Derrière les murailles, sa maison...

Aller en bas 
Menghil
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Toulouse
Rôle : Rien

~ GRIMOIRE ~
- -: Avari
- -: tout debut du premier age
- -:

Sam 30 Aoû 2008 - 19:49
Menghil passa les premiers niveau de deuxième niveaux de rempart pour se rendre « chez lui », ce qu’il appelait chez lui était en faite le dernier étage d’une tour qu’il avait aménager avec un lit. Cette tour était le plus grand rassemblement de fripouille de la ville et se n’était pas rare que ses habitants soient réveillés en pleines nuit par la milice qui faisait une descente pour capturer un dangereux criminels.

Depuis une heure qu’il marchait, cet homme qu’il avait déjà croisait au marché, le suivait en essayant de se cacher. Soudain Menghil tourna dans une rue, attrapa son grappin et escaladât la maison sur sa droite. Sa théorie d’être suivit se confirmât, l’homme arrivant dans la rue regardât autour de lui avant de dégainait son épée et de marchait sur ses gardes. Menghil sauta du toit derrière le milicien qui se retourna et essaya de frappé Menghil de son sabre, mais l’elfe esquiva avec une incroyable agilité et attrapa l’assaillant.

-Pourquoi tu me suit de la caserne de mercenariat ?

L’homme refusant de répondre, Menghil saisit son épée et lui passa devant le cou.

-Maintenant, tu vas parler ? cria-t-il.

Le soldat ne répondant toujours pas l’elfe le décapita sans autre forme de procès et reparti vers chez lui. Une fois arrivait, il allât voir l‘homme qui gardait la porte.

-Ouvre l’œil cette nuit, il risque d’y avoir du grabuge.

Sur ce, il monta chez lui et avant de dormir affuta ses armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menghil
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Toulouse
Rôle : Rien

~ GRIMOIRE ~
- -: Avari
- -: tout debut du premier age
- -:

Lun 1 Sep 2008 - 14:29
Les hommes de la milice avançaient silencieusement, ils étaient une cinquantaine et avaient reçu l’ordre d’investir une tour dans le troisième niveau de fortification de la ville. Le groupe se sépara en trois, un groupe passerait par les différentes portes de la tour alors que l’autre escaladerait par le toit.

Le vigil de la tour entendit des gens parler, il ne captait que quelque mot mais il compris que Menghil ne l’avais pas prévenu pour rien.

-Réveille les autres et dit leur de s’armer, cette fois il sont pas la pour un contrôle.

Après avoir réveillé Menghil, Arkoa, le vigil, réveilla les autres habitants de la tour et les prévins de l’arriver des troupes de la milice. Tous les habitants c’étaient réunis dans le hall de la tour, et étaient prêt à se défendre.

Dès que les premiers miliciens arrivèrent dans le hall, ils furent abattus de plusieurs traits. Les autres, moins suicidaires, se mirent à l’abri. Après quelques mots échangés entre le caporal des miliciens et Menghil, l’assaut fut lancé. Dès Que les miliciens sortirent de leur cachette, une volée de flèches et de carreaux traversèrent la pièce et vinrent se planter, pour la plupart dans les corps des soldats.

Un homme sortit du rang et courut à travers la salle caché derrière un pavois en bois, la seul chose qui semblait pouvoir l’arrêter était un lance,ce que fit Menghil. Il saisit sa lance et la lança comme un javelot. Elle vint se planter en plein centre du pavois et transperça l’homme cacher derrière. La bataille était lancée.

Menghil qui se jeta dans la mêlé en faisant tournoyait son épée, tua trois miliciens qui essayer de s’interposait quand il se lança à l’assaut du caporal.

-Alerte des soldats arrivent par le toit !

Menghil qui venait d’en finir avec le caporal saisit sa lance toujours plantée dans le pavois et monta les marches quatre à quatre.

Les soldats qui avaient attaqués par le toit ne tenir pas longtemps sous les lames de Menghil et ses compagnons. Ils furent repoussés et leurs corps furent enflammés avant d’être jetées par-dessus le toit, dans la rue.

Quand Menghil revînt dans le hall, il ne restait plus que deux de ses compagnons contre une dizaine de miliciens.

Après le combat, Menghil décida de surveiller un peu plus la milice de la ville. Ce combat avait coûté la vie de touts les miliciens et de douze compagnons de Menghil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Derrière le brouillard...
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Les Royaumes Orientaux :: Rhûn :: Vieille-Tombe-
Sauter vers: