Le convoi des blessés... de retour avec l'armée Libre

Aller en bas 
Jade
Mercenaire de Khand
avatar

Nombre de messages : 56

~ GRIMOIRE ~
- -: Khandéenne
- -: 29 ans approximativement
- -:

Dim 25 Jan 2009 - 14:20
Jade, sa conscience, son corps se scindaient dans l'obscurité bienveillante d'une douce chaleur, loin de toute douleur, dans un lieu ou les souffrances ne peuvent effleurer les âmes. Des souvenirs, des pensées immergeaient de cette torpeur par intermittance, lui donnant le goût amère de la réalité. L'image floue d'un homme au visage basané par les combats, aux cheveux couleurs de neige. Les images sanglantes d'un champ de bataille, de corps démenbrés, mutilés gisant dans une boue rougeatre. L'image d'une épée s'enfonçant dans ses entrailles, celle d'un géant roux abbatu par un nain. Du sang... encore et toujours du sang se repandant sur son visage, sur sa peau en rigoles chaudes et poisseuses... Puis mille aiguillons acérés perçant impitoyablement son esprit, la soumettant à la torture réelle de ses bléssures. Retour douloureux des sens au monde présent...

Elle s'eveilla, ses paupières alourdies s'ouvrirent difficilement. La lumière l'aveuglait à demi, elle qui s'était habituée à la nuit de l'inconscience. Sous elle, le tas informe de chiffons qui composaient sa couche de fortune, vibraient, tanguaient au rythme lascif des chevaux. Les carioles soumises aux aléas de la route, à leurs nid de poule, secouaient sans douceur leurs habitants en mauvais état.

Une parmi tant d'autres, que la guerre avait abandonnés, gisant dans le chariot des bléssés.Où les menaient on? Elle l'ignorait, mais pour l'instant c'était bien le cadet de ses soucis. Sa machoire se contracta sous un élan de douleur, et ses mains palpèrent son abdomen par réflexe. Un pansement en toile souillé, cerclait totalement son corps, du dessous de la poitrine jusqu'à ses hanches pleines. On l'avait recouverte d'une couverture mais, elle restait nue sous la laine chaude de ce maigre rempart à sa pudeur.

Le voyage parut une éternité, chaque bosse, chaque trou de la piste provoquant parmi ses compagnons de voyages des gémissements et quelques cris. Elle, elle serrait les dents, son education l'empechant toute expansion de ses tourments. Puis enfin la fin du voyage. Les rumeurs de la ville envahirent son espace. Le bruit d'une forge, le marteau cognant butalement sur son enclume, les ovations joyeuses des villageois, les bavardages insidieux des commères. Tout ça se mélangeaient , en brouhaha assourdissant alors que la Khandéenne revait juste de silence, de calme et de tranquilité.

Annuminas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mar 27 Jan 2009 - 19:14
Erco venait de sortir de la forge lorsqu’il entendit une rumeur qui disait que les blessés entraient dans la ville. Le chevalier, n’ayant rien à faire, décida d’aller voir s’il pouvait être utile et si ce n’était pas le cas il aura au moins tué une trentaine de minutes ou il aura oublié les paroles du forgeron qui avait bien faillit avoir ça peau. Il se croyait drôle avec ses jeux de mots dignes d’un ivrogne, pourtant le chevalier devait se taire : il ne voulait pas fâcher cet homme du métal qui d’après sa réputation était un grand forgeron.
Il traversa sans se presser quelques petites ruelles poussiéreuses. Il tomba droit devant le convoi qui se dirigeait vers le centre ville. Il en reste bouche bée. Même s’il avait déjà vu ces blessés les voir dans une si grand cité faisait presque peur. Il resta interdit quelques secondes regardant défiler à lente allure les chariots qui produisaient des cliquetis, des crissements mais surtout des cris de douleur.
Puis, soudain, les yeux du Rohirrim rencontra une forme qui ne lui était pas inconnue. Une forme de femme, une femme qui serrait les dents. Ce fut ce détail qui attira le plus l’attention sur cette personne du beau sexe. Il réfléchit, puis, lorsque le chariot fut plus proche il reconnue : Jade, ou plutôt la mercenaire Khandéenne qu’il avait réussit à mettre hors course. En y repensant le duel avait été des plus dangereux. Il avait faillit y laisser sa peau, mais la chance avait été avec lui car s’il avait réussit à lui planté Amdir dans le flanc c’est bien grâce à la chance, mêlée à l’habitude des affrontements. Il en vint à être heureux qu’elle put survivre car pour lui, un chevalier, tuer une femme est une grave faute.
Erco en vint à se demander que faisait cette femme, là au milieu des blessés qui avaient combattu les forces sombres. Il accrocha le bras à l’un des guérisseurs et lui demanda :

-Qui est cette femme ?...Là sur le bord du chariot qui vient de nous dépasser. La Khandéenne…

Le chevalier Skaline lâcha de suite le bras de l’homme qu’il venait d’interroger. Il s’excusa sans plus attendre craignant que son geste quelque peu brusque de le braque :

-Excusez-moi, mais la bataille fut rude et j’en suis pas tout à fait remis.

Hrp je te laisse faire répondre le guérisseur comme ça tu me ferras savoir ce que tu veux que je sache^^. et dsl du retard Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mercenaire de Khand
avatar

Nombre de messages : 56

~ GRIMOIRE ~
- -: Khandéenne
- -: 29 ans approximativement
- -:

Jeu 29 Jan 2009 - 16:53
Le guérisseur haussa les épaules d’un air hagard. La fatigue se lisait dans ses yeux soulignés de cernes, ses traites tirés, et sa façon de passer nerveusement sa main sur ses joues piquantes d’un début de barbe. Le soldat le dérangeait. Lui qui pensait qu’à un bon lit, bien moelleux et chaud, une pinte de bière bien brassée, et le giron accueillant d’une femme de petite vertu. Que de projets remis à plus tard par la seule intrusion de ce guerrier. Il prit donc le temps de le détailler, avant de lui répondre sur une voix mêlant agacement, et désabusement.

- Ecoutez, je comptais aller me reposer là. Vous vous rendez compte que j’ai pas dormi depuis la fin de cette maudite bataille ? Et vous, vous venez me poser des questions inutiles. Une khandéenne ? Ou avez-vous péché une idée pareille ?! Cette femme là ? C’est elle dont vous parlez ?

Il désigna la mercenaire du menton, avant de recommencer son monologue par un long soupir assortit d’un haussement d’épaules fatigué.

- C’est une blessé, qu’un officier nous a amené… eu… son nom… Fo.. Fo quelque chose… grrrrrr… Forlong !!! Voilà. C’est l’elfe guérisseur, Nidnama qui a traité son cas. Enfin fichez le camp, et laissez les blessés reprendre des forces dans le calme et les guérisseurs se reposer de leur labeur. Maintenant excusez moi soldat.

Sans attendre davantage, il planta là Erco et s’en alla vers les baraquements dont les cheminées fumantes l’attiraient inévitablement. Un bon repas chaud, une présence féminine et un tas de choppes, voilà tout ce dont il avait besoin pour se requinquer de cette foutue guerre.

~~~~~~~~~~~~


On avait déplacé les blessés dans les bâtiments vides, les granges, les espaces inoccupés et même certaines étables et écuries pour leur offrir un meilleur confort et une meilleure chaleur que sous les tentes militaires.

Jade n’échappait pas à cette règle. Assignée, avec ses camarades de voyage, plus ou moins autant amochés qu’elle, à une grange. Sa sortie du chariot fut difficile, rythmée par la souffrance des blessures infligées. Ah bien sûr, l’elnaith de la harpe avait fait des miracles, en lui épargnant des séquelles importantes. De même que son breuvage au nom imprononçable avait refermé ses plaies aussi surement qu’un fil. Cependant il n’en restait pas moins que ses muscles endoloris, et son corps malmené lui faisait âprement payer les conséquences de ses actes. On lui avait dit de prendre du repos, et c’était ce qu’elle faisait, allongée sur son matelas de fortune, en train de somnoler et reprendre des forces…



[HRP: désolée mon pauvre, c'est pas terrible....]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mer 4 Fév 2009 - 12:39
Erco écouta le discours énervé du guerrisseur. Le chevalier lui aurait bien foutu une bonne claque en lui signalant que toute les personnes ayant participé à la bataille n’avait pas dormit depuis vingt quatre heures, plus même pour le rohirrim qui avait participé à la mission de harcélement. Pourtant, le chevalier Skaline ne dit rien, il acquiesça simplement, puis il lança à son interlocuteur qui s’éloignait déjà :

-Merci quant même !

Erco se retourna pour regarder le chariot ou était Jade, mais il ne le vit plus. Il maudit cet elfe et partit en courant vers l’avant du convoi. Il ne dut courir qu’une minute pour trouver le chariot tant chercher. Il regarda la Khandéenne. Elle avait un beau visage, un visage qui ne devrait jamais voir un homme mourir, ou une femme, un enfant…Mais ce n’était pas le cas et le chevalier était sûr d’une chose c’est que la mercenaire avait dû être la tueuse de bon nombre de soldat, trop de soldat !
Le rohirrim aida à décharger les chariots du mieux qu’il le put. Cela fit passer le temps. Très vite les petits gémissements excédèrent l’homme d’arme qui se dirigea vers l’emplacement ou était couché Jade. Il se tint au-dessus et la regarda. Il ne voulait pas la réveiller, mais leur parler. Il n’arrivait pas à comprendre comme une femme pouvait aimer tuer. Pour de l’argent. Si c’était au moins par conviction ou croyance, il comprendrait, mais pour de l’argent, c’était contraire au bon sens. Il décida qu’il allait attendre le réveil de son ancien adversaire qu’il avait bien crut mort à jamais.
Erco réfléchit à comment allait réagir Jade en le voyant car ils s’étaient donné un duel sans pitié qui ne pouvait que renforcer leur haine l’un envers l’autre. Sans le savoir il avait oublié qu’Amdir était en train d’être reforgée chez le forgeron. Cela étant, il ne portait aucune arme à part son poignard qui était à moitié caché dans un plis de sa cape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mercenaire de Khand
avatar

Nombre de messages : 56

~ GRIMOIRE ~
- -: Khandéenne
- -: 29 ans approximativement
- -:

Mer 4 Fév 2009 - 16:54
Jade dormait, enfin en apparence, pour autant que le soldat penché au-dessus d’elle pouvait en juger. Elle forçait sa respiration à demeurer régulière et calme, comme si Morphée l’embrassait encore d’un sommeil profond. La présence masculine penchée au dessus d’elle, l’avait immédiatement sortie de sa somnolence. Ses sens aiguisés par la vie qu’elle menait et qu’elle subissait l’avaient avertie de cette intrusion. Elle n’oubliait pas qu’elle n’était qu’une combattante de l’armée sombre pour toutes ces personnes, tous ces Rohirims et Arnorien, tous ces elfes et ces nains, et donc une ennemie. Une position peu enviable dans ce cas de figure.

Pourquoi l’homme ne s’éloignait il pas ? Et maintenant il s’installait auprès d’elle. Le connaissait-elle ? Ses yeux demeuraient clos. Combien de temps patienterait-il avant qu’il ne s’en lasse ? Quelques minutes ? Quelques heures ? Ou cela ne suffirait il pas à l’éloigner ? Elle égraina les minutes, comptant mentalement les secondes. Il ne bougeait décidément pas, il ne le ferait pas, c’était à craindre. Il ne restait plus guère de choses à faire… Affronter cet inopportun visiteur sorti d’elle ne savait où. Ou bien se sauver, mais vu son état, elle doutait de l’intelligence de cette manœuvre.

Elle ouvrit les yeux, subitement, pour le surprendre. Ses prunelles émeraudes, s’accrochèrent presque violemment à celle du jeune homme. Elles étaient dures, glaciales, et pourtant empruntes d’un questionnement muet. La forme de ce visage… lui rappelait vaguement quelque chose mais qui ? Quoi ? Quand ? Les réponses à ces questions étaient cruciales pour son avenir proche, elle en avait conscience.

Ses pupilles se dilatèrent légèrement en se remémorant la bataille, et surtout son « embrochage » sur une lame. Pas n’importe laquelle… son arme à lui. Le soldat responsable de la balafre qui ornait son ventre comme un nouveau tatouage. Elle se redressa… Quelles étaient ses intentions ? Un coup d’œil lui rappela que les armes de son voisin de souffrance restaient toujours à ses cotés… si l’utilité s’en faisait sentir…

Elle attendit. Elle savait pertinemment qu’il l’avait reconnu, sinon pourquoi serait il ici ? Qu’allait-il faire ? Là était toute la question. Et elle, comment réagirait elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mer 4 Fév 2009 - 21:06
Erco dut attendre plusieurs minutes, là, sans bouger, debout. Les yeux rivé sur Jade. La respiration était régulière. Si la mercenaire n’avait pas ces bandages on croirait presque à une jeune femme dormant dans son lit rêvant à son mari. Les questions que se posait le rohirrim devinrent encore plus pressantes. Pourtant, il ne pouvait se résoudre à réveiller le Khandéenne. De un parce que cela ne pourrait que clore toute discutions et aussi parce qu’il y avait des armes juste à côté de Jade et Erco était bien placé, trop même, pour savoir que la mercenaire était une as des armes blanches. Il attendit donc et lorsqu’il vit les paupières s’ouvrir, il lâcha un sourire qui disparut très vite. Il ne dit rien durant une minute laissant le temps à la Khandéenne de reprendre ses esprits. Lorsque ce fut fait, il parla, sa voix sonna faux au milieu des gémissements qui résonnaient entre les murs de la pièce :

-Bonjour…tu es résistante…j’étais sûr de t’avoir tué et voilà que je te vois dans les rangs de nos blessée traitées par les meilleurs guérisseurs elfique. Je devrais te tuer,…Mais contrairement à beaucoup de mes semblables, j’obéis à un code, le code de l’honneur, et justement il m’interdit de tuer une femme.

Le chevalier Skaline s’accroupit pour être plus ou moins à la hauteur de Jade. Il reprit en baissant la voix :

-C’est pour cela que je suis soulagé, dans un certain sens, que tu sois en vie…Mais ne t’inquiète pas je ne suis pas venu ici pour te raconter cela. Je veux simplement savoir pourquoi as-tu choisit la voie que tu as choisie. Pourquoi suivre le chemin des armes, le chemin du sang, le chemin des cris ?

Il se tut et regarda Jade droit dans les yeux cherchant une émotion, même fugace, car il se rappelait que durant leur duel la Khandéenne n’avait jamais laissé paraître le moindre sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mercenaire de Khand
avatar

Nombre de messages : 56

~ GRIMOIRE ~
- -: Khandéenne
- -: 29 ans approximativement
- -:

Lun 16 Fév 2009 - 15:57
Résistante. Oui elle l’était, depuis son plus jeune âge, pour survivre à la violence de son géniteur. Depuis son adolescence et son apprentissage au sein des gladiateurs de son oncle. Depuis son entrée dans le mercenariat qui lui permettait de subvenir au besoin de son frère toujours plus gourmand en argent. Son père disait d’elle, qu’elle n’était qu’une mauvaise herbe, de celle qui ne crevait jamais, malgré le soleil brulant du Khand, malgré les sécheresses, les vents et le sable. Une cochonnerie dont on ne se débarrassait jamais. Peut être avait il raison sur une seule chose en fin de compte. Oui, elle était de ces battantes, de ces survivantes dont on croit s’être délivré mais qui réapparaissent comme par enchantement.

La vie était étrange. Voilà qu’elle la replaçait exactement à l’endroit le plus inconfortable. Devant l’homme qui avait manqué de la tuer, devant le seul combattant encore debout qu’elle avait affronté et donc le seul à savoir qui elle était. Il y avait bien le nain, mais pour un nain, une femme ressemblait à toutes les autres… mais pas pour ce chevalier.

Il avait des principes… elle était heureuse de l’apprendre, elle en avait également mais n’hésiterait nullement à le transpercer pour l’empêcher de parler si le besoin s’en faisait sentir.


-Il faut croire que ta lame n’est pas aussi habile que tu sembles l’espérer.

Elle marqua un silence. Redressée dans la pénombre du lieu, son port altier reflétait une certaine fierté. Son profil d’une froideur impersonnelle étincelait d’un regard vert flamboyant. Même fatiguée, endolorie de ses blessures qu’elle masquait, elle gardait ce charme à la fois glaçant et sauvage.

- Tu le devrais, en effet. A ta place c’est ce que je ferrais. Enfin si j’en avais le temps.

Une menace. Subtile pour un soldat et néanmoins aussi présence qu’une épée de Damoclès sur la tête du chevalier. Qu’il tente, et son sang se répandrait en rien de temps sur le sol de terre battue.

- Mes choix ne concernent que moi. Il ne te regarde en rien chevalier. Si je dois admettre que tu combats bien , cela ne fait de toi, en aucun cas, mon confident.

La discussion n’avait que trop durée. Elle se releva totalement, et même la douleur qui l’assaillit à ce petit mouvement, ne s’afficha pas sur son minois d’une impassibilité extraordinaire. On l’aurait dis gravé dans une pierre dorée plutôt que dans de la chair tendre. Elle attacha précautionneusement la couverture autour de son corps, pas par pudeur, mais parce qu’une femme fuyant nue attirait encore plus l’attention. Son regard ne se posa pas sur les armes, avant qu’elle s’en saisisse, laissant son interlocuteur momentanément figé lorsqu’elle les attrapa souplement. Il ne s’attendait surement pas à une réaction aussi prompte. A vrai dire la seule force de la Khandéenne résidait dans sa souplesse et dans sa rapidité. Elle ne pouvait se frotter à la puissance brute d’un homme, après tout elle n’était qu’une femme…. Mais question célérité, elle était bien meilleure.

La lame se logea rapidement, juste sous la carotide du guerrier, la pointe frôlant dangereusement la peau fine du cou.


- Je n’ai pas l’intention de te tuer. Mais si tu m’empêches de partir, je le ferais. Ne crois pas que cela me gênerais. Une vie de plus ou de moins, ne changerait plus grand-chose à ces jours de massacres.

Elle s’approcha, assez pour vérifier qu’il n’était pas armé, mais pas suffisamment pour lui permettre la moindre riposte. Dans un corps à corps, il était évident qu’elle ne pourrait avoir l’avantage.

- Otes l’uniforme de cet homme, et passes le moi.

Elle désigna du menton, le blessé gisant derrière Erco. Déguisée en soldat gondorien, ses chances se s’échapper seraient décuplées, enfin si elle parvenait à semer, ce fauteur de troubles de chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Mer 18 Fév 2009 - 8:36
Erco écouta restant debout. Les paroles de Jade était bien celle d'un mercenaire, dans ce cas une mercenaire. Le chevalier pensa que la Khandéenne devait vendre chèrement ses services et qu'elle devait être plus ou moins connue. Pourtant cela ne faisait pas peur au Rohirim qui avait déjà tuer bon nombre d'homme, mais encore jamais des femmes. Maudit code pensa Erco en sentant une lame parfaitement affûtée lui frôler la gorge. Il ne pouvait plus rien faire, du moins pour le moment, mais que voulait-il faire? Il ne le savait pas, il agissait sans réfléchir comme une tête brûlée. Il dit en ignorant la lame:

-Tu veux fuir avec les habits d'un homme qui t'a combattu? Heins n'as-tu pas de moral, laisse donc tranquille ce soldat et part de suite. Je te laisse une demi-heure, après je suivrai mon chemin et j'espère qu'il ne croisera pas le tien pour mon et ton intérêt. Part!

Erco fit un pas en arrière pour se sortir du danger de l'arme blanche, bien qu'il sache que si Jade veut le tuer, elle le ferra malgré tout les espace qui les sépare. Voyant que la mercenaire hésitait, le chevalier Skaline ajouta:

-Allez le temps tourne. Tu dois le savoir lorsqu'on est une proie chaque minute compte, mais dans ton cas les seul personne qui pourront de poser problème se trouve en dehors....Part, je me répète...


Hrp dsl du poste un peu court, mais je suis pressé. Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mercenaire de Khand
avatar

Nombre de messages : 56

~ GRIMOIRE ~
- -: Khandéenne
- -: 29 ans approximativement
- -:

Jeu 19 Fév 2009 - 15:09
Jade tenait toujours le chevalier de la pointe de son épée, et si l’hésitation la taraudait légèrement, ce n’était pas tellement à cause de l’ultimatum du guerrier. Il n’était pas dans une position pour ordonner quoi que ce soit, et elle aussi bien que lui, en étaient conscient. Faire le fanfaron n’avançait à rien, mais la dérangeait tout de même. Il refusait de plier, et elle ne souhaitait pas faire couler de sang. Un problème aux allures insolubles.

- Vous me trouvez sans morale ? Venant d’un homme qui se vante d’avoir assassiner nombres d’hommes, je prends cela pour un compliment. Et la seule proie pour le moment c’est vous.

Il eut beau faire un pas en arrière, elle en fit un en avant, histoire que la lame retrouve l’emplacement de choix sur la gorge de l’homme. En plus, elle venait de gagner un peu vers le blessé. Puisqu’il ne voulait pas se rendre utile, elle s’en débrouillerait seule, restait à savoir ce qu’elle allait faire de lui.
Bien qu’il soit en situation de faiblesse, un cri, un seul de sa part, et même si elle lui ouvrait un second sourire, elle se ferait prendre. Ce qui n’était guère dans ses objectifs. Ou elle écourtait immédiatement sa misérable vie, ou elle s’en débarrassait proprement en l’assommant. Les deux avaient leur avantage…


- Tournez vous

Elle appuya ses mots d’un léger mouvement du poignet, contraignant ainsi Erco à se retourner s’il ne voulait pas se voir perforer le cou. Elle s’approcha, rapide et féline, lui flanqua un coup dans la nuque, à l’aide de la garde de son épée. Le chevalier glissa au sol, ralentit dans sa chute par la mercenaire, qui l’aida à tomber. Elle soupira un instant en regardant le corps inanimé, et s’empressa de récupérer sa bourse, puis de voler les vêtements d’un blessé elfe.

Ajustant difficilement l’uniforme elfique à ses formes généreuses et féminines, elle compléta la tenue en ceignant les sangles de l’épée à sa taille, et en recouvrant sa silhouette d’une pèlerine gris terne. Le capuchon vint trouver sa place sur ses boucles de cheveux cuivrés, et elle sortit du bâtiment, prenant soin de baisser la tête, d’éviter les regards et de ne pas se précipiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Jeu 19 Fév 2009 - 18:14
Erco ne fut pas surprit en ressentant la lame lui chatouiller la gorge. Il la maudit en passant. Ce n'était pas possible de se débarrasser de cette satanée lame.
il ne put cacher un sourire en se rendant compte que Jade le vouvoyait. Mais ce sourire fut fugace car la pression de l'arme blanche força le chevalier à faire un demi tour. Puis un choc vint ébranler le crâne du rohirrim. Il tenta de faire volte face, mais sa vision s'embruma, il tenta de chasse cette brume, mais rien n'y fit. Il eut l'impression que quelqu'un amortit sa chute. Bizarre pensa-t-il avant de perdre entièrement connaissance.

Lorsqu'il revint à lui, un guérisseur était penché au-dessus de lui. Il était toujours étendu sur le sol. Il fit l'elfe parler, mais ne parvint à saisir le sens à ces paroles. Il répondit donc simplement:

-Oui, ça va.

L'inconnu sembla se satisfaire de la réponse, mais pas entièrement car il demanda:

-Mais que vous est-il arrivé?

-J'ai trébuché et me suis cogné la tête par terre.

-Bien sûr et c'est pour ça que le bleu est sur l'arrière de votre tête et que vous étiez sur le dos. Bien s....


Erco s'était redressé et vérifia ses armes. Il lui restait son poignard. C'est alors qu'il se rendit compte qu'il avait mal à la tête. Mais la douleur était fort heureusement supportable. Il se remit debout ignorant le guérisseur. Celui-ci voulut l'arrêter, alors le chevalier lui répondit sèchement:

-Occupez vous des personnes qui on vraiment besoin de vos services!

Puis, il se précipita vers la forge, il devait aller récupéré Amdir, puis il essayerai de trouver cette mercenaire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...
» LE RETOUR DE L'ARMÉE HAITIENNE EN HAITI N'EST PAS UNE OPTION MAIS UNE OBLIGATION
» Pour le retour de l'armée, Martelly donne et prend : une obsession pésidentielle
» Voila mon matos, mais je me demande si c'est suffisant
» IL est de retour, avec un pseudo complètement débile !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Annúminas-
Sauter vers: