Rat cruel et inutile

Aller en bas 
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Mer 12 Nov 2008 - 19:36
Les trois hommes se baladaient dans la froidure de l'hiver naissant. Le Comte et ses deux plus proches conseilleurs, Glemyr et Ambror..
Derrière eux, à quelques mètre pour leur conserver un minimum d'intimité, la garde veillaient...

" J'ai envoyé Aenobarbus quérir les masques Maitre..."

Le Comte sourit malicieusement. Il en avait plus qu'assez de ce Kivan de malheur... Une fameuse épine hors de son pied à n'en point douter..Il l'avait toujours détesté, et l'autre lui avait bien rendu...

" Parfait Glemyr... Parfait... "

L'autre se courba légèrement, il aimait les compliments. Son frère marchait à coté de lui, l'air absent, totalement indifférent à la discussion. Un figurant..

" As tu suivis mes instructions concernant les Beornides ? "

Une expression inquiète put se lire sur le visage du conseiller. Puis un lueur... il se rappelait..

" Ah oui... Bien sur Maitre... J'ai vérifié les comptes.. Nous étions un peu juste... Comme prévu j'ai dit au capitaine de passer en force..."

Soudain, la troisième marionnette s'activa furieusement, agitant ses cheveux désordonnés..

" Comment ? Tu as dit à cette brute d'Aenobarbus de passer en force !!! TU CHERCHES LA GUERRE ? Tu n'es qu'un... vulgaire intriguant ! "

L'insulte avait eu du mal à sortir... Mais les trois hommes s'étaient maintenant arrêtés sur place... Le Comte plissa ses petit yeux...

" Comment... tu oses.. traiter mon fidèle serviteur.. de.. v u l g a i r e intrigant ?!"

D'un geste brusque,il sortit sa courte épée de son fourreau..

" Meurt rat cruel et inutile !"



Baradur s'approcha du corps sans vie d'Ambror.. Ce n'était jamais que le troisième conseiller qui décédait de la sorte... Le Comte semblait vraiment devenu fou.


Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3161
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Mar 18 Nov 2008 - 21:24


Le Capitaine de l'Ordre de la Flèche Noire suivait le Comte et ses deux conseillers depuis un petit moment déjà, accompagné de ses hommes de main. C'était bien là une tâche longue et fastidieuse, et sans doute inutile que de suivre ainsi les trois principaux personnages d'Esgaroth...

Mais les ordres étaient les ordres, et Baradur avait bien l'intention de les respecter, puisque le Maître ne souhaitait pas se faire protéger par les simple sentinelles du château lorsqu'il partait "se promener". Et qu'importent le froid et la neige, qu'importent la fatigue et l'ennui quand on veut servir un chef sans mot dire, même si celui-ci est un tyran?

Telles étaient grosso modo les pensées qui traversaient l'esprit de cet homme depuis un petit moment, même s'il refusait d'admettre le fait qu'il s'était engagé dans la mauvaise voix - car qui sert un tyran en est aussi un, selon certains. Pourtant, il ne fallait pas se voiler la face... qui parlait de démocratie à Esgaroth depuis l'arrivée de cet homme au pouvoir? Personne, sauf peut-être les descendants de Barde l'archer, en rêve.

Ce qui se passait dans la tête de Baradur depuis quelques temps était un curieux dilème et un drôle de paradoxe: sa soumission aveugle au Comte et son allégence naturelle à la démocratie étaient butées deux fronts, comme deux boucs cornes à cornes... Et nul ne pouvait prendre le dessus sur l'autre.

Or donc toute cette petite troupe tournoyait sans but ni direction dans les cours du château quand un fait surprenant - et pourtant prévisible - se produit: Baradur ne vit qu'une épée brillante et du sang sur les dalles, et la tête tranchée d'Ambror l'hypocrite joncher le sol aux côtés du corps sans vie du conseiller verreux.

* Encore un! * pensa-t-il.

Il se rendit auprès du corps, puis fit un léger signe de tête en direction de ses hommes. Galarïn et Reor s'avancèrent. L'un prit les bras l'autre les jambes, puis ils disparurent. Seodoc fit quelques pas en avant, se saisit de la tête par les cheveux grisonnants et, sans dégoût aucun, s'éloigna et sortit lui-aussi du champ de vision. On aurait presque dit une tradition, un rituel.

"Dois-je faire quémander un nouveau conseiller pour la Trésorerie, maître?"

Ainsi venait de parler Baradur, paraissant insensible à l'horreur, mais se demandant intérieurement si le Comte ne sombrait pas dans une folie meurtière, pour ainsi dire...

Glemyr, lui, était resté figé, ne disant mot. Il venait de perdre un frère, mais aussi un sérieux rival.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» ¤ Personnage le plus cruel/sadique ¤
» ( sujet inutile ) Répertoire des blagues !
» Le jus d'orange est cruel ?
» kat :"Aristide est Cruel et Ingrat! POURTANT POUR ELLE MARTELLY EST UN SAINT !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Le Rhovanion :: Royaume de Dale :: Esgaroth-
Sauter vers: