Le départ des ombres

Aller en bas 
Balak
Seigneur de Guerre
Seigneur de Guerre
Balak

Nombre de messages : 368
Age : 29
Localisation : là où le destin me mène.

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 37
- -:

Le départ des ombres Empty
Le départ des ombres EmptyMer 5 Mar 2008 - 17:57
les Gardes de la cité étaient anxieux, et on les comprenaient aisément vu le grand Nombre de hautes figures qui quittaient la ville les uns après les autres. il y avait également d'autres personnes, des guerriers pour la plupart, qui partaient vers d'autres terres, et balak était l'un de ceux-là.
Il contempla une dernière fois la Citadelle, et un pincement au coeur l'étreignit.
Adieu, glorieuse cité. j'espère avoir un jour l'occasion de revoir tes splendides murs blancs...

Un bruit de sabot éveilla soudainement l'attention du mercenaire. une voix s'éleva derrière lui, sans aucun doute celle du cavalier.

"Bien le bonjour, Balak.

cette voix, il l'avait aisément reconnu. En se retournant, il vit qu'il ne s'était pas trompé.

-Bonjour à toi aussi, Alderic.

Depuis leur dernière rencontre, le vieux vétéran n'avait pas changé d'un pouce. Balak se remmémora les évènements qui suivirent leur rencontre, la mort du pauvre Doyen, et la découverte de la trahision de Khalid. Peu de bon souvenir, en somme.

-Que me veux-tu, vieil avare ?

Alderic était un homme robuste, d'excellente constitution malgré l'âge, et seul ses cheveux mi-longs grisonnant et ses traits tirées par les sillons du temps pouvaient laisser penser que ce guerrier approchait de la soixantaine. Nul autre que cet homme ne pouvait mieux comprendre les enjeux que représentaient l'entreprise du mercenaire. Ancienne Ombre du Destin, on le surnommait Alderic "Oeil-Divin" tant il était adroit un arc à la main. il était également le trésorier des Ombres, ou plutôt ex-trésorier, vu qu'il avait fuis le Nord avec un quart des richesses accumulées par le groupe au cours de leurs pillages. Balak ne sut jamais si le vieil archer avait été éclairé par de purs et droits sentiments qui lui permirent de se défaire de l'influence néfaste de Croc-Noir, ou si son avarice était encore plus forte que le pouvoir corrupteur du Maître aux lames Jumelles. Et en fin de compte, le mercenaire préférait l'ignorer.

-Je suis venu t'aider, balak. Le fait que tu prennes le pouvoir en t'appropriant Nirrenraug est pour moi l'occasion de ne plus être poursuivi par les sbires d'Arkanos. je vais donc t'apporter mon soutien, et je suis sûr qu'il te sera fort utile...

-tant que ça ?
demanda Balak, cynique.
Alderic sortit un imposant volume d'une sacoche qu'il portait au dos. Devant l'air soupçonneux du mercenaire, Alderic renchérit.

-Crois-moi, cet ouvrage est un précieux sésame. Ce sont les notes qu'a pris Doyen au cours de sa vie, et il y a de nombreuses références à Nirrenraug. mais je t'en parlerai sur le trajet... Allez Hya!

Et il lança son cheval au galop. Ne sachant s'il devait être furieux, ravi ou agacé, le mercenaire haussa les épaules avant de partir dans la même direction, vers le nord, vers le territoire des ombres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» Roberto - Pot de départ 16/17 avril
» L'Europe des ombres
» Les ombres (pv Sai)
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle-
Sauter vers: