Courrier du coeur...

Aller en bas 
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Dim 17 Aoû 2008 - 20:51
Laurelin était en train de prendre quelque repos dans sa tente, lorsqu'un de ses soldats écarta le pan de la porte pour faire entrer un visiteur, en l'occurrence un Elfe de la Maison de l'Arbre. Le Ranger s'inclina respectueusement devant le Seigneur d'Elostirion, subitement inquiet...

-Monseigneur, mon Elnaith m'a prié de vous remettre ce message en main propre...

L'émissaire lui tendit le document, qu'il prit d'une main légèrement tremblante en balbutiant un mot de remerciement. L'Elfe hocha la tête à nouveau et sortit, laissant Laurelin aux nombreuses questions qui commençaient à l'assaillir...Le pli était clos par le sceau des Elemmirë, et semblait contenir un petit objet. Après un instant d'hésitation, l'antique Seigneur des trois tours blanches brisa le cachet de cire pour déplier le parchemin. Il s'agissait en fait d'une courte lettre, qu'accompagnaient une mèche de cheveux auburn, ainsi qu'une élégante bague de mithril sertie d'une émeraude. Bien entendu, il reconnut immédiatement ces objets comme appartenant à Silivrien, et ce fut avec une angoisse certaine qu'il se plongea dans la lecture de la missive...

Mon cher Laurelin,

Quand tu liras ce message, je serai déjà partie pour une mission périlleuse, sur les arrières des armées ennemies. J'ai préféré ne pas t'en parler, car je savais très bien que tu ferais tout pour m'en dissuader. Accompagnée par mes meilleurs Elfes, j'ai constitué un groupe restreint avec le Capitaine Halbarad et ses Rôdeurs Dunedains, ainsi que quelques Rangers du Gondor et autres volontaires de la même trempe. Je ne sais pas quand je reviendrai, ni même si je reviendrai. En fait, aucun de nous ne peut savoir si cette guerre nous épargnera tous les deux. Or, en plus de l'angoisse que m'inspire mon devoir, j'en éprouve une autre d'ordre beaucoup plus personnel. Je prends conscience du vide énorme que provoque déjà en moi ton absence, et bien que j'aie encore un peu de mal à comprendre ce que je ressens exactement, il me semble que ce sentiment va bien au delà de l'affection d'une nièce pour son oncle, que nous ne sommes d'ailleurs pas. Quoiqu'il en soit, il se peut que cette guerre me conduise à visiter les cavernes de Mandos, et si tel devait être le cas, j'aimerais qu'en Terre du Milieu, il reste à travers toi quelque chose de la dernière des Elemmirë. Veille sur cette bague, pour ne pas oublier mes yeux, et sur cette mèche de mes cheveux. J'espère qu'elles aideront tes pensées à me soutenir sur le périlleux chemin qui m'attend.

Prend soin de toi, et que les Valars te protègent. Avec tout mon amour,

Silivrien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Mer 20 Aoû 2008 - 11:02
Un vent glacé s'engouffrait sous la tente faisant vasciller la flamme de l'unique bougie qui éclairait la lettre et les présents de Silivrien. Il aurait voulu sauter sur sa monture pour partir à sa recherche mais il s'était bien vite ravisé. Sans aucun doute se trouvait-elle à des milles de là. La retrouver dans cette immensité de nacre, au relief accidenté et au climat capricieux relevait de l'impossible. Autant chercher une aiguille dans une meule de foin. De plus, il ne pouvait abandonner la compagnie des Havres et ses cinq compagnons des tours blanches qui l'avaient suivi.
Il se contenta de pousser un long soupir tout en serrant fortement l'anneau d' une main et de l'autre, glisser la longue mèche de cheveux dans un poche de sa tunique.
Il pestait contre le choix de l'Elnaith de s'être engagée dans cette mission de harcèlement aussi dangereuse qu'aléatoire. Cependant, il n'en n'était pas vraiment surpris et ne pouvait lui en vouloir.
Silivrien avait le courage des Noldor de jadis. Si belle ... Si terrible ... Son dévouement à la cause des elfes et plus généralement pour les peuples libres de la terre du milieu était total.
Tout en adressant une prière aux valar, il passa l'anneau à son doigt en admirant l'émeraude dont le vert profond étincelait sous la pâle lumière de la bougie. Pendant quelques instants, son esprit tout entier fût empli de l'éclat des yeux de Silivrien constellés de milles étoiles alors qu'elle lui souriait. Puis, la vision s'effaça.
Il finit par se lever et empoigna sa cape. D'un geste, il releva le pan de la tente qui servait de porte et sortit. Un soleil rouge faisait son apparition, inondant les neiges d'une lumière surnaturelle comme d'une mer aux reflets ensanglantés ...

* L'astre du jour semble lui aussi se préparer à la guerre *, pensa Laurelin. * Que les valar te protège, Silivrien ma bien aimée, que les valar nous protègent tous ! *


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Annúminas-
Sauter vers: