Chants de l'ivresse

Aller en bas 
Amiril
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 18 ans
- -:

Sam 7 Mar 2009 - 2:27
Longue journée de flânerie et de visite dans Minas Tirith. Amiril voyait le soleil se coucher avec un petit sourire, la Cité Blanche plongeait dans l'obscurité. Elle n'en restait pas moins éclatante. La faim et la soif préoccupait le jeune homme. Il passa devant une auberge et y entra. Le bar était bondé et l'ambiance semblait bonne enfant. Les fûts de bière étaient alignés derrière le comptoir et pourtant il se demandait si ils suffiraient à étancher la soif de tous ces buveurs.
Il s'approcha du comptoir et appela l'aubergiste. Il demanda si il y avait de la place pour un musicien, ce à quoi le tavernier rétorqua que tant qu'il ne chantait pas de chansons "chiante voir même elfique", il pourrait rester autant de temps qu'il voulait. Le jeune saltimbanque posa ses affaires dans un coin sombre de la salle. Le brouhaha était permanent et les discutions allaient bon train. Les éclats de rires étaient communicatifs, aussi Amiril se sentait lui même heureux. Il sortit son luth de son sac , vérifia qu'il ne sonnait pas faux et sauta sur une table située près du comptoir. Les gens semblaient surpris, mais pas outre mesure, le public n'était pas hostiles aux chanteurs, c'était déjà ça. Il aurait très bien pu se faire asperger de bière et huer, voir même roué de coups. Il dit haut et fort :

"-Bonsoir à vous mesdames et messieurs. Je suis ce soir à vos cotés pour vous divertir, et sans autre préambule, commençons tous de suite par une chansonnette que j'ai composée."

Le troubadour gratta ses cordes. La mélodie était assez simple mais le rythme enjoué et propice à la danse. Les spectateurs semblaient apprécier, mais ils attendaient certainement d'entendre les paroles pour pouvoir se montrer plus... expressifs.


Dernière édition par Amiril le Mar 10 Mar 2009 - 22:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 31

~ GRIMOIRE ~
- -: Rohirrim
- -: 42 ans
- -:

Sam 7 Mar 2009 - 13:46


L'Innocent avait besoin d'un peu de repos. Ses derniers jours, il avait réussi à trouver en lui assez de générosité pour obéir aux besoin de la Vieille Bâtisse, formant une nouvelle recrue et reprenant contact avec d'anciens intermédiaires qu'il avait laissé tranquille à force d'habitude, à leur grand bonheur. Pourtant, prendre des habitudes était une voie facile et dangereuse qui menait à stagner... Etat qui n'était pas dutout profitable à certaines... Occupations.
C'est donc les épaules lourdes et tendues qu'il buvait à l'auberge, confiant qu'il trouverait un remède à ses soucis dans l'alcool. Cependant, bien qu'il se la coulait douce, le mercenaire ne relachait jamais totalement son attention, préservant un voile troublant quand à ses réelles intentions, surement ce qui lui avait valu d'être renommé d'un surnom aussi particulier...

- Voilà bien des lustres qu'il qu'un homme de spectacle digne de se nom soit venu divertir la vie de ce trou à rat ! Fit l'Innocent alors que l'aubergiste lui remplissait son verre.

- Ce gaillard à une certaine classe. Je l'aime déjà ! Vous devriez le recruter !

L'aubergiste avait déjà son attention ailleurs, ignorant la remarque du mercenaire. Visiblement, l'introduction d'Amiril n'était même pas nécessaire pour qu'il attire autant de regards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiril
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 18 ans
- -:

Sam 7 Mar 2009 - 16:29
"De tous les vices qui me possèdent
Il y en a bien un qui chaque soir m'obsèdent
C'est ce bateau qui vous prend mais ne vous laisse
Que tout à chacun apelle ... IVRESSE"


Le rythme s'accèlera, Amiril se sentait porté par la musique qui emplissait son corps d'adrénaline, et il se mit à danser sur cette table en criant Ivresse. Le public semblait emballé et entrepris d'imiter le mouvement du jeune homme.

"L'alcool n'est ni le moyen ni le but
Car son odeur et son goût, beaucoup rebutte
Mais partout en ce monde, chacun boit
Pour oublier, rire, s'envoler et rêver
Pour voir ce qui n'est pas
Pour croire à ce qui n'est pas"


Il repris le refrain, mettant toute son âme dans ce simple mot d'ivresse. Le public riait de ses paroles , mais quelque part, c'était le but recherché. Au fin fond de leurs coeurs, Amiril était persuadé qu'il se reconnaîtrait dans ces quelques vers, car ce thème était universel. D'ailleurs avait il composé cette ''chansonnette'' comme il disait, lors de son arret à Calembel. Ce sujet le touchait particulièrement, et il savait très bien que la boisson n'était pas seulement un elixir de joie et d'oubli. Mais peu importe, il y avait aussi une part de vrai dans cela. Il repensait au paternel, assis à la table de la petite taverne du village. Sûrement en train de se saouler avec cette mauvaise Gnole que produisent les paysans. Cet alcool qui vont brûle et vous enflamme, qui vous fait oublier jusqu'a votre nom n'était pas vraiment le préféré d'Amiril. Mauvais souvenirs.
Il ralentit le rythme et commença une mélodie plus mélancolique, plus triste. On se calma, la chanson s'arreta sur une note de fin pessimiste.
On applaudit, on lui en demanda une seconde. Le jeune chanteur était en nage. Un des clients s'approcha en lui proposant une bière, il accepta l'offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Lun 9 Mar 2009 - 23:33


La jeune femme était assise dans un coin de l’auberge depuis un bon moment… La chose n’était pas des plus prudente mais pourtant elle ne semblait pas inquiète… En tout cas bien moins que les clients qui avaient voulu s’assoir a sa table… Ils avaient été peu nombreux a porter leur attention sur elle… Comme si une magie les incitaient à ne pas la prendre en compte… Et ceux qui l’avaient tout de même approchée avaient reçut un regard glacial… Elle était ici pour collecter tranquillement des rumeurs et mettre la main sur Natsai… Le message général indiquait clairement qu’il risquait d’avoir besoin d’aide… et après tout ils se connaissaient depuis quelques centenaires… Car si elle semblait trop banale… Trop humaine… Elle n’en restait pas moins une elfe…

Enfin… Elle avait autre chose a faire que subir les avances d’humains avinés… Et pour l’instant les seules rumeurs qui avaient couru étaient ce qui commençait a passer pour des banalités :

- L’île de Tolfalas est hantée !

- Des maïar noirs en ont pris possession !

- Ils empoisonnent les eaux de la ville !

- Ils veulent envahir la ville avant le retour de roy !

- Les rats viennent d’un bateau de malheureux pécheurs qui avaient accosté sur l’île… Ils auraient mieux fait d’y mourir !

- Des monstres marins contrôlent les eaux…

- Des pirates !!!

- Les arbres y bougent ! Ce sont les bergers qui se sont réveillés !

- Des Ents-femmes !

- Des orcs des mers ! Ils vont remonter par les puits et se déverser dans la citée !

- Alatar et Palando qui ont trahit ! Comme Saruman dans les légendes !

- Non : c’est Radagast le brun ! C’est pour ça que les arbres bougent !

- Des adorateur de Melkor !!!

- Mais non… vous n’avez rien comprit ! Ce sont les spectres des Númenoréens noirs qui ont retrouvé le chemin de la côte… Maintenant ils vont prendre nos vies et nos corps pour revivre !

Et ainsi de suite… Eilianwenn soupira… Rien de vraiment intéressant… Selon Natsai une parte au moins de toutes ces inepties était vraie… Et elle ne pouvait que se fier à son jugement…

* Si seulement je pouvais savoir quelle rumeur l’a fait reprendre la route… D’autant qu’il n’est pas seul… d’après le palefrenier il avait une jeune humaine et une naine avec lui… quelle drôle d’idée… Mais Natsai avait toujours été ainsi…. A la fois si prudent et si impulsif… Si réservé et si ouvert… Une vrais contradiction vivante… Si tu a tenté quoi que ce soit d’idiot compte sur moi pour te frotter les oreilles… Elle me ne le pardonnerait jamais…

Quelque chose détourna son attention : un jeune humain était monté sur une table et chantait… Ce qu’il faisait n’était pas exceptionnel… Mais, vu son âge il avait un véritable potentiel… Et puis les bardes et autres étaient des puits à rumeurs… Et souvent des amis de la harpe… Elle chercha vainement a distinguer la bague a son doigt qui le désignerait comme tel… Mais rien… Il ignorait sans doute jusqu'à l’existence de cette maison…

La musique s’était arrêtée… Un des clients avait porté de la bière au musicien… L’autre la reçut évidemment… Que devait-elle faire ? Finalement elle se décida… Toujours enveloppée dans sa cape aux propriétés si étranges qui était une des marques des elfes de la harpe (cette même cape qui leur permettait de se dérober aux regards… Comme s’ils étaient quantité négligeable…) elle se rapprocha du jeune homme, s’assit a sa table, ôta son capuchon et le salua :

- Bien le bonjour… Thereirhînn Eilianwenn a votre service... Je voudrais vous demander quelque chose… Auriez vous des rumeurs fraiches venant du Sud ? du delta ? Autre chose que ces bobards que racontent les clients de cette auberge ?


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthogd Dantior
Ranger du Nord
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 21

~ GRIMOIRE ~
- -: Humain
- -: 21 ans
- -:

Mar 10 Mar 2009 - 18:38
Ah la taverne! Le bâtiment d'ou provient le plus souvent les rumeurs les plus stupides mais parfois vrai, pendant que les rumeurs accouraient comme des petits enfants surexciter dans une cour grande comme l'intérieur de la tour de Mithrandir, tandis qu'une bande d'ivrognes faisaient la fête en buvant plusieurs litres de bières quelqu'un ouvrit la porte d'entrée de la taverne. Un vieil homme d'1m88 entrat dans la taverne et regardat l'intérieur de la bâtisse et tous les clients à l'intérieur, il aperçut dans le coin un barde et une femme au capuchon, le vieillard du nom de Anator alias le Sage et érudit de la cité de Minas Tirith. Après la petite inspection discrète et rapide le mage se mit sur une chaise en bois et commandat une bière, il fut servit et but sa bière avant de voir la femme enlever son capuchon après s'être approcher du barde, bien que pour certains elle semblait être une humaine après plus de 3000 ans de vécut Anator vit bien que cette jeune femme était une représentante des elfes. Le vieillard écoutat attentivement ce qu'elle dit à l'autre homme qu'était le barbe

- Bien le bonjour… Thereirhînn Eilianwenn a votre service... Je voudrais vous demander quelque chose… Auriez vous des rumeurs fraiches venant du Sud ? du delta ? Autre chose que ces bobards que racontent les clients de cette auberge ?


-Voila bien longtemps que je n'ai pas entendut parler du Sud... Combien de temps? 400 ans? Ah que de souvenirs.

Se dit-il à lui même à haute voix dans son coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiril
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 18 ans
- -:

Mar 10 Mar 2009 - 20:26
Amiril vit la ravissante jeune femme. Ses yeux étaient perçants et d'une couleur vive. Sa peau était pâle et certainement d'une douceux exquise. Son visage était beau. Elle respirait l'aisance et illuminait cette vulgaire auberge de sa présence pourtant personne ne semblait se soucier d'elle. Après cette rapide observation , le jeune homme décida de détourner le regard pour ne pas gêner la jeune femme. Elle s'approcha discètement de lui dans son dos. Lorsqu'il se retourna, Amiril s'aperçut de sa proximité. Il en fut quelque peu troublé. Aurait-elle apprécier cette petite chansonnette? Ce n'était pas possible. Il s'en rendit compte lorsqu'elle commença à parler. "Thereilrhîn Eilianwenn? Cela ressemble bien à un nom elfique, enfin passons..." se dit-il.
Un vieil homme arrivé peu de temps avant lui coupa la parole en parlant de son passé. Il semblait d'un âge extrême ou alors était il fou, car il répondit qu'il n'avait pas entendu parler du sud depuis plus de 400 ans. Ou alors était ce de l'humour? Amiril ne releva pas. Il répondit à la question de la jeune femme :

"Bonjour à vous belle demoiselle. Je m'apelle Amiril et suis également votre obligé. J'ai effectivement entendu quelques rumeurs du Sud lors de mon passage à Perlargir. J'ai entendu dans une petite taverne trois marins qui s'étaient entretenu avec les dernières personnes revenues de l'île de Tolfalas. Il semblerait, selon leur dires, que l'île connait des troubles. Je ne saurais dire exactement de quelle nature car je n'ai pas compris toute la conversation, mais ils en parlaient avec gravité et leurs visages étaient comme interdit. Voila, je ne saurais en dire plus. Etes-vous originaire de cette île?"

Amiril n'avait pas encore vu les oreilles légèrement trop longue de Thereilrhîn qui dépassait de sa longue chevelure brune. Elle l'interessait de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mer 11 Mar 2009 - 19:12


La réponse du barde avait été concise… Et n’apportait rien a l’elfe… Mais la galanterie du jeune humain était amusante… Elle lui répondit avec un sourire :

- Je n’en suis pas originaire… Mais une de mes amie est dans le delta… Et avec toutes ses histoires je voulais simplement savoir si ce qu’on racontait était vrais… Et si elle risquait quelque chose…

Eilianwenn n’aimait pas mentir… Mais raconter la vérité au premier venu était de la dernière imbécilité… Elle avait donc révélé ce qui était sans aucun doute la préoccupation de celui qu’elle cherchait… Et après tout… Mîwelleth était aussi son amie… Bon… Elle était bonne pour encore attendre… Et elle ne pouvait plus espérer passer totalement inaperçue dans cette auberge… Partir en trouver une autre ? Se mettre dans un coin et attendre ? Ou jouer a la barde elle aussi ? Après tout… C’était bien ce qu’elle était… Flutiste, jongleuse, acrobate…

- Bon… Je crois que je ne vais plus pouvoir rester tranquillement assise dans mon coin… Alors autant profiter de la présence d’un musicien a peu prés talentueux !

Les mots qui auraient pu paraître insultant avaient été prononcés avec espièglerie alors qu’elle déposait sa cape sur le dossier d’une chaise…

- Vous m’accompagnez ?

Sur ces mots, elle fit jaillir trois balles colorées jaillirent de nul part, décrivirent une parabole vers le plafond et retombèrent dans les mains de l’elfe qui se tournait naturellement vers les clients qu’elle avait deviné comme étant les plus à même de profiter du spectacle…

Après tout… les gens parlaient aux artistes… Surtout s’ils appréciaient le spectacle…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiril
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 18 ans
- -:

Mer 11 Mar 2009 - 20:01
Amiril se doutait bien que la jeune femme ne pouvait être né dans cette région, ni dans aucune autre du Gondor d'ailleurs. ''Prêcher le faux pour savoir le vrai'' s'averrait souvent une bonne tactique, cependant un peu trop primaire pour cette personne qui ne semblait pas née de la dernière pluie, et c'est le cas de le dire. Ces oreilles étonnament petites pour une elfe la trahissait tout de même, et sa beauté était toute elfique. La grâce des Eldars était en elle, et la description qu'il avait eu de ces êtres correspondait totalement à la femme qui se tenait devant lui.
Il accueillit sa réponse avec un sourire quelque peu hypocrite et complaisant, mais qu'importe. Elle captait son attention et ses sens, elle l'obsèdait.
Lorsqu'elle le qualifia de ''Musicien à peu près talentueux", le jeune homme ne s'offusqua pas. Le pouvait il à présent? Elle sortit ses accessoires et Amiril se sentait tout heureux de pouvoir jouer avec elle.

"Pourrait on refuser l'invitation d'une si jolie femme?"

Il se réaccorda et commença alors une mélodie douce pour accompagner les gestes vifs de l'elfe qui jonglait tout en faisait des figures et autres acrobaties. Il prit un plaisir extrême à jouer, il observait son corps se mouvoir dans tous les sens et en profitait pour regarder son corps. Celui ci lui paraissait d'une fragilité extrême, comme si d'un coup de vent il allait se briser. Après quelques minutes, la représentation se termina.
Le public apprécia le petit spectacle, et applaudit. Amiril ne se souciait peu de l'avis des spectateurs, il attendait plus l'avis de la jeune acrobate. Après avoir remercier les plus généreux donateurs, Amiril et Eilianwenn se retirèrent dans un coin de la salle pour partager l'or. Le partage effectué, Amiril dit d'une voix basse à Eilianwenn :

"Amin elea tanya Lle naa Edhel."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 15 Mar 2009 - 0:02


Elle avait donné libre cour a son agilité… Les balles dans ses mains étaient tantôt 3, tantôt 5… Parfois elle effectuait un saut pierreux avant de les récupérer… Elle semblait danser a travers la salle sur le rythme que jouait l’humain… Comme si ces mouvements étaient parfaitement naturels… Les balles qui n’étaient pas en l’air roulaient sur son corps avant de repartir…
Après un petit moment, la musique cessa et les deux artistes ramassèrent leur recette… Ca ne représentait pas grand chose… Mais ce n’était pas du tout ce qui l’intéressait, elle… A son grand désespoir aucune bouche n’avait laissé filler des informations intéressantes… Elle allait devoir sévir… Mais pour l’instant… le jeune musicien était face a elle et voulait un peu parler… N’aillant aucune raison de se défiler… Et comme cet humain lui était plutôt sympathique, elle lui répondit avec humour :

- Et vous… vous êtes un humain c’est ça ? Mais il est sans aucun doute plus courant pour moi de croiser des membres de votre race que pour toi le contraire… TVous jouez bien de votre instrument… Mais si ça ne vous dérange pas… je vais sortir ma flute… j’aimerais tirer quelques informations de ces cilents… Et un peu de musique devrais leur faire plaisir…

Cette fois ce fut une longue flute composée d’un mélange de bois noirs et d’argent qui sortit de nul part… Elle la porta a ses lèvres et entama une mélodie complexe… La tristesse, la joie, l’espoir semblaient jaillir de sa flute sans réelle coordination… et pourtant… une beauté unique ressortirait de cet apparent désordre… Bien plus habille à la flûte qu’en l’art des acrobaties, elle savait quoi jouer pour émouvoir tel personne, pour en rendre joyeuse tel autre… Comment pouvait-elle sentir cela ? difficile a dire… Une simple intuition… L’observation de leurs réactions a ses mélodies… les deux sans aucun doute.

Enfin elle cessa… Cette fois un autre client s’approcha d’eux :

- Vous vouliez des nouvelles du Sud non ? Bon heum… je m’était promis de ne pas en parler car je n’aime pas ébruiter les rumeurs a priori infondées… Vous avez bien entendu les inepties que ces ivrognes nous déballent à longueur de temps ? Bon bref… pas grand monde n’est au courant… Et comme les autres rumeurs sont plus impressionnantes on n’entend qu’elles… Mais bon… J’ai envie de vous remercier pour la musique… Bref… Il semblerais que certains villages du delta aient subit des attaques…

Le visage de l’elfe tourna au blanc en entendant cela… Elle savait a présent ce que faisait son ami…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiril
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 18 ans
- -:

Sam 21 Mar 2009 - 14:04
La remarque de l'elfe le fit sourire. Il n'y avait effectivement rien de comparable entre ses petits accords et l'harmonie de sa musique, quand à sa remarque sur sa race, elle avait tout à fait raison. Le jeune homme était en admiration devant l'harmonie de la musique de l'elfe. Elle avait la capacité d'exprimer tant à travers ses notes que ses émotions devenaient celle du musicien. Il avait des frissons rien que de s'imaginer les origines d'une telle mélancolie. Sa curiosité à propos du Sud l'étonnait, il se demandait bien ce que la belle elfe avait à y faire.
En tous cas, tous les spectateurs étaient captivés par la mélodie d'Eilianwenn. On sentait l'émotion dans leurs yeux, presque des larmes. Le pouvoir de la musique était formidable se disait le jeune homme.
A la fin de son interprétation règna un grand silence, comme si personne n'osait parler ou juger la musique. Un client s'approcha et commença à parler à l'artiste. Son récit sembla perturber la jeune elfe qui fut troublé.
Son visage était pâle et Amiril ce risqua à lui poser une question, malheureux de la voir malheureuse :

"Man mathach?"
(Comment vous sentez vous?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 22 Mar 2009 - 21:42


Comment allait-elle ?? Bonne question… A laquelle elle était bien en mal de répondre… En soi… Rien n’allait mal… Et cette rumeur n’était sans doute rien… Et Nastai n’était pas un imbécile… Et il aurais supplié sa belle de partir dés qu’il avait eu vent de ces rumeurs… Mais pourquoi ces chevaux ? S’il avait été trop tard… Et que dire a cet humain ?

- Disons… Que le village ou mon amie se trouvait peut-être est celui dont on vient de m’annoncer la destruction. Il est tard… Je partirais demain matin.

Comment allait-il réagir ? Que faire s’il voulait venir ?

* Et si… Non… Quand même… Mais… Oui… Pourquoi pas… Depuis le temps… Et puis… Même si c’est un homme ça ne fait pas de mal… Il apprendra vite et repartira sur les routes… Mais en attendant… Pourquoi pas… Ce sera a lui de décider… Tant qu’il ne cherche pas a me ralentir… Je peut le laisser être à mes côtés… Et puis… Il n’est pas si désagréable… Et entendre parler elfiques dans la bouche d’un homme… Qui n’a apparemment jamais vu d’elfe vu sa réaction est… Inhabituel…

- Et comment a-tu appris ma langue ? Ce n’est pas chose courante… D’autant que j’ai l’impression d’être la première elfe que tu vois…


Eilianwenn ne précisa pas que vu sa manière de l’observer elle avait aussi l’impression d’être la première femme qu’il contemplait… Ce n’était pas si désagréable même s’il y avait quelques millénaires entre leurs âges respectifs…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiril
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 18 ans
- -:

Dim 29 Mar 2009 - 16:39
Amiril était embarassé. Il avait l'impression d'avoir fait une bêtise en forçant l'elfe à lui dévoiler la raison de son interessement quand au Sud. Lui en voulait-elle? Il ne le savait guère et espèrait de tout coeur ne pas l'avoir offusqué ou déranger. Il s'exprima alors pour essayer de rattraper ce qu'il considèrait comme une erreur.

-"Oh je vois, désolé. Peut être ne sont là que des ragots colportés par de vils brigands et autres poivrots, cependant je comprend que tu sois inquiète"

Son regard fut quelque peu désobligeant et plongea le jeune dans une angoisse des plus bizarre. Il était à présent terrifié de perdre Eilianwenn, et se sentait l'âme d'un chevalier, tant son coeur était envahi par sa pensée. Il ne voulait plus qu'être à ses cotés. Il demanda alors en ces termes à la jeune musicienne :

-" Je ne puis ni ne veux vous laisser y aller seul. Accepteriez vous que je vous accompagne? Je ne suis guère un bon combattant, mais j'apprend vite et peut me défendre. Je ne serais pas un fardeau pour vous, je ne vous demanderais jamais rien, soyez en assurée."

L'elfe le considèra avec un sourire approbateur, qui réjouissa Amiril. Aussi se sentait il pousser des ailes lorsqu'elle lui demanda où et avec qui il avait appris à parler Elfique. Il lui répondit :

-"J'ai appris les bases du Sindarin auprès d'un vieux sage qui habitait près de mon village. Le vieil homme avait parcouru en son temps la Terre du Milieu et en avait vu toutes les contrées. De ses voyages il ramena foule de livre, de connaissances et d'objets bizarre. C'est grâce à lui que je sais tout ce que je sais, et c'est également lui qui m'a donner envie de partir en aventurier sur les routes. Il m'avait prévenu que les elfes étaient d'une beauté et d'une grâce rare, et je dois avoué qu'il ne m'a point menti. C'est peut être une des raisons pour lesquelles je suis fasciné de te voir. Je sais que ces maigres connaissances doivent te faire rire toi qui doit vivre depuis au moins un siècle, mais pourtant je suis désireux d'en apprendre autant que possible. Alors, si mes mots ne sont pas exactes, n'hésite pas à me reprendre. J'en serais ravi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mar 31 Mar 2009 - 23:25


Thereirhînn sourit a la réponse du jeune humain… Il allait sans aucun doute être une compagnie agréable… Et s’ils mettaient la main sur Natsai… il verrais réellement ce qu’était un jongleur ou un acrobate… En tout cas… S’il avait entendu des choses sur les elfes… Il n’avait pas réussi à appréhender la chose…

- Je ne suis pas si jeune que tu semble le penser… Parmi les mien il est rare que quelqu’un qui n’a vu passer qu’une centaine de printemps parte à l’aventure… Même si cela arrive… Enfin… J’ai plus de deux milles printemps derrière moi. Mais je reste relativement jeune…

Sachant qu’elle l’avait sans aucun doute confronté à des notions de temps difficilement appréhendables pour quelqu’un d’aussi jeune, elle enchaina :

- Je te montrerais quelques petites choses… Et un peu de compagnie ne sera pas désagréable… En tout cas… Pour ce qui est de ces rumeurs… Nous en reparlerons ailleurs… Peut-être…

Il faudrait qu’elle se décide lui dire la vérité ? Continuer à mentir par omission ? De toute manière… Mieux valais ne pas tout révéler… De toute manière… Une partie de ce qui était secret n’était pas ses secrets…

- Bien… heum… Tu à une chambre ? Moi non… Mais l’aubergiste n’en en refusera pas une à des artistes qui lui ont donné un joli bénéfice ce soir je pense…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiril
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme du Gondor
- -: 18 ans
- -:

Mar 7 Avr 2009 - 13:06
L'explication d'Eilianwenn surpris quelque peu Amiril. Son vieux maître lui avait bien dit que les Elfes étaient immortels, mais il ne lui avait rien appris de l'action du temps sur leurs apparances. Le jeune humain pensa que la ''vieille jeune elfe'' serait une excellente professeur pour lui. Son expérience devait être considèrable, bien plus que celle de n'importe quel homme. La touche d'humour de l'elfe fit sourire Amiril, qui lui répondit en ces termes :

-"Désolé, j'ignorais cela. Mon apprentissage a été des plus sommaires, et il me reste tant de choses à découvrir. En tous cas, pour une femme agée d'un millènaire, permet moi de te dire que tu es vraiment belle et bien conservée !"

Un moment de pause suivit et Amiril en profita pour lever les yeux vers le patron de l'auberge. Il semblait aussi émêcher que ses clients. L'elfe lui proposa a demi mots de l'accompagner, et le jeune homme sauta sur l'occasion.

-"Ce sera avec grand plaisir. Alors allons voir le patron, il ne peut nous refuser le gîte."

Ils s'approchèrent du patron. Il était aussi rouge que la bouteille de vin dont il buvait à chaque instant le contenu. On expliqua le problème de la nuit. L'alcool ou la qualité de la représentation lui fit oublier son avarice naturelle de commerçant. Il donna la clé d'une chambre située au fin fond du couloir du deuxième étage. Les draps semblaient avoir été changés le jour de la naissance d'Eilianwenn, mais ils étaient tous deux si fatigués qu'ils n'y pretèrent aucune attention. On dormit profondément. La nuit était douce et claire. Etait-ce un bon présage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Jeu 9 Avr 2009 - 18:19


La nuit fut agréable… Rien de luxueux… Mais les lits n’étaient pas trop durs… Et si les draps ne semblaient pas avoir été lavé depuis quelques temps il n’y avait pas de puces… Et les seuls mammifères habitant l’auberge étaient les chats… Les temps qui couraient avaient vu une augmentation de la cotte de ces charmantes boules de poils…Ne pas avoir de rats était le rêve de tous les habitants.

L’elfe avait somnolé tout son saoul... Comme le chant du premier coq retentisait, elle secoua doucement son… Compagnon ? Apprenti ? Pour lui annoncer leur départ imminent… Ils descendirent profiter du petit déjeuné offert par l’aubergiste.

Pendant qu’elle profitait avec foie du pain frais, du beurre, de la confiture de cynorhodons et de la délicate infusion de feuilles de cassis qui leur était offerte (le beurre avait été amené après qu’Eilianwenn ai déposé une petite pièce sur la table… La générosité des aubergistes était loin d’être sans limite…), l’elfe posa quelques questions d’ordre pratique a son nouveau compagnon de route :

- Nous allons devoir aller vite… Tu sait monter ? Tu a un cheval aux écuries ? De l’argent pour t’en fournir un ?

HRP//Bon… Vives internet dans les gares… tu a le droit à un dernier petit rp avant mon départ… si tu a un cheval (ou si tu veux t’en payer un) je te laisse gérer notre départ… On prend la route du Sud… Sinon… Amène nous jusqu’aux écuries… Je me débrouillerais… [le sujet ou j’était avec Ambre sera parfait])//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mer 2 Sep 2009 - 0:24
Quête interrompue suite a la resynchronisation.

Résumé >ici<

Les personnages suivant vont monter une troupe de Saltimbanques pendant les 5ans qui vont suivre :

Elaïne
Magyu
Natsai (pnj)
Miwelleth (pnj)
Eilianwenn (pnj)
(d'autres pnj seront de la partie)

Si l'un des joueurs souhaite se joindre a nous qu'il nous informe May ou moi même dans les plus bref délais.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit d'ivresse humaine
» Bataille avec méchants
» Jeu 1 -> Survivor (Version Méchants Marvel)
» Eux, Moches et Méchants
» Qu'importe le flacon pourvu qu'il y ait l'ivresse (PV)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Minas Tirith et Gondor - :: Les Ruelles du Premier Cercle :: Le Peregrin-
Sauter vers: