Médecine légale

Aller en bas 
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyMer 23 Juil 2008 - 22:01
La pièce était située dans une annexe des Maisons de Guérison, bien loin des braves vieilles dames et des apothicaires qui soignaient parfois les blessés, mais en ces temps, surtout les malades.
Il n'y avait guère de monde à y avoir accès, la plupart des Guérisseurs ignoraient même ce qui s'y tramait, seule certitude, elle était placé pour sa proximité avec les réserves de plantes et de potions, et pour usage des Gradés uniquement...

"Gilgamesh... fit une faible voix féminine. Pouvez me dire... ce que signifie la présence... de mes deux nouveaux voisins ?"
Le vieil homme enveloppé d'une cape jaune, directeur du Service de Sécurité de la Cité, se retourna, un sourire malicieux aux lèvres et s'approcha de la jeune femme aux cheveux pâles, et à la figure tout aussi blanchâtre, voire cadavrique.

"Médecine légale" souffla t-il.

La jeune fille, qui par ailleurs semblait très affaiblie, occupait le lit central, à côté d'une table de chevet recouverte de potions et de décoctions diverses. On remarquait également qu'elle portait de nombreux bandages, le plus impressionnants à l'épaule, sans doute.

Il y avait quatre autres lits dans la pièce. Les deux plus proches de Neige étaient occupé par deux cadavres, complètement calcinés, les lambeaux de vêtement noirs de suie, complètement méconnaissables.

"Voyez-vous, ces maccabées avaient été transportés ici pour qu'on les rende présentable pour l'enterrement.
Par chance, je me trouvai là, pour prendre soin de vous, et je fus intrigué. Ce n'est pas tous les jours qu'une incendie se déclare dans la Cité, et il est encore plus rare qu'il fasse des victimes... On m'apprit que le feu les avait surpris dans leur sommeil... Quel malchance tout de même qu'aucun ne soit réveillé... Oui, ils ont été retrouvés dans leurs lits, aucun n'a esquissé le moindre geste pour se sauver...
Et cela ne se peut."


Neige, car c'était elle, s'indigna, bien que ses paroles ne soient guère plus qu'un souffle :

"Vous allez... les découper... juste à côté de moi ?"

Le vieillard fit non de la tête.

"C'est ce que je comptais faire au début, mais je me suis rendu compte qu'il n'y aurait pas besoin. Venez voir..."

Lorsque la jeune espionne faillit défaillir alors qu'elle s'était relevé à moitié, Gilgamesh fit signe à son assistants de rapprocher le lit du mort le plus proche.
Il désigna ensuite deux endroits sur le corps, deux trous dans la chaire noircie et craquelée.

"Blessure ? s'étonna Neige. Un coup de poignard... avant l'incendie ?"

Le vieil homme infirma la suggestion d'un signe de la tête. Il avait l'air passablement déçu.

"Non. Ce n'est pas une blessure au couteau, ni à l'épée, ni à la flèche. J'aurais espéré que vous reconnaitriez la chose... Car vous avez deux marques pareilles à l'épaule, une à la jambe, et des éraflures ailleurs... Arbalète, il n'y aucun doute, j'ai eu assez de mal avec vos blessures à vous pour reconnaître les dégats faits par un carreau..."

"Alors, assassinat ? Ca nous avance beaucoup... avec la maison et les éventuels indices...détruits..."

"En effet... Mais il y a d'autres moyens de trouver un coupable... Et c'est là qu'on regrette que sa meilleure agent ait fait l'idiote l'autre soir et soit coincée dans un lit de convalescence..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyDim 27 Juil 2008 - 14:17
Les corps de Salenko et de Lenn étaient bel et bien partis à bord d'une charette.

"Bons pour Rath Dinen..." avait dit le conducteur. Pas tout à fait en vérité, car les enquêteurs n'en avaient pas fini avec eux, pas encore.

En vérité, leur place était à présent non loin des Maisons de Guérisons, et c'est sur la route menant à ces dites demeures que s'avançait un individu de petite taille, tournant le dos au soleil qui s'était levé depuis déjà plus de trois heures. D'une démarche lente et traînante, cette silouhette s'avançait indubitablement en direction des imposantes et prestigieuses bâtisses.

Mais ce n'était pas "il", c'était "elle", et en dépit de sa hauteur moindre, ce n'était pas une enfant, mais bel et bien une vieille, connue pour sa langue bien pendue. Elle portait une robe qui pouvait sembler grise ou noire délavée et portait à la main une ombrelle sur laquelle elle s'appuyait en guise de canne.

Les éventuels guérisseurs observant de ce coté pouvaient voir Selenkia, mère du pauvre marchand Salenko, bien qu'ils ne purent sans doute pas la reconnaître à cause des marques de la tristesse et de la fatigue qu'elle portait.
** * **

Elle était bien vite partie des alentours de la maison calcinée, seule, ayant échappé aux regards des différentes personnes affairées dans les décombres... pour Rath Dinen sans doute.

Mais, de façon ou d'autre, elle avait dut apprendre que le corps de son fils chéri ne s'y trouvait point et que, dans ces cas-là, les investigations se déroulaient "là-haut", ce qui signifiait les Maisons des guérisseurs où alentour, bien que nul n'en eu une idée bien claire.

Et, à force de persévérence et de peines, elle était à présent arrivé aux seuil de ces édifices.

** * **

Elle frappa à la porte avec sa canne, ou plutôt son parapluie... euh, son ombrelle... enfin son ustensile, appelant:

"Salenko, mon bébé! Ouvre-moi, c'est moi, ta petite maman. Pourquoi as-tu déménagé là? Je préférai ton ancienne maison."

Elle n'avait plus toute sa tête, et la perte de son fils n'arrangeait rien. Ce rappelant pourquoi elle était ici, elle reprit au milieu de ces sanglots:

"Ah oui, c'est vrai, elle est partie en fumée, je peux donc t'excuser. Mais où est passé ton Lenn? Allons ouvre-moi. N'ouvres-tu plus à ta vieille mère? Salenko, mon petit..."

Et cela se continuait en une suite de phrases sempiternelle.


Médecine légale 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyDim 10 Aoû 2008 - 20:48
Un guérisseur entra brusquement dans la pièce où se réunissaient Gilgamesh et Neige, en compagnie, étrange, il faut le dire, de deux cadavres calcinés.
Il n'y avait pas de soucis à se faire pour les deux espions, l'homme de médecine était de ceux qui connaissaient leur idendité et qui savaient ce qui se tramait dans cette pièce. Il avait lui-même quelques liens avec le service de sécurité de la Cité.

"Seigneur, fit-il. La vieille mère d'un des deux pauvres hommes que vous avez ammenés ici est à la porte. Elle semble perturbée, peut-être vaudrait-il mieux qu'elle ne voit pas ce qui reste de son gosse..."

Le vieux Gilgamesh acquiessa tout en ouvrant une petite porte dérobée qui donnait sur la rue. Il ramenna un drap par dessus les deux macchabées et dit ainsi au guérisseur qui venait d'arriver :

"Prenez trois assistants et menez-les à Rath Dinnen. Je vais la retenir."

Nulle émotion dans la voix du vieillard qui s'éloignait, bien qu'il savait qu'il aurait sans doute à mentir à la vieille mère en deuil. Il semblait même pester contre le fait qu'elle ait appris que son fils avait d'abord été mené aux maisons de Guérison.

Le vieux Gilgamesh était, de notoriété publique, ou du moins pour ceux qui le connaissaient - et ils n'étaient pas tant que ça - un peu fêlé. La pauvre femme enchagrinnée, elle, était complètement dérangée. L'entrevue se promettait... particulière...
Il ouvrit la porte.

"Madame ?"
</FONT>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyLun 11 Aoû 2008 - 10:46
Au milieu de ses larmes et de ses lamentations, Selenkia entendit des bruits de pas derrière la porte, et celle-ci s'ouvrit bientôt, béante, en grinçant sur ses gonds. La vieille femme ne put étouffer un cri de sursaut, plus provoqué par son esprit dérangé que par la peur véritable, tout en brandissant son parapluie plié entre Gilgamesh et elle en manière de défense.

Tout témoin de cette scène aurait rit jusqu'aux larmes: le vieux Gilgamesh ayant tout juste passé le seuil et la vieille Selenkia affichant sur sa figure une grimace aussi menaçante qu'il lui était possible. Et cela dura plusieurs dizaines de secondes.

Finalement, ses muscles se déraidirent un peu, ses articulation devinrent moins blanches et son ustensile s'abaissa un peu, bien que circonspection et crainte ne l'avaient pas quittée.

"Salenko? demanda-t-elle enfin. Qu'est-ce qui te prends d'appeler ainsi ta chère petite maman sur un ton aussi froid que si elle vendait des chaussures à la porte. Enfin baste, ces jeunes quand même... Mais non, tu n'est plus jeune du tout! Tu as bien changé dis donc! Tu parrais avoir pris vingt ans en quelques jours, mais..."

Et ses larmes recommencèrent de couler telle l'une des nombreuses fontaines de la Cité Banche, et parmi les gémissement et les baragouinements insaisissables, son vis-à-vis, en tendant bien l'oreille, pouvait comprendre ces quelques mots:

"... Mais... Mais ce n'est pas toi... Salenko, Salenko, où es-tu? Où est-il, que lui avez-vous fait? Vieux scélérat! Ces vieux quand même..."

Se servant de nouveau de son parapluie comme d'une canne, elle gravit la dernière marche et tenta de passer par un côté ou par un autre pour éviter le vieil homme et pénétrer à l'intérieur, tandis que de petites gouttes venaient humidifier endroit la dalle blanche du sol.

Elle se mit maintenant à tutoyer le gardien:

"Laisse-moi passer, nigaud, où bien tu veux tâter de ma canne?"

Nouvelle grimace. Cette rencontre tenait en effet toutes ses promesses.


Médecine légale 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyJeu 21 Aoû 2008 - 16:44
Le visage de Gilgamesh, habituellement particulièrement jovial et détendu, parfois sans raison lorsque les choses tournaient mal, se durcit soudain, et les yeux du vieil homme se mirent à lancer des éclairs.
Il retenait bien se satané guérisseur... Perturbée... C'est ainsi qu'il avait caractérisée le vieille mère du défunt. Pouah, quel abruti... Perturbée, non mais... Complètement cinglée aurait été un qualificatif plus juste. S'il avait su ça, jamais il ne se serait porté àui-même à la rencontre de la vieillarde, il aurait envoyé un assistant à la place. Non, franchement, cet assistant allait l'entendre lorsqu'il en aurait fini avec ça. Lui aussi pouvait devenir hystérique lorsqu'il le voulait...

[color:12c1="SeaGreen"]"Madame !" fit-il d'abord d'un ton indigné. Il avait un premier temps réfléchit à une insulte à répondre, et était tombé d'accord sur le fait que vieille harpie dégénérée était tout à fait approprié, avant de renoncer. Il avait décrété que la dispute ouverte avec la vieille ne lui vallait rien, elle était folle, autant en profiter.

[b[color:12c1="SeaGreen"]]"Voyons[/b], continua t-il, avec un air suffisant. [color:12c1="SeaGreen"]Ce n'est pas ainsi qu'on parle à un homme comme moi. Je suis un honnête marchand, moi. Agent immobilier de son éta,t tout ce qu'il y a de plus convenable. Inutile d'essayer d'entrer chez moi de force, votre fils n'y est plus. Il vient de signer son contrat pour sa nouvelle demeure, à l'orée de la forêt... C'est là qu'il faut aller pour le voir..."
Gilgamesh ne manifesta as le moindre état d'âme après avoir proféré ce mensonge plus qu'honteux. Il faut dire qu'il faisait souvent preve d'un manque de convenance des plus total, ne fut-ce que par cet horrible habit jaune qu'il arborait souvent et qui témoignait d'un manque de considération à quiconque pouvait le voir tellement il était laid.
Mais ainsi il était, et couplé à sa ruse naturelle, cela pouvait créer des mélanges détonnant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyVen 22 Aoû 2008 - 14:10
Si la mégère était une vieille harpie dégénérée, elle n'en était tout de même pas folle au point de gober ce vilain mensonge de Gilgamesh...

"Dans la forêt? Non mais vous vous foutez de moi?! On dirait que vous me prenez pour une idiote, pour une folle! Il n'y a pas de maison dans les bois de là-bas. Seulement des loups et des ogres, à ce que certains racontent. Il n'aurait pas été là-bas!"

Son visage devenait de plus en plus antipathique; les larmes avaient quitté ses yeux pour faire place à des éclairs...

"Et puis même s'il était parti habiter dans la forêt, je ne pourrais pas y aller, MOI. Je suis VIEILLE, même si ça ne se voit pas, mooonsieur! Et puis il n'y aura bientôt plus de forêt si on continue de couper les arbres pour je ne sais quelles sottises... Ah oui! Pour faire des bateaux, qu'ils m'ont dit, l'autre jour! Non! Ou pour alimenter les feux pour faire je ne sais quoi! Enfin je ne sais plus exactement mais..."

Elle s'arrêta net. La mention des flammes et des fournaises lui avait remis en tête un terrible cauchemar qu'elle avait eu la nuit dernière... Non... Ce n'était pas un cauchemar... c'était la réalité... l'incendie... les cendres... les cendres... la charette avec le drap... Rath Dinen... Les maisons...

"...de guérison, acheva-t-elle. Les maisons de guérison, c'est ici, ça me revient. Il est mort, il doit être ici, mais tout calciné et raide. Il est mort! Laissez-moi passer!!!"

Et ses larmes de recommencer de couler de plus belles. Certains auraient pu croire qu'au vu de la silouhette menue de Selenkia, elle allait se vider complètement et devenir une vieille peau ambulante.

Il lui était revenu en mémoire des événements que le vieux Gilgamesh auraient du mal à effacer, même avec force mensonges et subtilités.


Médecine légale 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyVen 22 Aoû 2008 - 23:28
Le vieux renard s'apprêtait presque à héler un pauvre garde malchanceux pour escorter le p'tite vieille dans la forêt lorsqu'elle reprit ses esprits et retrouva un semblant de raison, au moins pour connaître la vérité.
Il aurait sans doute pu s'en occuper sinon, dévier le sujet vers l'envirronement, ou la navigation, ou que sais-je encore, jusqu'à ce qu'elle ne sache même plus pourquoi elle était-là. Il fallait l'avouer, Gilgamesh était doué pour parler de choses sans importance, étant donné que sa propre perception des choses importantes ou non était assez étrange.
L'Intendant Radamanthe devait encore se souvenir de son étrange rapport où il affirmait avoir été contacté par deux personnes, révélant finalement au dernier moment, comme si cela était sans importance qu'il s'agissait de Magiciens.

Le vieil homme hésita un instant, cherchant dans son esprit tordu une nouvelle filouterie pour se débarasser de cette intrue qui lui faisait perdre un temps précieux, car il était tout de même le chef du Service de Sécurité, et son temps à lui avait plus de valeur que l'argent...
Finalement, il opta pour l'honnêteté.

[color:26f8="SeaGreen"]"Madame, quand un arbre est coupé, plus moyen de changer d'avis et de le redresser, il retomberait. Alors ce n'est pas ici que vous le trouverez. Il n'y a pas lieu de le guérir, sa place est avec les morts de Rath Dinnen..."

Il fallait le dire, Gilgamesh manquait de tact. Mais au moins il devait l'avoir retenue suffisament pour permettre au charretier de s'éclipser avec le coprs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptySam 23 Aoû 2008 - 13:36
La vieille vipère n'était plus tout à fait sûr de ce qu'elle avait fait et de ce qu'elle n'avait point fait...

Mais il lui semblait bien qu'elle avait été, dans la matinée, jeter un coup d'oeil du côté du cimetière, et qu'on l'avait arrêté à la porte en lui disant que son fils se trouvait là-haut, aux Maisons, comme on les appelaient. Qu'avaient-ils a tous la jeter dehors de la sorte?
Enfin, jeter dehors ne convenait pas exactement, puisqu'on répugnait tout simplement à la laisser entrer, où qu'elle aille...

"Je suis déjà allée là-bas, au cimetière, à Ratte-Dix-Naine, comme vous dites, quel étrange nom d'ailleurs. Et ils m'ont dit de monter ici. Je viens ici, et on me dit de redescendre d'où je viens... Que sont tous ces tours de passe-passe, mon petit coq jaune? C'est que je veux voir mon fiston, moi!"

Elle avait bien de quoi devenir encore plus cinglée qu'elle n'était déjà, et Gilgamesh n'était pas au bout de ses peines, lui non plus. Il faut dire que Selenkia restait l'une des pires têtes de Minas Tirith, La vieille qu'il fallait éviter à tout prix. Car une fois qu'elle vous tenait, elle ne vous lâchait plus.

La pauvre femme n'avait pourtant pas toujours eu ce tempérament, mais elle en avait hérité lors de la mort de son mari, voilà bien une vingtaine d'années, alors que le chagrin la submergeait. Et elle ne semblait pas vouloir laisser ni repos ni paix à la Cité Blanche, malgré son âge avancé. Le physique allait, c'était le mental qui clochait.

C'était Selenkia la Veuve pour tourmenter le malheureux monde.

"Je resterai assise là tant que vous bloquerez le passage ou que votre porte sera close. Ou alors je l'abbatrai à coups de canne."


Médecine légale 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyMar 2 Sep 2008 - 22:16
Gilgamesh, bien que au contraire de son interlocutrice il ne donne pas l'air d'être spécialement énervé, bouillonnait intèrieurement.
Aussi brillant soit son cerveau - et passablement dérané aussi, mais ne dit-on pas que tous les génies sont fous ? - ne pouvait encore disparaître dans un bruissement de cape, et justement, pendant qu'il traînait dehors avec la vieille folle, son intelligence était mise au chomage, alors qu'il y avait tant à penser pour le moment.

Finalement, avec l'air le plus naturel et le plus innocent du monde, il déclara d'une petite voix doucereuse :

"Ma chère madame, peut-être est-ce votre langue qui a fourché, ou peut-être confondez-vous plusieurs endroits, mais, techniquement parlant, Rath Dinnen se trouve un peu plus haut que les Maisons de Guérisons, encore que vous avez raison, nous sommes bien aux Maisons, ici, comme on les appelle." </FONT></FONT>

Et puis, certain maintenant que, à moins d'un problème, les brancardiers soient arrivés au cimetière, il fit :

"Mais peut-être est-ce simplement une façon de parler... Dans tous les cas, ma chère madame, croyez bien que je suis désolé de la mort de votre enfant, et que je compatis blablabla, mais que c'est à Rath Dinnen qu'il vous faille aller..." </FONT>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Médecine légale Empty
Médecine légale EmptyMer 3 Sep 2008 - 8:39
La matinée tirait à sa fin. En temps normal, Selenkia aurait senti son estomac gargouiller, mais en la présente situation, toute faim, toute soif avait disparus, absorbées par la douleur de la mort de son cher fils. Peut-être que Gilgamesh, lui, avait un petit creux, expliquant ainsi l'une des raisons - mais non la plus importante, je l'espère - de sa hâte de voir la vieille mégère quitter le seuil de sa porte, ou plutôt de la porte de son lieu de travail.

L'antique bonne femme, elle, avait quelque peu baissé d'un ton en voyait que son vis-à-vis daignait lui livrer la vérité, et compatissait à sa tristesse. Le "blablabla" si peu respectueux lui était complètement passé au-dessus de la tête. Pourtant, même si elle considérait moins Gilgamesh comme un ennemi, elle n'en s'en faisait certes pas un ami non plus, et une chose encore la perturbait:

"Façon de parler ou pas, langue qui ait fourché ou non, je ne comprends rien à vos allusions, tout ce queje vous dit c'est que je viens de RATH DINEN, où l'on m'a dit de monter ici. Combien de temps vais-je être balloté ainsi comme un pauvre tonneau dans une charrette?!! Hein?! Je vous le demande!"

Visiblement, de telles questions n'inspiraient guère de réponse chez son interlocuteur, il fallait s'y attendre... La vieille mégère reprit de plus belle:

"Faites attention, vieil homme! Faites attention! Peut-être que je n'en ai pas l'air comme ça, mais je suius dangereuse. Je peut facilement enfoncer votre porte en un clin d'oeil... enfin pas toute seul, mais avec quelques connaissances bien placées. C'est que je connais des bonhommes avec des bras comme ça!"

Elle regarda alentours, espérant trouver quelque colonne de pierre ou autre chose afin de représenter la taille des biceps de ces dits messieurs. Mais elle ne trouva rien, et ce n'était pas ses pauvres cuisses faméliques qui pouvaient faire office. Elle regroupa ses mains en cercle et termina:

"Des bras de ce diamètre, vous dis-je. Prenez garde, il y a intérêt que Salenko soit à Rath Dinen."

Elle était contente d'elle, pensant avoir fait une peur bleue à Gilgamesh... enfin une peur noire... euh, non, comment disais-t-on déjà, elle ne s'en souvenait même plus. Pourtant il est fort possible que le vieux devant elle ne soit pris d'aucune crainte, folie de la vieille oblige. C'est qu'vaec une réputation comme ça, il était plus qu'ardu de faire croire quoi que ce soit.

Elle jeta un nouveau regard d'une méchanceté incroyable au gardien des Maisons - méchanceté incroyable signifiant que le sentiment provoqué est le rire, bien entendu - et s'éloigna à pas lents, descendants peu à peu la voix dallée de pierres blanches en s'appuyant irrégulièrement sur sa canne. Elle se retournait de temps en temps, pour une raison inconnue. Peut-être même elle ignorait pourquoi, il en va souvent ainsi avec les esprits dérangés.

Rath Dinen, tel était à nouveau son but. Elle quittait la médecine légale pour faire un séjour chez les morts.


Médecine légale 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Médecine légale Empty
Médecine légale Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médecine légale
» Amphithéâtre Médecine
» Une infraction illégale...[PV : Patte de Grive]
» Santiagoriccardo VS Alais - Escroquerie - Vente illégale de bois - Verdict rendu
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Le Haut de la Cité :: Les Maisons de Guérison-
Sauter vers: