Mahal Gabil !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMer 1 Oct 2008 - 19:04
Mahal Gabil ! Bordurewr8

Mahal Gabil ! Lelem8'heure approchait...

Le soleil s'était déjà levé dans le monde extérieur, à en voir la lumière qui se répandait sur la dalle de pierre blanche du tombeau de Balïn. Hadhod n'avait fermé l'oeil de la nuit, comme tous ceux qui partaient en guerre, ou quasiment... Trop occupé à organiser le ressemblement... Trop occupé à penser ses stratégies, à réfléchir à ses plans, à évaluer la distance et le temps qu'ils mettraient pour rejoindre l'autre bout. Bahïn non plus n'avait pas chômé, mais il avait rejoins son Seigneur, prêt à combattre.

Un grand cor retentit, résonnant dans les mines comme cent dragons en courroux, faisant trembler les murs de pierre d'échos infinis. C'était justement le Général qui venait de souffler dedans; cet objet lui appartenait.

Le Seigneur et son second se trouvaient au point central des casernes. Aussi, en un instant, un grand cercle de guerriers Nains se rangea autour d'eux, dans l'ordre et la discipline. Les sept autres Compagnons de la Croix-de-Fer arrivèrent de leur salle fétiche peu après, et réussirent à se frayer un chemin vers Hadhod et Bahïn. Tous, sauf Murin, qui alla derechef se placer en tête de la neuvième section des gardes du Khazad, ceux qu'on nommait les éclaireurs.

Mahal Gabil ! Lelem8'heure était arrivée...

Il était en vérité quatre heurs après le lever du soleil. L'armée pouvait partir en guerre! Bien bien bien, ils étaient tous là, répondant à l'appel, à l'heure prévue, sans retard aucun: Khazad, archers, phalanges et lanceurs de haches, et bien d'autre, allant du plus vieux au plus jeune. Tous étaient là.

Quand les échos du cor de Bahïn se furent tus, un silence de mort envahit les lieux, le calme avant la tempête. Hadhod parla:

- Mahal Gabil! Gabil zata ulganzu!


Aulë est grand! Grande sera votre mort! Il n'y eut pas besoin d'autres paroles que ces cinq mots pour mettre en marche les huit-cent Nains réquisitionnés. Le silence venait d'être brisé: huit-cent voix sanhs exception reprenaient rageusement la menace pour l'ennemi, dans la langue Khuzdul.

Un passage s'ouvrit devant Hadhod et les membres de la Croix-de-Fer, tandis que toute l'armée les suivait. Murin et la neuvième étaient partis en tête, sans prendre cependant une avance abusive.

Un peu plus tôt, le plan avait été dévoilé: il s'gissait grosso modo, de contrôler sept point différents dans la Moria, et d'y laisser des troupes, chacune dirigée par un compagnons de Hadhod. Le premier point stratégique se trouvait encore à une certaine distance devant eux: c'était un long tunnel, où deux seulement pouvaient passer de front.[Je complèterai la carte bientôt]

- Mahal Gabil!

Les cris de l'armée retentissaient toujours.

Mahal Gabil ! Lelem8'heure du rassemblement était passée, maintenant venaient la guerre, les cris... et la mort.


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMer 1 Oct 2008 - 19:36
Quelques pas derrière les Nains de la Croix-De-Fer, le Seigneur Balrim avançait aux côtés de son maître d'arme. Gârmin Balrim, qui n'était autre que son oncle.

Le mithril n'était pas lourd, mais les plaques d'armures le gênait, ou du moins il ne se sentait pas à l'aise dans l'armure de sa maison. Bien entendu, s'il avait revètu la plupart des pièce de guerre que ses ancêtres lui avaient légués, Dalin n'avait osé porter le haume d'Azaghâl. Et son regard avait évité le joyeau qu'était la Hache des Balrim.

Ceux de son clan était derrière lui. Quelques trentes féroces hacheurs. S'il ne les connaissait pas tous, Dalin Balrim admirait plus qu'il ne respectait ses hommes. Il ne s'en sentait pas digne. Et pourtant voilà qu'il s'en allait en guerre. Dans sa jeunesse, sans doute se serait t-il dit "Enfin". Mais aujourd'hui, et depuis qu'il siégeait au conseil, le conflit le terrifiait.

Ils marchaient, et tout le long du couloir la douce torpeur du chant de guerre inspira au Seingeur Balrim le courage de faire chaque pas. Bientôt, les murmures des ténèbres ne suffiraient plus à endigué la force de Khazad-Dum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khazadir
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
Khazadir

Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Dans la Moria
Rôle : Chef des Gardes de Khazad

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 138 Ans
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMer 1 Oct 2008 - 21:27
4 heures ...

Tout le monde était rassemblé, dans l'immense cavité face aux casernes, les 125 gardes Khazad étaient présent, devant leur caserne. Leur Lieutenant, le torse bombé, la hache à la main, et le bouclier dans le dos. Il avait revêtu son armure, sa magnifique armure de Khazad-Dûm. Il était fin prêt pour la guerre. Il avait une envie de tuer du Gobelin, et de reconquérir la Moria.

Murin, était partit avec la 9ème Section, Il avait pris un peu moins d'un kilomètre d'avance. Il avançait d'un pas rapide et silencieux. Chacun avait son arc à la main... Ils arrivèrent au bout d'un tunnel qui se resserrait, alors Murin prit les devant, suivi des Nains en rangée de deux. Tout était calme pour le moment... Au loin des cris bestiaux résonnaient, et l'armée naine ne se faisait pas entendre derrière...

Khazadîr connaissait un peu prêt le plan d'attaque, il était fin prêt, tout ses gardes étaient prêt à le suivre dans la mort. Les caporaux, étaient avec lui ; Zoltan Chivay, était la avec la 1ère section bien rangée, en carré derrière lui, 25 archers et arbalétriers prêt à tuer tout gobelins dans leurs champs de visions. Le Gagan, redouté des Nains de ses bataillions, tous alignés par rangé de 5 derrière lui, en montrant bien leur grosses haches aiguisées. Et le jeune Naïb, qui était lui avec sa 3ème section, mieux connu sous le nom des « Démolisseurs », armé de leur terrible marteaux de Guerre, il était prêt à écraser n’importe quel ennemie, ou détruire n’importe quel structure…

Tous étaient prêts au combat, et le Gardes Khazad, avec Khazadîr à leur tête partirent juste derrière le clan de la Croix de fer. Khazadîr prit son bouclier dans sa deuxième main…

* A la Guerre!*


HRP/ Ps:le rouge foncé t'allait mieux hadhod^^
Ps2: je te laisse ouvrir les hostilité avec l'avant garde//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamtoliberty.skyblog.com
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3024
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMer 1 Oct 2008 - 22:24
HRP Zoltan Chivay revient a l'action Mahal Gabil ! 91476 HRP

Mahal Gabil ! Fondna11

Ainsi ils s'etaient enfin rassembles pour la bataille.
Zoltan Chivay, entoure d'autres officiers, repondit a l'appel de Hadhod Croix de Fer:

-MAHAL GABIL! GABIL ZATA ULGANZU!

les 25 nains sous son commandement repetirent ses paroles, en levant leurs armes.

Zoltan, contrairement a Hadhod, avait bien dormi cette nuit, dans un lit bien chaud dans l'auberge, apres une soiree passee avec de la biere d'Erebor.
Il etait a present pret au combat, ne ressentant aucun doute, ni aucune crainte, un vrai veteran, habitue a la bataille. Contrairement a Hadhod Croix de Fer, il ne devait pas porter sur ses epaules le poids de la responsabilite.

Le caporal des gardes du Khazad etait vetu d'une cotte de maille, couverte par une tunique rouge, ainsi que d'un heaume nain. En main, il portait son arbalette lourde, cree par lui meme, un glaive court etait attache a sa ceinture.
Il etait pret au combat, et attendait seulement les ordres de ses superieurs...Les pensees traversaient lentement son esprit. Combien allaient etre les gobelins? Allaient ils combattre vraiment, ou fuir en voyant la puissance de Hadhod, seigneur de la Moria? Un chef veritable dirigeait t'il ces creatures puantes, ou etait ce une assemblee aleatoire de bons a rien?
Qui sait...
Un seul moyen de le verifier.
Il serra ses doigts sur son arbalette adoree...


Mahal Gabil ! Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyJeu 2 Oct 2008 - 20:07
[Carte éditée.]

Mahal Gabil ! Bordurewr8

Mahal Gabil ! Murinwv8

Mahal Gabil ! Lelem8e petit groupe d'éclaireurs menés par Murin arrivait en vue du tennel que l'on appelait Le corridor de la résistance, en souvenir d'une glorieuse bataille, du temps de Durin VII. Seulement deux Nains pouvaient passer de front, ce qui ralentirait considérablement l'armée. Le passage continuait de façon rectiligne et plane sur plusieurs centaines de mètres, avant de tourner brusquement vers la gauche, pratiquement en angle droit, et de commencer à descendre fortement à partir de ce point. Il continuait alors en ligne droite sur la même distance environ.

Des cris se firent entendre...

Aïe! Des vociférations aiguës de Gobelins. Si les Nains voulaient être assurés de la présence de ces créatures dans leurs mines, en débit de la bataille du Nord, ils avaient leur réponse.

Murin s'engouffra en premier dans le corridor, et ses bottes furent bientôt trempées, car guère étanches. Il semblait y avoir constemment quelque grosse flaque sur le sol: le lieu était très humide, de nombreuses gouttes tombaient mystérieusement de la paroi rocheuse au dessus de leur tête, tantôt dégoulinant le long des murs, tantôt tombant sur un casque ou sur une chevelure fournie...

Le Compagnons de la Croix-de-Fer s'empara d'une torche. Les bruits s'intensifiaient. C'était sûr, ils avaient été répérés. Murin pouvait entendre les échos provenant de l'autre bout du tunnel: les pas n'étaient pas nombreux, sans doute un groupe de reconnaissance, comme eux.

- Bandez vos arcs. Quand ils seront arrivés au tournant, décochez vos flèches et battez en retraite. Toi! Va prévenir Hadhod; ils ne sont sans doute qu'une petite trentaine, mais ils peuvent tenir longtemps cet étroit corridor!

Le soldat désigné s'éxécuta, tandis que Murin bandait lui aussi son propre arc et se saisissait d'une flèche à empennée de gris.

Mahal Gabil ! Mahalgabil2zt1

Un éclaireur de la neuvième compagnie arriva en courant, tout soufflant, vers ceux de l'armée qui marchaient en tête. Et naturellement ce fut à Hadhod qu'il s'adressa:

- Un groupe de Gobelin... Pas plus d'un bonne vingtaine... Dans le corridor de la résistance...

Hadhod afficha quelque surprise, mais était-elle feinte?

- Vraiment? Eh bien pressons le pas. C'est un posotion difficile à prendre, mais nous ne somme qu'à quelque minutes de l'endroit. Bouzoîn! Khazadîr! Je suppose que nous avons une de nos sections de Khazad à envoyer en fer de lance; marteaux et armes lourdes seront de mise! C'est que pour percer un blocus, on ne fait pas dans la finesse... En avant!


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khazadir
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
Khazadir

Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Dans la Moria
Rôle : Chef des Gardes de Khazad

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 138 Ans
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyVen 3 Oct 2008 - 17:51
Murin avait ordonné l'arret de la compagnie, il banda son arc et se mit sur le côté, un nain se plaça à ses côtés et encocha une flèche. Ils se mirent tout les deux à genoux. Ainsi que les deux nains derrière eux. Ce qui donnait 4 nains à genoux, arcs bandés et derrière se trouvait 20 nains. Le manquant lui était partit en tant que messager auprès d'Hadhod.

Une tête de Gobelin apparut, puis une autre, les nains étaient caché par l'obscurité mais les créatures avaient senti leur odeur.... Les petits être attendirent qu'une dizaine d'orques soient en vus, et une douzaine de flèches volèrent et tout les peaux-vertes moururent. Puis tous les nains batirent en retraite jusqu'au debut du couloir de la resistance, tirèrent quelques flèches et disparurent....

Laissant place aux terribles Gardes Khazad armé de leur lourds et impressionnants marteaux de sièges. La troisième section, avança d'abord lentement , puis levèrent leurs armes simultanément et sprintèrent.

Crogmar fut le premier à atteindre, et ce fut l'un des premiers nains qui abbatit son marteau... Les garde se battaient avec une rage ancestrales, tuant sans pitié, écrasant chairs et os....

Hadhod, Khazadîr et les autres nains regardaient les Gobelins se faire écraser... Chaque nains savourait cette victoire simple et efficace. Jamais une armée ne battra plus les Nains.

- AUJOURD'HUI PERSONNE NE CREVE, FRERES NAINS.
Cria Khazadîr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamtoliberty.skyblog.com
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyVen 3 Oct 2008 - 18:41
Mahal Gabil ! Bordurewr8

Mahal Gabil ! Lehni8adhod se réjouissait de la tactique de ses troupes. Finalement, le petit groupe des créatures maléfiques, déjà amoidri en nombre par les traits des éclaireurs, se faisait défaire rapidement par les Khazad lourdement armés. Le Seigneur de la Moria pensa un instant que son entreprise pouvait être couronnée de succès:

- Montrez-leur leur cimétière! Combattez-les jusqu'au dernier! Tuez-les tous!

Malheureusement, les derniers survivants chez les Gobelins se replièrent dans la direction où ils étaient venus, et les Nains eurent beau leur emboîter le pas, les deux ou trois fugitifs furent les plus rapides - mais un Nain lourdement armé est certes un peu lent.

Tant pis, l'alerte allait sans doute être donnée chez leurs ennemis, mais il y avait, de toute façon, peu d'espoir de passer inaperçu tout en traversant l'intégralité de la Moria. Hadhod donna l'ordre de stopper la poursuite, afin de maintenir la cohérence de la grande armée. Dès lors, il resta à l'arrière, supervisant la progression de ses gens.

Comment faire passer huit cent Nains par un tunnel où deux peuvent passer de front? Voilà une belle énigme. Et la réponse est: du temps. Il fallut en effet beaucoup de temps pour que la manoeuvre soit accomplie, mais elle le fut enfin...

Ne restaient alors qu'une trentaine de Nains avec Hadhod, ainsi que Thörn de la Croix-de-Fer...


Mahal Gabil ! Thrnlp2

Et ce dernier connaissait la raison pour laquelle il restait à l'arrière. Car les trois dizaines de guerriers qui l'accompagnaient avaient des carrures toutes plus impressionnante les unes que les autres, à l'image de Thörn, d'ailleurs. Impossible de prendre une position s'ils la défendent corps et âme. C'était pour cela que Hadhod les avaient gardés ici:

- Soldats, vous serez les défenseurs du corridor de la résistance. Soyez dignes du nom qu'il porte, car vous serez les remparts de notre royaume en l'abscence d'une bonne partie de ses guerriers.

Thörn ronchonna un peu:

- C'est un crève-coeur que de vous quitter à ce moment-là, Hadhod, mais je ferai ce que je peux pour mener à bien votre stratégie.

Et la stratégie étaient claire: laisser des troupes tout le long de la Moria afin de la contrôler. Dieu sait si elle fonctionnerait, car l'idée première venait de l'ambassadeur des Elfes...

Hadhod fit ses adieux à son Compagnon et aux trente braves, avant de traverser à son tour l'étroit tunnel.

Les autres établirent un camp de fortune, allumèrent de nombreuses torches, et établirent un tour de guet. Leur occupation serait sans doute morne et fastidieuse, et elle pourrait durer longtemps...


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyVen 3 Oct 2008 - 20:27
Se rangeant sur un rang, les Nains de Dalin dépassèrent ceux qui garderaient le Corridor. Les regards étaient sombres, déterminés et courageux. Mais avant de voir un gobelins pointé son affreuse carcasse, de fiers Nains devraient tombés. Et tous priaient pour que rien de celà n'arrive.

La marche continuait, Dalin s'était habitué à l'armure qu'il portait et s'y sentait plus à l'aise. Bientôt il arrivèrent devant les carcasses du petit groupe de gobelins que les Khazad avaient joyeusement démenbré. Un des leurs gisait là. Et à la lueur des torches, le Seigneur Balrim ne vit pas l'éclat du regard du Nain. A ses côtés deux Khazad lui parlait à voix basse. Et quand ils le relevèrent, le Nain tenait sur ses deux jambes.

Alors qu'ils passaient devant, les Nains de l'armée voyaient là tout le courage et la tenacité qui les animait. Aucun Khazad n'était mort aujourd'hui. Si leurs armures était de Mithril, le moral des Nains était d'acier. Avec un regard pour le maître hacheur qui marchait à ses côtés, Dalin Balrim continua d'avancer dans l'étroit corridor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptySam 4 Oct 2008 - 9:10
Mahal Gabil ! Bordurewr8


Mahal Gabil ! Lelem8e corridor était à présent à une petite distance derrière Hadhod Croix-de-Fer. Aucun Nains n'était mort pour le prendre, et cela était une bonne chose, mais le fait qu'un ou plusieurs individus Gobelins avaient pu s'enfuir en était une moins bonne.

Le Seigneur de la Moria, armé de Barazanthatûl, revint en tête des sept cent soixante-dix Nains restants, et il retrouva les membres de sa Maison: Oïn, Frehïn, Fréor, Dràr, Bahïn, Kofur... Murin, lui était reparti en avant avec les éclaireurs de la neuvième, comme prévu.

Outre les pas lourds des centaines de fils d'Aulë derrière lui, le fils de Trehod n'entendait aucun son alarmant, ni aucune manifestation des avant-coureur. Apparemment, la voie était libre. Tant mieux! Car atteindre le deuxième point stratégique nécessitait plus de marche et plus de temps que pour le premier.

Tous marchèrent pendant un bon moment dans les ombres crées par les torches des Nains, et le chemin n'était pas aisé, car il devenait plus inégal et caillouteux à mesure de l'avancée vers l'Ouest. Ils virent bientôt, sur les parois des murs à leur gauche et à leur droite, quelques veines d'argent, et, avec moins de parsimonie, la présence de minerais ferreux. Cela ne faisait aucun doute, les mineurs s'en donneraient à coeur-joie ici.

Mais ils ne purent s'attarder.

Bientôt, ils aperçurent une torche unique devant eux, et maints murmures se firent entendre dans leurs rangs. Mais Hahod ne s'alarma pas, il savait de quoi il s'agissait: à la lueur du feu s'entrevoyait le visage de Murin qui les attendaient avec les vingt-cinq éclaireurs l'accompagnant. Ils avaient enfin atteint le deuxième point: les anciennes mines, endroit très difficile à garder du fait de la multiplicité et de la complexité de ses galeries.

Visiblement, nulle résistance ne s'était montrée à cet endroit. Qu'étaient donc devenus les espions Gobelins fugitifs? Nul ne savait le dire. Sauf sans doute leurs semblables, qui venaient tout juste d'apprendre la nouvelle de l'avancée du peuple de Durin...

Mahal Gabil ! Oniiioa1



Mais Hadhod et Oïn III étaient à vingt mille lieues de le savoir. Pour l'instant, le Seigneur commanda à l'armée de passer ce nouveau lieu d'importance, tout en enjoignant à cinquante Nains, parmi les plus lestes et les moins lourdement armés, de rester ici pour défendre ces lieux en cas de contre-attaque. Avec eux resteraient justement Oïn, qui ma foi n'était pas en phase avec le reste, étant vieux et moins souple. Il ne pourrait certes crapahuter à quatre pattes dans tous les trous, mais peut-être pour cette raison il jugeait préférable de ne pas aller plus loin dans cette guerre...

Mahal Gabil ! Mahalgabil2zt1


Mahal Gabil ! Thrnlp2

Pour l'instant, rien d'imprévu ne s'était produit dans le corridor de la résistance. Le solide Thörn avait les bottes trempées, mais rien ne semblait entamer son moral, certainement pas quelques flaques d'eau. Rien... sauf peut-être l'attente et l'oisiveté. Quelques chants s'élevèrent parmi ses soldat, histoire de passer le temps.


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohrnar
Marchand Nain
Mohrnar

Nombre de messages : 36
Age : 31
Localisation : Khazad-Dûm

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 245 ans
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyLun 6 Oct 2008 - 13:18
Au milieu de l'armée marchant en bon ordre, Mohrnar avait trouvé une petite troupe de jeunes nains, inexpérimentés. Se melant au groupe, il commenca à repondre aux diverses questions.
-Eh bien sachez jeunes nains que j'ai mené de nombreuses batailles et guerroyez pendant trop d'année... La guerre est enivrante pour les jeunes, comme vous, mais vient un moment où elle est pesante...il soupira longuement... Si je dois vous donner un conseil, c'est de faire gaffe à votre tête! Le casques mes amis! Voila ce qui sauve un nain, sa caboche dure comme la pierre. Ceci en est la preuve.Et il pointa du doigt la longue cicatrice qui marquait son frontPrenez soin les uns des autres, il est douloureux de voir disparaitre ses amis... oui trop douloureux.
Sur ces mots, le nain quitta le petit groupe de jeunes, les laissant à leurs reflexions. Trop de souvenirs refaisaient surface. Il remonta toute la colonne des nains pour parvenir non loin du seigneur de la Moria. Il marcha ainsi pendant un bon bout de temps. Puis arrivant aux ancienne mines, deuxième point crucial dans le controle du royaume, il s'avanca vers son cousin, les gardes ayant appris à le connaitre.
-Ma foi, nous n'avancons pas trop mal, les gars ont un bon moral. Ce qui est inquietant c'est de ne pas voir ces puanteurs vertes. Redoutes-tu une embuscade?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khazadir
Lieutenant des Gardes de Khazad
Lieutenant des Gardes de Khazad
Khazadir

Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Dans la Moria
Rôle : Chef des Gardes de Khazad

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Moria
- -: 138 Ans
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyLun 6 Oct 2008 - 14:14
Khazadîr aida son homme à se remettre sur pied, et se placa tout de suite apres le Seigneur Hadhod, Derrière lui se trouvait les gardes Khazad les plus féroces, les terribles exterminateurs. Ils avaient passé le couloir et une trentaine de nains étaient chargé de le gardé. Mais l'embranchement lui était gardé par un membre de la Croix du Fer et cinquante nains, mais aucun gardes khazad, eux étaient réservé pour les secteurs plus chaud.

Alors que les hauts gradés étaient en tête, mais devant il y avait quelques membres de l'unité de reconnaissance. Ils arrivaient aux abords d'un deuxième embranchement, apres avoir passer les Mines. Ils étaient dans une grande salle, avec un couloir non visible pour le moment à l’extremité, de grandes colonnes rangées en allé parallèlement à l’alignement des couloirs, des crevasses dans le sol et dans le plafond du aux eboulement des galeries supérieurs et inférieurs…
Tout à coups un nain vacilla, un membre de la neuvième compagnie, plia un genoux mais se releva et arracha la flèche orque planté dans sa cuisse droite d’un coups sec.
Tout les gardes, les exterminateurs, firent un cercle autour de Hadhod et ses confrères de la Croix de Fer, Khazadîr faisait partit du cercle, en avant, Un deuxième cercle se dessina former pas la 9eme section mené par Murin, derrière le mur de haches et de bouclier, et commença à viser les zones d’ombres… L’armée se placait en formation de combat dans la salle, et Hadhod et son général braillaient des ordres.

Drarîn, ranger depuis des années aperçut une lueur dans l’obscurité, et vit briller plusieurs paires de yeux, il banda son arc et cria :
- Ils arrivent !!!
Son projectiles siffla dans les airs, et on entendit un bruit sourd, celui d’un corps en armure tombant sur les dalles de pierres résonné dans la salle…

La guerre avait commencé….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamtoliberty.skyblog.com
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyLun 6 Oct 2008 - 19:02
Mahal Gabil ! Bordurewr8


- Pas tellement... avait répondu Hadhod à son cousin Mohrnar. Du moins pas pour l'instant. La nouvelle de notre avancée n'est pas encore parvenue à leurs oreilles, semble-t-il, sans quoi nous entrendrions leurs habituels coups de tambours!

L'armée passa dans une salle assez vaste, sans pour autant dépasser en grandeur la salle du Trône ou d'autres pièces importantes du Royaume.

Mais de l'ombre des couloirs à l'extrémité des murs vint une volée de flèches empennées de noir. La première prit le chemin de la jambe d'un Nain, qu'il retira farouchement, semblant ignorer la douleur; mais de nombreux autres traits vinrent et plusieurs soldats de Hadhod tombèrent.

Il fallait répliquer au plus vite!

- Répliquez! Stoppez l'embuscade!

Car s'en était bien une. Visiblement, les Gobelins avaient perdu leur manie de jouer du tambour avant chaque attaque, et usaient à présent de ruses un peu plus efficace. L'effet de surprise avait été grand, mais pas autant que les vertes créatures ne l'auraient espéré: déjà la Croix-de-Fer avait été protégée par les gardes du Khazad, tandis que les archers menés par Murin répliquaient en tirant dans la direction approximative des yeux - plus au petit bonheur la chance qu'autre chose, il faut le dire, mais l'obscurité rendait tout jugement difficile.

Les tirs Orques faisaient de gros dégâts; même un ou deux garde du corps furent percés d'un projectile malgré leur armure. Mais la tâche n'était pas si ardue pour les viles créatures: tirer au hasard sur une armée de sept cent vingt ennemis donnaient une bonne marge de précision. Il fallait que cela cesse!

- Soldats... chargez! Il faut se frayer un chemin. Et continuez votre course lorsque nous aurons percé leurs rangs!

L'ordre était venu de Hadhod. Mais tous, qu'ils soient simples soldats, Khazad, Compagnns de la Croix-de-Fer, ou haut gradés, l'éxécutèrent. Et le Seigneur lui-même n'attendit pas de voir comment tournerait les combats pour aller au devant de ses troupes.

Ce fut un beau tumulte... les cris des Nains étaient effrayants, mais les Gobelins tinrent bon. Il fallait à tout prix se dépêtrer de cette situation et jouer doublement des jambes dans la suite de la traversée des mines. Barazanthatûl s'éleva dans les airs et retomba, fendant heaume et crâne dans un flots de sang noir et un cri abjecte.

* Combien ces maudits être répugnants devaient-ils être lorsque la guerre du Nord ne les avaient pas fait déserter la Moria? * pensa le fils de Trehod...

Beaucoup certes, mais les Naugrim n'étaient pas au bout de leurs surprises. Un hurlement énorme emplit l'air. Des pas lourds firent trembler le sol, ainsi que murs et colonnes. Une lourde massue sortit de l'ombre du couloir, et on put deviner une unique forme colossale...


Mahal Gabil ! Trolltj3


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalin Balrim
Seigneur Nain
Dalin Balrim

Nombre de messages : 24

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 101
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyLun 6 Oct 2008 - 21:10
Les Balrim s'était élancé à la suite du plus gros de l'armée. Très vite le Conseiller put enduir sa hache du sang noir des Gobelins. Munis d'arcs, cette vermine était pour la plupart des archers, il n'opposèrent aux haches naines qu'une résistance symbolique, car dès qu'un Nain s'approchait d'un de ces tireurs, le Gobelins ne tardait pas à s'écrouler, avec ou sans sa tête.

Mais quand le grondements des pas du Troll résonnèrent, Dalin et les siens s'était déjà enfoncé dans le début d'une galerie parrallèle à celle que suivrait l'armée, sans s'en rendre compte ils s'était séparés de l'armée durant la charge. Mais les Balrim était restaient ensemble. Dalin abatit sa hache sur l'un des derniers archers dans leurs secteur, autour de lui quelques uns de ces Nains firent de même, mettant un terme à toute présence ennemi autour d'eux.

Un coup de tonnerre secoua le sol, et l'air vibra. Sans doute le Troll venait d'abattre sa masse pour la première fois, et ce ne serait sans doute pas la dernière. Bien qu'ils soient séparés de la bataille par un mur plus qu'épais, il ne doutèrent pas un instant de la chose à faire. Alors que Dalin lui cherchait quelque chose à dire, à faire, son Maître d'Arme le secoua et chuchota.

"Dalin, nous pouvons passer par là."

D'un regard il désigna une petite brèche dans le mur par laquelle la lumière des torches filtrait. A une bonne centaine de mètre de leurs position actuelle, il contournerait ainsi les Gobelins et les prendrait en étault. Les Nains ont toujours aimé le Marteau et l'Enclume. Dalin se tournat vers ses guerriers.

"Nous allons les prendres à revers. Suivez-moi!"

Et Dalin Balrim s'élança dans la galerie déserte, et derrière lui les armures de ses quarantes compagnons résonèrent dans l'air lourd des anciennes mines. Dalin sourit, ils le suivaient, tous. Même en sachant que l'idée venait du vieux guerriers qu'était le mentor de Dalin. Lui faisaient t-ils confiance, où respectaient t-ils seulement son titre? Quand le Seigneur Balrim se retrouverait face à ce Troll, le doute ne serait plus permis.

Alors qu'il courait vers leur prochain combat, Dalin souffla au Maître d'arme:

"Merci Maître Dazhïd."

Un sourire passa sous la barbe du vieux guerrier, son élève avait encore besoin de soutien. Mais, il l'espèrait, un jour il ne lui serait plus d'aucune utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMar 7 Oct 2008 - 19:03
Mahal Gabil ! Bordurewr8


Mahal Gabil ! Lelem8a tactique la plus profitable aux Nains aurait sans doute été de se délivrer rapidement de cette embuscade, puis de presser le pas, voire de courir sur la distance qui les séparaient de la Porte Ouest. Car la ruse d'Arminas n'allait pas fonctionner si toutes les créatures de la Moria étaient alertés et déjà à leurs trousses. Ce serait certes difficile à accomplir, mais il le fallait...

Et après avoir donné les ordres Hadhod allait s'apprêter à augmenter la cadence de ses pas, tout comme le reste de l'armée. Mais un terrible grondement mit fin à son espoir: un Troll des cavernes! Plus aucun moyen de fuir et de percer les rangs en laissant indemne un être à la force et à la carrure colossales leur bouchant le passage.

- Par Aulë... murmura le fils de Trehod.

L'apparition du monstre l'avait laissé pantois: c'était un couac dans sa stratégie, une épine dans son pied... Mais il se ressaisit vite. Il regarda autour de lui. Où étaient donc passé toute cette nichée de Balrim? Il vit une ouverture sur sa gauche; alors il comprit. La manoeuvre du Conseiller et des siens serait plus qu'utile. Se révélaient-ils être des guerriers?

Hadhod vit alors les membres de la Croix-de-Fer... Les jumeaux Frehïn et Fréor combattaient toujours les êtres verts avec leurs haches jumelles, tandis que Bahïn supervisait le combat, portant la bannière seigneuriale. Dràr achevait, de son épée, son unique arme d'attaque, le dernier Gobelin qui lui faisait face. Son bouclier rond avait perdu sa couleur d'origine, étant passée du bleu foncé au noir.

- Dràr!

Ce dernier se retourna à l'appel de son seigneur, tandis que Hadhod lui-même était en train de tourner son regard vers le Troll et les dégâts que sa massue causait...

- C'est pour toi...

Dràr aquiessa d'un signe de tête et leva sa courte épée en direction du Troll, puis, plaçant son boulier en protection contre son corps, partit au pas de charge.


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorik Le Disparu
Citoyen
Thorik Le Disparu

Nombre de messages : 16

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMer 8 Oct 2008 - 16:04
Il y avait bien longtemps que je ne m'étais pas battu et dans mes souvenirs j'y prenais beaucoup de plaisir. Mais là j'abattais ma hache sans en tirer une once de joie. Combattre m'était devenu morne, sans intérêt personnel. Néanmoins, quelqu'un me dirai de quitter le combat que je refuserai. C'était pour moi un devoir que de me battre pour mon roi, ma terre et mon peuple. Depuis la mise en marche de l'armée, je m'étais mis légèrement en retrait du roi. Avant la guerre et après la guerre, je devais le servir de conseiller voir même de stratège puisque ce n'est que l'art du conseil de guerre. Toutefois, durant la guerre, je ne lui donnai pas le moindre conseil, il était bien entouré, savait ce qu'il faisait et j'avais déjà validé sa stratégie.

Il m'était bizarre de penser cela mais je ressentais un certain plaisir à voir l'embuscade des gobelins. Pour une fois ils avaient fait montre d'une certaine intelligence qu'il n'était pas courant de voir chez eux, ces créatures attaquant massivement sans plan quelconque et fuyant très rapidement habituellement. Leur résistance n'avait pas changé par contre et ils comptaient toujours autant sur le nombre pour vaincre, en plus du plan cette fois-ci.

Voir arriver le troll ne déclencha pas la moindre réaction chez moi et je me désintéressai rapidement de lui, pensant qu'il y avait des nains qui étaient chargés de ça. Je continuais donc à massacrer les gobelins qui m'entouraient. L'un d'entre eux se révéla plus embêtant et réussi à me faire reculer. Je réussi enfin à couper sa lance et fonçai sur lui avant qu'il ne m'échappe pour lui enfoncer la lame aiguisée de ma hache dans le poitrail. Son sang noir me gicla largement dessus et j'en reçu dans les yeux. Comble de la malchance, deux gobelins s'en aperçurent et tandis que je m'essuyais les yeux ils me firent tomber à la renverse et l'un des deux me planta sa lance dans les côtes. Mon armure arrêta le principal. Je saisis sa lance, la retira sèchement de mon corps et lui retirant des mains et la lui renvoya. Le deuxième m'attaqua mais j'eus le temps de ramasser ma hache et de contrer son coup. Il se retrouva déséquilibrer sur le côté et une hache lui fendit le crâne en deux. Son assaillant m'aida à me relever avant de repartir batailler. Je crachai le sang de ma bouche. Je regardai autour de moi et vis que rien n'avait changé. Les nains et les gobelins étaient toujours aux prises les uns avec les autres et le troll tenait toujours sur ses deux pattes. Je soufflai généreusement et me relança dans la mêlée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
Forlong

Nombre de messages : 3024
Age : 27
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMer 8 Oct 2008 - 16:52
Mahal Gabil ! Fondna11

-FEEU!

La voix puissante du caporal Chivay se fit entendre malgre le boucan enorme du combat.
Une vingtaine de fleches et de carreaux vola dans la direction des gobelins, en ravageant plusieurs. Les armures des gobelins etaient mal forgees, et ne pouvaient arreter les projectiles. Avec un cri de joie, les gardes du Khazad se mirent a recharger.

Cependant Zoltan Chivay ne tira pas. Il voulait pas gaspiller un carreau de son enorme arbalette pour un simple gobelin. A la place, il se tourna vers la bete geante qui ravageait les nains avec sa puissante massue.
Il entendit Hadhod Croix de Fer ordonner a un de ses guerriers de se charger du troll.
Un large sourire s'afficha sur les levres du caporal. Ca fera aucun mal de simplifier un peu la tache a Drar...

Il visa...
le carreau partit avec une puissance incroyable, et vint se planter dans l'oeil du troll de caverne. La bete, a moitie aveuglee, enragee par la douleur, se mit a distribuer des coups chaotiques dans toutes les directions.
Le caporal soupira, etonne. Seul un troll pouvait survivre une blessure pareille...Que Drar en finisse avec le troll, le caporal avait ses guerriers a diriger.

Zoltan rechargea son arbalette geante avec un puissant mouvement de ses bras muscles. Recharger une arme de cette taille serait impossible pour meme le plus fort des hommes, mais la force des nains etait legendaire...

Le gobelin qui eut la malchance d'etre choisi comme cible par l'arbaletrier fut projette en arriere par la force du coup.

Zoltan sourit, et prit un prochain carreau en main. Il aimait bien ce genre de batailles...

Il dit a ses hommes:

-Visez bien, les gars! Je paye une tournee de biere d'Erebor apres la bataille!

Avec un rire puissant, il continuait a tirer sur les gobelins...


Mahal Gabil ! Signtest11_1

Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMer 8 Oct 2008 - 18:34
Mahal Gabil ! Bordurewr8



Mahal Gabil ! Lelem8a courte épée de Dràr avait sans doute un avantage: de toutes les armes de corps-à-corps des Nains, c'était sans aucun doute la plus légère, et la plus facile à manier. Cela n'était pas négligeablke, surtout lorsque l'adversaire n'était autre qu'un Troll...

Pendant sa charge, Dràr ne se couciait plus d'aucun Gobelin insignifiant: ses yeux étaient tournés vers le Troll, son esprit aussi; et de sa bouche sortit un puissant cri de guerre:

- Felek Khuzd! Khuzd ai mênu!

"Lame du Nain! Le Nain est sur toi!"
Nombreux étaient ceux qui connaissaient ces paroles, quoique légèrement transformées. Car le valeureux compagnon de Hadhod ne portait point de burk, de hache.

Et se fut en effet une simple lame rectiligne que le Troll à moitié aveugle et entièrement pris de folie sentit pénétrer dans sa gorge, la partie de son corps la plus vulnérable, la peau étant moins épaisse. Dràr avait su éviter la grande masse frappant au hasard et dessinant de grand ronds dans l'air, et avait accompli un bond respectable pour atteindre son but: et il l'avait atteint.

Dieu sait ce qui serait arrivé sans la dextérité de Zoltan... Nul ne le saurait jamais, pas même Hadhod...

- En avant, gens de la pierre!

Débarassés du Troll qui gisait à présent au sol dans une flaque visqueuse de sang noir, les Naugrim devaient se mettre au pas de course. C'est ce qu'ils firent, tout en massacrant les Gobelins leur barrant la route. Les Balrim avaient été fort utiles dans cette manoeuvre, car les lignes Orques furent rapidement percées. Normalement, Dalin et les siens allaient être rejoints par le reste de l'armée à l'intérieur du sombre coilir de sortie, si tout se passait bien.

Tout en courant, le fils de Trehod devina la précense de Thorik à ses côtés, malgré l'obscurité.

- Êtes-vous blessé, conseiller? Le troisième point n'est plus très éloigné. Je vous autorise à rester avec ceux qui le défendrons, si vos blessures vont empêchent toute poursuite de la marche.

La réponse du sage ne vint pas tout de suite: de furieux coups de tambours dans les profondeurs au Nord la devancèrent. Hadhod commençait à se faire du souci:

- Forcez l'allure !!!

Comme le Seigneur de Khazad-dûm l'avait prédit, ils arrivèrent à un nouveau point crucial: celui qu'on nommait le Grand Logis.

Soixante Nains furent laissés en ce lieu: des guerriers qu'on pourrait qualifier d'ordinaires, les Khazad étant réservés pour le prochain, le plus chaud: le Croisement des trois portes. Frehïn restait avec eux,, s'occupant de les positionner dans cette très vaste salle...

Mahal Gabil ! Frehnbt6


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorik Le Disparu
Citoyen
Thorik Le Disparu

Nombre de messages : 16

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyVen 10 Oct 2008 - 17:17
Je courrais près de mon seigneur quand il me demanda si j'étais blessé. Je lui répondit rapidement :

"Ce n'est qu'une blessure superficielle, ce n'est pas un gobelin qui viendra à bout de moi !"

Puis j'ajoutai à propos de sa dernière phrase :

"Désolé mais vous ne vous débarrasserez pas de moi pour si peu."

Je souriais bien qu'il ne pouvait le voir. Mon seigneur avait l'air en pleine forme et cela me ravissait. Il faut dire qu'il avait une bonne garde avec lui. Courir... Voilà bien longtemps que je ne l'avais pas fait. Je n'avais jamais vraiment aimé ça. Mon maître demanda de forcer l'allure et j'accélérais donc ma course pour pouvoir le suivre.

Nous arrivâmes au Grand Logis, magnifique et vaste salle emplie de colonnes plus majestueuses les unes que les autres. Seigneur Hadhod y laissa soixante nains sous le commandement de Frehïn. A présent, nous devions nous rendre au Croisement des Trois Portes. Nous reprîmes la même allure sans nous offrir de pause. Notre victoire se jouait sur le temps, d'autant plus que les gobelins savaient à présent que nous étions présents et ils ne tarderaient pas à venir nous cueillir.

J'avais bien vieilli. La course m'épuisai, plus que le combat précédent. Ma blessure suintait et me picotait mais cela ne me dérangeait pas. J'avais dû passer trop de temps à la bibliothèque et pas assez sur les champs de bataille ou même à l'entraînement. C'est ainsi que je commençais à me laisser distancer par mon seigneur. J'accélérai le pas puis ralentit de plus belle. Néanmoins ma volonté suffisait à me redonner de l'énergie et je stabilisai ma cadence, mais je ne voyais plus le seigneur Hadhod bien malgré moi. J'essayai donc d'augmenter mon rythme de foulée mais en vain. J'abandonnai et suivis mon maître d'où j'étais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyVen 10 Oct 2008 - 18:26
Mahal Gabil ! Bordurewr8

Mahal Gabil ! Lelem8e Maître des runes semblait en état de continuer la marche, voilà qui était bien. Sa réponse avait grandement soulagé Hadhod, et il avait même sourit à la dernière phrase de Thorik...

- Vous êtes fidèle et courageux, et il aurait été certes triste de vous laisser après cette petite embuscade de rien du tout.


La remarque du fils de Trehod n'était pas non plus dénuée d'humour, car l'attaque des Gobelins avait été, en vérité, tout sauf insignifiante.

Frehïn et les soixante nains sous sa direction restèrent au Grand Logis, tandis que l'armée continuait sa route... Et vers quel lieu alors? Sans doute le plus stratégique de toute l'étendue des mines: les Trois Portes. Les tambours de la gent Gobeline continuaient toujours de gronder dans les galeries reculées, faisant se hâter les Nains et les faisant surpasser leur fatigue.

Il y avait, en effet, bien des heures que la traversée avait débuté, mais la vitesse était en cet instant plus que nécessaire... Ils arriveraient au croisement par l'arche de gauche, celle qui correspondait au chemin descendant. Tant mieux, cela faciliterait la progression, et permettrait peut-être d'atteindre le Quatrième Point avant ces maudites créatures vertes. Dans le cas contraire, la reconquête du croisement des trois passages serait ardue.

Le chemin qui menait au but, même s'il descendait, formait maints virages et serpentait dans les mines comme un dragon lovant son long corps. Le trajet à parcourir s'en trouvait ainsi multipliée par rapport à la distance à vol d'oiseau - en admettant qu'un oiseau puisse traverser les parois rocheuses.

Pendant l'avancée, ce fut un Hadhod essoufflé qui s'adressa à Thorik:

- Conseiller... possédez-vous... une carte? Car passé le Croisement... des trois portes... le savoir topographique... des Nains d'aujourd'hui... se perd. Du temps de Durin septième du nom... tout le Khazad-dûm était connu... et libre... mais à présent...

Il n'acheva pas sa phrase, le reste se comprenait tout seul: la partie Ouest de la Moria n'était guère usitée, et l'idée de la carte était sortie de la tête du Seigneur avant le départ. Il avait eu d'autres choses à quoi penser...


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorik Le Disparu
Citoyen
Thorik Le Disparu

Nombre de messages : 16

~ GRIMOIRE ~
- -:
- -:
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyVen 10 Oct 2008 - 18:59
*Une large et sombre arche donnant sur trois passages, tous menant dans la même direction générale, vers l'est. Mais celui de gauche plongeait, tandis que celui de droite montait et que celui du milieu paraissait continuer, uni et horizontal, mais très étroit.*

Je me récitais une brève description que j'avais lue dans un manuscrit il n'y avait pas si longtemps du Croisement des trois portes. Penser à autre chose que courir était la seule chose à laquelle j'aspirai. Ainsi je pouvais suivre le rythme naturellement, mon corps réagissant par lui-même.

*Les Portes de Durin, Seigneur de la Moria. Parlez, ami, et entrez. Et en dessous est inscrit en petits et faibles caractères: Moi, Narvi, je les ai faites. Celebrimbor de Houssaye a gravé ces signes. Paroles de Gandalf le Gris lors de l'arrivée de la Communauté de l'Anneau à la Porte Ouest.*

La Porte Ouest était notre objectif final mais tout ce que nous faisions avant avait autant d'importance. Je continuais ainsi à me rappeler des passages de mes diverses lectures quand j'entendis la voix de mon seigneur un peu plus loin à l'avant. Ces paroles m'étaient adressées alors même que je ne le voyais pas. Je me précipitai en avant et le fis répéter car sa voix saccadée par son essoufflement et le bruit des pas des nains m'avaient cacher une bonne partie du message. La seconde fois fut la bonne. Une carte...

*Hum... Ma vieille carte devrait faire l'affaire.*


Je récupérai dans ma chemise ma carte du royaume. Heureusement que je possédais toujours ma carte sur moi. C'était une habitude que j'avais acquise à l'époque où j'étais soldat car le nain qui commandait ma compagnie nous disait qu'il fallait toujours avoir une carte sur soi car cela évitait de se perdre. J'ajoutai à l'adresse de mon seigneur en lui tendant la carte :

"Elle est vieille... et usée... mais toujours lisible... Quand vous... n'en aurez plus l'utilité... si jamais cela arrive... vous aurez... je l'espère... la bonté... de me la rendre car... elle m'est chère..."

Et je la lui laissais. Il est vrai qu'au vu du nombre d'années où elle me suivait partout, je m'étais attaché à elle. Je conseillerai à mon seigneur à la fin de cette guerre d'avoir sa propre carte. D'ailleurs, je lui en fournirai sûrement une. Puis je me laissais emporter par le fil de mes pensées dont le courant était fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptySam 11 Oct 2008 - 9:21
- Dès que j'aurais la possibilité... d'en avoir une nouvelle... je vous rendrai la vôtre. Hélas... j'avais d'autres choses en tête... avant notre départ... Mais il se peut que nous n'en ayons... plus guère besoin... dès que nous aurons... atteint la Porte de l'Ouest.

Hadhod avait apprécié le geste de son maître des runes, et il avait bien l'intention de ne pas trahir sa confiance et de prendre soin de cette carte, tout Seigneur de la Moria qu'il était. Dans sa course, il n'eut guère le temps de contempler les dessins, mais il put voir, à la lumière des torches devant lui, que la papier était quelque peu jauni. Il la cacha vivement sous sa tunique brune, n'en ayant besoin que lors de la prochaine halte.

Les tunnels tortueux descendaient en pente de plus en plus raide, si bien qu'il était parfois difficile et surtout dangereux de trop s'emballer. Une trâître marche pouvait se révéler fort désastreuse et entraîner plusieurs chutes suuccessives. La marche forcée s'en vit ralentie pendant quelques temps, jusqu'à ce que la pente redevienne plus raisonnable. Hadhod savait à présent qu'ils n'étaient plus très loin...

Ils passèrent sous un grande arche, et purent voir, sur leur droite, deux autres ouvertures semblable. Celle à côté d'eux semblait venir de la même direction qu'eux, mais par un chemin horizontal et sans dénivellation. Le plus éloigné descendait.

Hadhod avait pris la tête, et il ordonna une halte.

Bron, bronn. On entendait encore et toujours les tambours.

Malgré cette menace pressante, le Seigneur de la Moria s'assit sur une pierre sur l'espace plat du Croisement des Trois Portes, lequel était d'ailleurs trop étroit pour permettre à six-cent soixante Nains de s'y tenir: le reste, la queue de l'armée, demeurait bloquée dans le corridor descendant. Ce n'était certes pas la meilleure position, mais le Seigneur de la Moria se devait de réfléchir et de ne pas faire d'erreur. Il appela ses principaux capitaines et conseillers et déplia la carte de Thorik...

Bronn, bronn... Cela n'annonçait rien de bon, mais ils devaient encore être assez loin.


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyLun 13 Oct 2008 - 19:08
Mahal Gabil ! Bordurewr8



Mahal Gabil ! Lehni8adhod plongea son regard dans le rectangle de vieux papier que lui avait donné Thorik le Sage. Cette carte lui serait fort utile pour la suite du voyage et les décisions à prendre au sujet de la conduite à tenir. Les traits étaient encore bien lisibles, preuve que l'ouvrage était de bonne qualité malgré les années d'utilisation...

A l'Ouest du Croisement des Trois Portes, une voix semblait descendre vers le Sud avant d'obliquer de nouveau sa course en direction de la Porte occidentale. En suivant cette route, à de nombreux milles d'ici, le dessin paraissait représenter une salle assez importante de par son étendue, mais ayant une étrange forme: à son extrémité Nord, les murs semblaient former une sorte de pointe, si bien que la ve de dessus donnait plutôt une forme de poire ou de fer de lance biscornu qu'une véritable salle carrée, aux murs droits et rectilignes.

* Ca peut faire un bon point stratégique... * pensa le fils de Trehod et de Dris...

Encore à gauche sur la feuille, deux gros ronds moins jaunis que le reste intriguaient Hadhod. Qu'était-ce donc? Il en convint que ce devait être un lieu particulier et suseptible d'avoir son importance, également...

- Messieurs, nous repartons!

Ils repartirent donc... mais le Croisement ne fut certes pas laissé sans défense. Vu son importance, la section huit des gardes du Khazad resterait ici, appuyée par une cinquantaine d'arbalétriers et d'archers. Ceux-ci resteraient postés dans les salles de garde de part et d'autre, décochant des dizaines de projectiles lorsque l'ennemi arriverait... Les tueurs de Trolls pourraient alors entrer en actions et faire leur bouleau.

Et ce serait Bahïn en personne qui les commanderait. C'était plus que jamais une déchirure pour Hadhod, mais il le fallait bien:

- Au revoir, Général, et Aulë fasse que nous nous retrouvions à l'heure de la victoire.

Bahïn ne dit rien, mais son regard signifiait beaucoup. Tous avait le coeur lourd, sachant que par l'une des portes arriverait sans doute l'armée Gobeline. Mais le Seigneur ne pouvait se permettre de laisser plus de troupes ici: d'une part, l'objectif était avant tout la Porte Ouest, d'autre part, le terrain ne le permettait point.

Cinq cent quatre vingt-cinq Nains repartirent, soixantes-quinze environ restèrent.

Bronn... bronn... boum boum... bronn... boum bronn.

Bahïn avait l'oreille à l'affut. Ca se rapprochait, ça se précisait!

Mahal Gabil ! Bahnzn0


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptySam 18 Oct 2008 - 8:54
Mahal Gabil ! Bordurewr8

Mahal Gabil ! Lelem8ongtemps encore marchèrent-ils dans les ténèbres environnantes, éclairés seulement par les torches dont ils disposaient et dont les flammes vacillaient durant la course précipitée. Ils parcoururent des voies depuis longtemps oubliées, sauf par les cartes et les plus sages, et depuis longtemps inexplorées par les Nains, hormis les plus vieux...

Car les gens de Hadhod avaient depuis longtemps quitté les salles qu'ils connaissaient: la salle du Trône était loin à l'Est, où se trouvait à présent encore le haut Roi Krohr, et ils avaient même dépassé les Trois Portes. Au-delà, c'était l'inconnu et la crainte. Il fut heureux, en un sens, que cette gigantesque guerre se prépare dans le Nord, car sans cela les troupes du Seigneur auraient été assaillies d'être verts.

Mais qu'arriverait-il lorsque la Bataille éclaterait là-haut et que les Gobelins regagneraient leurs mines? Quelle serait leur réaction au moment où ils verraient une bande de Nains contrôler chaque point stratégique des galeries, et quelles seraient alors les chances des Naugrim face à ce courroux et au poids du nombre. Il leur fallait du renfort... du renfort venant d'une autre contrée Naine, c'était évident. Mais cela était une autre affaire, une affaire dans laquelle Hadhod ne pouvait plus rien. Cette affaire-là ne tenait qu'à un fil, et le dernier des Compagnons de la Croix-de-Fer devrait prouver sa valeur pour saisir l'opportunité.

L'armée arriva maintenant au Cinquième point... L'Ouest approchait, l'espoir était permis, mais les tambours donnaient toujours de leur Bronn... Bronn...

- Dràr et cinquante de nos gens les plus agiles et les plus jeunes resteront en ce lieu! ordonna Hadhod.

Il était peut-être malhaureux de laisser un si grand guerrier à l'arrière, mais si les Gobelins arrivaient à passer Bahïn et les siens au Croisement des Trois Portes, où à trouver un moyen de les contourner, il fallait un grand guerrier et de lestes soldats pour défendre ce lieu que d'aucauns nommaient l'Eau. Un cours d'eau souterrain venait ici emplir une grande salle jusqu'aux genoux, et tout mouvement au combat en serait plus difficile.

Ils étaient cinq cent trente-cinq à repartirent pour la suite de leur aventure.

Mahal Gabil ! Mahalgabil2zt1

Mahal Gabil ! Bahnzn0

Bronn...

Bahïn, au Croisement des Trois Arches, avait fait se placer vingt-cinq archers et arbalétriers Nain derrière le mur éboulé d'une ancienne salle de garde, à droite, tandis que le même nombre s'était posté à gauche, dans la salle qui jadis servit de logis pour la nuit à la communauté.

Bronn bronn...

La général avait saisi sa hache et portait bien haut la bannière Seigneuriale, tandis que la huitième compagnie des Khazad se préparait à une ultime résistance, à ses côtés.

Bronn. Bronn... bronn...

Les tambours étaient tout prêts; leurs battements faisaient même vibrer le sol. Soudain, un Gobelin arriva, montant de la voie à gauche et passant le seuil. Trois flèches et un carreau vinrent se planter dans sa gorge et son torse, et il s'écroula, mort.

- Ils arrivent! hurla Bahïn. Préparez-vous, Nains. Pour la mort et la gloire!


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptyMer 22 Oct 2008 - 17:43
Mahal Gabil ! Lelem8a route n'était à présent presque plus digne de ce nom: c'était plutôt une multitude des passages et de corridors s'entrecroisant comme mille serpents que l'armée Naine dut traverser après avoir quitté l'Eau. La rapidité n'était pas de mise sur ces sentiers difficiles et tortueux, pierreux, d'autant plus que l'ensemble formait un vrai labyrinthe.

Mais les marches sous terre font moins perdre la tête à un Nain qu'à toute autre créature vivant en ce monde, et à force de perséverrence et de temps, ainsi qu'avec l'aide précieuse de Murin, la totalité des gens de Durin réussit à passer cette difficulté. Quelques trois heures avaient été nécessaires, mais un court repos les attendait...

Le sixième point stratégique se trouvait juste à la sortie des dédales, où plutôt étaient-ce deux points condensés en un: car il s'agissait de deux salles, dont chacune possédait un puits reliant les niveaux inférieurs. Un endroit fort dangereux lui aussi. Fréor - le frère jumeau de Frehïn - et trente-cinq Nains restèrent dans celle du Sud, tandis que trente-cinq autres demeurèrent au Nord.

Quatre cent soixante Nains repartirent après s'être assis quelques minutes.

Mahal Gabil ! Mahalgabil2zt1


Mahal Gabil ! Bahnzn0

Du côté de Bahïn, l'heure était à la bataille et au courage. Une meute de Gobelins fit irruption sur l'étroite corniche, aussitôt prise pour cible par les archers et les arbalétriers Nains dissimulés de part et d'autre du passage. Pour l'instant, Bahïn et les gardes du Khazad n'avaient pas eu besoin de lever la hache, se contentant d'observer les créatures hideuses s'écrouler, transpercées. Mais les réserves de projectiles s'épuisaient peu à peu, et les ennemis parvenaient de plus en plus près du Général avant de ressentir la morsure d'un flèche ou d'un carreau.

Combien de temps pourrait-on encore éviter le combat rapproché? Tout était une histoire de minutes, voire de secondes...


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
Hadhod

Nombre de messages : 3181
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! EmptySam 25 Oct 2008 - 9:28
Mahal Gabil ! Lehni8adhod et Murin allaient en tête, suivis de prêt par Kofur, les trois derniers compagnons de la Croix-de-Fer encore réunis. La route devenait un peu plus praticable à mesure que les Nains approchaient de la porte Ouest, mais elle avait recommencé de descendre: ils étaient encore bien plus haut que le lac au demeurait jadis le Guetteur de l'Eau.

La première partie de la campagne s'était déroulée sans grande anicroche, mis à part cette embuscade soudaine des Gobelins et du Troll, juste après avoir passé les anciennes mines. Les Nains contrôlaient fragilement un mince réseau de galerie qui permattait de rallier la porte de l'Ouest à celle de l'Est, comme prévu dans le plan fomenté par Arminas et Hadhod. Mais pourraient-ils tenir une si grande étendue jusqu'à ce qu'arrive les débris de l'armée unifiée? Rien n'était moins sûr... Mais cela était nécessaire pour récupérer ce dont Hadhod ne souhaitait pas parler, sauf à ses plus proches conseillers, l'antique artéfact des Naugrim du passé.

La stratégie ne tenait plus qu'à un fil: si un point critique se rompait, l'armée serait coupée du Royaume de Khazad-dûm. Risqué, téméraire, mais pas déraisonné toutefois. On entendait plus les tambours des Gobelins... étrange. C'était mauvais signe, l'attaque avait dû commencer.

La grande armée passa le septième et dernier point gardé: une grande barricade faite de divers objets disparates: tonneaux, corps, débris de bois. Tout et n'importe quoi, du vrai travail de Gobelins, très utile toutefois à ces créatures pour garder l'entrée contre tout allié des Nains. Mais la grande barrière était depuis longtemps abandonnée; seule une haute échelle permettait d'atteindre la cime, et une autre de redescendre de l'autre côté, à moins de vouloir tenter l'hasardeuse escalade de l'énorme tas. Il fallut un grand moment pour faire passer les quatre-cent trente Nains qui poursuivraient. Murin et trente lanceurs de haches resteraient ici et pourraient tenir longtemps cette fortifications contre toute horde venue de l'Ouest ou de l'Est.

Les autres continuèrent lorsque tous furent passés. La porte n'était plus éloignée à présent, mais sans doutte gardée par force Gobelins. Tout reposait à présent sur l'Elfe Arminas.


Mahal Gabil ! 224464Thesignature

The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mahal Gabil ! Empty
Mahal Gabil ! Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mahal Gabil !
» [Jour 2] Le Taj Mahal
» L'ATELIER DE L'ARCHITECTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Nains :: La Moria-
Sauter vers: