Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique !

Aller en bas 
Omar Baligh Wahid El'Abib
Marchand d'Esclaves
Omar Baligh Wahid El'Abib

Nombre de messages : 91
Age : 34

~ GRIMOIRE ~
- -: Haradrim
- -: Fin de la trentaine
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyMer 4 Fév 2009 - 23:51
[HRP] Fiche mise à jour avec l'ellipse de 5 ans [/HRP]

Nom : Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique !

Race : Haradrim

Sexe : Masculin

Age : Fin de la trentaine

Profession : Marchand d'esclaves

Salaire : 2000£

Expression favorite : « Par les babouches de Melkor ! »

Devise personnelle : « Tout peut se vendre, à condition d'en susciter l'envie »

Objectifs dans la vie :

Se faire un nom, une réputation, un empire commercial
Réussir à introduire l'esclavagisme un peu partout dans le monde

Caractéristiques physiques :

Omar, auto proclamé le Magnifique, est un homme de taille moyenne, environ 1m75. Rien d'exceptionnel ne semble se dégager de lui de prime abord : comme la plupart des Haradrims il a le teint basané, et une barbe noire touffue. D'ailleurs, sans deux caractéristiques particulières, il aurait certainement pu se mêler à n'importe quelle foule sans que l'on ne lui prête la moindre attention.

D'abord, premier signe particulier : son embonpoint. En effet Omar est ce que ses serviteurs qualifient d'enrobé, avec ses 120 kilos très largement concentrés juste au dessus de la ceinture. Cet embonpoint est pourtant quelque chose de respecté : cela signifie, dans le monde sauvage et hostile des contrées désertiques, qu'il vient d'une famille aisée, et qu'il dispose lui même d'assez d'argent pour entretenir sa panse. C'est donc avec fierté qu'il pavane, la ceinture large, lorsqu'il se déplace en ville, sans jamais toutefois s'éloigner de plus de deux pas de son garde du corps, Kelden.

Son deuxième trait physique particulier est la couleur de ses yeux : d'un bleu très pales, une couleur rare parmi les Haradrims qui ont généralement les yeux plutôt foncés. La légende familiale attribue cette couleur à un probable métissage avec l'envahisseur Gondorien des centaines d'années auparavant, lors de l'une des invasions du port d'Umbar. Mais Omar, comme tous ces ancêtres, n'a jamais voulu en savoir plus sur ce sujet... Les raisons de l'apparition de ce trait physique dans le sang de la famille ne pouvant être qu'embarrassantes...

Enfin, comme son physique le laisse deviner, Omar n'est pas un adapte d'une quelconque activité physique soutenue, si ce n'est marchander et vendre ses produits : des esclaves. Il adore passer ses matinées et soirées, lorsque la température est plus clémente, à faire le tour des étales, rendre visite à des amis, ou tisser des liens commerciaux avec tous les marchands de passage. Lorsque le soleil est haut dans le ciel, et que la chaleur lui interdit tout déplacement, il ronfle alors tranquillement dans ses bains personnels.


Caractère :


Omar donne l'impression d'être un homme calme, posé, patient, riche...

Mais en réalité, est bien moins riche qu'il ne le laisse paraître. Omar est un homme d'apparence, et pour cette raison il est difficile de connaître son réel caractère. Tout autour de lui n'est que facade pour donner confiance aux clients. On pourrait presque le qualifier d'hyperactif. Il ne tient jamais plus de dix minutes à la même place, sauf dans ses bains, et il passe la majeure partie de son temps à arpenter les marchés et échoppes pour tenter de dénicher les filons et arrangements qui permettraient de toujours mieux rentabiliser la vente d'esclaves. Néanmoins, malgré les préjugés, Omar est un homme droit et juste, qui n'utilise la violence qu'en dernier recours. Quand vous êtes esclave, il vaut bien mieux finir dans l'échoppe d'Omar, que dans celle d'un autre marchand d'Umbar.

La principale (et peut-être unique) qualité d'Omar est son éloquence : s'il le voulait, il serait capable de vendre une cheminée de pierre hobbit traditionnelle à un nomade du désert... Ce trait de caractère lui vaut de passer pour un homme qui inspire confiance. Omar est tout à fait concient de cette qualité, de cette facilité qu'il a à trouver les mots juste pour convaincre ou rassurer les clients... C'est d'ailleurs sa principale source de revenue : sans cette qualité, il aurait tout perdu depuis longtemps, étant donné la difficulté d'écouler les stocks d'esclaves par les temps qui courent.

Qualité ou défaut ? Omar est doté d'une ambition démesurée, à la limite de la mégalomanie. Vendre quelques esclaves dans un trou paumé comme Umbar ne lui suffit plus depuis longtemps. Il rêve d'évasion, de voyages, et surtout d'étendre son commerce à travers toutes les régions du monde, de bâtir un empire commercial de l'esclavage. Que cette pratique soit interdite dans la plupart des pays au nord d'Harad ne lui fait pas peur. Il est persuadé qu'avec le temps, l'argent, et l'éloquence suffisante, les choses finiront par changer...

Apparence usuelle :

Malgré son apparente aisance pécuniaire, Omar n'est pas du genre à s'habiller de manière extravagante et tapageuse comme le font certaines de ses connaissances. Il préfère en général se vêtir d'habits d'un blanc immaculé, couleur suffisamment difficile à préserver pour que cela suffise à montrer l'étendue de sa soit disante richesse. Soit une longue robe, à la mode du désert, soit une coquette veste dans un style plus gondorien.

Il ne sort jamais sans un beau et complexe turban blanc, réalisé sur sa propre tête durant de longues minutes par un esclave stressé de peur de décevoir son maitre. Ces turbans blancs ne passent pas inapperçus à Umbar, ou la majorité de la population vie de la contrebande et de la piraterie. Omar porte régulièrement des gants pour sortir dans les rues crasseuses de la ville, plus par soucis d'hygiène que par coquetterie... Il se souvient de la fois où il avait touché un esclave, sur le port, porteur de gros furoncles noirâtres. La semaine suivante, six de ses esclaves avaient attrappés l'infection qu'il avait ramené à la maison... Invendable pendant presque un mois entier... Il avait retenu la leçon...

En résumé, Omar tient particulièrement à son apparence : sobre mais élégante, qui ne peut que donner une image positive de lui aux clients de passage.


Histoire personnelle :

La première chose que se demande un étranger en discutant avec Omar est l'origine de ce nom à rallonge impossible à retenir ! Stupide tradition familiale... Tous les ainés, qui héritent du commerce d'esclaves, doivent porter, en plus de leur propre nom, celui de leur père, ainsi que celui de leur grand père... Une façon de respecter les anciens ? Ainsi Omar Baligh Wahid El'Abib est le fils de Baligh Wahid Saiid El'Abib, petit fils de Wahid Saiid Ahmed El'Abib... (Rien que ça.)

Omar ne parle que très peu de son passé, certainement parce qu'il en garde de très mauvais souvenirs. En fait, la personne qu'il a le plus détesté au monde est son propre père...

Pourtant quelques éléments de son passés sont de notoriété publique, comme le fait qu'il soit fils unique, parce que sa génitrice décéda lors de son premier accouchement, et que son père ne repris jamais épouse après cet évènement. En entendant cela, les poètes elfes se seraient mis immédiatement à conter les louanges de cet homme, uni par un amour si puissant qu'il ne pu jamais retrouver compagne... Mais la réalité était tout autre : avec un héritier mâle en vie, et des esclaves obéissantes à porté de main... Pourquoi se faire chier avec une autre femme ? Telle était la logique de Baligh Wahid Saiid El'Abib. Mais ce n'était particulièrement pour cette raison qu'Omar détestait son père. La raison était plus fondamentale : son géniteur était un être violent, malsain, irresponsable et, pire que tout, incapable de gérer son propre commerce. En l'espace des 20ans pendant lesquelles il avait eu en mains les affaires de la famille, il avait tout dilapidé... Ce que ses ancêtres avaient mis des centaines d'années à gagner avec un travail acharné. Baligh ne pensait qu'aux femmes et à l'alcool. Il n'achetait que des femmes, et lorsque le commerce était devenu vraiment difficile ces derniers temps, il avait transformé son échoppe en une sorte de maison close pour les pirates, plutôt que de se démerder pour les vendre.

C'est d'ailleurs en découvrant cela que les adeptes de Melkor l'avaient assassinés. Loué soit les assassins, ils avaient libérés Omar de son plus gros poids dans la vie. Parcontre ils avaient brulés l'échoppe pour l'occasion... Bref, tout était à refaire, mais avec un boulet en moins.

Heureusement, la petite villa familiale, transmise de génération en génération était toujours sur pied, et il restait à Omar quelques esclaves dans les cages de la cours intérieure, des hommes pour la plupart. D'ailleurs cela lui convenait parfaitement.

Au cours des années, l'esclavage était devenu de plus en plus marginal, et pour survivre, les marchands avaient du se cacher, et vivre plus ou moins dans l'ombre, comme s'il pratiquaient un métier infâme. Pourtant l'esclavage était un commerce comme un autre, sauf que les choses vendues étaient vivantes et savaient plus ou moins parler. Il fallait redorer le blason de la vente d'esclave, et pour cela Omar avait mis au point une sorte de pari fou : apparaître au grand jour, démontrer au monde l'utilité des esclaves, et prouver que l'on pouvait en vendre sans tomber dans le stéréotype de la violence et de la perversité. Il fallait encore aller plus loin, et proposer uniquement des esclaves de qualités, en bonne santé, bien nourri, entrainés à diverses taches... Après tout, les gens étaient libres de faire ce qu'ils voulaient par la suite de leur esclaves, même les affranchir, Omar n'en avait que faire !

Un esclavage propre et saint, voilà ce que voulait Omar.

De plus, Omar était un commerçant hors pair, et il avait depuis longtemps compris le principe de diversification des marchandises pour pouvoir survivre aux changements des attentes des clients. Là ou son père s'était catastrophiquement spécialisé avec des esclaves femelles, Omar prévoyant de vendre hommes, femmes et enfants. Gladiateurs, gardes du corps, main d'oeuvre rentable, servantes, prostitués, tout devait être trouvable chez Omar le Magnifique, absolument tout !

C'était donc à cela que s'était attelé Omar pendant ce dernier mois. Aménager le rez de chaussé la villa pour le transformer en un grand enclos à esclave, avec toutes les commodités nécessaires. Cela lui avait couté assez cher, et il avait du vendre la majeure partie des possessions familiales que son père n'avait pas déjà vendu. Le premier étage était donc devenu totalement vide, excepté la chambre d'Omar, ou il ne dormais jamais plus de quatre ou cinq heures par nuit, ainsi que le petit bureau où il faisait ses comptes. La toiture commençait à se délabrer, mais c'était bien là le cadet de ses soucis.

C'était maintenant à lui de jouer : renouer avec les pirates se souvenant de son père, et continuer d'entretenir des relations avec les nomades qui parcouraient régulièrement les étendues sablonneuse entre le Harad et les terres des peuples Variags, plus à l'est. Et encore et toujours trouver plus de contacts !


Habitation : Voir sujet détaillé

Omar Baligh Wahid El'Abib vit dans une villa, située à la périphérie sud d'Umbar; qui a vu passer déjà une vingtaine de générations de El'Abib. C'est une bâtisse de pierre rectangulaire qui fut construite peut-être 300 ou 400 ans auparavant par Azziz El'Abib, ancêtre d'Omar qui fut le premier membre de la famille à s'installer à Umbar. Azziz était contrebandier, et il fit construire cette maison à son image : celle d'un homme retord mais extrêmement méticuleux et organisé. A la fin de sa vie, juste avant de repasser le flambeau à son fils, Varhim Azziz El'Abib, (et oui faut suivre, c'est un Azziz qui a lancé la tradition des prénoms... J'avoue que c'est un peu compliqué les histoires de famille chez les El'Abib), Azziz avait amassé une fortune colossale, ce qui fit de la famille une des plus puissantes de la cité à l'époque.

Varhim Azziz El'Abib succéda à son père, comme son fils ainé, puis le fils ainé de son fils ainé, puis le fils ainé de son fils ainé de son fils ainé. La contrebande était alors un marché des plus juteux, et particulièrement celui des esclaves. Les El'Abib firent agrandir la maison plusieurs fois au cours de ces générations où la fortune familiale fut à son apogée.

Toutefois, cette villa connu un tragique événement, il y a de cela peut-être deux cents ans, lors de l'une des invasions Gondoriennes visant à pacifier la région... La maison des El'Abib fut quasiment détruite lorsqu'un incendie fit partir en fumée la majorité des richesses de la famille. Depuis ce terrible jour, beaucoup de choses ont changées. A l'époque c'était Ahmed Aziz Valak El'Abib qui était aux commandes des opérations. Lors de l'invasion, beaucoup de membres de la famille furent tués, et une grande majorité des survivants décida de quitter définitivement Umbar pour tenter leurs chances plus à l'est, dans les terres Variags, où la vie semblait moins mouvementée et où une autre branche de la famille, les Kel'Abib prospéraient. Pourtant Akmed Aziz Valak tint bon. Il pris en charge la reconstruction de la villa, cependant, les moyens n'étant plus les mêmes qu'à l'époque, cette nouvelle fut plus petite que la précédente (ce qui veut dire tout de même une bâtisse de taille très raisonnable), gardant toutefois les fondations de l'ancienne... C'est pour cette raison que la rumeur dit que la villa des El'Abib dispose de caves et de tunnels souterrains plus spacieux que la maison elle même.

C'est dans cette maison qu'est né Omar Baligh Wahid El'Abib :

L'actuelle « villa El'Abib », une bâtisse de bois et de pierre, est composée d'un rez de chaussé assez spacieux pour disposer de sa propre cour intérieure ainsi que de petits bains personnels, et d'un unique étage. L'architecture de la maison est tout ce qu'il y a de plus commun dans la région : rectangulaire, sobre à l'extérieure, les murs de couleur clair pour éviter de retenir la chaleur du soleil, un toit composé de grosses poutres de bois recouvertes de feuilles de palmiers séchées...

La cour intérieure a été réaménagée par Omar pour en faire un véritable enclos à esclaves, dont il était possible de faire le tour pour mieux admirer la qualité de la marchandise. Depuis que l'échoppe de son père avait été brulée, Omar n'a pas trouvé d'autres solutions pour sauver le commerce de la famille.

L'étage est composé d'une bonne dizaine de pièces, plusieurs chambres, une grand salle de réception, un bureau spacieux. Aujourd'hui la plupart des pièces ont été vidées de leurs meubles, œuvres d'art et autres babioles, qu'Omar a du revendre pour financer les changements, et payer les divers pots de vins nécessaire à la remise en fonctionnement de l'horlogerie commerciale. Il lui reste toutefois une coquette somme de coté, et il sait déjà plus ou moins comment l'investir. Seules trois pièces n'ont pas été totalement vidées : la chambre d'Omar, son bureau, et la salle de réception, où il compte continuer à recevoir des amis, et surtout des partenaires commerciaux potentiels.

La porte conduisant aux légendaires caves, au rez de chaussé, est en permanence verrouillée, et seul Omar dispose de la clé...


5 ans plus tard...

Evolution personnelle / familliale : Omar s'est uni avec Shannah. Leur couple plus qu'atypique connait ses premières années d'existence, les meilleures.

Evolution professionelle : Ces dernières années, le commerce de l'esclavage a connu un nouvel essor, bien qu'on soit très loin du faste du siècle passé. Grace à ses techniques de vente, et à la promotion de son "éthique" ses recettes ont quadrulées en cinq ans. Il a pu ainsi racheter l'entrepot juxtaposant sa villa, et y faire confectionner un espace dédié à la vente des esclaves "classiques". Il conserve l'enclos dans la court intérieure de sa demeure pour ses esclaves de "prestige".

Omar a également renforcé ses relations commerciales. Il possède à present plusieurs "filons" pour trouver des esclaves à bas prix :

- Il achète les prises jugées inutiles de son Oncle Barka,
- Il finance un groupe de pillards Variags, les "Tuniques rouges" qui lui fournissent hommes et femmes capturées dans le désert sans fin, et dans les montages du sud Mordor,
- Il paye des pot-de-vins aux milices locales pour racheter des criminels qu'il revendra ensuite à prix d'or,
- Il fait kidnapper les mendiants pas trop abimés par la vie dans les rues.

Accomplissement personnel : La création des Soldat-esclaves Orques
Spoiler:
 


Dernière édition par Omar Baligh Wahid El'Abib le Lun 23 Jan 2012 - 19:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre-Chêne
Seigneur de Fondcombe - Sage Elfe
Sombre-Chêne

Nombre de messages : 1908
Localisation : Edoras

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe de la Forêt Noire
- -: Plus de 250 ans
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyJeu 5 Fév 2009 - 16:28
Première bonne impression!

Bienvenue sur le forum, en espérant que tu t'y plaises.

A priori, il n'y a rien qui t'empêche de jouer ce personnage, et si marchand d'esclave ne figure à ma connaissance dans aucune liste de métier, pas de problème pour que tu le sois.

Une petite remarque concernant l'avatar : tu les fais pas trop les quatre-vingt-quinze kilos...

En tout cas bonne continuation sur le forum, tu pourras te lancer dans le rp dès que ta fiche sera finie.


Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Môrhïn
Bohémienne
Môrhïn

Nombre de messages : 336
Localisation : Dans un coin de ces terres....
Rôle : Danseuse, arnaqueuse et voleuse

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: 25 années
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyJeu 5 Fév 2009 - 16:32
olalalalala Sombry.... t'imagine pas comme c'est galere à trouver un gros.. ça peut paraitre con mais les avatars sont en general de beau mâle bien bâti, au pire ils sont laids mais gros quasi-jamais....

Edit SC : Et ça serait pas possible de le retoucher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
Silence

Nombre de messages : 1209
Age : 33

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyJeu 5 Fév 2009 - 17:30
Pardon ? Lirais-je dans tes plaintes, Môrhïn, une demande d'aide pour trouvé un avatar de gros arabien ?

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Fatblockjx9.th

J'avais celui là sous la main pour mon scenar. Je peux en avoir d'autres. Tout comme je peux aisément modifier l'actuel pour le rendre plus gros, si Môrhïn en à la flemme ?

Ceci dit, si l'avatar actuel convient à son propriétaire (ce qui normalement devrait être le cas vu qu'il l'utilise), ce débat serait tout bonnement stérile Smile

ps: J'ai déjà souhaité mes voeux de bienvenu en privé, ne venez pas me taxer d'impoli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arinos
Maître d'armes
Arinos

Nombre de messages : 40

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: Plusieurs centaines d'annés (500 ans environ)
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyJeu 5 Fév 2009 - 18:09
Bienvenu... Ton personage est très intersant, j'aime beaucoup le caractère.... Presque autant que le speudo !

EDIT ALDI : Par mp ce genre de remarque... Si tout le monde y va de son petit commentaire on s'en sortira pas.

Edit Silence : Oui, on ne commente pas les fiches de persos si possible ^^ C'est de la pollution indésirable si l'auteur veut rajouter des détails par la suite.

EDIT ALDI : Oui et rééditer un mess pour dire la même chose c'est de la pollution aussi Wink Mais bon allez... ca met de la couleur.

Edit Silence : Faut bien donner quelques détails explicatifs de plus ! Tu étais trop vague ! Faut que les édites servent ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyJeu 5 Fév 2009 - 18:39
Bienvenue !

Alors, pour un petit topo sur le Harad.

Le Harad a été un moment dirigé par Meakil Duzingi, pro-Gondorien, qui avait réussi à le pacifier plus ou moins.
Récemment, les adeptes de Melkor, ayant tissé des alliances avec d'autres ennemis des peuples occidentaux, ont assassiné Meakil et ont pris le pouvoir. L'héritier officiel en exil de Meakil est le prince Nimrod, mais le joueur est inactif.
Plus récemment encore, les adeptes de Melkor sont montés dans le Nord pour faire la guerre avec leurs alliés contre tous les peuples libres, laissant le pays vulnérable. Une secte nationaliste très puissante et anti-Melkor en a profité pour reprendre le pays, les Haradrim ayant été vaincus dans le Nord, ils en sont les maîtres.
D'autre part, les pirates ont mené le même genre de rébellion contre les Melkorites ayant pris Umbar. Ce sont des sortes d'anarchistes, donc vu que tu semble vouloir t'établir à Umbar, ça ne devrait pas poser de problème pour ton traffic. Attention tout de même qu'attachés à leurs principes de liberté, il se pourrait tout de même que ce ne soit pas bien vu...
Dernier point, sur le forum, les spécialistes de l'esclavage, c'est le Rhûn.

Si tu as des questions n'hésite pas à m'envoyer un MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omar Baligh Wahid El'Abib
Marchand d'Esclaves
Omar Baligh Wahid El'Abib

Nombre de messages : 91
Age : 34

~ GRIMOIRE ~
- -: Haradrim
- -: Fin de la trentaine
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyLun 9 Fév 2009 - 0:29
Merci à tous pour les réponses et les précisions.

J'ai mis en ligne l'histoire d'omar juste avant de partir en week end, et là je viens de rentrer... Je fini la candidature demain, promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méphisto
Administrateur Principal
Administrateur Principal
Méphisto

Nombre de messages : 3189
Localisation : Minas Tirith, la Cité Blanche
Rôle : Souverain de Minas Tirith et de Gondor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de noble lignée. Descendant d'Elessar.
- -: Age où force et sagesse se côtoient
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyLun 9 Fév 2009 - 14:14
Du coup, je ne suis vraiment plus fan de l'avatar .. Mr.Red

Edit Silence : Pff ouais, regarde le l'autre là, soit disant roi du gondor... T'inquiète pas Omar, il feinte son jeu, ce sera lui ton plus grand client de s'esclaves féminines !


"Tout ce qu'il nous reste à penser, c'est décider que faire du temps qui nous est donné .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omar Baligh Wahid El'Abib
Marchand d'Esclaves
Omar Baligh Wahid El'Abib

Nombre de messages : 91
Age : 34

~ GRIMOIRE ~
- -: Haradrim
- -: Fin de la trentaine
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyLun 9 Fév 2009 - 20:26
Hop voilou, Habitation postée, Avatar modifié (blblblb, merci Silence au passage)...

Candidature terminée de mon coté. J'attends un retour de votre part pour savoir si je peux continuer l'aventure avec ce personnage.

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Radamanthe

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptyLun 9 Fév 2009 - 20:34
Ca marche !
Métier créé dans lal iste du Harad.

Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omar Baligh Wahid El'Abib
Marchand d'Esclaves
Omar Baligh Wahid El'Abib

Nombre de messages : 91
Age : 34

~ GRIMOIRE ~
- -: Haradrim
- -: Fin de la trentaine
- -:

Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! EmptySam 3 Déc 2011 - 22:50
Fiche de personnage mise à jour avec l'ellipse des 5 ans.

A très bientôt en rp Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Omar Baligh Wahid El'Abib, dit Omar le Magnifique ! Empty
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hamlet Thèmes et Variations
» Les chroniques du Fennec
» joyeux noel
» FLOCON MAGNIFIQUE BICHON M 1 AN URGENT FOURRIERE 62
» Heather Ciabattino Stanam Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Communauté - :: Registres :: Créer Vos Personnages-
Sauter vers: