La taverne de Mazarbul

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 6 Avr 2008 - 18:45


C' est avec joie que les enfants retrouvèrent l' elfe qui les avait menés jusqu' à la cité blanche et ils se mirent à lui raconter tout ce qu' ils avaient fait depuis qu' il l' avait perdu de vue. Adonor n' eut pas très l' air content lorsque Marach raconta l' histoire de la dague mais il rit cependant de bon coeur en imaginant la tête du Capitaine Nogard devant son bureau dévasté.
Le récit de toutes leurs aventures prit un certain temps et ce faisant, ils avaient marchés un long moment sans réellement regarder vers où ils allaient.
Marach s' arrêta subitement :

- Heu ...... N' est où là ??

Alors que les autres lui répondaient par la négative indiquant qu' ils n' en avaient pas la moindre idée, il tournait sa tête de tout côtés, cherchant à se repérer, mais l' endroit ne lui disait rien non plus. La ruelle était étroite, plutôt sombre et peu fréquentée. Le groupe continua néanmoins sa progression, espérant débooucher dans une autre rue un peu moins lugubre et plus animée.
Après un moment, Marach y alla de nouveau de ses interrogations :

- Zut de zut de plumes de Bourzoufe !!! z' me d' mande bien s' qu' on fait ici !! La nuit va pas tarder à tomber et z' ai aucune idée de comment on va r' trouver la tour de sa sérénissime Mithrandir ...

Alors qu' ils arrivaient en fin de ruelle, ils bifurquèrent une nouvelle fois et la nouvelle artère n' etait pas beaucoup plus engageante que celle qu' ils venaient de quitter. Quelques mètres plus loin, alors que le groupe était totalement désorienté, Marach s' approcha de ce qui ressemblait à une taverne ...
Adonor indiqua aux enfants ce qui était écrit sur l' enseigne :



- Bon ben ..... N' a pas l' choix !! faut rentrer là pour d' mander not' chemin !! Z' ai soif en plus pis faim aussi !! Hey Ado' t' as un peu d' pièces ??...

Sans attendre, Marach poussa la porte de la taverne qui s' ouvrit dans un grincement sinistre ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Dim 6 Avr 2008 - 19:07



Alors que Marach tentait de discerner l'interieur de la taverne Bahrin, pleinement confiant, s'avança dans les ténèbres de la Taverne de Mazarbul. Mais a peine avait t-il fait un mètre à l'interieur qu'il disparut à la vue de tous. Et derrière le petit garçon poussa un cri terrifiant.

Alors qu'il se mirent tous en garde, la petite tête de Bahrin passa dans la lumière.

"He! J'vous ai fais peuuur!!"

Fier de son petit tour le garçons riait de bon coeur quand soudain un énorme bonhomme arriva derrière Bahrin qui lui arrivait aux genoux. Sa sombre barbe était plus que fournie mais son crâne était chauve et une lueur étrange brillait des ses yeux verons, et sa peau semblait aussi pâle que les murs de la cité.

Bahrin vit Blandine et Marach reculer. Et les yeux d'Adonor se levèrent et sans doute sa main était prête à se saisir de son arme.

Bahrin se retourna. Et lui devait se pencher en arrière pour apercevoir le visage de l'homme. Ce dernier s'accroupit, et même assis ainsi il restait bien plus grand que le petit Bahrin. Et sa voix était celle d'un homme qui n'avait pas mué.

"Qu'est ce qui vous amène ici les enfants?!"

Et sur ce, un sourire géant s'étira sur le visage de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonor
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 23
Localisation : À la Cité des Rois!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 364 ans
- -:

Dim 6 Avr 2008 - 19:41
HRP//Beau travail de paint Lau' Wink//HRP

Adonor regarda le géant devant lui... Il ne lui faisait pas confiance et était bien décidé à les défendre, lui et les enfants, si le besoin s'en faisait sentir... Jusqu'à sa mort s'il le fallait...

-Bonsoir monsieur... Euh... Nous nous sommes perdus et nous venions simplement demander notre chemin... Pourriez-vous nous indiquer la direction à prendre pour aller vers l'auberge euh... dont j'ai oublié le nom, mais... comment retourner au centre de la cité?

Les yeux de l'elfe lançaient des éclairs au géant, signe pour ce dernier qu'il ne devait pas tenter une attaque. Plusieurs clients les avaient rejoints, formant un cercle étouffant autour des nouveaux arrivants... Et le cercle se resserrait de plus en plus sur eux... La main d'Adonor se dirigea lentement vers la garde de son épée, prêt à se défendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stavingar.forums-actifs.net/portal.htm
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 6 Avr 2008 - 21:52


- Fout moi c' te racaille dehors !! C' est encore des mendiants ...

Un vieux nain venait de faire son apparition et tous s' écartèrent à son arrivée. Il avait l' oeil menaçant, un ventre énorme et la barbe si longue qu' elle était enroulée autour de se qui semblait être un os et l' espèce de chignon de barbe ainsi constitué formait une grosse boule de poils qui pendouillait près de sa ceinture. Une balafre large de plusieurs centimètre traversait un de ses yeux qu' il gardait fermé. Il écarta sans ménagement un de ses clients pour s' approcher du petit groupe et éructa plus qu' il ne parla :

- On aime pas les nouveaux ici !! Et les renseignements, ca se paie !! Si z' êtes perdus, bien fait pour vous ...

Il déposa un parchemin sur une table toute proche, juste sous le nez de Bahrin pour amener son index tout près du visage d' Adonor avant de reprendre en postillonant :

- J' vais t' dire une bonne chose oreilles pointues, tu prends ta marmaille avec toi et tu vire ailleurs, c' est clair ??? J' aime pas êtr' dérangé en pleine réunion ...

Et de l' arrière sortirent plusieurs hommes aux mines patibulaires, épées en avant, certain avaient une bouteille dans l' autre main. Ils riaient tout en pointant leurs armes sur le petit groupe.

Marach, discrètement, tirait sur la tunique d' Adonor pour l' obliger à reculer vers la sortie et ainsi éviter la catastrophe mais son regard fût soudain attiré vers son petit frère. Il venait de retirer ses mains de sous son pull comme si il venait d' y cacher quelque chose et avait une expression d' infini contentement sur le visage ...
Il força les traits de son visage et plongea ses yeux dans ceux de Bahrin en lui faisant signe non ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonor
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 23
Localisation : À la Cité des Rois!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 364 ans
- -:

Lun 7 Avr 2008 - 0:22
Adonor recula lentement, sans mouvements brusques, de sa propre volonté, mais aussi parce que Marach le tirait vers l'arrière. Il gardait tout de même la main sur la garde de son épée, pour pouvoir se défendre si le besoin s'en faisait sentir...

-Hé! Du calme! Je voulais simplement retrouver mon chemin! Si vous ne voulez pas nous aider, nous nous retrouverons tout seuls! Rengainez vos épées, je ne veux pas me battre ici, encore moins avec la présence d'enfants!

Il observait les sorties et tout ce qui pourrait lui être utile pour se sauver, sinon, sauver la vie des enfants en sacrifiant la sienne. Les hommes étaient saouls et ne pourraient pas combattre très bien, mais ils étaient nombreux contre lui seul! Très nombreux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stavingar.forums-actifs.net/portal.htm
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Lun 7 Avr 2008 - 9:04
Le géant s'était relevé, et le nain qui semblait aussi bourru que ses ivrognes commença à parler. Bahrin n'avait jamais vu de nain. Et il porta d'abord attention au chignon du nain qui pendouillait.

Mais il lui semblat qu'il y avait quelque chose de mieux à faire que de sauter sur boule barbue qui éructait autant qu'elle parlait.

Bahrin ne savait pas lire, mais il n'aimait pas le vilain nain. Discrètement il s'empara du parchemin et le fourra sous sa tunique. Ravi il se tourna vers son frère qui ne semblait pas autant s'amuser.

Le géant semblait un peu plus sensé que les autres et il n'avait pas d'arme. De sa voix aigüe il s'interposa entre le nain et ses "amis" et l'Elfe.

"Hem... Monsieur Marzabul personne ne dérange personne. Vous avez peut être un peu trop bu..."

Le nain se retourna vers son employé, car le géant faisait le service. Et furieux il resta muet son oeil torve se chargeant de la réprimande.

Fier de lui et fort de l'innocence de l'enfance Bahrin s'avança juste devant le vieux nain et lui sourit. Puis soudainement il lui tira la langue et courut se réfugié dans les jambes d'Adonor. Son rire clair résonna dans la petite taverne.

Et le géant rit à la plaisanterie du gamin, il fut peut être le seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Lun 7 Avr 2008 - 21:56
Le petit groupe reculait lentement, très lentement vers la porte de sortie. Le nain gardait invariablement son index tendu vers Adonor l' air de plus en plus menaçant. La remarque de Bahrin n' avait fait que le rendre plus furieux encore et la tension était à son paroxysme.
Il fallait à tout prix partir de cet endroit et Marach aurait voulu ne jamais avoir poussé la porte de cette lugubre taverne.
Le nain fît un signe de la tête à deux de ses '' clients '' qui se mirent immédiatement devant la porte de sortie et Adonor et les enfants eurent la désagréable surprise d' entendre le cliquetis d' une serrure dont on vient de fermer le loquet. Ils s' arrêtèrent de reculer.
Marach attrapa son petit frère par le pull pour le ramener dans le groupe et tous se serrèrent les uns contre les autres. Le garçonnet passa la main sous sa tunique et sentit le pommeau de la dague que lui avait confié Nâwel Rusc-Iâr.
Le nain partit d' un rire sinistre :

- Chez Mazarbul, on sait quand on y entre, mais on sait jamais quand on en sort !

Des rires tout aussi sinistre éclatèrent un peu partout dans la salle mais ils cessèrent d' un coup lorsque Mazarbul reprit la parole :

- On garde la fille !!! J' pense que qui vous savez m' en donnera un bon prix ..... Les autres, OUSTE !! DEHORS !! DU BALAI !!

Une douzaine d' hommes sortirent soudain des coins les plus sombres de la taverne et se précipitèrent sur Adonor et les enfants. Deux autres se jetèrent sur la pauvre Blandine pour l' entrainer vers l' arrière ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Jeu 10 Avr 2008 - 20:35
Tout devint noir. Sans comprendre ce qui s'était passé Bahrin rouvrit les yeux. Il était dans les bras de Adonor. Derrière eux courrait Marach, et la nuit tombait sur la cité blanche. Derrière eux Bahrin aperçu le géant qui sortait de la taverne, il était suivi de quelques "amis" de mazarbul. Le géant arreta de les poursuivre, ces trois là s'en sortiraient, tant mieux. Peut être allaient t-ils donner l'alerte et le libérer de cet affreux nain qui vieux et sénile retenait maintenant une petite fille.

Alors qu'un affreux passait à côté de lui il tendit la jambe. L'homme s'étala de tout son long. De loin Bahrin avait tout vu. Et il rit, il leva sa petite main pour dire au revoir au géant qui agita la sienne. Puis il tournèrent à l'angle d'une rue. Marach avait sorti sa dague et courait à toute allure derrière Adonor. Il ne tarderait pas à tomber sur une patrouille ou sur quelques gardes qui pourraient les aider.

Le géant les vit disparaître derrière une maison. Il soupira. Le petit garçon était naïf et innocent. Il était un enfant, ignorant tout de la cruauté du monde. Mais il suffit d'un sourire pour que l'espoir naquit dans le coeur de l'eunuque asservi. L'espoir d'une vie honnête, l'espoir d'une vie libre, loin de l'ignoble Marzabul. Respirant un grand coup, le géant rentra dans la taverne. Il était bien décidé à faire tout son possible pour protéger cette pauvre gamine qui avait eu la malchance de tomber entre les pattes de son ignoble maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiana
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 29
Localisation : Là où je peux jouer...

Jeu 10 Avr 2008 - 21:50
[ Ouiinnn je suis vraiment désolée de pas avoir répondu plus tôt Sad ]




Blandine s'était vue saisit brutalement et entrainée avec violence.

Non mais pour qui ils se prenaient ces gars là, en voila des façons de traiter une femme...même en modèle réduit...Décidément la galanterie et les bonnes manières se perdent.


Blandine n'était pas du genre à se laisser faire, elle gigotait dans tous les sens, donnant des coups de pieds de tous côtés, elle cherchait à échapper à leurs étreintes brutales, mais même si elle parvint à se dégager grâce à sa petite taille, elle fut vite maitrisée, elle se mit à crier le plus fort possible.
Un des homme mit sa grosse main pleine de doigts sur son petit visage fragile pour empêcher les cris de s'échapper de sa gorge d'enfant.
Naturellement comme dans tout les cas semblables, les enfants font tous la même chose, c'est bien connu, l'imbécile qui cherche à les bâillonner avec une main se croit plus fort et plus intelligent et ne prend pas garde à un tout petit détail, une lueur perfide et maligne qui s'allume dans les yeux d'un enfant qui se sent en danger et qui invente tout ce qu'il peut pour se libérer.
Le débile qui a osé poser sa main sur la bouche de Blandine n'échappe pas au stéréotype, et soudain on entend un hurlement et l'homme se tient la main d'où perlent quelques larmes de sang.


- La peste! Elle m'a mordu!

Et Blandine n'échappe pas non plus (y'a pas de raison héhéhé) à la punition justifiée et qui se résume par: "BLAMMM"
Une gifle à faire pleurer de douleur...

Cette petite scène eu pour effet de faire rire le nain perfide qui lança au garde:


- Tu la tiens maintenant?

Un grognement de l'interpellé fit comprendre à Marzabul qu'il n'avait pas de souci à se faire à se sujet, mais le garde continua à regarder le petit peu de sang qui coulait de sa grosse main, ce qui fit naître de la bouche du nain un nouveau rictus et une nouvelle parole cinglante gicla de ses lèvres pincées:

- Ca va tu t'en remettras? Elle n'a pas la galle j'espère...

Blandine pleurait toujours de douleur à cause de la mandale qu'elle venait de prendre, mais aussi parce qu'elle avait peur...Qu'est-ce que ces pervers allaient-ils lui faire?


---------------------------------------------------------------------

On peut dire que Chiana avait l'art de tomber sur les gans qui eux-même avaient l'art de se fourrer dans les pires guêpiers.

Elle avait quitté Conry et espérait bien le revoir rapidement. Il lui avait dit qu'il logeait à l'auberge.
Elle savait qu'il y en avait plusieurs, mais elle voyait bien ce Monsieur Muscle chez ce gros balourd de nain.

Elle allait tourner u détour d'une rue qui lui donnerait accès à l'entrée de l'établissement de cet ignoble Marzabul quand elle aperçu des silhouettes qui semblaient pressées de quitter les lieux.

La jeune femme reconnu alors les deux enfants qui avaient été si admiratifs de sa prestation avec Conry. Mais il manquait la petite fille...Qu'était-elle devenue? Et pourquoi semblaient-ils fuir? Pourquoi l'un d'entre eux tenait cette dague?
Ils étaient accompagnés d'un elfe qui apparemment ne savait guère où aller.

Elle leur fit signe de la main et se dirigea vers eux:


- Youhou! Attendez-moi!

Elle les accosta avec un grand sourire:

- Je vous reconnait vous êtes les enfants qui regardaient mon numéro et celui de Monsieur Muscle. Mais où est la petite fille? Quoi vous fuyez? Comment vous appelez-vous? Chiana peut vous aider, elle connait bien la ville.

Son beau sourire, ses yeux emplis d'innocence et sa posture (jambe à moitié fléchies, comme d'hab') montrèrent à ses interlocuteurs qu'elle n'avait pas toute sa tête, mais elle avait l'air honnête et dépourvue de toute mauvaise intention.
Elle avait déversé un tas de questions et maintenant elle tournait autour de l'elfe qui tenait le petit garçon tout en humant l'air autour de lui...tel un chat...

Elle voulait jouer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonor
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 23
Localisation : À la Cité des Rois!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 364 ans
- -:

Jeu 10 Avr 2008 - 23:47
Adonor, voulant sauver TOUS les enfants, tira son épée, puis dit:

-Marach! Emmène Bahrin dehors! Utilise ta dague si on vous attaque! Je sais que je te demande de tuer s'il le faut! J'en ai honte, mais il faut que je sauves Blandine et pendant ce temps là, je peux pas vous protéger! Mais restez près d'ici, je ne peux pas vous chercher partout dans la ville encore...

Il se retourna, sachant que Marach ferait ce qu'il demande. Il était seul pour combattre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stavingar.forums-actifs.net/portal.htm
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Ven 11 Avr 2008 - 13:28
Alors que des assaillants sortaient de tout les recoins de la taverne, Adonor n' eut finalement pas d' autres choix que de reculer en empoignant le petit Bahrin qui était menacé par un sbire de Mazarbul particulièrement agressif. Marach était resté coller à lui, l' obligeant à fuir car le combat était trop inégal et c' est une mort certaine qui attendait l' elfe si il restait seul.
Il valait mieux sauver deux enfants que pas du tout ...
La petite Blandine n' avait pas eu la chance de pouvoir sortir de la sinistre taverne. Elle était prisonnière de la bande à Mazarbul et la seule solution pour la sortir de là, c' était de revenir avec des renforts ...
Marach, tout essoufflé demanda à Adonor de s' arrêter de courir, ils étaient assez loin de la taverne maudite et personne ne les suivaient plus. Il s' assit sur le trottoir, regardant la dague que lui avait donné Nârwel qui brillait faiblement sous la pâle lumière de la lune, après quelques secondes il fondit en larmes.

- Blandine ... L' est restée .... L' est restée toute seule .... L' est restée toute seule avec les méchants ... Z' aurais zamais dû entrer l' dedans .... Zamais .... Zamais, zamais ....

C' est alors que survint l' étrange acrobate dont ils avaient admirés les numéros époustouflant un peu plus tôt dans l' après midi. Marach sécha immédiatement ses larmes à son arrivée en tournant la tête, pas question de chougner devant une fille, ce serait trop la honte ! Tentant de reprendre contenance, il demanda :

- N' a des gros problèmes, pis ma copine Blandine encore plus, l' est retenue prisonnière dans une taverne un peu plus loin !!! ... L' est pas avec toi Monsieur muscles ?? N' aurait eut bien b' soin d' lui maintenant ! ... L' aurait p' tèt pu nous aider ... Ado', l' a fait tout c' qu' il a pu mais ... malgré tout son courage, Z' étaient au moins quinze et lui, l' était tout seul ...

Puis, se tournant vers Adonor :

- Ado', t' as été formidable et c' est grâce à toi si Bahrin et moi, on est sorti vivant d' chez l' affreux nain ... Faut pas t' en vouloir pour Blandine, t' avais pas l' choix ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Ven 11 Avr 2008 - 18:50
Plus tôt dans le journée, Ewan avait retrouvé Alfred à la carriole. Celui-ci somnolait couché sur la banquette.
Alfred était un homme d'une trentaine d'années, et de haute taille. Depuis près de 15 ans aux côtés d'Ewandor, il était son plus fidèle fidèle serviteur.

Ewan le réveilla, et les deux hommes eurent une discutions. Durant l'absence d'Ewan, Alfred avait été faire un tour en ville, et ses pas l'avait mené vers une sombre taverne... (on ne chasse pas le naturel)... Et a première vue, cette taverne convenait parfaitement pour un premier contact avec la racaille du coin ... Il fut donc décider qu'Ewan irait y faire un tour...

***


La porte de la taverne s'ouvrit et un souffle de vent, remuant la fumée en suspension. Le silence se fit dans la salle, et les regards se tournèrent vers l'entrée. L'effet produit laissait croire qu'un puissant guerriers aux moultes victoires entrait dans la taverne tel un conquérant respecté de tous. Mais au lieu de l'Hercule décrit, un vieillard couvert d'une longue cape brune (le connaisseur pouvait reconnaitre là la coupe dite Jedi) se tenait sur le pas de la porte.
Il clopina vers le bar sans poser un seul regard sur les clients, ici, le moindre coup d'œil de travers vous emmenait directement a la case caniveau en passant par la case couteau entre les deux omoplates.
Loin d'être effrayé, Ewan s'amusait même de cette idée. Il avait toujours adoré ce genre de lieu.

"Un demi, tavernier!" commanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Ven 11 Avr 2008 - 19:45
Il faut dire qu'il y avait une sacrée différence entre le nain et l'eunuque. L'un était mauvais et petit, l'autre pourrait être bon et avait les mensuration d'une montagne. Mais ce dernier était asservi au service. C'est donc lui qui amena à l'étranger sa commande. Il baissa pour passer un coup de chiffon sur la misérable et crasseuse table à laquelle s'était assis le vieillard.

En même temps Mazarbul enmenait avec son sbire Blandine dans une pièce adjacente. Et vu le caractère de la petite, tout les clients profitèrent du spectacle. Mais aucun consomateur n'osa en rire. Peut être le vieillard. aurait t-il ce cûlot? Mazarbul avait beau être dangereu et sénile, il n'en était pas moins ridicule. Et seul le rire enfantin de l'eunuque tinta.

Lui pouvait rire, car même s'il était assujetit à Mazarbul, le vieux nain avait besoin de lui. Autant que, malheureusement, le géant était débiteur de Mazarbul.

Puis se tournant vers le vieil homme.

"Pensez à payer avant de partir... C'est 3£."

Et il retourna derrière son misèrable comptoir, guettant les cris dela petite fille qu'il avait du mal à supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Ven 11 Avr 2008 - 21:31
Peu après avoir passé sa commande, Ewan pris ses aises. Son entrée s'était bien passée, dans ce sens que personne n'avait vraiment fait attention à lui.

Des cris aigus dans le fond de la salle attirèrent sont attention. Il jeta un œil et aperçu un nain grognon ainsi qu'un homme pas vraiment plus sympathique aux prises avec une fillette. "Aux prises" est l'expression correcte, car au final, c'était clairement la fillette qui dominait.

Un géant apporta la commande. Et Ewan se détourna de la scéne. Il porta la boisson à ses lèvres et bu quelques gorgées.
Dieu sait si durant toute sa vie, il en avait bu de la bière. Depuis les délicieuses boissons maltée de la Comté jusqu'au putride jus des Gobelins, en passant par les lourdes pintes riche en houblon des nains. Mais dans l'immonde, Ewan n'avait jamais rencontré semblable nectar; Prenons un troll, admettons qu'après avoir mâchouillé nonchalamment quelques gobelins bien faisandés depuis quelques semaines, il boive son propre jus de slip (avec un troll, on peut s'attendre a tout...), il digère le tout... Il y a aucun doute que son urine face office d'eau claire aux côtés de cette bière.
Et pourtant... son gout tout aussi horrible qu'il soit avait quelques chose de fascinant qui poussait le consommateur a finir le verre, voire a en commander un deuxième. Comme si le corps ne pouvait croire qu'il avait bien gouté pareille horreur, il qu'il voulait s'en assurer.. Impressionnant...

Ewan reporta son attention sur les cris aigus. La fillette s'attachait désormais fermement de ses petites mains à la barbe du nain. Le sbire tirait la fillette par les pieds pour lui faire lâcher prise, ayant pour seul effet la faire serrer plus. Le nain quand a lui exprimait sa douleur en vociférant des insultes folkloriques.
Le silence régnant dans la salle ne faisait qu'ajouter a la situation comique.
Ewan ne put s'empêcher de ricaner de la situation tout en sirotant sa bière (si t'en es qu'il est possible de siroter un verre de béton au verre pilé...), attirant de se fait l'attention sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Sam 12 Avr 2008 - 11:50
Sur les indications de Chiana, le groupe s' était engagé sur le bon chemin pour retourner au centre de la cité. Là, sur une petite place, assis en rond près d' une fontaine et sous le clair de lune, ils parlaient entre eux cherchant le meilleurs moyen de libérer Blandine des griffes de Mazarbul.
Qui serait passé à côté de la fontaine à ce moment, aurait été des plus surpris de voir ce groupe hétéroclite, composé d' un enfant de dix ans, un autre d' environ trois, accompagnés par un grand et fièr elfe et d' une fille dont l' attitude semblait aussi particulière que son accoutrement.
La nuit était déjà fort avancée et le petit Bahrin s' était déjà endormi puis reveillé à plusieurs reprises dans les bras de Marach.
Il venait de se réveiller une nouvelle fois lorsqu' il fît signe à son frère qu' il avait besoin de ... Enfin, un besoin pressant ...

- Pipi !! Indiqua Marach aux autres en s' éloignant pour aider son frère.

Alors que Marach aidait son frère à remonter son pantalon, il aperçut quelque chose qui dépassait du pull de Bahrin et se frappa soudain le front se remémorant la scène où le petit avait glissé quelque chose sous son pull alors que Mazarbul menaçait Adonor.
Il regardait son frère en coin, se demandant quand Bahrin aurait l' intention de lui dévoiler son petit larcin. Tout en revenant vers le groupe, n' y tenant plus, il demanda d' une voix douce :

- Dis moi, Babar, qu' est ce que c' est que l' bidule que tu caches sous ton pull ? C' est un machin qu' t' as pris à la taverne ? Un truc au vilain nain ? Ze l' sais, t' ais vu le prendre !! J' l' avais completement oublié, Tu veux bien me montrer c' que c' est ??


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 12 Avr 2008 - 13:33
Claquant la porte et enfonçant la clé dans sa barbe après en avoir donné un double tour, le nain posa sur le vieil homme son oeil presque unique, étant donné qu'un mauvais coup de jadis l'avait quasi éborgné. Qu'elle en était l'origine ? On pouvait facilement formuler quelques théories, pour peu qu'on connaisse un minimum l'antiphatique Mazarbul.

Il vint planter sa face peu ragoûtante devant le visage du vieil homme déjà titillé par le goût de sa bière. Si le nain était sans doute davantage âgé qu'Ewandor, il gardait un côté énergique de par son énervement constant et ses interventions franches et bourrues, comme tout nain.

Mazarbul commençait peut-être à avoir mal au cou, vu qu'il était obligé de lever la tête pour déverser son regard mauvais sur le vieillard, mais qoi qu'il e soit, il finit par parler :

"Problème l'ami ? Ici c'est chez moi, et si je décide de foutre quelqu'un dehors, je le fais... Alors surveille ta langue, moi j'ai des affaires à faire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Sam 12 Avr 2008 - 14:23
Tout au long de sa carrière, Ewan s'était constitué un code du banditisme, et des relations entre truands. Dans le haut de la liste, revenais deux articles;
-discrétion
-respect

Il venait d'outrepasser le premier en ricanant des affaires du nain. Et maintenant, celui-ci le menaçait... Si il voulait jamais se faire un place parmi cette racaille, Ewan devait suivre le second article et se faire respecter.

Il baissa les yeux sur le nain et lui répondit;

"Allons mon brave calmez-vous... A part le gout de cette bière, je n'ai aucun problème, par contre, vous ne pouvez pas nier les vôtres..."

Il était fort probable que ces paroles irritent Mazarbul au plus haut point. Ewan en était conscient, mais il ne pouvait se laissez dominer de la sorte et espérer du respect. S'il avait été un jeune guerrier dans la force de l'âge, il aurait certainement pu faire jouer sa force pour reprendre le dessus sur le nain, hélas il n'était qu'un vieillard...
Ewan ne laissa pas a Mazarbul le temps de répondre à cet affront;

"Ne vous énervez pas, je n'en vaut pas la peine... vous pourriez me jetez dehors par la force, mais alors, que diraient vos clients?

"Ce vieux Mazarbul est si idiot qu'il ne sait même pas tenir tête a un vieillard... et vous avez vu comme il était ridicule avec cette gamine? En plus ce vieux avait raison, elle est vraiment dégueu cette bière..."

Je ne pense pas que vous soyez ravi que l'on pense cela de vous, vénérable nain. De plus me jeter a la porte ne serait vraiment pas dans vos intérêts . Faites preuve d'intelligence et allons discuter en privé, il se pourrait que je vous sois utile... mon service est d'or..."

Le jeu que jouait Ewan était risqué et il le savait

*Espérons que ce vieux Mazarbul marchera... Peut-être ai-je mis la barre un peu haut... je verrais bien...*

Toute la salle portait son attention sur le vieillard et le nain. Sans doute avait-on rarement parlé à Mazarbul de la sorte... Et pour cela, une certaine sympathie se manifestait envers Ewan... Pour une fois on rabattait le clapait du nain... et en plus, sa bière était vraiment infecte...
Ewan n'avait pas tors, si le nain le foutait dehors, ou le tuait, l'estime que les clients portait au tavernier baisserais certainement de quelques crans.

Reste a savoir si Mazarbul y accordait la moindre importance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 12 Avr 2008 - 15:04
Mazarbul ricana, et malgré sa barbe qui gigotait à mesure que sa cage thoracique se gonflait puis se vidait à cause de son hilarité, on pouvait apercevoir un rictus mauvais se dessiner sur ses lèvres.

Le nain lui déclara ainsi, lui crachant presque à la figure, bien qu'en fait il fut un petit peu trop bas pour cela :

"Peuh, ceux qui viennent dans ma taverne ont leur raison d'y être, et seraient fort déçu si je ne jetais pas un intru dehors... Et il se trouve justement qu'aujourd'hui précisément, j'ai des clients particuliers qui apprécient encore moins d'être dérangés par des étrangers."

Et ainsi, parmi tous les bonshommes attablés dans la taverne, la plupart d'entre eux étant particulièrement louches, il faut l'avouer, il y en eu une petite dizaine qui se levèrent précipitamment, ceux-là qui avaient chassé les gamins et l'elfe un peu avant, et ils vinrnt se poster autour du vieillard, l'invitant à aller un peu plus, à l'écart des regards indiscrets.

"Maintenant que nous sommes en privé, railla Mazarbul en regardant tous ses sbires menaçants, qu'as tu à proposer de si intéressant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewandor
Aubergiste
avatar

Nombre de messages : 133

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 65 ans
- -:

Sam 12 Avr 2008 - 15:41
La situation d'Ewandor n'était guerre brillante, sa vie ne tenait plus qu'a un fil... Mais il prenait cela pour une victoire. Au moins il avait su intéresser Mazarbul, et en plus il était toujours en vie... Mais il devait maintenant se montrer plus direct, la patiente du nain avait certainement de courte limite...

"Ahh je vois que vous devenez raisonnable très cher tavernier."

Ewan se cala confortablement sur sa chaise.

"3 choses qui pourraient vous intéresser:
-Une bière buvable"


joignant l'acte a la parole, il sortit une petite bouteille de sous sa cape et la versa dans son verre. N'importe quel amateur de bière aurait reconnu une délicieuse pinte de la Comté.

"-De la panade pour votre mignonne prisonnière,

Et le plus important;
- un réseau de vente, d'achat et d'information a mettre a votre service, et par les temps qui courent, je trouve cela plus intéressant.

Vous voyez cher Mazarbul, je pense que nous aurions tord d'être enemis... nous avons plus a gagner ensemble..."

Ewan regardait le nain dans les yeux. Il avait révélé son identité en éspérant mettre le nain en confiance et attiré plus facilement sa sympathie. Et de toute façon, si ça ne marchait pas, ce n'est pas des autorités qu'il devrait avoir le plus peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Sam 12 Avr 2008 - 18:02
Dalamyr entra dans la taverne d'un pas calme mais rapide. Une arbalète légère était attaché dans son dos, prête à être dégainée et à être utilisée. tout comme toutes ses armes qui sont chargée et aiguisée 24heures sur 24. Il salua l'aubergiste et lui dit:

-Une bière.

Puis il alla s'asseoir dans au bar. La on put remarqué qu'il portait des habits relativement clair. Une tunique blanche avec des dessins précit sur les certains bort et un pantalon aussi blanc, mais plutôt beige. Il regarda autour de lui d'une regard froid, il ne voulait pas qu'on l'embête ce soir, il était ici pour en savoir plus sur Nogard et de ses agissements qui l'on mit une nuit à l'ombre. ce qui a passablement énervé Dalalymr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonor
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 23
Localisation : À la Cité des Rois!

~ GRIMOIRE ~
- -: elfe
- -: 364 ans
- -:

Sam 12 Avr 2008 - 21:26
En écoutant le petit Marach, Adonor sentit rouler une larme sur sa joue. Il avait envoyé une enfant à la mort, d'après ce qu'ils en savaient... Mais ils allaient en profiter un avant... Profiter de Blandine... Il n'avait pas pu la sauver...

Adonor faillit se retourner et aller se battre pour la sauver, mais il savait bien que le combat n'était pas égal et qu'il devait sauver ces deux enfants, Bahrin et Marach... Il sécha cette larme qui l'aveuglait, puis dit:

-Merci Marach, mais j'aurais dû la sauver, même au prix de ma vie...J'y retournerai, avec des renforts...

Adonor s'en voulait, même si ce n'était pas complètement de sa faute... Il se sentait coupable... Il remarqua alors une autre silhouette avec eux, une jeune femme. Il la reconnut aussitôt! C'était l'acrobate de la ruelle où il avait retrouvé les enfants...

-Que faites-vous ici? Vous êtes l'acrobate de la ruelle, avec l'homme fort! Peu importe la raison de votre présence... Vous savez vous battre?

L'elfe était nerveux, parce qu'il devait se dépêcher à aller chercher des renforts, mais il ne pouvait pas emmener les enfants avec lui, mais il fallait aussi les protéger... Il ne savait, bien sûr, pas ce qui se passait dans la taverne, que Blandine avait le dessus sur ses assaillants.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Lorsque Marach et Bahrin revinrent, Adonor capta un regard de Marach vers le chandail de son frère, puis remarqua une petite irrégularité

-Qu'est-ce que vous cachez? Je peux voir?

Les enfants hésitaient, mais ils ne pouvaient pas vraiment lui cacher cette chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stavingar.forums-actifs.net/portal.htm
Dalamyr
Assassin
Assassin
avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Sam 12 Avr 2008 - 22:26
Dalamyr regarda, le barman éjecté un elfe accompagné de deux gosses. L'assassin regarda par la fenêtre et vit l'elfe en question être prêt à retournée dans la taverne ou il ne semblait pas être beaucoup aimer. Il vit aussi une petit qui était resté dedans, elle semblait plus ou moins apeurée donc étant dans un bon jour. Il alla vers la petite, et demanda d'abord gentiment, enfin question de point de vue:

-Lache la et laisse la partie!!!

Sa voix était froide et ne laissait sous-entendre aucune objection,mais l'homme qui tenait Blondine ne semblait pas être d'accord alors il lui répondit:

-C'est quoi ton problème??hiens, tu te crois fort?

-pas forcément plus que toi, mais j'aimerai bien que tu la lache et que tu l'a laisse partir sur le champs. Si t'est pas d'accord, ben va faire tes adieu à ce monde...

-Un comique, heins?

Tout ses compagnons éclatèrent de rire. L'homme qui avait bu, allait posé sa lame sur sa garde d'épée. Ce fut son dernier geste car d'un mouvement fluide et rapide: sa lame secret était déjà plantée dans son coup alors Dalamyr cira pour les autres clients qui était plus ou moins tous des adversaire potentiel:

-C'est le sort qui vus attend si vous emmerdés encore.

Puis il saisit la petit par une main et de l'autre dégaina un grand cimetierre venu tout droit du Harad. il se dirigea vers la porte prêt à tuer sans hésité la moindre personne faisant un geste agressif... Il éspérait l'aide de l'elfe qui était devans l'auberge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Dim 13 Avr 2008 - 0:28
[Etant donné que Blandine est déjà enfermée, on dira que la porte vers laquelle tu te diriges est celle de son cachot.]

Un muscle tressaillit dans la mâchoire du nain lorsque le vieillard avait énoncé ses deux premières propositions, et face à cette provocation de plus, il sentait ce qui lui restait de patience s'amenuiser.
Mais lorsque il mentionna son réseau, Mazarbul ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux. Il savait ce que signifiait cette appelation innocente, et il ne pouvait nier que cela l'intéressait.

"Ah, je suppose que ce n'est pas faux si tu nous trouvé ainsi, vieillard... Mais ton service est bien implanté à Minas Tirith ? Est-ce qu'il est capable de rivaliser avec le service de rensiegnement de la ville ?"

~~


L'intervention de Dalamyr coupa net la conversation, et Mazarbul le fixait avec un air de mépris profond, accompagné d'un sentiment de fureur certain.

Mais alors que l'assassin s'approchait de la porte de ce qui semblait être un placard, deux poignards vinrent se planter net dans la dite porte, frôlant véritablement ses oreilles.
Une voix s'éleva alors, c'était l'homme qui louchait, l'homme à l'air pouilleux, celui qui avait suggéré de passer par l'auberge. Il railla :

"Alors on espionne le capt'aine Nogard et on clame haut et fort qu'on est un assassin, on agresse du soldat, mais ça vole au secours de la p'tite gamine ? Es-tu sûr de bien choisir ton camp, toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiana
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 29
Localisation : Là où je peux jouer...

Dim 13 Avr 2008 - 9:45


Blandine qui continuait de pleurer, avait vu ses amis s'enfuir de l'auberge où ils étaient manifestement pas les bienvenus...

La voila maintenant seule contre ces monstres, elle savait bien qu'ils n'avaient pas eu d'autres choix que de fuir, out ce qu'elle espérait c'était qu'ils reviennent avec de l'aide...quelqu'un de fort et de respecté qui clouerait net ce nain et ses acolytes contre la porte de cette auberge maudite. Mais qui...qui viendrait les aider pour la sauver? Qui serait assez fort contre ces brutes épaisses? Il étaient par ailleurs fort nombreux...Qui serait capable de les défier tous?

La pensée de se retrouver toute seule ici sans ses amis l'effraya au plus haut point, elle se remit à gigoter comme une folle, saisissant tout ce qui passait à portée de ses petites mains dans le but de faire très mal....il y eu un peu de tout: cheveux, barbe, nez, lèvres etc.
Tout ce remu-ménage semblait des plus grotesque, et le nain qui subissait le plus de dégat s'en lassa fort vite et fit un geste un son sbire qui saisit la pauvre enfant par les cheveux et l'envoya bouler dans une mini pièce toute noire, qui ferait très bien office de cachot.

La clé fut fermée à double tour.

Blandine se retrouva seule dans le noir...Elle qui avait peur du noir quand elle était toute seule...et il faut die que sa situation n'était pas des plus rassurante.

Elle tambourina comme une malade à la porte et hurla:


- LAISSEZ MOI SORTIR!! OUVREZ LA PORTE! LAISSEZ MOI PARTIR! Je vous préviens! Je connais des gens très haut placés! Des gens de haut rangs qui pourraient vous faire des très graves ennuis!
OUVREZ CETTE S****** DE PORTE!!


Naturellement rien n'y fit, même après que Blandine déversa toute une série d'insulte qui font horreur lorsqu'on sait qu'il s'agit de la bouche d'une si jolie et si frêle enfant qui les produits...
Mieux vaut ne pas les répéter

Au bot d'un long moment d'acharnement, Blandine se calma, c'est que c'est fatiguant de beugler tout en frappant sur une porte close, surtout quand on n'a guère plus de dix ans.
Assise dans un coin, Blandine se demandait bien ce qu'il allait lui arriver. Allait-il la tuer? La vendre?
Et les autres? Qu'allaient-ils faire? Allaient-il finalement se rendre chez Mithrandir? Mais oui! Ils allaient chercher la grand Mage, leur raconterait ce qui s'était passé Mithrandir arriverait et flanquerai la raclée à tout le monde et la sauverait. Voila un scénario digne d'une imagination d'enfant. Mais bien peu de chance que cela se réalise...

Pauvre Blandine, dans le noir, séparée de ses amis, sans savoir où ils étaient...Peut-êtres avaient-ils été poursuivis et massacrés? Cette pensée fit de nouveau surgir des larmes aux yeux de la fillette qui ne supportait pas l'imagination de la mort de ses amis.

Elle ne fit pas très attention au raffut qui se passait hors de son cachot, juste que que quelqu'un avait crié "Laisse la partir"....Mais il ne se passait pus rien d'autre...échec de cette âme charitable qui avait sans doute voulu la libérer...

-----------------------------------------------------------------

Chiana avait conduit ses compagnons dans un coin un peu plus tranquille. La dessus Marach lui raconta tout ce qui s'était passé dans l'auberge.
On ne peut guère prévoir les réactions de Chiana, elle ne s'était jamais mise en colère, mais là c'était différent...il y avait quelque chose qui s'était resséré dans son ventre, sa orge était devenue sèche, et ses sourcils se froncèrent...Il y avait sur son mignon visage un mélange de surprise, et de colère...

Un enfant, on s'était attaqué à un enfant...personne, personne n'avait le droit de faire du mal à un enfant...du moins personne ayant un minimum de savoir vivre ou d'humanité...seuls les créatures des ténèbres répondaient à cette description...


- Les enfants sont si précieux...ils sont la vie d'un peuple...sans eux il n'y a pas de vie...


Paroles bien énigmatiques, mais tous ici savaient que Chiana n'avait rien de normal....Toutefois ces paroles étaient bien vraies...Et l'on notait une touche d'amertume dans la voix de Chiana...Son passé n'était pas innocent cela bien que la concernée ne s'en rende pas compte étant trop ancrée dans ce cocon de semi-folie qu'elle s'était créé...

L'Elfe la tira de ses pensées, elle répondit avec un petit sourire:


- Chiana était bien avec Monsieur Muscle tout à l'heure, mais il est reparti...Chiana ne s'est jamais battu, elle n'a jamais fait de mal à personne...Mais elle sait jouer avec le feu...


Certainement cette réponse n'aiderait en rien ses compagnons...mais Chiana n'avait rien de mieu à leur offrir...qui sait peut-être ses talents pourraient se reconvertir....?

L'attention de tous fut détourné par le secret des deux enfants..apparemment ils avaient un petit quelque chose de dissimulé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Dim 13 Avr 2008 - 10:10
Dalamyr sourit en entendant la voix du vieillard, il saisit l un des couteau qui venait de se planté sur la porte et le relança à son propriétaire. le poignard alla sa planté à deux milimètre de son coup. Alors seulement Dalamyr prit la parole:

-Je n ai jamais dit que j était un assassin, vous devez vous tromper. Je ne blesse pas les soldat sans raison,je l ai simplement remit à sa place. Et je sauve cette gamin car une enfant ne devrait pas à avoir être utilisé comme une adulte, donc je viens rechercher la gamin et tuerai toute personne voulant m en empêcher.

Cette fois l'assassin en avait vraiment marre de se faire menez en bateau par des inconnus alors il demanda:


-Pourquoi est-ce que vous m'en voulez? Ou est l homme du Harad, je sais que c'est lui qui vous envoie ou est-il?


Dalamyr s était approcher de la porte et commençait à forcer la serrure, mais il gardait toujours un œil sur les personnes de l'auberge qui était complètement abasourdit par les derniers événement.

L'assassin se demandait quand est-ce que L'elfe viendrait, 'aidé à sauver la gamin. mais tout d'un coup un doute lassait et si l'elfe s'enfichait de la gamin...


Hrp ouais je m'approchait de la porte,^^hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Le Livre de Mazarbul
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Autres Quartiers-
Sauter vers: