Le Sud au Nord

Aller en bas 
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Ven 4 Avr 2008 - 19:09
On voyait d'abord un grande trainée d'herbe aplatie, de terre retournée, de buisson arrachée, et de temps à autre les restes d'un immense camp : des feux consumés, des tentes abandonnées. Qui avait laissé ces immenses stigmates dans les plaines? Sans aucun doute un grand nombre de personnes... un armée?

Oui. Une armée. Une immense armée venue du Sud, qui était passée devant la Cité Blanche, imperturbable. une immense armée qui s'était vue en partie réduite après une défaite en Rohan. Une immense armée qui souffrait à présent du froid. une immense armée qui montait vers le Nord.

Le Sud montait au Nord.

* *
*

C'était le soir, tard. Ils s'étaient finalement arrêtés pour quelques heures de repos rudement gagnées par tous ces humains habitués à la chaleur des déserts, à la morsure du soleil et aux irritations du sable. Toutes ces contraintes de leur pays, qu'ils leur étaient arrivé de maudire, ils les regrettaient désormais. Mais ils étaient les Forts, et la Gloire les attendait plus loin. Alors ils ne se plaignaient pas en réchauffaient comme ils le pouvaient leurs membres engourdis.

Rien ne pouvait les arrêter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Dim 6 Avr 2008 - 18:13
Ils arrivaient à la frontière de la Comté. Bien entendu, ils était hors de question de s'y arrêter pour la détruire, et ce au grand dam de certains, qui auraient bien aimé s'amuser un peu avant les choses sérieuses. Mais cela n'empêchaient pas quelques soldats de plaisanter sur quelques assauts qui auraient pu avoir lieu et leur réussite certaine. Toutefois, ces plaisenteries étaient-elles seulement destinées à détendre l'atmosphère? les rires étaient-ils forcés? Possible, car même si personne ne doutait de la victoire finale, rare était ceux qui la croyait aisée. Le combat serait rude, et la Comté était donc un sujet de plaisanterie facile.

Donc la Comté hobbite qui ne présentait pas de danger, serait épargnée, pour l'instant. Mais le destin de Bree prêtait plus au doute pour les dirigeants. Certes, ce n'était qu'une bourgade, un petit village de commerçants, mais des hommes en armes y résidaient. C'était donc potentiellement dangereux. Que faire? Mener une expédition punitive pour écarter définitivement le danger ou bien ignorer la ville en espérant qu'elle en fasse autant, et ainsi gagner du temps.

Oui, en effet le doute planait, et l'espoir de faire couler du sang ne disparaissait pas chez les plus cruels... soit un grand nombre de soldats. Mais une décision allait être rapidement prise, en effet l'armée se rapprochait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Lun 14 Avr 2008 - 12:27
Ca y était, la décision avait été prise. Bree ne serait pas épargné. Un contingent de cavalerie se détacherait de l'armée pour allait mettre hors d'état de nuire la bourgade.

Cette décision, dans les rangs, ne plaisait pas à tous. En fait la plupart étaient déçus, car seulement un petit millier d'hommes avaient été choisis pour cette expédition punitive. la jubilation de ces chanceux provoqua même quelques disputes dans les rangs, vite calmées par quelque contremaitre dont personne n'avait osé défier l'autorité. Il était intéressant de remarquer comment, dans ce genre de situation, un ou deux hommes, par leur autorité, pouvaient contrôler un cinquantaine de personnes, parfois plus. et cela seulement munis de fouets. Bien sûr, ils avaient le soutien de leurs supérieurs, mais eux-même n'étaient-ils pas qu'une poignée? L'armée, si elle décidait de se rebeller, ne courrait presque aucun risque, et pourtant l'obéissance et l'ordre avaient été maintenus jusque là. Oui, en effet, c'était une chose intéressante à remarquer...

C'est donc ainsi qu'aucun trouble majeur ne vint perturber l'avancée de l'armée, et le petit détachement de fortunés se dirigea vers l'Ouest pour mener un combat qui s'annonçait gagné d'avance, sous les regards jaloux de leurs compagnons d'arme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» au pôle nord
» Dans le Nord, il n'y a pas que des corons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: La Comté-
Sauter vers: