Le rassemblement des Peuples

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Matthew Glandser
Capitaine de la flotte du Gondor
Capitaine de la flotte du Gondor
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Mer 2 Juil 2008 - 19:11
Dialogue de sourd, voilà peut être le premier mot qui pourrait venir à l'esprit d'un observateur externe à la discussion. Un veillard à l'apparence moqueuse, un seigneur elfe s'adressant uniquement au capitaine du Nord et ce dernier tenant une difficile discussion pleine de sottises. Mais si Heinrich faisait mine de ne pas voir l'elfe, il ne l'en écoutait pas moins, satisfait de constater que son interlocuteur était délibérement entré dans son jeu, se mettant lui même à déclamer des critiques infondées et dénués de tout caractère constructif ou informé. Contrairement à ce que laisser sous entendre Laurelin, Heinrich était là, non pas pour casser les oreilles des hommes de l'Arnor (encore qu'il ne se gênat pas pour le faire) mais à la demande de ce dernier. Mieux, rien qu'en articulant quelques phrases, il l'avait fait fuir. Quel était donc l'imbécile qui avait parlé de la sagesse elfique et de leurs grandes capacités d'orateurs? Riant intérieurement, Heinrich fut encore plus satisfait de constater que son petit tour avec sa canne avait fait son effet sur le capitaine, tout en craignant d'en avoir trop dévoilé. Car, pour aussi odieux qu'il était, Heinrich avait un peu de bon sens et d'intelligence. Mais il aimait tester ses interlocuteurs en revêtant un aspect désagréable et délibérement provocateur. C'est face à la critique que se révêle le mieux les hommes et leurs capacités. Un meneur charismatique, c'est le plus plaisant, mais c'est aussi celui qui connaît chacune des personnes autour de lui. C'était une leçon que seul ses meilleurs élèves avaient compris, et Heinrich supposait qu'Aldarion l'avait mise en pratique, rien qu'à voir ses plus proches serviteurs: Lunidel, Siemen ou Halbarad... Revenant à la discussion avec le capitaine du Nord, Heinrich répondit, bien plus calmement et sérieusement qu'avant:

"Ohoh, une attaque surprise et éclair au coeur de l'ennemi. Celui qui a dit ça mérite mon respect. Frapper à la tête, c'est l'une des seules tactiques valables lorsqu'on est en infériorité numérique. De l'audace, de l'audace, toujours de l'audace. Ah, que n'ai-je 20 ans de moins et une jambe en bon état, j'aurais été volontaire. Il y a donc eu quelques avancées, c'est très bon signe. Mais peut être est-ce que je vous gêne? Probablement qu'un capitaine a des ordres à donner et qu'un vieillard imbécile vous retarde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/
Rustor Erumelgos
Haut Prince des Elfes
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées....

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -:
- -:

Mer 2 Juil 2008 - 19:31
Rustor sortit de l'ombre ou il se tenait depuis quelques temps, son visage affichait l'expression de colère qui ne le quittait plus depuis trop longtemps.

- Ecthelion de la Fontaine nous a quitté par son audace et son imprudence! Il a cru pouvoir défier seul tout le mal de cette terre ! J'y étais et les valars savent que je suis un grand guerrier! Pourtant je n'ai survécu que par un miracle! Pourquoi réunir une immense armée pour la diviser à la première occasion ? Marchons ensemble vers le nord! C'est à cela que l'ennemi s'attend le moins... Quel que soit vos discussions et décisions, sachez que l'armée de Gar Thulion quitte Annuminas dès demain en direction du nord! Nous ne resterons plus ici à nous tournez les pouces une seconde de plus !

Aldarion se redressa dans son lit.

- L'armée d'Annuminas suivra l'armée elfique, et je crois que l'armée du Gondor en fera de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lórindol
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Chez les Elfes
Rôle : Noble de la Lorien

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Lorien (Moitié Sindar/Moitié Noldor!
- -: 1057 ans
- -:

Mer 2 Juil 2008 - 21:15
Lorindol regarda le général Rustor Erumelgos sortir de l'ombre dont il était caché puis il parla alors Lorindol l'écouta comme il avait fait avec les autres. Pour répondre à tous ça il répondit:

-Et moi je vous suivrez Général Rustor Erumelgos où que vous alliez avec les armée elfique. Vous avez raison, il ne faut pas diviser nos forces alors que toutes les armées du bien sont rassemblées. Surtout la dernière fois que les armées du bien ce sont réunis sous la même bannière elle ne ce sont pas divisées mais elles ont attaqués leur ennemis de face avec toute leur force réunis et ils ont vaincus l'ennemi! Nous devons faire de même.

Lorindol attendit la réaction des autres personnes présente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Jeu 3 Juil 2008 - 10:22
Le seigneur Laurelin venait de faire tout un discours - et des plus enflammés - au Capitaine Dunàdan, qui avait du mal à comprendre la réaction de l'Elfe. Visiblement, il répugnait à ce dernier de s'adresser, ou même de regarder le Comte qui venait de douter de la nécéssité de la présence de son peuple.

L'ami du prince des Lossoth s'en alla enfin, frustré, vers la bas de la cité, semblait-il, sans doute vers le camp des guerriers de Mithlond, comme il l'avait fait savoir. Halbarad le salua d'un léger signe de tête après que l'autre ait fait de même en paroles, puis se retourna vers Heinrich. Celui-ci semblait n'avoir fait que très peu cas des remontrances de Laurelin, sinon pas du tout; il reprit tout de suite la conversation avec le Capitaine au sujet de l'assassinat. A sa bonne surprise, Von Zismagen venait de perdre pour un temps son attitude râleuse pour louer cette idée... Halbarad sourit: le Comte s'était fait piéger...

"Cher Heinrich! Celui qui a proposé cette stratégie mérite votre respect, dites-vous. Eh bien pour sûr, mais ce que je vous dit n'est pas définitif, ce n'est qu'une proposition. En tout cas, je dirais plutôt "celle qui a dit ça", et il s'agit bel et bien d'une Elfe, d'une oreille-pointue, comme vous vous plaisez à les appeler. Il s'agit de la Dame Silivrien."

Le Dunàdan éclata d'un rire aussi fugitif que violent, avant de se calmer de nouveau...

"Vous ne me gênez pas, non, pas du tout. En vérité, si vous souhaitez m'acompagner, je n'y vois aucun problème. Car je me rends à la caserne: les Rôdeurs aussi partent en guerre. Ils seront bientôt prêts, je l'espère, et ponrrons rejoindre la Grande Armée."

Sans attendre de réponse et sans même un regard de plus en direction du Gondorien, il se mit en marche, descendant vers la partie Est de la Cité.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Jeu 3 Juil 2008 - 10:49
Nidnama s’inclina à l’endroit de Rustor… Puisque Tar Aldarion acceptait cette décision c’était qu’il était prêt à prendre le risque… C’était ses terres qui devaient être protégées… L’Elnaith de la harpe s’excusa :

- Veuillez m’excuser… J’ai à faire, que ce soit pour préparer notre armée ou pour vous trouver une infirmière, sir Tar Aldarion…

Sur ces mots, Nidnama se retira… Il pris le chemin du campement… A peine sortit du palais, un rapace fondit sur lui… Nidnama ne mit pas longtemps à la reconnaître : Maegethir !! Elle était revenue ! La laissant se percher sur son épaule, Nidnama partit au pas de course vers les camps : quelqu’un devait l’y attendre avec un paquet…

Et effectivement, lorsqu’il arriva à sa tente, un homme y attendait, avec, dans les mains, un long fuseau de velours noir.

- Sir Nidnama ?

- C’est bien moi…

- J’ai quelque chose pour vous…

- Je m’en doutait… J’ai moi aussi quelque chose pour vous…

Le messager tendit le velours à l’elnaith qui le prit et l’ouvrit… A l’intérieur Se trouvait une lame d’une rare qualité, ornée d’un ovale parfait sur sa garde. Il la soupesa, en testa le tranchant, effectua quelques passes avec… La lame était bien plus longue que celle de son épée enchantée… Mais elle n’était pas plus lourde… Nidnama pourrait les utiliser simultanément. Il changea la lame enchantée de côté pour qu’elle se loge dans sa main gauche et accrocha la lame sœur sur sa gauche.

- Il leur faut des noms…

Nidnama resta un moment songeur avant de se décider : sa lame enchantée serait "Eleisyll", la porteuse de songes car elle porterait le sommeil à ses adversaires et la lame sœur serait "Ninim", Perce neige car elle porterait l’espoir comme la première fleur à percer l’hivers.

- Voilà qui est fait… Et voici une récompense pour vous !

L’elnaith sortit 1000£ de sa bource et les donna à son messager. Ce dernier lui rapporta les quelques nouvelles qu’il avait à lui faire parvenir puis quitta son supérieur…

Nidnama se dirigea vers son second qui, bien entendu, ne se trouvait pas loin pour lui annoncer :

- Nous repartons demain. Faites le nécessaire. J’ai encore à faire en ville…

Sur ces mots, Nidnama retourna vers Arnuminas… Il espérait trouver quelqu’un pour s’occuper du roi et avait besoin d’un couteau de lancé supplémentaire : il en avait perdu en Morïa mais avait oublié d’en racheter à Ilmaris.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Jeu 3 Juil 2008 - 17:31
Erco sourit car il allait justement prendre la parole pour dire qu'il fallait à tout prit prendre une décision car pendant que l'on parle les armées ennemis avance. Et que plus vite l'armée elfes, du Arnor et du Gondor, sans oublier celle de Dol Amroth seront en marche ensemble mieux cela sera pour les peuples encore libre. Mais il n'eut pas besoin de dire ce discours car Rustor venait de couper court à tout les débat en disant que son armée partirait demain à l'aube quoi qu'il arrive.

Aldarion parla au nom de son armée(logique vu que c'est son rôle) et dit que son armée suivrait celle des elfes. Erco sortit dans les premiers de la salle du conseil car il voulait se préparé au futur voyage dés ce soir pour que demain matin, il puisse partir dans les premiers.

Il descendit donc les escaliers et tomba sur Halbarad qui partait, sans aucun doute, vers sa caserne, celle des rangers. Il le rattrapa après avoir fait une petite course d'une dizaine de mètres et lui dit avec ironie:

-Ces assemblées sont pire qu'une armée d'orques ou de goblins en furies. Mais pour finir Un elfe, du nom de Rustor, à couper court à l'assemblée. Nous partons demain pour le Nord. Tu viens, je suppose?

la question était bête mais Ercos s'en rendu compte qu'après l'avoir dit, il ne revint donc pas dessus et sourit, un sourire joyeux pour ces temps bien sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Ven 4 Juil 2008 - 13:24
La question du chevalier fit sourire Halbarad, tant la réponse en était aisée et connue de tous. Le tutoiement le surpris aussi un peu, mais le Capitaine ne l'en blâma pas, heureux des nouvelles qu'Erco lui apportait:

"Si je viens?! Eh bien pour sûr, vous me verrez demain marcher avec les Rôdeurs de l'Arnor, puisque le conseil en a décidé ainsi. Je ne suis pas mécontent d'apprendre cela: ils se sont enfin mis d'accord. Vous parlez de Rustor... je l'ai déjà rencontré lors de la bataille de Fornost. C'est un grand Elfe."

Ils descendirent les escaliers et les allées d'Annùminas, se rendant en direction de la caserne. Enfin, Halbarad entra à l'intérieur. De nombreux Hommes se trouvaient en ce lieu transformé en fourmilière: les uns sortaient pendant que d'autres entraient à leur tour, se bousculant presque, tout affairés et pressé qu'ils étaient. Le Capitaine put se faufiler entre mis tous ces guerriers et retrouver les coins des Rôdeurs, au fond à gauche pour la plupart...

"Messieurs! Nous partons demain pour le grand Nord... Oui Drorn, demain matin sans doute. Nombre d'entre vous rejoindrons les armées des peuples unifiés, mais certains seront, je le pense, envoyés en éclaireur; un très petit nombre, notez-le!"

Beaucoup de lames avaient été affutées auparavant, mais quelques uns des Rangers, pas tout à fait prêts, devraient se hâter de se préparer.

La guerre ne pouvait attendre.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Sam 5 Juil 2008 - 11:39
Erco Skaline ne répondit rien à Halbarad car il n'y avait rien à répondre. Le chevalier regarda le conte Von Zismagen et lui demanda poliment:

-Partirez-vous avec l'armée ou resterez-vous à Annùminas?

Erco se tut et se demanda ou pouvais bien être passer Arka et Flèche. Mais il oublia bien vite cette question car il se rappela que mieux valait être attentif à Von Zismagen car il semblait plein d'orgueil et lui manquer de respect serait vraiment néfaste pour le chevalier Skaline. Ce dernier ajouta une autre question un peu hors sujet:

-Vous venez de Minas Tirith?

C'était une question qui titillait depuis longtemps Erco et espérait que le Conte y répondrait ouvertement et non par une des réponses ambiguït , que font certain noble avec un grand plaisir.
C'est à ce moment qu'Arka arriva, sortit de l'ombre, on pourrait penser qu'il attendait son maître dehors, mais en faite il était aller chasser et pour une raison quelconque il s'était arrêté de poursuivre un lièvre pour aller chercher son maître dans la ville et il venait de la trouver. Il alla frotter son museau contre la jambe d'Erco qui lui caressa la tête puis reporta son attention au Conte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Sam 5 Juil 2008 - 13:36
La ville était en ébulition, et le murmure du départ passait fugacement de bouches à oreilles. L'éclaireur en avait fini au Chat Noir, et il avait dit adieu à l'aubergiste, qui avait déjà oulier son nom. Alors qu'il sortait de la cité, Nârwel remarqua le pas rapide du Seigneur Laurelin. Un pas très rapide, et quand il capta son regard l'éclaireur sentit un instant la colère dont était empreint l'Elfe.

D'un signe de la main Nârwel se glissa entre soldats et passants jusqu'à saluer son ami.

"Mae Govannen Mellon" fit il en inclinant la tête et joignant ses mains. Un salut digne des heures précèdents des moments sombres.

///HRP: Desolé je manque de temps :HRP///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Sam 5 Juil 2008 - 14:52
Les préparatifs allaient déjà bon train aux portes de la ville. Les différentes armées se réunissaient et tentaient de s'organiser pour n'en former plus qu'une. La nuit allait être courte et le départ, prévu dès l'aube le lendemain arriverait vite à présent ...
Laurelin, marchait d'un pas rapide vers les troupes des Havres mais alors qu'il franchissait la grande porte, il eut le plaisir de voir arriver son ami Nârwel Rusc-Iâr qui le salua en langue elfique. Il s'inclina et le salua à son tour :

- Mae Govannen, mon ami ! Il est plaisant de rencontrer des humains pour qui la bienséance et le respect ont encore quelques importance et qui ne considèrent pas le peuple elfique avec mépris et condescendance ...

L'éclaireur du gondor regarda l'elfe sans comprendre et Laurelin ajouta doucement, presque pour lui même :

- Un comte pour le moins ... Discourtois ...

L'elfe passa sa main devant ses yeux comme pour chasser son mécontentement et finit par adresser un sourire à son ami avant d'enchainer :

- Mais allons, ne parlons pas de cela maintenant ... Êtes vous prêt pour le grand départ Nârwel ? Je vois que vous vous êtes procuré une nouvelle épée ... Puisse sa lame vous porter chance lors vos futurs combats ... Accompagnerez vous l'armée ou allez vous partir devant en reconnaissance ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Sam 5 Juil 2008 - 15:55
Silivrien quitta à son tour la salle du conseil. Elle avait écouté en silence les derniers intervenants, et la détermination du Prince Rustor lui avait fait froid dans le dos. Elle n'était certes pas surprise par la volonté sans faille de son Seigneur, et aller au combat ne l'effrayait pas, mais il lui semblait être de son devoir, d'empêcher autant que possible ce qui ne serait de toutes façons qu'une immonde boucherie. Elle était persuadée que l'étrange coordination de l'armée qu'ils allaient affronter, reposait sur une seule et même personne. Son idée de former un petit groupe d'assassins restait donc toujours valable, et pouvait être mise sur pied pendant le trajet. Le problème était de parvenir à repérer l'ennemi. En son fort intérieur, elle priait pour qu'il soit à la tête de ses troupes, car ainsi, son plan serait beaucoup plus simple à mettre en œuvre, et surtout à "vendre" aux Seigneurs des Peuples Libres...

Elle était encore perdue dans ses pensées lorsqu'elle aperçut à quelque distance de là Laurelin, qui discutait avec d'étranges personnages. Un Humain à l'apparence assez exotique venait de la saluer et s'éloignait à grand pas, alors que se tenaient encore prés de lui le Capitaine Halbarad, et un vieux guerrier qui semblait engoncé dans son armure comme si elle avait été un coffre de fer. Le chef des Rôdeurs du Nord...toujours à son idée, elle vit aussitôt l'avantage qu'elle aurait à s'en faire un allié dans l'élaboration de son plan. Ses hommes et la Maison de l'Arbre étaient naturellement faits pour s'entendre, et ils avaient certainement une grande connaissance du terrain et des régions que l'armée allait traverser...Un groupe d'Elfes et de Rôdeurs...Il fallait absolument qu'elle ait une entrevue...

Elle avait suivi à distance le Seigneur d'Elostirion, tentant de le rattraper alors qu'il venait d'être rejoint par un Gondorien qu'elle connaissait de vue. A cet instant, une vision s'imposa à son esprit et la figea sur place. Un main, qui lui sembla être celle de Nidnama, tenait une épée étrangement semblable à sa propre lame. Un nom lui traversa alors l'esprit, "Ninim", en même temps que l'immense sentiment de bonheur et de fierté de celui qui maniait l'arme...Elle fut soudain certaine qu'il s'agissait bien de son ami guérisseur, et de l'endroit où il se trouvait. Elle se tourna, et l'aperçut au loin, dans la direction et à la distance qu'elle pensait...

Puis toute vision cessa, et elle reprit pour ainsi dire le cours normal de sa vie. Elle parvint à remettre un pied devant l'autre, et toujours légèrement troublée, rejoignit Laurelin et l'homme avec lequel il conversait, qu'elle salua d'un sourire poli...


-Mae govannen homme du Gondor...Laurelin, je voulais avoir ton opinion sur le conseil, mais je ne voudrais pas interrrompre votre conversation. Nous verrons cela plus tard, si tu préfères...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Sam 5 Juil 2008 - 17:48
Le sourire de Nârwel était empreint de fierté et de curiosité. D'un geste de la main il écarta la cape grossière qui cachait la garde de Gilmilroth. L'arme maintenant révélée avait elle l'air nouvelle, bien que ce fut surprenant, l'éclaireur comprit rapidement ce que voulait dire Laurelin. Même si la lame conservait toutes les caractèristiques que celle qu'avait toujours manié Nârwel, Namad Lèd l'avait fait renaître.

"Seigneur, j'ai fait reforgée ma lame car..."

-Mae govannen homme du Gondor...Laurelin, je voulais avoir ton opinion sur le conseil, mais je ne voudrais pas interrrompre votre conversation. Nous verrons cela plus tard, si tu préfères...


Nârwel recula d'un pas, saluant en retour Dame Silivrien. Ainsi Laurelin aurait le loisir de mener la conversation comme il l'entendrait et la Dame Elfe qu'il avait remarquer aux côté de son ami ne se sentirai point mise à l'écart.

///HRP: Je peut etre actif pour les quelques jours qui suivent (jusqu'à mardi) donc si sa traine n'hesitez pas à écarter Narwy de la conversation Laurelin-Silivrien Wink :HRP///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Glandser
Capitaine de la flotte du Gondor
Capitaine de la flotte du Gondor
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Sam 5 Juil 2008 - 20:24
Décidément, ce capitaine d'Arnor semblait trop malin, ou alors il était particulièrement chanceux. De toute manière, c'est deux qualités essentiels à un commandement. Heinrich n'aimait pas trop ça car pour son âge, le poste qu'occupait Halbarad semblait bien faible. Probablement que le rôle des Rangers avaient été revus à la hausse depuis la retraite du Comte mais quand même, simple capitaine mais allant à de hauts conseils, cela cachait quelque chose. Mais enfin bon, après tout, Heinrich n'était pour le moment que peu concerné par tout ça, ne sachant pas du tout ce pour quoi il était présent ici. Attendant que le capitaine ait fini de rire, il balaya l'objection du capitaine avec sa main et un mince sourire venant réhausser ses moustaches, il répondit:

"Au contraire, cela me conforte dans mon idée. Si vous êtes incapable d'avoir des idées stratégiques pareilles sans les elfes, c'est que vous comptez trop sur eux... En plus, vous laissez cela au rang de proposition. Vous êtes sensés être plus audacieux que vos aînés que diable, et même s'il faut combattre avec des elfes, il n'y a pas de plus belle action qu'une attaque rapide à la tête..."


Le capitaine ayant définitvement repris son sérieux, Heinrich sauta sur l'occasion de pouvoir constater de ses propres yeux les quartiers des rangers du Nord dont l'Arnor était si fière. Suivant Halbarad, le vieillard s'abstint cependant de parler pendant le trajet. Sa lourde armure commençait à devenir pesante sur ses épaules nouées par l'âge et sa jambe brisée peinait à suivre le rythme rapide imposé par le pas alerte du capitaine. Heureusement, le tumulte de la cité obligea Halbarad à ralentir, ce que le Comte apprécia, pouvant marcher au même rythme que les deux hommes, le chevalier Erco les ayant rejoint dans leur marche.

"Rustor? Rustor? Ah oui, c'est vrai, un roi elfe. Pfeu, quand je pense que nous sommes incapable de concevoir des plans simples sans eux et qu'en plus il nous faut l'intervention de leur roi pour décider une armée à bouger... Aldarion a encore du travail à faire..."

Ainsi déblatéré le vieil homme, s'adressant à tous et à personne en particulier aux nouvelles apportées par le chevalier. Enfin, ils arrivèrent à la caserne des Rôdeurs où le Comte et Erco ne purent entré à l'ntérieur, les allées et venues permanentes des soldats se préparant au combat empêchant tout mouvement inutile, surtout venant d'étrangers. C'est ainsi qu'Erco et Heinrich furent séparé d'Halbarad qui donna ses ordres. Le Comte observa en silence ce ballet titanesque d'hommes se préparant à la guerre avant que son compagnon de route ne le tire de ses pensées en lui posant une questions:


"Partir? Ce serait avec joie mais je ne sais encore quel rôle Tar Aldarion compte me faire jouer. Il m'a fait venir de loin jusqu'ici figurez vous..."

Constatant que le jeune homme n'était pas attentif, le Comte fronça les sourcils avant de se dérider en voyant Erco se replonger dans la conversation.

"Je viens en effet de Minas Tirith. Du moins, en trajet direct. En réalité, mon domaine se trouve encore plus loin dans les montagnes. Pendant longtemps, mes ancêtres ont fait figure de barrage à certaines tribus trop entreprenantes aux frontières du Gondor. Mais maintenant que la paix est revenue dans nos frontières, mon domaine est un peu isolée. Mais assez parlez de moi mn garçon. Expliques moi plutôt comment un chevalier qui se doit de porter harnois complet a-t-il pu s'attirer les faveurs d'un renard?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Sam 5 Juil 2008 - 22:09
Laurelin s'inclina une nouvelle fois en souriant à éclaireur alors que celui ci se mettait en retrait non sans s'excuser :

- Veuillez me pardonner mon ami, les temps sont bien troubles que je ne puis vous présenter convenablement une étoile parmi notre peuple. Dame Silivrien, Elnaith de la maison de l'Arbre ...

L'elfe se rapprocha de son amie laissant Nârwel légèrement à l'écart et regarda l'Elnaith avec gravité avant de lui dire :

- Tu sembles soucieuse Silivrien ... Il est évident que ce dernier conseil ne te laisse pas une impression satisfaisante. Je crois ... Je crois qu'il en est de même pour beaucoup d' entre nous. Comme à Fondcombe, ici, à Annuminas, peu de réponses ont été apportées ... C'est même le contraire qui s'est produit car les différents débats qui nous ont animés n'ont débouchés que sur de nouvelles questions ...

Laurelin fit une pause fixant toujours son amie de ses yeux bleu attendant un instant avant de reprendre ...

- Nous ne pourrons arrêter le processus qui est enclenché. l'armée est prête, les soldat sont sur des feux ardents et ils leurs tardent de partir ... Notre prince Rustor lui même est pour ce départ ... Il est peut être temps de chevaucher vers cet ennemi qui sème la terreur alors que nous restons là, à nous interroger toujours plus ... L'arrivée de Voykissâ et ses sombres déclarations, la peur qu'il avait dans les yeux, tout cela nous pousse à nous hâter ...

L'elfe soupira avant de continuer :

- Je sais, tu pressent de grandes souffrances, j'ai ... J'ai la même sensation ... Cette guerre sera particulièrement dure, elle apportera de grands malheurs, de la peur, beaucoup de larmes. La mort sera notre compagne et beaucoup d'entre nous risquent de pousser leurs derniers soupirs allongés sur la neige ... La ... La neige, dans mes songes, elle se transforme en une grande mer rougie par notre propre sang ... Et j'entends un rire sinistre qui semble se moquer de nous ...
Mais, Silivrien, avons nous vraiment le choix ?
Je ne suis pas loin de me rallier à ton idée d' envoyer une mission secrète pour débusquer celui qui tire les ficelles derrière les murs de ce donjon mystérieux ... C'est une idée vraiment intéressante mais si cela se fait, ce sera en parallèle au départ de l'armée unifiée car rien ne l'arrêtera plus maintenant ... L'affrontement des grands froids me semble inévitable ...


Il ajouta dans un souffle :

Et rien, malheureusement, n'indique que nous en sortirons vainqueur ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Sam 5 Juil 2008 - 23:51
L'Elnaith de l'Arbre secoua la tête, avec une légère moue dubitative...

-Je sais bien que nous n'avons pas le choix. Il nous faudra bien affronter cette armée tôt ou tard...Mais ce qui m'exaspère, c'est de devoir tenir ce genre de conseils pour en arriver inévitablement à la conclusion qu'on doit foncer dans le tas...

Elle posa la main sur l'avant-bras du Seigneur d'Elostirion, tout en le fixant de ses prunelles émeraude...

-Ne te méprends pas Laurelin...je n'ai nullement perdu ma confiance en notre Prince, pour qui je donnerais ma vie sans la moindre hésitation. Mais parfois, j'ai le sentiment qu'une haine terrible le pousse à laver dans le sang un affront millénaire. As-tu connaissance d'un événement quelconque qui aurait pu le pousser à une telle attitude ?...Et d'ailleurs il n'y a pas que lui...aucun des hauts Seigneurs présents n'a eu l'air de prendre en compte ma proposition. J'aurais tout aussi bien pu faire la conversation à mon cheval...Bon, l'idée est certes risquée, mais si elle permet de décapiter l'armée adverse et d'éviter un massacre général, ça me semble une alternative de plus envisageables non ?...D'autant que nous pouvons toujours élaborer notre plan pendant le déplacement des troupes. Le seul véritable problème est la localisation précise de l'ennemi...pour l'heure, je n'ai aucune idée sur le moyen d'y parvenir...Un mage, ou quelque pouvoir Elfique inconnu, pourraient nous y aider, mais disposons-nous de l'un ou de l'autre ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 6 Juil 2008 - 14:23
Laurelin prit quelques instants de réflexion avant de répondre à Silivrien qui, visiblement agacée, était fortement décidée à mettre son idée en oeuvre :

- Tout porte à croire que l'échec de la tentative avec le palantir a Fondcombe a profondément changé l'état d'esprit de notre bon Prince Rustor et probablement ses plans. Les mauvaises nouvelles s'accumulant depuis, Bree dévasté, les Lossoth en difficultés, les rapports annonçant que les troupes ennemies sont en mouvement, qu'elles seraient même sur le chemin de l'Arnor, la blessure du roi Aldarion ... Vois-tu, il semble que tout cela n'auras finalement servis qu'a renforcer les partisans d'une attaque frontale. Dès lors, le conseil ne semblait plus enclin à se pencher sur l'étude de nouvelles propositions ... Je pense que Rustor n'avait plus d'autres choix que de s'aligner sur cette idée largement majoritaire.

L'elfe poussa un nouveau soupir puis il esquissa un léger sourire. Il jeta un coup d'oeil à Nârwel qui patientait à quelques pas de là puis reprit :

- Il n'en reste pas moins que la voie nouvelle que tu as suggeré peut s'avérer efficace en marge de la grande marche vers l'enfer blanc. L'organiser n'en sera toutefois pas si aisée ... Il te faut trouver les bonnes personnes et surtout, savoir dans quelle direction chercher ...
Le pouvoir des elfes décline rapidement en ce quatrième âge qui voit la domination des humains s'étendre de plus en plus sur la terre du milieu ... Une puissance affaiblie certes, mais pas totalement disparue !
Si tu veux mener à bien ton idée, il te faut commencer par là Silivrien. Trouver le pouvoir capable d' indiquer ne serait ce que partiellement, la direction de se donjon mystérieux ... Je suis décidé à t'aider et je chercherais de mon côté comment atteindre ce pouvoir, je dois encore y réflechir ... J'ai quelques idées mais rien de véritablement concret pour l'instant ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Glandser
Capitaine de la flotte du Gondor
Capitaine de la flotte du Gondor
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 28

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Dim 6 Juil 2008 - 15:43
Alors qu'Erco s'apprétait à répondre, un messager fit irruption dans la caserne et trouvant Von Zismagen du regard, il se dirigea vers lui.

"Comte Von Zismagen?"


"Lui même, qu'est ce que tu lui veux mon garçon?"


"On m'a chargé de vous indiquer qu'on vous attendait au palais."


Un grand sourire aux lèvres, oubliant pour un moment de prendre son ton revêche, le Comte remercia le messager qui repartit rapidement.


"Eh bien mon garçon, ton histoire sera pour une autre fois. N'hésites pas à venir me voir dès ton retour de campagne pour me raconter tout ça. Bonne chance, tu en auras besoin face à la Grande Faucheuse."

Dit Heinrich au chevalier. Lui donnant une grande tape sur l'épaule, il repartit de son pas claudiquant vers le palais. Bien entendu, devant tant d'animation dans les rues de la cité, Von Zismagen rata le chemin le plus direct pour monter au palais et fut obligé de continuer jusqu'aux portes de la cité. Quel ne fut pas sa surprise d'y croiser le seigneur elfe en compagnie d'un humain et d'une elfe armée! Il aurait préféré les éviter, mais un chariot rempli d'armes emprunta la rue à ce moment là et la foule dévia, le poussant sur Laurelin. se reprenant bien vite, Heinrich cria en direction de la personne qui l'avait bousculé et s'éloignait rapidement...

"Sacrebleu, si je t'attrape fils de catin, je t'arracherai les ongles."

S'époussetant rapidement l'armure là où elle avait toucé l'elfe, le Comte lança un regard méchant au groupe et cracha:


"Eh bien, je suppose que je me dois de vous dire merci pour m'avoir retenu."

Lançant un regard qui défiait quelqu'un d'oser lui répondre, Heinrich constata qu'elle portait un harnois complet pour la guerre et qu'elle semblait bien proche du seigneur elfe à voir la façon dont elle le regardait et à la posture défensive adoptée face aux paroles du Comte. Haussant un sourcil, Heinrich ne put s'empêcher de railler comme il aimait à le faire:

"Oh oh, je savais qu'il n'y avait pas beaucoup de différences entre une femme et un homme elfe mais je n'aurais jamais pensé que ce soit au point d'engager les femelles dans l'armée. Remarque, avec les hanches qu'elles ont, elles ne peuvent vous donner beaucoup de soldats."


Eclatant de rire à son propre humour détestable, le Comte salua brièvement mais de manière moqueuse les deux elfes et repartit sur le palais, laissant derrière lui le petit groupe qu'il venait ainsi de déranger.

Arrivé au palais, il y apprit que c'était en réalité ses enfants qui l'avaient fait appeler afin de lui faire savoir qu'ils avaient pris quartiers dans une auberge de la ville. Après les avoir copieusement insultés, le Comte décida au vu de l'heure de rester à l'auberge le temps que le roi l'appelle...


HRP: Un petit cadeau de départ pour Laurelin comme promis. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Dim 6 Juil 2008 - 16:47
Toujours perdue dans ses pensées, Silivrien n'avait prêté que peu d'attention aux élucubrations du Comte. Tout juste saisit-elle vaguement qu'il était question des femmes Elfes, et de leur capacité à faire des enfants, mais le ton et l'attitude de cet étrange personnage lui semblèrent tellement empreints d'une ironie à peine voilée, qu'elle fut tentée de lui démontrer que les guerrières des premiers nés étaient tout aussi capables de le découper en rondelles dans son armure. Heureusement pour l'Humain et ses bijoux de famille, elle avait sur l'heure des préoccupations bien plus importantes que de se consacrer à l'éducation d'un rustre. A peine fut-il parti, qu'elle se tourna vers Laurelin en fronçant un sourcil...

-Qui est-ce ?...le bouffon du Roi Aldarion ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 6 Juil 2008 - 17:45
L' arrivée impromptue du comte, aussi soudaine et courte qu'elle fut avait à nouveau passablement irrité Laurelin qui regardait le personnage s'éloigner en claudiquant pour remonter la rue principale. Tout doucement, il desserrait un à un ses doigts qui, sans s'en rendre compte, s'étaient crispé sur le pommeau d'Estelië à la fin de la tirade offensante de Von Zismagen. Heureusement, Silivrien ne semblait pas avoir saisi la totalité des mots prononcés, concentrée qu'elle était sur le projet qu'elle tentait de mettre en oeuvre. Qui sait ce qui se serait passé dans le cas contraire ...
Il répondit à l”Elnaith cherchant à couper court à l'incident :

- A n'en point douter, un drôle de bouffon !

Il se recula d'un pas et regarda Silivrien avant de partir d'un grand rire, chassant d'un revers de main les propos du comte :

- Sa capacité à distiller des remarques désobligeante ne semble pas avoir été altéré par son grand âge ... Mais sa vision oui !! Tu as des hanches vraiment magnifiques, leurs proportions sont parfaites Silivrien ...

Laurelin redevint sérieux et alors qu'il s'appretait à enchainer, il fût coupé par le son d'un cor qui retentissait au loin :

- Je crois qu'il nous faut malheureusement mettre un terme à cette discussion pour l'instant. Les Elnaiths sont appelés ... As tu une idée des personnes qui seraient susceptibles de convenir pour la mission que tu projettes ? Tente de les rassemblées, Il te faut trouver un moyen pour les réunir durant le voyage ... Je te retrouve dès que possible en espérant avoir peut être d'ici là trouver un moyen de localiser le donjon ...

L'elfe se retourna ensuite vers Nârwel Rusc-Iâr et s'aprocha de lui en lui précisant :

- Je crois que nous nous reverrons en chemin ou au cours de la bataille. Le temps nous presse et il nous faut chacun partir vers nos responsabilité. Que les Valar vous protège mon ami ... A bientôt !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 56
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Dim 6 Juil 2008 - 18:29
Silivrien fixa son ami bouche-bée, avant d'être interompue par l'appel des cors...

-Quoi ?...mes hanches sont...parfaites ?...Euh...merci, je...

A cet instant, son visage avait pris une belle teinte pivoine, d'autant qu'elle prenait conscience que Nârwel était toujours à proxmité. Troublée, elle préféra donc couper court à toute discussion, et la convocation des Elnaiths lui en fournissait le prétexte idéal...

-Tu as raison...l'heure de l'action a sonné...Messieurs, que les Valars nous bénissent tous...

Sur ces paroles, elle s'éloigna de la démarche souple et féline qui séduisait tant le Seigneur d'Elostirion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mar 8 Juil 2008 - 8:55
Nidnama marchait vers Arnuminas lorsqu’une voix se fit entendre dans son dos… L’un de ses apprentis :

- Nidnama !! Vous voilà… Je vous cherchait partout ! Quelqu’un est tombé et il s’est brisé la jambe… La fracture est ouverte…

- En tombant ? En voilà un qui n’a vraiment pas eu de chance… Pourquoi venir me chercher ? Vous savez tous traiter ceci…

- Non… Trop de morceaux… Je crois qu’il a déjà du se la casser et que la soudure s’était mal faite… Mais il est inconscient.

- D’accord… d’accord… J’arrive.

Le guérisseur suivit son apprenti jusqu'aux tentes ou ils officiaient et se dirigea au chevet du blessé…Le cas était en effet étonnant : il y avait en fait trois fractures récentes autour d’une ancienne qui, elle, s’était parfaitement remise… Nidnama, sachant qu’une telle blessure ne permettrait pas à l’homme de remarcher s’il la laissait se ressouder sans aide appliqua une lamelle d’acier sur les os remis en place et l’y fixa solidement. A présent il ne restait plus qu’a désinfecter à nouveau la plaie (le travail avait déjà été fait une fois) et à la recoudre. Ensuite, quelques mois en attelle ferait le reste…

Pendant qu’il recousait calmement la jambe de son patient, Nidnama remarqua une femme qui attendait non loin.

- Si vous n’êtes pas blessée, vous n’avez rien à faire ici. Et vus votre manière de me regarder avec rage, vous n’êtes pas blessée. Qu’es-ce qui vous amènes ? Mais si ce n’est pas important, j’ai à faire alors disparaissez.

Nidnama se montrait volontairement brusque car il savait pertinemment que c’était le meilleur moyen de garder les blessés au calme. Il allait retourner à sa suture lorsque son regard se déposa sur la petite clefs fermant le châle de la femme…

- Cette clef… Vous venez de Lindon ? Vous avez étudié dans la tour d’argent ? Restez donc… Depuis combien de temps en êtes vous partie ? Avez vous des nouvelles fraîches ?

La femme répondit par l’affirmative… S’en suivit une longue discussion… Nidnama prenait des nouvelles de son pays natal et de ceux avec qui il avait étudié dans la tour d’argent. Il comprit rapidement que son interlocutrice avait elle même suivit une formation solide de guérisseuse… Elle ferait l’affaire si elle y consentait.

- Excusez moi… Mais j’ai une petite proposition à vous faire : le roi d’Arnor, Tar Aldarion à été blessé. Je ne vais pouvoir m’occuper de lui pendant son rétablissement et j’aimerais qu’il ait à ses côtés une personne de talent… Je ne peut pas plus me séparer de l’un de mes apprentis car ils ne sont qu’apprentis et que je donnerait l’impression de ne pas prendre en compte le bien être de ce suzerain… Et il me semble que vous seriez la personne parfaite : je sait ou vous avez appris à soigner et peut donc me porter garant de vos compétences d’autant qu’ils ne vous auraient sans doute pas laissé sortire avec cet clef si vous n’étiez pas compétente…

La femme répondit par l’affirmative : elle acceptait ce poste. La remerciant chaleureusement, Nidnama la guida vers le palais pour la présenter à Aldarion…

Arrivé auprès du suzerain (les gardes l’avaient lassé passé sans faire trop d’histoire : Nidnama était l’un des membres du conseil et le guérisseur du roi… Ça avait de quoi en imposer…) il lui présenta la jeune femme et expliqua pourquoi il l’avait choisi au roi :

- Elle a suivit un enseignement semblable au mien et il est donc sur qu’elle est compétente d’autant que l’un de mes amis la recommande… Elle pourra vous assister pendant votre rétablissement… Maintenant… Veuillez m’excuser… Les Elnaiths sont appelés…

Sur ces mots, Nidnama laissa Aldarion aux mains de sa nouvelle infirmière et rejoint les autres elnaiths… Il arriva non loin de Silivrien en Laurien qui discutaient…

Laurien lança une petite pique à Silivrien qui rougit soudainement… Lorsque Nidnama arriva suffisamment prés de ses amis il entendit Silivrien bégayer quelque chose à propos de hanches parfaites. Nidnama ne fut pas long à comprendre de quoi il était question et murmura à l’attention de sa collègue :

- Comme quoi je ne suis pas le seul à être sensible à la beauté…

Nidnama adressa un sourire radieux à Silivrien et, l'air de rien, l’attendit pour rejoindre les autres Elnaiths… En silence…

HRP//Vali valou… je suis désolé d’être allé aussi vite Laul’ mais j’avais pas vraiment le choix… Je l’ai introduite auprès du roi et c’est mon dernier post avant un certain bout de temps… Je fait confiance à mes collègues elfes pour m’utiliser à bon escient pendant mon absence…//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» [Tous Peuples] Arcs
» rassemblement Meux le 16-04
» Peuples au Sud de l'Ithilien et à l'Est de la Mer de Rhûn
» rassemblement !!! [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Annúminas-
Sauter vers: