De simples bandits ? [libre]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Lun 25 Mai 2009 - 8:09
Depuis quelques semaines, de petites bourgades de l'Arnor subissent des attaquent de bandits, qui pillent et brûlent leurs possessions. De ces bandits la description est brève : ils sont assez grands, portent des armes biscornues et sont entièrement recouverts par des tissus sombres et déchirés.
La Garde d'Arnor a plusieurs fois mené des battues dans les terres environnantes, mais sans succès, soit que ses ennemis devinent son approche, soit qu'ils aient un repère bien dissimulé.
La Cité Blanche, pour répondre à l'appel à l'aide, envoya quelques rangers en Arnor. Toutefois, pour plus de discrétion, chacun pensait avoir été envoyé seul, ainsi même si des groupes se faisait il en resterait sans doute encore quelques uns non suspectés par les bandits et qui pourront les arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Lun 25 Mai 2009 - 8:42
Quand un capitaine de la Garde de passage en Arnor, où l'albinos avait décidé de prendre un peu de repos pour se remettre de ses blessures, lui avait demandé de se rendre seul lutter contre les bandits, Aheneus avait été honoré : ses talents avaient été reconnus, son voyage avec la Reine lui avait assuré une certaine renommée. Mais, maintenant qu'il cheminait seul sur une route de terre déserte, des doutes l'assaillaient. Pourquoi la Garde, qui possédait de nombreux soldats mieux qualifiés sous ses ordres, embauchait-elle un nouveau venu ?

Ces questions tournaient encore dans sa tête lorsqu'il atteint une bourgade de modeste taille. Un panonceau de bois clair en donnait le nom en blanc :

Lorsqu'il pénétra dans le village, il fut saisi par le contraste entre les bâtisses de briques rouges et de toit d'ardoises, propres et bien entretenues, et le chemin boueux balafré par le passage des rares voitures et charrettes qui traversaient Pongrad régulièrement, distribuant voyageurs et marchandises à travers tout l'Arnor. Les rares habitants dehors à une heure aussi tardive le soir le regardaient sans rien dire. Bien qu'il ait été entraîné à deviner les sentiments des autres humains envers lui depuis son plus jeune âge, l'albinos était incapable de savoir s'ils étaient hostiles, curieux ou indifférents… Une sensation assez désagréable.
Finalement, avisant une auberge simple, il entra et se posa en bout d'une longue table occupée par des étrangers et autochtones hilares, le plus loin possible de la porte. Lorsque le patron s'approcha, il lui commanda un plat de viande et, suite à une proposition un tantinet insistante, une chope de bière locale — choisissant même la meilleure — afin de ne pas froisser le vieil homme. Laissant les 12 pièces d'or demandées par l'aubergiste sur la table, il savoura son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Ven 5 Juin 2009 - 22:22
Un personnage vêtu d’une lourde cape s’approcha de l’albinos… Il semblait capable de se battre. Et c’était justement ce dont il avait besoin. Sa voix était un léger murmure a travers lequel ont devinait une détermination sans faille. Visage caché par sa capuche, il prenait grand soin de ne pas en montrer plus que le stricte nécessaire. Et pourtant l’aubergiste comme les autres gens du crû ne posait pas sur lui le moindre regard suspicieux comme ils le faisaient pour les autres voyageurs qui, eux, ne portait pourtant rien pour les dissimuler a leur yeux.

- Excusez moi. J’ai a vous parler.

Rien dans le ton de l’homme ne laissait deviner la moindre parcelle d’hésitation. On lui obéirais. Il n’en doutait pas un seul instant.

Sans rien ajouter oralement, il fit signe a son interlocuteur de le suivre avant de s’engouffrer dans l’escalier qui menait aux chambres de l’auberge. Imperceptiblement, deux hommes s’étaient rapprochés de la porte. Pour sa part l’aubergiste observait la scène… S’il était clair qu’il s’inquiétait de l’issu de la confrontation nul n’aurais pu déterminer ce qu’il souhaitait voir arriver.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Sam 6 Juin 2009 - 19:33
Aheneus avait, bien entendu, observé l'arrivée de l'inconnu, et pourtant il fut surpris de l'entendre lui parler, car il avait déjà oublié sa présence… Mauvais. Sa famille lui avait pourtant appris les arts de l'observation et de la mémorisation inconsciente. Soit son talent avait perdu faute d'entraînement, ce qui pouvait être facilement réparé, soit cet individu était trop puissant pour ses compétences, ce qui était bien plus embêtant. Lorsqu'il lui eut parlé, l'albinos fit travailler sa cervelle à toute vitesse : devait-il accepter ? ou fuir ? Mais ses yeux, percevant le mouvement des deux hommes à côté de la porte, lui fit comprendre qu'il ne serait de toute façon pas sûr de s'en sortir, alors autant choisir le chemin de l'homme à la cape, qui au moins était seul.
Aheneus se leva de sa chaise et suivit l'inconnu dans les escaliers, non sans avoir auparavant jeté un œil à la salle en contrebas… et à la porte. Son regard se porta ensuite sur les murs, et il se demanda s'il lui serait possible de les défoncer avec sa hallebarde… Probablement, ce n'étaient sans doute que des planche de bois cloutées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 7 Juin 2009 - 23:51
L’albinos l’avait suivi. Tout allait bien. Il était si facile de reconnaître les étrangers… De toute manière s’il avait souhaité se comporter en bon voyageur et ne pas fureter, il n’aurais pas choisi cette auberge. Sa future victime était donc potentiellement dangereuse. Hô… Bien sur il serait possible de lui poser calmement quelques questions… Mais les réponses il les connaissait déjà… Et elle serait les même s’il avait affaire a un parfait petit voyageur ou a un espion venu fourrer son nez dans ce qui ne le regardait pas… Venu fourrer dans quelque chose de bien trop grand pour lui.

Il était aussi possible de se livrer a un interrogatoire musclé. Mais cela avait aussi ses désavantages. Et l’infortuné aurais une chance de recevoir de l’aide si il hurlait assez fort. Le plus sage était donc de l’embarquer. Et pour cela…

Dés que Aheneus eu franchit a sa suite le lui le seuil du petit salon privé dans lequel il le menait il se laissa tomber au sol, glissa d’un mètre en arrière et se releva brusquement, coude en avant. Le tout n’avait duré qu’un fragment de seconde. L’albinos avait reçut un formidable coup de coude dans le menton, l’éjectant violement contre la paroi du couloir.

En un instant l’homme a la cagoule fut sur lui, portant un nouveau coup violent et s’assurant que sa victime était bien inconsciente.

***

Lorsque l’albinos revint a lui, il était dans un lieu noir, entièrement clôt. Une cellule humide de quelques mètres carrés dans laquelle il aurais eu de la peine a tenir debout…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Mar 9 Juin 2009 - 17:15
*Aïe*
Se tenant doucement sa mâchoire douloureuse entre ses doigts, Aheneus émergea de son inconscience. Aussitôt, ses yeux firent le tour de la pièce pendant que sa main libre faisait le tour de son corps. Rien de bon des deux côtés : une cellule aveugle trop petite pour lui, et ses armes ont disparu… mis à part son stylet, bien dissimulé. Toujours ça.
Il tenta de se redresser, mais dut courber la tête pour étirer ses jambes, et préféra s'asseoir. Heureusement, la surface au sol était suffisante… Il ferma les yeux et fit le compte-rendu de la situation : un bled paumé où il était censé chasser des brigands, une auberge rien moins qu'accueillante et un étranger qui l'assomme et le fout en taule. Pas glorieux, pour un soldat de la Cité Blanche.
À tâtons, il chercha la porte, mais ce fut sa tête qui la trouva : une trappe. Ses minces espoirs de fuite devenaient de plus en plus ténus, et il se mit à gratter l'interstice entre les roches avec son stylet. Mais, apparemment, l'humidité n'affectait pas la pierre, qui demeurait intacte malgré ses efforts. Finalement, craignant de briser sa seule arme, il se rassit en tailleur et fit travailler sa cervelle. Plusieurs possibilités s'offraient à lui : travailler la trappe jusqu'à ce qu'elle craque, attaquer celui qui se présentera en premier… ou hurler. La dernière ne l'attirant guère, et la deuxième étant pour le moment irréalisable, il entreprit de jouer des coudes et de sa lame pour faire céder la trappe. Étrangement, elle n'offrait pas une très grande résistance, et au bout de quelques minutes elle présentait clairement du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Jeu 11 Juin 2009 - 0:06
Le prisonnier s’était réveiller. Et il cherchait a sortir. Pas de cris. Pas de hurlement. Il ne cherchait pas a clamer son innocence. Il n’appelait pas à l’aide. Non. Il se contentait d’affaiblir la trappe qui l’enfermait. A en juger par les bruits, ils avaient omis l’une de ses lames. Sans doute une quelconque dague ou stylet particulièrement bien dissimulé.

Cette tentative d’évasion avait un avantage : elle leur assurait que l’albinos était au moins un homme dangereux. Et même s’il ne voulait pas fourrer son nez dans ce qui ne le regardait pas il constituait une menace potentielle…

D’un geste l’homme a la cape fit signe au geôlier de laisser le pauvre homme se débattre avec sa trappe. Il faudrait la changer de toute manière. Donc autant qu’il se fatigue un maximum. Lorsqu’il sortirait il seraient là pour commencer l’interrogatoire.
Finalement la trape céda.

- Bon. Vous en avez mis du temps. Vous nous suivez de votre plein grés où il vas falloir vous forcer là main ? Nous avons des questions a vous poser.

Comme avant sa voix était posée, calme. Il avait l’habitude d’être obéit. Et même s’ils étaient deux, que leur adversaire potentiel disposait d’une dague… Il semblait se soucier comme de ses chaussettes de l’avant veille du danger potentiel que l’albinos pouvait représenter.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Jeu 11 Juin 2009 - 11:04
Lorsque Aheneus réussit enfin à briser les gonds de la trappe, et la fit sauter d'un violent coup d'épaule qui se répercuta jusque dans son poignet gauche. Le bras engourdi, il jeta un œil à travers l'ouverture et vit les deux hommes. Son bras droit étant en dehors de leur champ de vision, il rangea son stylet à l'endroit habituel puis sortit d'un saut. L'un des hommes était nerveux, cela se sentait d'ici, et il avait une main serrée autour d'un manche, sans doute une massue : l'abattre ne serait sans doute pas difficile. En revanche, l'autre était parfaitement calme, ou du moins semblait l'être. Respiration tranquille, assis sur un tabouret de bois, les bars négligemment posés sur ses cuisses. Il ne ressemblait pas à un guerrier, plutôt à un meurtrier ou un assassin… froid, sans pitié et sûr de lui.
Quand il parla, sa voix glacée et légèrement moqueuse se répercuta contre les murs, et le garde à côté sursauta. L'albinos, persuadé que celui en face de lui pouvait le tuer sans dépenser une goutte de sueur, préféra abdiquer. Il leva ses mains à sa poitrine, paumes en avant, et s'assit en tailleur sur la pierre froide.
"J'écoute."
À son grand bonheur, sa voix était comme il la voulait, ferme. Son entraînement lui permettait, même dans cette situation, de ne laisser filtrer aucune phéromone de peur ou de tension, et ses yeux étaient braqués sur ceux de son geôlier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Sam 13 Juin 2009 - 10:22
Bon. Visiblement le prisonnier n’était pas totalement imbécile. Il fallait a présent espérer que son bon sens le conduirais plutôt sur la voie facile que sur l’autre. Mais un des avantages de la "difficile" serait que le résultat final serait assurément celui que lui avait choisi… Même si rien n’assurerais alors de la véracité des dires de sa victime… En cela la voie plus aisée ne garantissait rien de plus. Il pourrait le duper pour éviter la difficile…

L’homme a la cape fit un signe vers son acolyte.

- Suffit. Pas besoin de se montrer plus discourtois que le stricte nécessaire. Tu peux nous laisser seul…

Celui qui semblait plus ou moins tenir le rôle de bourreau s’inclina et rangea ses armes.

- Bien Camérier.

Ce dernier mot était emprunt d’une crainte profondément respectueuse, d’un soupçon de vénération même…

- Bien. Il me semble que vous feriez mieux de commencer par vous débarrasser de ce jouet inutile non ? En attendant je peux toujours poser mes questions. Rien de bien compliqué pour le moment. D’ou venez vous ? Et que venez vous faire par ici. Si loin des routes passantes ?

Deux yeux d’un bleu glacial se fixèrent sur l’albinos. Il était clair que les réponses qu’il souhaitait sortiraient tôt ou tard de la bouche de son vis à vis… Mais une bonne partie de son habitude disait clairement qu’il serait peut-être plus sage de ne pas trop lui en dire… Il devinerais bien plus que ce qui serait souhaité dans chaque parole qui serait prononcée.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Immrick De La Recourmière
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 6

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 21 ans
- -:

Sam 13 Juin 2009 - 23:37
Mais dans quel pétrin il a bien pu se fourrer ce crétin là, je le laisse cinq minute et où je le retrouve? Dans une geôle en train de dormir. On ne pouvait pas s'attendre à mieux avec ce gars là, mais bon son réveil va sans aucun doute valoir le coup d'œil, certainement. Ben tien voilà qu'il ouvre un peu les yeux.

-Mghh?

Regarde bien où tu es, mais oui tu commence à te poser la question mon cher frère. Alors 5...4...3...2...1...

-AAAAAAAAAAH! OU SUIS-JE? POURQUOI JE SUIS ENFERME ICI? OUVREZ MOI BON SANG! JE SUIS INNOCENT


Pas la peine de crier espèce de gros débile! Tu crois vraiment que ça va changer quelque chose? C'est pas en leur cassant les oreilles qu'il viendront te délivrer, au pire il te couperont la langue pour te faire terre.

-AAARGH! Mais c'est quoi ça? Une souris? PITIER VENEZ M'OUVRIR IL Y A UN MONSTRE DANS MA CELLULE. UN MONSTRE JE VOUS DIS, IL EST HORRIBLE! PITIER VENEZ A MON SECOUR!

Alala, toi qui fait si souvent le fier, « Eheh, je vous ai pas raconté la fois où j'ai tué une meute de chiens enragé? » Ben il est loin ta fierté, je me demande même si on t'en a jamais donné. Bon t'as pas un crochet ou un truc assez solide pour essayer de te faire un chemin dans ce mur, ou pour menacer le prochain gardien qui ouvrira cette porte. Ah pourquoi je te dis ça, de toute façon tu dois pas avoir d'arme dissimulé sur toi, juste ton épée qu'ils ont vu et qu'ils ont enlevés. Et de toute façon tu m'entends pas alors à quoi ça sert de te parler?
Nous n'avons plus qu'à attendre que le temps passe et qu'on vienne te chercher, ça va être long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Lun 15 Juin 2009 - 18:36
Aheneus se tordait les méninges dans tous les sens pour savoir s'il devait ou non être franc envers son geôlier lorsque des cris se firent entendre depuis une pièce proche. L'homme qui était sur le point d'ouvrir d'ouvrir la porte sursauta et se retourna brusquement vers le mur d'où semblaient venir les appels. Il jeta un œil sur l'autre, resté assis tranquillement sans manifester la moindre surprise, et son visage prit un air terrifié. Ses lèvres tentèrent de balbutier, sans doute des excuses, mais il s'enfuit avant que les mots n'aient franchi ses dents. Resté seul avec son interlocuteur, l'albinos fit semblant d'écouter attentivement afin de gagner quelques secondes supplémentaires de réflexion. Il prit finalement la décision d'être franc… du moins en partie.

"Je… (Il se racla la gorge et reprit d'une voix ferme) J'ai été envoyé par la Cité Blanche pour patrouiller dans les environs. Vous ne l'ignorez sans doute pas (un sourire ironique sembla flotter un instant sur ses lèvres, puis disparu, fugace), des bandits rôdent dans les environs, et la Garde pense que des agents se déplaçant librement en feront réfléchir certains au moins deux fois."
Il sembla sur le point d'ajouter quelque chose mais, si tel était le cas, il renonça, et attendit la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Lun 15 Juin 2009 - 19:41


Bon. L’imbécile de service venait de se réveiller. Ils ne lui auraient sans doute rien fait si il ne s’était pas débrouiller pour s’endetter auprès d’eux d’environ la valeur d’une auberge… En une seule soirée… Ce qui fascinait par dessus tout le maître des lieux chez ce personnage était qu’il était sans aucun doute le plus mauvais joueur qu’il lui eu été donné de voir… Et aussi l’un de ceux qui jouait le plus gros.

Enfin. Il avait un port relativement noble et semblait a peu prés aussi apte a se venter lui même qu’a perdre de l’argent au jeu. Il était difficilement croyable qu’une personne pareille existe réellement… Et-es-ce une couverture ? Un agent bien plus habile que l’autre ? Bien plus fin acteur que cet albinos (au demeurant exceptionnellement maître de lui même) qui se tenait devant lui… Ou alors un simple imbécile ? De toute manière… Dans un cas comme dans l’autre il finirais dans la même situation que l’albinos : mort ou vendu… Vendu de préférence car il rapporterait ainsi de l’argent… Ou peut-être qu’un peu de chaire a sacrifices serait la bienvenue quelque part… Cela resterais a déterminer.

En attendant… Le Camérier semblait hésiter… Devait-il sortir cet étrange personnage et prendre le risque de les interroger simultanément ? Peut-être que le supplice de l’un rendrait l’autre plus Caucase. Et au pire… Au pire il n’était pas réellement seul… Un rapide coup d’œil dans un coin sombre de la pièce le lui rappela. Lui seul pouvait la distinguer… Noir sur noir dans la pénombre… Mais elle assurait que rien ne se passerais mal.

Il hocha donc la tête a l’endroit de l’albinos. Il avait reçu le message. Il était donc bien là en espion. Espérait-il que son honnêteté lui sauverais la mise ? Non mais franchement…

- Et en entendant les hurlement de votre collègue… Vous êtes toujours persuadé que nous risquons de changer d’avis ? Bon… Je suis généreux. Vous serez vendu comme esclave dans le sud. Ou peut-être offerts en sacrifice a quelques gobelins pour qu’ils fassent ce que nous voulons… Cela vous plairait-il ?

Il prononçait ces mots en allant ouvrir la trappe qui retenait Immrick…

- Et puis-je au moins connaitre le nom des mes deux jolis poissons ?


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Lun 15 Juin 2009 - 22:10
Et merde. Aheneus se rendit compte qu'il avait misé sur le mauvais cheval. Espérant, sans oser se l'avouer, qu'il avait été capturé par un soldat de Minas Tirith qui l'avait pris pour un bandit, ou par un simple groupe hors-la-loi sans ampleur qui aurait prit peur à la simple mention de Garde, il avait été sans doute un peu trop franc. Qu'importe, le mal était fait et il était maintenant temps de trouver une solution plus directe. Il était toutefois emmerdé pour sa hallebarde, une arme toute neuve… Il n'avait plus qu'à prier pour la retrouver.

Comme le geôlier voulait apparemment ouvrir le trappe de l'autre gueulard, l'albinos prit sur lui de retarder un peu sa tentative d'évasion afin de voir s'il ne pouvait pas profiter de son compagnon d'infortune. C'est alors que… Une sensation désagréable. Comme un parfum qui flotterait dans l'atmosphère, et dont la signification serait si profondément enfouie dans les replis de son cerveau reptilien qu'elle ne pourrait pas remonter à la conscience. Toujours est-il qu'Aheneus sentait les poils de sa nuque se dresser, et un désagréable frisson descendait le long de sa colonne vertébrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Immrick De La Recourmière
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 6

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 21 ans
- -:

Mar 16 Juin 2009 - 18:43
Mais vas-tu arrêté de gueuler un jour? Tu vas les agacer c'est moi qui te le dis. Tien j'ai cas allé voir ce qu'ils font de l'autre côté. De toute façon j'en peux plus de te voir geindre et pleurer pour une minuscule petite souris, elle presque autant terrifiée que toi, la pauvre.

-AAAAAAAAAAH! MAIS VOUS ALLEZ L'OUVRIR CETTE FOUTUE PORTE! ELLE EST ATROCE!


Alala. Bon il se passe quoi par ici. Ben tien il sont en train d'interroger un pauvre détenu. Lui au moins il a l'air d'être assez dégourdi pour sens sortir, enfin si l'autre n'est pas un meurtrier sanguinaire.

-Et en entendant les hurlement de votre collègue… Vous êtes toujours persuadé que nous risquons de changer d’avis ? Bon… Je suis généreux. Vous serez vendu comme esclave dans le sud. Ou peut-être offerts en sacrifice a quelques gobelins pour qu’ils fassent ce que nous voulons… Cela vous plairait-il ?


Merde, il est tombé où cet abrutis de frangin, qu'est-ce qu'il a fait encore? Olala. Il faut vite qu'il trouve un moyen de s'échapper pour pas finir comme l'autre. Oh non voilà l'taré qui va ouvrir sa porte.

-PITIE LAISSEZ MOI SORTIR BON SANG! JE VOUS DONNEREZ CE QUE VOUS VOULEZ! JE SUIS RICHE VOUS SAVEZ! OUVREZ MOI PAR PITIE!


Tu vas te taire bougre d'idiot, ce gars là n'est pas ici pour rigoler il va te faire ta faite. Tais toi et trouve un truc pour t'en sortir. Non de non, c'est trop tard! La seule chose qu'il te reste à faire c'est de te battre mon frère, bas toi pour ta survie!

Srinch, scrinch!

Il essaye d'ouvrir la trappe. Mais non imbécile ne t'y mes pas juste en fasse cache toi à coté dos contre le mur et frappe le quand il glissera la tête pour te prendre. Mais que fais-tu?

-Merci, merci de m'ouvrir, enfin!

-Et puis-je au moins connaitre le nom des mes deux jolis poissons ?


-Ben j'en sais rien du nom de vos poissons appelez les comme vous voulez qu'est ce que vous voulez que ça me fasse.

Mais quel abrutis fini c'est pas possible comment on peut être comme ça? Mais c'est pas possible t'es pas mon frère!

-Raah c'est bloqué.

Un moment de répit, ouf! Résonne toi bon sang de bois. Mais arrête de l'aider, ne vois-tu pas que tu vas à ta perte?

Srinch! Iiiiih! Bam!

Et voilà qu'en plus tu lui tombe dessus, c'est du jolie. Encore si tu l'avais assommé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mar 16 Juin 2009 - 19:24



Et voilà que l’imbécile de service lui tombait dessus. Exactement. Il le libérait des rats qui semblaient le terrifier et il lui tombait dessus… Et il n’avait même pas la décences de l’attaquer avec une arme un tant soi peu sérieuse… Non mais franchement… A mains nues…

L’imbécile se trouvait effectivement dans une bien mauvaise posture. Mais comme IL voulait encore poser des questions… Il allait donc l’épargner.

Se baissant vivement, le geôlier saisit l’une des mains du mauvais joueur prétendument riche et la plaqua sur sa hanche. Le reste du corps suivit le mouvement et en quelques instants il se retrouva projeté a l’autre bout de la pièce (soit un malheureux mètre plus loin) la tête en bas.

Sans afficher la moindre expression de satisfaction ou de dépit il se redressa et ouvrit a nouveau la bouche. Après réflexion le ton qu’il avait employé jusqu’alors était chaleureux et jovial… Un cave glacée aurais semblée chaleureuse en comparaison de la vois qui sortait a présent de sa bouche :

- Il me semble que j’ai posé une question. Allez vous répondre au vais-je devoir commencer a jouer dés maintenant ? Pour une question aussi anodine ? Ne vous en faites pas… Je te tue JAMAIS mes jouets avant d’en avoir fini avec eux...

L’air ambiant lui même semblait avoir perdu quelques degrés… Et un grognement sourd s’éleva doucement du coin sombre ou était tapie une grand félin noir difficilement repérable…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Jeu 25 Juin 2009 - 10:20
Se retournant vers l'homme projeté contre le mur, il saisit du coin de l'œil deux étincelles vertes. Se figeant, il put discerner assez rapidement des crocs, une gueule, puis… un tigre ? Non, c'était noir, et plus petit. Qu'était-ce ? En tous cas, un félin.
La voix glacé le ramena à la situation présente, à savoir un merdier comme jamais il n'en avait connu. Se retournant vers l'homme en face de lui, il constata un changement dans sa physionomie, un changement infime, mais qui prouvait néanmoins que la situation commençait à l'exaspérer.
Ouvrant la bouche et plaquant sur son visage une expression qu'il espérait de terreur pure, Aheneus chevrota :

"Je… je, je suis Zevran, un simple soldat ! Me tuer ne vous servira à rien… J'ai pas d'importance… Mais la Garde viendra, et vous tuera !"

Espérant que l'incohérence de ses propos déstabiliserait son geôlier, il jeta un œil sur son compagnon de malheur, histoire de voir s'il pouvait être de quelque secours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Immrick De La Recourmière
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 6

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 21 ans
- -:

Dim 28 Juin 2009 - 23:01
Mais relève toi! Ne reste pas le cul en l'air et la tête écrasé contre le sol, mais c'est pas possible! Allé hop, hop, hop relève toi!

-Hum... Je m'appelle Immrick mon seigneur, pardonnez moi de vous avoir offensé.


Mais bougre d'andouille, ne t'excuse pas, t'es vraiment un moins que rien ma parole. Alors maintenant il doit bien te sous estimer, enfin, heu... T'es vraiment comme ça d'habitude, mais heu... Essaye de prendre du poil de la bête, et saute lui dessus pendant qu'il croit que t'es rien.

-AAAAAH! C'est quoi ça? UN FAUVE! TOUS AUX ABBRIS! SAUVE QUI PEUX LES PLUS RICHE D'ABORD!

QUOI? Mais Immrick, tu le fait vraiment, oui c'est bien cour vers lui pour l'assommer un bon coup! Oh non! Pourquoi tu lui saute dans les bras? C'est pas vrais? Je fais un cauchemar?
Ah! Ok il y a vraiment quelque chose dans le noir de cette salle. Oui à quoi je m'attendais aussi? Immrick allait se battre... Pfff... Bon il reste plus qu'à savoir ce qu'est cette bestiole... Et ce qu'elle fait là...Il ne semble pas effrayer l'autre prisonnier, et il doit être avec l'autre taré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 28 Juin 2009 - 23:46


Im-bé-ci-le. Aucun autre mot pour décrie celui qu’il venait de faire sortir de sa cellule. A peine avait-il été envoyé valsé contre un mur qu’il se relevait et en redemandait… Il fut servi. Et plutôt deux fois qu’une. Cette fois au lieu de simplement éjecter l’idiot contre le mur il pris le loisir de lui envoyer deux violents coups au plexus solaire ce qui aurais au moins le mérite de calmer son ardeur.

Toujours aussi calme il retourna vers l’autre prisonnier et lui adressa un sourire posé :

- Pourquoi vous tuer devrait-il me servirai a quelque chose ? Il n’y a pas besoin d’utilité pour tuer. C’est un plaisir qu’il faut prendre parfois…


Implacable il le saisit au visage et s’approcha de lui pour murmurer a son oreille :

- Il vaudrait mieux que vous me convainquiez que vous garder en vie puisse m’apporter quelque chose je pense… Ne vous en faites pas trop… Je suis ouvert d’esprit.

Il repoussa l’albinos en arrière avec violence et couva successivement du regard les deux prisonniers… Il était évident que leur soutirer des informations serait une perte de temps… Ou un passe temps agréable. Après tout c’était encore a eux de décider de ce détail là… D’autant qu’un ou deux corps en plus pour la cérémonie du lendemain pourraient faire bon effet… Mais Ils auraient peut-être une idée digne d’intérêt… Une idée dont il pourrait tirer quelque avantage…

La balle était dans leur camps.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Mer 1 Juil 2009 - 13:58
[HRP]désolé pour l'attente, je m'étais déco sans le savoir donc il ne me marquait aucun nouveau message :$ [/HRP]

Avisant son camarade d'infortune qui se relevait, il s'en rapprocha et, tête baissée afin que le geôlier ne puisse percevoir le mouvement de ses lèvres, lui demanda s'il savait ou étaient entreposées les armes. Mais un feulement empêcha l'autre de répondre. Ne connaissant aucun animal poussant ce genre de cri, il s'arrêta et tenta de voir un peu mieux le félin. Une longue queue, des pattes à coussinets, au bruit, griffes rétractables sans doute, peut-être de la taille d'un petit guépard…

Se disant qu'il valait mieux être préparé à l'assaut d'un telle bestiole, il fit remonter son stylet jusque dans son col de manche, le bras prêt au moindre mouvement. Estimant au mieux la portée d'un bond du fauve, il se recula jusqu'à penser le forcer à prendre un peu d'élan pour l'attraper, et donc pouvoir prévoir ce bond.

Parlant à l'autre homme derrière lui, il lui expliqua la suite : distraire le geôlier à l'aide d'un certain objet en possession de l'albinos, puis courir vers la porte derrière lui, en s'occupant de la bête au besoin, puis courir vers la salle d'armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Immrick De La Recourmière
Noble du Gondor
Noble du Gondor
avatar

Nombre de messages : 6

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme
- -: 21 ans
- -:

Lun 6 Juil 2009 - 19:31
[hrp] Dsl j'ai eu quelque petit soucis. J'espère que l'attente ta's pas trop embêtée.

C'est bien relève toi. T'as mal? Bien sur que t'as mal... Ben ça t'apprendra espèce d'attardé des plaines.
Bon écoute bien le mec tout blanc maintenant, grâce à lui t'as au moins une petite chance de t'échapper. Pfff... Pas possible un gars comme lui... Sauter dans les bras de celui qui veut vous faire la peau...

-Vous êtes sur que c'est bien prudent... Il est quand même très fort ce gars...


Ben oui il est fort espèce d'abrutis. Toi quand on mettra les cons en orbite, t'auras pas fini de tourner...
Bon j'espère que tu as tout compris, c'est bon? Il va occuper le geôlier et toi tu fonce dans la salle d'arme, et avec un peu de chance tu pourras te défendre avec une jolie épée. Ce que je doute que tu fera bien sur... Il faudrait que dès que tu peux tu lui lance une arme pour qu'il puisse te défendre, où c'est toi qui distrais l'autre, au moins le gars tout blanc aura une chance de sens sortir...

-Et cette bête là? Elle doit aussi être vachement dangereuse je pense.


Quand je pense que des fois tu racontes que tu as tué des troupeaux de bêtes féroces... Tu me fais honte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Ven 10 Juil 2009 - 10:01
Aheneus balaya les questions de son coéquipier d'un vague geste de la main, ne voulant pas avouer que le félin noir, dont l'espèce lui était parfaitement inconnue, l'inquiétait aussi beaucoup. L'éloignant de son esprit, il compta jusqu'à trois, attrapa le jeune noble par le bras et le lança devant lui. Aussitôt le gros chat lui bondit dessus toutes griffes dehors mais, l'ayant prévu, l'albinos lui rentre dedans par l'épaule, l'envoyant percuter le mur opposé. Ne s'occupant pas de son coéquipier qui devait normalement être en train d'enfoncer la porte, il fit un bond sur le côté pour esquiver le geôlier qui les regardait avec un rictus ironique. Ne s'en préoccupant pas, il sauta sur le fauve et lui enfonça son stylet dans la cage thoracique. Malheureusement, la bête était vive, et la lame se planta dans son épaule. Rugissant de douleur, elle tenta de mordre, mais une main brutale lui maintint la gueule contre le sol. Aheneus la poignarda encore plusieurs fois, puis s'écarta pour se rapprocher de la porte. Elle n'était sans doute pas morte, mais au moins était elle diminuée pour un temps certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Jeu 23 Juil 2009 - 14:17


Ainsi ces imbéciles voulaient s’évader ? L’albinos se battait relativement bien. C’est parfaitement impassible qu’il laissa ce dernier s’attaquer a la bête. Il fallait bien voir de quoi il était capable. Réellement. Après il verrais bien s’il pouvait en tirer quelque chose…Pour ce qui était de l’autre… Il était clair qu’il avait affaire a un imbécile de premier ordre… Un boulet sur pates. Il essayait tant bien que mal d’obéir aux injonctions du guerrier albinos… Mais comment était-il possible de s’y prendre aussi mal pour enfoncer une porte ?

Songeur le geôlier gardait les yeux dans le vide pendant que son félin de compagnie se faisait abattre sans pitié.

* S’ils se débrouillent bien… Ils pourraient servir mes ambitions… A leur insu… Mais si je les laisse sortir… Hum… Il vas falloir leur opposer une certaine résistance… A défaut de résistance certaine.

Tel un serpent il entra subitement en mouvement… Il saisit l’albinos au cou d’un seul bras et le força a reculer vers le félin qu’il avait maltraité. Un éclair argenté étincela dans sa main. Puis un flot de sang jaillit. D’une main sure il avait achevé son animal de compagnie. Il aurais très bien pu faire subir a son prisonnier le même sort… Mais il préféra l’expulser contre son camarade et la porte d’un puissant coup de pied.

Alerté par le vacarme un gardien ouvrit la porte alors que volait vers le trio composé de deux prisonniers cherchant a s’échapper et un homme voulant les en empêcher une dague… Une dague qui emporterais presque surement l’un d’entre eux.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Jeu 30 Juil 2009 - 11:23
Chassant les étoiles qui encombraient son champ de vision après l'impact contre la porte, Aheneus n'eut que le temps de se jeter sur le côté lorsque le geôlier ouvrit la porte. Alors que ce dernier écarquillait les yeux, un talon entra en contact avec son menton, le renvoyant violemment en arrière. Attrapant son compagnon d'infortune par le bras, il l'entraîna à sa suite dans le couloir.

Il n'avait pas fait deux mètres qu'une main ferme s'agrippa à sa cheville : le garde, que son casque avait protégé des dommages de la chute, comptait bien l'empêcher de continuer son chemin. L'albinos n'eut que le temps de sortir son stylet avant que le nobliau ne lui sautât dessus en hurlant, frappant la tête casquée de ses poings. Sonné par le bruit plus que par les impacts, le garde ne put se protéger de la lame qui perfora sa gorge. Le laissant agoniser, Aheneus entraîna de nouveau Immrick dans les couloirs, poursuivis par les pas du malade au chat géant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Jeu 13 Aoû 2009 - 23:36


Bon. Ils allaient s'enfuir. Parfait. C'était exactement ce qu'il voulait. Ce n'était pas une raisons pour les laisser s'en sortir aussi facilement. Il fallait leur laisser quelques souvenirs...C'est pourquoi l'homme s'élança a leur poursuite d'un pas leste...

Il ne mis pas longtemps a les rattraper... Cette fois encore il lança une de ses dague histoire de les ralentir... Mais, a son grand déplaisir, une irrégulatitée du chemin le fit trébucher au dernier moment... La dague fendit l'air mais au lieu de passer entre les deux fuyards pour les effrayer elle vint se ficher dans la jambe du nobliau qui s'effondra dans un cri de douleur. Tant pis pour lui. Ils allaient le garder. Un minimum de dignité, que diable... Ils n'allaient pas laisser s'échapper un boulet pareil blessé a la jambe. Pour l'autre... Les ordres étaient clairs. Il faudrait qu'il se débrouille.

Pareil a un félin, il s'abatis sur les fuyards, assommant proprement l'imbécile et jetant au sol l'autre d'un coup au ventre.

HRP//Il est clair que tu n'a aucune chance si tu le combat lui. Donc une seule alternative : la fuite. Tu a carte blanche a un détail prés : a la sortie un gardien t'attend. Ne l'expédie pas... Il est solide... Tu vas devoir le combattre sérieusement. Ha et oui : Immrik ne peux pas continuer le rp... donc laisse le en plan ^°^//HRP


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aheneus
Agent de l'Ombre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 25

~ GRIMOIRE ~
- -: Humaine
- -: Inconnu
- -:

Dim 6 Sep 2009 - 11:29
[HRP] Pauvre Immrik [HRP]

Aheneus reprit sa respiration en un instant. Le cri de l'autre fuyard l'avait alerté, et il eut heureusement le temps de contracter ses abdominaux avant de recevoir le coup. Néanmoins, celui-ci l'avait sérieusement atteint, et il laissait penser que le geôlier portait des gants de métal, ou tout du moins des renforts aux doigts. Réalisant en une fraction de seconde que le noble malchanceux était condamné, il l'abandonna et se précipita vers la porte au bout du long couloir. Alors qu'il distançait peu à peu son poursuivant, il enfonça le lourd battant de bois en le percutant de toute sa vitesse. Non verrouillé, il s'ouvrit et Aheneus entendit le bruit d'un corps projeté contre un mur. Négligeant ce garde, il bondit de nouveau en avant.

Il sentit alors une poigne serrer sa cheville, et il chut brutalement sur le sol. Lançant sa deuxième jambe contre la main qui le tenait, il réussit à se dégager, et se releva. Il faisait face à un colosse qui emplissait presque l'espace du couloir. Le garde se retourna, et abaissa le lourd loquet de la porte. Profitant de ce geste inconsidéré, il se précipita vers la porte suivante, à quelques mètres de là, avant de se rendre compte que celle-ci était verrouillée. Le garde lui adressa alors un sourire édenté :

« Eh oui, c'est fermé, et la clef est dans ma bourse, à ma ceinture. Il te faudrait me tuer pour passer, mais ce n'est encore jamais arrivé, comme tu peux t'en douter. »

Il s'interrompit un instant, le visage tendu en avant dans l'attente d'une réponse, provocatrice ou terrifiée, mais ne reçut qu'un coup de talon dans le sternum qui le plia et le fit percuter la porte, puis un coude qui lui envoya la tête contre le sol, lui cassant le nez dans une gerbe de sang. Il passa ensuite la main à la ceinture de sa victime pour attraper sa bourse, mais dut se rejeter en arrière lorsque la brute roula sur elle-même pour se relever. Se rendant compte que son adversaire était plus coriace que prévu, chacun des combattants se prépara à un combat éprouvant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anima-beyondfantasy.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une journée aux allures simples ? RP LIBRE
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor-
Sauter vers: