Un destin aussi noir que la forêt ?...

Aller en bas 
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Jeu 21 Aoû 2008 - 20:14
Les frondaisons de la Forêt Noire étaient proches. La traversée de la plaine s'était passée sans problème, et les seule rencontres qu'avaient fait Sylfaen à l'approche des bois, se limitaient à quelques forestiers Humains amis des Elfes, dont les communautés longeaient la lisière sur toute sa longueur. Ces rudes hommes du nord n'avaient d'ailleurs pas manqué de le saluer chaleureusement à distance, chaque fois qu'ils l'avaient aperçu. La route qu'avait emprunté le jeune Ranger l'avait mené directement aux abords de Dol Guldur. En pénétrant sous la canopée, il fut pris d'un étrange malaise, comme si une sorte de sixième sens tentait de le dissuader d'aller plus loin. Toute cette partie de la forêt semblait privée de vie. Les arbres avaient l'air malades, et le chant des oiseaux avait été remplacé par d'étranges cris de prédateurs qui ne semblaient pas vraiment naturels, si bien que Sylfaen commençait à se demander s'il aurait le cran de poursuivre plus avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Sylfaen
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe sylvestre
- -: 300
- -:

Ven 22 Aoû 2008 - 7:54
Sylfaen scruta les sous bois de la forêt, aucun animale n'était présent pas de vent rien ne bougeait.
Tout cela n'était pas pour rassurer le jeune elfe, surtout que la forêt et il comprenait maintenant d'ouvientenait son nom était si noire qu'il ne distingué plus rien a plus de 20 mètre dans les bois.


Maintenant que je suis là je ne peu plus rebrousser chemin.

Il se dit ces mots pour lui même mais à haute voix pour se donner du courage, il commença alors à avancer dans la sombre forêt.
Il s'enfonça petit à petit dans un bois sans vie .
Il s'enfonça tellement que bientot il ne vit plus la lumière du jours filtrer par les branches, il ne pouvait se fier qu'à sa vision elfique.
Mais sa détermination était revenue, et il sentait que ces bois si lugubre avaient quelque chose à lui apprendre sur son passé, il avança donc sans savoir vraiment ou il allait mais toujours dans la même direction : l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Ven 22 Aoû 2008 - 23:18
Sylfaen avançait à pas de loup, du plus en plus tendu, au point de sursauter au moindre craquement de branches. Une trainée de sueur froide coulait sournoisement le long de son épine dorsale, au fur et à mesure que ses pas le rapprochaient de la sinistre tour qui se découpait à l'horizon...



Avec une boule à l'estomac et tous ses sens en éveil, le jeune Ranger poursuivait sa progression entre ce qui avait dû être à une lointaine époque, des arbres luxuriants. Pourtant, malgré la puissance des Seigneurs Elfes qui avaient tenté d'éradiquer le mal de cette terre maudite, la nature avait du mal à reprendre ses droits, et les nouvelles pousses devaient se frayer un dur chemin parmi les branches mortes et desséchées...

Le sentier que suivait Sylfaen le mena à l'orée d'une petit clairière. Il fit une pause pour tendre l'oreille, et tomba soudain en arrêt devant un chêne probablement millénaire. Pour une raison inexplicable, cet arbre vénérable le troublait au plus profond de son être, comme s'il lui était parfaitement familier, alors qu'il était pourtant certain de ne jamais être venu à cet endroit...

Un bruit inhabituel le tira soudain de sa méditation contemplative. Il ne les vit pas tout de suite, mais il les pouvait très bien les entendre. Un groupe approchait...ces voix...cette langue gutturale...des Gobelins...Le sang de l'Elfe se mit aussitôt à bouillonner, tout en étant très vite refroidi par son instinct de survie...Il était peut-être un peu seul pour se lancer à l'assaut d'une cohorte de monstres...Que faire ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Sylfaen
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe sylvestre
- -: 300
- -:

Sam 23 Aoû 2008 - 19:07
Entendant ces bruits et cette langue si horrible Sylfaen eut d'abord envie de foncer vers le bruit mais quelque chose en lui le retint et il choisit finalement une autre option.
Il regarda tout autour de lui la clairière était trop vaste pour qu'il puisse s'enfuir sans être vu par les immondes créature qui rôdaient par là.
Son regard retombât alors de nouveau sur l'arbre millénaire, il eut l'idée soudaine de se cacher derrière ce gros arbre.
Bien à l'abri des regards Sylfaen écouta plus attentivement la langue des créatures abjectes qui allaient entrer dans la clairière, et si étrange soit il elle éveillèrent au fond de lui un sentiment inexplicable, il avait l'impression d'avoir sut comprendre cette langue.
Il se rappela petit à petit des mots et de leur signification en elfique et au milieu de cette traduction vinrent alors se glisser quelque mots prononcés par une voix âgée, qu'il compris comme celle du vieux rôdeur qui l'avait élevé:


Cette langue à beau être abominable Sylfaen tu doit apprendre à comprendre et à parler comme tes ennemis cela est très utile dans la vie et tu me remerciera sûrement un jours pour le moment apprend!

Ces paroles étaient sèches mais Sylfaen fut empli de nostalgie en les entendant dans sa tête , la mémoire lui revenait petit à petit.
Il revient malheureusement vite à la réalitée à cause des gobelins qui venaient de rentrer dans la clairière, il risqua alors un oeil discret hors de sa cachette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Sam 23 Aoû 2008 - 23:21
A travers les buissons, Sylfaen vit approcher un groupe de dix Gobelins, qui pénétra dans la clairière en vociférant de plus belle. Ils étaient visiblement en pleine dispute, pour une raison inconnue. Le jeune Ranger calculait ses chances. Avec son arc, il aurait le temps d'en abattre un, voire deux, puis l'effet de surprise ne jouerait plus en sa faveur, et les survivants l'auraient vite repéré. Même s'il parvenait à en supprimer un ou deux de plus, il se retrouverait alors au mieux à un contre six, ce qui ne lui laissait guère de chances d'en sortir vivant. Et voilà qu'en plus, ces crétins continuaient de s'engueuler en plein milieu de cette foutue clairière...avec un peu de chance, peut-être finiraient-ils par s'entretuer ?...Soudain, l'un des monstres poussa un cri, et d'un geste autoritaire de la main, intima l'ordre à ses compagnons de bien vouloir la boucler. Un silence pesant se fit, alors que l'individu commençait à renifler l'air environnant, tout en se dirigeant plus ou moins dans la direction du vieux chêne, ses congénères étant déployés en demi-cercle derrière lui. Il semblait toutefois hésitant, ce qui plongeait Sylfaen dans la plus grande perplexité quant à la conduite à tenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Sylfaen
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe sylvestre
- -: 300
- -:

Dim 24 Aoû 2008 - 21:32
Sylfaen se crut d'abord repéré lorsque le gobelin sentit une odeur, il commença à paniquer un petit peu car si il attaqué en premier il aurait peu de chance de gagner mais si il n'attaquait pas et qu'il était repéré il était sur de mourir.
Sylfaen hésita longuement sur la conduite à tenir.
Il vit alors un certain doute dans la façon du gobelin à renifler l'air et à chercher quelque chose dans la clairière.

Les autres gobelins avaient l'air trop bête pour déceler quoi que se soit et ce malgré leur odorat développé.

Sylfaen choisit alors de se tapir le plus fort possible contre le sol et de respirer le moins fort possible, il essaya de se détendre pour empêcher le gobelin de sentir son odeur, il serra son arc plus fort contre sa poitrine, sa main gauche sur le pommeau de son poignard, aurait il un destin si tragique, allait il mourir si tot, ne saurait il jamais d'où il venait, lui qui venait juste de devenir ranger elfe de recevoir de belle arme et une formation digne de se nom, tout ce qu'il savait c'est qu'il vendrait chèrement sa peau malgré l'infériorité numérique énorme.

Sylfaen espéré un miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mar 26 Aoû 2008 - 23:14
Sylfaen n'osait plus respirer. La sensation d'entrevoir la fin d'une carrière si prometteuse, alors qu'elle commençait à peine, avait sur lui un effet des plus paralysants. Il continuait de fixer avec angoisse le groupe de Gobelins, qui tournaient toujours en rond, à renifler au milieu de la clairière. Soudain, et sans cause apparente, il recommencèrent à s'engueuler et rejoignirent l'abri des arbres dans la direction opposée à celle par laquelle ils étaient arrivés. Caché derrière son arbre, le jeune Ranger les entendit s'éloigner, en faisant un boucan de tous les diables, pendant cinq bonnes minutes. Sylfaen attendit encore un peu avant d'oser bouger un cil. Décidément, la réputation de ce lieu n'était pas surfaite. Les monstres avaient l'air de pulluler aux alentours, et encore, il n'avait pas vraiment rencontré les pires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Sylfaen
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe sylvestre
- -: 300
- -:

Mar 2 Sep 2008 - 17:30
Sylfaen resta encore un bon moment allongé par terre sans faire aucun bruits, tous sens en alerte.
Puis au bout d'un moment il se décida enfin à bouger mais cette mauvaise rencontre avait changé quelque chose en lui.

Sylfaen était de moins en moins sur de lui et l'entraînement du forgeront lui semblait bien faible par rapport aux hordes de monstres présentes en cette maudite foret.
Sylfaen après un temps de réflection assez long Sylfaen décida de ne pas continuer sur ce chemin là pour le moment, il décida de sortir de la foret et de se diriger comme le lui avait conseillé le forgeront de se diriger vers le nord de la foret, vers Vertebois le grand.
Sylfaen sorti alors des frondaisons et commença à longer les arbres.
Tout en marchand il se souvenait vaguement de l'emplacement du palais elfique qu'il avait repéré sur la carte, mais il continuait de pensé que ces origines ne se trouvaient pas au nord de la foret mais bien au sud.

Il se dit qu'il reviendrait ici plus tard après avoir appris plus de chose dans la ville elfique du nord de Mirkwood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mer 3 Sep 2008 - 20:47
Tout en s'éloignant de Dol Guldur, Sylfaen ruminait les propos de son ami le forgeron. Quelque chose l'attirait en ce lieu maudit...une sorte de sentiment trouble, identique à ce qu'il avait ressenti en se cachant derrière ce vieux chêne...Pourtant, les dangers qui semblaient hanter les abords de la tour, lui paraissaient pour l'heure insurmontables. Vertbois-le-grand s'imposait donc comme étant la solution de sagesse. Oubliant sa frustration, le jeune Ranger longea la lisière ouest de la grande forêt, au prix d'un périple seulement ponctué par d'agréables rencontres avec les Humains peuplant la région. Bienveillants envers les Elfes, ils lui offrirent le gîte et le couvert, tout en lui parlant des récents évènements de la contrée, et notamment de l'intervention des forces de Gar Thulion qui les avaient sauvés des griffes des renégats. Ce fut donc sans encombre que Sylfaen parvint à la vieille route de la forêt, qu'il prit en direction de l'est...

Après plusieurs jours, il décida, au prix de quelques hésitations et d'un gros effort de mémoire, que le moment était venu d'obliquer vers le nord et de s'enfoncer en pleine forêt. Il poussa donc un profond soupir, et s'engagea sous les frondaisons en écartant les fougères qui semblaient s'être donné le mot pour entraver sa progression. Tout en avançant, il respirait les senteurs des bois à pleins poumons, désireux d'apprécier les subtiles différences qui pouvaient exister entre la Lorien et la Forêt Noire...

Un bruit étrange le tira soudain de son étude olfactive...une sorte de sifflement aigu...et là sur la droite, un second !...Étrange...Il avait beau scruter les arbres et les buissons, il ne voyait rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Sylfaen
Ranger Elfe
Ranger Elfe
avatar

Nombre de messages : 13

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe sylvestre
- -: 300
- -:

Mar 9 Sep 2008 - 15:44
Sylfaen pénétra alors sous les frondaisons, il n'eut pas le temps de faire grand choses que des bruits inconnus le tirairent de ses rêveries.

Il se tourna tous sens en alertes mais ne vit absolument rien.
D'autres sifflement se firent alors entendre et Sylfaen se concentra le plus possible pour savoir d'où venaient ces étranges bruits.

Il décida de ne pas fuir ni se cacher, de toutes façons il se savait repéré et il était sur qu'il n'aurait pas le temps de faire plus de quelques pas pour fuir qu'il finirait mort.
Il venait en ami et n'avait rien à se reprocher si les bruits venaient de personnes civilisées il n'aurait peu être pas à les craindre.

Il décida alors de bien montrer qu'il était un "ami" et il continua d'avancer un petit peu plus loin sous les arbres magnifiques .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silivrien
Dame d'Elostirion
Dame d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 55
Localisation : Dans une des Tours ou aux alentours...
Rôle : Gardienne des Tours Blanches

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de Fondcombe
- -: 319 ans
- -:

Mer 17 Sep 2008 - 20:28
Malgré l'assurance qu'il s'efforçait d'afficher, Sylfaen n'était pas vraiment à son aise. Ces bruits bizarres n'avaient rien d'amical, et pour être honnête, lui semblaient de moins en moins naturels. Il faut dire que ces sifflements tenaient plus du serpent en furie que de l'appel entre deux personnes éloignées. Du coup, le jeune Ranger décida d'accélérer un peu le mouvement...

Pourtant, il se figea subitement après quelques dizaines de mètres...Il lui semblait vaguement entendre un écho à ses propres pas. Dans un silence à peine troublé par quelques cris d'oiseaux, il tendit une oreille pointue...et rien...Doucement, un pied après l'autre, il se remit en mouvement, et refit une distance équivalente...

Une sensation identique lui glaça l'échine. Cette fois il en était sûr, on le suivait. Posant nerveusement la main sur la garde de son épée, il se retourna brusquement pour se retrouver face à...deux araignées géantes qui le regardaient d'un air avide et de toutes leurs paires d'yeux, tout en faisant claquer leurs mandibules. D'un instant à l'autre, elles allaient fondre sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-passe.net
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un esprit aussi tordu que la forêt ? [ Viny ** ]
» Dolfi' ~ Le bonheur c'est d'avoir des amis tous aussi fou que soit..
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Elfes :: Vertbois-le-Grand-
Sauter vers: