Le retour du Roi

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Lun 5 Mai 2008 - 20:08
Le silence règnait dans la ville depuis le matin. Le roi revenait, les seigneurs avaient préparés leur beaux habits, les soldats polis leurs armures. Les étendards flotaient hauts dans le ciel. On avait jetté des fleurs sur la route.

- LE ROI ! LE ROI !

La ville s'agita d'une grande rumeur. Il était vivant et semblait victorieux. Le silence cependant regnait dans la ville. Les consignes étaient claires. Un groupe de cavalier entra en trombe dans la ville.

- Place au ROI ! Place au ROI !

Les quelques badaux s'écartèrent.
Le bruit des cheveaux résonna au bas de la ville. Il montait vers le palais.
***

Je galopai en hate,droit, inflexible. Le roi. Les autres saluaient en passant la foule nombreuse. La route étaient dégagée jusqu'au palais.
Alors je les vit dans la cour. Une haie d'honneur formée des officiers de l'armée. Vandadanaht revenait au pays.
Je descendi de cheval. On s'agenouillat devant moi. Je sorti l'épée. Avancant entre les deux rangées de capitaines alignés je touchai chacune de leur épée tendue vers le ciel.
Arrivé au sommet des escalier, je me retournai. D'un geste tout le peuple mit genoux à terre.

- Peuple d'Arnor ! Voici l'épée du Roi !

Ils applaudirent.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 5 Mai 2008 - 20:23
Halbarad avait chevauché, tout comme le Roi et sa suite, passant par les portes d'Annùminas et entrant en trombe dans la Cité des Rois. Aldarion rentrait de nouveau dans sa capitale, victorieux, bien qu'un homme eut dû laisser sa vie dans la froidure du grand Nord.

Le Capitaine se sentait encore plus heureux que lorsque le triomphe les avaient accueillit, il y a si peu de temps et si longtemps à la fois, après la victoire contre Malock. Fornost était une ville, mais Vandadanath une épée, qui même si elle semblait moins importante qu'une cité, ne l'était pas moins.

Ils arrivèrent au palais... Là, tous les capitaines se tenaient, l'épée levée, tandis que leur suzerain croisait le fer de ces lames avec le métal effilé de Vandadanath. Halbarad fit comme tous ces officiers, et Esgalrïn vint aux côtés de leurs lames réunies.

Ensuite, la mythique et ancestrale arme fut présentée au peuple, lequel vit que l'espoir se trouvait en cette lame. Il y eut force applaudissement...

Restait à présent le devoir de justifier cette quête dangereuse. Restait pour cette lame un long labeur à accomplir, et de nombreux coups ennemis à trancher! Mais, quels que soit ses pouvoirs, la seule main d'Aldarion pouvait la guider jusque dans la gloire...




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2977
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Lun 5 Mai 2008 - 21:08
HRP Retour du Roi?...Hmmm....Ca me dit quelque chose...mais quoi? scratch HRP

Forlong, monte sur son etalon noir du Rohan, chevauchait aupres de son Roi.

Un sourire s'affichait sur les levres du capitaine de l'Arnor.
Annuminas! Combien d'annees depuis sa derniere visite dans cette Cite, la capitale de sa patrie? Cinq, six? Difficile a dire...Il etait parti en tant que rodeur et mercenaire. Il revenait en tant que chevalier et capitaine de l'Arnor, homme du Roi Aldarion.
Il etait de retour. Pour combien de temps? Il ne le savait pas. Mais il savait qu'il servira son roi jusqu'a la mort.

Il voyait autour de lui des nombreux dunedain, des capitaines, des chevaliers, des guerriers, tous du sang numenoreen; grands et de noble allure.

Et le peuple etait la aussi.
Ses compatriotes...ils semblaient tellement heureux meme par ces temps de guerre. Il triomphait avec eux.

Lunerill, sorti du fourreau, brillait triomphalement d'une flamme bleue, qui se renforca encore lorsqu'il rejoint les autres epees des capitaines de l'Arnor.

L'espoir renaissait. L'Arnor etait fort. Il y avait encore du courage parmis les hommes du Nord. Et de la force. (Je pouvais pas resister )

Les forces malefiques se heurteront contre un mur de boucliers et d'epees.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Mar 6 Mai 2008 - 1:17
La nuit avait été froide et le sire Galathor n'avait toujours pas montrer signe de progrès. L'armée était ressorti de la cité dans la nuit pour installé son camp à quelques centaines de mètres de la cité loin des murailles de telle façon,que l'ennemi ne pourrait voir le campement en cas d'attaque venant du sud. Les tentes avaient été montés hâtivement et les hommes s'étaient endormis comme ils le purent.

Gebir était resté devant le palais attendant dans le froid une nouvelle. Son armure semblait glaciale malgré le fait que l'homme s'était mis à couvert à l'abri d'une large colonne admirablement sculpté de mains de maitre.

Le matin arriva et le seigneur n'était toujours pas de retour, avait il oublier les exigences du commandant de l'armée. Les sergents et capitaines de l'armée revinrent en compagnie d'Alilan et d'Erco. Tous avaient laissé leurs armes au campement gardant juste leur épée comme un signe d'appartenance au rang de soldats.
L'Earkano avait lui aussi déposé ses armes au campement laissant juste Gurthascar à son flanc gauche.

Soudain, une nouvelle se rependit et la cour du palais se remplit d'officiers de l'armée d'Arnor et on comprit alors que le roi de la contrée était de retour à la capitale. Les rangs se formèrent en deux longues lignes droites menant au palais. Une compagnie de cavaliers sortirent des rues de la ville et mirent pied à terre. l'homme de tête semblait fort et fier et portait une longue épée bâtarde à la main.
Tous déposèrent le genou à terre et Gebir et sa suite firent de même en signe d'allégeance devant le seigneur Tar-Aldarion Anglareb, Roi d'Arnor, Duc d'Annuminàs, Duc de Fornost,Prince de Gondor, Généralissime de l'armée d'Arnor. [HRP Autant commencer tout de suite, par contre le ne respecte pas la loi 6 tant que la faute n'est pas corrigée HRP]
Parmi les hommes venant avec le Roi, se trouvait un homme que Gebir connaissait bien, un ami de toujours, un frère d'armes qui était parti il y a peu, Forlong.

Le chevalier attendait la fin de l'ascension du palais par le seigneur régnant pour montrer un quelconque signe de la part de Dol Amroth.
Hormis si l'un des capitaines les apercevraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mar 6 Mai 2008 - 18:29
Esgalrïn, Lunerill, et les épées des nombreux capitaines amassées là, levées vers le ciel en en l'honneur de Tar-Aldarion Anglareb Généralissime de l'armée d'Arnor, marquant la joie et l'espoir qui renissait dans les coeurs de tous les Arnoriens.

Le grand Roi poursuivait son ascension des escaliers du palais, et Halbarad, comtemplant de ses yeux gris Vandadanath luisant son le soleil, ne pouvait bien sûr pas se retourner ni remarquer la présence d'une armée nouvellement venue à Annùminas, une armée étrangère arrivée pendant la nuit.

En effet, non loin dans le dos du Capitaine se tenait le seigneur Gebir, silencieux, aisni que les guerriers Gondoriens et d'Amroth, attendant plus ou moins patiemment la fin des débats qui se déroulaient là-haut, dans le bureau d'Aleth Enon. Ils ignoraient tout de ce qui était arrivé à l'un de leurs chefs, Galathor Laurë, et il en était de même pour Halbarad au sujet de la présence des suderons... confondus dans la foule malgré leurs brillantes armures, le Dunàdan n'avait pas pr^té attention à eux à son arrivé tant son intérêt allait à un seul objet... à une seule arme, qu'ils étaient allé chercher à des lieues et des lieus de là, dans le repère du Mal, à Carn Dûm...

Aldarion acheva bientôt sa montée et arriva devant la porte du palais. Après de long instants, comme le voulait la coutume, les épées des officiers furent remises au fourreau, bien que Vandadanath resta, elle bien en vue.

Mais une chose dérangeait à présent les pensées d'Halbarad... un cliquetis perpétuel derrière lui... ou bien ses oreilles qui lui jouaient des tours. Il se retourna.

Visiblement, la seconde possibilité devait être rejetée, car il vit alors maints hommes en armes et en armures claires et luisantes dans le soleil de ce jour de gloire. Il n'y avait aucun doute, la différence était saisissante entre les habituels Rôdeurs, leur armure du cuir, leurs tuniques vert sombre, et les guerriers qui se tenaient droit à présent, regardant le Roi d'Arnor que la plupart n'avaient encore jamais vu, et n'osant ouvrir la bouche.

Halbarad Dunàdan Capitaine des Rangers dut réprimer un cri de surprise. L'heure était à la joie, une courte pause dans la guerre. Le Roi ne serait que trop vite averti de l'arrivée de leurs alliés.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Jeu 8 Mai 2008 - 14:46
Tior se trouvait à l'intérieur du grand hall du palais, juste en vue de la porte d'entrée et en ligne de mire de Vandadanath... Il avait accourut en hâte depuis le bureau de l'Intendant Aleth Enon, dans lequel se trouvait Galathor, à moitié mort ou bien plongé dans un profonde léthargie, sur le plancher de la petite pièce.

Mais, à la recherche de son capitaine Halbarad, Tior Celebdîn avait interrompu sa course, sous le regard menaçant des gardes, qui se devaient d'assurer la sécurité du Roi et de veiller à ce que la cérémonie de soit pas dérangée. Pourtant le temps pressait.

Tior avança un peu... alors il le vit: son roi, Tar-Aldarion Anglareb, qui se tenait fier et droite au sommet des escaliers. La joie vint en son coeur, mais elle fut de courte durée: il lui fallait agir et retrouver Halbarad parmi toute cette foule... et malheureusement, son capitaine demeurait cachée à sa vue, derrière d'autres officiers. Le messager avança de quelques pas encore, mais un des gardes abaissa sa lance, lui bloquant le passage...

"Halbarad! cria-t-il sans grand espoir. Halbarad Dunàdan!"


* ** ** ** *
*
** **

Halbarad se tenait toujours à côté de Forlong et des différents gradés d'Arnor. Son roi occupait toutes ses pensées...
Pourtant, de très loin et faiblement, preque inaudible parmi la foule et les cris incessants, il crut entendre un voix provenant de l'intérieur du palais.

"Halb... ...àdan"

Etait-ce bien son nom qu'on venait de prononcer?
Et comment pourrait-il atteindre l'intérieur des murs alors que la cérémonie n'était pas encore achevée?




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galathor
Informateur de l'Arbre Blanc
Informateur de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 22
Localisation : A Minas Tirith, avec Tior Celebdîn
Rôle : Collégien en classe de 3°

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 26 ans
- -:

Jeu 8 Mai 2008 - 23:59
Tandis que Tior s'agitait pour tenter d'appeler son Capitaine, Berethir, quant à lui, était entouré des 30 membres de la Délégatin Periondör, vêtus de velours noirs, et d'argent brodé, portant la Blanche Bannière de la Lignée Periondör, étincelant sous l'éclat aveuglant du Soleil.

Tior ne savait pas que Berethir fut le cousin de son ami Galathor, et encore moins que les 30 Nobles à ses côtés étaient les Pages, les Servants, de la Lignée Periondör.

Malheuresement, dans la Salle d'Aleth Enon, la situation empirait.
Galathor, toute à l'heure raide et immobile, fut soudainement pris de convulsions, et ce, 5 minutes durant.
Il s'agitait dans tous sens, poings serrés, membres tendus.
Il disait, de voix basse, ou criant:

*Ash......
Ash...... Morgul*

Qu'est ce que cela signifait?
Peu s'en souciaient, mais une chose était certaine, Galathor allait de pire en pire, et après avoir passé ses convulsions, il retomba dans un sommeil presqu'éternel, ne bougeant plus, voguant dans ses pensées, affrontant Ombres et Spectres.

Et, Tior lui bougeait, tout au contraire, hurlant le nom de son Capitaine, bloqué dans la parade énorme qui s'était formée non loin du Roi.
Non loin de Berethir, qui entendit aussi quelques sons, sourds, happés par l'immensité du lieu, et par le vacarme des trompettes et des cors, des cris de joie.

Dans la Salle, personne ne bougeait, à tel point, que l'on se demandait si les personnes présentes n'allaient pas descendre à leurs tours.
Galathor était désormais le visage tourné vers la fenêtre qui donne vers le Sud, éclairé par le Soleil encore haut dans les dimensions célestes.

Dans ses rêves, Galathor croyait voir Eru, Père de Tout, Créateur d'Ëa, assis sur son trône.
Puis, il croyait voir Manwë Sulimo, dans son Palais au Sommet du Taniquetil, ou encore Lorien, Ulmo, Aulë, mais aussi le plus puissant des Aratar, Celui qui Fut avant que le Monde ne Fut, Melkor Morgoth, ou Bauglir, le Noir Ennemi du Monde.

Il le hantait, accompagné de son sbire Gorthaur, ou Sauron.
Ils le hantaient, le faisant douter de son utilité en Endor, de sa véritable nature, de la bienfaisance des Bénis.
Mais, Galathor cachait son identité véritable aux yeux de Morgoth, autant qu'il le put, ne lui dévoilant pas qu'il fut Galathor Laurë Ainumirë Periondör, Fils de Gilwë Ainumirë Periondör, un des grands Vanyar après Ingwë.
Tior se devait de trouver de l'aide au plus vite, car si Morgoth apprenait quelle personne se cachait sous le Gouverneur de Gondor, le Noble en viendrait à rejoindre une ultime fois Mandos Namo, dans ses cavernes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 9 Mai 2008 - 13:15
Le vacarme de la foule faiblissait peu à peu, bien que certains parmi les plus joyeux continassent à crier maintes éloges pour le Roi. Les capitaines avaient finalement remis les épées dans leur fourreaux respectifs, ou les abaissaient simplement avant de les ranger un peu plus tard.

Halbarad, lui, n'avait pas laissé Esgalrïn bien longtemps sous le soleil après avoir cru entendre une rumeur de son nom. Il n'était sûr de rien, cependant... Qui sait... peut-être y avait-il un évènement important qui se déroulait à l'intérieur?

"Mieux vaut aller voir, se dit-il... Mieux vaut aller vers le hall d'entrée."

Passant derrière la rangée des gradés d'Arnor pour ne rien troubler de la cérémonie, Halbarad se faufila discrétement entre la paroi des murs et tous ces Dunedain, puis, passant à la gauche du Roi en se faisant le plus petit possible, il arriva près de deux gardes aux armes abaissées et bloquant le passage. Et que ne vit-il pas de l'autre côté des hallebardes?

...un compagnon de longue date, son messager qu'il n'avait pas vu depuis bien des levers de soleil...

A la vue du Capitaine, les sentinelle levèrent les armes; Halbarad, avec un regard en arrière, pénétra dans le hall. Sa dernière vision de l'extérieur était le visage de Berethir le regardant partir de la cérémonie avec des yeux interrogateurs.
* ** ** ** *
*
** **

Enfin, il l'avait aperçut... son Capitaine... son ami... Halbarad Dunàdan, arrivant peu à peu dans sa direction. Et lorsque les gardes levèrent les "barrières" qui les séparaient, les deux Dunedain s'étreignirent.

"Pas le temps pour les histoires et les retrouvailles, Capitaine Halbarad! L'armée de Gondor est arrivée, mais dans le bureau de l'Intendant, l'un de leur commandant se meurt en ce moment-même."

Halbarad ne compris pas grand-chose à la situation, mais il suivit Tior dans sa course folle.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galathor
Informateur de l'Arbre Blanc
Informateur de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 271
Age : 22
Localisation : A Minas Tirith, avec Tior Celebdîn
Rôle : Collégien en classe de 3°

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 26 ans
- -:

Ven 9 Mai 2008 - 14:25
Berethir avait lui aussi rangé son arme étincelante dans son fourreau, mais il avait remarqué, au contraire des autres, Halbarad Dunadan se hâtant vers le Palais.
Des ses yaux, il vit Tior, apparemment connu du Capitaine, qui était plus qu'affolé.

Il savait que Galathor était au Palais, mais ne l'avait vu descendre depuis maintes heures.
Alors, il se hâta lui aussi, quoique discrètement, au Palais.
Enfin, il attint sans se faire remarquer, les Portes du Palais.
Il dit aux Gardes qu'il était ami du Capitaine Halbarad, et qu'il devait se hâter lui aussi, en haut des marches.

Les Gardes relevèrent leurs lances et Berethir accoura jusque dans la Bureau de l'Intendant, gravissant les marches de l'escalier deux à deux.
Et, il vit, devant les Portes du Bureau de l'Intendant, un homme, celui qu'il vit avec Halbarad, quelques minutes auparavant.

Berethir se présenta en ces termes:

*Salut à vous, ami d'Halbarad Dunadan!
Je suis Berethir Dolothïr, de la Délégation Periondör.
Je vous somme de me dire ce qu'il se passe ici, et en grande hâte car je ne peux comprendre pourquoi......*


Berethir n'eut à peine le temps de finir sa phrase, qu'il vit son lointain cousin, dernier des Periondör, couché au sol, inerte.
Alors, Berethir passa les formalités et se pressa à ses côtés..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 11 Mai 2008 - 15:18
Au bout d'un certain temps, une demi-heure peut-être, tous les gens assemblés ici purent voir ressortir Berethir et Galathor, le gouverneur de la Cité Blanche qui venait tout à l'heure de passer dans le monde des 'ombres'. Mais à présent il se sentait tout à fait dispos, malgré sans doute une couleur de visage un peu terne.

Toute la Délégation Periöndor partit à ses ordres, et ils chevauchèrent bon train, passant les portes de la Cité des Rois d'Arnor. Ils ne furent bientôt qu'une petite tâche lointaine suivie par une poussière s'élevant sous les sabots de leurs montures.

Ils repartaient pour le Sud, pour le Gondor, pour Minas Tirith, cette trentaine d'Hommes valeureux, car Galathor ne voulait pas rester à Annùminas, en présence de la Lame sombre que détenait Aldarion, quoique cachée. Heureusement, il restait encore Gebir et les armée de Gondor et de Dol Amroth.

Après un moment sortirent le Capitaine Halbarad Dunàdan ainsi que son messager, Tior Celebdîn, le visage marqué par les évènements qui venaient de se dérouler plus haut, dans le bureau d'Aleth.

La cérémonie se terminait, et la foule de villageois et de badauds, qui était tout à l'heure assez dense et bruyante, se disperçait peu à peu. Le silence revenait, après un vacarme qui fut assourdissant. Halbarad profita de ce silence et de cet état des choses pour glisser discrétement ces quelques mot à son Roi:

"Monseigneur... le gouverneur Galathor de Gondor s'en est allé avec sa Délégation... je vous en dirait mieux quand nous aurons un peu de temps, ou peut-être pouvez-vous demander à votre Intendant de vous faire un récit de ce qui vient de se dérouler en son bureau..."

Quittant Aldarion, Halbarad revint vers Forlong et les capitaines, qui s'entretenaient maintenant gaiement, pendant que Tior, s'appuyait contre la façade du palais, se remettant de ses émotions.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2977
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Ven 16 Mai 2008 - 18:35
Les yeux de Forlong s'aggrandirent lorsqu'il apercut dans la foule le visage familier de son ancien ami et compagnon d'armes, Gebir de Dol Amroth.

Combien de fois avaient ils combattus ensemble? Combien de fois avaient ils ensanglante leurs epees en defence du prince Berund? Au moins autant de fois qu'ils avaient bus ensemble la biere froide du Gondor.

Des que la ceremonie principale fut finie, le capitaine de l'Arnor remit sa lame brillante dans son dos, et descendit de son etalon.
Il se dirigea ensuite vers Gebir et serra chaleureusement sa main tout en disant:

-Gebir! Decidemment on ne peut pas se quitter pour plus de quelques mois! Quelle joie de te revoir. Mais qu'est ce que tu fais en Arnor, et que s'est il passe dans la Cite du Cygne depuis mon depart? Racontes moi tout. Mais trouvons d'abord un endroit ou on peut s'asseoir et boire quelques choppes de biere froide.

Avec un sourire il salua les autres chevaliers du cygne qui accompagnaient l'Earkano, ses anciens compagnons d'armes des temps ou il servait sous la banniere du prince Berund. Bannor, l'ecuyer de Forlong salua lui aussi Gebir, ainsi que l'ecuyer de ce dernier, son ancien ami.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 18 Mai 2008 - 10:20
Tior avait lui aussi connu Gebir, l'ayant rencontré il y a peu, lors de leur escale à Dol Amroth, mais Halbarad, quant à lui n'avait jamais vu cet homme, ce commandant des troupes du Sud, puisque Galathor Laurë Anumirië Periöndor avait à présent quitté la Cité, quitté l'armée Gondorienne pour entrer à Minas Tirith.

Or donc Halbarad, tout juste rentré de cette mission à Carn Dûm, s'étonna de voir une armée si imposante venue du Sud pour prêter main forte à l'Arnor, leur allié.

Il ignorait que cela avait été un sujet de querelle entre l'Intendant d'Annùminas et le dit Galathor; pour le Capitaine Dunàdan, la nouvelle de ces renforts ne représentait qu'un sujet de joie, un espoir renouvelé dans la rude guerre à venir... Vandadanath d'une part... des guerriers du Cygne et de l'Arbre d'autre part... il voyait l'avenir d'un meilleur oeil à présent.

Halbarad aurait volontiers acceuilli ce Gebir, cet Earkano, avec maintes paroles de bienvenue et grande joie, mais s'approchant à grand pas de l'homme du sud, il aperçut son confrère Forlong occupé à discuter joyeusement avec le nouveau venu, comme d'anciens amis qui se rencontrent une fois de plus. Aussi le Capitaine se tint-il légèrement en retrait, ne voulant pour rien au monde troubler la joie des retrouvailles. Ces moments si intences mais si rares en ces jours sombres méritaient d'être préservés...

Tant pis, il irait parler au chef de l'armée de Gondor juste après... Pour l'instant, il se contenta de balayer les rangs de l'ost de Dol Amroth et de la Cité Blanche, se rendant compte avec émerveillement que l'ancienne amitié entre le Royaume du Nord et le Royaume du Sud persistait encore et toujours, même si l'unité du temps jadis, du temps d'Elendil, avait diminué.

Là se trouvaient de nombreux hommes d'armes, de vigoureux soldats, quelque peu fatigués par un calvaire maritime et une marche rapide dans les étendues du Nord. Mais dans quelques jours, tous seraient de nouveau en pleine possession de leurs moyens, prêts à combattre aux côtés des Dunedain.

*L'ennemi peut venir, pensa Halbarad... Nous l'attendrons de pied ferme, maintenant!*

Et sur ces pensées d'espoir et de détermination, le Capitaine avança vers ces nouveaux venus, échangeant quelques mots avec certains et saluant leur courage.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 18 Mai 2008 - 10:44
Erco s'était jusqu'à maintenant fait plus petit et n'avait pas parler, ne sachant que dire et ne connaissant quasiment personne à par Gebir, Tior et Alilan. Il décida de se présenté et de parler un peu. Il adressa la parole à une connaissance de gebir, qu'il avait vu lui semblait-il à l'assaut de Dol Amroth il le salua et lui dit d'une voix amical:

-Salut, il me semble vous avoir déjà vu. Qu'elle est votre nom? moi c'est Erco Skaline.


Il se tut attendant la réponse de Forlong dont il ignorait le nom...
Après avoir finit sa phrase il sentit une chose lui tiré la manche, ce qui lui fit baissé les yeux et vit Arka, il sourit et lui fit une tape amical sur sa tête. cet animal lui faisait des fis pitié car il semblait vouloir parler mais n'y arrivait pas. Arka lécha la mains droite d'erco, il sentit la langue chaude de son renard passé juste sur l'endroit ou il lui manquait un doigt, prix qu'il avait payé à Dol Armoth. Il devint durant quelque instants sombres. Il se rappelait de se combat qui avait été dur et éprouvant, moins que celui au Mordor certes mais quand-même dur. il du se concentré pour faire partir cette obscurité qui lui venait fréquemment depuis la perte de son doigt. il y repensait de moins en moins mais au début c'était affreux, il n'arrivait plus à manger car la vu de ce trou dans sa mains le rendait malade.

Il sourit ou du moins essaya, c'est de nouveau Arka qui lui fit sortir de ce cauchemar éveillé et lui sautant dessus. ce qui fit sourire son maître pour de bon qui lui dit en s'accroupissant:


-Va chasser, allez vas-y. sa de fera du bien de courir un peu.

Erco dit à Forlong pour s'excuser de s'être égaré dans ces pensé un moment:


-Je m'excuse mais je suis un peu rêveur ces derniers temps, sûrement pour oublier les horreur de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 18 Mai 2008 - 14:14
Finalement, alors entouré par les guerriers du Gondor, Halbarad aperçut, à l'endroit d'où il était venu, qu'un homme approchait de Forlong et de son ami l'earkano...

*Bien la peine que je laisse ces deux amis tranquilles pour qu'un autre homme fasse irruption, pensa-t-il en riant intérieurement. Allons donc se joindre à la compagnie.*

Le Capitaine quitta donc les braves soldats pour se diriger vers l'endroit de la discussion. En approchant un peu, Halbarad vit un renard restant apparament au même endroit: près d'Erco.

*En plein Annùminas, se dit-il... étrange... ou les renards sont-ils des animaux de compagnie...*

L'hypothèse était véridique, et le Capitaine en fut assuré lorsqu'il vit le chevalier se baisser et murmurer quelques mots, comme s'il parlait à l'animal. Avec un sourire, il se dirigea vers cet inconnu, mais son expression passa bien vite lorsqu'il aperçut, ou plutôt ne vit pas, le doigt manquant de l'homme. Le renard partit gambader dans les ruelles, évitant les groupes d'humains assemblés ici, et, dans le même temps, le capitaine se présenta à Erco Skaline, puis à Gebir:

"Halbarad Dunàdan, fit-il en s'inclinant. Je suis un des officiers du Roi d'Arnor, tout comme Forlong ici présent, et je me dois de souhaiter la bienvenue à des alliés si courageux."

Il se tut, attendant une remarque polie, avant de reprendre:

"Puis-je vous demander depuis quel lieu exactement vous avez cheminé? Du sud, j'imagine, tous les deux?"

Attendant encore une fois une réponse, Halbarad fit silence. L'un des deux hommes semblait d'une certaine importance, et, pendant la cérémonie, le Capitaine avait jeté un oeil à l'earkano, remarquant ses rapports avec les guerriers nouvellement arrivés et soupçonnant d'être en quelque sorte leur chef, ou l'un de leurs commandants.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 18 Mai 2008 - 14:38
Erco qui avait regardé son renard partirent à la chasse comme il lui avait dit. Un homme s'approcha d'un pas rapide. Le chevalier l'avait déjà remarqué auparavent mais sans y faire vraiment attention car si erco devait se rappelé de toute les personnes qu'il avait rencontré il n'en finirait plus. Il répondit poliment au nouveau venu nommé:Halbarad Dunàdan.

-Erco Skaline, chevalier...disons errant.

Le chevalier errant se tut un moment avant de continué:

-Nous venons, Gebir et moi de Dol Amroth. très belle citée, mais guère accueillante pour moi et gebir lorsque nous y sommes arrivé. maintenant sa va mieux.

Erco ironisait bien sûr, car il ne connaissait Dol Amroth quand temps de siège, temps ou les villes ne sont guère accueillante surtout lorsque nous les assiègons. il sourit et ajouta avec cette fois un grand sourire aux lèvres:


-mais j'espère pouvoir y retourner bientôt en tant que voyageur et non d'attaquant

Le chevalier se tut et regarda Gebir un bref instant puis il demanda à Halbarad Dunàdan:

-Et vous d'où venez-vous, si ce n'est indiscret?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
avatar

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Dim 18 Mai 2008 - 15:11
Gebir avait espéré que le roi vienne à lui mais il semblait occupé par les questions d'état et l'Earkano se décida à le rejoindre plus tard.
A la place, il accueillit son vieil ami Forlong qu'il avait quitté il y a de ça quelques mois à Minas Tirith quand il avait prit ses fonctions en tant que capitaine du nord. Il était à présent au service du roi Aldarion et Gebir fut heureux de le retrouver alors que de nouvelles batailles se préparer. Il n'avait pas changé, l'épée au dos, l'armure de cuir. Il avait longtemps combattu côte à côte, chacun devant la vie à l'autre.

Cher Forlong, vieux frère, cela parait des années depuis que nous nous sommes séparés. Pourtant, peu de temps a passé depuis notre dernière rencontre et chacun avait fait sa route. J'ai repris Dol Amroth, j'ai assumé mon ascendance et mon titre. Tant de choses pour le bien de tous. Aujourd'hui, nous sommes venu vous aider alors que la bataille avait à peine fini au Gondor. J'aimerais t'accompagner pour boire avec toi mais j'ai d'autres devoirs. le seigneur Galathor semble avoir laisser nos affaires en plan mais qu'importe. J'irai voir le roi. Une grande armée arrive du sud, elle est passé devant la cité blanche et le roi Mephisto a prit la tête de son armée pour venir aider ce royaume frère.

Un homme vint les rejoindre se présenta comme le fameux Halbarad, nouveau membre de la guilde. Il semblait fort et sympatique dans le même style que Forlong.

Seigneur Halbarad, nous avons longuement entendu parlé de vous dans le sud, je suis gebir Earkano ou capitaine et je suis le chef de ce groupe de soldats venant de la cité portuaire de Dol Amroth.
Nous avons prit la mer au côté de la flotte du Gondor et ce détachement de soldats du cygne sont venu vous prêter main forte alors que le reste des hommes attend les ordres du grand roi avec la flotte.

J'espère pouvoir vous aider à l'aide de mes hommes. Nous comptons une trentaine de chevaliers, cinquante archers et environ mille deux cents hommes d'armes.




[HRP 1) Mon écuyer est actuellement avec Meneldir
2) Il n'y a pas vraiment de soldats du Gondor vu que seul la flotte du Gondor est venu
3) J'espère parler à Aldarion avant donc pas d'auberge pour l'instant snif HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 18 Mai 2008 - 16:40
Halbarad répondit calmement à Erco Skaline avec un sourire:

"Non, Maître chevalier, ce n'est pas indiscret. Et je serait de mauvaise foi de refuser de révéler d'où je viens alors que vous venez juste de répondre à ma question. En vérité, longtemps suis-je resté à Annùminas par le passé, avant d'être enrôlé dans l'armée et de devenir ensuite Capitaine. A partir de cet instant, j'ai effectué quelques voyages et parcouru de nombreuses lieues. Mais si vous voulez savoir où j'étais juste avant votre arrivée, je vous dirai que je me trouvais en compagnie de Forlong, de mon Roi, et de plusieurs autres hommes, non loin d'Angmar, mais plus au Nord... à Carn Dûm, en vérité, dans le donjon qui jadis abritait le Roi-Sorcier pour récupérer Vandadanath, l'épée que tient Tar-Aldarion à présent."

Puis il se tourna vers Gebir, afin de réagir à ses paroles, tandis que Forlong et Erco Skaline écoutaient attentivement la conversation. Voici ce que dit le Capitaine des Rangers du nord au grand earkano du Sud:

"J'ignorais, seigneur Gebir, que j'avais une certaine réputation au Sud, au pays Gondor, n'étant capitaine que depuis assez peu de temps. mais les nouvelles vont vite entre les peuples, dit-on, et je pense fortement que la venue dans votre pays de Tior, mon messager, y est pour quelque chose. Quoi qu'il en soit, votre nom sera également bien vite connu au Nord, Gebir l'earkano, comme celui, ou du moins l'un de ceux, qui mena des hommes du sud dans notre besoin, et contribua ainsi à l'amitié entre les peuples libres. Presque mille trois-cents hommes du Cygne, dites-vous... voilà certes une bonne nouvelle et un nouvel espoir. Soyez plus que bienvenus, Erco et Gebir, ainsi que tous les soldats du Sud!"

Le silence revint. Cependant, Halbarad ignorait bien que cet hommes était son confrère, un membre de la Guilde.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2977
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Lun 19 Mai 2008 - 22:36
Forlong repondit a Erco, en lui serrant la main:

-Je me nomme Forlong Neldoreth, capitaine de l'Arnor. Je suis heureux de te faire connaissance, Erco. Surtout que ta patrie est tres proche a mon coeur.

Il se tourna vers Gebir:

-Je vois que j'ai pas ete le seul a devoir sortir mon epee du fourreau pendant notre separation. Je comprends que tu as des devoirs...J'espere que tu les finiras vite, et que ce soir encore nous pourrons boire en honneur du roi Aldarion.


***

L'homme aux cheveux noirs s'etait dissimule dans la foule, et regarda les personnes assemblees. Le roi Aldarion semblait etre un noble digne de ce nom. Il appreciait des personnes de cette sorte.
Son regarde trouva alors parmis les capitaines un grand homme aux cheveux blancs. C'etait donc lui Forlong...un dunadan, avec en meme temps un air de noblesse dans ses traits, mais des vetements de rodeur.
Il va falloir s'approcher le plus possible de lui...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 21 Mai 2008 - 19:07
Halbarad prenait grand plaisir aucours de la discussion avec ces deux hommes du Sud, Gebir et Erco, et il aurait été prêt, comme l'enjoingnait Forlong, de prendre dès le soir la direction de la taverne et de boire en l'honneur du Roi et de l'amitié entre les deux peuples. Cependant, un détail lui torturait l'esprit... Pour lui, quelque chose n'allait pas bien, ne tournait pas rond en cet instant pourtant dominé par l'espérance et la joie.

Il se retira un peu du groupe, comme perdu dans ses pensées, son esprit égaré dans une sorte d'errement. Il ne connut pas tout de suite la cause de cette soudaine inquiétude... Des renforts venaient d'arriver, la quête à Carn Dûm avait été un succès... la seule chose néfaste avait été le comportement étrange de Galathor, gouverneur de Minas Tirith, finalement revenu à la raison grâce à Berethir Dolothir. Mais maintenant toute la Délégation Periöndor se trouvait au loin...

Halbarad crut soudain savoir ce qui n'allait pas bien: une troupe de trente cavaliers valeureux, repartis dans le lointain pour l'étrange comportement d'un seul. Quel malheur... Peut-être Berethir aurait-il préféré rester au Nord et se battre, si l'ordre de Galathor n'avait pas mentionné la contraire. Le coeur du Capitaine fut emplis de tristesse et de compassion. pourtant, il y avait un moyen de le retrouver; un objet pouvait le faire. Mais...

*Non! pensa Halbarad. Je ne puis demander ça... après tous les risques qu'il a pris pour revenir au bercail...*

Il le fallait bien, pourtant, et, la mort dans l'âme, il héla Tior qui discutait encore gaiement avec d'autres guerriers. Celui-ci vint...

"Le Cor des deux lignées! Tior, mon fidèle messager et ami, il est en ta possession. Je sais que ton coeur a puissament désiré rester à Annùminas, afin de te battre parmi notre peuple... J'ai une dernière mission avant que ne vienne la grande guerre tant attendue."

Tior Celebdîn ne sourit plus du tout, à présent, attendant avec appréhension d'en savoir plus.

"Le Cor des deux lignées! reprit Halbarad. Il te servira à retrouver Berethir et la Délégation Periöndor. Si Galathor ne doit pas revoir Annùminas, Berethir et les trente cavaliers pourront jouer un rôle, eux, dans la guerre. Mais ils doivent déjà être loin à présent, et la tâche ne sera pas facile pour toi; retrouve ce Berethir et la Délégation! Dit-leur de revenir se battre en Arnor! Dit-leur ça de ma part... je ne puis m'absenter d'ici, mais te demander ce service me fend le coeur, après tous les périls que tu as traversé."

Et Tior de répondre:

"Je suis votre messager, Capitaine. Je vous servirai jusqu'à la fin."

Le saluant, il pensa au déchirement que pourrait provoquer ce départ au moment critique. Mais n'était-il pas messager? De plus, l'espoir de retrouver Galathor rendrait le voyage plus acceptable. En silence, sans mot dire, il quitta son Capitaine, quitta la foule... quitta le palais et le Roi, et vandadanath la Grande Epée. Tior se dirigea vers l'écurie, et, enfourchant une monture rapide, partit au galop à la rencontre de la Délégation. Nul Dunadan ne devait le revoir de longtemps.

Halbarad, quant à lui, restait silencieux et pensif:

*Hélas... reverrais-je un jour mon fidèle messager? J'espère ne pas mal agir, et je prends là de gros risque, car Galathor et les politiciens d'Arnor ne sont pas des amis. Mais c'est Berethir Dolothir que je veux voir revenir, et sa délégation.*

Le risque était gros, en effet, et Halbarad ne pouvait s'empêcher de repenser à l'étrange lueur présente dans les yeux de Berethir à la vue de la lame Maudite. Son retour ici pourrait réveiller ces mauvais penchants, ou bien être salutaire à l'Arnor s'il arrivait à les surmonter.

L'avenir le dirait.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Ven 23 Mai 2008 - 16:02
Erco Skaline fut intrigué d'entendre Forlong répondre que sa partie était porhce de la sienne, au terme géographique oui et non, car le rohan est loin du Arnor. Alors Erco demanda avec un aire interrogateur:

-Proche dans le coeur ou proche géographiquement? Tu n'es pas obliger d'y répondre, c'est simplement que sa m'intéresse.

Il se tut espérant ne pas poser trop de question indiscret. Il attenti la réponse de Forlong avec impatience qu'il montra, inconciament, en tapant sur ses cuisse avec la paume de sa main. C'était un geste qu'il faisait souvent quand il est nerveux ou impatient. En attendant la réponse de Forlong, erco se demanda une question qui lui revenait souvent en tête: Qu'elle allait être la suite des événements, car ils étaient arriver au Nord, mais maintenant que faire? Attendre que l'ennemi arrive ou aller à sa rencontre?
Tel était les questions que se posait Erco qui personnellement préférait charger plutôt que d'attendre. ce qui est normal vu qu'il fait partir du corps de cavalerie et la cavalerie doit charger en premier pour pouvoir utiliser toute sa puissance de charge. mais il posera cette question plus tard car la il attendait déjà une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 24 Mai 2008 - 10:42
Tior avait quitté la cité depuis un bon moment déjà, et Halbarad se demandait bien s'il reverrait un jour son fidèle messager. Il ignorait aussi si le valeureux Berethir Dolothir répondrait à son appel, et si la Délégation Periöndor ferait de même.

Peut-être seraient-ils déjà loin lorsque Tior Celebdîn les rattraperait enfin... alors leur retour en cette cité ne servirait de rien, sauf à déranger les créatures des ténèbres dans leurs festoiement ou à se joindre aux réjouissances des gens Libres. La première hypothèse restait la plus plausible, hélas...

Mais qu'importe, il fallait continuer à espérer... Les coursiers de l'Arnor sont rapides, et celui que montait Tior à présent l'était plus que la moyenne. si Galathor et sa Délégation chevauchaient à un train modéré, alors Tior, à force de parsévérence et de peine, aurait une chance de les trouver avant qu'ils ne soient trop éloignés.

Quoi qu'il en soit, le Capitaine ne reverrait pas son ami de longtemps, car Tior se rendait, bizarrement, à Minas Tirith, dans le Sud, faisant le chemin inverse de celui qu'empruntaient la plupart; et ce, pour une affaire dont très peu connaissaient le but et la nature...

Toujours en retrait, perdu dans ces pensées, Halbarad laissait vagabonder son regard sur les hommes du Gondor, sans pour autant y faire attention. Puis il dirigea ses yeux vers l'horizon Sud, d'oèu il espérait voir arriver une troupe de trente cavalier sombres, menée par un homme luisant de blanc... Mais pour l'instant, nul son ne se faisait entendre, nul bruit de sabots.

Rien non plus n'était visible... Halbarad redoutait que son appel ne soit pas écouté par le second de Galathor.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2977
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 24 Mai 2008 - 16:24
HRP Tu as mis Rohan dans ton post, Erco. On parle pas de Dol Amroth? confused HRP

Forlong repondit au jeune chevalier:

-Dol Amroth est ma deuxieme patrie, Erco, j'y ai vecu pendant plusieurs mois, sous les ordres du prince Berund fils de Berunda. Elle est proche a mon coeur car ses tours blanches m'ont enchantees, et le peuple qui y habite est valereux et amical. Et quant a la geographie, mes terres, le chateau Beauclair, se trouvent dans le Belfalas, non loin de Dol Amroth.

Une grimace apparut pendant un moment sur le visage du capitaine. A cause d'un faux pas, la blessure sur sa jambe lui avait rappellee son existence.
Il lui fallait quelques jours de repos pour que ses blessures nombreuses se cicatrisent. Les voyages a cheval ne leur faisaient pas du bien.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 23
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 25 Mai 2008 - 12:00
Hrp je sais et je perlais du Rohan, mais je me suis peut-être mal exprimer ^^hrp
Erco écouta la réponse de Forlong et apprit qu'il avait aussi une terre sur les terres de Dol Amroth, il lui répondit amicalement:

-C'est vrais que Dol Amroth est une belle cité. mais il me semble que des de vos hommes ont participer à l'assaut de Dol Amroth. Je me trompe?


Erco se tut attentant une réponse de la part du capitaine du Arnor, celui-ci avait fait un pas et une grimace de douleur se dessina sur son visage. erco lui demanda:

-Sa va? Tu devrais d'asseoir.

En même temps, il montra du doigt une caisse en bois posé à quelques mètres de Forlong. Erco ajouta pour Forlong et Halbarad:

-Ce soir on pourrait aller dans une auberge? Sa me changera en tout cas des soirées à la belle étoile devant un feu.

Cette proposition valait aussi pour Gebir, mais Erco savait que Gebir ne pouvait pas car il avait des choses à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 26 Mai 2008 - 19:32
Halbarad sourit en entendant parler d'auberge. Ses soucis ne le quittèrent pas totalement, mais il était peut-être - même sans doute - plus facile d'attendre une arrivée inespérée à une table, en présence d'une bonne pinte et dans une chaleureuse ambiance.

Se rapprochant d'Erco Skaline, le capitaine sourit en répondant:

"Dieu vous bénisse, cher chevalier! L'idée est excellente, et certains auraient sans nul doute besoin d'une chaise et d'un peu de confort..."

Il avait vu, bien peu de temps plus tôt, une expression de douleur déformant le visage de Forlong, accompagnée d'un pas en arrière. Visiblement, tout n'allait pas pour le mieux.

"Vous connaîtrez, Erco, reprit Halbarad Dunàdan, la qualité des auberge d'Annùminas, et l'hospitalité de leurs patrons. Pour ma part, je peux tout à fait tenir de long jours à la belle étoile, sans même un feu, si la furtivité l'oblige... car les Rôdeurs ont appris cela, ils ont été élevés dans ce but! Mais un bon feu et une promesse de manger et de boire ne sont pas de refus."

La décision ne convenait cependant pas à tout le monde, et le Dunàdan pensa à Gebir, que son rang obligeait à certaines affaires, à certains délais. Se tournant vers l'Earkano, il dit ceci:

"J'espère qu'une fois vous obligations achevées, vous pourrez nous rejoindre, si tant est que nous y allions... Qu'en dites-vous, Forlong Neldoreth?"




The Half Cop


Dernière édition par Halbarad Dunàdan le Sam 31 Mai 2008 - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2977
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Jeu 29 Mai 2008 - 22:00
HRP Excusez moi pour le retard. By the way, vu la presence limitee d'Aldi, ce sont les anims qui sont censes faire avancer l'histoire, ou bien un MJ du staff viendra diriger le scenario? HRP

Forlong repondit a Erco avec un sourire pale:

-Ce n'est rien, mon ami, mais je ne refuserai pas une chaise confortable dans une taverne, une choppe de biere en main.

Puis il se tourna vers Halbarad:

-Je pense qu'en ce moment notre Roi n'a pas besoin de nous. Laissons le se reposer, dans la compagnie de la premiere dame du royaume du nord, et je ne doute point que des nombreux devoirs l'attendent aussi.
Dans ce cas, dirigeons nous vers une bonne auberge. Ca fait des annees que j'ai pas ete a Annuminas, donc je vous laisse choisir le meilleur etablissement, mon ami.


Il dit encore a Bannor, son jeune ecuyer:

-Bannor, lorsque nous arriverons a l'auberge, pourrais tu conduire nos etalons aux ecuries? Naturellement apres, je t'invite a te joindre a notre compagnie.


Il lui jetta une vingtaine de pieces d'or, puis ajouta avec un clin d'oeil:

-Donnes quelques pieces au garcon d'etables, pour qu'il prenne soin de nos montures. Le reste tu peux naturellement garder, serait ce pour t'acheter quoi que ce soit ou pour inviter une jolie fille d'Annuminas au diner.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Annúminas-
Sauter vers: