L'auberge d'Annuminas

Aller en bas 
Meneldir
Professeur
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 27
Localisation : Quelque part dans Annuminas en particulier à l'auberge

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 58 années passés en ce monde
- -:

Ven 20 Fév 2009 - 19:09
Une belle auberge. Une grande auberge.

Avec sa petite terrasse sur le devant, ce lieu de rendez vous de la capitale ne peut pas passer inaperçu. La façade a été construite en briques rouges comme on en trouve autour du lac Evendim. Des grands vitraux de couleurs différentes servent de fenêtres et au deuxième étage, on peut voir de nombreuses ouvertures indiquant de petites chambres bien confortables.
En poussant la lourde porte en pin des forêts, on entre dans un grand vestibule où sont accrochés les vestes. Mais ne laissez rien trainer dans vos poches, la maison se désengage de toutes responsabilités. Passez la porte et vous vous retrouvez dans une salle commune blindée de monde. Si vous demandez, on vous ouvrira peut être une salle plus calme vers le fond de la bâtisse. Un homme barbu et sa fille vous serviront une petite mousse au comptoir.


Et c'est au comptoir que se trouve ce soir le vieux Meneldir. Le vieil homme avait refusé de suivre son ami Gebir vers les havres mais il n'avait pas non plus envie de suivre l'armée du Gondor vers Minas Tirith.
Il s'arrêterait peut être ici, en Arnor sa terre natale. Ses cheveux noirs hirsutes retombaient sur sa tête potelée. Ses mains gantées de cuir serraient une choppe remplis de bonne bière. Il avait déjà pris une chambre ici pour quelques jours. En attendant....

"Une autre bière, s'il vous plait."

Meneldir saisit la petite soeur et la paya tout de suite avec son or.
En tout cas, il ne repartirait pas à Minas Tirith. Il n'avait plus grand chose qui le retenait là bas. Il avait cédé son école à ses apprentis. Il était maintenant un professeur errant. Il écrirait peut être ses mémoires. L'histoire du soldat du Gondor qui avait connu bien des guerres et des aventures. Il en avait rencontré des gens importants et peut être encore aujourd'hui ou demain. Tout dépendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldarion
Roi d'Arnor
Roi d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 27

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunadan
- -: L'age ou l'on est fougeux mais déjà sage
- -:

Mar 24 Fév 2009 - 13:16


Un jeune garçon à l'air innocent entra dans la petite pièce. Il devait avoir une dizaine d'année et avait un joli visage plein de gentillesse. Il tourna la tête dans tous les sens semblant chercher quelque chose... En réalité, il savait parfaitement ou était celui qu'il cherchait, mais comme à son habitude il aimait faire croire au gens qu'il n'était qu'un pauvre petit valet innocent et perdu.
Il s'approcha finalement de Meneldir qui sirotait sa bière.

" Seigneur Meneldir ?"

Il avait mit beaucoup d'interrogation dans sa question et si son maitre avait été la il lui aurait sans doute remarqué qu'à trop en faire on perdait son naturel.
Comme l'autre semblait acquiéser, il lui tendit un parchemin plié en deux. Il salua et sortit de la pièce sans oublier évidement de vider quelques poches trop bien remplies.




Invité, n'oublie pas que le regard des Rois d'Arnor porte au delà des frontières de leurs royaumes.[/center]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 22
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Ven 2 Juil 2010 - 18:01
Il fait bon, si bon que l’on se croit dans un rêve. L’air est frais et il souffle un léger vent venu de l’ouest, si prompt à refroidir les jeunes demoiselles durant ces belles soirées d’été et apportant avec lui les effluves d’une quelconque brise marine soufflant par là bas, près de la mer. Je rentre d’une excursion en Arthedain, j’ai fait visiter notre belle région à un charmant jeune couple souhaitant s’installer dans la région. Et je me dirige maintenant vers notre belle auberge afin d’y dépenser mon pécule durement accumulé lors de la journée, les boissons ayant ma préférence. Oh, ne vous méprenez pas, je ne bois presque pas d’alcool. Seulement durant les grandes occasions, je suis plus porté sur des boissons non alcoolisés tels que le thé ou l’eau pétillante.

J’entre donc dans l’auberge tenu par le noble Pastrioule, un ancien fermier du coin reconvertit en aubergiste il y a une dizaine d’années à la mort de son prédécesseur, en approchant de son comptoir, j’entends des éclats de voix venant d’une salle adjacente mais n’y prête pas attention. Je m'approche donc de Pastrioule:
-Bien le bonjour Pastrioule, comment vont les affaires ces temps-ci? Pas trop débordé?
-Alalaaa, ne m’en parle pas Dwil’, il y a de nombreux visiteurs qui viennent par-ci par-là. Espérons que ce ne sont pas des malandrins ou autres escrocs en tous genre comme on a eu la dernière fois. Et alors, ton couple a été content du petit voyage?
-Ravi...mais qu’est ce que cela?
Les éclats de voix dans l’autre salle se font soudainement plus virulents.
-Ah oui, c’est un noble qui a voulu montrer son courage en allant au Haut des Galgals. Il a pris peur et a fuit, mais il a perdu des documents importants. Il offre une récompense à qui retrouvera ses documents, ça peut peut être t’intéresser? Il paraît que la récompense est digne des plus nobles.
-Plutôt oui, je vais jeter aller jeter un œil.


Je me dirige donc vers la petite salle annexe d’où viennent les éclats de voix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Mer 7 Juil 2010 - 19:12
Et une fois rentré :

"... c'est à ce moment-là que j'ai aperçu la silhouette d'un monstre à travers la brume !"

Il y eu quelques paires d'yeux écarquillées puis le rire moqueur de deux hommes aux visages effilés.

"Plutôt que t'as eu les chocottes une fois dans cette purée d'pois vieux Truyar !" dit l'un d'eux.

Le marchand désappointé se rassit sur une vieille chaise en bois, peu à peu la petite salle annexe se vida des quelques badauds venus écouter avec une curiosité malsaine l'histoire de Truyar le marchand ambulant de l'Arnor et modeste explorateur à ses heures perdues. Le visage abattu, Truyar se releva doucement puis s'apprêtait à sortir lorsqu'il vit Dwilidan à l'entrée de la pièce.

"Hm, encore un jeune qui veut écouter mon histoire et se moquer de moi ?"

Le marchand dévisagea le guide de la tête aux pieds mais comprit vite que ce garçon n'était pas là pour se moquer.

"Bien que veux-tu mon garçon ?"




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 22
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Jeu 8 Juil 2010 - 8:56
Tout le monde, sans exception, quitte maintenant la pièce, l'homme est assis, seul sur son tabouret, il semble désolé et abattu. Je m'approche donc de lui, souhaitant l'aider. Il à l'air sympathique cet homme après tout, avec son nez aquilin et son allure longiligne qui lui donne l'air d'un léger roseau qu'un simple coup de vent ferais s'envoler il a n'a pas l'air de manquer à manger pourtant, sa tunique de soie brodée rouge dénote tout de même de son métier de marchand qui lui procure sûrement une pitance aisée. Le fait qu'il soit parti, seul, explorer les Hauts des Galgals m'étonne un peu plus tout de même, il devait quand même être conscient des dangers qui l'attendaient, les Galgals ne sont pas la destination touristique rêvée, surtout pour un homme seul où mal accompagnés. Seuls quelques personnes sont aptes à se déplacer dans ces endroits sombres et terrifiants.

"Hm, encore un jeune qui veut écouter mon histoire et se moquer de moi ?" Me lance l'homme, je le regarde fixement, très sérieusement, voulant lui montrer que je ne plaisante pas. Il semble avoir compris et après quelques secondes d'hésitations, rajoute en soupirant, comme si tout espoir avait disparu en lui, qu'il n'avait plus aucune chance:
"Bien que veux-tu mon garçon ?"

Prenant une longue inspiration, je me lance dans une tirade afin d'énoncer clairement ce que je souhaite faire pour lui:
«Et bien voilà, je pense être en mesure de vous apporter mon aide, étant moi même guide je connais bien la région et bien que les Galgals soient un endroit, je vous l'accorde, lugubre et sombre je suis prêt à vous aider à retrouver ce que vous avez perdu.»
J'ai, comme par le plus grand des hasards, omis de lui dire que je n'ai pas tout à fait fini ma formation de guide et que les Galgals me sont pratiquement inconnus, je ne m'y suis rendu que une ou deux fois et toujours accompagné de Silfred, mon mentor. Mais bon, après tout je suis presque un vrai guide et puis ce ne sont pas les Galgals qui vont me faire peur, je suis assez âgé pour y aller seul.

L'homme me regarde maintenant avec des yeux reconnaissants et emplis d'un espoir renaissant, il est sur le point de me répondre lorsque je rajoute précipitamment, comme avec honte:
«On m'a aussi parlé d'une récompense, de quoi s'agit il?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Jeu 15 Juil 2010 - 18:32
Un sourire sincère apparut soudain sur le visage du vieux Truyar lorsque Dwilidan prononça ses premiers mots. Enfin! Enfin un garçon qui croyait en son histoire et qui voulait bien l'aider. Un miracle !
Le marchand tendit sa main vers le jeune guide et lui serra la sienne avec vigueur tant la joie lui rendait sa fougue d'antan. Ce Truyar était excité comme un enfant.

"Parfait mon garçon ! Je te remercie infiniment de bien vouloir m'aider ! Un guide qui plus est, c'est magnifique. Tu dois bien connaître la région."

Puis Dwilidan posa alors la question fatidique...

Parlant d'une voix bien plus faible et tendant sa bouche vers les oreilles du guide.

"Un trésor, mon garçon. Un trésor !"

À nouveau un sourire envahit le visage de Truyar, mais cette fois-ci, plus proche de Dwilidan, il put voir qu'il manquait plus d'une dent au vieux marchand. Celui-ci le dépassa, s'apprêtant à sortir de la salle annexe.

"Si tu veux en savoir plus, suis-moi jusqu'à ma boutique, nous pourrons y discuter plus calmement autour d'un verre."




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 22
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Jeu 15 Juil 2010 - 22:40
*Un trésor! Voilà qui est fort intéressant.*

Telles furent mes premières pensées après que Truyar, un nom bien significatif du caractère de l'homme me semblait t'il, m'eût chuchoté cette phrase à l'oreillle si doucement de telle sorte que même le plus habile des elfes n'aurait sans doute rien entendu si ce n'est un bruissement discret. Des pensées non dénuées d'avidité, je vous l'accorde, mais des pensées humaines après tout.  Et lorsqu'il me proposa que nous continuâmes la conversation chez lui, dans sa boutique, j'acquiescai rapidement et avec précipitation avec un hochement de tête pour marquer mon accord, comme si cette oppurtunité allait s'envoler au premier coup de vent. 

Les quelques clients attablés autour du comptoir de Pastrioule, l'aubergiste, ne nous prêtaient pas la moindre attention. Ils étaient trop occupés à converser en finissant leurs chopes. À ce moment-ci Truyar me fit un signe significatif de la tête, nous y allions. Son vieux sourire édenté ne laissait pas planer le moindre doute. Il était pressé de conclure un accord avec moi et être debarassé de ce poids qui devait, sans nul doute, peser sur sa conscience.

Il y avait quand même quelquechose qui avait changé dans le regard de cet homme. Une lueur, sûrement depuis longtemps disparue, flamboyait dans ses yeux tel un feu éclairant un palais durant les froides nuits hivernales. Il semblait y avoir des restes d'un quelconque vécu chez Truyar. Comme si il s'appretait à faire une chose qu'il n'avait pas faite depuis longtemps. Je peux vous l'avouer, il me fit presque peur. J'avais peur qu'il ne m'entraine dans une folie soudaine tant son regard avait pris une teinte iréelle. Mais conduit par ma jeunesse et mon insouciance, je me convainc qu'il ne pouvait rien m'arriver. Après tout, j'étais son seul espoir. J'esperais ne pas me tromper, seul l'avenir me le dirait. Et puis je devais sauter sur cette occasion unique. Il s'agissait tout de même d'un trésor, je me voyais déjà vêtu tel un roi des temps anciens combattant des hordes d'ennemis suppôts de Morgoth. Si Silfred, mon mentor et mon guide (c'est le cas de le dire) avait été là il m'aurais sans doute conseillé de m'abstenir, que je ne savais pas ce qui m'attendais. Mais Silfred n'était pas là, il était parti en expédition et ne devait revenir que d'ici une ou deux semaine, ce qui me laissait juste le temps de faire l'aller-retour entre ici et les Hauts.

Et se dirigeant d'un pas claudiquant vers la porte, le vieux marchand, qui semblait avoir retrouvé une seconde jeunesse tant il semblait frais et fringuant, m'invita à sortir dehors afin de se diriger vers son échoppe qui se trouvait, je l'espère, non loin de là.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Lun 19 Juil 2010 - 20:14
Truyar et son nouveau compagnon prirent donc la direction de la boutique du vieil homme. Le marchand avançait d'un pas rapide. Plus vite ils y seraient, plu vite ce garçon partirait vers les Hauts des Galgals. Après avoir emprunté plusieurs petites ruelles, Dwilidan et son guide arrivèrent finalement devant une petite batisse plutôt bien entretenue vue de l'extérieur du moins. Une pancarte au-dessus de l'encadrement de la porte disait :

Chez Truyar vous attend un sacré bazar !

Chacun pouvait y comprendre ce qu'il voulait mais quoiqu'il en soit, Dwilidan put constater en entrant que la pancarte disait juste sur au moins un point : Truyar ne devait pas connaître le mot "ranger". En effet, d'innombrables babioles avaient été entreposées sur les étagères anciennes, des livres, des objets aussi inutiles que poussiéreux.

Un énorme chat roux dormait paisiblement sur ce qui devait être le siège du marchand. Truyar le bouscula rapidement et aussitôt l'animal disparut dans le désordre de la pièce. L'on pouvait y voir malgré tout un bureau avec une chaise accueillante pour un quelconque invité. Truyar prit place dans son siège et invita à Dwilidan à en faire autant.

"Bien, bien. Nous allons pouvoir parler tranquillement." dit-il en posant ses coudes sur le bureau.

"D'aucuns disent que je suis parti chez les Galgals tel un inconscient, un vieillard sénil. C'est totalement faux ! Je ne m'y étais pas risqué pour rien..."

C'est alors qu'il mit la main à sa poche de veston et en sortit un petit objet brillant. Une chevalière d'or.

"J'avais mis la main sur une carte d'explorateurs à une brocante près de Bree. Elle indiquait l'emplacement d'un trésor caché depuis le Second Âge. Mais la carte indiquait également que ce trésor devait se trouver quelque part dans les Hauts des Galgals. Après plusieurs semaines de réflexion, je me suis décidé à y aller afin de trouver ce trésor !"

Le regard de Truyar se tourna à nouveau vers la chevalière toute dorée.

"Et j'ai trouvé ceci. Une bague faite toute d'or. Intéressant n'est-ce pas ? Mais alors que ma motivation n'en devenait que plus grande, une bête a surgi de la brume et m'a attaqué ! C'était horrible ! J'ai bien cru que c'en était fait de moi mais j'ai réussi à m'enfuir en courrant aussi vite que je pus..."

Son visage s'affaissa alors, plein de déception.

" ... laissant derrière moi la carte du trésor. C'est pourquoi je veux remettre la main dessus. La fortune serait assurée ! Et si vous m'aidez, nous pourrions nous partager le butin .. euh d'ailleurs quel est ton nom mon garçon, toutes ces histoires de richesses nous en ont faites oublié les bonnes manières il me semble."

Truyar rangea la chevalière dans sa poche et garda le silence, attendant une réponse de son jeune ami.




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 22
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Mar 20 Juil 2010 - 9:05
Je venait de passer la porte du "bazar" de Truyar. Et c'était effectivement un bazar qui se trouvait ici. De nombreux objet, anciens et délabrés pour la plupart, était entassés de par et d'autre de la pièce principale qui devait sans nul doute servir de salle d'exposition. Bien que la plupart des objets exposés aient été dans des conditions bien déplorables à la vente.

M'entrainant dans son bureau, Truyar chassa négligemment d'un revers de sa main calleuse un chat qui s'était lové tranquillement sur le fauteuil du marchand. Le chat se dirigea rapidement vers une salle adjacente, non sans forces râles et crachats.

Le maître de maison me présenta son siège qui avait la moins mauvaise mine avant de s'asseoir lui même dans un confortable fauteuil rembourré. En même temps qu'il commençait son histoire, il sortit une chevalière en or qui devait surement valoir plus que ce que je gagnais moi même en une année avec mon métier de guide.

Et d'après le marchand cette bague ne représentait qu'une petite partie de ce qu'il pourrait gagner s'il retrouvait la carte perdue durant la fuite précipitée de l'homme édenté.

Lorsqu'il me demanda son nom, je se mordit la langue, dans ma précipitation j'avais oublié les notions les plus élémentaires dans la vie: la prudence et la politesse. La politesse car j'avais quelque peu oublié les bonnes manières durant ces dernières minutes et la prudence car je m'était rendu seul avec un inconnu qui, bien que promettant des richesses, restait un inconnu. Je serrais consciencieusement la dague qui était cachée dans mon pantalon, on n'est jamais trop prudent après tout.

Et au même moment, je commençai ma propre réponse afin de bien clarifier la situation:


-Veuillez m'excuser de mon oubli. Alors je me présente. Dwilidan, guide arnorien à votre service Messire. Étant donné ma vocation de guide je suis en mesure de me rendre aux Galgals et même de vous rapporter le trésor si je parviens à retrouver la carte, chose dont je ne doute pas. Par contre vous parlez d'un partage mais pourriez vous développer, ce n'est pas que je ne vous fasse pas confiance mais avec les temps qui courent on est jamais trop prudents vous comprenez monsieur Truyar. Partagerons nous à parts égales ou bien recevrais-je une part plus importante vu que ce serait moi qui irait braver les Galgals pour trouver le trésor? Alors que me proposez vous?


Je scrutais attentivement le regard de Truyar, attendant sa réaction face aux conditions, peut être excessives, que je venais d'énoncer. Mais cela était voulu. Un négociant tel que celui qui me faisait face répugne toujours à faire parts égales, surtout avec un jeune de mon âge. Je lui avait donc demandé de m'avantager, chose qu'il refuserait sans nul doute, mais il ne pourrait dire non au fait de faire des bénéfices égaux pour nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirion Ibn-Lahad
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
Pair du Royaume d'Arnor - Surnommé le Fantôme
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 25
Localisation : Arnor

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Sud (Khand)
- -: 34 ans
- -:

Mar 17 Aoû 2010 - 13:42
Truyar eut un regard mauvais lorsque Dwilidan lui proposait de lui donner part supérieure à la sienne. Comment ce gamin pouvait-il croire qu'il suffirait de quelques paroles pour l'avoir. Hé! Truyar c'était un marchand, un vrai !

"Vous allez peut-être braver seul ce sinistre endroit mais sans moi, vous n'auriez même pas eu vent de cette histoire jeune Dwilidan ! Respectez donc un peu vos anciens par l'Elendilmir !"

Le vieux marchand avait prononcé ces paroles sans trembler, sa voix avait été forte et sèche. Il ne plaisantait pas en disant cela.

"Mais soit, si vous parvenez à retrouver la carte et à trouver le trésor, j'accepte de faire moitié-moitié avec vous. Mais attention, si vous décidez de vous enfuir avec le trésor tout seul... je suis vieux certes mais il ne faut jamais sous-estimer le vieux loup, croyez-moi Dwilidan. "

Suite à ces mots, Truyar se baissa sur son siège et plongea la main dans un tiroir de son bureau encombré. Il en ressortit une cape pourpre.

"Tenez, en gage de confiance, je vous offre ma cape de voyage. Je ne l'utilise plus mais elle est en très bonne état. Mettez-la pour cette quête, elle n'est pas trop voyante même si le pourpre n'est pas le meilleur camouflage... une manière de me donner l'impression de venir avec vous pour cette aventure. Portez-la, je vous en prie."

Le marchand se leva alors invitant Dwilidan à en faire de même :

"J'espère que vous réussirez jeune homme, soyez prudent et plus courageux que moi je ne l'ai été. Bonne chance !"




« Œil pour œil, dent pour dent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laplumedunvoyageur.fr
Dwilidan
Guide du Royaume d'Arnor
Guide du Royaume d'Arnor
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 22
Localisation : Amon Sûl

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 22 ans
- -:

Mar 17 Aoû 2010 - 18:07
Dwilidan sourit en son for intérieur tandis que le vieux marchand s'offusquait de ses demandes excessives, sa ruse, bien que grossière je vous l'accorde, avait fonctionné et les deux protagonistes se partageraient de manière égale les biens que ne tarderait pas à découvrir le jeune homme.

Malgré tout, alors que son interlocuteur lui conseillait de ne pas le trahir sous peine de représailles, le garçon sentit un frisson le parcourir. Dwilidan savait jauger un homme et il vit qu'il ne valait mieux pas trahir celui qui se tenait devant lui.

Lorsque le marchand, en marque de sa confiance, lui offrit cette cape couleur pourpre, qui était si douce au toucher et légère à porter, Dwilidan le remercia d'un signe de tête tout en enfilant la cape et, voyant que Truyar l'invitait à prendre congé, se dirigea vers la sortie. Arrivé à l'encadrement de la porte, il se retourna et dit gravement:

-Monsieur, vous avez des doutes me concernant et c'est bien normal. Mais sachez que je ne vous trahirez pas et vous avez ma parole d'honneur que je reviendrais avec le trésor ou bien je ne reviendrais pas. Je suis jeune et mon cœur est pur, je ne peux que réussir. Je vous remercie de m'avoir donné cette cape et de la confiance que vous placez en moi, à bientôt!

Après cet éloquent discours, le jeune guide sortit au dehors, dans les rues. La nuit était tombée, drapant la ville d'une chape sombre dont les seules lumières étaient les étoiles et la lumière blafarde de l'astre lunaire. Seuls quelques badauds restaient dans la rue, la plupart de ceux qui étaient encore debout se trouvaient dans la taverne d'où provenait quelques bruits de rires gars et de conversations autour d'une bonne pinte de bière. Contemplant le spectacle nocturne qu'offrait la vue du ciel et des étoiles le garçon se dirigeait d'un pas rapide vers son logis, il devrait partir tôt le lendemain et une belle aventure l'attendait.

Une fois rendu chez lui, il se dirigea vers sa petite chambre qu'il partageait habituellement avec Silfred, son maître guide, qui lui aurait sans nul doute déconseillé ce voyage. Mais ce dernier était en voyage, ce qui laissait largement le temps à Dwilidan d'aller aux Galgals, de trouver la carte et de revenir. Il accrocha sa nouvelle cape sur un crochet prévu à cet effet, se déshabilla et s'endormit rapidement, d'un sommeil empli de rêve de richesse où le jeune homme revenait couvert de richesses et auréolé de gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Chaudron Baveur (Auberge)
» L'auberge de la chatte ronronante
» L'auberge du Joyeux luron (PV)
» L'Auberge du Dùnadan Clairvoyant [ Lieu public ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Annúminas-
Sauter vers: