~ Le Bestiaire ~

Aller en bas 
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
avatar

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Mar 25 Mar 2008 - 13:56
Le Bestaire du Seigneur des Anneaux,


par Méphisto et Laurelin.

Les quelques lignes qui suivent vous donneront de la lecture. Si vous avez lu précédemment les différents ouvrages de J.R.R. Tolkien, nul doute que vous ne connaissiez déjà les créatures peuplant les Terres Du Milieu.
Si quelqu'un souhaite un renseignement ou désire complèter mes textes, qu'il n'hésite surtout pas ! Bonne lecture, amis rôlistes
Les Crébains

Ces oiseaux menaçants des terres entre les Monts Brumeux et la sombre forêt de Fangorn sont souvent contrôlés par les forces des ténèbres, agissant du ciel comme les yeux et les oreilles de l’ennemi. Grands et intelligents, des nuées de ces créatures apparentées au corbeau assombrissent le ciel dans leur mission maléfique. Mais soyez prévenu, même un seul Créban (la forme singulière de Crébain) est capable d’avertir l’ennemi à la vitesse du vent.




- Grands corbeaux -

Lieu : Montagne solitaire

Roäc était le chef des grands corbeaux de la Montagne Solitaire, visiblement dotés d'une espérance de vie très longue. C'est lui qui annonça la mort de Smaug à Thorin et Compagnie, après que la grive fut allé le chercher. Après cela, il fut chargé d'envoyer des émissaires de son peuple pour demander à Dáin et à ses troupes d'accourir.




- Descendance d' arachne -

Lieu : Ephel Duath

Arachne était une araignée géante qui naquit probablement dans la vallée de Nan Dungortheb, en Beleriand. Fille d'Ungoliant et d'une des sombres créatures qui hantaient la vallée, elle échappa à la submersion de la région à la fin du Premier Âge et partit vers l'est. On retrouve sa trace lorsqu'elle s'installa dans le col de Cirith Ungol, dans l'Ephel Dúath, avant même que Sauron ne s'installe au Mordor. De là, sa descendance colonisa tout l'Ephel Dúath, puis la Forêt Noire. Cependant, elle-même ne bougea plus de Cirith Ungol, dévorant Elfes, Hommes ou Orques passant à sa portée, les empêchant par là même d'entrer ou de sortir du Mordor, ce qui convenait parfaitement à Sauron.
On les rencontre dans les forêts, notamment celle de Mirkwood. Bilbo et quelques nains peuvent en témoigner ! Elles font en effet l' objet d' un récit dans Bilbo le Hobbit. Après avoir ligoté tous les nains et s' apprétant à les manger, Bilbo grâce à son anneau et à sa ruse réussit à les sauver des becs de ces araignées.




- Aigle -

Le plus grand de tous les Aigles qui existèrent jamais fut Thorondor, leur roi, dont les ailes faisaient trente toises d'envergure ; il apparaît à de nombreuses reprises dans les récits du Premier Âge. Au Troisième Âge, les principaux représentants de cette race étaient Gwaihir, le Seigneur du vent, et Landroval son frère, descendants de Thorondor.
« Les aigles ne sont pas des animaux bienveillants. Certains sont lâches et cruels. Mais l'ancienne race des montagnes du Nord comptait les plus grands de tous les oiseaux ; ils etaient fiers et forts et avaient le coeur noble. Ils n'aimaient pas les gobelins, mais ils ne les craignaient pas non plus.






- Mearas -

Selon les Hommes, les Mearas descendraient de Nahar, la blanche monture du Vala Oromë. Le premier d'entre eux fut dressé par Eorl le Jeune, qui le nomma Felaróf. Leur robe était blanche ou grise argentée.
Les Mearas avaient une longévité hors du commun : ils pouvaient vivre une vie d'homme, comprenaient leur langage et étaient les plus rapides et les plus endurant des chevaux. Tous ne se laissaient monter que par les Rois de la Marche ou leur descendance.



- Dragons -

L' origine des dragons revient à Morgoth, selon un procédé dont l'histoire fut perdue. Le père des dragons, Glaurung, grandit lentement dans les profondeurs d'Angband avant de sortir pour la première fois en 260 1A et d'être sérieusement blessé, ce qui apaisa la frayeur initiale qu'il avait suscitée. Sa seconde sortie, durant Dagor Bragollach, fut bien plus terrible et il ravagea les armées des Elfes et des Hommes. Son efficacité fut la même à Nirnaeth Arnoediad, où il fut cependant blessé. Plus tard il parcourut le Beleriand à la tête de ses Orques, détruisant Nargothrond et s'y installant sur un trésor, avant d'être finalement tué par Túrin Turambar.
Les Etymologies (The Lost Road) donnent les noms de plusieurs races de dragons : outre les Urulóki, on trouve aussi les noms de rámalókë « dragon ailé », fëalókë « dragon-étincelle », lingwilókë « dragon-poisson, serpent de mer ». On ne sait rien de plus sur ces dragons.

Dans son commentaire sur les Annales Grises (The War of the Jewels), Christopher Tolkien rapporte une annotation de son père : « Glaurung doit être un démon [??contenu dans une forme de ver]. » Cette annotation semble donc assez probablement appuyer l'origine úmaia des dragons.




- Mûmakil -

Lieu : Harad
Gigantesque bêtes grises aux grandes oreilles et à la forme éléphantine, les mûmakil - ou Oliphants en Comté - étaient aussi hauts que des collines, et la terre tremblait à chacun de leur déplacement. Au Troisième Âge, on ne les trouvait qu'en Harad, où les Haradrim s'en servaient comme d'engins de guerre dans les batailles contre le Gondor. Ils transportaient des tours de guerre emplies de garnisons, et étaient souvent décorés de peintures flamboyantes. Leur existence n'est réellement connue que de quelques peuples, et dans toute la Terre du Milieu elle n'est perçue que comme une vieille légende.





- Wargs -

les Wargs apparurent au Troisième Âge. Ils constituaient une race de loups malfaisants et particulièrement grands vivant au nord-est des Monts Brumeux. D'une intelligence relative et possédant même leur propre langage, ces loups avaient coutume de faire alliance avec les Orques dans leurs razzias. Au cours de ces raids, certains d'entre-eux allaient jusqu'à se laisser monter comme des chevaux.
Au cours du Troisième Âge, nous en trouvons partout les traces funestes, notamment pendant l'Expédition d'Erebor et au cours de la Bataille des Cinq Armées. Des régiments de Monteurs de Loups constituaient alors l'avant-garde des Orques et des meutes de Wargs, sans cavaliers, participèrent au combat. La Communauté de l'Anneau eut à affronter un assaut de Wargs en descendant du Caradhras. Ceux-ci les poursuivirent jusqu'aux Portes de la Moria. Durant la Guerre de l'Anneau, Saruman disposa de Monteurs de Loups pour son attaque du Rohan. Ceux-ci étaient mêlés aux poursuivants qui harcelèrent les troupes de Théoden lors de sa venue au Gouffre de Helm. Enfin, durant la contre-attaque des Seigneurs de l'Ouest, les cris des loups peuplèrent de cauchemars les nuits de l'Armée d'Occident à l'approche de la Morannon.




- Aurochs -

Parmi toutes les bêtes qui arpentent les terres, peu inspirent autant de respect aux chasseurs que l'Aurochs. Assimilée au bétail domestiqué, cette créature est connue pour sa grande taille et ses longues cornes incurvées. Il y eut une époque où les Aurochs s'étaient répandus en d'immenses troupeaux sur toute la Terre du Milieu, mais ils ne subsistent aujourd'hui qu'en une poignée de zones de part et d'autre des Monts Brumeux.

L'Aurochs est de nature placide et aspire à la solitude, mais il attaquera si l'on s'en approche. Un Aurochs previent avant d'attaquer en tournant le cou d'un côté et de l'autre, creusant un sillon dans la poussière de chacune de ses cornes.
Certains pensent que les Aurochs seraient affiliés au légendaire Kine d’Arew, la proie de Vorondil le Chasseur, ancêtre des intendants de Gondor. Il est dit que Vorondil préleva la corne de sa proie et la façonna en un grand cor qui sera porté plus tard par Boromir, fils de Denethor.




- Orques -

Malgré ce que l'on a tendance à croire, notamment lors de la lecture des premières versions de " Bilbo le Hobbit" les Gobelins aussi sont des Orques et non une branche à part. Tolkien, s' il a utilisé le nom de Gobelin dans Bilbo le Hobbit, a utilisé le nom d' Orque dans ses autres oeuvres comme dans le Seigneur des Anneaux ou dans le Silmarillion.
"On sait peu de choses avec certitude sur les malheureux qui furent ensorcelés par Melkor. Qui, en effet, parmi les vivants, est descendu dans les profondeurs d' Utumno, qui a pu assister aux noirs assemblées de Melkor? Pourtant, on dit en Eressëa que tous ceux des Quendi qui tombèrent entre les mains de Melkor avant le démantèlement d' Utumno furent jetés en prison, qu' ils y furent corrompus et réduits en esclavage après de longues et savantes tortures, et c' est ainsi que Melkor créa la race hideuse des Orcs, dans sa haine jalouse des Elfes, dont ils furent ensuite les ennemis les plus féroces. Les Orcs étaient vraiment vivants et se multipliaient comme les Enfants d' Iluvatar, alors que Melkor, depuis sa rébellion d' avant le commencement du Monde, pendant Ainulindalë, ne pouvait plus rien créer qui ait une vie propre ni même une apparence de vie; voilà ce que disent les sages. Au plus profond de leur âme noire les Orcs haïssaient en retour le maître qu' ils servaient par peur et qui ne leur apportait que souffrances. Ce fut peut être l' acte le plus vil de Melkor, celui qui le rendit le plus détestable à Iluvatar."
il éxiste trois niveaux de commandemment dans la hiérarchie Orque: Les Uruk Haï ( problablement cére par Sauron au troisième Age), les Orques normaux et les esclaves, les Snaga. Ormis cette triste hiérarchie , il n'existe pas d'autre ordre chez les Orques; ils errent en bandes, sous le commandement du plus fort.




- Balrog -


Les Balrogs sont des anciennes créatures , des maiars corrompus par Melkor. Ces créatures sont aussi appelé Demon du Feu , car en plus de leurs forces brutales , ces créatures ont aussi une connaisssance en la magie , en particulier dans le domaine du feu.
Le "Balrog moyen" , est équipé d'un fouet à sa main droite , et parfois d'une épée qui a le pouvoir de s'immoler.Heureusement pour l'humanité , beaucoup de Balrog furent tués durant les Grandes Batailles et désormais les Balrogs qui sont encore en vie , se sont enterrés au fin fond de la terre ou dans des montagne et il est très rare qu'un Gondorien puissent voir un Balrog de sa vie.
Le plus puissant des Balrog s'appela Gothmog , c'est lui qui tua plusieurs capitaines et autres gradés de Gondorien, notamment Feanor, Fingon,et Ecthelion. Gothmog fut tué lors des les Grandes Batailles.



-Les chiens d'Oromë- (Par Flosi.)

Les chiens d'Oromë sont des chiens plus grands, plus puissants, plus rapides et plus intelligents que les chiens domestiques de la Terre du Milieu. Ils accompagnaient Oromë dans ses chasses dans le Beleriand et la Terre du Milieu et leur seigneur était Huan, le chien qui tua le tristement célèbre Carcharoth d'Angband et qui succomba suite aux blessures infligées durant le combat. Huan était insensible à la magie et avait un odorat surdéveloppé, il ne pouvait ni mourir de vieillesse ni se fatiguer. Il comprenait le langage des hommes et des elfes et il pouvait éprouver des sentiments. Nul créature animale au service de Morgoth ( chat ou loup garou ) ne pouvait rivaliser avec Huan et même Sauron, qui était pourtant le plus puissant serviteur de Morgoth n'a pas pu le vaincre.



"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."


Dernière édition par Méphisto le Lun 2 Nov 2009 - 16:33, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
avatar

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Jeu 27 Mar 2008 - 15:36
SUITE, des créatures des Terres du Milieu.




-- TROLL --


Les trolls furent créées par Melkor au Premier Âge du monde, mais leur origine n'est pas connue.
Très grands, puissants et laids, ces monstres sont particulièrement stupides.
Leur peau épaisse les protège des coups, mais la plupart se transforment en pierre sous les rayons du soleil.
Ils amassent des trésors, tuent pour le plaisir et mangent Homme, Hobbit, Nain ou Elfe dès qu'ils peuvent.

-- OMBRE AILEE --



Les Ombres Ailées peuvent être considérées comme des Dragons, elles naquirent dans les profondes Ténèbres du Mordor afin de servir de coursier ailés aux Nazgûls. Elles glacent le coeur de quiconque les croisent, et leurs cris sont extrèment stridents, insuportables.

-- Les Nazgûls -- ( Disparus lors de la destruction de l'Anneau Unique) --

" Neufs anneaux pour les Hommes Mortels destinés au trépas… "
Ces créatures terribles sont les neufs princes corrompus devenus esclaves des Anneaux magiques des hommes et sont devenus les lieutenants de Sauron. Leur roi-sorcier est Angmar, qui provoqua la chute des royaumes des Dùnedains du Nord.
Lorsque Sauron apprit que l'Anneau Unique avait été retrouvé, il les envoya sous la forme de Cavaliers Noirs pour poursuivre Frodon et ses amis. Leurs montures étant détruites lors du passage du gué du Bruinen, ils disparurent des mois pour revenir sur de nouvelles montures volantes ressemblant à des ptérodactyles.
Les Nazgûls sont très puissants ; la nuit, leur pouvoir égale presque celui de Gandalf. Ils sont traditionnellement les messagers et les éclaireurs de Sauron, quelquefois les chefs de ses armées. Ils ne peuvent être blessés que par des armes spécialement enchantées, qui fondent souvent quand elles les touchent.
Corrompus par les Anneaux de pouvoir, ils sont invisibles à l'œil nu et l'on ne peut les discerner que grâce à leurs vêtements noirs. Leur sens de l'odorat est extrêmement développé, mais ils semblent pratiquement aveugles.
Leurs cris perçants terrifient toutes les créatures vivantes…




-- Les Ents --


Bergers de la forêt, ils sont les plus anciennes créatures de la Terre du Milieu. Ces bergers des arbres sont des esprits de la nature à forme d'arbre, protégeant les forêts des déprédations des hommes. Ils sont nés en même temps que les Elfes, qui leur apprirent à parler.
Les Ents-femmes s'occupaient des arbrisseaux, des herbes, des arbres fruitiers et des fleurs, tandis que les Ents soignaient les grands arbres, et tout spécialement les vieilles forêts.
On dit que ce sont les Ents-femmes qui apprirent l'agriculture aux hommes, mais leurs jardins furent détruits et elles disparurent. A l'époque du Seigneur des Anneaux, les Ents vivent dans l a forêt de Fangorn, vieillissant sans l'espoir d'avoir des enfants.

Certains " s'arbrisèrent ", cessant de bouger et de parler, mais d'autres restèrent vifs et alertes, suffisamment pour assiéger et détruire Isengard, la forteresse de Saroumane, après la venue de deux Hobbits malins qui leur ouvrirent les yeux.

Les Ents ressemblent à un croisement entre une espèce d'arbre bien particulière et un homme. Ils s'occupent des essences auxquelles ils ressemblent et leur personnalité reflète leur arbre préférentiel. Leur peau est extrêmement coriace, mais ils craignent le feu. Ils réfléchissent lentement et n'agissent pas très rapidement. Mais s'ils sont irrités, ils peuvent concentrer leur force de la nature de plusieurs siècles en quelques secondes, brisant des rochers et déplaçant rapidement de grandes quantités de terre

-- Les Istaris --







Vers l'année 1000 du Troisième Âge survinrent en Terre du Milieu les Istari, les mages .
Ils avaient l'apparence d'hommes avancés dans l'age , mais encore robustes. Mais ils n'étaient ni des Hommes ni des Elfes . Ils venaient en réalité d'au-delà des Mers et ils étaient des émissaires des Valars , les seigneurs d'Occident .
Leur but était de contrer Sauron ,le maiar , sans toutefois pouvoir l'affronter directement puisqu'ils étaient de même rang. Il leur était ainsi interdit de l'affronter directement , puissance contre puissance , ou de chercher à gouverner les Elfes ou les Hommes par la force ou par la peur .

On en connaît cinq parmi eux qui étaient de rang plus important : Le premier qui arriva avait grande allure et noble maintient, et la voix très suave .Il fut tenu comme le premier de son Ordre.
Puis vinrent deux autres , vêtus de bleu , et un qui avait un habit couleur de terre. Le dernier était plus petit que les autres, plus âgé d'aspect. Il avait les cheveux gris et la vêture grise, et il s' appuyait sur un bâton .
Le blanc messager , le premier , fut connu sous le nom de Curunir chez les Elfes , de Saruman chez les Hommes du Nord. Saruman trahit aussi sa Haute Mission , cherchant à évincer Sauron pour le remplacer . Mais il fut pris dans les rets de cet esprit ténébreux, plus puissant que lui.
Le dernier venu fut appelé par les Elfes Mithrandir , le gris Pèlerin , et Gandalf par les Elfes du nord " l'Elfe au bâton ".
Après la chute de Sauron , il s' en alla pour toujours au delà des Mers. Mais dans le monde de Tolkien, la magie est bien présente (bien qu'elle diffère de la magie telle qu'Harry Potter par exemple) et les Mages sont appelés "Ithryn"
--

Uruk Haï



A l' origine, les Uruk Haï sont des créatures de Sauron, Saroumane n' a fait que leur apporter des améliorations génétiques. Ils sont plus forts que les Orques de base, et capables de combattre et de se déplacer le jour.
J.R.R. Tolkien ne donne pas leur origine exacte, contrairement à l'adaptation cinématographique de Peter Jackson (voir ci-dessous).
Bien qu'ils soient l'œuvre de Sauronet commencent à parcourir la Terre du Milieu en 2475 du Troisième Âge (vers la fin du règne du surintendant Denethor Ier avec leur apparition la première fois en Ithilien et leur assaut destructeur sur Osgiliath, ils furent également employés par Saroumane qui les multiplia et les améliora génétiquement de manière a créer de véritables monstres. Ainsi, un détachement d'éclaireurs Uruk-haï de Saroumane attaquèrent la Communauté de l'Anneau à Amon Hen et furent responsables de la mort de Boromir ainsi que de l'enlèvement de Merry et Pippin.
A la Bataille de Fort-le-Cor, ils combattent à l'aide d'armures lourdes, de casques, d'arbalètes, de piques, de sabres, et d'échelles.
Très liés au sein d'une même compagnie, les Uruk-hai sont cependant hostiles aux autres Orques, avec lesquels ils se battent à la moindre occasion pour affirmer leurs supériotité face aux troupes de Sauron qu'ils surnoment " Rats de Morgul" ; c'est d'ailleurs cela qui permit à Merry et Pippin, dans l'intrigue du Seigneur des Anneaux, de s'échapper : ils auraient été conduits directement en Isengard si les Orques du Mordor n'avaient pas insisté sur la pause près de Fangorn (ce qui permit aux Rohirrim de les massacrer). Frodon et Sam, quant à eux, réussirent à s'échapper de la tour de Cirith Ungol grâce à un combat survenu entre les compagnies de Cirith Ungol et de Minas Morgul au sujet de la cotte de mailles de mithril portée par Frodon.

Loup-garou

Dans l'oeuvre de J.R.R. Tolkien, les loups-garous sont des créatures féroces possédés par des esprits terrifiants qui parcourait le Beleriand durant le Premier Age. Ils sont au service de Sauron, alors grand lieutenant et le plus terrible des serviteurs de Morgoth. On l'appelait le Seigneur des Loups-garous
Deux ans après la bataille de Dagor Bragollach, Sauron pris d'assaut la tour de Minas Tirith, sur l'île de Tol Sirion. Celle-ci devint alors un lieu maudit qu'on appela Tol-in-Gaurhoth, l'Ile des loups-garous.

Kirinki

Les Kirinki étaient une espèce d’oiseaux vivant sur Númenor, et très probablement en Aman également. On peut supposer que s’ils ne furent pas apporter par Yavanna lors de la conception de l’île, ils le furent par les Eldar venant de Tol Eressëa, qui amenèrent de nombreux présents aux Númenoréens.
Ils étaient plus petits que des roitelets, et leur plumage était d’une vive couleur rouge. Quant à leur chant, il était si aiguë que l’oreille humaine pouvait tout juste le percevoir.

Être des galgals

Dans le monde imaginaire de J.R.R. Tolkien, les Êtres des Galgals sont des créatures maléfiques. Ils étaient au départ des esprits sans corps venant de l'ancien royaume d'Angmar et cherchant des caches à hanter. Ils s'installèrent sous des galgals (tumulus funéraires), d'où leur nom et celui de la région où se trouvent ces tertres, les Hauts des Galgals.
Ces créatures peuvent briser la volonté des mortels et ont le pouvoir de changer de forme et d'animer n'importe quel corps. Ils apparaissent le plus souvent comme des fantômes à la voix hypnotisante. Les victimes hypnotisées n'avaient plus de volonté propre et se laissaient conduire dans les tombes. Dans Le Seigneur des Anneaux, Frodon Sacquet et ses compagnons sont capturés par un Être des Galgals. Ils se retrouvent à l'intérieur d'une de ces tombes et y découvrent maints trésors. Les Êtres de Galgals sont très sensibles à la lumière et n'apparaissent que la nuit.

Semi Orque



Saroumane semble avoir élevé ses propres Orques modifiés, en croisant des Orques avec des Hommes, probablement des Dunlendings, pour obtenir des « Hommes-orques » et des « Orques-hommes », ce qui est dit être « son acte le plus abject ». Ces Semi-orques ressemblent beaucoup à des Hommes, mais au teint olivâtre et aux yeux louchants.

Huorns


.


Les huorns sont des êtres qui ont une forte ressemblance avec des arbres, qui vivent dans la forêt sous la surveillance des Ents ; en fait les huorns sont soit des arbres qu'on a sorti de leur long sommeil végétatif, soit des Ents qui ont longuement glissé dans le sommeil.
Les huorns qui sont libres de toute corruption vivent dans des bois égayés par les chants des oiseaux, les rayons de soleil et les vastes clairières. Les huorns, qu'ils soient bons ou mauvais peuvent accepter de se battre s'ils sont commandés par un Ent. La plupart parle l'entien et comprenne le ouistrain.
Les remarques de Merry dans les Deux Tours de Tolkien, apportent une lumière nouvelle sur la nature des huorns :
" Sylvebarbe ne veut pas dire grand-chose à leur sujet, mais je crois que ce sont des Ents qui sont devenus presque comme des arbres, quant à l'aspect tout au moins. Ils se tiennent çà et là dans la forêt où à sa lisière, silencieux, observant sans fin par-dessus les arbres ; mais au creux des plus sombres vallées, il doit y en avoir des centaines et des centaines, je pense. "
" Il y a en eux un grand pouvoir, et ils semblent susceptibles de s'envelopper d'ombre : il est difficile de les voir bouger. Mais ils le font. Ils peuvent se mouvoir très rapidement, s'ils sont en colère. On est là immobile à observer le temps, par exemple - ou à écouter le bruissement du vent, et on s'aperçoit soudain qu'on est au milieu d'un bois avec de grands arbres qui t^tonnent tout alentour. Ils ont conservés une voix et ils peuvent s'entretenir avec les Ents - c'est pourquoi on les appelle huorns, dit Sylvebarbe- mais ils sont devenus bizarres et sauvages. Dangereux. "

Le sanglier de Everholt

Le sanglier de Everholt était une énorme bête, habitant les bois de Firien. Il fût tué par Folca, Roi du Rohan en 2864 3A. Malheureusement, cet exceptionnel chasseur meurt des suites des blessures infligées par les défense de la bête.




Le guetteur




Il existe dans les profondeurs de la terre des créatures que nul n'a jamais aperçu, ni même imaginé. Il en va de même des créatures des eaux profondes. A la porte ouest de la Moria, les compagnons de l'Anneau firent une rencontre à laquelle il ne s'attendait pas. La créature qui saisit le pied de Frodo et l'entrâina vers le lac était une sorte de poulpe géant vert pâle, lumineux et humide. Elle était munie de longs tentacules sinueux et agiles, capables de saisir des objets ou des personnes et dégageait une odeur pestilentielle.
C'était une créature maléfique qui semblait douée d'intelligence, mais on ignore complètement si elle œuvrait au service de Morgoth, de Sauron... ou pour son propre intérêt. On ignore également s'il existait d'autres représentants de cette espèce originale et inquiétante. En tout cas, elle semblait attirée par le mal qui émanait de l'Anneau.

— “J'ai senti la proximité de quelque chose d'horrible dès le moment où mon pied a touché l'eau,” dit Frodo “Qu'était la chose où y en avait il beaucoup ?”
— “Je n'en sais rien,” répondit Gandalf; “mais les bras étaient tous dirigés vers un même but. Quelque chose a rampé, ou a été tiré, des eaux sombres sous les montagnes. Il y a dans les profondeurs du monde des êtres plus anciens et plus répugnants que les Orques.”
J.R.R.Tolkien, Le Seigneur des Anneaux.


Les beornides ( changeur de peau )





Beorn était le chef des Beornides, tantôt un homme imposant et musclé, barbu et brun, tantôt un ours noir, car il était un changeur de peau. Il vivait près du Carrock, entre les Monts Brumeux et la Forêt Noire avec des animaux fantastiques aux comportements étranges, tels que des abeilles gigantesques, des bovidés, des moutons, des chevaux, des poneys, des chiens,…

Malgré son côté asocial, il était un homme bon, et il donna gîte et protection en l'an 2941 du Troisième Âge à Thorin II et aux Nains de sa compagnie dont Bilbo Sacquet et Gandalf faisaient aussi partie. Il leur fournit également des poneys.

Ennemi acharné des Orques et des Wargs, il aida les Nains, Elfes et Hommes lors la Bataille des Cinq Armées, tuant le chef ennemi Bolg afin de protéger la dépouille du défunt Thorin II.
A la suite de cet évènement, il rentra avec Bilbo et Gandalf chez lui où ils fêtèrent Noël avec de très nombreux Hommes de la région qui avaient répondu à leur appel.

Il devint le roi d’un grand territoire entre la Forêt Noire et les Monts Brumeux, et ses descendants eurent aussi la capacité de se transformer en Ours. Son fils Grimbeorn lui succéda à sa mort.





Merci de m'avoir lu, je reste disponible pour toute critique ou renseignement par Mp. A bientôt en terre du Milieu !


"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
avatar

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Mar 11 Mai 2010 - 11:46
Deux petits ajouts concoctés par notre brave Isilo:

Le cerf enchanté




Plutôt rares et insaisissables, les cerfs enchantés sont source de fascination pour les Quendi de la Forêt Noire du Nord. De couleur noir ambré ou d'un blanc immaculé, souvent éblouis sont ceux qui eurent la chance de les apercevoir de leur vivant. Étant d'une étonnante rareté, la plupart des chasseurs qui croisent leur route sont confrontés à une grave décision: poursuivre l'animal ou le laisser aller.

L'écureuil noir de la Forêt Noire




Les ténèbres et la constante obscurité de la Forêt Noire peut parfois donner naissance à d'étranges créatures. Tel est le cas de l'écureuil noir. Ressemblant étrangement à un rongeur bien ordinaire, le petit animal arbore un pelage noir comme la nuit. Nullement menacé par quelconque prédateur, l'écureuil est peut-être un des animaux les plus discrets de toute la forêt. On dit que son apparition en Terres-du-Milieu résulterait peut-être de l'emprise maléfique du Noir Seigneur sur le monde...


"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bestiaire
» ~ Le Bestiaire ~
» Page 2 ¤ Le Bestiaire de Oo-Spn
» Le Bestiaire
» 05. Bestiaire des Créatures et Animaux en tous genres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Contexte-
Sauter vers: