La Gazette !

Aller en bas 
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 11:18
n°1





Oyez! Oyez! Vous tous, habitants de Minas Tirith, membres de ce forum!

L'équipe d'animation est heureuse de vous informer du retour de la Gazette de Minas Tirith après une longue abscence! Alors, me direz-vous, à quoi va servir un tel sujet? Tout simplement à résumer, avec maints détails de plus que les news, la situation du Rp en Terre du Milieu, sur votre forum préféré: Bienvenue à Minas Tirith. Les nouveaux joueurs ou les abscents de longue date pourront ainsi être tenus au courant des différents sujets, et de ce fait ne pas en perdre une miette. Et, même pour les Rpgistes acidus, un aperçu et une vision globale des évènements est parfois la bienvenue... Pour ces raisons, un article de la gazette sera posté à chaque grande évolution du Rp et à un intervalle de temps variable par rapport au précédant. Nous pouvons cependant vous garantir qu'il y en aura au moins un par mois!

Sans plus attendre, passons aux récits des évènements de ces derniers temps - cet article sera extraordinairement long, étant donné qu'il s'agit là du tout premier depuis belle lurette...

Bonne lecture à tous!





Citation:
"...nos préoccupations doivent être de ne dégarnir ni Imladris ni Orthanc, mais avant tout de faire route vers le Nord avec la majorité de nos forces..." Radamanthe, Intendant du Gondor, Le conseil de Fondcombe, page VI, post 7.

Ces paroles du Seigneur Gondorien pourraient résumer à elles seules une grande partie des évènements de ce temps. Tout le monde l'aura compris, la guerre éclatera au Nord, apportant son lot de gloire et mort... Voyons ce qu'il en est des différents Royaumes et des peuples divers peuplant la Terre du Milieu.







Like a Star @ heaven Bon nombre d'intrigues se tissent dans les ruelles sans fin de la Cité Blanche.

Historiens plus ou moins reconnus par le Palais, Erestor et Irvine s'efforcent de rassembler le plus d'indices possible sur la 23° Ohtarrimon, une compagnie au passé glorieux mais qui se fit tailler en pièce par les crocs des Orcs. Grand-Père du Sergent Valdel, qui disparut en même temps que la 23°, Erestor s'est juré de connaître le fin mot de l'histoire. Et grâce à l'Histoire et son frère Irvine, il épluche avec ce dernier le journal d'un autre Sergent de la 23°. Comme Irvine le fit remarquer, Valdel et cet homme semblait bien se connaîtrent. Mais leur vision du Sergent Nârwel sera bientot ébranlée, car entre Histoire et histoire, il n'y a qu'un pas.


Like a Star @ heaven Alors que les gardes de la cité allaient clore les portes, un étrange Noble a choisi ce tardif instant pour confirmer le renouvellement d'un vieux lien de vassalité. Pour le moins execrable, le Comte Von Zismagen a pourtant eu le tact d'envoyer son fils discuter leur passage. Mais le Roi et l'Intendant étant absents, le Comte devra donc ronger son frein. Pour cela le Comte mena sa suite jusqu'à une auberge des plus fameuse de Minas Tirith. Et apparemment le Comte ne l'aurait pas choisi que pour sa bière.
Au coin d'une table Heinrich Von Zismagen rencontra un étrange homme, un homme qui semble parcourir la Terre du Milieu en tous sens. Mais le Comte découvrit que les deux hommes avaient un ami commun, et non le moindre: le Roi d'Arnor en personne.
Au fil de la discussion Saemon Havarian hôte au Comte un agréable moment. Car il est peut-être un homme qui aurait pu arriver à la botte du formateur de la Noblesse. A coup sûr, le Capitaine Nogard et Heinrich se seraient bien entendu. Mais alors que les Von Zismagen se préparent à repartir sur la route, le Capitaine fouettent les chats qu'il a sous la main.


Like a Star @ heaven Un peu plus tôt dans la journée, suite à une curieuse rencontre pas loin du Palais, Nogard a su mettre un terme aux agissements du Nain Marzabul et de sa pègre ambulante. Pour ça, il a reçu des renforts en tout genre. Des assassins, quelques noms se murmurent dans l'ombre des ruelles. Dalarmyr, Marade, Hasharin, et leurs semblables apportèrent une aide précieuse au Capitaine Nogard. Ce dernier était aussi accompagné du mysterieux secrétaire de Mithrandir, dont on ignore le véritable nom. Mais pour fêter l'occasion, des enfants - assez frapadingues je vous l'accorde - se sont porté au secours du Capitaine. Bien qu'à la base Nogard les ait par le passé séquestrer dans un horrible placard, Marach et Bahrin participèrent malheureusement à cette bataille rangée. Mais quelle noblesse de coeur. Ils ont déjà tout pardonné au brave Capitaine: Bahrin parce qu'il a trois ans et que le monde est beau; Marach parce qu'il fut conquis en instant par les doux yeux de Kalista, la fille du Capitaine.
Malheureusement, ce dernier se fit surprendre par l'agilité et la ruse d'Ewandor, un vieux filou. Celui-ci tenait déjà en otage Blandine, une amie de Marach. Et après avoir épargné Kalista, il négocia un échange où le Capitaine consentirait à relacher son acolyte favori qui malgré son expérience avait réussi à se faire capturé par Nogard.
Mais l'échange se passera t-il sans problèmes? Nogard ira-t-il jusqu'au bout pour sauver cette pauvre enfant qu'est Blandine? Ewandor tiendra-t-il sa promesse?
Ce qui est sûr, c'est que les trois autres enfants attendent bien au chaud dans la Tour de Mithrandir, loin d'une lame à nu. Coincés dans une attente presque insupportable, Marach, impatient, lance les dès en maugréant, Bahrin lui s'empiffre des délices qui lui furent apportés. Et Kalista, hormis se chamailler avec Marach, que fait elle?








Like a Star @ heaven Après avoir été le théatre d'une surprenante victoire des Rohirrims et des Hommes du Dun sur une armée suderonne commandée par Masdaf, le Royaume de Firion paraît désormais dénué de combats. Ces Orques du Sud ayant continué leur chemin, en nombre diminué, vers des régions plus septentrionales, les plaines du Riddermark offrent désormais une quiétude relative aux rares voyageurs y chevauchant. Seuls le mauvais temps et les milles sans fin demeurent les véritables ennemis des vagabonds; le Rohan n'est plus la préoccupation des généraux maléfiques. Il faut regarder plus au Nord pour apercevoir un espoir d'action et de sang.


Like a Star @ heaven Le départ du Roi et de son escorte pour le Gondor ont d'ailleurs laissé un grand vide à Meduseld, le Château d'Or des Fils d'Eorl. La trouée de Rohan n'en demeure pas moins un lieu stratégique, et l'Isengard toute proche une place forte dont l'ennemi s'accomoderait fort bien. Qui sait donc si les Rohirrims ne pourraient pas avoir un rôle à jouer avant la fin? Loin de la fureur de la guerre du nord, les Hommes des chevaux pourraient bien avoir à livrer une ultime résistance...





The Half Cop


Dernière édition par Hadhod Croix-de-Fer le Mer 3 Sep 2008 - 8:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 25 Juin 2008 - 11:20



Like a Star @ heaven Le Royaume de Tar-Aldarion semble être au sujet de toutes les préoccupations. En effet, une marche soudaine, en Arthedain, des mauvais hommes de Malock sur Fornost a bien failli faire tomber définitivement la ville aux mains de l'Ennemi. Heureusement, la réation de l'armée d'Arnor ne s'étant pas fait attendre de trop, les desseins de ce sombre Capitaine purent être anéantis au cours du siège de Fornost et d'une bataille épique sur les plaines du Nord. La Cité tomba donc de nouveau dans les mains des Gens Libres. L'aide inespérée des cavaliers de la Lune et de leur chef, le Prince Elfe Rustor Gelmiron, aida grandement au retour du bon ordre dans cette ville. Tar-Aldarion, et sa Reine, Elaera de Fornost, ainsi que nombre de Capitaines, réunirent un conseil de guerre pour préparer la défense de l'Arnor.


Like a Star @ heaven La capitale, Annùminas, a vu arriver en ses murs de nombreux renforts aux blanches bannières: une armée de Dol Amroth, et quelques poignées d'Hommes du Gondor, menés respectivement par Gebir l'earkano et Galathor, gouverneur de la Cité Blanche. Ayant traversé les territoires de l'Ouest en une marche rapide et épuisante vers la capitale, les alliés de l'Arnor ne reçurent qu'un acceuil froid, dû en partie à l'abscence du Roi. L'Intendant Aleth Enon et les Tribuns furent quelque peu outrés par l'arrivé sans préavis de ces rangs et par l'arrogance de leur chef, malgré leur besoin de renforts.


Like a Star @ heaven Aldarion se trouvait loin au Nord en cet instant, accompagné par quelques-uns de ses hommes. Une quête dans le donjon de Carn Dûm l'attendait: reprendre la grande épée Vandadanath, Promesse des Hommes, qui fut jadis volée à l'Arnor, et conservée en ces lieux maléfiques. Malgré la mort d'un des leurs juste à l'entrée du fort, le groupe continua. Après avoir résolu une énigme, combattu des spectres nommés Castellans, libéré l'un de leurs compagnon pris au piège, et débusqué maints objets de valeurs, l'expédition arriva à la salle du trône. Là, le Roi retira Vandadanath du roc dans lequel elle demeurait plantée, et tous repartirent à Annùminas. Le retour du roi fut un triomphe, et l'Epée fit renaître l'espoir dans le coeur de tous les Dundedain.


Like a Star @ heaven Impossible de ne pas faire le récit du rassemblement des peuples libres aux portes d'Annùminas, menée par les seigneurs Mephisto, Radamanthe, ainsi que bien des chefs de guerre, et rassemblant les représentants de toutes les races de Ceux qui se battent pour le Bien ainsi que leurs centaines, voire milliers de soldats. Des Elfes, des Hommes, des Nains - et même quelques Hobbits - forment une immense armée aux portes de la Cité des Rois d'Arnor... Le voyage de l'armée Unifiée fut long et éprouvant depuis Fondcombe, mais ces braves ne purent cependant être acceuillis à bras ouverts par le souverain des lieux, étant tout juste rentré, blessé, d'une mystérieuse mission dont très peu en connaissent le but. Toutefois, ces nouveaux arrivants pourront apporter une bonne dose de nouvelle, nottement celle de la ruine de Bree, village devenu désert, traversé lors de leur progression vers le Nord.


Like a Star @ heaven Inutile de dire qu'une mobilisation de cette ampleur ne peut avoir été entreprise sans cause. La menace imminente de multiples attaques ennemies n'en est pas la moindre, mais nombreux sont ceux qui ignorent encore sous quelle forme celles-ci vont se produire. L'une d'elle, encore secrète et inconnue des Gens Libres, s'effectuera en passant les régions glaciales du Nord des Monts Brumeux, par une armée venue tout droit de Rhûn, dans le lointain Orient. Les chefs de guerre Rustu et Rostam se montreront sans pitié pour le peuple de l'Arnor. L'étau se ressère peu à peu sur le Royaume du Nord; le dénouement est proche.








Like a Star @ heaven La situation est des plus étranges sur les terres des Hobbits... le Capitaine Forlong et quelques-uns de ses hommes interceptèrent l'ancien maire de Bree, chassé de son village pour assassinat. Le ramenant dans l'enceinte de la bourgade, ils firent une petite visite à la mairie pour voir ce qu'il en était. Les dirigeants de Bree avaient en effet entrepris d'occuper la Comté, et la discussion entre le groupe de Forlong, le nouveau maire, et son conseiller ne furent pas des plus agréables. Finalement vint Ganrod d'Arnor, qui, accompagné de sa garde, emporta à Annùminas le conseiller verreux du nouveau maire en un cortège bien bruyant... Il finit en prison, bien en-dessous du palais, avec une tête qui lui était fort connue...

Cependant, Forlong se rendit dans la Comté, à l'auberge du Dragon Vert. La paix et la tranquilité légendaire de la région n'étaient plus de mise: entre informations et révélations, les embrouilles et les distensions ne manquaient pas. Le Capitaine rencontra même le nouveau maire de Bree, une seconde fois, et il s'averra que son conseiller n'était point le véritable danger: il s'agissait bel et bien du nouveau maire, qui, le coeur empli de méchanceté somma ses hommes d'occir Forlong, mais le Dunàdan les tua tous les cinq, et le maire s'enfuit alors, laissant l'homme d'Arnor seul et blessé.

Par un habile tour de passe-passe et un plan ingénieux établi à l'avance, Glaen, le nouveau maire, jouit à présent de la liberté malgré tous ses méfaits. Décidément, en ces temps sombres, le Mal n'épargne nul territoire... Désormais, le petit village de Bree n'est plus que cendres et gravas, mais ses habitants pris au dépourvu cherchent asile à Hobbitebourg, causant de gros problèmes de cohabitation. L'histoire se poursuit sans fin...


Like a Star @ heaven Signalons aussi la traversée de la Comté par une étrange armée du Sud venue dans le Nord, sans que le pays ne soit saccagé ni pillé. Visiblement, les terres des Hobbits ne présentaient pas d'intérêt pour ces envahisseurs. Mais où se rendent-ils donc? Certains semi-Hommes, tapis dans leurs trous ou planqués dans quelque fourré, entendirent plusieurs de ces guerriers maugréer contre Bree et sa population. Ces forces qui pouvaient sembler annodines pourraient-elles être la cause de la mise à sac du village? Rien n'est moins sûr...









Like a Star @ heaven Venue du Lindon jusque dans les bois de Lorien, une cliente singulière poussa la porte du Maître tisserand. Brodeur émérite et fin négociateur, quelle ne fut pas sa surprise quand il découvrit qu'Elaïne était aveugle. Le monde l’illumine de sa magie et ainsi elle voit, à l’instar de Tanarith le Mage. Invitée par le Maître des lieux à demeurer dans sa demeure le temps d’une nuit, Elaïne concentra sa magie sur un des ces arbres si propres aux bois de Lòrien. Fruit de son travail et don de vie du mallorn, Elaïne tira sa canne de l’arbre plus facilement que s’il s’agissait d’une épée dans son fourreau. La magie des Elfes à l’œuvre, le tisserand, après avoir assisté à ce spectacle magique retourna concentrer la sienne sur les finitions des achats de l’Elfe Aveugle. Bientôt équipé d’un fouet sublime et de robes toutes aussi enchantées les unes que les autres Elaïne pourra bientôt se lancer dans le dangereux monde qu’est la Terre du Milieu, car il y a bien des périls au-delà des mallorn de la Lothlòrien.


Like a Star @ heaven Près de la Forêt Noire, le village de Greenstock est toujours en ruine. Les Orcs ont disparus, et trois Statues s’élèvent désormais à l’entrée du village. Témoins des tristes évènements qui survinrent en ce lieu, l’une pleure au centre alors que deux guerriers l’encadrent, l’un à son épée à nu, et tient arc et flèches. Les tertres ont disparus, figés ainsi Taurnil et Lenwë laisseront leurs corps de pierre continuer la mission qu’ils n’ont cessé de remplir. Combattre. Mais aujourd’hui, ils demeurent en paix, et ils patientent dans les cavernes de Mandos.


Like a Star @ heaven Unique survivant de la tuerie de Greenstock le guérisseur Namirë a rallié les Tours d’Elostirion. La nouvelle qu’il apporta à son amie, cette femme qu’il a recueillit et soigné selon les vœux du seigneur Laurelin semble accumuler plus de chagrin et de courage au fil du temps. Et Namirië en était désolé, car quand il regagna Elostirion, Maïrwen le veilla jusqu'à ce qu’il se remette. Mais cette femme au long châle noir quitta le lieu de convalescence en arborant l’étendard d’Elostirion, symbolisé par une discrète broche dont l’argent scintillait. Accablé par ce départ Namirië repartit à la tâche, avec la guerre au Nord, Elostirion verrait bientôt affluer des armées entières de blessés Ils devaient se préparer, car ce fut pour ces moments-là qu’avaient été rouvertes les Tours. C’était le choix du Gardien. C’était leur choix à tous.


Like a Star @ heaven C’est richement paré qu’est arrivé Alet Dunadan dans la forteresse Elfique de Gar Thulion, malheureusement, ce chevalier, qui sert comme Soldat dans les armées Elfique patiente dans la salle du trône. Qu’attend t-il sinon la fin de la guerre ? Le Prince est loin. Et la Citadelle, même si elle demeure imprenable, a considérablement amoindri ses effectifs, car beaucoup sont partis rallier l’armée des Peuples Libres.


Like a Star @ heaven Fondcombe a, quant à elle, été le théatre d'un grand conseil des Peuples Libres, grâce auquel à été ordonné le voyage de l'armée Unifiée d'une part, et une mission pour Isengard afin de convaincre les Ents de permettre le cantonnement de troupes dans la place forte d'Orthanc, d'autre part. Seul un petit groupe a été désigné pour tenter d'accomplir cette tâche... mais sans doute faudra-t-il réveiller les Ents et le vieux Fangorn avant d'entreprendre quoi que ce soit.


Like a Star @ heaven N'oublions pas de signaler que la flotte du Gondor arrivée il y a peu aux Havres Gris est toujours stationnée dans les docks de Mithlond sous le commandement d'Eaque. La flotte du sinistre Empereur Astral étant toujours située dans les eaux du Nord, un duel semblait inévitable: une bataille navale acharnée est en train de secouer les flots autrefois si calmes, grain de sel dans la marée des combats de ce temps.







The Half Cop


Dernière édition par Hadhod Croix-de-Fer le Jeu 28 Aoû 2008 - 15:21, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 28 Juin 2008 - 14:35



Like a Star @ heaven Il se pourrait bien que la guerre ait oublié les forteresses souterraines des Fils d'Aulë, ou peut-être est-ce dû en partie au départ des représentants de cette race dans le vaste monde, aux côtés des autres peuples libres. Mais si cette vérité se trouve effectivement vérifiée en Erebor et dans les Ered Luin, elle ne l'est point à Khazad-Dûm, le Royaume des Nains de Cavenain, en grande partie emplis de Gobelins. Et l'empoisonnement de Khror leur seigneur n'est pas pour arranger les choses. Un nouveau chef de guerre dans cette région serait certes le bienvenu...

La traversée de la Moria d'Est en Ouest par les elnaith de Gar Thulion pouvait paraître difficile, voire utopique. Mais, avec l'aide des descendants de Durïn et après un combat contre Gobelins et Trolls et une fuite désespérée dans l'obscurité, les Elfes purent retrouver la soleil qui leur est chère. Direction? Fondcombe. Ils prirent ensuite part à l'Armée Unifiée, marchant au devant des grands évènements de ce temps.


Like a Star @ heaven Notons tout de même que Toner Ghomenar, fils du général Nain Tura Ghomenar, est de retour à Tronjheim après une longue abscence. Son parcours dans les Montagnes Bleues ne fut ni direct ni de tout repos; il passa l'Epreuve dans la demeure d'Ivaldi l'orfèvre, consistant à confectionner une Hache en fer réhaussé de Mithril, sertie de joyaux et ornées de runes. "Et Aulë créa les Nains, et ils travaillèrent pour lui." Telles furent les pensées de Toner et les runes sur le vrai-argent... il réussit. Enfin arrivé à Tronjheim après sept ans d'exil, le brave Nain pourait bien être contraint de partir à nouveau. En effet, la salle du conseil attendait le Seigneur de la Cité, et sa décision de partir ou non au secours de l'Arnor. Il faudrait peut-être compter avec les Nains, et ne pas sous-estimer l'importance cachée de Toner Gomenhar...










Like a Star @ heaven La ville côtière de Belfalas a, quant à elle, connu des heures plus joyeuses. Investie par un Duc félon aidé de ses partisans, traîtres envers le Gondor et son Roi, il ne fallut pas moins d'un double assaut sur la Cité du Cygne pour lui rendre ses occupants légitimes et voir la bannière des chevaliers de Brethil, fidèles au Royaume de Méphisto, flotter dans le vent impétueux du bord de mer. Le combat ne fut certes pas aisé; mais grâce à une attaque simultanée de la cavalerie et des navires de guerre, dont le fier Dringalph, le Duc, poursuivis et acculé dans les passages secret et les étroits corridors du palais, perdit finalement la vie, et il en fut de même pour ses hommes. Cependant, ce combat sanglant et ce massacre fratricide n'auraient jamais dû être. Mais les désaccords ayant provoqué la prise des armes entre deux groupes d'hommes qui auraient dû être des frères est ni plus ni moins l'oeuvre de l'ennemi. On nettoya le marbre blanc devenu vermeille et on débarrasa en hâte les ruelles des innombrables cadavres des deux camps.


Like a Star @ heaven Vinrent alors une flotte de navires du Gondor, partie de Pelargir et menéé par le Simol et son Capitaine, Eaque, neveu du feu prince Berund de Dol Amroth. Après une discussion entre ce dernier, Prince de Brethil et le gouverneur de Minas Tirith, au sujet du devenir de la Cité du Cygne, les préparatifs pour le Nord purent commencer. A la suite d'une demande d'aide militaire au Sénat, il fut décidé qu'une armée de Dol Amroth serait envoyée en Arnor, accompagnée des "Robes Grises", les sénateurs de la Cité. Ce fut fait, et une armada de trente navires vogua vers le Nord, avec à son bord guerriers et équipements en tous genres. Vingt appartenaient à la flotte de Gondor, et dix à celle de Dol Amroth, mais tous naviguèrent côte à côte, unis, pour se porter à l'aide de l'Arnor, honorant l'ancienne alliance entre les Royaumes frères du Nord et du Sud. Et, contre vents et marée, bravant la tempête et la fureur d'Ossë, ils y parvinrent, non sans pertes d'ailleurs. Mais il ne peut y avoir de triomphe sans sacrifices...










Like a Star @ heaven La ville de Dur'Zork ne connaît, quant à elle, plus aucune guerre depuis sa prise par les guerriers de la Terre Noire. Sous occupation depuis quelques temps, elle est considérée à présent comme faisant partie du Bas Mordor, empire ayant étendu son emprise sur le Sud-Est de la Terre du Milieu. Dur' Zork n'est désormais plus que l'ombre de ce qu'elle laissait apparaître jadis.


Like a Star @ heaven La situation est moins pathétique à Umbar, la cité côtière. En effet, la ville fut reprise par les pirates à la suite d'un assaut en règles sur les docks. Le Joyeux Requiem, l'Empire Astral, l'Executor, la Marche Funèbre, et bien d'autre bâtiment prirent part à l'attaque, aussi soudaine qu'efficace. Le sang souilla le sable blanc des plages, et les capitaines de la piraterie, s'unissant et tenant conseil dans les murs tout juste conquis, durent faire face à une soudaine tentative d'assaut. Mais l'armée Haradrime adverse, quoique pourvue d'Oliphants, ne put jamais vaincre les nouveaux occupants, menés par Reznor, tout juste élu comme leur meneur. La joie et les sourires abondèrent, foisonnèrent même. Umbar, la ville des pirates, revenait aux pirates.










Like a Star @ heaven Loin dans les contrées mystèrieuses de Rhûn, au coeur de la Noire cité d'Albyor, la ville qui ne jamais ne connu le soleil, une découverte effrayante devait troubler le triste quotidien des esclaves travaillant de force sur le Port de la cité. Dans les sombres et délicats entrepôts d'épices, de céréales et autres marchandises raffinées, l'on a découvert un homme, écorché et mutilé, un dîner pour chien en service quatre étoiles.

Mais cela ne devait pas arriver sous les yeux du Gardien du Port, Ralya. Un homme rude à la morale tortueuse. Menant un interrogatoire quelque peu effrayant l'on aurait pu voir là une simple affaire de viande. Mais l'interêt mysterieux du Capitaine de la Garde, le rival victorieux de Ralya, pour cette affaire qui semblait interne au port à pris une dimension plus importante avec la découverte d'un cadavre chez un riche commerçant.

Désireux de suivre de près l'enquête le Capitaine fit appel à l'un de ses meilleurs éléments. Eodroc, à l'écoute des rumeurs, est le plus fin limiers de la sombre ville d'Albyor. Qu'il le veuille ou non, Ralya devra faire équipe avec celui qu'il nomma "Maître Rat".

Autrefois très pieux Ralya n'ignore rien des sacrifices humains perpétués lors des fêtes de la Grande Ombre par les Cinquantes. De vieux moines reclus dans le Temple Sharaman, vivotant commes des larves, entre ombre et lumière. Un temple qui constitue le lieu le plus sombre d'Albyor, et c'est pourtant le plus proche de la lumière. Offrande à Melkor, les écorchés que trouvèrent Ralya et son acolyte de circonstance avaient été étrangement besognés. Et cela enfreignait les règles les plus élémentaire des Cinquantes de Sharaman. Cepandant il ne trouvèrent pas autant d'indices qu'ils avaient espérés en découvrir.

Penauds, les deux hommes, qui eurent le temps de se mettre d'accord sur leurs méthodes de travail, se lançèrent dans une entrevue tendue en tête à tête avec le commerçant Jilhad, dont la demeure avait acceuilli un étrange cadavre. Finalement doublés par le Capitaine, Eodroc et Ralya réflèchissent autant à la suite de l'enquête qu'à comploter contre le rival du Gardien du Port.








The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mar 2 Sep 2008 - 20:22
n°2






Le deuxième article de la Gazette de Minas Tirith est arrivé!

Les vacances... les abscences à répétition... les sujets en attente de protagonistes... Et oui! C'était l'été!
Pour toutes ces raisons, nous avons préféré poster un nouvel article de la Gazette juste avant la rentrée de septembre, après ces deux longs mois où le Rp a tenté tant bien que mal de survivre - mais ce fut ardu.
Il s'est tout de même déroulé quelques évolutions intéressante qu'il serait bon de ne pas louper.

Alors pour les vacanciers n'ayant été présents sur le forum - pour qui il serait bon de se remettre au travail Wink - ainsi que pour tout le reste des membres, voici sans plus tarder ce qu'il fallait retenir des différents topics de juillet et d'août...

Bonne lecture!



Citation:
"Tout au nord, au delà d'Angmar et de Carn Dûm, leur chef se terre dans un donjon dans les montagnes... Nous ne l'avons pas vu, mais nous avons entendu des rumeurs parmi les peuples opprimés. Tant que l'ennemi sera libre d'agir, sa subsistance sera assurée. Nous devons aller à sa rencontre ! L'acculer dans ses montagnes et l'assiéger... Nous sommes moins nombreux certes... mais mieux équipés et plus courageux..." Tar-Aldarion, Roi d'Arnor, Le rassemblement des Peuples, page IV, post 12.
Telle est la teneur des discours chez les Gens Libres... Ne pas se terrer dans les forterresses et attendre que siège sur siège, la mort vienne prendre son dû. Aller à la rencontre de l'ennemi, perturber ses plans, le surprendre, voilà les mots d'ordre! Mais cela se déroule dans l'extrême Nord de la Terre du Milieu... Dans les autres contrées, action et intrigues sont de mise, même si elles peuvent paraître moins importantes à première vue...




Like a Star @ heaven Si touts les regards de la Terre du Milieu sont tournés vers l’Armée des Peuples Unifiées, la vie mène bon train dans la Blanche Cité de Gondor. Toujours sous la garde du Capitaine Nogard le quotidien s’écoule tranquilement. Mais comme ce train-train est fait pour être bouleverser, un désastre est arrivé. Et bien qu’il ne se soit pas étendu à d’autres bâtisses l’incendie qui frappa la maison du pauvre marchand Salenko fut réduite en cendres, emportant par la même Salenko et son compère Lenn. Arrive ensuite l’œil affuté et les rustres manières de Maître Gilgamesh.

Afin de mener son enquête à bien, ce responsable de la sécurité a offert aux corps des deux malheureux un rapide détour par les annexes des Maisons de Guérison où il a put expérimenter avec brio la médecine légale. Mais le vieil homme doit en plus se débarrasser de Selenkia, la mère de Salenko, âgée et presque folle; le psectacle n'est pas triste, ce qui contraste avec tout le reste.

Attiré par quelques indices frappants, ce double meurtre obscurcit le ciel de Minas Tirith, ou plutôt la Nuit. Car la plupart des assassins dans l’ombre nocturne. La peur dans la nuit frappe impitoyablement. En vérité, peut-être que l'incendie n'était pas accidentel, lié sans doute à un fait surprenant survenu un peu plus tôt, en provoquant un autre. Ce qui entraîne bien entendu le règlement de quelques sombres affaires, et bientôt tout le monde saura que Zangdar à toujours la main dans sa bourse. Car c’est avec froideur que le tueur profite de cette remise d’argent. Il faut bien vivre, non ?

Like a Star @ heaven Que dire de plus? Si, peut-être que Tior Celebdîn et Galathor Periöndor ont passé la Grande Porte Minas Tirith après une longue chevauchée et une traversée des Champs du Pelennor. Le Dunàdan est reçu dans la demeure de son ami, gouverneur de Minas Tirith. Tous deux se rendent à la Bibliothèque, où le maître de maison détient de nombreux objets et secrets propres à Tior et à sa famille. Mais, malheur! La mort frappe partout, même loin de la guerre. Un lustre mal assujeti ôte la vie du Periöndor. C'est pour lui la fin d'un long voyage. Tior doit reprendre la route pour le Nord; l'aller s'était fait à deux, le retour, seul.











Like a Star @ heaven Avant d'arriver en Gondor, Galathor et Tior, les deux voyageurs qui avaient auparavant pénétré sur les plaines Nord-Ouest du Riddermark, avaient atteind la Capitale Edoras sous une pluie battante, où ils furent tout d'abord acceuillis avec grande de méfiance. Puis, reconnaissant l'abscence de malveillance chez les deux Hommes, l'huissier du Roi révéla sa grande hospitalité, et les nouveaux arrivants purent profiter de ce court répit chez les Fils d'Eorl pour se reposer et recevoir des victuailles. Galathor Periöndor récupéra l'armure de son père, longtemps restée à Meduseld, et rendit en retour une étrange bague à l'intention du Roi Firion, pour lors abscent. Les deux hommes repartirent avant l'aube en une nouvelle chevauchée, traversèrent tant bien que mal le cours d'eau du Glanhir et arrivèrent à l'orée de la forêt de Druàdan. Là, Dur-bur-Ghân les acceuillit froidement d'abord, avant de recevoir l'autorisation du "Chef" de faire pénétrer les étrangers, mais seulement en contournant le coeur de la forêt. Tior et Galathor arrivèrent enfin du côté Gondorien: la Cité Blanche leur faisait face. La suite, vous l'avez lue plus haut.

Like a Star @ heaven Hors mis quelque chevauchée solitaire et autre vagabondage en quête d'un médecin, le pays des Seigneurs des Chevaux connaît calme et silence, mais non la quiétude. Car tous ici savent que beaucoup de cavaliers ne reviendront pas de la guerre du Nord.










Like a Star @ heaven Après une mission de surveillance ratée qui a tourné au cauchemar pour Glorz, l'un des quatre membres, Foros, le chef tacitement choisi, se fait remonter les bretelles par Rostam, le général de l'armée de Rhûn ayant à présent dépassé le Nord des Monts Brumeux. En effet, quoique ayant obtenu des information sur la localisation de l'Armée Unifiée, nul ici ne peut savoir quels risques ils encourent en ayant laissé un de leurs hommes à la mercie des Gens Libres.

Like a Star @ heaven Pendant ce temps, le Capitaine Halbarad Dunàdan et la Dame Silivrien ourdissent un plan... Pister, harceler, et tuer, tels en sont les trois mots d'ordre. Pour ce qui est du pistage, tout se déroule à peu près bien: le groupe, composé d'Halbarad et de cinq de ses Rôdeurs, de Silivrien et ses Elfes, ainsi que du Chevalier Erco de Gondor et de Nârwel, réussit à trouver, après quelques tâtonnements, le camp ennemi. Il s'agit d'un campement gigantesque, dressé pour une longue durée par une coalition d'armées maléfiques, afin d'attendre là l'Armée Unifiées, avant de prendre le meilleur sur eux en les surprenant. Pour la surprise, ce serait raté, car Halbarad eut tôt fait d'envoyer un oiseau-messager à l'intendant Radamanthe pour le prévenir. L'heure du hacèlement et de la tuerie approchait, et le Capitaine d'Arnor allait mettre en place son plan désespéré... Mais au final, le but ne fut pas atteint, et ce fut bel et bien Halbarad qui fut tué; le chasseur avait été chassé. Ses compagnons d'avantures eurent juste le temps de récupérer son corps et de repartir à cheval, poursuivis par un groupe d'ennemis montés. Il fallait à tout prix retourner au niveau de la grande armée du Bien pour se débarrasser de ces gêneurs.

Like a Star @ heaven Dans le froid et le vent, sous la lumière éblouissante d’un soleil d’hiver, dur est le chemin qui mène à la bataille. L’attente n’en est que plus insupportable. L’armée des Peuples Unifiées avance lentement vers l’Ennemi et les siens. La Grande Bataille du Quatrième Âge approche.
C’est la Dernière Marche pour beaucoup d’Hommes, de Nains et d’Elfes. Mais avant la bataille, les premiers héros tombent. La mort du Capitaine Halbarad remue les cœurs et l’agonie de l’Elnaith de la Maison de l’Arbre obscurcit un peu plus l’humeur des soldats de la liberté. Les troupes de Tronjheim rejoignent enfin leurs alliés, et déjà l’humeur joyeuse de ces Nains doit s’accommoder au destin des Peuples Libres. L’Intendant Radamanthe est sans doute le centre névralgique de cette immense force, si bien que tous se tournent vers lui, laissant peu de place à l’Homme qui se cache derrière le dirigeant. Car aujourd’hui, avec c’est sans doute ou tous peuvent se permettre de pleurer, car du simple soldat au plus noble des Rois tous savent ce qui est en jeu. Demain les larmes n’endigueront plus la douleur des fers du Sud.




Dernière édition par Nârwel Rusc-Iâr le Mar 2 Sep 2008 - 20:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Mar 2 Sep 2008 - 20:22









Like a Star @ heaven Ce n'est pas le grand calme qui règle aux Mithlond après le retour aux Havres des navires des Elfes et des Hommes de la coalition. De nombreux avaient fini leur course au fin fond de l'océan, et l'Escadre Impériale n'avait pas été éliminée. Si son Empereur, le redouté Corwen, n'était plus de ce monde, un autre nom circulait pour ce qui était de prendre sa place: Pelleaon. Les marins des Peuples Libres se devaient de contrer cette menace; ils se devaient de se rendre au Nord, dans la baie de forochel, et de trouver la base cachée de l'Empire. Du moins est-ce ce qui avait été dit entre Eaque et le maître des Havres - du moins celui qui avait pris sa place en l'abscence de Voronwë. Certains navires de guerre des Elfes viendraient, les autres resteraient au port pour y être réparés et défendre les lieux en cas d'attaque.

Like a Star @ heaven Le pirate Bowel, quant à lui, est allé chercher refuge dans l'inconnu, ou peut-être que ce lieu inconnu avait un nom: la Lothlorien. En effet, eprès s'être fait attaquer et blesser par une meute de loups et avoir perdu son cheval, cet Humain n'avait guère d'utre choix que de prendre ce risque. Les quatre Elfes du groupe de reconnaissance d'Almarë le trouvèrent inconscient, et en piteux état, il faut le dire. De suite ils conçurent un brancard de fortune et l'emmenèrent en une course rapide et épuisante sur le talan de Yavìma, la guérisseuse. Malgré la gravité de ses maux, Bowel continua de vivre, et sa vie, il la devait à présent aux Elfes. son bras restait ankylosé pour l'instant, mais il se remattrait vite. Un petit interrogatoire l'attendait pourtant, car les créatures des bois sont des êtres méfiants envers les étrangers, particulièrement les Humains. Aussi l'avaient-ils attaché souplement par sécurité.

Like a Star @ heaven La Forêt Noire, comme tout le monde le sait, eh bien... est noire. Et Sylfaen comprit bien vite que les alentours de l'ancien emplacement de Dol Guldur ne faisaient pas mentir l'adjectif qui caractérisait ces bois. Déjà, une dizaine de Gobelins querelleurs approchait, et le Ranger Elfe eut tout juste la présence d'esprit de se cacher derrière un vieux chêne pour éviter que son destin ne devienne aussi noir que la forêt. Par chance, les disputes de l'engence Orque ont joué en sa faveur, et les démoniaques créatures s'en sont allées, ne remarquant pas même l'intru. Mais Sylfaen n'était pas au bout de ses peines...







Like a Star @ heaven Du côté des Khazad des Montagnes Bleues, le choix est fait: ce sera le dévouement et le combat, la bataille aux côtés de l'Armée Unifiée, jusqu'à la mort, pour Aulë! Après le départ de la compagnie de Toner Ghomenar de Tronjheim, le Maître hacheur, pour l'Arnor, tout n'a pas été facile pour les Nains...
Entre les difficultés causées par le joyeux mais pour le mois étrange Klang - Kâzilbarathînazog de son vrai nom - l'embuscade tendue par la soldatesque Gobeline, et un ambassadeur plus intéressé par le tonneau de bière que par l'orientation, les situations délicates ont été de mise. Klang a même bien failli ne pas être retrouvé, bloqué sous le cadavre d'un des ennemis, tout attaché qu'il était pour s'être mêlé de se qui ne le regardait pas.
Malgré toutes ces difficultés, le groupe a finalement pu arriver en vue du Royaume d'Aldarion, établissant son campement juste à la frontière. Un héraut d'Arnor vint promptement leur faire part de l'urgence de la situation, là-haut, dans le grand Nord. Les Nains ne devront pas traîner pour arriver à temps dans la bataille et ne pas voir uniquement des cadavres lors de leur venue. Arriveront-ils à parcourir toutes les lieues qui les séparent des Peuples Libres, sur leurs petites jambes? Rien n'est moins sûr...

Like a Star @ heaven En Moria, le mystérieux poison tient toujours le Roi Krohr dans une sorte de coma, l'empêchant d'assumer le titre qu'il porte. Mais Hadhod, Capitaine de la Croix-de-Fer, s'étant fait connaître comme l'héritier du Trône et un descendant de Durin, est allé revendiqué le titre de Seigneur de la Moria à la place du malheureux Nain.
La cérémonie de passation des pouvoirs se déroule en ce moment même, et Hadhod deviendra le Premier Nain de Khazad-dûm. Son courage et sa détermination devraient réveiller le sentiment patriotique des Khazad de la Moria. Chose plutôt encourageante: le Conseil de Cavenain a débuté. Ca va bouger chez les Nains!









Like a Star @ heaven A Umbar, on en est à compter les morts, si tant est que cela importe pour ces pirates, forbans, voleurs, et révolutionnaires de connaître le nombre exacte de victimes. Car cette bataille contre les Bleus, ces terribles et fanatiques néo-serviteurs de Melkor, a laissé des traces, et l'après-combat mêle joies et peines.. Déjà les défenseurs d'Umbar, la ville à peine reprise, s'organisent pour envoyer une escadre dans le Nord, tentant même de faire embarquer des Oliphants à bord de barge consolidées. La manoeuvre s'avère hasardeuse, même désastreuse; une bête est perdue et plusieurs machinistes sont noyés. Avorkan et Guarnidel embarque sur le Furtif, tandis que Novor enfourche sa jument pour une chevauchée. La guerre ne laisse décidément aucun répit.

Like a Star @ heaven Vive le Harad libre! Tel est le cri de joie qui pourrait résumer les évènements dans cette région. En effet, nos pirates, après avoir embarqué et remonté le fleuve Anduin jusqu'en Harondor, sont tombés sur le dernier campement des Bleus. Profitant de l'avantage que leur conférait leur habitude de la navigation, ils eurent vite le dessus. Et les dernier Melkorites eurent tôt fait d'être anéantis par le seul pachydermes restant - les deux autres ayant coulé, l'un au départ, l'autre juste avant l'attaque - et les maîtres du sabre. L'engeance de ces terribles ennemis n'est plus, le Harad redevient un territoire lavé de tout mal.









Like a Star @ heaven Alors que le mercenaire Balak et l'énigmatique Mandrall discutent tout en marchant sur un chemin de montagne surplombant Albyor, la cité Noire de Rhûn, l'affaire secouant le quartier du port continue... Le mystérieux Elfe Eleriol - dont personne ne peut deviner les buts exact - a donné rendez-vous à Eodroc et Ralya, les deux investigateurs de l'affaire des meurtres, au quai Sud, lorsque les cloches de Sharaman sonnent pour annoncer la prière du soir. Dans un hangar qui sert de point de rendez-vous, le Capitaine de la garde est présent, et il s'avère que lui et Jilhad le marchant étaient des fidèles du temple Sharaman. Mais ce dernier aurait voulut Ecorcher - avec un E majuscule, notez - et cela, seuls les Cinquante moines peuvent le faire. Mais le Capitaine n'était pas blanc dans l'affaire... Les deux acolytes vont-ils le tuer sur-le-champ, comme le propose si gentilment Eleriol? Vont-ils faire preuve d'un peu de clémence et de miséricorde, valeurs si rares dans toute ces évènements? Il semblerait que le frêle Eodroc ait choisi la première solution qui s'offrait à lui.






Toujours réalisé par Nârwel et Halbar... Hadhod.
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 10 Juin 2009 - 14:09
n°3



Et voici enfin le troisième article de la Gazette de Minas Tirith!

Après de longs mois de léthargie, la Gazette reprend des couleurs, et vous pourrez enfin connaître, en quelques lignes, le résumé de tous les événements survenus en Terre du Milieu dernièrement...

Désormais, il n'y a plus un, ni deux scribes: la rédaction de cet article a été effectuée par l'ensemble de l'équipe animatrice. Ce principe évite une longue lecture - le temps étant si précieux pour les RPGistes que nous sommes - et permet de recueillir les informations à la source, chacun racontant les scénarios auquel il a participé.

Pour ces raisons, il est possible qu'un rédacteur ajoute le résumé d'une intrigue particulière sans pour autant créer un nouvel article. Cette page-ci est donc susceptible d'être éditée et mise à jour sous peu.

Voyons donc sans plus tarder les évènements survenus ces derniers temps! Bonne lecture, et à bientôt sur le Rp! Very Happy





Like a Star @ heaven Après avoir découvert par hasard un parchemin caché dans une statuette de la bibliothèque de Minas Tirith, un groupe d'enfant se met en route pour le cimetière de Rath Dînen où ils finiront par trouver une très ancienne tombe occupé par un certain Arzazâth. A l'interieur, ils s'emparent d'un vieux grimoire poussiéreux. Le déplacement du grimoire entrainera plusieurs évènements dont l'assassinat sauvage de leur professeur à la bibliothèque. Les enfants, qui n'en savent rien, décident de suivre les instructions indiquées sur les pages jaunies. Comme attirés par une force irrésistible, ils descendent dans un profond puits pour se retrouver dans des catacombes oubliées de tous. Là erre la gardienne des lieux





Like a Star @ heaven Voilà plusieurs jours qu'une bande de malfrats a été découverte dans les sombres couloirs de Dunharrow par Gallen, garde royal à l'avenir prometteur, et son ami Théobald. Rentrés à Edoras pour rendre compte de leur découverte au capitaine Thorin, ils ont ensuite poursuivi leur enquête. Celles-ci les a amenée a reprendre la route vers l'antique place forte d'Aldburg où se situerait le coeur du réseau de leurs adversaires. Sur la route, rejoints par Adoen, ils apprirent que d'étrange choses se tramaient dans la cité d'Eomer. Une fois arrivés, ils découvrirent un nouvel allié : le très jeune Eothain. Gallen le prit sous sa protection, et grâce à lui, apprit que le second du maréchal Elthan —malheureusement absent—, Céorl, n'était pas étranger à ces troubles. Après une première puis une seconde filature, Gallen sut où et quand devait se dérouler un rendez-vous secret auquel participerait Céorl.

Like a Star @ heaven Gallen est allé au rendez-vous et y a découvert que le maréchal en second et le capitaine de la garde d'Edoras étaient en fait victimes d'un énorme chantage de la part de la bande de bandits chassés par Gallen, ce qui a entrainé les deux hommes dans un cercle vicieux infernal : ils aidaient ces bandits. Voulant revenir à la normal, ils ont écarté Elthan, le maréchal d'Aldburg pour quelques jours et ont voulu éliminer leur maitre chanteur, mais celui-ci a réussi à s'enfuir. Gallen et le capitaine de la garde ont tenté une ruse pour en finir avec lui et ses éventuels maitres, en vain.





Like a Star @ heaven Lorsque le roi d'Arnor demande au capitaine Forlong de rejoindre la Reine sur la route de Fondcombe et l'escorter jusqu'a Annuminas, le Dunadan assemble une troupe de veterans et part en mission. Sur place, il decouvre les corps de l'escorte elfe, et la reine, mourrante, deux de ses enfants avec elle, toujours vivants. Avant de mourir elle lui anonce que le dernier de ses enfants a disparu. Le capitaine Forlong, plonge dans le desespoir, amene les deux enfants et le corps de la reine a Annuminas, puis resigne a son poste. Il part pour un voyage afin de revivre son passe et regagner son honneur dans la Cite Blanche.





Like a Star @ heaven Les survivants des peuples libres ont finalement reçu l'autorisation de pénétrer dans les mines de la Moria afin d'écourter leur voyage de retour. Ainsi, les galeries d'habitude si solennelles ont été foulées par des milliers d'Elfes et d'Hommes de Rhûn. Mais ce geste de bonté de Hadhod avait un prix: celui du Nauglamir, que le Seigneur de Cavenain croyait pouvoir reprendre en échange de son service. Pourtant le fait était là: l'antique collier des Naugrim avait été détruit lors de la bataille finale, et cela faillit déclencher de graves incidents diplomatiques. Ce ne fut qu'en trouvant les mots justes que l'ambassadeur Sombre-chêne parvint à calmer Hadhod Croix-de-Fer et à le raisonner, fondant ainsi, avant de sortir du territoire, les bases d'une amitié nouvelle entre les deux peuples.

Like a Star @ heaven Après d'âpres discussions et dans le but de venger l'un des leurs, les Nains de Tronjheim ont finalement lancé leur assaut, espérant éradiquer les Gobelins des Montagnes Bleues dans leurs divers repères avant de fondre sur la principale base ennemie, dans les vieilles ruines de Belegost. Trop vieux et usé pour prendre le commandement, le Seigneur délégua son pouvoir militaire au général Tura Ghomenar, symbolisé par la grande Hache de Commandement. Les débuts furent encourageants, mais le chemin est encore long...





Like a Star @ heaven Les choses bougent à Albyor, la cité noire de Rhûn. De nouvelles directives sont entrées en vigueur, le Roi Alahân souhaite purifier les villes de son royaume. Osbern, Capitaine de la garde de la cité, aidé par Boško de Vieille-Tombe, est allé quérir l'aide des moines du temple du Vieil Homme pour organiser une tentative d'infiltration à Sharaman, repère des admirateurs de Melkor, afin de mettre fin à leur terrible culte. Cependant, l'espoir est faible, car cette culture sombre est fort bien enracinée en ce lieu.

Like a Star @ heaven Aux arènes de Kryam se déroulent actuellement la course du siècle. Un grand prix réunissant des concurrents en provenance de toute la terre du milieu. Les essais se déroulent sous une pluie battante, tandis que les pilotes des chars qui en ont déjà terminé se retrouvent à La taverne des paddocks, histoire de décompresser un peu avant le grand départ de la course qui sera donné par la Maitre de la ville très prochainement ...





Isengard

Like a Star @ heaven Une partie de l'armée victorieuse de la bataille du grand nord composée des troupes du Gondor et du Rohan fait route pour rentrée au pays. Cependant, arrivées à la Trouée de Rohan, les armées se trouvent confrontées à un étrange évènement. La garnison censée les accueillir en Isengard à disparue … Les responsables, tels le Roi et l'intendant de Gondor Radamanthe, décident de stopper leur progression, afin d'envoyer des patrouilles pour en savoir plus sur les raisons de l'absence de la garnison … Le retard pour le retour définitif au pays s'accumule …

Entre Khazad-dûm et Lossarnach

Like a Star @ heaven Si personne, sinon quelques animaux sauvages, ne l'a encore remarqué, c'est un bien étrange groupe qui chevauche vers le Sud. Il est composé de l'ambassadeur Nain Kofur, de son homologue elfe sombre-chêne, et de la jeune humaine Amy. Les deux premiers désirent rendre visite au bourgeois Asthrabal pour régler quelques affaires, tandis qu'Amy suit l'elfe pour suivre une formation.

Au large des Havres Gris

Like a Star @ heaven Une seconde bataille navale s'y déroule. Les pirates de feu Corwen y affrontent la flotte humaine du Gondor, aidée par les nef des elfes de Mithlond. Si le début du combat est resté incertain, petit à petit, l'Escadre Impériale du commandant Pelleaon semble perdre tout avantage qu'elle avait pu avoir, grâce notamment à l'arrivée d'autres navires elfiques menés par Voronwë revenu en hâte du Nord, et grâce à la venue du Capitaine Reznor sur son Joyeux Requiem. Venu du Sud, il a dans un premier temps tué le Haradrim Lyankii et mis hors d'état de nuire Le Septentrion, avant de se porter à la rescousse du Simol qui affronte toujours le Chimaera. Parallèlement, les Elfes de la Mer et le Capitaine Blood, maître du Lachesis, sont venu à bout du barbare Bolotnikov et de son Faucon.

Esgaroth

Like a Star @ heaven Cela faisait longtemps que la ville du Long Lac n'avait pas connu de tels troubles: le projet de révolte longtemps fomenté par Baradur et Sirion en est à son apogée. Avec l'aide des Masques de la Pierrelune, ces mercenaires ne répondant qu'à l'appel de l'or, et du chevalier Erco trouvé en route, les rebelles ont réussi à s'infiltrer dans le château à la recherche du Comte tyrannique, pendant que leur trois alliés nains tentent de soulever la population d'Esgaroth. La prise de pouvoir est proche, mais la quête est semée d'embûches.



Réalisé par l'équipe animatrice de Bienvenue à Minas Tirith.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Jeu 1 Oct 2009 - 22:07
N°3



Oyez! Oyez! Vous tous, habitants de Minas Tirith, membres de ce forum!

Après 3 mois d'absence la gazette reprend du poil de la bête et vous pourrez de nouveau vous informez des évènements actuels rien qu'en lisant les quelques lignes qui résument les intrigues récentes qui se déroulent en Endor.

Maintenant, il n'y a plus qu'un rédacteur en la personne de Flosi qui a souhaité la relancer. Chaque article est soumis et lut auparavant par Hadhod Croix-de-Fer qui poura, si il le souhaite, y apporter des modifications.

Si quelqu'un souhaite intégrer la rédaction de la gazette il sera, bien entendu,le bienvenu.

Commençons sans plus attendre, la lecture des évènements récents. Bonne lecture, et à bientôt en rp


Citation :
"L'évasion de Warin, celle de Balthazar. Elles sont liées, nous en avons la certitude. Mais ils n'ont pas laissés de témoins derrière eux... Tout ce que avons pu déterminer est que les assassins étaient extérieurs à la Cité. Et nous avons déchiffré les messages codés de Warin. Ils semblent parler d'une organisation... Mais je n'ose pas envoyer trop d'agents enquêter en missions à l'étranger de peur qu'il arrive quelque chose ici. A raison. Radamanthe a réquisitionné des agents pour partir en Rohan avec lui, où la situation est instable et une série de meurtres inquiétants a été pertétrée pendant ce temps...Gilgamesh, chef des services secrets de Minas Tirith, Retrouvailles avec la Tête, ,page I post 5"

Les paroles de l'omniscient Gilgamesh nous en apprennent beaucoup sur les évènements récents, la méfiance et l'insécurité règnent en ce moment chez les peuples libres car nous savons pertinemment que Balthazar et Warin ne sont pas des enfants de coeur, nous avons d'ailleurs récapituler les méfaits accomplis par ces deux personnages :

Balthazar :

- Chef de la secte de la mort
- Assassinat de nombreux Gondoriens
- Vol du Palantir d'Orthanc
- Evasion de sa cellule ( récent )

Warin :

- Abus de pouvoir ( il a tenté de brûler les bas quartiers de Minas Tirith pour enrayer l'épidémie de peste )
- Association avec des brigands pour prendre le pouvoir.
- Révolte et refus de se rendre se qui conduisit à la mort de nombreux gondoriens.
- Evasion de sa cellule ( récent )

Vous le comprendrez sûrement, des mauvais coups d'une ampleur énorme sont à prévoir...






Après avoir fait un long voyage de Khazad-Dûm à Minas Tirith les nains Hûrl et Flosi qui occupent le métier de lieutenant des gardes du Khazad-Dûm et de forgeron décidèrent de rester pour la nuit dans une auberge où ils firent une rencontre à laquelle il ne s'attendait pas : le capitaine du nord en exil Forlong. Ce dernier se fait désormais appeller Lost Ore et il n'est plus que l'ombre du noble capitaine qu'il était autrefois, sa vie se borne à nettoyer les rues des brigands et beaucoup de gens le prennent pour un meurtrier. Nos interlocuteurs ignoraient qu'ils étaient espionnés par Nathanael, un espion au service de Gilgamesh qui a eu pour mission d'en apprendre plus sur Lost Ore peu après son recrutement chez les services secrets de Minas tirith.

La nuit passée, nos protagonistes prirent leurs déjeuners respectifs puis rencontrèrent un nain du nom de Tahar qui s'est exilé, il y a 5 ans de cela de sa cité. Le capitaine en exil s'aperçut alors qu'ils étaient suivis par une bande de brigands, le forgeron proposa un plan qui fut adopté par le reste de la compagnie et c'est alors que commença un combat de rue sanglant et inégale dont les causes semblent être en rapport avec Lost Ore et il est difficile de savoir qui des deux groupes vaincra...

L'intendant, le Roy ainsi que son fils ont quitté la cité pour se rendre à l'enterrement du roi défunt, Thénéor, une guilde d'assassins assura son soutien et sa protection à l'intendant via un oiseau messager, Radamanthe décida alors d'envoyer un message à Gilgamesh : Code H1O1.

Narwêl Rusk-Iar, l'ancien agent de l'Arble Blanc, est revenu aux services secrets de Minas tirith pour s'entretenir avec Gilgamesh mais surtout, pour savoir pourquoi son ami Riven avait été tué alors qu'ils s'entretenaient dans sa demeure dans le Proche Ithilien.



Une arrestation musclée a eu lieu à Anuminnas, elle mêlait Sirion Ibn-Lahad à Lagor Olfenstein qui serait apparemment un comploteur. Sirion emmena le jeune homme dans la forêt, hésita puis tua de sang froid Lagor d'un carreau d'arbalète, une telle punition indique clairement qu'Aldarion punira sans pitié les éventuelles comploteurs ...

Le roi d'Arnor, Tar-Aglareb, s'apprête à partir pour le Rohan accompagné du capitaine des gardes de la Rose, Rousnou, et du pair d'Arnor Sirion Ibn-lahad. Avant le départ, le roi fit mander Dame Popea dans le but de lui confier ses enfants et c'est alors qu'un pigeon transportant un message très semblable à celui qu'avait reçu Radamanthe arriva et fut immédiatement abattu par les gardes du roi.



Suite à une discussion dans la cité elfique de Fondcombe, le seigneur de Fondcombe Sombre-Chêne et l'humaine Amy se mettent en route pour le Rohan.

Après un long voyage, le cortège mené par Faroth le chasseur a atteint l'orée de la Lothlorien rencontra un éclaireur elfe qui lui proposa de le mener à l'intendant de la Lorien Nidmana.

La nouvelle de la mort de Theneor est parvenue jusqu'au Bois Doré et son intendant, Nidmana, décida de s'y rendre pour honorer la mémoire du souverain défunt mais aussi pour y voir Laurelin et sa compagne Silivrien ainsi que leurs enfants.



Le souverain de la Moria, Hadhod Croix-de-Fer, a organisé une réunion secrète avec le chef du clan Krammkarn afin de l'enrôler dans la Brigade des Fidèles. L'opération se solda par une réussite puisque Thorûn accepta et le clan Krammkarn collabora désormais avec Romo Coeur-d'Acier mais c'est Thorûn qui prendra les décisions finales.

Suite à cette réunion, Thorûn et Romo se rendirent au conseil de la vie minière et militaire qui s'annonce spécial à cause d'un nain conspirateur du nom de Dalin Balrim.

Dans les Montagnes Bleues, un nain du nom de Rhomrûm a été promu ambassadeur par Toner Ghomenar et part pour le port elfique de Mithlond pour mission diplomatique accompagné par Manubestofplus et le cousin du roi, Klang.




Cirith Ungol:

Suite à un voyage depuis la cité blanche le mage de la cité blanche ,Mithrandir, arriva à Torech ungol dans un but bien précis : trouver son ancien ami Morgoth Eru. Sa quête ne fut pas vaine, il trouva effectivement Morgoth Eru qui dit se nommer Chrystamas. Le mage proposa à Chrystamas de rejoindre la guilde de Mithrandir mais ce dernier refusa et le mage dû se résoudre à repartir sans lui.

Plus tard, un autre visiteur vint rendre visite à Chrystamas et ce visiteur se nomme IL. Ce IL fut plutôt bien accueilli par Chrystamas qui lui proposa de l'héberger et de lui prêter des livres mais l'homme objecta qu'il était venu pour savoir, et non pas pour apprendre.



Les principaux évènements se passeront au Rohan.

Le roi Thénéor est mort lors d'une chute de cheval et depuis ce jour c'est Hogorwen qui le remplace à la tête du royaume. Le nouveau roi a organisé une réunion dans le but de parler des réformes qu'il à l'intention de faire et de ce qui doit être fait pour l'enterrement du roi défunt. Les grandes réformes qu'il a accompli est de changer les couleurs du drapeau du Rohan mais d'autres viendront comme reprendre l'Eothéod. Au cours de la réunion, le champion du roi, Gallen Mortensen, montra qu'il n'aimait pas du tout Hogorwen et qu'il était totalement contre ses idées.

Les délégations du Gondor et de Mithlond arrivèrent et furent accueillies par le champion du roi qui fit part de ses ressentiments envers Hogorwen à Silivrien puis l'elfe Calion Palantir, chef de la délégation de Gar thulion arriva à Edoras avec les siens ainsi que d'Orwen le prince banni du Rohan.

Les délégations venues pour l'enterrement ont prit leurs quartiers dans le château d'or de Meduseld. Le seigneur elfe Laurelin ainsi que la Dame Silivrien ont fait mandé Gallen pour lui demander ce qui se passait dans le Rohan et c'est alors qu'arriva Chrystamas le Rouge qui fut tout de suite repéré par les gardes, mais les pouvoirs sur le gel et la glace dont il disposait empêchèrent les Rohirrims de le toucher.


Nouvelles boutiques et clans :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flosi
Forgeron Nain
Forgeron Nain
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : Khazad-Dûm, vieille mine de mithril
Rôle : Forgeron de Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain d'Erebor
- -: 160 ans
- -:

Sam 16 Jan 2010 - 16:48


Oyez! Oyez! Vous tous, habitants de Minas Tirith, membres de ce forum!

Je suis heureux de vous annoncer l'arrivée d'un nouveau rédacteur en la personne de Nathanael. Elle s'occupera des contrées du Rohan et du Gondor et moi du reste. Elle est également l'auteur du Rapport d'information. J'aimerais la remercier de m'épauler dans cette tâche et souhaitons lui bonne chance pour la suite.

Les évènements décrits concernent les évènements d'avant les vacances et quelque fois pendant. Il y a pas mal d'articles ce qui prouvent que vous n'avez pas été inactifs et que les histoires progressent bien.

Allez, passons sans plus tarder à la lecture des évènements qui se sont déroulés.
Bonne lecture !


Galadril, paladin du Gondor, part à la poursuite de Balthazar le Noir avec un détachement de cavaliers. Ils sont accompagnés par Dalamyr, assassin et membre des Ombres. Sans trouver le sorcier noir, leur route est parsemée de cadavres. Contre les conseils de Dalamyr Galadril entraîne ses soldats vers un village éloigné, dévoré par les flammes. Ils tentent de secourir une jeune femme blessée lorsqu’une pluie de flèches s’abat sur le groupe. Balthazar le Noir se dévoile au milieu d’une nuée de flammes. Malgré l’habileté de Dalamyr et le courage de Galadril les deux hommes se retrouvent entourés des cavaliers de Balthazar. Pour toute réponse aux menaces de Balthazar le Paladin du Gondor lui crache au visage …

Amilith, archer du Harad quitte son ermitage dans les Montagnes Blanches pour rejoindre Edoras. Il est interrompu dans sa marche par un homme mystérieux qui l’incite à rejoindre le Harad afin d’en devenir un meneur. Encerclé par la bande de brigands de Barna, le combat est engagé. Cependant l’arrivée d’une patrouille change le cours des choses et les brigands s’éparpillent dans la nature. Amilith en tue une partie puis poursuit le reste des fuyards jusqu’à un village dans les montagnes. Les villageois, rétifs à l’idée de donner des indications précises à Amilith finissent par lui donner la direction d’Umbar où les brigands semblent s’être dirigés.


Hirzigan, après avoir libéré son amie Shera des griffes d’un marchand d’esclaves et s’être enfui du Harad, est retrouvé blessé à Minas Tirith par Aziel Darkspire. Après un séjour au sein des maisons de guérisons les deux hommes partent à la recherche de Shera dans les ruelles de la Cité Blanche. Parvenus dans la Taverne de Mazarbul ils font la rencontre de Salik qui accepte de les aider si tant est qu’ils paient et qu’ils acceptent une offre d’emploi quelque peu floue

Daix , fait prisonnier par son ancien employeur Chobag, parvient à s’échapper de sa cellule. Avec lui s’échappe Die, vieil homme au passé inconnu. Les deux comparses s’enfuient de Minas Tirith en se dissimulant dans une charrette de paille et décident de rejoindre Fondcombe.

Après s’être entretenu avec des soldats pour s’engager vers l’inconnu, Marach Barthis retrouve par hasard un ami d’enfance, Hirlon. Les deux jeunes garçons décident de quitter la Cité Blanche pour parcourir le monde. Manquant d’argent, ils décident de s’exercer au vol devant les Portes de Minas Tirith.

Suite à une période de mélancolie, Iriel fait par hasard la connaissance d’Erestor, vieil homme qui se persuade de la responsabilité de Narwel dans la mort de son petit-fils. Erestor cherche à retrouver le sergent Hamfolth…

Lost Ore et les nains se séparent après un combat difficile dont ils sont sortis victorieux mais blessés et affaiblis. L’ancien capitaine de l’Arnor retrouve Hasharin, rencontré cinq années auparavant. Ce dernier lui propose son aide ainsi que son hospitalité. Sur le chemin menant à l’Antre des Ombres, ils sont suivis par Nathanael, espion au service de la Cité Blanche. Celui-ci finit par entrer en contact avec Lost Ore en se faisant passer pour un marchand de bovins. Il attire la curiosité de l’ancien capitaine d’Arnor en lui proposant un contrat avec de hauts dignitaires où apparaissent des promesses de gloire et d’honneur. Le Loup Blanc accepte de suivre Nathanael jusqu’au Palais afin de rencontrer Gilgamesh.

Après le départ de Lost Ore, les trois nains décident d’engager une compétition de beuverie afin de comparer leur résistance à l’alcool. Hûrl quant à lui, espère que la bière finira par faire parler Tahar afin d’en apprendre plus sur son passé qu’il tait depuis leur première entrevue. Alors que Tahar s’apprête à dévoiler quelques détails, ils sont interrompus par Danakil, frère de Hasharin, qui se propose de les surveiller au nom de Lost Ore. Ce dernier a en effet demandé à Hasharin que les trois nains bénéficient de sécurité suite à l’aide qu’ils ont apporté au Loup Blanc.

Naos, frère de Sirion Ibn-Lahad, a fait le voyage depuis l’Arnor pour entrer en contact avec les Ombres et répondre à leur demande d’alliance. Il rencontre Salik à la Taverne de Mazabul puis Hasharin, maître de la Guilde. L’alliance espérée par les Ombres se réalisera-t-elle ?

Bas de la Cité : Un citoyen est assassiné par un homme mystérieux vêtu de noir. Le meurtre révèle une mise en scène particulière : sur les murs figurent des signes cabalistiques.


Saemon Havarian, ancien pair de l’Arnor, arrive discrètement à Edoras.. Il observe l’arrivée de la délégation gondorienne et constate notamment la présence de Chaytann, le fils de Méphisto. Il est repéré par Sirion Ibn-Lahad qui l’interpelle. Ils entament une discussion longue et tortueuse. Saemon se fait passer pour un ornithologue émerite. Ils se reconnaissent réciproquement ( Sirion est le successeur de Saemon au titre de Pai du royaume d’Arnor). Saemon fait prendre conscience à Sirion que pour un informateur de l’Arnor il ne connaît que peu de choses à son sujet et le fait douter quant à la confiance que lui accorde son souverain.
Plus tard, dans Meduseld Saemon Havarian fait parvenir au capitaine Garfunkel une fiole qui servira à empoisonner Chaytann. Il se sert de la nourrice du jeune garçon, amoureuse de lui. Il se fait appeler Maître Doltha par Garfunkel. Ils conviennent ensemble que Mrs Robinson, guérisseuse au palais, ne contreviendra pas à leur plan. Chaytann est drogué par Esthella sa nourrice. Lors de l’enterrerement, Garfunkel, capitaine de la garde, et Esthella enlèvent le fils du roi du Gondor pour le mener à Saemon Havarian dissimulé dans un bois à l’extérieur de la Cité d’Or.

Après la libération conditionnelle du mercenaire Balak, celui-ci devient un maître d’arme irrégulier. Sa position lui permet de former avec l’appui d’autres guerrier une armée de mercenaire. Il a le soutien de Riggs et de Théo « Poing de Fer ». L’un des membres de la nouvelle armée a été tué. Balak promet vengeance et grosse baston.

Orwen, fils en exil du roi Hogorwen, tente d'entrer en contact avec le roi d'Arnor afin d'obtenir son soutien. Celui-ci refuse cependant d'avoir une entrevue avec lui pour des raisons diplomatiques. Sirion Ibn-Lahad s'entretient par la suite avec son roi pour lui narrer la mort de Lagor Olftensen et sa rencontre intrigante avec Saemon Havarian. Face aux questions du Pair du royaume le roi Aldarion concède à se confier un peu plus : Saemon était un ami d’enfance du roi, un espion doué mis en exil par le père d’Aldarion. A sa mort, Saemon fut rappelé en Arnor par Aldarion. Selon lui Saemon est impliqué dans l’invasion de Balthazar le Noir et de Warin. Quant à sa fuite du royaume d’Arnor, Aldarion estime qu’elle n’a aucune raison fondée. Après le récit de son roi Sirion se promet de traquer indéfiniment Saemon comme un ennemi du royaume.

Pendant ce temps, dans les appartements des elfes des Havres, Narwêl Rusk Ir obtient un entretien auprès de Laurelin et de Silivrien. Il leur livre ses connaissances suite au décès de son proche ami en Ithilien : le mot "canthui", prononcé par celui-ci l'intrigue et ne trouve aucun échos en sa mémoire. L'espion et les souverains s'entretiennent peu après sur l'état du Rohan et la situation politique. Ils sont brutalement interrompus par l'intervention soudaine et inattendue de Chrystamas. Il souhaite obtenir lui aussi des informations quant à la situation actuelle mais sa présence est refusée par les elfes qui tentent de le repousser. Ils parviennent à apaiser l'apparation, mais sont de nouveau interrompus par l'arrivée de Dame Cella leur signifiant que son mari, Gallen Mortensen, connaît des difficultés avec un homme de la délégation de Dun appelé Berama.

Après moults remus-ménages l'enterrement du feu roi Thénéor a enfin lieu. Cependant rien ne semble se passer comme prévu. Sur ordre du roi les femmes et les chevaux sont proscrits de la cérémonie. Qui plus est Hogorwen se fait attendre plusieurs heures durant, éreintant les délégations étrangères.
Gallen Mortensen entame un chant repris par les Rohirrimis en faveur du roi Theneor. Il demande au nouveau roi d’enterrer Theneor selon les traditions afin que son épée repose sur son torse. Hogorwen réagit compulsivement mais ne trouvant du regard aucune aide dans l’assemblée, il cède et pose l’épée sur la poitrine de Theneor.
Gallen entame un discours inattendu en faveur de l'enterrement de Dame Cella. Hogorwen furieux, le fait arrêté, mais les guerriers rohirrims prennent parti pour leur champion. Hogorwen en appelle aux rois étrangers pour lui venir en aide et mettre à mal ce qu’il nomme une « révolte ».
« Souverains des terres du milieu, voyez, le citoyen le plus emblématique s’oppose à moi, roi légitime. Des soldats en armes le défendent, c’est une situation de révolte. J’en appelle à vous, je demande l’aide de vos troupes pour éventer cette machination. J’en appelle par ma légitimité de roi »
Des hommes prennent partis et l’agitation se fait ressentir de toute part. Orwen, fils d’Hogorwen souhaite prendre part à la bataille, mais Hilma, son fidèle conseiller l’en empêche et lui conseille d’attendre avant que d’intervenir dans un tel contexte politique.
Erco Skaline, seigneur d’Esgaroth, prend parti pour Mortensen. Il laisse à Edoras Khaldrad, un proche désigné pour trouver un informateur au Rohan pour le compte d’Esgaroth.
Les soldats gondoriens font mur de protection pour préserver la sécurité de leur roi tandis que Narwêl attend ordres et instructions de la part de ses supérieurs pour agir.
Gallen annonce explicitement qu’il souhaite combattre Hogorwen afin de restaurer l’honneur bafoué du Rohan.
Tar Aldarion, roi d’Arnor, délaisse les deux partis pour leur faire prendre conscience que les intérêts individuels doivent être délaissés pour sauvegarder l'honneur de tout un royaume.
Hogorwen souffle alors dans son cor et en appelle à son armée qui encercle les différentes délégations et les Rohirrims présents à l’enterrement. Thorin, capitaine rohirrim, est tué sans qu’aucun ordre n’ait été donné. Mortensen refuse de se rendre et il entame une bataille afin de tuer les partisans d’Hogorwen. Le roi s'engage lui aussi dans le combat en délaissant les délégations étrangères.
Les gardes gondoriens et arnoriens retournent leur cape simultanément en signe de paix et entourent la garde d’Hogorwen. Les soldats rohirrims partisans du nouveau roi jettent leurs armes, mais Hogorwen refuse de se soumettre. Aldarion propose que les belligérants soient désarmés et que les délégations se réunissent afin d’une solution pacifique soit trouvée.
Erco Skaline revient subitement annoncer que le fils du roi du Gondor s’est fait enlevé. Sirion part à la poursuite des fugitifs. Le roi du Gondor Méphisto, ordonne précipitemment que les meilleurs chevaux soient mis à sa disposition afin de retrouver rapidement son fils et unique successeur au trône.


La délegation diplomatique partie des Montagnes Bleues vers les Havres a été rejoint pas une hobbite du nom de Calista Touque. Cette dernière a été enlevée après une embuscade tendue par des gobelins survivants de la bataille de Tronjheim dans un tunnel et emmenée dans une grotte pendant que le benêt Klang, le courageux Rômrhun et le silencieux Manubestofplus combattent les gobelins qui se mettent en travers de leur chemin.

Le Conseil de la vie minière et militaire s'est achevé après les critiques vives de Dalin Balrim et quelques autres nains sur Hadhod Croix-de-Fer mais alors que Dalin parlait son ancien serviteur, Golam le sans frère, tenta de l'assassiner mais il fut miraculeusement sauvé par un nain répondant au nom de Tarâk issu du clan Krammkarn et les protagonistes furent emmenés auprès du souverain de la Moria.

Les protagonistes accompagnés du chef du clan krammkarn, Thorik, se retrouvèrent devant le souverain. Le souverain se fit juge de l'affaire et rappella au seigneur Balrim son serment envers lui puis le Balrim critiqua la politique diplomatique du roi et demanda des réformes sur l'égalité des clans, Hadhod écouta les propositions du vassal et demanda une fois pour toute la raison de la tentative de merutre de Golam.

La disparation d'un archer en reconnaissance alerta son régiment et on demanda à deux éclaireurs de se porter volontaires, seul le soldat Kadagan s'avança mais c'est alors que le marchand de Cavenain, Zîn, se porta lui aussi volontaire pour aller récuperer l'éclaireur. Ils empruntèrent les couloirs obscures de la Moria et arrivèrent bientôt aux abords du territoire gobelins qu'ils soupçonnent d'être les auteurs du kidnapping.


Une compagnie composée de deux elfes, de deux hobbits sûrement inconscients, de deux nains et de trois hommes s'est rassemblé dans une auberge d'aller en quête d'un trésor dans les ruines anciennes et sombres de la capitale d'Angmar, Carn Dûm.

Une armée de gobelin a attaqué un village de montagnards nommé Aughaire et malgré la résistance héroïque de ses défenseurs le village fut brûlé et il est en train de devenir un camp fortifié gobelin, il est très probable que les gobelins organisent de nouveaux assauts tel que ceux-ci dans la quatrième province de l'Arnor : le Grand Nord.


Rapport d'information

Date des faits :
28 Août 499 Age 4

Objet :

Affrontement du lieu dit ''Chemin aux Dames'' Rohan


Je soussigné, Daren Dervorin, Lieutenant de l'armée de Gondor, Agent spécial pour l'Arbre Blanc, dûment agrée et assermenté, rapporte pour qui de droit les faits suivant que j'ai constaté dans l'exercice de mes fonctions. Je certifie sur mon honneur l'exactitude du présent rapport.
Constatations et faits


Durant les obsèques de feu le roi Theneor de Rohan, un messager est arrivé en urgence indiquant une tentative d'enlèvement en la personne du fils de Méphisto, roi de Gondor.Une compagnie s'est constituée pour tenter de faire avorter l'opération et récupérer l'enfant.

C'est dans un petit bois jouxtant le chemin dit ''Chemin aux dames'' que nous avons intercepté les auteurs du méfait. Rapidement, une négociation s'est engagé avec celui qui semblait être le cerveau de la bande, un homme connu pour être un ancien agent d'Arnor au ordres d roi Aldarion, nommé Saemon Havarian.
Après un moment, la situation semblait sous contrôle, les pourparler menés par les dénommé Sirion IbnLahad d'Arnor et Nârwel Rusk-Iâr pour l'Arbre Blanc de Gondor, étaient en passe d'aboutir à un accord.
Une décision implicite avait été prise de ne rien tenter après les menaces répétées d'Havarian. Celles-ci concernant la vie du jeune prince Chaytann mais également de lourdes menaces indiquant que le petit bois était truffés d'archers et de combattants sous ses ordres et prêt à en découdre.
Au vu de la situation, il était clair, à ce moment précis, que la meilleure chose à faire pour la sauvegarde du jeune otage et des hommes, mal préparé pour un affrontement, composant la petite garnison présente, était de ne pas retenir Havarian, de le laisser partir et de se concentrer plutôt sur la recherche de l'héritier du trône de Gondor.

C'est à ce moment précis que le Chevalier Skaline Erco, comte d'Esgaroth a décidé, seul, d'aller défié Havarian. Il s'est avancé, sous les regards médusés de toute la garnison et des personnes engagées dans la négociation, vers le fugitif prononçant ces mots :
-Esgaroth fera cavalier seul pour la suite, je ne puis me soumettre à ton compromis Sirion. Faites comme vous l'entendez, mais moi je continue ma route...


Ajoutant cette menace à l'encontre d'Havarian :
-Vous dire ne pas en vouloir à votre vie serait stupide....


Si les négociations menées jusqu'alors avec brio par Sirion Ibn-Lahad et Nârwel Rusk-Iâr avait enrayé la possibilité d'un massacre annoncé dans le petit bois, le comte d'Esgaroth à réduit à néant cette possibilité d'échappatoire pour les deux parties.

Cette initiative personnelle à conduit à un affrontement extrêmement violent, occasionnant par la même, de lourdes, de très lourdes pertes au sein de la garnison.

En ce jour, par rapport aux faits que je viens de relater, en ma qualité de gradé chez les agents spéciaux de l'Arbre Blanc et sous le couvert de mon supérieur le capitaine Nârwel Rusk-Iâr, moi, Daren Dervorin m'apprête à mettre en état d'arrestation Erco Skaline, Comte d'Esgaroth, pour qu'il réponde devant un tribunal de sa conduite durant cette opération.
Fait ce jour, jeudi 30 Août 499 Age 4
Original transmis à mon supérieur Nârwel Rusk-Iâr

Témoins dans cette affaire : Daren Dervorin – Nârwel Rusk-Iâr – Sirion Ibn-Lahad – Les rescapés de la garnison dites de la bataille du ''Chemin des Dames''.


Radamanthe, intendant du Gondor est griévement blessé suite à la bataille, et il n'est pas à l'abri du destin.


Le jeune prince Orwen accompagné de Hilma et de Loreline (voyageuse) s’échappent du château d’or en empruntant un passage dissimulé sous les entrailles de la bâtisse.
Loreline, après proposition d’Orwen, décide de continuer auprès du jeune prince en exil qui ne semble pas totalement insensible aux charmes de la demie-elfe.
A la sortie du tunnel le groupe du prince tombe sur Alarthor, serviteur du Seigneur d’Esgaroth, dame Farma et Eothain. Les deux groupes se questionnent sur leur positionnement ; tous deux sont favorables à la liberté et souhaitent lutter contre le Despote.


Lors de la réunion des souverains de la Terre du Milieu peu sont présents. Vilyan, tribun militaire d’Arnor réclame de voir son roi pour lui annoncer que le royaume d’Arnor a été attaqué par des hordes de gobelins. Un noble gondorien est délégué pour annoncer l’impossible présence de Méphisto roi du Gondor et de son Intendant Radamanthe, gravement blessé dans des circonstances peu claires. Le roi d’Arnor prend la décision de retourner à Annuminas afin de protéger son royaume et d’organiser une contre-attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gazette de Mai
» La Gazette De Vesperae
» Articles Publiés dans la Gazette
» the GazettE
» Postes de la Gazette du Sorcier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Discutons ! :: Aller et Retour-
Sauter vers: