La Taverne de Mazarbul

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Hirzigan Erezel
Mercenaire du Harad
Mercenaire du Harad
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : Terre du Milieu
Rôle : Mercenaire - Banni du Harad - "Vipère" de la Loge des Passeurs d'Etoiles de Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de l'Harad
- -: 25
- -:

Mer 23 Déc 2009 - 22:08
Hirzigan s'attendait a une réaction mitigé de la part du rôdeur, mais il savait au fond de lui que c'était un "oui" inconditionnelle, à l'inverse il ne s'attendait pas a un acquiescement si prompt de l'elfe, dans les légendes, il avait entendu dire que les elfes étaient capables de prendre un très très très long moment avant de prendre une ébauche de décision.

Il sourit au deux, puis s'adressa à eux:


"Bon! Je suis sincèrement heureux que vous soyez d'accord, je suis sur qu'ensembles nous allons fonder une guilde puissante, capable de grandes choses, dans le respect évident des lois. Je vais commencer a entreprendre toutes les démarches afin de créer notre association de mercenaires et je vous propose d'accepter la proposition du tavernier 700£ pour la semaine c'est intéressant! Personnellement je compte accepter cette proposition alléchante!"


A ces mots il se leva, partit a la rencontre du tavernier d'un pas léger et assuré, parvint au bar et déposa les 700£, il l'interrogea:

"Et vous pourriez m'indiquez la chambre qui me revient suite a votre 'proposition spéciale'?"

Il s'inclina légèrement en le remerciant d'avance de sa bienveillance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Jeu 24 Déc 2009 - 17:35
Une silhouette familière passa à nouveau la porte. C’était la même femme voilée au regard sévère et au caractère bien trempé et bien qu’un voile masquait l’éventuelle présence d’oreilles pointues, la perfection de son visage n’aurait pas sied à une femme humaine, malgré la présence d’une balafre sur sa joue. Cette fois sans précaution, elle se dirigea directement au bar, ignorant le fait qu’elle puisse éventuellement gêner les autres personnes discutant avec l’aubergiste. Elle fixa d’un regard pénétrant ce dernier, lui faisant bien comprendre qu’elle avait à s’entretenir avec lui le plus rapidement possible.

Victime du regards curieux, elle se décala de manière à paraître plus discrète et se mit à écrire sur un morceau de parchemin qu’elle dissimulait sous les plis de sa cape. Totalement absorbée par sa rédaction, sa lettre était finie en moins d’une minute grâce à sa maîtrise habile de la plume.

Afin de faire passer le temps, elle sortit une petite sacoche de cuir qu’elle manipula entre ses doigts, jetant parfois quelques regards pressant envers l’aubergiste. Elle intercepta une serveuse d'un signe discret de la main, l'attirant jusqu'à elle pour lui transmettre message :

- L'on m'a promis une chambre ici. Amenez y moi, je dois parler en privé avec votre patron dès qu'il sera disponible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Dim 27 Déc 2009 - 0:46
L'homme qui avait agressé Salik tout à l'heure revint demander une chambre. Décidement, ils avaient décidés d'être genants jusqu'au bouts ces trois là. Mais en même temps que le jeune homme lui parlait, Salik fut attiré par la présence de la femme au voile qui ne le quittait pas des yeux. Il lui fit un léger signe de la tête indiquant qu'il serait disponible d'ici un ou deux minutes. La serveuse à forte poitrine, se dirigea vers le tavernier apres avoir écouté la jeune femme.
- La dame du bar désire avoir une chambre. Déclara la prostitué serveuse. Salik fit signe à Hirzigan et à la dame de le suivre, tout en empochant les piécettes que venait de donner le mercenaire.
La chambre du mercenaire se trouvait à l'étage, c'était une modeste chambre, équipé d'un lit et d'une table et deux chaises. Ainsi qu'une petite commode à tiroirs. Il salua l'homme et lui remit sa clé. Salik et la belle femme montèrent à l'étage. L'aubergiste ouvrit une porte et invita la dame à rentrer et il referma la porte derrière lui. La chambre était composé d'un lit de bonne qualité à baldaquins mais sans les rideaux, d'un bureaux et d'une chaise ainsi qu'une table et quatre chaises et une bassine pour la toilette. Salik prit une chaise et s'assit et demanda:
- Voila votre chambre. Maintenant je vous écoute? Vous avez eu des problèmes? Vous avez besoins de mon aide?


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Tarkandil
Mercenaire Elfe
Mercenaire Elfe
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 26
Localisation : Fondcombe
Rôle : Elfe mercenaire archer

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 1426
- -:

Dim 27 Déc 2009 - 10:21
Tarkandil resta plusieurs minutes sans rien dire ni même faire un mouvement. Il était toujours assis à la table où Hirzigan leur avait annoncé sa décision de fonder une guilde. Le Rôdeur, Aziel Darkspire, était toujours là aussi, mais l'Elfe semblait perdu dans ses pensées les plus profondes. Il avait accepté d'incorporer cette guilde à des fonctions assez importantes et se demandait à quoi allait ressembler l'organisation de leur "alliance". Ces jeunes Humains sauraient-ils trouver l'équilibre adéquat pour satisfaire tout le monde ? Ils en avaient certainement les capacités, se dit Tarkandil. Le hasard avait mené ses pas jusqu'ici, au cœur de la Cité Blanche du Gondor, et c'est ici qu'il avait fait la connaissance de ces deux hommes.

Revenant à lui et au monde réel, Tarkandil jeta un coup d'œil autour de lui avant de terminer son verre d'eau. Il se leva ensuite, adressa un signe de tête au Rôdeur et se dirigea vers le comptoir.

"Tenez, messire aubergiste, je vous rapporte le verre." dit-il en déposant ce dernier devant lui.

Il s'interrompit avant de reprendre :

"En ce qui concerne les chambres, j'en voudrais une où je puisse me reposer, seul. Cela signifie que je n'ai nullement besoin d'une quelconque serveuse. Je préfère être seul. Est-ce possible ? Et si oui, quel en est le prix ?" demanda Tarkandil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 23
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Dim 27 Déc 2009 - 15:22

Soldat Gorius


Caporal Eodil

D'un pas hésitant, Gorius et le caporal Eodil pénétrèrent dans la taverne conseillée par l'assassin de l'antre des ombres, et où leur capitaine Amadeo leur avaient ordonné de se rendre.
C'est ainsi que ces deux hommes se trouvaient à présents assis, commandant une bière forte et une bière blonde.
La luminosité de la pièce était très spéciale, et les deux rohirrims maudissaient mille fois leur officier de les avoir envoyer dans un endroit pareil pour passer la nuit.
Gorius se pencha vers son vieil ami et lui souffla :

- Nom d'un porc laqué, mais qu'est-ce qu'on fou ici ? Nos vies ont été complétement bousculés par la venue de ce capitaine Amadeo ! Avant, on était bien dans notre gîte d'Edoras avec Zatan, Ivan et Gomu...et voilà que maintenant on se retrouve dans un ruelle sombre d'un cité du GONDOR, dans une taverne d'assassins ivrognes et d'imbéciles en tout genre !

Eodil, en tant qu'homme de sagesse, répondit calmement tout en passant les doigts dans sa longue barbe :

- Il est vrai que tout cela est interpellant. Mais nous ne nous sommes pas engagé dans l'armée du rohan pour se la couler douce dans un gîte bien au chaud, un peu d'action que diable !


Le grand blond haussa le ton frustré de la réaction de son camarde :

- Nom d'un chien Eodil ! tu ne comprend pas ! Je me suis engagé, je veux bien fracasser des crânes, boire le sang de mes ennemis, décapiter des gobelins, me faire cribler de flèche, mais pas boire une bière dans un établissement de crapules du gondor !


Ouvrant grand les yeux, le caporal rétorqua :

- Je rêve ou t'as quelque chose contre le gondor ? Ce sont nos alliés je te signale ! Et puis, y a rien de mal à venir se désaltérer à Minas Thirit ! Et puis zut, c'est le capitaine qui nous l'a ordonné, on obéi, point.

Il y eu alors un long silence, durant lequel les deux hommes restèrent chacun plongés dans leurs pensées. Mais c'est à nouveau Gorius qui reprit la parole :

- Tu crois que c'est pour quelle raison qu'il veut s'entretenir avec cet assassin ?

- Aucune idée mon bon ami, aucune idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Dim 27 Déc 2009 - 17:29
La femme se laissa guider sans un mot et une fois dans la chambre, refusa de s'asseoir, ignorant le mobilier. C'est sans attendre qu'elle déclara :

- J'ai un travail pour vous. L'objectif est simple, sa préparation moins.
Il s'agit d'infiltrer la veille Bâtisse et de déposer un document dans leurs archives, à l'étage. Mon plan est déjà prêt, mais il me faut quelqu'un pour l'exécuter et je ne pourrais pas le faire moi même, car je me chargerais de faire une diversion.
Vous devriez déjà le savoir mais dans quelques temps, quelques mercenaires de la Bâtisse quitteront le Gondor. Il n'y aura pas grand monde pour monter la garde et je suis assez confiante en mon plan.
Soyez certain, si vous acceptez cette mission, que vous serrez très gracieusement récompensés... J'ai des ambitions particulières concernant cette ligue et je suis certain que je pourrais améliorer leur coopération à vos égards si mon plan se déroule tel que convenu. Ce ne serait même pas une trahison, vous n'avez pas à vous inquiéter. Par contre, je ne saurais pas assurer la sécurité de votre homme s'il était capturé ou découvert...


La femme fit une courte pause qui accentua l'importance des dangers évoqués.

- Qu'en dîtes vous ? Avez vous quelqu'un d'assez assez courageux et doué pour cette mission ?

Souriante de confiance, elle ne manquait pas de cran d'avoir étaler autant de détails sur son projet qui, immanquablement, ne serait pas aussi simple qu'elle le présageait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadeo du Rohan
Lieutenant de régiment Rohirrim
Lieutenant de régiment Rohirrim
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 23
Localisation : Aldburg ~ Rohan
Rôle : Rôdeur - Lieutenant de la Cohorte de l'Est

~ GRIMOIRE ~
- -: Demi-Elfe
- -: 40
- -:

Jeu 31 Déc 2009 - 16:30
Le ventre bien remplis, les deux hommes allèrent réserver leur chambre. Ensuite, ils y déposèrent leurs affaires mais, alors que le caporal eodil s'allongeait sur son lit prêt à fermer les yeux, gorius annonça qu'il souhaitait aller prendre l'air. Il garda donc sa hache à la ceinture puis sortit de l'auberge. La nuit était calme et l'air frais, mais la brûme ne falicitait pas la marche dans des ruelles sombres et remplies de déchets.
C'est alors que, après avoir tourner au coin d'une ruelle, un hommes aux allures de pirate sortit du pénombre;
il avait une mauvaise allure avec sa bouche édentée, son bandeau crasseu, ses boucles d'oreilles en or et sa chemise cramoisie et bouffante. Il portait une vieille épée en métal rouillé à a ceinture et avait un couteau de chasse attaché à la cheville droite.
A vue d'oeuil, le truant devait mesurer dans les deux mètres, et il avait des épaules particulièrement larges.
D'une voix grave et fatiguée, il dit :

- Alors comme ça on ose se promener dans la ruelle du Cabotier en pleine nuit et sans autorisation ?! C'est pas bien du tout ça, qui donc t'as appris les manières jeune imprudant du rohan ?

- Garde tes remarques pour toi, vieux débris, je me promène où je veux, quant je veux et ce n'est pas un pirate à la retraite dans ton genre qui va changer cela !

- Tant pis pour toi, je t'aurai prévenu...après t'avoir aérer les tripes, je dépouillerai ton beau corps de guerrier !

Les deux combattants se firent alors face, dégainant leurs armes.

- Ce n'est pas marrant à un contre un...Bobby ! Kingsley ! Venez vous autres, on a un cochon sur le feu ! Un rohirrim !

Du néant sortirent alors deux autres personnes; un colosse noir torse nu avec une massue en métal et un autres, plus petit, armé d'un arc.
L'homme au bandeau, qui semblait être le chef, ordonna à un certain Kingsley de défoncer le guerrier du rohan.
Le colosse s'avança alors.
Poussant un cris enragé, il tapa en direction de gorius, qui évita de peu le masse de métal. Celui-ci riposta ensuite en tapant avec sa hache vers le torse du pirate, mais celui-ci para le coup.
Durant cinq grosses mnutes, les deux colosses combattèrent ainsi, mais aucun des deux ne semblait avoir le dessus.
Puis, on entendit dans la brûme le son d'un arc qui se tend, puis celui d'une flèche qui accélère.
Dans la brûme, gorius entendit des bruits de combat seulement à quelques mètres de lui, mais sans rien voir du combat.
Le grand noir tapa ensuite de toutes ses forces, mais il calcula mal son coup et sa masse s'enfonça dans le mur, engendrant un avalenche de pierres. Gorius eu juste le temps de se mettre à l'abris en executant une roulade sur la gauche, évitant ainsi les plus grosses pierres.
Hélas pour lui, le<priate n'eu pas la même chance et fu tué sous le poids des pierres.
Le barbare se releva en vitesse, puis couru en direction des bruits de combat qui avaient à présent cessés.
Arrivé sur place, il découvrit alors le corps inanimé du pirate au bandeau, et un peu plus loin le cadavre de son acolyte à l'arc.
Blessé à l'épaule, gorius prit la direction de l'auberge où l'attendait sans doutes son ami barbu.

Arrivé dans la chambre, Gorius fu stupéfait de voi son caporal en train de panser ses blessures, appuyé sur une chaise.
Il avait à côté de lui une bassine d'eau chaude dans laquelle baignait des lambeaux de chemise ensenglentés.

- Et bien Gorius, encore une fois tu n'a pas pu te passer de moi. Je l'ai sentis, que tu allais encore faire une connerie, et j'a bien fait de te suivre...autrement, le pirate armé de l'arc t' aurais embroché comme un vulaire cochon !

Et malgré leurs blessures et la fatigue, les deux amis éclatèrent de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Dim 3 Jan 2010 - 18:03
Décidement cette femme était vraiment étrange selon Salik. Elle venait de lui proposer un travail entre guillemets contre les nouveaux employés de la Guilde. Mais apparement c'était pour le bien des deux Organisation semi secrète. Salik réfléchit un instant et déclara:
- Je pense avoir la personne qu'il vous faut. Elle est d'ailleurs dans ce bâtiment, à l'étage d'en dessous. Il pourrait faire votre travail dans la journée de demain je pense mademoiselle. Mais dites moi, quels avantages en retireront les Ombres de cette petite escapades chez les Griffes...

Danakil semblait être l'homme parfait pour cette mission. Il était assez discret et habile pour escalader la paroie de la Vieille batisse et s'y infiltrer par une fenêtre. Tout ca pour deposer un stupide papier. Mais tout dépendait l'interet que cela aurait sur les prochaines missions des Ombres. Salik pense qu'il n'avait pas besoin de contacter son supérieur pour agir.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Lun 4 Jan 2010 - 16:01
La visiteuse se refusa pendant quelques dizaines de secondes à répondre. Elle prenait certains risques à dévoiler son projet et même si aucune crainte ne se lisait sur son regard, il était aisé de deviner qu’elle restait sur ses gardes quand à ce sujet sensible. Elle se permit enfin, après un soupir difficilement contenu, d’en rassurer son interlocuteur.

- Je vous assure une vie meilleure et une coopération assurée avec les mercenaires si le document arrive intacte et au bon endroit. Je ne dévoilerais les détails qu’à votre chef et à l’homme que vous aurez sélectionné pour cette opération. Les répercutions ne sont pas mesurables, il faudra vous fiez à ma parole.
Je veux bien patienter ici le temps que vous preniez contact avec les personnes avec qui je travaillerais en détail sur le projet. Mais le temps presse, une fois que la poignée de mercenaire en mission avec vos amis assassins seront partis, mon plan devra sera executé… Tout retard pourrait compromettre l’utilité du dit document…


Son regard sévère et profond ne se détacha par un seul instant de son interlocuteur, scrutant le moindre de ses mouvements, comme si la moindre réaction déplaisante de l’homme aurait pu être passible d’une mort immédiate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Mer 6 Jan 2010 - 23:02
Salik refléchit un instant et déclara après avoir écouter la jeune femme.
- J'y ai refléchis, et vu que l'opération doit se dérouler apres le départ des Ombres. Je serais la seule personne capable de faire cette mission, donc je l'exécuterais. j'ai reçut un entrainement poussé, je ne faillerais pas à la mission. Mon Supérieur m'a dit hier, que le départ est prévu pour dans trois jours. Donc on se retrouve dans trois jours si j'ai tout compris. Connaissez vous un peu les lieux? Pourrez vous me dier exactement où se trouve les archives? Et si il y a un moyen de rentrer dans le batiment autre que la porte d'entrée et la porte du jardin derrière? Quelque chose comme une fenêtre ou une trappe sur le toit?
Y a t il encore quelque chose que je suis sensé savoir? Ou qui pourrait m'être utile pour la réalisation de votre plan. Je vous prie de faire vite, je dois redescendre travaillé...


Salik devait se depecher, il allait devoir aller parler à Danakil,ainsi qu'aux futurs employés: Les deux haradrims qui sont encore en salle.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Jeu 7 Jan 2010 - 18:20
- Vous mêmes ?

Elle ne sut masquer une certaine surprise et dédain prétentieux. L'option n'était certe pas la meilleure à laquelle elle s'attendait, mais un simple soupir suffit à ce qu'elle accepte cette résolution inapproprié. C'est avec moins d'entrain qu'elle conclua :

- Tout ce que vous aurez besoin de connaitre vous sera transmis le jour même. Simple précaution...

D'on ne sait où, elle sortit un parchemin de sous les plis de sa cape et un encrier rudimentaire avec sa plume. Elle déposa le tout sur le support le plus proche et croqua d'un trait pourtant très précis le plan de la Veille Bâtisse.
On devinait sur son dessin trois étages, qu'elle dessina d'un ordre particulier, comme si c'était la vision que l'un devrait découvrir en entrant par un chemin particulier.

- Vous entrerez par les égouts. Je vous en donnerais les moyens pour accéder à l'entrée plus tard. Il s'agira de traverser les réserves, où sont enchainés deux Wargs sauvages, là encore je vous équiperais en circonstance. Il faudra faire attention aux portes, elles sont volontairement bruyantes, ce sera surement votre plus grand défi. A l'étage, l'endroit le plus peuplé, vous passerez devant la cuisine et rapidement dans la salle commune pour accéder aux escaliers qui mènent à un niveau de plus. A partir de là, ce sera tout droit dans le couloir, chaque porte étant un dortoire. Au fond donc, ce trouve la bibliothèque, elle est plus ou moins bien classée, je vous donnerais le moment venu le moyen d'identifier le rayon où déposer le document. Il y a toujours un garde là mais comme le reste du chemin, je me chargerais de vider les lieux...
Ce sera tout pour l'instant. Faîtes bien attention à ce plan, apprenez le par coeur. Je compte bien sur votre discrétion...


Ils n'avaient plus rien à ce dire. La femme était très stricte quand à ses conditions, Salik ne pourrait compter sur aucun autre support avant le jour J. Remettant sa cape et son voile en place, elle ne lui réserva aucune politesse avant de partir. Ils avaient chacun de quoi faire et méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 0:04
Salik écouta donc la femme devoilé une grosse partie du plan. Apparement elle connaissait bien les lieux, ça se trouve même qu'elle était une Griffe et qu'elle cherchait à tester ses compatriotes. Ou alors elle avait quitté cette organisation et cherchait à se venger... Qui sait. Si bien qu'une fois qu'elle eut finit de parler, elle quitta le tavernier sans aucun mot. L'Aubergiste redescendit aussi à son tour et se dirigea vers les 3 hommes, enfin les deux humains et l'elfe. Arriva à leur hauteur, il leur dit:
- J'ai eu des nouvelles de mon supérieur. Nous partons dans deux jours. Si vous êtes toujours partant, rendez vous dans la ruelle de l'Antre des Ombres, avec vos affaires de voyages, quelques provisions et vos chevaux si vous en avez. Jusqu'à jeudi, donc vous pouvez résidez ici gratuitement. Enfin seules les chambres vous seront offertes. Le reste on paie. Vous avez des questions? Ah moi j'en ai une. Quels sont vos noms et professions?

Salik interpella une serveuse et lui demanda de rapporter quatres bière du rohan à la table. Pendant ce temps l'aubergiste pris une chaise et s'assit dessus, après avoir jeté un coups d'oeil dans sa salle pour voir si personne ne le réclamait.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 24
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 0:15
Aziel regarda le patron de la taverne d'un air méfiant. Les espions et autres racailles étaient légion dans le coin, et il n'avait pas l'intention de se faire avoir par eux. Il choisit tout de meme de lui répondre:[/i]

"Salut l'ami, moi, c'est Aziel Darkspire, Rodeur de l'Arnor et sans boulot ni avenir d'ailleurs. On va faire quoi au Harad précisément s'il te plait? J'aimerais etre au courant afin de pouvoir définir à l'avance un plan d'action. Si toutefois ça ne te gene pas de nous en parler si tu le sais.
Sinon, je n'ai pas faim mais je boirais bien une des bières que tu as commandé et je discuterais bien avec toi de certaines choses, parce que tu dois bien connaitre des bonnes affaires à conclure dans le coin, n'est-ce pas?"


[i]Il attendait la réponse du tavernier tout en surveillant du coin de l'oeil l'éventuelle arrivée de la serveuse qui avait les boissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 0:32
Le premier interlocuteur, paraissait méfiant vis à vis du Tavernier. Il déclina son identité difficilement. Pendant qu'il parlait Salik but une gorgée de bière et lui repondit calmement:
- Nous partons au Harad, dans la ville d'Al'Tyr. Vous n'avez à élaborer aucun plan d'action. Mon Supérieur l'aura fait, et si jamais il aurait besoin de vous, il vous le dira. Nous partons à bord d'un navire avec une quinzaine de compagnons, pour prendre la cité que je vous parlais. La moitié des hommes debarqueront au Harondor pour atteindre la ville par la terre tandis que les autres resteronts sur le bateau. Je crois. Désolé de ne pas être sur, mais je ne fais pas parti du voyage. Pour ce qui est des affaires laisser moi réfléchir... Je vous conseille de passer chez le Marchand, au 2eme niveau de la Cité, pour tout ce qui est équipement de voyage. Apres l'archerie de Minas Tirith et sa Forge sont des plus reputés. Même si la forge d'Al'Tyr fait des armes encore plus solides et plus magnifique que nul part ailleurs dans les Royaumes Humains. Bien sur on ne peut les comparer aux forges naines ou elfiques. Sinon toujours dans les commerce intéressant je vous conseille l'antre des Armes, pour tout ce qui est arme éxotique et poisons. J'espere avoir satisfait votre curiosité l'ami.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Hirzigan Erezel
Mercenaire du Harad
Mercenaire du Harad
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : Terre du Milieu
Rôle : Mercenaire - Banni du Harad - "Vipère" de la Loge des Passeurs d'Etoiles de Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de l'Harad
- -: 25
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 0:41
Hirzigan tourna sa tete vers le tavernier et s'adressa a lui:

"Et bien moi c'est Hirzigan et je suis mercenaire! ,il inclina la tete légèrement et lança un pale sourire au tavernier, et vous quel est votre nom? Pouvez-vous nous en apprendre plus sur la mission ou sur notre employeur si cela est possible?"

Il observa le tavernier avec un air intrigué il était très curieux de savoir ce qu'il allait lui dire, en effet cela faisai un sacré bout de temps qu'il attendait ici avec ses compagnons, ils vaient parlés pendant un bon moment et Hirzigan nes'étaient meme pas rendu compte qu'autant de temps avait passé. Il commença a observer ses autres compagnons puis son regard se posa sur tout les gens qui composaient dans cette salle.
Il était étrangement détendu dans cette auberge qui avait pourtant tout d'un endroit mal famé, il repensa soudainement a Shera et une plaie béante se forma dans son coeur, il n'en pouvais plus il devait la retrouver cela relevait d'une question de survie et de conscience, il ne savais pas où elle était et sa l'inquiétait... Une vague expression de tristesse se forma sur son visage et il ne put la réprimer. Shera... pensa-t-il, Je vais te retrouver je te le promet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 24
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 0:44
Aziel n'était qu'à moitié satisfait de la réponse du tavernier mais il ne fit pas de commentaires. Ce type lui avait surement dit tout ce qu'il savait... Ou presque en tout cas. Il n'aimait tout de meme pas ça, son instinct lui dictait que ça n'allait pas etre une partie de plaisir et ça ne lui plaisait pas du tout. mais il y avait au moins une chose qu'il ne leur avait pas dit:

"Tu ne nous dit pas tout: qu'est-ce qu'on va y faire dans cette ville? Je n'aime pas etre envoyé quelque part ou je ne saurais ce que je dois faire que lorsque je ne pourrais plus repartir en arrière. Sinon, je recherche une épée forgée par les Numénoréens, car il parait qu'elles sont puissantes et emplies de puissante magie, ne saurais-tu pas par hasard ou je pourrais en trouver sans trop de complications?"

Aziel se demandait s'il était réellement possible de trouver une telle arme et s'il pourrait jamais s'en procurer une e tl'utiliser sans trop de conséquences. Sans doute pas,se disait-il, mais en tant qu'héritier de Numenor comme tout les habitant d'Arnor, il se devait d'essayer de trouver de telles reliques, au nom de leurs ancetres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarkandil
Mercenaire Elfe
Mercenaire Elfe
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 26
Localisation : Fondcombe
Rôle : Elfe mercenaire archer

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 1426
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 0:56
Tarkandil, perdu dans ses pensées, mit un long moment avant de répondre au tavernier. Il attendit que ses compères Hirzigan et Aziel Darkspire aient fini de parler avant de se lancer dans sa présentation :

"Eh bien, pour ma part, sachez messire que je vais sur les chemins sous le nom de Tarkandil. Mon occupation est d'être mercenaire, bien qu'en fait je vais très souvent sans savoir où mes pas vont me guider ... C'est ce que j'appelle la Liberté ... Pouvoir aller où l'on veut, se promener dans les contrées reculées de cette noble Terre du Milieu ... Vous serez peut-être surpris d'apprendre que c'est le hasard qui m'a mené jusqu'à la Cité Blanche de Gondor. Pendant de nombreux siècles, j'ai marché, et me voilà aujourd'hui devant vous, cher tavernier, à parler d'une certaine mission dans le sud. Celle-ci s'annonce intéressante, car elle me permettra de découvrir une nouvelle région que je n'ai pas encore exploré." expliqua Tarkandil, très calmement.

Alors qu'il parlait, son regard passait de l'aubergiste à Hirzigan, puis à Aziel Darkspire, avant de faire le chemin inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasharin
Maître Assassin
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 24
Localisation : Antre des Ombres
Rôle : Hîr-Dae au sein de la Guilde des Ombres, et maître assassin

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme d'Harad
- -: 39 étés
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 0:58
Salik ecouta les troisclients parlé l'un apres l'autre. Il inclina la tête lorsque Hirzigan et Tarkandil en firebt de même et pris la parole apres que le rodeur eut finit.
- Je ne peux rien vous dire sur mon Supérieur. C'est un homme puissant c'est tout ce que je dirais à propos de lui. Pour ma part je me nomme Salik. Mais cela n'a que peu d'importance. L'opération est que mon chef veut prendre le pouvoir dans cette cité, pour des raisons qui lui sont personnelles il me semble. Mais je peux vous assurer que vous serez bien recompenser les amis.

Le tavernier marqua une pause, il se gratta la barbe naissante et répondit à la question de l'Arnorien:
- Il me semble qu'en Arnor, il existe des monts, où sont enterré beaucoup de vos ancêtres. Là vous pourrez trouver une épée de Numenor. Ou alors vous devrez fouiller dans les sinistres ruines d'Angmar. Mais je suis pas sur. Tout ceci n'est que récit que l'on m'a rapporté au comptoir après quelques verres. C'est l'histoire de votre pays vous devriez mieux la connaitre que moi. Sinon il existe ou existait un endroit, les Caves d'Or, où l'on pouvait acheter des objets anciens ou magiques. Le vendeur n'accepte que les pierres comme paiement. Et je vous conseille de ne pas tenter de l'Arnaquer. J'ai essaier dans ma folle jeunesse et je peux vous le dire que je le regrette dorénavant. Ces Caves se trouvent dans les terres du Gondor, il me semble, un peu plus au Sud.


Les Ombres,Invité, attendent ta venue dans leurs repaires ici et . Tu trouveras ce dont tu as besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=4xjPODksI08
Aziel Darkspire
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 24
Localisation : Arnor
Rôle : Rodeur du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 37 ans
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 1:35
Aziel, pensif, repensait à ce qu'avait dit ce tavernier, Salik. Il ne faisait aucun doute qu'il ne mentait pas, cela dit, l'idée qu'il viole des sépultures de son pays natal pour retrouver une épée de son propre peuple... Il fallait vraiment etre idiot ou fou pour vouloir faire ça! En revanche, il était plus interressé par ce qu'il appellait les Caves d'Or. Il regarda Salik et dit:

d]]"Dis-moi, peux-tu m'en dire plus sur ce que tu appelles les Caves d'Or s'il te plait? Je pense que c'est une bonne piste. Qui en est le patron et qu'as-tu vu lorsque tu y es allé dans ta jeunesse? Je pense que ça pourrait m'aider énormément dans ma quete personnelle..."[/b]

Il se demandait ce que pouvaient bien penser ses camarades. Hirzigan devait penser à son amie d'enfance et Tarkandil devait penser à tout ces siècles de voyage sans fin... Ils étaient tous prisonniers de leurs reves... Etait-ce une bonne chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Sam 9 Jan 2010 - 10:52


Chimère, la capitaine par délégation des mercenaires de la Veille Bâtisse, pénétra sans escorte dans la taverne de Mazarbul.
Son regard sévère et une carrure accentuée par le port d'une imposante armure lourde suffisait à dissuader tout fauteur de trouble de l'enquiquiner.
Scrutant la clientèle d'un œil inquisiteur, elle ne reconnu aucune Ombre de sa connaissance. Mais qu'importe, son passage n'allait pas être inutile, elle savait au moins que le tavernier était l'un d'eux.
Elle se dirigea donc vers le comptoir encombré de divers personnages tout aussi différents les uns que les autres. Son approche ne fut pas discrète, une épée longue battait contre son flanc cuirassé en un désagréable frottement d'acier. Mais même ce gène ne pu déconnecter le tavernier de sa discussion et elle décida de ne pas insister. Une serveuse qui avait d'avantage le profil d'une catin passa devant la mercenaire... Ce n'est qu'au deuxième passage qu'elle daigna intercepter cet énergumène :

- J'ai un message pour vos employeurs. Déposez le discrètement, il vous sera inutile de le lire...

Sans aucune politesse, Chimère fourgua un parchemin scellé à la serveuse et se pressa de ressortir de ce lieu peu recommendable.

Le parchemin contenait une offre particulière pour le groupe d'hommes partant pour Al'tyr.
( voir : http://jeuderoles.forumactif.com/la-vieille-batisse-f26/catalogue-public-le-voile-t1322.htm#60741 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirzigan Erezel
Mercenaire du Harad
Mercenaire du Harad
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : Terre du Milieu
Rôle : Mercenaire - Banni du Harad - "Vipère" de la Loge des Passeurs d'Etoiles de Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de l'Harad
- -: 25
- -:

Lun 11 Jan 2010 - 22:19
"Oh! Excusez moi Salik je voulais vous poser quelques questions, je m'excuse d'avance mais ma curiosité est grande. Hirzigan marqua une pause sourit d'un air gêné, cela lui donnait un air candide et naïf. Puis il reprit, Venez vous du Harad? Quel est votre histoire? Comment en êtes vous arrivé a être tavernier ici? Oh! Autre chose, vous devez entendre et savoir beaucoup de choses sur la terre du milieu vu votre métier et tout les voyageurs qui entrent ici! Quelles sont les nouvelles des quatre coins de la terre du milieu? Que s'est il passé ces dernières années? J'ai moi même été très isolé des informations et j'aimerai en savoir un peu plus."

Hirzigan avait soif de découvertes et hâte de connaitre un peu plus sur la vie dans la terre du milieu. Il avait à présent un regard d'enfant admiratif, attentif, il avait passé un très long moment sans nouvelles du monde extérieur lorsqu'il vivait encore avec sa famille... Un voile se forma sur son visage, sa...famille...massacrées...par des...ordures...

Une lueur de rage frémit dans ses yeux puis il observa Salik en déclarant:
"Lorsque vous m'aurez donné toutes ces informations, je vais devoir vous poser des questions sur autre chose..." il avait prit un ton bien plus grave et il était parfaitement visible qu'il avait du mal a se controler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Sam 23 Jan 2010 - 14:42
~~~~~~~

Une silhouette familière apparue dans l'embrasure de la porte. D'un pas félin, elle s'avança, définitivement féminine, une visage se découvrit entre des voiles.



En quelques instants, elle arriva au niveau du comptoir, ignorant les salutations des serviteurs. Cherchant le tavernier d'un regard prédateur, elle attendit d'être rejoint par celui ci avant de lui transmettre l'aval attendu :

- Il est temps. Les conditions nous sont propices. Prenez cette veste, son odeur vous épargnera les crocs des wargs. Dans la poche gauche se trouve une clé qui vous ouvrira les verrous qui bloquent l'accès des égouts. Dans la poche droite, le parchemin à livrer. Il est enroulé dans une écorce de bois où j'ai gravé le symbole de l'étagère où il devra être inséré. Prenez soin de détruire le tube après votre opération. Agissez aux cloches de minuit. Je vous retrouverais ici demain dans la journée.

Sans un mot de plus, elle lui transmis une veste de cuir à la couture banale et s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Jeu 29 Avr 2010 - 22:47
~~~~~~~~~~~~

Voilà qu'une journée c'était écoulée et que les ombres avaient remplis leur part du contrat. Venin attendit néanmoins que le soleil soit moins présent pour retourner à la Taverne. Malgré sa mauvaise humeur dut à la rencontre de Silence à la veille Bâtisse, elle ne baissa pas sa garde pour autant et s'assura de ne pas être suivit pas ses camarades des Griffes ou des larbins recrutés pour l'occasion. Elle fit une pause à l'entrée de l'établissement, le temps de faire le vide dans son esprit et de reprendre son sang froid.

Quand elle entra, elle prit une table à l'écart plutôt qu'opter pour une approche direct vers le comptoir. Elle s'attendait bien sur à être aborder par les servants. Son entretient aurait lieu tôt ou tard. Elle n'était pas à quelques minutes prêt et bien qu'elle trépignait d'impatience quand aux cadeaux du destin, elle se montra patiente... Pour l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirkaël
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 23
Rôle : Maître d'arme itinérant, poète a ses heures perdu.

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: Une vingtaine d'années
- -:

Ven 30 Avr 2010 - 18:55
"Et entre la chance et le talent, je prendrais toujours la chance !"

Je l'avait perdu. Encore une fois. Putain. Je l'avait repéré dans la rue que m'avait indiqué Ronfleur, mais elle avait réussi a me semé dans la foule près du marché. Je l'avait retrouvé en me plaçant a un carrefour, sachant qu'elle finirait bien par y passé. Cette fois, c'était le passage d'une douzaine de combattants en armure lourde et au couleur de l'Arbre Blanc qui m'avait empéché d'arrivé au bout de mon projet. Je l'aviat cherché pendant deux longues heures ensuite, sans succès.
J'entrais donc d'un air dépité dans une taverne parmis tant d'autre. Une chope de bière et je retournerais la traqué...
Et pour racconté ce qui arriva ensuite, les paroles d'un anciens maître semble les plus approprié pour résumé l'ironie de ce moment la. Il m'avait dit "Entre la chance et le talent, choisi toujours la chance". Il avait raison.
Elle était la. La fille que je cherchait depuis près de six heures. La, sur une table à l'écart. Au moins, je savait qu'elle ne m'avait pas repéré, sinon elle aurait réagi à mon entré : si elle m'avait perdu la première fois, c'était par simple mesure de sécurité, et la seconde fois, par chance. Mais la chance avait tourné ma belle.
Resté à choisir que faire. Autant attendre, vu qu'elle semblait vouloir quelque chose. Je me plaçais dans l'angle gauche de la pièce, pouvant ainsi l'observé dans son ensemble, et commandé une bière ainsi qu'un repas complet, que je paillais immédiatement. Je ne savait pas vraiment ce que j'attendais, et j'entreprit donc de mémorisé avec exactitute la topographie de la salle, le nombre de ses entrées, les personnes s'y trouvant. Je m'attelaient ensuite à gravé avec un maximun de présicion le visage de Venin : cependant, pour ne pas me faire repéré, je ne lui lancé que de rares coups d'oeils. Je put rapidement me faire un image précise d'elle quand...


Dernière édition par Sirkaël le Sam 1 Mai 2010 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Ven 30 Avr 2010 - 19:24
- Hé ! Gémit douloureusement une des serveuse don le bras venait d'être aggripé par l'étreinte solide de Venin.

- Cherche ton patron. Ordonna t'elle sèchement.

Elle relâcha ensuite la servante, lui laissant quelques marques là où ses doigts s'étaient enfoncés telles les serres d'un prédateur bien trop gourmand. La pauvre femme s'en alla maladroitement, encore chamboulée par ce surprenant traitement.

Une chope encore pleine était posée devant Venin, don l'attention semblait bien ailleurs. Son regard sonda plusieurs fois la clientèle de la taverne, sans pour autant s'attarder sur l'une ou l'autre personne en particulier. A moins que cela soit sur tous à la fois. Ses intentions étaient indéchiffrables, seuls une grimace servait d'indicateur quand à son tempérament.

Un serveur, cette fois ci un homme d'assez bonne carrure approcha la mercenaire.

- Mon maître est occupé actuellement. Puis-je lui transmettre un message de votre part ?

Un regard plein de dédain et d'impatience foudroya l'innocent émissaire. Venin semblait avoir du mal à se contenir à cet instant précis et dut faire beaucoup d'efforts pour répondre aussi poliment :

- Je... ferrais volontiers un important don monétaire pour m'excuse auprès de votre collègue...

- La maison vous remercie de cette compensation. Je vous envoi le Tavernier dès qu'il sera disponible.

- Hâtez vous.


Le serviteur disparu après avoir acquiescer. Par ce qui semblait être un pur hasard, le regard de Venin vint se déposer sur Sirkaël l'espace d'un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Le Livre de Mazarbul
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Autres Quartiers-
Sauter vers: