Vers le pont sud est

Aller en bas 
Erco Skaline
Ambassadeur du Rohan à Dale
Ambassadeur du Rohan à Dale
avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 24
Rôle : Seigneur d'Esgaroth

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim, descendant d'Eaden
- -: 31 ans
- -:

Ven 27 Fév 2009 - 18:24
Après être sortit de la forge, Erco alla directement prendre Vent. Il l'enfourcha d'un saut et l'éperonna sans plus attendre. Il le fit chevaucher quelques minutes, avant de se rendre compte qu'il partait vers le nord, alors qu'il devait aller vers le porte sud d'Annuminas pour pouvoir remonter vers l'est jusqu'au pont cherché ou devait l'attendre le capitaine Forlong. Il fit donc faire à sa monture un demi tour. Vent protesta un bref instant avant de céder aux exigences de son maître.
Le chevalier laissait son esprit se promener à sa guise. Il resta fixé sur une femme qui discutait avec un passant à sa fenêtre. Il sourit en voyant le bonheur qui avait été absent de sa vie ces dernières semaines. Son sourie disparut en se rendant compte que beaucoup de personne était en pleur apprenant la mort d'un être cher. Ces êtres avaient combattu vaillement pour la liberté de sa famille, de ses amis de sa nation...
Il existe plusieurs types de soldats. Les soldats de profession, des hommes vouant leur vie à l'art de la guerre. Tout les officiers faisaient partie de ce type, ou presque. Le soldat par obligation. Des hommes devant faire leur service militaire, des condamnés qui doivent servir sous les drapeaux pour rattraper ses actes. Et pour finir, les soldats volontaires. Ce sont les plus pauvre des trois types car celui-ci n'a pas été entraîné ou trop peu. Ils sont obliger de se battre car leur bien, patrie, famille sont en danger.
Erco se considérait comme appartenant à la premier catégorie: les soldats par profession. Il tenait une épée depuis son jeune âge, pourtant n'éprouvait aucun bonheur à tuer.
Un bruit vint sortir le chevalier Skaline de sa rêverie. Il regarda autour de lui et porta instinctivement sa main droite au manche d'Amdir. Il l'éloigna se rappelant ou il était. Il était sûr d'avoir vu une ombre...

Hrp Jade, à toi Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mercenaire de Khand
avatar

Nombre de messages : 56

~ GRIMOIRE ~
- -: Khandéenne
- -: 29 ans approximativement
- -:

Ven 13 Mar 2009 - 10:13
Le crépuscule reculait lentement entre les ruelles devenues sombres. Les ombres se mouvaient doucement emportant avec elles, les dernières brides de lumière du soleil. Les toits de la cité, encore blanc d’un épais manteau de neige exposaient les fumées grises de leurs cheminées. Peu de personnes affrontaient encore le froid et le vent de l’hiver, en battant le pavé des rues désormais quasi-désertes. Un mendiant, souffla sur ses doigts engourdis, avant d’engloutir avidement une vinasse qui tenait plus du vinaigre, en espérant oublier le gel qui se propageait dans sa barbe hirsute. Des soldats, parcouraient l’itinéraire usuel de leur ronde, s’attardant méticuleusement sur les endroits malfamés.

Il ne faisait pas encore nuit. Juste ce moment ou l’obscurité dispute au jour sa part. Ce moment ou tous les chats se font gris, et les loups ressemblent fortement à des chiens errants. Jade avait attendu précisément cet instant pour s’éclipser de la citadelle. Un instant parfaitement idéal, ou la vigilance des gardes aux entrées se trouveraient amoindrie par la fatigue, la faim et accessoirement la visibilité restreinte.

Enveloppé dans la cape elfique, elle aurait pu se glisser, imitant les filles de joie à la recherche d’un encas charnel et quelques pièces pour ses efforts. Mais la broche qui retenait les deux pans de sa pèlerine, ne faisait aucun doute sur la personne qui devait l’habiter, aussi préféra t elle, se faire passer pour ce qu’elle n’était qu’à demi. Une guerrière elfe de retour du champ de bataille.

Le destin peut être parfois cruel, parfois joueur ou farceur. Il est difficile de savoir à quoi s’attendre de la part du plaisantin, difficile d’anticiper ses coups. La Khandéenne ne s’attendait sûrement pas à tomber sur l’unique personne qui la connaissait lorsqu’elle le vit, prêt du pont qui permettait l’accès à la Grande Porte. Elle eut beau tenter de se dissimuler parmi les ombres projetées des bâtiments, elle venait d’éveiller son attention. Il avait la main sur sa garde, et boucher le seul passage qui conduisait à la liberté.

Jade n’était pas une personne cruelle, ou mauvaise. Mais on ne pouvait pas dire qu’elle était une femme de bien. La vérité est souvent plus compliqué, rien n’est jamais tout blanc ou tout noir, juste une dégradé de gris qui pour la jeune femme restait particulièrement variable. La décision fut rapidement prise. Si elle parvenait à le duper, elle pourrait berner chacun de ceux qui s’élèveraient entre elle et le Khand. Sinon… et bien elle improviserait.

Le visage masqué du front jusqu’à la lèvre par son capuchon, elle avança calmement, prenant soin de ne pas boitiller. Elle ne se cachait pas, baissait juste un peu la tête, avançant comme si de rien n’était vers le pont, maitrisant parfaitement sa respiration qui s’envolait dans les airs sous forme de halo blanchâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti
» Retour vers son coeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Annúminas-
Sauter vers: