Un Dunédain à Djafa

Aller en bas 
Novor
Seigneur Pirate - Parrain des Chiens de Kryam
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Où va le vent

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunédain
- -: bah... oh... au moins euh... he... heum
- -:

Sam 17 Mai 2008 - 18:14
~Adelas~

Celà faisait maintenant 4 jours que Adelas marchait. A ses cotés toujours le cheval sans nom, au poil noir comme la braise.

C'était leur troisième jour de marche depuis le Poros. Seulement 3 jours et pourtant déja il regrettait la pluie torrentielle du premier jour. Elle avait comme prévu rapidement délaissé le ciel et libéré ce soleil si lourd d'Harondor.

Cheval comme maitre avançaient sans signe de fatigue, comme se défiant l'un l'autre d'y cèder le premier.

Seulement 4 jours et pourtant déja Adelas considérait ce cheval comme sa famille, où du moins il le pensait, car en réalité il n'avait jamais su ce qu'était une vraie famille. Tôt dans son enfance il s'était fait à l'idée que sa vraie famille serait celle des hommes de la mer, et il avait vécu ainsi le reste de sa vie.
Trois jour sans voir personne d'autre qu'un marchand de bricoles et un ermite ça crée des liens, même avec un cheval.
Adelas avait remarqué plusieurs cicatrices sur sa monture, notamment au niveau du poitrail et de l'encolure. Une fois encore on pouvait comparer l'homme et l'animal. Tout deux n'étaient point vieux pourtant ils portaient déja beaucoup de cicatrices probablement de combats.

La cité de Djafa se découvrit devant eux. Somptueuse cité marchande, Djafa était sûre, car bien gardée, mais donc bien taxée aussi.
Cependant ce soir-là Adelas ne regarda pas à la dépense pour passer une bonne nuit. Il prit une chambre dans une petite auberge qui avait l'air plutôt calme et convenable. C'était la première nuit que l'imposant cheval noir passa sans Adelas depuis le début de leur voyage, et que vous me croyiez où non la bête en fut perturbée.
Le cheval ausi appréciait l'homme qui voyageait à ses cotés. L'homme qui préférait marcher à coté de lui pour le préserver. Il faut avouer qu'il n'était pas léger d'ailleurs...

Le lendemain Adelas se leva tôt pour aller refaire le plein de vivres et d'eau avant de reprendre la route au petit matin.

Un riche marchand qui avait décidé de passer la nuit à 2 chambres de celle d'Adelas eut la mauvaise idée de se laisse dormir trop longtemps dans la matinée.
Adelas ne s'était pas retenu pour une fois, bijoux, bourse, vêtements,...
Alors qu'Adelas était déja à quelques lieues il lui sembla entendre un cor venant de Djafa, sans doute la garde qui le cherhait partout.
Adelas rit en imaginant le marchand hors de lui, mobilisant la garde de toute la cité rien que pour ses effets, et tout celà en chemise de nuit.

Sa tunique était indéniablement de très bonne qualité, ~Dommage qu'elle ne sois pas un peu plus grande~ pensa Adelas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novor
Seigneur Pirate - Parrain des Chiens de Kryam
avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : Où va le vent

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunédain
- -: bah... oh... au moins euh... he... heum
- -:

Dim 18 Mai 2008 - 16:13
Adelas avait quitté Djafa depuis 3 jours maintenant. Il avançait plein ouest et ne trainait pas. Novor lui avait demandé d'être là avant lui, Adelas savait que ce n'était qu'un faux souhait; Novor avait dit celà pour ne pas avoir à attendre Adelas. Cependant Adelas voulait une fois de plus prouver qu'il n'avait qu'une parole. Et qu'il atteignait les objectifs fixés, quels qu'ils soient.

Autant Adelas avait épargné sa monture durant la première partie du voyage autant, depuis Djafa, il la tirait sur de plus en plus longues distances.

Ils ne s'étaient reposés qu'une seule fois brièvement, la veille au soir, dans une petite ville avant la rivière.

Contrairement au Poros ils avaient franchi cette dernière beaucoup plus au Nord que là où se situait le pont. Un semi-gué avait paru assez à Adelas mais malheureusement son cheval s'était montré plus maladroit que prévu.

Ils marchaient tout 2 toujours cote à cote, le soleil ne sèchait pas assez vite les vêtements d'Adelas à son gout et son humeur était sombre. Le cheval sans nom baissait la tête, comme concient que son maitre lui en voulait.

Le paysage était de plus en plus désert et à la fin de la journée déja il s'était totalement couvert de dunes de sable. Seules les montagnes tranchaient encore au loin avec ce paysage infini.

Le Khand était droit devant, plus qu'à foncer. ~Foncer en espérant~ se dit Adelas.

La veille il avait acheté le plus de vivres et surtout d'eau que son cheval pouvait porter. Heureusement il était robuste. Mais celà suffirait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Djafa
» Description des races
» quelle state pour balin ???
» Les drúedain et le peuple de Haleth
» Armée naine 500 points et peu chère :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Terres du Sud :: Le Harad-
Sauter vers: