Les alentours de la ville...

Aller en bas 
Menghil
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Toulouse
Rôle : Rien

~ GRIMOIRE ~
- -: Avari
- -: tout debut du premier age
- -:

Sam 18 Oct 2008 - 22:58
Menghil attrapa le nain par sa ceinture et le mit sur le cheval.

-Allez, rattrapons le avant qu'il ne nous mette trop d'avance.

Sur ce le cheval s'élança au galop sur les traces laissez par la troupes qui ne les devançaient que de quelques centaines de mètres. Quand il furent revenu sur eux, Harakan discutait avec l'homme qu'il avait nommé tout à l’heure "Zahdin". Les autres riaient entres eux alors que Menghil les observaient. Il s'éloigner de plus en plus de la cité vers le Nord.

Après plusieurs heures de galop intensif, le cheval de Menghil commençait à fatigué. Il s'approcha de Harakan et lui demanda:

-Pourrai ton s'arrêtaient quelques minutes pour que mon cheval se repose, il ne tiendra plus longtemps à ce rythme.

Harakan lui répondit que moins ils s'arrêteraient plus vite la mission sera régler. Menghil insista et réussi à le convaincre tant bien que mal.

Menghil s'assit aux cotés de Harakan qui était seul un peu à l'écart des autres.

-Alors, maintenant on peut savoir où on vas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Mar 21 Oct 2008 - 17:42
L'expression qui s'etait affichee sur le visage de Harakan ferait palir le plus courageux des hommes. Il cracha presque:

-Toi! Tu te crois malin, longues oreilles?! Si j'ai admis la pause c'est parce qu'on aura besoin de chevaux en pleine forme, pas parce que je te trouve malin. T'oses me demander ou on va?! Je te le dirai quand j'aurai envie de te le dire ou je te le dirai pas du tout! Compris?! Encore une remarque de ce type, et je te laisse ligote sans eau ni nourriture dans les plaines, compris!?

Il regarda Menghil avec une sorte de moquerie malicieuse dans les yeux, attendant une quelconque reaction de sa part.
Qu'allait faire l'elfe noir? Reagir aux paroles du sergeant, et risquer sa vie? Ou l'ignorer et subir l'humiliation?

Tout autour, les mercenaires preparaient leurs chevaux pour la route. Mais Harakan ignorait tout ce qui se passait autour de lui, regardant toujours Menghil. Une de ses mains etait posee d'une facon relaxee sur le pommeau de son epee. Une epee qui pouvait etre tiree avec une rapidite dangereuse...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menghil
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Toulouse
Rôle : Rien

~ GRIMOIRE ~
- -: Avari
- -: tout debut du premier age
- -:

Jeu 23 Oct 2008 - 12:04
Menghil qui se leva à son tours se leva et parti vers son cheval. Il le prépara pour le départ qui s’annonçait. Nogrod toujours assis sur le cheval lui demanda si il savait enfin où on aller.

-Non, et a mon avis ne vas pas demander a cette brute qui nous sert de chef, il te planterais son épée dans le ventre. lui répondit Menghil.

Soudain, la voie de Harakan se fit entendre :

-Allez, en avant !

Et le groupe partit de plus en plus loin de la ville toujours vers le nord, a travers les plaines. Il était a peu près midi quand deux cavaliers apparurent sur la gauche du groupe et Harakan se décala pour les rejoindre. Après plusieurs minutes de discussion, ils revinrent tous les trois :

-Les gars, je vous présente Angbor et Cirion ; les deux sont d’ancien soldats de Minas-Tirith. Grâce à eux, notre mission sera plus facile que prévus, ils ont préparer le terrain.

Sur ce, ils reprirent la route tous ensemble avec les deux compagnons les suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Lun 27 Oct 2008 - 21:14
Les cavaliers continuerent leur route pendant quelques heures encore, et le soleil etait deja bas, lorsque Harakan donna enfin l'ordre de s'arreter.
Au loin, les membres de l'expedition pouvaient voir quelques arbres et un lac au milieu des steppes, ainsi qu'une grande maison blanche.
Harakan descendit de son cheval noir, et dit a ses compagnons:

-Voici notre cible. Cet oasis appartient a un marchand riche, qui croit que ses gardes et les murs solides de son habitation le protegent de tout danger. On va corriger ca... Nous attaquerons pendant la nuit, dans plusieurs heures, lorsque tout le monde sera endormi. Des questions?!

Le sergeant regarda autour de lui d'un oeil dangereux, attendant des remarques de la part de ses hommes. Ou elfes noirs. Ou nains...



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menghil
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Toulouse
Rôle : Rien

~ GRIMOIRE ~
- -: Avari
- -: tout debut du premier age
- -:

Sam 1 Nov 2008 - 9:28
Menghil vit que Harakan le regardait. Apparemment, la brute attendait avec impatience que Menghil osa encore une fois le défier. Menghil allait parler mais la vision de Harakan avec son épée le rafraîchit et en fin de compte, il se tut.

Harakan, qui avait un petit sourire aux lèvres, s’assit en regardant Menghil et Nogrod d’un regard qui en circonstances et sur des personnes normales leur aurait glacé le sang. Le camp s’agita pendant quelques heures puis se fut le calme avant la tempête, plus un bruit, a part ceux de la villa, ne se faisait entendre.

Après plusieurs heures de ce pesant silence, Harakan se leva et donna l’ordre à deux hommes de faire le tour de la villa pour savoir si des gardes patrouillaient dehors et sur les remparts.

Quelques minutes plus tard, ils revinrent annonçant que deux gardes la porte de derrière et que les rempart était empli de soldats surarmés, ils avaient sûrement étaient prévenu de leur arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menghil
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Toulouse
Rôle : Rien

~ GRIMOIRE ~
- -: Avari
- -: tout debut du premier age
- -:

Ven 7 Nov 2008 - 22:14
Après seulement quelques minutes de préparatifs, la troupe fut prête à en découdre, enfin c’est ce que penser Menghil vu l’arsenal impressionnant dont ils disposait, arbalètes, lances, boucliers et quelques haches à deux mains. Lorsque Harakan lui demanda de rester en arrière pour l’instant avec Nogrod et deus autres hommes.

C’est deux hommes était, contrairement aux autres, armés seulement d’épées, comme Menghil qui ne les avait pas prit. Nogrod quant à lui était armé d’une hache à deux mains, forgée il y a plus d’un siècle dans les mines de la Moria, sous la montagne.

Alors que Harakan allez lancer l’assaut, Menghil lui demanda :

-Maintenant on peut connaître notre mission ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Dim 16 Nov 2008 - 23:00
Harakan le devisagea d'un oeil mauvais, puis dit:

-Restez ici, et gardez les chevaux.

C'etait clairement une moquerie de la part de Harakan, il donnait a Nogrod et a Menghil une mission digne d'un simple paysan, et non de deux guerriers experimentes. Mais ils n'avaient pas le choix...Harakan faisait la loi dans ce groupe.

Bientot le groupe d'assaut partit dans la direction de l'oasis, et les 4 hommes furent laisses derriere, entoures des chevaux.
Des minutes passerent...les plaines etaient plongees dans le noir et dans le silence, derange seulement par les hemissements des chevaux.

Soudain...

Un bruit infernal se fit entendre du cote de l'oasis, des cris, des gemissements, le son du fer frappant contre du fer. Les lumieres des torches dansaient dans la nuit.
Bientot, des silhouettes apparurent devant les yeux de Nogrod et de Menghil, des hommes qui couraient dans leur direction. Les mercenaires purent reconnaitre leurs compagnons. Ils etaient poursuivis par des hommes armes. Apparemment les hommes de l'oasis s'attendaient a une attaque.

Un cri enrage dechira la nuit, c'etait la voix de Harakan:

-C'etait un piege! Combattez bande des rats! Je tue moi meme le premier qui fuit!

Le sergeant enorme combattait avec son arme etrange, ravageant les ennemis. Mais il succomba lorsque trois carreaux d'arbalettes percerent son torse, et s'ecroula par terre, mort.

Menghil et Nogrod se retrouverent devant un choix difficile...les hommes de l'oasis etaient superieurs en nombre. Les mercenaires allaient ils combattre, et risquer la mort? Ou fuir?



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menghil
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Toulouse
Rôle : Rien

~ GRIMOIRE ~
- -: Avari
- -: tout debut du premier age
- -:

Mar 2 Déc 2008 - 16:14
HRP Dsl pour le retard, j'avais mon correspondant espagnol chez moi. HRP


Nogrod fut le premier des quatre a réagir, il s'élança pour rejoindre la troupe qui se faisait massacrée par les flèches des gardes. Menghil qui fixait toujours la carcasse sans vie de Harakan, se jeta sur un cheval et partie au galop vers l'oasis. Il termina bientôt sa course a pied car son cheval fut transpercer de plusieurs traits. Les deux autres hommes le suivirent, armes levés vers le ciel, pour se donner du courage, ils crièrent d’une seul voix :

-A mort !

Le groupe de mercenaire avait était rattraper par les gardes qui les massacraient quand Menghil se jeta dans la mêlée, les têtes volaient et les os se brisaient, quand les mercenaires se rendirent compte que la chance changeait de cote, ils revinrent en force et combattirent de nouveau, non pas pour leur vie, cette fois, mais pour venger leur compagnon tomber quelques minutes plus tot.

A la fin d’une dizaine de minutes de combat enragé, les derniers gardes vivant s’enfuirent vers l’oasis. Les mercenaires allaient les poursuivre quand Menghil lança :

-Stop ! Restez ici ! Il faut se regrouper si nous voulons réussirent a prendre d’assaut cette foutu maison !

meghil se souvint que le but de leur mission était de récupérer un objet dans la maison. Il leur demanda donc.

-De plus qui sait, quel est l’objet a récupérer ?

Un homme, l’un des deux hommes qui les avait rejoins après leur départ, acquiesça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlong
Tribun Militaire d'Arnor
Tribun Militaire d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 2982
Age : 25
Localisation : Rhûdaur
Rôle : Vieux loup au service du Royaume du Nord

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan d'Arnor
- -: Quarante Ans
- -:

Sam 10 Jan 2009 - 18:20
L'habilete de mercenaires fut apparemment plus importante que le nombre de leurs adversaires, et ils sortirent victorieux de ce combat.
L'homme a qui Menghil avait adresse la parole repondit:

-Harakan avait dit qu'il s'agissait d'un petit coffre en bois, mais je sais pas qu'est ce qu'il contient...mais attends longues oreilles...qui t'as dit que t'es devenu notre dirigeant depuis la mort de Harakan?!

L'homme sortit son sabre, et se mit a regarder Menghil d'un oeil dangereux, pret a combattre.

Mais rien de cette sorte n'eut lieu, car soudainement le son pur d'une trompette se fit entendre, et un groupe d'une cinquentaine de cavaliers vetus d'armures brillantes et portant sur leurs lances des etendards de l'armee de Rhun apparurent sur les plaines.
Apparemment quelqu'un de la maison fortifiee etait parti avertir la garrison la plus proche avant meme que l'attaque n'ait lieu.

Lorsque les cavaliers leurs tomberent dessus, les mercenaires n'eurent aucune chance de survie. Ils tomberent tous sous les lames courbees des soldats, et Menghil fut assome et ligote, ainsi que quelques autres de ses compagnons...

L'attaque sur la maison fortifiee etait finie, et les quelques bandits survivants furent amenes a la prison de Vieille Tombe, en attendant un jugement.



Membre des Orange Brothers aka The Good Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Les Royaumes Orientaux :: Rhûn :: Vieille-Tombe-
Sauter vers: