Le tombeau d'Arzazâth

Aller en bas 
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 11 Jan 2009 - 21:50


Sous l'impulsion de Kalista, les enfants s'étaient finalement décidés à quitter leur cachette. De toute façon, passer la nuit dans ''l'appartement'' de Nirnaeth n'enchantait pas grand monde. Ils voulaient en finir et quitter Rath Dinen le plus vite possible …

Silence complet. Pas un aboiement ne vint perturber la longue descente du chemin menant à la tombe qui luisait faiblement sous la lumière de la lune. Le gardien du cimetière et ses molosses sembaientt avoir disparu ...

Marach tenait son petit frère Bahrin par la main et le rassura du mieux qu'il le put tout le long du chemin. Il regardait les pierres tombales défiler sous ses yeux. Si certaines étaient encore entretenues, d'autres étaient laissée à l'abandon, envahie par le lierre et les herbes folles ...

Finalement, le chemin fait de petit caillou laissa place à des dalles pavées et le petit groupe finit par arriver devant la tombe blanchâtre et luisante qui tranchait avec le reste des tombes …
En haut du monument, on pouvait lire : ARZAZÂTH …



Marach, rompant le silence religieux qui s'était installé, demanda d'une voix faible :

- Heu … Quelqu'un a déjà entendu ce nom quelque part ?

Le garçonnet frissonna. Il lui faudrait une sacré dose de courage pour forcer la porte de la tombe et aller récupérer le grimoire. Son coeur battait à tout rompre à l'idée de pénétrer à l'intérieur du mausolée. Il regarda ses camarades l'air peu rassuré ...

- Hem, hem … Qui est ce qui va entrer dans l'truc du Ralazazath ? On tire à la courte paille ? On y va tous ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Lun 19 Jan 2009 - 22:19


Kalista devait l'avouer, elle était impressionnée, et sans doute quelque peu angoissée aussi par l'étrange mausolée qui était devait ses yeux. La fille du capitaine de la garde ne s'attendait pas à ce que la tombe dont ils s'était mis à la recherche soit aussi grande. d'ailleurs, elle espérait même que ce fameux grimoire mystérieux puisse être trouvé très facilement à la surface de la tombe blanche une fois qu'ils auraien trouvé celle-ci. Mais manifestement, c'était ma lparti pour cela.
Il n'y avait à peu près aucune chance que le livre soit quelque part près de la façade visible du monument. Il restait donc la partie enterrée dans le sol, le caveau qu'on pouvait rejoindre par une série d'escalier. Et puis, surtout, là où était enterrée le mort, le fameux Arzazâth.
L'idée d'entrer dans un tombeau ne lui disait rien qui vaille. D'abord parce que c'était contraire à toute règle morale et interdit par la loi, et elle était tout de même la fille du capitaine Nogard, le plus haut représentant de l'autorité en l'absence du Roi et de l'Intendant. Et puis, parce que elle devait l'avouer, cela ne lui disait rien qui vaille d'aller risquer ses os dans ces catacombes.
Mais tout de même... Ce n'était pas pour piller une tombe, non, ils voulaient juste le regarder, ce grimoire...Si elle avait voulu les dissuader de suivre cette aventure, il aurait fallu le faire plus tôt. Maintenant c'était trop tard pour reculer. Et que diraient les garçons si elle flanchait maintenant ? Elle imaginait déjà leurs moqueries.
Il n'en était pas question. Elle montrerait que ce n'est pas parce qu'on est une fille qu'on est moins brave qu'eux, sûrement pas...

"La dernière fois qu'on s'est séparés, ça a été un fiasco total. Il faut qu'on y aille tous, ou pas du tout. Et tout de même, ce serait bête d'avoir fait tout ça pour rien, alors..."

Et, après un instant d'hésitation, elle leva doucement un pied dont elle avait du mal à cacher le tremblement, et elle le posa sur la première marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
avatar

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Mer 21 Jan 2009 - 14:57


Arzazâth... Quel drôle de nom. Quelle idée de s'appeler comme ça? Mikhaïl, c'était bien plus agréable à entendre, et beaucoup plus facile à prononcer. Comment se pouvait-il qu'une personne portant un nom si bizarre ait pu avoir une si grande tombe? Ce n'était pas logique... En général, le gens riches et puissants avaient des noms... normaux. C'était sûr que Méphisto, Nodard ou Radamanthe, ça sonnait bien mieu que Arzazâth.

Arzazâth.

On eut dit que le nom avait été déformé par un zozotement. Oui, c'était peut-être ça... Celui qui avait inscrit le nom sur le mausolée zozotait et s'était trompé en gravant le nom. Arzazâth pour... Arjassath par exemple. Même si ça restait bizarre ça avait déjà plus d'allure. Avec une flagrance orientale peut-être, ce qui n'était pas pour déplaire au p'tit d'homme. Peut que ce mort evanit de Rhûn. Peut-être de Vieille-Tombe même! Il était peut-être parti de sa ville natale pour Minas Tirith, comme les parents de Mikhaïl. Peut-être même que ceux-ci le connaissaient! Il faudrait peut-être leur demander...

Arzazâth.

Et puis non, c'était impossible. Si le défunt était riche, et sa famille aussi, on aurait certainement pas laissé une aussi grossière erreur sur ce qui allait la maison éternelle de cet Arzazâth! On aurait congédié le sculpteur dislexique, enlevé la plaque, et demandé à un autre artisan plus compétent de faire le travail. A moins que la faute vienne juste d'êttre commis et qu'Arzazâth ou ses proches n'aient encore trouvé personne pour la corriger, il semblait bien que si on avait écrit Arzazâth sur la tombe, son occupant ou futur occupant s'appelle de même.

Arzazâth.

Sauf si... Peut-être que finalement, Arzazâth n'était pas un nom, mais un mot qui, dans un mystérieux langage, avait une signification. C'était possible après tout. Mikhaïl parlait le Rhûnien presque aussi bien que ses parents, et s'il ne pensait que "Arzazâth" eut une signification dans cette langue, il connaissait foule d'autre mot à la consonance proche. Alors peut-être que dans un dialecte...

Arzazâth.

Et si...

La grande s'était avancé sur l'escalier. Elle ne semblait pas être complètement à l'aise.C'est sûr qu'entrer dans un tombeau n'a rien de réjouissant, mais bon... C'était pas celui qui était à l'intérieur qui allait les faire sortir de toute façon. Et puis les histoires de fantômes, le garçon n'y croyait pas, et elles ne lui faisaient pas peur. Il s'avança à la suite de la grande.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 25
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Dim 25 Jan 2009 - 10:59
Hirlon avait suivit le groupe. Il avait un peu peur d'entrer dans ce tambeau, mais comme tout enfant la curieusité était plus forte que tout. de plus il ne voulait pas passer pour un peureux, lui qui voulait devenir chevalier quand il sera grand. Bon pour ça, il faudra qu'il convainque sa mère de le laisser partir de la maison. Et ça, sa risque d'être très dur, enfin ce n'était pas le moment de penser à toutes ces choses.
Il parcourut le petit sentier fait de gros gravier. Il aimait bien ce bruit, mais l'atmosphère qui se dégageait de cette endroit était un peu malsain. Hirlon trouvait un cimetière malsain par définition bien qu'il sache que ces endroits avaient une grande symbolique pour les grandes personnes.
Il entendit la proposition de Marach il se précipita d'approuver Kalista:

-Marach, c'est vrais qu'la dernière fois, heu...ça à ass...assez mal trouper...tourner? ouais tourner!!!! On frait mieux d'rester ensemble.


Le petit Hirlon hésita, puis dit:

-Ce nom ça sonne bizarre. C'est pas un nom d'Minas Tirith. Dedans, on trouv'ra ptêtre d'ou vient ce'nom. On y va.

Il ajouta avec un large sourire env oyant que Kalista venait de poser son pieds sur la première marche:

-Honneur aux femmes.

Il s'était approché et regarda par-dessous l'épaule de la fille du capitaine. Il ne vit pas grand chose. Il murmura avec une voix ou se sentait la peur de l'inconnu:

-Fait vrai...heu...vraiment noir là-dans. Vous auriez pas une lampe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 25 Jan 2009 - 16:17


Personne n'avait malheureusement de quoi éclairer l'endroit. C'est vrai qu'une torche aurait été la bienvenue mais là, il fallait se contenter de la lumière de la lune qui heureusement était assez généreuse pour cette nuit.

Les enfants gravirent lentement et prudemment les marches du mausolée jusqu'à une haute porte de fer partiellement rouillée qui protégeait l'entrée au mausolée. Un silence de cathédrale régnait sous les pierres légèrement blanchâtres et iridescentes qui constituaient l'édifice. Le nom bizarre dominait le petit groupe alors qu'il stationnait sur le seuil de la tombe. Il fallait se décider …
Marach avança une main tremblante vers le battant de la porte et donna une petite poussée. Rien ne se produisit. Il poussa alors plus fort mais toujours rien. Il regarda ses camarades ennuyé :

- L'est fermée, impossible de la ouvrir ! Zut !!!!

Il s'échina encore un moment sur le battant rouillé mais rien n'y faisait …

- Par la queue de grand Bourzouffe, Z'y arrive pas !! Non de non, n'a v'nu zusqu'ici pour peaux d'banane et balai d'crin Pfffffffffffh …

Le garçonnet leva les yeux aux ciel, s'apprêtant à se lancer dans une diatribe acerbe lorsque soudain, il s'arrêta et se mit à rire sous les regard incrédules de ses amis.

- Ha ben ça !!!! C'est la meilleure !!!! Nan mais z'te zure !!! Ze rêve !!! ….

Les regards interrogateurs de ses compagnons se transformèrent rapidement en moue de mécontentement. Mais qu'est ce qui pouvait bien faire autant rire Marach, autant le dire tout de suite !!! …

Entre deux éclats difficilement contrôlés, Marach éleva sa main pour désigner ce qui le faisait tant rire et tous purent apercevoir un petit objet qui se balançait au bout d'une ficelle, au gré des bourrasques de vent … Une clef …


- Ze suis trop petit pour l'attraper … N'a un qui m'fait la courte ????


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nârwel Rusk-Iâr
Agent de l'Arbre Blanc
Agent de l'Arbre Blanc
avatar

Nombre de messages : 606
Age : 29

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 57 ans Grisonnant
- -:

Dim 25 Jan 2009 - 16:45
Bahrin suivait, la tête dans les nuages, il admirait tout ce qui passait devant ses yeux. Mais il commençait à s'ennuyer ferme, après toutes ces petites péripéties, avancé dans un silence de mort lui glaçait le sang. Mais il ne l'admettrait jamais, surtout pas à Marach qui pourtant devait le sentir.

Si bien que quand son grand-frère demanda qu'on le hisse jusqu'a la clé, Bahrin se fraya un chemin entre ses camarades et n'aperçu même pas l'inscription quand il sauta sur le dos de son frère pour lui grimper dessus. Sous le coup Marach oscilla quelques peu. Et on si le petit gars de 6 ans avait eu un peu plus de bon sens il aurait senti le regard réprobateur de Kalista.

Mais enfin de compte il se retrouva devant la clé à aiter ses bras en quête d'équilibre. Dans un dernier mouvement, de la dernière chance il manqua la clé et glissa le long de la porte.

"Aïe..."

Bahrin n'attendit même pas les railleries de certains ou le soupir de son frère, il changeat de sujet. Comme si de rien était. Culotté, il s'approcha même de la porte. Et tira de toutes ses forces sur la porte qui ne bougeat pas d'un pouce.

"Bah me suis dit que t'avais pas penser à la tirer... Mmmh" finit-il avec un sourire désarmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 25 Jan 2009 - 23:28


Lorthon avait passé une très mauvaise journée… le gardien du cimetière lui avait flanqué une rouste mémorable parce qu’il avait joué avec les fleurs de la tombe d’Obbachan… Il n’y en avait presque plus… Et les seules qui revenaient étaient celles qu’il piquait sur d’autres tombeaux…

Le garçon avait l’habitude de se faire grondé mais là… là ce gros sac l’avait interdit de visite pour un mois… Il en avait pleuré toute la journée… et avait finalement décidé de se venger… Il se faufila dans le cimetière et commença son œuvre… Dans une allée peu fréquentée ou personne d’autre que ce fossoyeur de malheur ne passerait il commença à tendre des cordes… une première entre deux tombes… la deuxième raccrochée a la porte d’un tombeau… Le petit elfe se démena pendant plusieurs heures et testa lui même son système à plusieurs reprises en prenant garde à ne pas se faire repérer…

Lorsque ce gros sac passerait il se prendrait les pieds dans la première corde… qui ouvrirait la porte… l’autre, intrigué allait se rapprocher et se prendre les pieds dans une autre corde plus tendue… et tomber dans le tombeau… Une petite bout de bois tapant contre un vase avertirait Lorthon si il s’assoupissait… Pour qu’il aille refermer la porte…

Ne restait plus qu’a attendre… Attendre que le fossoyeur tombe dans son piège…

***

Le temps passait et le jeune elfe restait caché derrière sa tombe, sous son buisson… Il s’endormait de temps à autre mais restait en place… il avait volé un petit encas et tiendrait bien jusqu’au lendemain soir…

La nuit tombait… et personne n’était encore tombé dans la tombe… Lorthon s’ennuyait ferme mais attendait en faisant des dessins dans la poussière….

Il finit par s’endormir…

***

Le bruit de voix le réveilla… des vois d’enfants… Que faisaient des enfants dans un endroit pareil ?? Le temps qu’il revienne complètement à lui le groupe avait disparut…

Lorthon s’approcha prudemment de la tombe en prenant garde à ne pas finir dans celle d’a côté… Les enfants avaient eu de la chance… quelques mètres de plus et ils finissaient enfermés dans une crypte… Enfin… Il eu beau se rapprocher il ne remarqua aucune lumière… Ce qui l’étonna au plus haut point… Il lui avait semblé que ces enfant étaient humains… ils n’avaient donc aucune raison de voir comme il fallait…

Une idée germa dans la tête du petit chenapan qui escalada les marches de la crypte sans se soucier de l’obscurité… ses yeux lui permettaient de voir assez bien même dans ses conditions… Lorsqu’il fut environ à mi chemin (ce qui pour un habitué de l’endroit comme lui se devinait au jugé) il ralentit et entreprit de se rapprocher du groupe d’enfant le plus discrètement possible…

Devinant que personne ne pouvait deviner qu’il était en trop, Lorthon alla jusqu'à se mettre à leur côtés… il riait déjà sous cape de la surprise qu’ils allaient avoir…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Dim 1 Fév 2009 - 19:56


Kalista, la fille du capitaine Nogard, assista à la tentative de Bahrin d'attrapper la clé, et ne pu s'empêcher de pouffer de rire lorsque celui échoua, s'effondrant sur le sol avec de grands gestes maladroits. Normalement, elle se serait peu^t-être inquiétée que ce bruit rameute l'horrible gardien du cimetière, mais après toutes ces émotions, il fallait bien décompresser.
Néanmoins, malgré la tentative de Bahrin d'ouvrir la porte - un échec, également - ils n'étaient pas plus avancés, toujours à se demander ce qu'ils découvriraient derrière cette fameuse porte du tombeau d'Arzazâth.

"Bon, les garçons, il faudrait peut-être que quelqu'un de plus grand tente d'attrapper cette clef, non ? Parce qu'il n'est pas question que je monte sur les épaules de Marach..."

Kalista jeta un rempart empreint de pitié à sa jupe, dont les bord avait été déchiré par la course. Ce n'était définitivement pas le vêtement le plus adéquat pour partir à l'aventure, d'autant plus qu'avec ça, pas question d'aller joeur les acrobates en hauteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 1 Fév 2009 - 20:42


Les autres garçons avaient du mal à se décider et bien que Bahrin ait échoué dans sa tentative, au moins lui avait tenté quelque chose et c'était le plus petit de tous ! Il regarda les autres d'un air de reproche avant de faire un grand sourire de remerciements à son petit frère et il rit franchement lorsque Kalista indiqua qu'elle ne monterait pas sur ses épaules mais ne put s'empêcher de rougir légèrement :

- Rhôôôôôôôôô Kali' tu crois tout de même pas que z'aura regardé sous tes zuppes quand même !!!

Il remarqua un interstice sur le mur et se décida à tenter d'escalader la paroi sous les encouragements des autres. Après quelques minutes d'efforts, il réussit à passer son petit doigt dans les cercle de fer qui composait la tête de la clef et contre tout espoir à l'agripper …

Enfin, c'est la main tremblante que Marach inséra la clef dans la porte rouillée. Il la tourna lentement jusqu'à ce que le cliquetis de la serrure se fit entendre libérant ainsi la pièce de métal qui entravait l'ouverture. Lorsqu'il lâcha la clef, le jeune garçon se boucha les oreilles pendant que le battant s'ouvrait vers l'intérieur dans un couinement aussi fort que sinistre …

- Halalala ! Brrrrrrrrrrh !! Manque d'huile le truc !!! Fout les pétoches …

Cependant, la porte était maintenant grande ouverte révélant une pièce circulaire. En son centre trônait un socle surmonté par une dalle qui se mit immédiatement à briller sous l'effet de la lumière de la lune. L'on aurait dit du nacre … sur le dessus de la dalle, un grand ''Â'' ciselé à même la pierre brillait de reflets d'or et tranchait avec le reste de l'ensemble. A l'extrémité, au dessus de la lettre, était dessiné une sorte de couronne qui elle, luisait d'argent … Une odeur bizarre s'échappait et Marach put apercevoir dans le fond un petit hôtel où se consumait un morceau d'encens, signe que la tombe avait déjà été visitée récemment. En fait, plusieurs signes montraient que l'endroit était régulièrement entretenu …

Attiré par la pierre, oubliant sa peur, il s'approcha lentement de la dalle de nacre … les yeux habitués du garçonnet virent soudain les inscriptions notées près de l'étrange couronne :




Il regarda pendant un long instant l'écriture, semblant avoir complètement oublié ses camarades, puis soudain, passa délicatement sa main sur la couronne mais rien ne se produisit … Il eut comme l'impression de sortir d'un rêve et une grande déception se lisait sur son visage. Il indiqua :

- Bah !! Z' m'en fiche ... C'est normal, z'a rien d'une princesse moi Pfffffffh …
Si pure est ta caresse, mon élue, ma princesse, le nacre glissera et grimoire verras ... N'a ça d'écrit sur l'truc ....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 27
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Lun 2 Fév 2009 - 21:59


La petite troupe avait ouvert la porte sous les yeux intrigués de Lorthon qui ne comprenait goutte à ce qu'ils faisaient... Pourquoi s'acharner à aller chercher derrière cette porte ? Qu'y avait-il de tant à y trouver ? Le jeune elfe se questionnait depuis un moment lorsque finalement ils parvinrent à l'ouvrir... La pale lueur de la lune s'engouffra dans le mausolée... Ne laissant à l'intrus que le temps de retourner se mettre dans l'ombre... Il commençait à se demander si la petite blague qu'il avait prévu de leur faire était réellement une bonne idée...

S'ils le prenaient mal l'elfe n'aurait aucune chance de s'en sortir... Seul contre toute une bande... Mieux valait-il peut-être ne pas se faire remarquer... et peut-être qu'il raterait le gardien du cimetière en étant si loin de la porte... Mais l'intérieur de la sale qu'il pouvait à présent voir requérait son attention... Comment ne pas admirer la richesse du lieu ?? Lorthon ne se rendit même pas compte de ce qu'il faisait... Il s'avança prudemment dans la pièce pour mieux inspecter les lieux... Sans penser un seul instant qu'il se rendait ainsi visible à tous... Lorsqu'il réalisa... il était trop tard... Il leva des yeux gênées vers celui des gamins qui venaient de déchiffrer les inscriptions...

- Heu... Tu... tu... je... heu... tu... sais lire ça ??

Ce fut à peu près les seuls mots que Lorthon trouva à prononcer... Et les autres qui défilaient dans sa tête lui semblaient être encore moins appropriés... Mais ils recelaient un véritable étonnement... le jeune elfe ne savait pas lire les caractères humains... Les seuls qu'il avait déchiffrés venaient des lettres que recevaient Obbachan de la part d'elfes... Et nul dans la rue n'avait pensé qu'un gosse de son âge avait besoin de lire...


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Môrhïn
Bohémienne
avatar

Nombre de messages : 336
Localisation : Dans un coin de ces terres....
Rôle : Danseuse, arnaqueuse et voleuse

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 25 années
- -:

Mar 3 Fév 2009 - 11:07



Annaëlle ne soufflait plus un mot. Elle était totalement silencieuse, vaccinée de ces aventures par la rencontre maudite de l’échalas qui tenait lieu de gardien de cimetière. Elle ne pleurait plus mais les marques plus que visible de sa rencontre avec le butor l’avaient profondément terrifiée. La petite aventurière entrainante du début laissait place à une petite fille de huit ans, apeurée et craintive à l’idée que les rires de ses amis provoquent l’arrivée inopinée de son cauchemar sur pattes.

C’était vrai que voir Barhin s’étaler comme une crêpe tout en dégottant une excuse totalement fumée, avait de quoi faire rire. D’ailleurs un léger hoquet s’échappa de la gamine, mélange savant entre un rire tout juste retenu et une exclamation moqueuse à peine contenue. La porte fut bientôt ouverte, et la bande de joyeux fripons, bien que pour l’heure ils ne soient pas vraiment gais, s’engouffra dans la tombe. Si l’extérieur avait de quoi étonner, avec toute cette nacre, il en allait de même à l’intérieur.

La forte odeur d’encens pris à la gorge la fillette, dès qu’elle entra. Qui donc pouvait faire bruler une telle horreur ? Décidément le mélange de la puanteur parfumée des bâtonnets récemment consumés, allié à la senteur un peu terreuse de la poussière ambiante, formaient un cocktail détonnant qui lui arrachèrent quelques toussements. A l’intérieur, sous l’effet des rayons lunaires, une pierre opale s’illumina doucement. De la nacre peut être ? Sur la dalle, à la luminosité blafarde, des écritures et surtout un grand A ornée d’une couronne se dessinèrent. Ainsi, en plus d’être constitué d’un matériel précieux et rare (du moins pour des yeux enfantins) le tombeau s’ornementaient de gravures. Le mystère du parchemin prit un nouveau tournant à la lecture des lettres par Marach.

Bizarrement, la frousse qui avait élue domicile dans le corps de la gamine, s’évapora instantanément. Les devinettes, elle adorait ça. Oubliée la boue qui souillait ses joues, oubliée sa coupe de cheveux à la garçonne façon Marach, oubliée cette malheureuse rencontre avec l’autre pervers du cimetière (enfin lui pas totalement… d’ailleurs si le grimoire comportait des formules magiques, elle comptait bien le transformer en crapaud maléfique !)

- Dis Marach… c’est quoi c’t’histoire de princesse ?

Elle haussa les épaules, princesse… princesse… s’il fallait avoir une princesse sous la main pour trouver le grimoire c’était pas gagné. Elle n’en connaissait pas de princesse. La seule personne qui portait de belles robes comme une princesse et qu’elle connaissait, restait son amie Janette, la fille de la couturière. Forcement sa maman lui faisait toujours de beaux vêtements, comme ceux des riches qui vivaient dans les hautes sphères de la cité. Enfin tout ça pour dire , que c’était terriblement problématique.

La gamine s’agenouilla à coté des écritures, elle ne les comprenaient pas mais ça lui permettait de mieux réfléchir… princesse… une princesse… une princesse ça porte une couronne… et la lettre là.. la grosse elle portait comme une princesse.
La fillette porta son index à sa bouche et le mordilla sous son intense réflexion.

- Marach c’est quoi cette grosse lettre là ? avec la couronne ?

Un A… un A comme Annaëlle, surmonté d’une couronne comme une princesse.

Si pure est ma caresse
Mon élue, ma princesse
Le Nacre glissera
Et le grimoire verra


Une caresse ? Fallait il qu’elle l’effleure cette couronne ? Ca pourrait être ça. Le A pour Annaelle, la couronne pour le Princesse, si elle touchait la couronne ou le A… ça marcherait peut être.
Elle avança sa main et dessina de ses doigts les contours de la lettre plus ceux de la couronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Sam 7 Fév 2009 - 22:35


Kalista pénétra elle aussi dans l'étrange mausolée, avec les autres. Elle parcourut les lieux du regard pendant un bref instant, à l'affut du moindre mouvement. Mais il était un fait que ce n'était pas très fréquent, dans une tombe. pourtant, elle remarqua immédiatement elle-aussi que le petit autel sur le côté était entretenu. Soudain, elle eut peur.
Et si cet Arzazâth avait été quelqu'un d'important dans la Cité, un noble dont la veuve ou les descendants continuaient d'honorer la mémoire. Et si ces gens les surprenaient ? Ce serait la honte et le déshonneur pour son pèr, le capitaine Nogard, et elle, elle recevrait la plus belle punition de sa vie, et pourtant, il fallait avouer qu'elle désobéissait souvent au vieux guerrier...
Mais à vrai dire, il n'y avait aucune chance que quelqu'un surgisse à cet instant, au beau milieu de la nuit, pour rendre hommage au locataire de ce luxueux mausolée.

Kalista assista à l'intérêt d'Annaelle pour ce qui était écris sur la pierre et pour la dalle en elle-même. Avec un élan de crainte - qui sait ce qui pourrait se passer - elle l'a vit s'approcher de la couronne gravée et y poser la main.
Elle fut quelque peu soulagée que rien ne se passe, même si elle était un peu déçue que la dalle soit toujours là. Mais au moins, la petite fille n'avait rien.

"Le A est sans doute pour Arzazâth... Peut-être qu'il faut caresser plus délicatement la pierre pour que a marche... Ou peut-être que ça ne marchera pas, aussi..."

Et Kalista s'approcha de l pierre, et y fit passer sa main le plus doucement possible.
Elle fut la première surprise quand la dalle commença à bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardanaël
Soldat Elfe
avatar

Nombre de messages : 38

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 4294 ans
- -:

Dim 8 Fév 2009 - 17:17



Nirnaeth suivit la bande de gamins au mausolée. La bâtisse nacrée malgré le temps restait impressionnante même pour le garnement mais pour lui s’était juste la dernière demeure d’un riche ni plus ni moins, pas un lieu plein de mystère et cachant un trésor… Car pour Nirnaeth, les gamins pourchassaient un trésor, plein d’or et autres richesses qui pourraient faire vivre le quartier pendant une décennie sans souffrir de manques. C’est donc avec intérêts qu’il emboîta le pas des autres enfants, arrivé au pied du mausolée, Nirnaeth alla de surprise en surprise, en deux trois mouvements les gamins des hauts quartiers brisaient les uns après les autres les secrets du bâtiment.

Sa surprise n’avait comme rivale que sa capacité à s’être fait oublier du groupe, talent encore à ses balbutiements mais qui auprès d’enfants marchait à merveille et lui facilitait la tâche quand Nirnaeth se sentait l’obligation d’alléger ses camarades de quelques bijoux et autres objets de valeur. Mais ici la tâche se révélait plus ardue, c’était un trésor qu’il fallait substituer au nez et à la barbe des gamins, chose qu’il n’avait jamais fait depuis qu’il volait.

La bande se regroupa à l’intérieur et une très légère pointe d’angoisse apparut au niveau du ventre de Nirnaeth, le mausolée était trop propre pour une maison des morts aussi vieille… L’image des ombres autour de celui-ci il y a quelques mois refirent surface chassant l’idée du trésor, les sens aux aguets… Même l’ouverture de la dalle ne put faire disparaître cette angoisse, ça commençait à sentir le danger et malgré les avertissements de son mentor et de son corps face à une telle situation, il ne pouvait pas s’empêcher de rester et continuer, une partie de lui-même voyant le danger comme un défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
Seigneur des Havres Gris - Maître d'Elostirion
avatar

Nombre de messages : 1299
Localisation : dans la lune, comme d'hab ...
Rôle : Seigneur d'Elostirion, gardien des trois tours Blanches d'Emyn Beraid.

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Fin 1er age
- -:

Dim 8 Fév 2009 - 21:03


Les vapeurs d'encens diffusaient une odeur entêtante dans le mausolée et Marach avait l'impression de se trouver au milieu d'un rêve. Il faillit tomber à la renverse lorsqu'un autre enfant s'adressa à lui. Il ouvrit deux gros yeux ronds pensant voir là une apparition et faillit crier mais il était si abasourdi qu'aucun mot ne sortit de sa bouche …
Puis Annaëlle s'était approchée de la pierre et avait effleuré de ses doigts fin les écritures, il avait eut l'impression que la scène se passait au ralenti. Il avait retenu son souffle attendant l'ouverture de la tombe mais rien ne se passa. Il expira dans un long soupir de soulagement. Finalement, il n'était plus si sur qu'il voulait voir la dalle se déplacer … Il se disait aussi qu'Annaëlle aurait fait une bien jolie princesse ...

Il regarda à nouveau le gamin qui se trouvait juste à ses côtés. Les autres de la bande ne semblait pas l'avoir remarqué. Sans trop savoir pourquoi, peut être de peur que ses yeux seuls ne voient ''L'apparition'' il chuchota dans sa direction :

- Par les cornes du Bourzouffe d'or !!! Mais t'es qui toi ??????

La réponse ne vint pas … Kalista s'approchait à son tour de la pierre …

Cette forte odeur d'encens commençait à lui piquer les yeux et se retint d'éternuer. Encore une fois, il eut l'impression que c'est au ralenti que sa camarade s'employa à caresser délicatement la pierre …

Les doigts fins passèrent sur chaque lettre puis sur la couronne et soudain, la lourde dalle s'ébranla …

Marach regarda la pierre bouger en se plaquant une main sur sa bouche et sans s'en rendre compte, de l'autre se saisit de la main du nouveau venu …

La pierre de nacre, lentement, presque sans un bruit, glissa sur le côté dévoilant un trou noir …

Attiré malgré lui, ne se rendant même pas compte qu'il n'avait toujours pas lâché la main du nouveau venu et l'entrainant avec lui, il s'approcha et jeta un regard dans le sombre emplacement :





Fin de l'épisode ...
Suite /ICI/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tombeau d'Arzazâth
» Route nationale numéro 2 un tombeau à ciel ouvert
» Tombeau d'Elendil !!
» Tombeau ou abri de fortune ? [Livre I - Terminé]
» Dans la nuit du tombeau, les ans l'ont fait descendre. | Nuage Imaginaire & Gamma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Minas Tirith - Le Haut de la Cité :: Rath Dínen-
Sauter vers: