller à Minas Tirith. Ils sont pourtant un peu "biscornus" et rustres, pas bien beaux.
-Saroumane qui est plus noble et beau que Gandalf le Gris, étant chef du conseil Blanc. Mais cela s'inverse quand apparaît Gandalf le Blanc.
-Sauron, lorsqu'il a trompé les forgerons Elfes d'Eregion (dont Celebrimbor), avait pris une belle apparence (cela doit être dans le Silmarillion, je crois).


Biographie de Tolkien 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Earnur
Citoyen
Earnur

Nombre de messages : 94
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: humain
- -: 37 ans
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyDim 24 Fév 2008 - 18:36
Ce n'est pas dans le simarillon mais dans l'histoire de Celeborn et Galadriel et du royaume de Lorien, qui est présente dans les contes et légendes inachevés, le deuxième age , tome 2. Il est fait allusion à ces évènements dans le simarillon mais de manière très générale et rapide.

Par ailleur les personnages mauvais de Tolkien le sont car le mal est pour lui une sorte de maladie je pense , un phénomène naturel. Sauron, après la chute de son premier maître, redevient un temps bon mais Tolkien écrit que : "il retomba peu après sous l'emprise du mal invisible de Melkor". Donc , le mal est partout personne n'est tout noir ou tout blanc , et le mal peut etre contagieux , come l'anneau qui transmet à son propriétaire une part de sa mauvaiseté , l'anneau lui même devenu maléfique suite à son contact avec la main de Sauron et à cause de la présence du sang de ce dernier dans l'or qui le compose. Le mal est une sorte d'épidémie qui sans cesse revient , donc les personnages mauvais , sauf le premier d'entre eux , Melkor , ne le sont que parceque le mal les a dupés .
Revenir en haut Aller en bas
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1748
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyDim 24 Fév 2008 - 19:11
Pour Tolkien dans le Seigneur des Anneaux, et c'est bien la base de mon travail, personne n'est bon ou mauvais avant l'épreuve de l'anneau... Par exemple Boromir est considéré comme mauvais dans l'absolu bien qu'il aie oeuvrer pour le bien.
Ce que je veux dire c'est que certes les personnages ne sont pas sans nuance mais ils prennent un état de "bon" ou "mauvais" après l'épreuve de l'anneau..après avoir été soumis à la tentation et y avoir échapé. Cette tentation dans les autres écrit peut prendre la forme de Melkor ou du pouvoir , car l'Anneau n'est jamais qu'une matérialisation du pouvoir.

Citation :
"il retomba peu après sous l'emprise du mal invisible de Melkor". Donc , le mal est partout personne n'est tout noir ou tout blanc , et le mal peut etre contagieux

Je ne comprend pas bien comment tu arrives à partir de cette phrase à une pareille conclusion... Cela correspond bien à ma théorie de la tentation du pouvoir : Sauron redevient bon mais il est tenté par le pouvoir qu'il avait du temps de Melko et "rechute"...

Le mal et le bien sont latent chez tous mais c'est l'Anneau (ou Melko ou le pouvoir) qui fait ressortir un coté. Ceci ne vaut pas pour Melko qui est un esprit fondamentalement mauvais.

Citation :
l'anneau lui même devenu maléfique suite à son contact avec la main de Sauron et à cause de la présence du sang de ce dernier dans l'or qui le compose.

Selon moi l'anneau n'était rien ( ni bénéfique ni maléfique) avant que Sauron ne lui inclue son sang. C'est cet acte qui lui a donné une volonté propre qui est mauvaise. La volonté fondamentale de l'anneau est celle de Sauron. Les autres anneaux n'ont pas de volonté.

Enfin pour Halbarad j'ai bien dit la plupart.. et je me concentre sur le SdA qui a une partie en conte..


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Earnur
Citoyen
Earnur

Nombre de messages : 94
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: humain
- -: 37 ans
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyDim 24 Fév 2008 - 20:44
Pour te répondre , Aldarion , je te dirait juste que mon texte n'a pas de conclusion ^^ , c'est un essai d'explication globale du problème que tu soulève . Tu dis que les personnages ne sont bons ou mauvais que si l'épreuve de l'anneau leur est posée , du moins jusqu'à la destruction de ce dernier ? Grima , n'a jamais eu à choisir pour l'anneau , il est pourtant fourbe et trompeur , non seulement par peur mais aussi parceque le mal l'a atteint à travers Saroumane , c'est une sorte de contagion.


Aldarion a écrit :


Citation :
Selon moi l'anneau n'était rien ( ni bénéfique ni maléfique) avant que Sauron ne lui inclue son sang. C'est cet acte qui lui a donné une volonté propre qui est mauvaise.

Le sang de Sauron fut versé par son propriétaire dans l'or avant même que l'anneau ne soit forgé puis , Sauron y plongea sa dague qui se brisa sous le choc, et l'anneau fut ainsi forgé . Sa création fait de l'anneau un objet totalement maléfique et qui n'est pas corrompu par le mal, vu que c'est le mal incarné , c'est lui, qui corromp. Or , tu dis qu'ila eu une période "neutre", mais sa volonté lui fut octroyée dès sa formation au coeur de l'Orodruim, la malveillance de son créateur lui fut , par le sang de ce dernier, infusée avant même qu'il ne vint au monde pour éviter que le bien ne le touche.

Enfin , tu dis que Boromir est entièrement mauvais , je ne pense pas , il reste trop peu de temps et, en contact indirect , avec l'anneau pour que celui ci prenne une emprise importante sur son esprit, c'est plus de la convoitise , de la jalousie , et , dès que celui ci s'éloigne de lui , il reprend une nature plus normale. De plus , vu les circonstances de sa mort , je doute qu'il ait été profondément mauvais . Si ça avait été le cas , il aurait laissé là Merry et Pipin pour poursuivre Frodon .
Revenir en haut Aller en bas
Jegor Kaël
Rôdeur
Rôdeur
Jegor Kaël

Nombre de messages : 947
Age : 30
Localisation : Peu Importe.
Rôle : Empêcheur de neiger en flocon.

~ GRIMOIRE ~
- -: Numénoréen
- -: ~~108
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyDim 24 Fév 2008 - 21:08
Sauron est retenté a cause du Bien...Car le Bien le rejète et ne le pardonne pas pour des fautes qu'il n'a pas commise directement, il n'a fait que obeïr aux ordres de son Maître meme si il était consentant, il demande le pardon qui ne lui est pas accordé par Manwë alors que lui était sincère, de plus il eu toujours peur des Valar et ce fut pris comme une faute aussi puisqu'il ne voulu pas retourné a valinor pour son jugement.
Ce rejet lui redonne envie de se vanger et le retente vers le Mal.

"Après la chute du Thangorodrim et de son maître, Sauron abjura ses crimes et retrouva son beau visage mais, pris de peur et de honte, se cacha et échappa au jugement des Valar."

http://www.archivesdegondor.net/persos/sauron.php


"Lors de la déchéance de son maître, il fit acte de contrition devant Eonwë, le Maia qui dirigeait l'armée des Valar. Le repentir de Sauron semble avoir été réellement sincère et il était prêt à faire pénitence de ses actes passés. Eönwë, obéissant aux ordres de Manwë (qui voulait juger Sauron pour ses crimes), lui ordonna de se rendre à Valinor pour y recevoir la sentence des Valar (sans doute une peine d'emprisonnement de quelques siècles, ce qui est relativement peu de choses pour un Maia). Mais, craignant la colère des Valar, Sauron préfère fuir et retombe peu de temps après sous l'emprise du mal invisible de Melkor."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sauron


Pour Boromir, il n'est pas totalement mauvais, les humains ne peuvent l'être totalement à moins de devenir des spectres de Sauron même (Nazgûl[airi ?]), c'est en cela que Iluvatar aime les hommes car ils sont instable contrairement aux elfe qui sont soit bon soit mauvais (Faenor/Fingolfin-Finarfin [frêres Ennemis]), Boromir quand ils se fait tuer se repend devant Aragorn d'avoir fait du mal au Hobbit (il s'en rend compte juste pendant l'attaque contre Merry et Pippin à Amon Hen, et il fait aussi serment a Aragorn dans le même temps (Lui qui ne voulait pas l'avoué et le niait pendant la quête).
L'Anneau de Sauron fait juste une corruption soudaine mais pas permanente si on ne le garde pas, tout comme une drogue forte de type héroïne etc..., les sevrage sont de courte duré mais trés violent (Physiquement et mentalement).

Hors sujet mais c'est aussi ce en quoi l'Anneau de Sauron est plus puisant que celui de Melkor (Arda même, ce qui fit que Melkor, au premier age, est moins "Grand" que Sauron ne l'est au 2nd age)
Revenir en haut Aller en bas
http://arkeoth.forumsactifs.com
Earnur
Citoyen
Earnur

Nombre de messages : 94
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: humain
- -: 37 ans
- -:

Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien EmptyDim 24 Fév 2008 - 21:42
Morgoth , tu dis que l'anneau de Sauron est plus puissant que le pouvoir de Melkor ? Je ne pense pas , vu que l'anneau découle du propre pouvoir de Sauron , et que celui -ci n'a jamais eu le dixième du pouvoir de son maître qui , avant de qu'il ne disperse son pouvoir dans ses mauvais et vastes dessins, était le plus puissant des valars d'arda.

Si les valars et le bien rejettèrent Sauron , c'est aussi :
- car les suivants d'Aulë , dont-il faisait avant partie , comme Saroumane, ne le réacceptèrent pas .
-Car les survivants de Nargothrond et donc Ulmo , qui les affectinnait , ne lui avaient pas pardonné le meurtre de Finrod Felagund sur l'île de Taur In Gaurthaur. Ainsi que sa participation à la ruine de Beleriand.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Biographie de Tolkien Empty
Biographie de Tolkien Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Discutons ! :: Le Coin des Membres-
Sauter vers: