Une bataille à l'aube...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyDim 6 Juil 2008 - 10:41
Une bataille à l'aube... - Page 4 120x140_image34_guerriers

Sur la Chimaera, les divers coups et estocades s'enchaînaient à une vitesse inouïe que bien des pirates et des serviteurs du Gondor auraient eu du mal à suivre. Mais on avait à faire, là, à des capitaines, des maîtres dans l'art du combat et du duel, pourrait-on dire. Le calme d'Arshavin contrastait avec la fougue et la rage de l'Audacieux, mais les deux hommes montraient jusque là une adresse et un savoir-faire quasi-égaux.

Cela changea lorsque le forban joua de sa ruse pour tromper la vigilance de Volgan: deux feintes successives avaient laissé sur place le Gondoriens, qui paya bien vite le prix de son hésitation... mais la dette aurait pu se révéler bien plus lourde qu'une simple coupure à la joue droite. Un mince filet de sang coula le long de sa peau et, arrivant à la saillie de l'os de la mâchoires, tomba sur le pont, gouttes à peine persceptibles sur le bois sombre.

Comme on pouvait s'y attendre, l'auteur de cette attaque ne put empêcher sa langue de lâcher une petite moquerie de circonstance, à laquelle rirent bêtement bon nombre de ses sbires. Mais Arshavin n'en avait pas fini, et cette égratignure ne le contenta pas... derechef il ré-attaqua, derechef sa lame fut parée, et l'Audacieux put s'éloigner d'un ou deux pas. Et Volgan de répondre:

"Le dernier sera pour moi..."

Ce répit fut court, car, comme par un accord commun, ou plutôt un sens égal de l'honneur et du courage, les deux Grands se rencontrèrent de nouveau.

Volgan, de sa main libre et sans cesser les estocades, attrapa un cordage et se hissa à quelques pieds au-dessus de son ennemi. L'autre devait se protéger de furieux coups assenés avec force et venant du haut. La lame marquée de l'Arbre passa à quelques pouces de sa chevelure hirsute, sans pour autant entamer le cuir.

Le Capitaine de l'Intrépide grimpa encore aux cordages du mat de poupe. Son ennemi devrait ainsi le rejoindre, et lui pourrait saisir l'occasion...


Une bataille à l'aube... - Page 4 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Glandser
Capitaine de la flotte du Gondor
Capitaine de la flotte du Gondor
Matthew Glandser

Nombre de messages : 66
Age : 30

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 23 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyDim 6 Juil 2008 - 15:24
PNJ Beregond:

Le Lieutenant du navire regardait avec un étrange détachement tout ce qui se passait autour de lui. La scène lui paraissait presqu'irréel. La veille encore, il était paisiblement sur son navire, donnant quelques consignes de bonne marche et là, il se trouvait face à la mort et au sang, son esprit devant sans cesse réfléchir pour le maintenir vivant lui et les hommes sous son commandement. Le faible stratagème que Beregond avait lancé sembla porter ses fruits, les pirates relachant quelque peu la pression sous le feu meurtrier des marins du Gondor et en se précipitant sur la proue désormais accessible.

Lachant un nouveau carreau, Beregond atteignit un pirate au bras gauche. Etouffant un juron, le Lieutenant s'empressa de recharger son arme. Mais, alors qu'il accomplissait cela, une poulie se détacha à cause d'un tir malencontreux. Cette dernière partit à vive allure droit sur le lieutenant qu'elle atteignit à la tête. Sous la puissance du choc, Beregond porta les mains à sa tête avant de sombrer dans l'inconscience. Désormais, les marins de
L'Intrépide devrait se débrouiller seul...

A l'autre extrémité du navire, deux fidèles marins avaient réussi à mettre l chaloupe à la mer. Il ne restait plus qu'à attendre que leur compagnons sautent à la mer pour les récupérer et filer droit sur un navire allié, tout en espérant que les pîrates ne leur tirent dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1745
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyDim 6 Juil 2008 - 18:31
Une bataille à l'aube... - Page 4 Piratezd1

Spooky restait calme. Il ne réagit pas ou à peine quand l'Arbre Blanc s'approcha dangereusement de son flanc, de l'autre coté, le capitaine Blood s'était aligné contre l'ancien négrier, mais il lui était impossible de lancer un abordage à cause de la hauteur des rembardes, les hommes du Gondor tentaient tant bien que mal de les briser à coup de hache.

Spooky s'approcha de ses innombrables cloches... Il en tira sur un fil, un son de cloche retentit étouffé, il provenait de la cale. Un bruit de rouage et de grincessements retentit tandis que l'Arbre Blanc continuait à dériver.
Sppoky actionna alors une petit cloche étrangement fine, un son cristalin s'en échapppa. Aussitot les hommes sur le pont se mirent en mouvement. Une partie descendit dans la cale, tandis que l'auttre rammasait des marmites remplies d'un liquide bouillonant.

Spooky s'approcha se dirigea vers le flanc dont s'approchait l'Arbre blanc, de longues poutres circulaire en bois, renforcé aux pointes par du fer sortaient par des ouvertures ménagées dans la coque du navire. Cela ralentirait sans aucun doute l'arbre blanc et le tiendrait à bonne distance du Fame's . Le choc retentit, les poutres rentrèrent un peu dans les ouvertures, mais tandis que les marins de cales soutenaient le choc, elles s'enfoncèrent profondément dans le navire du Gondor.

Un marin s'approcha du Capitaine.

- Alors Surinder ? Quels sont les nouvelles des cales ?
- Le bruit des cris et le choc avec l'Arbre nous ont permis de pratiquer les ouvertures capitaine... Nous n'attendons plus que votre ordre...
- Alors... A L'ASSAUT !

Un cri retentit dans la cale. Profitant d'ouvertures ménagées dans la coque, au dessus de la ligne de flottaison, les pirates s'enfoncèrent dans les brêches ouvertes par les tirs de balistes et élargie efficacement...
Tandis que l'on abbaisait les balustrates, une seconde volée de pirates lanca un abordage en surface. Ils connaisaient les ordres, coulé le navire, tuer le capitaine et abbatre le mat...
Déjà dans la cale, les haches faisaient leur travail.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyDim 6 Juil 2008 - 19:26
Sa tête avait heurté une caisse lors du choc entre les deux navire et c'est légèrement étourdi que le capitaine Darian tentait d'organiser l'assaut désespéré du Fame's Revenge. L'Arbre Blanc était à l'agonie, la coque était éventrée en plusieurs endroits et l'eau pénétrait rapidement à l'intérieur du navire qui déjà, s'enfonçait doucement par l'arrière. De grand lambeaux de voile blanche flottaient sous le vent et l'un des mats s'était effondré dans un craquement sinistre sur le pont, provoquant la mort de plusieurs marins. Le fier navire gondoréen était perdu.
Il fallait investir le navire pirate et tenter d'en prendre le contrôle, c'était leur dernière chance ...
Les archers du navire du Gondor lâchèrent quelques volées de flèches meurtrière en direction de leurs ennemis. Un grand nombres d'entres eux tombèrent ce qui les déstabilisa l'espace de quelques instant. Darian en profita pour lancer l'ordre d'abordage mais malheureusement, l'équipage du Fame's s'était vite ressaisi et d'autres marins arrivèrent chargés de grandes marmites fumantes, le capitaine s'écria :

- Reculez, reculez !! Archer rassemblez vous, reprenez les tirs !!

La première tentative était un échec, d'autant que la coque de L'Arbre se trouvait bloquée par des poutres qui le laissait plus loin que Darian ne l'aurait voulu. Il fallait se servir de cordes et de planches pour atteindre le pont supérieur du Fame's. L'écart était trop important pour permettre un simple saut.

Les première gerbes d'huile fumante furent lâchées et les marins de l'Arbre qui se trouvaient en tête de l'assaut moururent dans d'atroces souffrances en poussant des cris de terreurs. Mais les archers continuaient à arroser de leurs flèches en direction des marmites et certaines se renversèrent alors que ceux qui les tenaient poussaient leurs derniers soupirs.
Soudain, un bruit de craquement se fit entendre. Un des projectiles de l'intrépide avait touché le Fame's provoquant la panique à bord ...
C'était le moment ou jamais :

Darian cria une nouvelle fois l'ordre d'abordage et aussitôt, les troupes du Gondor se lancèrent à l'assaut. Certains se balançant aux cordes et d'autres par les passerelles qui avaient été placée entre les deux bâtiments. Le lieutenant Warren s'était engagé le premier le long d'une des planches installées entre les deux navires et venait de poser un pied sur le navire ennemi. Le capitaine regarda en l'air pour apercevoir Pern son maitre d'équipage s'apprêter à s'élancer, serrant fermement une corde.
Les premiers combats avaient lieu sur le pont supérieur du Fame's Revenge ...


Une bataille à l'aube... - Page 4 Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyLun 7 Juil 2008 - 23:00
Une bataille à l'aube... - Page 4 Llll92


Le Capitaine Arshavin se contenta de réprimer un sourire mesquin sur son visage barbu lorsque son adversaire, sans doute trop prétentieux s'amusa à lui prédire sa mort.
A nouveau lorsque Volgan s'éleva avec le cordage, le pirate faillit à nouveau lui envoyer une pique bien sentie sur cette attitude, mais les attaques adverses ne lui en laissèrent pas de temps.
Il entreprit de parer les coups avec toute la dextérité qui était sienne, et malgré cela son sabre à la fine lame damasquinée ne parvint pas à retenir tout, bien que cela ne porta pas à conséquences.

Ne pouvant rester dans cette situation, le forban s'écarta quelque, sans être gêné. En effet, tous les marins de l'Intrépide se battaient ailleurs à présent, et ils n'étaient plus beaucoup, submergés par une masse de pillards.
Il attrappa une corda maintenant la voile, la trancha net et, se balançant avec sa nouvelle trouvaille, il atterit sur les haubans, au côté de celui avec qui il livrait ce duel acharné.

Là, profitant de la surprise, il lança plusieurs attaques furieuses et rapides, et vu leurs positions, il pouvait véritableemnt espérer que l'Audacieux ait bien du mal à parer ses estocades...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyMar 8 Juil 2008 - 8:43
Une bataille à l'aube... - Page 4 120x140_image34_guerriers

Véritablement, ce pirate avait plus d'un tour dans son sac: au moment même ou Volgan croyait prendre le dessus sur son adversaire, celui-ci s'écarta du fer adverse pour se retrouver, après quelques acrobaties, sur les haubans non loin de lui.

Le Capitaine de l'Intrépide prit garde de ne pas chuter et accomplit doucement mais sans trembler les quelques encablures qui le séparaient de son opposant. Là, un nouveau duel fer contre fer s'engagea.

Arshavin semblait maîtriser au mieux les problèmes que pouvaient causer cette situation, lançant de puissantes et rapides attaques. Elles furent cependant parées par l'Audacieux, mais au prix de son propre équilibre: en effet, il manqua de tomber, ou du moins l'aurait-il fait si un cordage oblique n'avait pas eu la bonne fortune de se trouver à la portée de sa main encore libre. De l'autre il ne lâcha pas son arme.

Mais la situation devenait bien moins agréable: ayant atteri sur son séant, le malheureux Volgan devait à la foix s'occuper des coups sans cesse renouvelés d'Arshavin, tout en tentant de se réléver... Et la chose était pour le moins compliquée. Il ne réussissait qu'à ramper en arrière tout en faisant face à son ennemi, ce qui offrirait une victoire certaine à ce dernier, au bout du compte.

Dans un dernier sursaut de désespoir, il balaya de sa jambe droite les deux appui du forban, le faisant trébucher et s'accrocher à ce qu'il pouvait. L'auteur de ce coup peu glorieux se releva alors tant bien que mal, mais... Malédiction!!! On était passé son sabre?

Il baissa le regard et l'aperçut bien vite: tombé sur le pont, il pouvait être attrapé par n'importe qui pour peu qu'il soit vu d'un des pirates. Volgan sortit rapidement une petite dague de marin, mais déjà son adversaire retrouvant sa stabilité.

Et que pouvait faire un simple poignard face au sabre du Capitaine Arshavin? Il fallait se sortir de là, coûte que coûte.


Une bataille à l'aube... - Page 4 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
Nârwel Rusk-Iâr

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyMar 8 Juil 2008 - 12:44
Il était couvert de sang, maniant son épée avec précision et vivacité le jeune lieutenant s'efforçait de repèrer les combattants les plus vieux, car sûr d'eux, ils étaient ceux qui se laissaient le plus aisément surprendre. Et quand l'on supprimait les anciens la bleusaille devenait une proie de premier choix. Mais bientôt le Lieutenant qui menait les premieres lignes fut forcé d'admettre qu'il n'y avait pas assez de bleusaille sur le Fame's Revenge pour que son plan fonctionne parfaitement. Et l'équipage ennemi bien que désorganisé par les traits des archers et les projectiles de l'Intrépides opposaient une résistance digne de leur Capitaine.

Soudain, Warren et deux de ses hommes se retrouvèrent encerclés par l'ennemi. Jettant un regard désespéré vers son Capitaine qui venait de rejoindre le pont du navire ennemi, il lui semblait que le Capitaine Darian hurlait quelque chose d'intelligible, mais il n'aurait sut dire quoi. Car ses oreilles bourdonnèrent, frappées par un choc sourd.

Quelque chose venait d'éventré le pont sous les pieds du Lieutenant, Warren sentit le sol se dérober sous ses pieds et il tomba lourdement sur le pont inférieur qui lui était encombré de jeunes artilleurs. Sa vue était brouillée mais il distingua à côé de lui un de ses homme qui venait de subire la même chute que lui. Derrière eux, gisait une sorte de bouillie rouge et sombre. Et entre les organes et les planches de bois, l'on distinguait quelques pièces d'armure. Si l'Intrépide venait de les sauver d'un traquenard, il ne devait plus risquer de tir amis. Un homme de Gondor était mort pour le savoir.

D'un geste ample de sa lame il se débarassa de deux artilleurs qui se jetait vers lui. Il se tourna vers le soldat qui l'accompagnait.

"Il faut signaler notre présence sur le Fame's Revenge à l'Intrépide! Immédiatement!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyMar 8 Juil 2008 - 18:00
Trop peu ... Trop peu avaient réussi à rejoindre le Fame's revenge. La distance qui séparait les deux bateaux à cause des poutres de protection installées sur la coque du navire pirate était telle que beaucoup des marins de l'Arbre Blanc qui avaient tentés l'abordage avaient chutés, souvent à quelques centimètres du but, en poussant des hurlements. Un dernier cri désesperé avant de disparaitre sous les flots, plusieurs mètre plus bas.
Ces même poutres avaient perforées la coque du navire du Gondor au dessus de la ligne de flottaison permettant ainsi aux pirates de s'engouffrer par les ouvertures béantes et d'investir le navire à l'agonie. Dans les cales où l'eau montait inexorablement, des combats farouches s'engageaient entre les deux équipages.
Seuls les cordages permettaient vraiment au marin du Gondor d'atteindre la rambarde surélevée du navire pirate mais chacun qui y parvenait avait droit à un comité d'accueil des plus musclés.
Toutefois, plusieurs se retrouvèrent sur le pont supérieur du navire ennemi et Darian au milieu de la mêlée, tentait de réunir ses troupes car il avait remarqué que ses marins combattaient par petits groupes et étaient rapidement submergés par le nombre :

- Rassemblez vous !! Par ici !! Warren, Pern, faites reculer vos hommes !! AVEC MOI!!

Une bande d'une vingtaine d'homme se regroupa autour du capitaine et d'autres arrivaient. Mais le lieutenant Warren, aux prises avec les marins du Fame's, se trouvait assez loin, esseulé et ne semblait pas pouvoir entendre l'ordre de retrait. Pire, un des mats du Fame's venait de s'effondrer emportant avec lui dans sa lourde chute une partie du pont, Warren et ses hommes, piégés tombèrent en contre bas happés par les débris ...

Un large trou séparait à présent le capitaine Darian et ses hommes du reste du bateau. Ils se retrouvaient sur une sorte de plateforme, vestige de ce qu'il restait du pont superieur du Fame's Revenge, comme sur une ile au milieu du tumulte. Après quelques minutes d'effort, les quelques pirates qui s'y trouvaient encore furent exterminé.
Darian poussa un ouf de soulagement alors qu'il apercevait, en contre bas, le lieutenant Warren qui venait de se relever pour reprendre le combat. Mais déjà, des dizaines de marins pirates s'approchaient de lui et des trois gondoréens qui l'accompagnaient :

- WARREN, C'EST INUTILE !! Ne Restez pas là, Revenez par ici !! Remontez, remontez !!

Les marins de l'Arbre Blanc qui se trouvaient avec le capitaine Darian jetaient des cordes pour permettre au lieutenant de se dégager alors que les autres empêchaient ceux du Fame's de poser le pied sur la plateforme ...
Trop peu ... Ils étaient trop peu ... leur vie ne tenait plus qu'à un fil ... Un dernier assaut ... Peut être ... Quand ils seront tous réunis. Darian, Warren, Pern, les fiers marins de l'Arbre Blanc ... Une attaque suicide, la derniere, pour l'intrépide, pour l'honneur, pour la gloire ... Pour le Gondor !


Une bataille à l'aube... - Page 4 Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1745
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyMar 8 Juil 2008 - 18:14
Une bataille à l'aube... - Page 4 Piratezd1

Le Predator coulait. Les pirates avaient, dans un assaut massif pris le controlle des cales et saborder le navire... Ils étaient alors remontés prendre les marins du capitaine Blood à revers.Attaqués de toutes part, les gondoriens étaient acculés contre le grand mat, le dernier à tenir encore. L'ennemi était plus nombreux et il conservait un grand espoir de victoire.
Spooky détourna son attention de la scène pour se reconcentrer sur son pont. A sa grande joie, les poutres qui tenaient le navire à distance, les palissades qui surellevaient les balustrades, la différence de ligne de flottaison et les pieux qui garnissaient les planches de bois décourageaient la majorité des marins de l'Arbre Blanc. Arbre qui avait une méchante tendance à virer au noir sous les flammes. Les rares marin qui tentaient l'abordages, et qui ne finissaient ni à la mer ni sur des pieux, se trouvaient souvent seul face à trois pirates. Malgré tout il s'agissait de novices qui peinait un peu face aux marin courageux et surtout désespérés du Gondor. Quand une partie du pont s'affaisa, Spooky ragea. Darian se trouvait comme sur un ilot cerné par les pirates et par les arbalètes. En bas le capitaine Warren se trouva à son tour isolé au milieu d'une marée de pirate.
Spooky sonna sur une petite clochette. Aussitot, ses pirates adoptèrent une posture défensive, pret à parer les coups... Les combats cessèrent un peu partout.

- Grâce à ceux qui se rendent... Jetter vos armes et faites un pas en avant...

Une dizaine parmi les soldats de Blood jettèrent leurs armes au sol et firent un pas en avant, aussitot ils furent enchainés et emmené vers le pont de pilotage par les pirates des lignes arrières.
Voyant le sort plus enviable des redditeurs, un groupe de l'arbre jetta également ses armes et fut conduit à nouveau vers le pont de pilotage... Warren était seul, Darian avec une dizaine d'homme et Blood de même.

- Personne d'autre ?


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyMar 8 Juil 2008 - 22:52
Un silence surnaturel s'était installé aux derniers mots du capitaine du navire pirate. L'espace d'un instant, le cliquetis des armes avait cessés et seuls, les bruits de craquement des navires secoués par les flots se faisaient entendre. Le temps était comme suspendu.
Soudain le bruit d'un sabre qui tombe, puis un autre et un autre encore. Un à un, les marins de l'Arbre blanc lâchaient leurs armes pour se diriger vers le pont de pilotage du Fame's revenge où ils étaient immédiatement fait prisonnier.
Bientôt, il ne restait plus que le capitaine Darian, Pern le maitre d'équipage, le lieutenant Warren qui avait réussi à rejoindre les restes du pont supérieur et six hommes d'équipage, fidèle parmi les fidèles.
Le capitaine Darian pouvait apercevoir, de l'autre côté du navire, le capitaine des pirates dont la bouche s'étirait au fur et à mesure de la redition des marins du Gondor, pour terminer en un large sourire narquois. Mais soudain, ses yeux s'écarquillèrent alors qu'un nouveau craquement se faisait entendre et que le Fame's Revenge se mettait à pencher dangereusement vers l'Arbre Blanc provoquant un instant de panique parmi les pirates.
Il fallu quelque minute pour comprendre que l'eau avait finie par s'engouffrer dans ce qu'il restait de l'Arbre Blanc par les ouvertures béantes qu'il avait dans la coque.
Encore quelques minutes et le fier navire du Gondor sombrerait totalement ...
Le problème était que les grosses et nombreuses poutres qui avaient provoquées les brèches en pénétrant la carcasse de l'Arbre Blanc s'y trouvaient toujours et que, si le capitaine du Fame's revenge ne tentait pas immédiatement une manoeuvre de dégagement, au mieux les poutres romperaient en infligeant des dégâts considérable à la coque du navire pirate dans lequel elles avaient été fortement assujetties, au pire, elles tenaient bon mais allaient irrémédiablement faire basculer le navire pirate et tout l'équipage avec ...
A quelques mètres de là, un frêle esquif à la voile blanche se déplaçait avec une rapidité étonnante. A son bord, des elfes s'activaient à repêcher les marins de l'Arbre Blanc qui s'agitaient encore dans les eaux froide après l'échec de l'abordage. A son bord, Namirië, elfe d'Elostirion, commandait l'opération de sauvetage ...
Le capitaine Darian regarda tour à tour Warren, Pern, ses hommes puis le capitaine du bateau pirate, puis il regarda à nouveau la voile blanche qui s'était encore rapprochée et où l'on pouvait distinguer, se reflétant sous les rayons du soleil une grande clef argentée.
Si ils sautaient du navire maintenant alors que le capitaine du Fame's aurait l'esprit tourné vers le dégagement de son navire, alors, peut être, ils avaient une chance de nager jusqu'au bateau elfique ...


Une bataille à l'aube... - Page 4 Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
Nârwel Rusk-Iâr

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyMer 9 Juil 2008 - 1:39
Il ne voyait plus le Capitaine, après s'être hisser sur le pont, il avait rejoins les hommes de Gondor restants. Mais il fûrent tenu en respect. Et au moment où le jeune Lieutenant allait lacher la lame qui lui avait été confié à la sortie de l'école militaire de Pellarnor, une fantastique explosion ébranla le Fame's Revenge. L'Arbre Blanc n'était plus.

Chesterfield venait de mettre sa dernière idées a éxécution. Accompagné de deux de ses meilleurs hommes il avait réussi à garder la soute de l'Arbre Blanc où était entreposée les barils de poix qui servait à enflammer les balistes. Des poutres entières volaient dans les airs et l'étendard de Gondor tomba dans l'eau comme une montagne se jette dans la mer. Mais déjà la voîlure du navire pirate s'enflammait.

Ebranlé par le souffle brûlant de la détonation tous se virent jeter à plat ventre et certains passèrent par dessus le bastinguage. Et ceux qui savait nager y trouveraient leur salut. Warren ne réflèchit pas une seconde de plus. Empoignant Pern qui se relevait à côté de lui il courut vers la rembarde éclatée du Fame's Revenge. Enfin il passa sa lame une dernière fois dans le corps d'un de ces maudits pirates.

L'eau était glacée. Et La Nef d'Elostirion semblait si lointaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
Gebir

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyMer 9 Juil 2008 - 16:05
Une bataille à l'aube... - Page 4 Captai10



Le Predateur avait déjà subi de lourds dégâts et de grands sacrifices mais il tenterait de mener à bien sa mission, de détruire ce Fame's Revange même s'il devait ne rester rien du navire Gondoréen.

Les tirs de balistes d'Ogle paraissait inutile face au lourd cuirassé. Blood, ce fier capitaine hurlait à Pitt de se rapprocher pour tenter un abordage face aux dégâts causés au pont du bâtiment. Les voiles se déchirait ou brulait mais le navire réussi à heurter le Fame's Revange tout comme l'Arbre Blanc mais la victoire était de loin acquise. Le chef pirate avait fait monter des rambardes supplémentaires empêchant un abordage de son navire.

Les balistes tentaient de percer ces protections mais ils furent détruite peu après avoir ouvert une brèche dans leur défense où Wolversone et ses hommes s'engagèrent avec fureur alors que Blood préparait un second assaut pour les soutenir. Mais jamais il ne put aborder son adversaire car des cales sortirent des pirates et Blood sût que le Prédateur était fini. Tout était fini.

Entouré de ses meilleurs hommes, il tint le pont du navire alors qu'il s'enfonçait lentement et inexorablement dans les profondeurs glacées.
Wolversone avait échouer car de la brèche des pirates parvinrent à soutenir les assaillants de l'ancien capitaine pirate. Ogle tomba mort devant Blood en tentant de le protéger. Tout ses officiers étaient mort hormis Pitt le navigateur qui se tenait dos au grand mât. Il aimait ce prédateur, si souple mais aujourd'hui elle était devenu la proue et sa finesse et vitesse n'avaient rien fait pour aider la cause de l'Alliance.

Blood parait les coups adverses, sachant la fin proche et avec elle la mort.
Ils n'étaient plus qu'une dizaine au milieu du navire, dos au mat le cercle autour d'eux rétrécissant toujours.
Soudain , sur un ordre de Spooky, les marins remontèrent sur le Fame's Revange laissant les derniers survivants sur le pont. Blood enrageait devant la vision du corps de Wolversone accroché au milieu des cordages.
Il partit à l'abordage mais ne mit jamais un pied sur le navire adverse. Une arbalète se leva et un carreau vint se ficher dans l'épaule gauche du capitaine déchu alors que le pont supérieur ,envahis par l'eau croupie par le sang et les débris, ne laissait pas d'autres choix aux derniers survivants que la fuite vers la nef elfique venue en renfort. Blood loupa son envol et vint se fracasser sur la coque du cuirassé avant de tomber dans la mer. La flèche s'était encore plus enfoncé et il ne dut sa survie dans la mer qu'aux derniers hommes autour de lui. Ce groupe de fidèle avec qui il reconstruirait son navire.

Il le jura en son fort intérieur :

Il le retrouvera et lui fera subir le jugement d'Ulmo.


Sur la nef, il jeta un dernier regard sur son navire plongeant vers le fond de la mer. Il aurait aimé entamé ce voyage lui aussi mais sa mission n'était pas fini.


Dernière édition par Gebir le Sam 12 Juil 2008 - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Laurelin

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyJeu 10 Juil 2008 - 19:11
L'Arbre Blanc continuait de s'enfoncer doucement dans les eaux et les craquements de la carcasse du navire semblait comme ceux d'une énorme bête qui, blessée à mort, pousse un dernier râle avant de sombrer définitivement dans les profondeurs de l'océan.
De sa plateforme, vestige de ce qu' avait été le pont supérieur du navire pirate, le capitaine Darian regardait ce qu'il restait de ses hommes. Les comptes étaient vite fait, beaucoup avaient périt durant l'abordage désespéré avant même d'avoir réussi à poser le pied sur le Fame's revenge et à peine une vingtaine avaient rendu les armes et se trouvaient de l'autre côté du trou béant, enchainés à l'arrière du bateau. Six étaient encore avec lui ...
Soudain, le capitaine Darian se retrouva projeté au sol par le souffle d'une déflagration. Sonné, il lui fallu quelques minutes pour reprendre ses esprit. Il se trouvait au milieu de débris diverses et ses vêtements étaient brulés par endroits. Il réussi à se relevé et constata qu'une grande partie de la plateforme où il se trouvait quelques minutes auparavant s'était écroulée et que seules, quelques planches avaient encore résisté, là même où il se trouvait esseulé. Plus de trace de Warren, de Pern ou des autres. Une forte odeur de brulé lui agressait les narines et la fumée lui piquait les yeux. Il se releva péniblement, cherchant à reprendre sa respiration et à y voir quelque chose.
En face, rien n'avait bougé ... Il lui semblait même voir le capitaine du Fame's revenge rire à gorge déployée ... Réalité ou délire provoqué par le choc ?
Un nouveau craquement sous ses pieds, les planches sur lesquelles il se trouvait ne tarderaient pas à lâcher elles aussi. Il s'agrippa au bastinguage et lanca à nouveau son regard vers l'arrière du navire pirate.
L'autre était toujours là, oui, il riait, adossé sur une caisse, il avait plusieurs cloches au dessus de lui et en faisait tinter certaines, l'air content de lui ...
Le capitaine Darian poussa un cri de rage et de désespoir et il se mit à courir vers le pirate. Il empruntait les reste du pont juste sous le bastingage qui formait une sorte de chemin. Il levait son sabre et des flèches sifflaient à ses oreilles. Il était déjà au centre du bateau lorsqu'il rencontra un pirate qui tenta de l'arrêter mais il le fit basculer sur le pont inferieur et continua sa course folle. Une flèche vint se ficher dans son épaule et il poussa un cri de douleur et de dépit mais il reprit sa progression. Il arrivait telle une furie à l'arrière du Fame's revenge et n'avait d'yeux que pour celui qui se trouvait sous les cloches et qui le regardait fondre vers lui ... Une seconde flèche l'atteignit à la cuisse et il tomba lourdement sur le sol mais presque au même instant, il sortit une dague de sous sa veste et la lanca de toute ses forces en direction du capitaine du Fame's revenge. Il arracha ensuite la flèche qu'il avait dans la cuisse et de sa jambe valide, il se propulsa au dessus du bastinguage et bascula de l'autre côté en poussant un cri féroce...
Il chuta de plusieurs mètres avant d'atteindre l'eau glacée puis il s'enfonça dans l'océan avant que son instinct de survie ne l'oblige à faire un mouvement pour remonter et reprendre son souffle. Sa tête émergea quelques seconde plus tard et il crachait. Ses yeux cherchait la nef blanche, la clef ...
Il la localisa, loin, beaucoup trop loin ... Son épaule, sa cuisse lui faisaient horriblement mal, l'océan se teintait de rouge autour de lui ... Le froid engourdissait déjà ses muscles ... Ses pensées allèrent vers la dague qu'il avait lancé sur le capitaine du bateau pirate, avait-elle touchée son but ? Ses yeux se fermèrent avec l'espoir que la dague se soit enfoncée profondément dans le coeur du pirate, c'est là qu'il avait visé ... Il lançait bien ... il cessa de lutter avec cette pensée, l'eau pénétra dans ses narines, dans sa bouche ...


Une bataille à l'aube... - Page 4 Sign_l10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
Aldarion

Nombre de messages : 1745
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyVen 11 Juil 2008 - 11:17
Une bataille à l'aube... - Page 4 Piratezd1


La dague alla se ficher dans un morceau de bois derrière Spooky. Il ne rit plus autant. Dans la calle, les derniers survivants de l'Arbre Blancs étaient faits prisonniers, tandis qu'on dégageait les poutres pour laisser calmement couler le navire gondorien.
Sur le Predateur, les combats avaient repris, mais Blood n'avait objectivement plus la moindre chance de s'en tirer. Spooky sonna une grosse cloche, aussitot, dans une retraite bien organisées, les pirates regagnèrent le Fame's Revenge. Blood et une poignée de resistants se retrouvèrent seuls sur un bateau en train de couler.
Spooky saisit une arbalète, bientot imité par d'autres. Le petit groupe de Blood semblait décider à mener une charge despérée... Spooky visa et tira... Le Predateur était détruit.
Le vieux pirates analysa les dégats subit par son navire... Il avait perdu l'effet de surprise, son pont était fort endommagé et il avait perdu beaucoup d'hommes. Il était temps de partir.
Dégageant son second qui était au gouvernail, Spooky reprit la barre. On fit remettre les voiles au maximum de leur vitesse.Il s'était déjà positionné loin des combats principaux. D'un coup puissant de bras,il changea de cap. S'en était fini de cette bataille pour Spooky et le bilan était plutot positif.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyVen 11 Juil 2008 - 15:47
Une bataille à l'aube... - Page 4 Llll92


Le Capitaine Arshavin ricana lorsqu'il put remarquer que son adversaire avait perdu son arme.
Sa propre lame frôla plusieurs fois la chair de Volgan, mais par chance même la fine lame elfique était compliquée à manier dans la position des deux combattants.

Le pirate ricana, une lueur mauvaise dans les yeux :

"Vous êtes fait comme un rat, gondorien... Mais au moins vous avez de l'honneur; il est du devoir d'un capitaine de finir comme ses marins..."

Il affichait maintenant une expression profondément sadique alors que l'Audacieux pouvait remarquer qu'il n'y avait plus aucun protecteur de l'arbre blanc de vivant sur le pont...

Néanmoins, il réussit sortir un couteau pour résister au forban et, si l'arme semblait dérisoire, à vrai dire, elle était adaptée à un combat dans les cordages ce qui gêna profondément Arshavin, et le combat reprit...

Nul ne menait. un tenait avantage de sa lame, lautre de sa position.
Un moment, ils finirent par s'agripper l'un l'autre, chacun en déséquilibre... Les armes étaient surperflues, à l'instant...
Alors enfin ils tombèrent...

Arshavin percuta le pont, tandis que Volgan manqua la rambarde d'un pouce et tomba à l'eau...

Il était hors dep ortée des pirates, sauvé, mais c'était ailleurs que se passait ce qui importait le plus...


[Le message suivant a été écrit par Eaque pour cloturer la bataille. En son absence, je le poste.]



Le Simol toucha l'Empire. Le choc fut violent, faisant trembler même le navire de Nârcissa. Les quatre navires étaient donc cote à cote. Attaché par les grappins d'abordage. Un grand terrain de jeu, enfin, un champs de bataille plutôt, s'offraient aux chevaliers.

Et ils se jetèrent vaillamment au combat, faisant même trembler Corwen depuis le pont arrière: Le choc fut rapide et violent. Ajax en tête, revêtant les armures du Prince de Brethil était suivit d'Ordile, levant la bannière de l'héritier de Turin Turambar. Le combat s'engagea, l'épée noire prenant son lot en vie parmi l'équipage de l'Empereur Astral.

Durant ce temps, Nârcissa contrattaquait, resserrant ainsi le combat sur les deux cuirassés centraux. Les troupes de choc impérial de l'Empire reculait pour protéger leur navire, tandis que celle du Jour du Destin avançait pour porter la guerre sur le navire de Dol Amroth.

Et alors que tout le monde avait le regard rivé sur le faux Prince de Brethil, le véritable se glissait lentement mais surement par l'arrière vers le pont de l'Empire. Sen assurait la sécurité du Prince à l'aide d'une corde: si jamais le Prince tombait à l'eau suite aux remous dut vagues et suite aux chocs des navires, il devait, avec l'aide de marins, le ramener à bord. Mais s'il se noyait, ce serait au chevalier de faire lui-même le travail. Pour Eaque, chaque mouvement était risqué. Il était une cible facile pour les arbalétriers adverses s'ils le voyaient... Mais aucun ne réussit.


**********


« Amiral, cela se présente mal pour nous... Vous devriez vous équiper.

-N'ayez crainte capitaine. Le temps que ce Prince réussisse à se rapprocher, nous auront reçut du secours du Chimaera. Et n'oublions pas: c'est un chevalier. Il nous suffit de demander grâce pour être sauf jusqu'à l'intervention de nos amis. Mais il y a aucun risque. Dans une minutes, ordonnait au troisième groupement d'intervenir.

-Si tôt Amiral? Ne craignez vous pas de dévoiler votre meilleur atout trop tôt?

-Commandant, quand nous serons rentrés à la bas, je vous demanderez de lire mes notes sur les batailles navales. Dans le grand coffre de mon bureau... Ça vous fera du bien...

-Je n'en doute pas une seul seconde Amiral. »



**********


Il se trouvait enfin en dessous du pont où se trouvait Corwen... Avec une précision remarquable, il s'élança. Sa rapidité étonna Sen. En effet, depuis trois minutes, le Prince se déplaçait lentement... La, ce fut une flèche qui partit... Il enjamba la balustrade et planta directement son poignard dans le cœur de l'Empereur Astral... Les gardes n'avaient rien put faire...


**********

Pelleaon lança le signe convenu au troisième groupement.


« Mais que pensez vous de...

Amiral, le Chimaera nous fait des signaux: attention sur l'arrière... »

Mais c'était trop tard... Une boule blanche sauta sur l'Empereur Astral et planta un poignard dans le corps de l'Amiral. Pelleaon n'en revenait pas. Il se retourna pour appeler à l'aide, mais une force lui appuya la gorge. Il éructa et s'écroula...Quand il repris ses esprit quelques secondes plus tard, il repris conscience et tendis la main pour attraper une cloche qu'il sonna...

Sa vision revint petit à petit... Il vit l'assassin de Corwen pencher au dessus de sa victime... Puis il put bouger la tête... Deux secondes après les bras, puis les jambes... Il se releva et attrapa son sabre... Il s'élança sur l'homme qui se releva le visage troublé, qui, d'un bond, s'éloigna du sabre... Puis il sauta dans l'eau, rejoignant le Simol...


**********


Eaque pris sa respiration... Puis il sauta. Sa cible. Il la trouva, et avant même qu'il ne s'en rende compte, il lui planta Mort-Bleue dans le ventre. Puis une phrase:

« De la part d'Ulmo... »

Se retournant, il attrapa le second à la gorge et lui fit un coup que son frère lui avait appris pour immobiliser un homme. Il voulu l'égorger, mais il ne put. Tuer L'Empereur Astral, il avait réussit car on lui avait demandé. Pour ce commandant, il ne le pouvait...

Il se retourna et entendit Corwen dire:

« C'est si artistiquement bien fait... »

Le Prince de Brethil marcha sur son adversaire. Il le regarda dans les yeux... Celui-ci était encore parfaitement conscient...

« Amiral Berund... Bonne chance pour plus tard... Retrouvez votre fils... Sonim...

-Je ne suis que le neveu... »


Le regard se perdis un peu... Puis se reposa sur Eaque...

« Le neveu... Bonne chance malgré tout Amiral... Et retrouvez votre cousin... »

Eaque entendit un bruit derrière lui. En se retournant, il vit le commandant tenter de le sabrer... D'un bond, il s'éloigna de l'Empereur, et sauta à la mer... Il attrapa la corde que Sen lui avait envoyé et se fit tirer jusqu'au Simol...


**********


Ajax tua un autre adversaire. Il leva la tête vers le pont de commandant de l'Empire. Il vit un signe qui l'intrigua, et juste après, son Prince s'élancer. Une minutes après, l'héritier de Berund sautait dans la Mer... Et soudain un groupe sortit des cales. Un groupe assez conséquent pour représenter un danger. Arrivant par le coté gauche, Ajax ne pouvait que changer l'axe de ses troupes et s'éloigner du pont supérieur... Le Commandant y était en train de se pencher sur son amiral... Au bout d'une minute, il se releva et l'assaut fut des plus rapides...

Sen et Eaque arrivèrent par derrière. Parfaitement équipé, il ne manquait qu'au chef de l'Alliance son épée et son heaume. Ajax lui lui donna et le combat recommença de plus belle, les chevaliers allant vers l'ennemi de gauche, que Corwen avait nommé le troisième groupement, tandis qu'Eaque à la tête des troupes de Marine allait vers le pont de commandement.

Les ordres étaient clair: le bâtiment devait être capturé à tout pris...

Nestor et Ajax guidèrent donc les cinq autres chevaliers et les troupes sous leurs ordres contre ces soldats de l'Empire parfaitement entrainés. Le choc fut rude, mais les chevaliers gagnèrent du terrain. A tel point qu'il entrèrent dans les cales à la poursuite de leurs adversaires...

Ce fut une grave erreur...


**********

Pelleaon retenait ses larmes... Son Amiral et mentor était mort... Il avait entendu les derniers paroles de l'Empereur Astral

« Travaillez pour la conquête de l'Océan Amiral... »

Et il s'était éteint...

Pelleaon se releva et vit tout ce qui se passai autour de lui: Les navires de l'Empire était tous pris dans des combats. Le Chimaera s'en sortait à merveille, mais les autres... Le Kraquen, qui avait affronté les elfes battaient pavillons allié. Le Pirate Morgen s'en sortait plus que bien face à son adversaire, et les renfort envoyé par Eaque enverrai par le fond ses troupes sur ce flanc. Le Faucon n'avait que peu servit...

Corwen aurait put gagner cette bataille. Mais il n'était pas Corwen...

« Battez le pavillons de retraite... »

Et il se retourna face à son propre navire, face à l'Empire Astral... Il fallait repousser cette vermine de chevalier dans le Simol avant de prendre le large... Son sabre se leva dans le soleil... Il regarda au loin et senti le vent souffler dans son visage... Il dit à son lieutenant:

« La troisième compagnie vas massacrer dans les sous-sol du vaisseau l'adversaire. Les troupes de choc y sont deux fois plus nombreuses... Nous, occupons nous du pont... »


**********


Nestor tua un autre soldat. Ce qu'il n'avait plus fait depuis bien des lustres, car il s'était contenté d'être seulement le conseiller de Berund. Les deu Ajax à ses cotés se battaient vaillamment, de même qu'Ordile. Sen utilisait sa ruse et Thonin son entourage pour tuer leurs ennemi... Enfin le preux Diomède jouait de sa hache contre ses adversaires comme s'il fendait du petit bois...

Ils s'élancèrent à la poursuite de leurs ennemi quand ceux-ci descendirent en fuyant un petit escalier...

Et la, il se trouvèrent pris au piège. En effet, des soldats sortirent par une trappes derrière eux. Et les pirates firent demis-tour devant eux...

« Entre le marteau et l'enclume... Dommage... » dit Nestor.

Il fallait gagner du temps. Ils fermèrent donc rapidement les portes, mettant des tonneaux en travers des portes...

« De la poix » constata Thonin. « Nous pourrions enflammer le navire.

-Il faut le capturer, pas le détruire »
lui rappela Ajax bon pour le cris de guerre... »

A ce moment, des coups se firent entendre sur les deux portes. Leurs adversaires tentaient de les détruire en utilisant des banc à première vue comme béliers. Les portes étant dans un petit bois, mal entretenue, rapidement elles donnèrent des signes de faiblesse...

« Nous sommes sept, dit Sen, piégeons les lorsqu'ils rentrerons dans la pièce.
-Mais quoi qu'il advienne, nous mourrons. Ils sont plus d'une trentaine pour sept, comme tu l'as si bien dit Sen... Nous allons mourir. Mais les armes à la main, en emportant le plus d'adversaire possible dans la tombe. Et l'on se souviendra des chevaliers de Berund!!! »

Tel furent les paroles de Nestor, dit le sage... Puis la porte fut enfoncé...


**********


Le premier à tomber fut Diomède, le dompteur de chevaux, l'ami des bêtes. Un trait d'arbalète le transperça alors qu'il enfoncé sa hache dans la tête du premier attaquant. Jamais il n'éleverai des monture pour les plus grands seigneurs des peuples libres...

Ensuite vint Thonin l'ingénieux. Son esprit faisant parti des plus talentueux de son époque, on lui avait de nombreuses fois proposer de se retirer des armes pour éduquer les jeunes. Ce fut un jeune qui le tua...

Vint ensuite Sen le fourbe. Chevalier aux multiple stratégies, ayant fait tombé de nombreuses forteresses par son esprit. Ses lames faisaient des ravages sur les pirates qu'ils combattaient. Mais à un contre quatre, il tomba transpercé de multiple coups...

Le tour de Ordile arriva. Ce chevalier, réputé pour être aimé des femmes, fut tué par une lance dans la poitrine. Il s'étala sur le sol, tenant dans ses mains la bannière du Prince de Brethil, descendant de Turin Turambar...

Le vieux Nestor, conseiller des Princes, tomba transpercé de multiples coups d'épées dans la poitrine alors qu'il tentait de relever la bannière de ceux qu'il avait servit...

En dernier tombèrent les deux Ajax. Frère dans les armes, le premier, surnommé bon pour le cris de guerre, ne put pas même pousser un cris de rage en voyant le vieux Nestor tomber. Il fut décapité d'un revers de sabre...

Ajax à la main lourde tomba le dernier. Meilleur escrimeur de la Terre du Milieu, son épée avait pris maintes vie... Pour une fois, ce fut celle d'un autre qui pris la sienne...

Ainsi tombèrent les chevaliers de Brethil, les plus fidèles soldats de Berunda, de son fils Berund et du neveu de ce dernier Eaque. Ils n'avaient put accompagner Berunda dans la mort, empoissonné par un marchand. Ils n'avaient put accompagner Berund dans la mort, étant envoyé dans de multiple mission. Ils n'accompagneraient jamais Eaque dans la mort, tombant entre eux, dans la noirceur d'une cave...

Mais leurs cadavres ne tombèrent jamais dans la mer. S'il ne reposèrent pas sur terre dans un tertre tel leurs ancêtres, le sort voulu qu'en tombant, le dernier Ajax brise la lampe de la salle, qui alluma la poix s'échappant d'un tonneau non étanche...

Le feu pris, brulant leur corps et la bannière du dragon qu'ils avaient tant servit...


**********


Pelleaon tua un soldat de gondor. Mais cela ne ramènerai jamais son Amiral à la vie... D'ailleurs il l'était maintenant, depuis que Corwen l'avait ainsi nommé.

Le Chimaera se rapprochait. Ils allaient bientôt renvoyer cette vermine de gondoriens dans leurs navires et partiraient. Au loin Nârcissa s'appliquait à faire de même... Soudain, des flammes sortirent de sous leurs pied. La poix avait pris feu, et de seconde en seconde de nouveau tonneau prenait feu. Dans une ou deux minutes l'Empire, navire amiral de la flotte Impériale ne serait plus...

Ce fut la débandade... D'abord, Pelleaon pensa rester sur son navire tel le voulait la coutume. Mais il vit le corps de l'Amiral. C'était le sien. Il n'en était que commandant en second. Ainsi, il pouvait l'abandonner, et revenir contrer Gondor dans quelque temps...

Il sauta en direction du Chimaera... C'était la fin d'un grand rêve...



**********


Eaque s'empressa de rejoindre son navire. Le cuirassé de Dol Amroth avait déjà réussit à libérer ses amarres, et s'éloignait. Celui de la pirate était loin depuis longtemps. Les soldats de marines coupèrent les cordes et le fier Simol pris son envol... Ces à ce moment qu'Eaque constata l'absence des chevaliers. Il voulu faire demi tour, mais un des forestiers les accompagnant lui racontat les faits... Eaque regarda alors le navire bruler lentement...

Sur le Chimaera, personne n'osait croire ce qu'il voyait... La fin d'un rêve... L'Empereur avait été vaincu... Lorsque Pelleaon fut sur le navire, de même que tous les autres soldats, le vaisseau mis voile, suivit du Faucon, vers le Nord...

Cinq navires s'échappaient. Trois cuirassés et deux frégates. Le reste était au main de l'Alliance. Sur tout les navires pourtant, la joie était partagée: les pertes étaient malfré tous considérable...


« Retour sur les Havres Gris... »

Tel furent les derniers mots du Prince, qui ne devait plus l'être maintenant qu'il avait un cousin, avant qu'il ne s'enferme dans la cabine du commandant... Dont il devrait bientôt changer le nom, pour « la cabine de l'Amiral », car c'était bel et bien ainsi que Corwen l'avait nommé... L'ancien amiral de Gondor en avait nommé un nouveau...


Animula vagula blandula,
hospes comesque corporis,
quae nunc abibis in loca,
pallidula, rigida, nudula,
nec ut soles dabis jocos.


Dernière édition par Radamanthe le Ven 11 Juil 2008 - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalamyr
Assassin
Assassin
Dalamyr

Nombre de messages : 378
Localisation : Dim-Bar
Rôle : Maître assassin au sein des Ombres

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du harad
- -: 37 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyVen 11 Juil 2008 - 18:47
Cyr sentit que la bataille était perdu, mais il n'abandonna pas le navire comme certain de ses compagnons qui sont lâche. S'il l'avait peut, il les auraient tous tuer du regard. Il frappa l'un des pirates au visage, puis un autre. Il entendait des carreau et des flèches sifler un peu partout fauchant ses frères d'arme, mais lui restait, tenait bon face à l'ennemi qui avait réussit à monter sur le pont de l'arbre blanc.

Cyr se plaça de façon stratégique, dos au grand mat, sabre au clair de la main gauche et bouclier à la main droite. Il allait vendre chèrement sa peau. Les pirates se resséraient autour de lui avec une vitesse énorme, bientôt, le dernier marin de l'arbre Blanc fut entouré de tout les côtés. les pirates lui criaient des insultes, mais Cyr n'en avait cure, il allait mourir arme à la main pour sa patrie.
Volgan avait perdu la partie, et il le savait vu qu'il ne restait que deux membres de l'arbre blanc: Volgan et Cyr.
Cyr prit son courage à deux mains et s'élança dans les rangs des forbans. Il abaissa sa lame cinq fois avant d'être vraiment toucher au la jambe droite, ce qui lui arracha un cris de douleur, puis au bras. Cyr continuait à se battre mal grès le mal qu'il éprouvait en ce moment. Il trancha la gorge à un autre, puis un bras. il ne comptait pas, il ne se rendait plus compte de ce qu'il faisait. Il tapait au hasard, n'ayant qu'une seul idée en tête tuer le pus de pirates avant de mourir.

Il s'approchait de la rambarde, lentement certes. C'est à deux mètres ce cette dernier qu'il sentait un objet froid et pointu traverser son armure our pénétrer dans son dos. Cyr poussa un cri épouvantable. le marin tomba à genou, le regard perdu dans les planches rouges de son navires.
Puis utilisant ses dernière force, il se leva d'un bont, tuant au passage deux pirates et s'élança sur la rambarde et une fois dessus il cria avant de sauter de celle-ci dans le vide:

-Envoyer ces pirates par le fond!

C'était ses derrières paroles avant que Cyr soit entraîner, par sa lourde armure, dans les fonds de cette terrible mer. Pour Cyr se fut une dernière descente, l'air commença à lui manquer, il commen4a à s'endormir puis son cœur arrêta de battre.

Ainsi finit Cyr marin du Gondor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptySam 12 Juil 2008 - 11:27
Une bataille à l'aube... - Page 4 120x140_image34_guerriers

* C'en est fini! pensa Volgan lorsqu'il se sentit tomber dans le vide, et indubitablement, se rapprocher du bastinguage pour s'y briser l'échine. *

Mais le destin l'épargna, et, tandis que les derniers marins Gondriens tombaient héroïquement - Cyr en dernier - le Capitaine se sentit tomber encore plus bas et heurter les flots impétueux.

L'eau froide le paralysa totalement au début, et l'Audacieux aurait emporté son audace au fond de l'océan si un tonneau vide ne lui avait pas permis de l'éviter. Et tant bien que mal, et tentant de retrouver ses sens, il se rapprocha du Simol, le fier navire amiral qui repartait lentement sur les eaux, vers le Sud.

La bataille était gagnée, mais les pertes avaient été loudres, et preque tous les marins de l'Intrépide avaient péri. Volgan ne le savait point, mais tandis qu'il progressait et qu'on le hissait sur le navire d'Eaque, les deux hommes qui avaient mis la chaloupe de l'intrépide à la mer n'avaient pas terminé totalement leur mission.

Tout suffocant et crachant, le Capitaine ne pouvait voir si son navire avait été détruit, pris par l'ennemi, ou bien encore aux mains de ses hommes.

"Jour faste pour les poissons... fit-il à l'attention de ses sauveurs après avoir repris sont souffle. Mais doit-on se réjouir ou pleurer, pour notre part, voilà que je ne saurais dire."


Une bataille à l'aube... - Page 4 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
Gebir

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptySam 12 Juil 2008 - 15:37
Une bataille à l'aube... - Page 4 464c1510



Le combat avec Narcissa avait été engagé férocement et les chevaliers présent sur le navire avait prit part au premier assaut sous les ordres du lieutenant. Ulfred préparait le second groupe de rameurs pour un second abordage sur l\'avant du navire. Le vent soufflait fort sur le pont et son regard se porta sur deux navires approchant à grande vitesse du Dringalph et du Jour du destin. L'Empire attaquait et la situation n'allait pas s'arranger. Le second bâtiment, il ne pouvait point le reconnaitre encore mais il comprit que le dringalph allait être le lieu d'un terrible affrontement.

Entre le marteau et l'enclume la mort.

Tel était la devise de la cavalerie de Dol Amroth à son époque.
Les deux cuirassés puissamment amarrés l'un à l'autre n'avaient plus qu'à attendre cet assaut. Des chevaliers revenaient désespérés.

"Des femmes, mon capitaine, nous ne pouvions les frapper. C'est à l'opposé de nos lois."


"Préparez les balistes, chevaliers. Rameurs, allez soutenir les marins à l'abordage."

Ulfred fit rouler sa hallebarde entre ses mains, la tête perdu dans ses batailles d'antan. Les cales du Dringalph ne pouvait être percé facilement avec la double coque.

Attrapant sa longue vue de sa ceinture, il fixa le second navire. Encore un cuirassé mais c'était le fier Simol qui venait en renfort. Les chevaliers allaient permettre la victoire mais un lourd combat devrait être mener le temps qu'ils arrivent et puissant aborder.

"Barricadez les ponts inférieurs, bloquez les soutes, ne laissez que l'entrée principale ouverte. "

Elle passait devat toutes les cabines avant de descendre lentement vers les soutes et les bancs de rameurs. Un lieu parfait de résistance, un long couloir et un boyau d\'étranglement.
Ulfred pointa du doigt un jeune mousse avec une courte épée ressemblant plus à un long couteau de boucher.

"Préviens le lieutenant que il devra bientôt se replier dans les soutes du Dringalph."

Un autre passa devant son doigt sévère.

"Sort les arbalètes et les arcs et postes les dans les cabines de manière à opposer une résistance le long des cabines. Fait remonter les derniers marins et dis leur de s'armer. Places moi deux tonneaux rempli d'huile à l'entrée et fais en couler un peu."

Sur le pont supérieur du Jour, une femme vêtu de rouge le fixait avec un sourire inexpugnable.

Il leva sa hallebarde en signe de défi. Sur la gauche, les troupes de choc de l'Empire venait de posser le pied sur le Dringalph.

"Sus à l'ennemi. Repoussez les dans la mer. Pour le cygne et son honneur. "


Le combat fit rage et les troupes de choc affrontèrent les meilleurs chevaliers du Gondor.

Le cor d'Ulfred résonna alors qu'il achevait un ennemi jetés à bas sur le pont.
La retraite était sonné.


Dernière édition par Gebir le Sam 12 Juil 2008 - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
Erco Skaline

Nombre de messages : 1111
Age : 25
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptySam 12 Juil 2008 - 20:31
Une bataille à l'aube... - Page 4 Ephedriama7

Sigil était sur le pont du Jour. il menait la bataille de main de fer et commençait à s'approche de Narcissa à l'aide de son sabre. mais un mousse armée d'un bien gros couteau, non hachoir de boucher, vint lui dire d'une voix apeuré.

-Mon lieutenant, le capitaine veut que vous alliez dans les soute du Dringalph.

Sigil tapa sur l'épaule du mousse, ce qui voulait dire qu'il avait comprit le message. Alors le jeune lieutenant dit à un chevalier qui combattait à ces côtés:

--A mon ordre on se replie dans le soute, fait passer le message.

cette ordre avait été murmurer, mais le chevalier acquiesça et se tourna vers un de ses compagnons pour lui donner le message. Sigil frappa deux ou trois pirates d'un coup de sabre, lorsque l'ordre d'Ulfred donnant le replie des troupes dans la soute. Sigil cria entre deux coups de sabre:

-On se replie, rang par rang. Archer couvrez nous!

A ces mots, dix archers qui étaient rester sur le pont du navire de Dol Amroth tirèrent leur projectile sur les pirates. ce qui permit à deux rang de chevalier de se replier. il ne restait plus que cinq chevalier, dont Sigil sur le pont ennemis.
La deuxième salve de flèches partit et ces cinq chevalier des mers purent se replier sur le pont du Dringalph. une fois dessus Sigil fit signe à cinq chevaliers et leur dit avec une voix ferme:

-On reste sur le pont jusqu'à que tout les marins soient dans le cale. On tient.

Et Sigil resta avec ses Cinq chevaliers sur le pont, arme au poing et bouclier au bras. C'est durant ce court répit que Sigil remarqua que ses vêtements étaient tâchés de sang. Il sourit en se disant qu'il devra une foisde plus se racheté de beau vêtement.
Puis enfin les trois chevalier purent se replier dans la soute, deux des leur étaient mort sous les coups ennemis. Sigil saignait un bras mais n'y faisait même pas attention car il était bien trop occuper à crier sur un marin qui traînait ou qu'il tremblait.
Au moment ou les pirates rentrèrent dans les soutes aux couloirs étroit, donc facilement défendables, une nuée sde carreau et flèches leur arriverons dessus. cela devrait les calme pensa Sigil et ramassant une arbalète à répétition qui traînait dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
Gebir

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptySam 12 Juil 2008 - 21:38
Une bataille à l'aube... - Page 4 464c1510



Les chevaliers prirent de lourds boucliers pour parer les coups adverses le temps que tout l'équipage s'engouffre dans le boyau.

Un second chargea aux premiers de se poster aux ouvertures barricadées et plaça les autres armés d'arbalètes et d'arcs derrière les portes des cabines.

Tables et lits retournés aux entrées.
Le combat allait être long et furieux. Ulfred arriva enfin avec les derniers chevaliers reculant lentement puis accélérant vivement pour atteindre la dernière cabine alors que les flèches sifflaient stoppant la poursuite.

En retour, de nouveaux traits arrivèrent pour se ficher sur le bois d'érable. Même Ulfred commençait à jubiler devant la facilité avec laquelle ils réussissaient à repousser les assaut répétitifs de l'opposant.

Ulfred avait prit une lourde arbalète et ,adossé à la table de commandant, de capitaine, il attendait l'arrivée d'un nouveau ennemi dans le couloir.

"Jamais, ils ne parviendrons à la fin de ce couloir, ce tunnel de la résistance, on chantera nos exploits dans les terres du Milieu quand nous reviendrons chez nous, à Dol Amroth."


Sur sa droite, une lampe à huile et trois carreaux imbibés de poix prêtes à s'enflammer. Les premières cabines avaient été conquises et les soldats de chocs de l'Empire se faufilait empêchant un tir efficace. Le moment semblait venu de tirer la révérence et foncer dans le tas, le Simol devait être arrivé enfin.

Le capitaine tendit le nerf de bœuf plaça une flèche dans l'axe, enflamma la poix et se retourna visant le tonneau d'huile. La main sur la détente, prêt à enflammer l'entrée, une façon comme une autre pour stopper l'avancée. Il ne devait pas échouer, seulement deux chances.Ou sinon ce serait la fin du Dringalph. La fin du Marteau du Cygne.

La main du soldat se referma et le carreau partit à travers les rangs mais n'atteignît jamais la fin du goulot d'étranglement. Un bouclier stoppa la course du destin. Il enrageait au fond de lui même car il savait maintenant qu'avec sa seconde chance, il devait être sur de réussir. Sinon, il devrait se sacrifier, c'était lui qui avait donné cet ordre.

"Lieutenant Sigil, dès que je donnerais le signal, fonçais avec vos hommes vers l'entrée du pont supérieur et reprenais le contrôle du bâtiment."

Réarmant son arbalète, il sentait son pouls en train de monter alors que les rugissements retentissaient à l'entrée.
Sautant au dessus de la barricade, il s'engouffra à travers le couloir, tuant de son épée les ennemis face à lui. Soudain, arrivé à douze pas, il poussa un terrible hurlement qui fit reculer les ennemis dans les cabines. Le nerf se détendit et la poix s'enflamma atteignant nombre de soldats.

"Maintenant!!!!"


Dernière édition par Gebir le Sam 12 Juil 2008 - 22:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
Erco Skaline

Nombre de messages : 1111
Age : 25
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptySam 12 Juil 2008 - 22:01
Une bataille à l'aube... - Page 4 Ephedriawl5

Sigil était toujours en première ligne reculant à chaque fois que c'était nécessaire. maintenant les ennemis avait conquit les premières cabines. le lieutenant se demandait bien ce que voulait faire son capitaine mais il ne mit rien en doute ayant une parfaite confiance en Ulfred.
Les tables avaient été retournées pour faire un abri aux chevaliers, bien que cela ne serait pas forcément nécessaire vu qu'ils avaient tous un lourd bouclier d'acier.
Sigil tira cinq carreaux qui firent chacun mouche, chose assez facile dans un couloir mesurant deux mètres deux large et ou se pressait une dizaine de pirates. Une fois ses carreaux épuisées le lieutenant reprit son sabre et chargea tua deux hommes puis revint de cacher pour éviter de finir embrocher par une flèches. Sigil répéta l'opération cinq fois et à chaque fois deux chevalier l'accompagnait.

mais pour finir Sigil se rendit compte qu'il perdait du terrain, lentement certes mais assurément. maintenant les tirs n'avaient presque plus aucun effet vu que les soldat de choc de l'empire pouvaient se cahcer dans les cabines. C'est là que Sigil se rappela du barillet pois qui était percer, il devait avoir répandu son liquide un peu partout et la moindre flèches enflammées pourrait faire brûlé la moitié du navire. C'était risquer mais acceptable comme risque, du moins au yeux de Sigil. Quand il entendit l'ordre de son capitaine, il reprit son arbalète à répétition et la chargea rapidement. Puis lorsque Ulfred sortit des barricade et chargea arbalète à la main. Sigil sourit et tira deux carreaux qui blessèrent deux soldats de choc de l'empire aidant la sortit de son capitaine.

Puis lorsque ce denrier donna l'ordre de charge, ce fut denouveau Sigil qui sortit en criant de toute ses forces:

-Pour Dol Armoth!!! Chargez!!!!!

Et tout les chevaliers sortirent et suivirent leur lieutenant qui tira ses trois carreau avant de massacrer un soldat de choc à l'aide de la crosse de son arbalète. Sigil lâcha en riant:

-Même à cour de munition ces arbalètes sont utiles.

Il dégaina son sabre et commença à conduire ses hommes vers le pont et tuant tout les ennemis qui se mettaient en travers de leur chemin, mais bon ce chemin est encore long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gebir
Seigneur de Pinnath Gelin - Earkano, Maître des Mers et des Semi-Eunuques
Gebir

Nombre de messages : 297

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 37 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptySam 12 Juil 2008 - 23:16
Une bataille à l'aube... - Page 4 464c1510



Ulfred avait atteint son but et le feu n'était pas assez important pour bruler le bois spécialement traité contre le feu. C'était l'un des avantages d'un bateau moderne et fabriqué par des experts.

Passant dans la cabine de gauche, il du subir une estocade qui perça l'épaule du capitaine profondément. La rage emplit le cœur et l'adversaire comprit que une lame froide venait de transperçait ses tripes. La vie s'écoulait lentement entre ses mains remplis de sang.

Le capitaine s'affala en même temps que son adversaire alors que les bottes des soldats se pressaient dans le couloir. Ce roulement de tambour lui rappelait celui des sabots dans les plaines. Les vieux combats.

Il s'affaissa lentement sur le sol et le pirate mourut devant lui. Ulfred soufflait lentement et tentait de reprendre le contrôle de son esprit.

Soudain, un boulet de pierre troua le toit de la cabine et deux hommes sautèrent en bas. Ulfred regardait ce duel, trop faible pour secourir son marin en proie à un sabreur excellent qui parait tout les coups avec une simplicité étonnante. Ulfred sortit doucement de la pièce en titubant pour chercher, de l'aide.

L'épée trainait sur le sol à peine porté par le chevalier. Il escaladait les barricades doucement jusqu'au moment où le pirate sortit le sabre rempli de sang. Il sauta au dessus des barricades comme si elles n'existaient pas.

Ulfred se releva et tira de son gaine un poignard pour pouvoir contrer l'ennemi avec ses deux armes. Il reculait lentement bloquant le cimeterre rouge sang.
Sous ses bottes, débris et carreaux brisés rendaient le chemin difficile.
Au dessus de deux duellistes, le combat furieux du pont ne pouvait donner le dénouement de la bataille.

Ulfred était redevenu entièrement conscient mais la fatigue et son âge rendait ses reflexes plus lent et sa force moins importante.

Un sourire apparaissait sous le turban du haradhrim.
Le dernier pas fit chuter le commandant du cuirassé dans sa cabine.

Il avait heurté la table puis le sol en envoyant ses armes à chaque coin opposé de la salle.

Ulfred était à la merci de son adversaire : blessé, sur le sol, sans armes et sans aucun renfort. Il sentait juste une chaleur qui brulait sa main droite.

"Darc'zor, matbulak! Aroiq Leisha !"


"Toi aussi salaud! "

Saisissant la lampe, il la projeta sur son adversaire. Une torche humaine qui frappait dans le vide. Les longs rubans de ses habits s'enflammaient un à un alors que celui ci tentait d'éteindre le feu pendant que sa proie reculait lentement. Il n'était plus qu'à deux mètres de son hallebarde.

Un mètre. Le pirate avait enfin réussit à calmer le feu et levait son sabre.

Il avait son hallebarde dans sa main droite. Le sabre siffla dans la pièce et l'officier ne put que s'écarter de quelques centimètres. Le métal froid découpa les chairs et brisa les os. Le bras gauche gisait sur le sol alors que le cou de son adversaire roulait dans le couloir à travers les ordures.

C'était la fin d'Ulfred ancien chevalier du cygne, précepteur et pour finir capitaine du navire amiral de la flotte du cygne, le Marteau du Cygne,égalisant le Simol.
Le Dringalph lui survivrait pourtant. La relève était assuré par les lieutenants qui se partageraient le commandement, le temps du retour du seigneur de Pinnath Gelin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
Erco Skaline

Nombre de messages : 1111
Age : 25
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 EmptyDim 13 Juil 2008 - 10:29
Une bataille à l'aube... - Page 4 Ephedriafr7

Sigil était maintenant sur le pont et s'occupait avec dix chevaliers de le reprendre, ce qui n'était pas une mince affaire vu que les forbans y avaient prit pied. Ulfred s'occupait des soutes et Sigil du pont. Ce qui arrangeait le jeune lieutenant car il préférait mourir à l'aire libre plutôt que dans une cale ou la seul lumière visible est une lampe à huile.

Il abattu son sabre sur un ennemi, puis un autre vint mourir sous son sabre qui avait maintenant une tinte rouge sang. Le combat faisait rage, et seul les meilleurs survivaient. Sigil vit un chevalier, nommé Salas, tombé sous les coups de cinq pirates. Cette vu emplit le coeur de Sigil d'une rage insoutenable. Il frappait toujours plus fort, mais son élégance était partit car elle était trop risquée pour le lieutenant.

Voyant que quelques haradrim sortiaient des soutes, Sigil cria à trois chevalier:

-Halax, Taril et Faril. Allez dans les soutes et aider le capitaine.

Sigil ne savait pas encore que le capitaine était mort, mais vu que des forbans sortaient de la cale, chose qui ne devrai pas arriver si Ulfred avait nettoyer les soutes.

Halax, Taril et Faril obéirent et descendirent dans ces maudites cales. Ils tuèrent deux trois pirates avan d'arriver à la dépouille d'Ulfred. Ce fut un coup dur pour eux, mais aucun ne lâcha ses armes. aucun de lessa percer une larme.

Halax murmura:

-Les larmes après la bataille, pas pendant.

Puis il cria de toute ses forces:

-Tuer ces maudits Haradrims! Pour Dol Armoth!

puis les trois chevaliers repartirent en arrière pour s'occuper des corsaires qui étaient encore dans les cales.

Pendant ce temps, sur le pont, Sigil continuait son avancé et vit que le Simol arrivait vers eux, dans quelque minutes, moins même, des nouveau renfort arriveront pour porter secours au marin du Dringalph.

Et le lieutenant était sur qu'avec cette aide, ils arriveraient à mettre en déroute le Jour du destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Une bataille à l'aube... - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Bataille de Wargram
» BATAILLE DE TRAFALGAR
» Bataille de Fontenoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Autres Contrées-
Sauter vers: