Première expédition, longue route à endurer ...

Aller en bas 
Barbelune d'Erebor
Marchand Nain
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Au royaume d'Erebor ou en déplacement [marchand]
Rôle : Marchand nain [voir signature pour marchandises]

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 solstices d'hiver
- -:

Dim 23 Nov 2008 - 14:04
La légendaire Cité de Tronjheim ... L'aventure commenca en ce lieu si magique pour Barukzigil Tuhúrka dît Barbelune d'Erebor. Le marchand nain se réveilla brusquement et péniblement après une nuit assez tourmentée. Bien qu'ayant voyagé longuement pour arriver jusqu'à la forteresse, Barbelune vint à interrompre ses rêves plusieurs fois car la chaleur étouffante de la ville souterraine l'empêchait d'aspirer à ses activités nocturnes.
Tout en arrageant ses longs cheveux assombris aux pointes par les longues années, il se leva et rassembla ses affaires. Il avait emmené avec lui son équipement qui comprenait : sa hache unique, son armure, des vêtements de rechanges, un briquet à silex, une gourde de bière de houblon de l'Ouest du Gondor (tout-à-fait succulente), sa couverture, sa cantine en cuivre (les nains limitaient au maximum d'emporter avec eux des affaires en bois), des ustensiles de cuisine, sa paire de cuillière, ses feuilles à tabac et sa fameuse pipe qu'il avait confectionnée avec son père dans sa forge à Erebor. Il laissa sur la petite table de nuit 5£ [1500£ - 5£] et sortit de l'endroit où il avait dormit.

Il se rendit aussitôt "Au nain joyeux" afin de s'asseoir, de manger du pain et du fromage de chèvre, recette qu'il adorait arroser avec une bonne hydromel. Il marcha dans les haut-couloirs de la cité en direction de la taverne. Une vingtaine de minutes après, il aperçut les lueurs du lieu-dit. IL ouvrit de sa main droit la lourde porte en bois massif renforcée par des plaques de fer alignée avec une précision ... nanesque ! D'un signe de tête, il salua le public et tout en posant son barda sur la deuxième chaise de la table à laquelle il s'était assit, il commanda sa boisson favorite :

"Messire le tavernier, je crois bien que ça fait plus d'une semaine que je n'ai pas lamper d'hydromels ! J'espère que tu en possèdes d'excellentes pour 2£, j'ai le gosier aussi vide que le cerveau d'un gobelin !"
Et d'un simple signe de tête, le tavernier lui fit comprendre qu'il lui apporterait sa commande dans les plus brefs délais.
Barbelune sortit soignement de sa besace sa pique et quelques feuilles. A ce moment-là, l'aubergiste lui posa sur la table sa choppe (qui ne faisait pas loin d'un litre et demi !) :

"Merci bien l'ami !" baffouilla dans sa barbe tressée le marchand.
Il prit le récipient dont il raffolait le plus, le porta à la bouche et sirotait doucement son breuvage accompagné par quelques bouchées d'un petit fromage qu'il avait sorti de son sac.
Après quelques minutes, Barbelune réfléchit à voix basse :
"Il est temps que je mette à réfléchir à ma quête. Alors ... [Il sortit de sa poche un simple parchemin quelque peu jaunit par son âge] Il me faut quérir des informations à propos d'un certain Ivaldi. J'espère que je ne vais pas mettre de trop longtemps à trouver cet artisan. Par les enclumes d'Uzbadzigil, mon père, il serait dommage que je fasse attendre notre bon Roi. Un bijou, une pierre précieuse ou un petit coffre débordant de piécettes ne pourront que le transporter au panthéon des pensées réconfortantes ! Et j'espère que je ne tomberai pas dans quelconques tragédies ..."
Le marchand continuait de boire petit à petit sa boisson alcoolisée tout en fumant sa pipe qui commencait à propager son doux parfum dans tout l'établissement public.


[WOW ! Désolé pour mon vocabulaires, chers joueurs, c'est mon premier RP dans ce forum et j'ai du mal à formuler mes phrases. J'espère que ce premier message vous plairat !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 23 Nov 2008 - 15:52


A la table de derrière était assis un Nain à l'aspect rustre et solide, à la barbe et aux cheveux d'un brun inégalable, et au visage parcouru de mille petites rides accumulées avec le temps et les errances solitaire. Il portait quelques pièces d'armures en fer sombre, mais la plupart de ses protections étaient de cuir, et ses habits étaient de ton beige, noircis par la saleté. Une cape orange cachait son dos, descendant jusqu'aux genoux.

Tout comme Bardelune, il avait une chope à la main, reposant sur la table. Mais ce qui différenciait les deux récipients, c'est que celui de Barukzigil était encore ben plein, tandis que celui du Nain à la cape était aussi vide que le cerveau d'un Elfe - selon les Nains bien sûr... C'est pourquoi Menzahar - puisque c'était son nom - décida de se lever et de partir...

Il recula sa chaise, mais paf ! Elle buta dans celle de Bardelune, les bois s'entrechoquèrent.

"Excusez-moi..." dit Menzahar.

Mais l'autre était plongé dans ses pensées et ne réagit point. En vérité, il semblait parler tout seul, tel un fou, et Menzahar eut la curiosité d'écouter les faibles paroles de Tuhúrka à son insu. Et tandis que l'autre parlait d'aventure, de quêtes, d'orfèvres et de bijoux, de coffres et de piécettes, une flamme prit vit dans l'esprit du Nain brun. Il ne put s'empêcher de se tenir tout près de la table de Bardelune et de signaler sa présence:

"Mrrr, Ivaldi... ce nom ne m'est pas étranger..."




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbelune d'Erebor
Marchand Nain
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Au royaume d'Erebor ou en déplacement [marchand]
Rôle : Marchand nain [voir signature pour marchandises]

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 solstices d'hiver
- -:

Dim 23 Nov 2008 - 17:02
Barbelune stoppa ses dires quand il entendit l'autre nain prononcer le nom de l'artisan qu'il recherchait. Tout d'abord, il posa sa pipe sur la table après l'avoir éteinte car il était persuadé qu'il allait parler longtemps :

"Ivaldi ... Vous connaissez ? Mais ... Qui êtes-vous ? Attendez, attendez ..." s'excitait Barbelune qui se levait et faisait
signe au tavernier de venir. Quand celui-ci fut assez prêt du marchand nain, ce dernier lui demanda :

"A boire pour l'ami qui vient de se joindre à moi, le tavernier. Rajoutez ça sur mon ardoise ! Apportez don' nous une demi-livre de pain accompagné de fromage de chèvre, je n'en ai plus dans mon sac !"
Barbelune était, comme métamorphosé, en un instant, il s'était transformé en une "boule d'énergie" alors qu'il paraîssait calme et transporté dans un autre monde il y avait quelques minutes.

"Allons, l'ami, j'ai pas rêvé ... Vous connaissez Ivaldi l'orfèvre ? Que savez-vous sur lui ? Et qui êtes-vous ? Je vous avoue que votre révélation m'intéresse tout particulièrement car je suis en effet à la recherche de ce nain."

Le nain parlait à toute vitesse et son interlocuteur n'avait même pas le temps de lui répondre. Les yeux de Barbelune brillait d'une lumière presque divine tant il était attiré par la venue de son compagnon qui allait partager un breuvage que tout nain aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 24 Nov 2008 - 8:49


Menzahar s'assit donc à la table de Bardelune, bien en face de lui pour pouvoir discuter plus aisément. Il remercia mille fois son nouveau compagnon pour la bière, car en vérité il n'avait plus guère d'argent sur lui, bien qu'il eut encore de nombreuses victuailles de voyage dans sa sacoche. Et, tout en buvant la bière à petites gorgées, il répondit à son interlocuteur, qui semblait si exciter d'entendre le nom de l'orfèvre...

"Ivaldi? Sûr que je le connais..."


Sa voix baissa en intensité à mesure qu'il avait débité sa phrase, soit qu'il voulait éviter que de nombreuses oreilles entendent cela, soit parce que la mention d'Ivaldi lui rappelait quelque souvenir poignant. Il poursuivit.

"Oh, je le connais, c'est un bien grand mot. Disons qu'en vérité j'ai plutôt entendu parler de lui, mais je ne l'ai jamais vu. Voyez-vous, mon cousin Tenhrar, devait aller le voir pour une chose qu'il ne me révéla jamais, mais j'obtint de lui le véritable nom de l'artisan: Ivaldi Barâk-Gazik. Mais même mon frère ne voulut point que je l'accompagne sur la longue route qui mène à la demeure de l'orfèvre. Il s'absenta longtemps de notre maison, mais lorsqu'il revint, il était comme qui dirait... changé. Moins arrogant, moins sûr de lui, plus humble. Il me plaît à penser que le caractère apparemment rude et rustre d'Ivaldi a opéré ses changements, mais là encore Tenhrar resta très discret là-dessus. Tout ce que je sais, c'est que la grotte où habite et travaille l'artisan se trouve sur les versants Ouest de ces Montagnes, les Montagnes Bleues, mais jamais je n'ai eu le courage et l'envie d'y aller seul, moi pourtant grand voyageur. Qui sait? Peut-être n'a-t-il jamais existé que dans les légendes, et ce serait pourquopi mon parent fut si silencieux à ce sujet. Alors je serait passé pour un fou... Mais voilà qu'aujourd'hui, en me levant de ma table à l'auberge, je tombe enfin sur un bonhomme qui connaît le nom de cet artisan taciturne... vous."

Les yeux de Menzahar brilaient sans nul doute autant que ceux de Bardelune d'Erebor.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbelune d'Erebor
Marchand Nain
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Au royaume d'Erebor ou en déplacement [marchand]
Rôle : Marchand nain [voir signature pour marchandises]

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 solstices d'hiver
- -:

Lun 24 Nov 2008 - 11:52
Barbelune d'Erebor écoutait très attentivement. Il avait fait preuve de sérieux durant tout le temps que son compagnon discutait, chose qui d'habitude, surtout dans une taverne, lui donne envie de parler de choses amusantes, d'anecdotes sans aucune importance, et pourtant là, il restait tout ouï et concentré comme si un mage lui avait lancé un sort d'immobilisation sur cinq mètres [ouh le fan de Baldur's Gate ^^]. Quand Menzahar eut terminé ses dires, le marchand nain prit une longue respiration et prit à son tour la parole :

"C'est également mon cas à vrai dire ... Afin de vous faire comprendre ma venue en cette cité si loin de mes montagnes natales, laissez-moi vous conter ma quête : j'ai été envoyé en Tronjheim afin de trouver ce fameux Ivaldi (que moi-même ne connais pas du tout). Je dois rapporter au Roi de cette forteresse-même un cadeau, un bijou ou une "bricole" dans ce genre-là digne de son haut-rang, Barbelune d'Erebor but une gorgée avec brutalité puis reprit sans perdre une seconde. Mais ce qui m'intrigue le plus, c'est que je dois rapporter un objet fabriqué par cet Ivaldi. Pourquoi ne pas faire appel à un autre orfèvre ? Je n'ai pas cherché à en comprendre davantages ... Ce qui est vraiment étrange, par contre, c'est que votre cousin, après avoir rencontré ce nain, a changé en quelques sortes de tempérament. Pouquoi cet artisan vit-il loin de la cité ? La personne qui m'a chargé de cette mission ne m'a pas dit qu'il avait été banni, c'est donc lui-même qui a décidé, je pense, de se retirer loin dans les montagnes. Qu'en pensez-vous, l'ami ? Que savez-vous de plus sur la localisation de l'habitat d'Ivaldi ?

Barbelune d'Erebor essuiya ses lèvres mouillées par la bière et esquissa un rot. Il regardait son compagnon et admirait ce dernier qui l'écoutait sans s'emporter vers d'autres pensées. Le marchand nain respectait son interlocuteur qui était beaucoup plus âgé que lui et la culture naine veut que les anciens apprennent aux plus jeunes et que ces derniers ne les ennuients guère ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Lun 24 Nov 2008 - 19:05


Menzahar termina sa bière d'un trait en de longues et lentes gorgées, et fit claquer sa chope tant cette discussion excitait son esprit et avivait une flamme vive à l'intérieur de son coeur... Il reprit d'une voix ferme et ardente, quoique en faisant attention de ne pas se faire entendre de l'auberge entière...

"Ahh... Tout ce que je sait sur lui, c'est ce que m'en a dit mon cousin, et c'est bien peu pour cerner un pareil personnage, m'est avis. Pour répondre à votre première question, je dirai que le Seigneur fait appel à lui car il n'y a tout simplement pas d'autre orfèvre capable de dépasser son art, et peut-être est-ce la raison pour laquelle il s'est retiré de la population de Tronjheim, du moins je le conjecture. Mais peut-être est-ce simplement son tempéremment et son besoin de solitude qui l'ont emmené dans cette caverne. Un vieil ours dans sa tanière... voilà comment m'en parlait mon parent, de façon plus ou moins énigmatique. Mais un ours rusé, vif d'esprit, et irritable."


Il arrêta son récit et regarda alentours dans la pièce, avant de reprendre:

"Si vous voulez mon avis, il faut s'y prendre très calmement avec Ivaldi, je pense, car il vit sans doute de son propre chef, et même le fait de faire valoir que vous servez le Seigneur de Tronjheim saura difficilement l'influencer. Mais avant, il s'agit de trouver sa demeure, et en cela, je crois que je peux vous aider. Enfin... mon cousin peut vous aider. Allons lui rendre visite, peut-être pourra-t-il briser le silence. Venez donc, et suivez Menzahar, monsieur..."

Il attendait par là que l'autre lui révèle son nom.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbelune d'Erebor
Marchand Nain
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Au royaume d'Erebor ou en déplacement [marchand]
Rôle : Marchand nain [voir signature pour marchandises]

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 solstices d'hiver
- -:

Lun 24 Nov 2008 - 20:46
Le marchand rassembla ses affaires, se leva, posa une demi-douzaine de pièces sur la table et répondit à la question de son interlocuteur :

"Suis-je bête, l'ami ! Je me nomme Barukzigil Tuhúrka mais on m'appelle tout simplement Barbelune. Excusez-moi de ne m'être pas décliné plus tôt, il est vrai qu'il est rare de tomber sur des gens sûrs de nos jours."

Il passa son doigt sur la lame de sa hache qui vint à rougir, souillée par le sang du nain, preuve qu'elle pouvait couper sans nul doute un membre d'un seul coup d'un orque : "Je ne sais comment vous remercier et j'espère que je ne vous dérange pas trop. Rencontrer votre cousin est capital pour ma quête, enfin notre quête à présent. Je tenais à vous dire que je ne vous retiens en aucun cas, l'ami. Simplement, voyager ensemble serait un immense plaisir pour ma part."

Barbelune fit signe au tavernier que les deux compagnons allaient quitter son établissement. Celui-ci rajouta : "Par les enclumes d'Uzbadzigil, mon père, allons de ce pas chez votre cousin" s'écria fièrement le marchand.

Barbelune regardait son interlocuteur tout en remarquant que sa bourse avait quelque peu été allégée mais pour une bonne cause !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Sam 29 Nov 2008 - 19:17


"Alors nous ferons le voyage ensemble, Bardelune, c'est d'accord. Allons donc chez mon cousin."

Les deux compagnons arpentèrent les galeries de Tronjheim pendant près d'une heure. Les tunnels se succédaient dans la demi-obscurité des torches, les uns après les autres. Après un tournant venait un autre tournant, après un hall venait un autre hall. Cela semblait interminable.

Toutefois, le chemin qu'ils empruntaient semblait descendre... ils arriveraient bien quelque part, on ne pouvait descendre indéfiniment.

"Ce n'est plus loin, ce n'est plus loin du tout, mon ami! Je sais que c'est fatigant, mais ça en vaut la peine... du moins je l'espère, il me déplairait d'être descendu pour rien."

Menzahar et Barukzigil se trouvaient sans doute au dernier niveau de la Cité de Tronjheim, le plus bas et le plus reculé. Bientôt ils arrivèrent devant un tunnel rectiligne, et ils le suivirent jusqu'à ce qu'ils se rendent compte que c'était une impasse... Enfin, une impasse, pas tout à fait, car il y avait une unique arche.

"Voici la demeure de mon cousin. Après elle il n'y a rien d'autre."


Ils entrèrent et trouvèrent un Nain à la barbe blanche et à l'aspect âgé, en train de consulter des parchemins.

"Tenhrar, mon cousin, nous sommes venus à toi pour te parler au sujet de..."


L'autre lui coupa la parole:

"Tenzahar, content de te revoir, toi je te connais mais... Je ne crois pas connaître cet individu. Qui êtes vous?"




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbelune d'Erebor
Marchand Nain
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Au royaume d'Erebor ou en déplacement [marchand]
Rôle : Marchand nain [voir signature pour marchandises]

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 solstices d'hiver
- -:

Mer 3 Déc 2008 - 21:10
Le marchand nain s'empressa de s'avancer et d'incliner légèrement sa tête vers l'avant, signe de respect pour la personne :

"Noble Tenhrar, je me nomme Barukzigil Tuhúrka mais on m'appelle Barbelune. Je suis un marchand nain d'Erebor et j'ai pour mission de ramener à notre bon Roi de Tronjheim un présent digne de son rang créé par l'orfèvre Ivaldi. J'ai rencontré votre cousin, par hasard, dans la taverne de la cité, nous avons fait connaissance et il m'a affirmé que vous connaissiez peut-être l'artisan que je recherche. Tenzahar m'a gentiment et sincèrement proposé tout de suite de me joindre à sa compagnie et de vous rencontrer pour voir si une aide de votre part pouvait s'envisager."

Barbelune d'Erebor était fier de s'adresser à un nain âgé, signe qu'il avait connu plus d'une guerre et qu'il était doté d'une culture et d'une sagesse que bon nombre de nains ne possèdent. Sa voix, étrangement mélodieuse, berçait presque la vieille petite personne qui avait l'air d'écouter attentivement le marchand nain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Jeu 4 Déc 2008 - 19:23
Le vieux Nain laissa échapper un rire profond et guttural en fixant le mur derrière Bardelune. Menzahar, lui, n'eut aucune réaction. Puis le silence se fit et perdura un long moment, jusqu'à ce que Tenhrar prenne enfin la parole:

"Voilà bien des années que j'ai rencontré celui que vous cherchez, Barukzigil Tuhúrka dit Bardelune, marchand d'Erebor... ou même des décennies, devrais-je dire. En vérité, cela fait tellement longtemps que ma mémoire au sujet de cette époque-là me manque parfois, et ce dont je me rappelle ne sort pas facilement de ma bouche et n'entre que rarement dans l'oreille d'inconnus. Sachez seulement que je suis parti vers l'Ouest, oui, oui, vers le versant Ouest des Montagnes qui fait face à la grande Mer..."

Il insuffla une certaine puissance dans le dernier mot qu'il venait de prononcer. En fait, il était très fier d'avoir eu la chance de contempler les immensités aquatiques, si peu de Nain l'avaient fait un jour... Il reprit:

"Il faut passer par le col au Nord de Tronjheim et prendre le chemin tortueux qui mène en direction du Nord Ouest. Il y a de nombreux sentiers, et je ne me souviens guère de celui qu'il faut prendre. Hélas pour vous, car nul âme ne vit là-bas, hormis Ivaldi, et vous n'aurez aucune une, à part celle des pierres."

Il rit de nouveau sombrement, avant de terminer:

"Et si vous trouver sa grotte, il vous faudra affronter le plus redoutable des regards qu'un fils d'Aulë puisse porter. Il n'est pas méchant... simplement irritable."

Et de se taire. Il avait dit ce qu'il avait à dire. Peut-être était-ce tout ce qu'il savait... peut-être cachait-il des choses... en tout cas il ne parlerait plus que pour dire au revoir à ce Bardelune.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbelune d'Erebor
Marchand Nain
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Au royaume d'Erebor ou en déplacement [marchand]
Rôle : Marchand nain [voir signature pour marchandises]

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain
- -: 99 solstices d'hiver
- -:

Dim 7 Déc 2008 - 11:50
Le marchand sortit de la haute pièce où sa conversation stoppée d'une manière peu élégante par le vieux nain fit signe à son compagnon de faire une halte afin de lui poser une question :

"Mon ami, votre cousin nous fut d'une grande aide, je dois dire même si sa façon de nous demander de quitter sa demeure m'a quelque peu intriguée mais ma rancoeur se garde d'être brutale envers les satanées peaux-vertes !" beugla le marchand nain. Il posa sa besace par terre et en sortir une flasque d'un précieux alcool d'Erebor. Il l'ouvrit et en bu une lampée assez comséquente et reprit :

"J'espère que votre cousin dit vrai. Aussi, je me demande s'il ne serait pas bon de se mettre en route dès que je me serai réapprovisionner au marché et à la forge. Tenzahar mon ami, je me permets de vous proposer de me suivre dans les sentiers sinueux des montagnes. Il est vrai que je ne connais, à vrai dire, pas du tout Tronjheim et ce fameux col ... Faire route avec vous m'assure que notre sécurité sera plus grande et que je ne me perdrai pas dès au premier croisement. Acceptez-vous de me suivre ?"

Barbelune d'Erebor regardait l'autre nain qui lui aussi avait posé son équipement par terre afin de soulager ses lombères. Le marchand avait posé sur ses jambes sa fameuse hache, petit bijou de famille dont la lame suffisait à couper un gobelin ou voire même un orque en deux d'un seul coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadhod Croix-de-Fer
Seigneur de la Moria
Seigneur de la Moria
avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 26

~ GRIMOIRE ~
- -: Nain de la Maison des Sigin-tarâg.
- -: 189 ans.
- -:

Dim 7 Déc 2008 - 16:54


Menzahar répondit ceci à la première remarque de Bardelune:

"En effet, la façon de vous dire au revoir fut un peu brusque de la par de mon cousin, j'en suis vraiment navré. Mais hélas, on ne change pas le tempérament d'un Nain si facilement que cela. Mais croyez bien qu'il n'y mets aucune mauvaise volonté: il est juste un peu bourru et réservé, mais cache un coeur d'or. Si cela peut vous réconforter, il vient d'en dire passablement plus sur l'orfèvre Ivaldi qu'il ne m'en a dit à moi durant plusieurs années."

Le frère de Tenhrar récupéra son équipement - même si ses lombaires n'apprécièrent guère - et il dégagea un peu le pan de sa cape, laissant apparaître une belle hache à une main finement ouvragée...


"Ne vous inquiétez pas mon ami, j'ai quelque argument sous la main si nous rencontrons ces maudits Gobelins, et ils sauront craindre nos haches. Oui! Je le répète! Nous ferons route ensemble, Bardelune!"

Il partit dans les couloirs, s'éloignant. Sa voix se fit entendre, lointaine:

"J'ai moi-même quelques détails à préparer avant notre départ pendant que vous allez au marché et à la forge, comme vous venez de me le dire. Je vous attendrai dans le haute d'entrée de Tronjheim, c'est par là."

Et d'indiquer du doigt une direction.




The Half Cop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première expédition, longue route à endurer ...
» Expédition vers le Harad.
» [évent] première expédition
» Une opération raté = une longue route parsemée d'obstacle.
» Numenor et l'Atlantide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: Chez les Nains :: Les Montagnes Bleues :: Tronjheim-
Sauter vers: