L'étage du Mage

Aller en bas 
Mithrandir
Mage de la cité
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 27
Localisation : A Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Peredhel
- -: 91 ans
- -:

Mer 5 Mar 2008 - 21:29
C'est ici que sont rassemblées des pièces telles que le bureau, la chambre, et la bibliothèque personnelle de Mithrandir. C'est là qu'il passe le plus clair de son temps quand il n'est pas à courir à tord et à travers dans la Cité et quand il ne reçoit pas dans la Salle de reception...
Cet étage est d'apparence assez simple... Il y a un long couloir joliment décoré et bordé de plusieurs portes.On peut voir au mur des portraits et fresques relatant les grands evenements de la Terre du Milieu. Tout au bout du couloir se trouve une statue de gandalf le gris gravissant des marches... Derrière le mur est sombre et lisse... Mais quand on y regarde de plus prêt et qu'on prononce les bons mots des écritures apparaissent et l'on reconnait alors les portes de la Moria...Les différentes pièces de cet étage sont décorées dans le même style, si tant est que le mot décoration convienne pour la bibliothèque dont quasiment tout les murs sont cachés par d'imposantes étagères...
La chambre du Mage est quand à elle une pièce agréable avec un balcon donnant sur l'Est, on y a alors une vue dégagée...Au centre de la pièce se trouve un grand lit et les murs sont recouverts là encore de belle peinture historiques...

C'est justement là que Mithrandir se rend, après sa discussion après Balak. Après s'être mavé et déshabillé, restant alors torse nu, il partit se coucher.
Milindë le rejoint et alla elle aussi se préparer... La journée avait été longue et se laver avait été un délice pour tout deux, ils avaient enlevé la crasse et les immondices de la bataille non loin de l'auberge... Le sommeil serait réparateur...

//Si tant est qu'ils dorment...^^//


Invité, L'Etoile du crépuscule veille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mithrandircreas.blogspot.com
Mithrandir
Mage de la cité
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 27
Localisation : A Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Peredhel
- -: 91 ans
- -:

Sam 15 Mar 2008 - 18:33
Mais au bout de quelques instants un bruit se fit entendre au carreau... Je me levais et allais ouvrir laissant entrer un aigle. Il se posa sur mon épaule me gratifiant au passage d'un coup de serre qui blessa legerement mon épaule en raison de l'absence d'une partie de mes vetements...
J'enlevais alros la lettre qu'il portait et il resta sur mon épaule...

Je pus lire le document.

"Mithrandir,
Plusieurs semaines ont passees depuis notre derniere rencontre, et je ne suis pas tres informe de ce qui se passe a la Cite Blanche et dans le reste des Terres du Milieu. Lorsque je partais de Minas Tirith, une expedition partait aux Terres Noires pour sauver Silinde.
J'ai voyage avec mes compagnons jusqu'a la ville de Bree, ou malheureusement j'ai rencontre des nombreux ennuis. La trahison, des meurtres, des vols... Grace a l'aide de plusieurs personnes, j'ai reussi a atrapper le responsable de cette intrigue, le maire de Bree. Il sera juge par le roi Aldarion. J'ai d'ailleurs fait connaissance de ce dernier. Il est sage malgre son jeune age, et sera un excellent roi, qui, j'espere, dirigera son peuple a travers ces temps obscures. Malheureusement l'intrigue n'est pas finie. Je crains que le maire de Bree avait des allies puissants et secrets. J'ai recupere des nombreux de ses documents personnels, mais qui, malheureusement, furent detruits a cause d'un aubergiste hobbit idiot et a cause de ma propre incompetence. Le seul morceau d'information qui a survecu cet accident est celui, que je vous envoye avec la lettre.

Citation:

C'est un seigneur parmi les seigneurs. Personne n'a jusqu'alors seulement osé le défier. Il s'appelle Gamilzirak, B... ...liant à lui, plus rien ne nous arrêt...

J'espere que tu arriveras a dechiffrer quelque chose a partir de cette phrase.
Je t'ecris cette lettre dans la Comte, mais je partirai a Bree aussitot que mes blessures le permettront. Le roi Aldarion m'a nomme gouverneur de cette ville, ce qui ne va pas etre une tache facile.
J'ai rencontre dans la Comte un aventurier hobbit, nomme Etelion, qui se dit etre membre de la Guilde. Puis je lui faire confiance?

J'espere que t'auras le temps de repondre a cette lettre, tout conseil et information concernant la situation dans les Terres du Milieu me sera utile.
Il ne serait pas une mauvaise chose d'envoyer quelques membres de la Guilde en Arnor, qui subit une periode difficile, d'apres les rumeurs.
Forlong."

Je m'arretais quelques instants reflechissant aux paroles de Forlong, ou plutôt à ses écrits...

Je retournais alors le parchemin et commençait à y écrire, à la lueur d'une bougie

"Cher Forlong...

Sache que la quête visant à ramener Silindë a réussi, Morgoth qui avait reprit forme par le corps de Silindë a été renvoyé d'où il était venu et nous avons tuer l'un de ses serviteurs, Amouth A Sauron, qui n'etait autre que la bouche de Sauron.
Ainsi il y avait des troubles dans la Comté ? Je savais que cela allait assez mal, ou du moins que cela risquait de se produire, mais j'ignorais que c'était déjà arrivé...Malheureusement ces troubles semblent aussi lié à l'Ennemi dont nous ignorons encore beaucoup, pour Etelion oui, tu peux avoir pleine confiance en lui...et si tu n'était pas sur tu aurais pu chercher la présence du symbole... Cependant lors de la dernière réunion de la Guilde, nous avons réfléchis à un détail qui m'vait échappé... Le Palantir qui a été volé... Aleth le Prince du Gondor a tenté de regarder dans l'autre pierre... Il y a vu des choses... On pourrait croire qu'il a vu les mains de Denethor se désechant dans les flammes, mais il ne me semble pas qu'il ai évoqué les flammes si ce n'est au début... D'autre part, il a sombré dans une folie qui n'a rien de naturel, l'Ennemi est un esprit mafaisant à la puissance ancestrale... Voila ce que nous savons. Quand à ce qui se passe nous pouvons penser qu'il agit du Nord...Et la phrase que tu me rapporte semble le confirmer.
Concernant la Cité, et bien Sombre-Chêne et Rustor on été la cible d'Hasharin qui a reçu pour mission d'un commanditaire de les tuer...Ce commanditaire nous a tout de même revelé certaines choses car nous l'avons attrapé... Il lui a été demandé de commanditer ce meurtre par un dénommé Sarcha au regard fauve et aux cheveux mal coiffés...
Dans un autre temps nous avons été victime d'une altércation entre faegum et un tas d'assassins sortis d'on ne sais où, je pense que Faegum a utilisé des illusions magiques...
Je risque fort de m'absenter durant un certain temps, Elessaruion ne m'a aps donné signe de vie et je fait des rêves étranges et horribles dans lesquels il m'apparait...
Je ne puis rien te dire de plus et encore moins te conseiller, si ce n'est agit comme tu le fait toujours, pour la Guilde et pour ses valeurs, collecte le plus d'informations possible.
Pour les troupes, elles arrivent, nous en avons envoyés. Des renforts armés montent vers l'Arnor et des mebres de la Guilde vous rejoindront...

Mithrandir"

Je roulais le parchemin, l'attachais à la patte de l'aigle et le renvoyais à Forlong... Quand se fut chose faite je retournais me coucher...

"Une lettre ?"
"Oui de Forlong, tout suis son cour..."


Invité, L'Etoile du crépuscule veille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mithrandircreas.blogspot.com
Mithrandir
Mage de la cité
avatar

Nombre de messages : 1479
Age : 27
Localisation : A Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Peredhel
- -: 91 ans
- -:

Dim 16 Mar 2008 - 11:12
Le lendemain alors que l'aube n'était pas encore là, Milindë se leva en silence et prépara son bagage, elle allait à Fondcombe pour le Conseil qui devait s'y tenir...Elle en avait discuté avec Mithrandir, elle se chargerait de ça, car il aurait lui même une longue tâche à accomplir...

Elle s'arreta de faire son paquetage et regarda son époux, il dormait, mais son visage était troublé...Il devait encore faire l'un de ses rêves sur Elessarion...

Elle reprit alors sa tâche, mettant des vetements de voyage dans son paquetage... Elle descendit ensuite afin d'y mettre des provisions... Soudain elle pensa à un détail, elle n'avait pas de monture...

Elle verifia son paquetage une dernière fois, saisi son épée, enfila sa lourde cape de voyage et se dirigea vers les écuries.


Invité, L'Etoile du crépuscule veille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mithrandircreas.blogspot.com
Elessarion Ëolchil
Alchimiste
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 27
Localisation : Tour Mithrandir

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme-Peredhel
- -: inconnu même de lui
- -:

Mar 25 Mar 2008 - 22:28
Mithrandir marchait au milieu des tombes, long de l’allée infinie du cimetière de Minas Tirith semblait aboutir directement sur le soleil, l’aube approchait et fur et à mesure que le mage impassible avançait, les tombes se muaient en herbe grasse.

Mithrandir, perturbé, regarda alentour. Il était au beau milieu des champs du Pelenor le soleil de plus en plus haut, montait à vu d’œil, faisant disparaître les perles de rosée. Mithrandir ne bougeait plus, il fixait l’horizon. Comme en réponse à son attente, ce dernier vomit un point sombre. Sur le sol sableux brûlant la silhouette progressait vers l’étendue verdoyante et vers le mage. Dans ce décor paradoxal, sous le ciel embrasé, l’homme qui marchait devint plus net.

Bientôt, il fit face à Mithrandir et jeta devant lui un sac taché de sang.

Homme était assez musculeux, avait un barbe courte et broussailleuse, portait un bandeau noir sous lequel une cicatrice sillonnait la chaire, son œil valide et azuré demeurait sur le visage buriné d’une tête nue. Il portait un haut de cuire brun clouté, avait un bracelet, un brassard de fauconnier, une large ceinture à laquelle étaient fixés une bourse, une dague, et un autre sac. Il avait une faux travaillée à la main et Mithrandir vit le manche d’une épée derrière sa tignasse brun foncé. Le mage reconnu le pommeau.

- Tu as la lame d’Elessarion. Dit-il à l’homme qui lui rappelait Gaur.

Seul un vent digne des Harad lui répondit.

L’homme inconnu arracha son bandeau et l’oeil balafré s’ouvrit projetant une lumière pourpre. Assurant se que soupçonnait le mage.

- Je suis encore là, iar mellon nîn.

Mithrandir se releva. Ses yeux s’habituèrent à la lumière et les bruits des badauds lui parvinrent. Il pu voir ses draps blancs et les murs de pierre de sa chambre.

Son esprit embrumé lui repela les évènements de la veille. Les nouveaux venus s'étaient instalés et soucieux, il s'tait couché de bonne heure.

On frappa à sa porte. Le mage se leva, entrebâillât celle-ci et passa sa tête. Magnir avait le poing et les yeux levés.

- Il faut que je vous parle.

Ils sortirent alors de la chambre et entrèrent dans le Bureau attenant à celle-ci.







Magnir, une choppe à la main, était attablé face à Mithrandir et sa tasse de lait chaud.

- N’est-il pas un peu tôt pour m’imposer une odeur de houblon ? Bougonna le mage.

- Pardonnez-moi votre altesse mais j’ai une gueule de bois à faire passer. Répliqua le nain sur un ton égal.

- Je maintiens qu’il est trop…

- Pas pour un nain.

- Sur quel sujet vouliez-vous m’entretenir ?

- Notre ami commun, Elessarion, à comme vous le savez disparu, je pense que nous pourrions débuter les recherches. Je sais qu’il lui est habituel de s’isoler mais il est parti pour le Mordor et…

La mine de Mithrandir se fit grave

- D’accord.

- Comment ?

- D’accord, je vous suis.

- B, bien, je…m’attendais à plus de résistance. Par où commençons nous ?

- Nous pensons à la même personne. Dit le mage avec perspicacité.

- Gaur.

- Oui. Mais seul Elessarion savait où trouver Magladùr.

- Vous étiez plutôt en froid il me semble. Je pense que les Droegdil chercherai à se reformer une fois hors des murs de la cité. Peut être…pourriez-vous localiser Gaur ?

- En froid… En effet, il a commis des actes disons discutables… Il n’est pas un mauvais bougre mais ses manières ne sont pas compatibles avec la vie en société. Si je le pouvais je le ferais pour l’alchimiste, mais c’est une piste, je vais méditer là-dessus.

- Vous êtes sur de tout me dire ?

- J’ai fait un rêve, plus d’un en vérité. Je vois Elessarion revenir changé, il me prévient qu’il est vivant. Ou du moins qu’il demeure sur Arda. Tout est très vague, distordu.

- Elessarion était en Mordor, ou il est mort ou il est devenu fou. Ca serait bien dans son style.

- C’est aussi comme cela que je vois les choses, enfin je crois, car il peut y avoir maintes interprétations et certains sens nous échappe…

- Dites m’en plus sur vos rêves.

- Il y en a deux qui se sont précisés au fil de jours et qui me sont revenu à plusieurs reprises.

Derrière sa chopine mousseuse le nain envoya un regard interrogateur au mage. Il semblait que ce nain donnait une certaine valeur à la magie de Mithrandir, qui, ainsi encouragé, poursuivit.

- Lors du second rêve, je cours après un grand loup gris, flou, à travers une forêt qui me rappelle Mirkwood. Je cours, je cours, puis je m’arrête, le loup me regarde, je m’aperçois qu’il est grand et noir et qu’il m’est impossible de l’approcher. Une fois c’est une falaise qui m’en sépare, une autre fois c’est un torrent violent.

- Puis ?

- Puis je vois une clairière verdoyante, un chemin s’y rattache, je le suis. Ma nouvelle piste me fait passer entre des cadavres d’orques, le sol est rocailleux, des orques et des orques, il y a du sang humain parmi celui des créatures, j’ai la conviction que c’est celui de loup gris, je cours, il y a des orques et des hommes morts, horriblement mutilés, ils ont des traces de morsure.

- C’est le loup gris ? Je veux dire Elessarion ?

- Oui il tué, beaucoup tué.

- Ensuite ?

- Je me réveille avant d’arriver au bout du chemin. Cela m’énerve de ne pas arriver à le localiser. Je crois qu’il est perdu lui aussi, lui-même ne sait pas ou il se trouve.

Mithrandir n’avait plus les yeux dans le vide mais clos, la tête basse.

- Cela ne nous mène nul part. Personne à part se mystérieux loup noir ?

- Le loup noir, c’est Magladùr. Nous ne pouvons l’atteindre car il est plus inaccessible qu’Elessarion, il m’apparaît car il à conscience d’où il se trouve, Magladùr...En cherchant nous finirons bien par mettre la main dessus, il me semble qu’Elessarion m’avait parlé d’une forêt, mais je repense à votre question il y a bien quelqu’un d’autre.

Ajouta Mithrandir en se rappelant de la question. Il fronça les sourcils.

- Il y a deux autres…

- Oui ?

- Les pouvoirs divinatoires sont, enfin ce n’est pas véritablement un pouvoir ce ne sont que des songes et ... Il faut interpréter.

- Qui d’autre ?

- Il y a une présence derrière moi, elle cherche Elessarion. Elle n’est pas mauvaise juste négligeable, elle ne me suit pas, elle cherche Elessarion. Parfois elle semble rester loin en arrière elle ne bouge pas, je n’y prête pas attention. C’est comme si je savais qu’elle allait bouger mais quelle patientait.

- Si elle suit l’alchimiste nous pourrions la suivre.

- Non car c’est elle qui nous suivra, elle ne peut trouver Elessarion et comme nous le cherchons elle suivra notre piste pensant que nous le trouverons. Quand je tente de prédire les évènements à venir, je la vois derrière moi, elle tient une ombre dans les bras, quelque chose qui ne m’inspire guère confiance, et devant moi Mornnaur m’appelle. Mais là encore méfiance les prédictions valent ce qu’elles valent et le songe doit être interprété pour en tirer le contenant latent, caché et il faut accorder de l’importance aux choses en mouvement dans les rêves.

- Alors nous partirons avec le cheval d’Elessarion, je saurais le monter. Dit Magnir en élevant la voix d’une fierté qui fit sourire le mage. Et prenons le loup, il sentira son maître.

- Si vous y tenez. Ils nous serons probablement utiles…Mais avant de partir je devrais mettre des affaires en ordre, je veux le retrouver le plus vite possible car j’ai des craintes pour lui, mais je ne peux partir sans organiser mon remplacement aussi bien dans la Guilde que dans la Cité, d’autant plus en l’absence du Roy et de l’Intendant…


//Cette scène se déroule le lendemai, de l'arrivée de Marach, Blandine et Bahrin//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heinrich Bors (Guerrier-Mage de Malal)
» Maelle Till [assassine, mage du vent]
» Elvira Heian [Mage du vent & Danseuse]
» Mysteria, Mage Elementaire Aquatique.
» Erian [Mage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Le Centre de la Cité :: La Tour de Mithrandir-
Sauter vers: