Larmes, enterrement et interrogations

Aller en bas 
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3170
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mer 23 Juil 2008 - 14:04
On transporta la vieille femme jusqu'à une une volée de marches où elle fut déposée. Une autre lui apporta un linge déchiré imbibé d'eau et lui humidifia le front; Selenkia put ainsi retrouver ses esprits, petit à petit, jusqu'à ce que l'affairement devienne moins grand et qu'elle soit reconduite chez elle.

Mais pour l'instant, tous étaient très occupés. Pelerian le coordonnier, lui aussi, venait d'arriver. Aucune larme ne perlait sur ses joues, mais ses yeux regardaient dans le vide et son incompréhension comme sa surprise étaient grandes. Lui aussi était déjà d'un âge, une soixantaine d'années environ, et il ne pouvait admettre que deux personnes plus jeune que lui trouvent la mort avant qu'il ne rejoigne lui-même le cimetierre.

D'autre marchands dont les nouvelles étaient arrivées à leurs oreilles un peu plus tard, se rendirent sur les lieux du désastre et aidèrent le service chargé du combat contre le feu à asperger les dernières braises persistantes. Après cela, ils débarassèrent le débarras de la demeure en ruine de Salenko. Car eux, n'étant guère proche du marchand décédé, avaient moins de peine que les autres.

Nombre de boîtes en ferraille furent balancées avec fracas du haut de la fenêtre du premier sur les dalles blanches et dures de la ruelle. Certains de ces commerçants entendaient bien retirer leur part de tout ce tas, tandis que d'autre leur rétorquaient que tout bien revenait à la pauvre Selenkia, et à défaut d'utilité au vieux cordonnier qu'était Pelerian. Mais tous furent un peu déçus quand plusieurs couvercles volèrent en rencontrant le sol en un choc sec, laissant apparaître, à l'intérieur, de vieux godillots dépenaillés et usés, presque hors d'usage.

Toutes les boîtes furent bientôt amassées, et le tas resta ici toute la matinée, car aucun ne trouvait l'intérêt d'en emporter pour ce qu'elles contenaient.

"Pelerian viendra bien les récupérer pour ses activités, disaient certains, quand il sera remis de sa peine!"

Pour l'instant, Zangdar avait un surcis.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions,interrogations et suggestions autour de la Soule artésienne (ouvert à tous les souleurs)
» Les cries aveugles et les larmes sourdes d'une enfant [Cassie]
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Enterrement de notre Anaïs...
» Le Voleur de Larmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Autres Quartiers-
Sauter vers: