[Passé]A la recherche de Niels

Aller en bas 
NtRh
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 19
- -:

Dim 28 Juin 2009 - 22:57
Un jour comme les autres se présentait à moi, Deanor.
Un magnifique soleil brillait haut dans le ciel bleu, dépourvu de nuages, lorsqu'un coursier vint à ma rencontre.

Cela faisait maintenant deux jours que je m'étais enrôlé dans l'armé, et toujours aucun signal de bataille. J'étais donc devant ma maisonnette, en train de pêcher au bord du Brandevin. Mon grand-père était un passionné de pêche, et il m'avait initié aux rudiments de cet art pendant sa retraite forcée. Ce misérable coursier me fit rater ma prise, car, au moment où un énorme poisson selon la force mordait à l'hameçon, il cria mon nom à pleins poumons.
D'abord frustré, je repris ma serennité habituelle lorsqu'il m'informa de l'objet de sa venue. J'étais convoqué par un lieutenant d'Amon Sul, car l'on avait là-bas besoin de moi. Il n'en savait pas plus.
Lui donnant 20 £ (ma petite bourse diminua d'autant), je rentrais chez moi, afin de me préparer.

Je m'habillais avec ma tenue traditionnelle de rôdeur, et je me mis en marche... enfin, en course, plutôt.
Je coupais à travers champs, bosquets et autres routes, pour arriver à Fornost en milieu d'après-midi. Je pris juste le temps de boire à la fontaine du village, et je reprenais mon chemin en coupant toujours par la campagne. J'étais dans mon élément, et cela faisait bien longtemps me semblait-t-il, que je n'avais pas senti le vent me fouetter le visage en courant. Je frôlais les branches des arbres, et courais seul dans la plaine, lorsque je vis soudain, au clair de lune, une tour qui me semblait alors magnifique et pleine de beauté, la tour d'Amon Sûl.
Je me pressa d'arriver, le sourire aux lèvres, et, j'arrivai enfin aux portes du Mont.


Dernière édition par Deanor le Lun 29 Juin 2009 - 8:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Dim 28 Juin 2009 - 23:30


Un voyageur. Seul. Il était bien inconscient… Pas que l’endroit soit réellement dangereux en temps normal… Simplement que aujourd’hui Siam était là… Simplement que ce voyageur avait choisi le mauvais jour, la mauvaise route, le mauvais moment. Pas de chance. Vraiment pas de chance…

Mais bon. Avant de décider de ce qui allait lui arriver de désagréable il était préférable de voire ce qu’elle pourrait tirer de lui… Sait-on jamais… Il y avait peut-être moyen de tirer quelque agrément de ce voyageur… Et après tout… Selon le personnage elle se paierais volontiers un brin de compagnie pendant le voyage qui l’attendait…

Voilà qui était décidé. Elle allait lui parler et déterminerais la marche a suivre ensuite : profiter de lui, le tuer et emporter l’argent ? profiter de lui et emporter l’argent ? Le tuer et emporter l’argent ? Emporter l’argent ? Profiter de lui ? Voire même l’accompagner ? Ou plutôt se faire accompagner ?

La voleuse s’avança donc sur la route coupant le chemin a Ranger.

- Hé ! Voyageur ! Que faites vous par ici et ou allez vous ?

Attentive elle caressait le manche de la dague passée a sa ceinture tout en détaillant la silhouette de celui qui était plus ou moins sa proie… Rapidement elle mis de côte toutes les options dans lesquelles elle ne profitait pas de sa personne.


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NtRh
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 19
- -:

Lun 29 Juin 2009 - 8:17
Je marchais dans les rues d'Amon Sul. C'était la nuit et je ne savais pas où aller. Je n'étais jamais venu dans cette cité.

Soudain, sorti de l'ombre, j'aperçus une demoiselle qui me parraissait fort belle tout d'abord. Elle s'avança vers moi en me demandant ce que je faisais. Ma vision s'envola d'un coup, à cause du ton rustre et fort sur lequel elle m'interpellla.

De par mon jeune âge, je ne faisais pas attention à certaines choses, mais j'observais bien d'autres qu'un homme peut ardemment désirer. Comme la courbe naissante de sa poitrine, par exemple.

Comme j'étais également frustré de m'être fait appeler comme ça, un simple « voyageur », moi, qui était un rodeur du Nord, depuis deux jours certes, mais rôdeur tout de même, je décidais de l'appeler par le même sobriquet.

-Hé, voyageuse ! Qui je suis et où je vais sont des choses qui ne regardent que moi.

Mais je me dis soudain que cette réponse la vexerai fortement, et que tout mes rêves les plus fous s'envoleraient avec elle.

-Mais comme vous me parraissez fort galante et bien aimable, je veut bien vous le dire. Je suis Deanor, fis de Bromund. Je suis un Rôdeur. Je suis venu à Amon dans le cadre d'une mission très importante et ultra-confidentielle que je ne peux vous dire.

Je dis cela afin de l'impressioner, car je ne savais même pas de quoi ma quête ressortait.

-Voilà, vous savez tout de moi, ou presque. Mais je ne peux pas en dire autant de vous. Faisons un bout de chemin ensemble pendant que vous me racontez votre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Lun 29 Juin 2009 - 11:36


Bon… Apparemment la partie la plus agréable du programme ne poserais aucun problème. Restait a savoir si le reste présentait un intérêt quelconque pour le moment… Premier mon point pour lui : ils allaient dans la même direction. Deuxième bon point : sa mission. Si elle arrivait a lui tirer les vers du nez… Cela intéresserai sans aucun doute certains personnages en plus haut lieu… Ce dont elle pourrait tirer quelque avantage.

Voilà. Elle savait ce qu’elle ferais pendant une partie du voyage. Plongeant ses yeux dans ceux du rôdeur elle roucoula :

- Je ne sait pas si les rôdeurs ont un nom… Mais j’aimerais bien entendre celui du voyageur qui est en dessous… Pour ce qui est des voyageuses certaines d’entre elles se font nommer Siam… Oui… Ce sera Siam pour toi puisque c’est ainsi que me surnomment mes intimes…

Elle n’était pas mécontente des effets qu’avait visiblement ses charmes sur ce jeune homme… Car cela lui faciliterais grandement la tache. Etant donné qu’elle voulais en savoir un maximum en en disant un minimum… Il allait falloir feinter… Et surtout savoir ce qu’elle allait pouvoir lui dire de son passé. En attendant elle enchaina :

- Tu me propose donc de profiter de ta compagnie sur le chemin qui nous attend ? Je me rend moi même a Amon Sûl… Pour des affaires personnelles…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NtRh
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 19
- -:

Lun 29 Juin 2009 - 12:12
Siam...
Quel nom magnifique....

Elle était dangereuse, oui. Elle me mettait en danger, je le savais bien. Derrière ce joli visage se cachait un venin de serpent. Je le savais, et je n'y ai preté garde.
Ce sentiment de peur était enfoui loin en moi, se laissant submerger par celui du désir, mêlé à l'amour et à la beauté.

-Très bien. Je me rends à la tour de garde, pour avoir plus d'informations sur ma venue à Amon. Je te prierai une fois là-bas de rester à l'extérieur, Siam.

Malgré la charmante créature qui était venue à moi, je n'en oubliais point ce que je devais faire ici.

Tout en marchant vers mon point de rendez-vous, je m'interrogeai en silence sur l'arrivée de Siam. Il es vrai que je ne l'avais pas remarqué jusqu'à ce qu'elle m'interpelle. Je ne pouvais imaginer qu'elle soit venue à moi sans motif particulier.
Mais le seul que je voyais alors était dû à mon charisme incroyable, mais je sut par la suite que je me trompais lourdement.

Il était bientôt midi, et le soleil était pâle dans le Nord, ce qui ajoutait un charme froid à la tour d'Amon Sul.

Lorsque nous fûmes arrivés en haut de la cité, à la tour de garde, je la vis.
La forteresse était très grande, tout en pierres grises. De nombreux gardes étaient siegés aux fenêtres, balcons et autres portes. La lourde porte ne bois était gardé par deux gardes, qui eux, me paraissaient terrifiés en me regardant, à l'idée de devoir interpeller quelqu'un. Quels couards !

Je décidai donc de me présenter.

-Hé, gardes. Je me présente,je suis Deanor, Rôdeur. On m'a demandé hier de venir ici, et j'ai fais au plus vite. Je demande à entrer afin de savoir qui et quel est l'objet de ma venue ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Mar 30 Juin 2009 - 1:39


Un sourire charmeur a la réponse que lui fit le rôdeur puis un crachat fielleux dés qu’il eu le dos tourné. Ainsi il espérait qu’elle allait rester dehors ? Sans profiter des informations dont il prétendait disposer ? Il était bien prétentieux… Ou ne disposait pas de telles informations et ne voulait pas qu’elle le sache…

Sans un mot elle le suivit, se questionnant sur ce qu’elle avait intérêt a faire… Soit elle le suivait… Soit elle se débrouillait pour être absolument certaine qu’il lui revienne… D’un certain côté la deuxième option lui permettrais peut-être de s’ouvrir une voie pour le contrôler… Une voie pour le mener par le bout de nez… Même si cela signifiait abstinence pour elle.

* Moui… Je vais faire ça… Et questionner un brin le lieutenant avec qui il aura discuté… Ou l’un des militaires présents… Il y en aura bien un agréable dans le lot…

***

Ils arrivèrent finalement a destination. Devant la porte deux gardes… Montaient la garde…

* Que d’originalité tout de même…

Imposant a ses pensées cyniques un brin de discipline, Siam murmura a l’oreille du ranger qui venait de confirmer ses soupçons :

- Ainsi tu ignore les raisons de ta venue ici ? Je t’en veux un peu de m’avoir menti tout a l’heure… Tu me racontera tout ce soir d’accord ? Avant une discutions d’un autre type… Si ce que tu m’a raconté m’a contentée…

Sa voix tentatrice ne pouvait être entendue que par le seul intéressé… Aussi l’un des gardes répondit d’une voix amusée :

- Et votre amie là dedans ? Elle a été convoquée avec vous ? Elle peux rester en ville mais vous viendrez seul voire le Lieutenant…

Siam savait que cela ne lui poserais aucun problème. Les soldats de garnison étaient aisément corruptibles…

***

Le garde guida le nouveau ranger jusqu’au lieutenant qui lui jeta a peine un regard noir a travers un miroir situé en face de lui de telle sorte que l’arrivant ne pouvait rien distinguer de lui mis a part un œil bleu électrique :

- Vous êtes ?


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NtRh
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 19
- -:

Ven 3 Juil 2009 - 16:12
Lorsque Siam me glissa ces quelques mots, je m'en voulut de ne pas l'avoir entendu approcher... Je n'étais pas resté assez attentif et songeait qu'il aurait fallu reprendre mon entrainement... Je me dit que finalement, ce n'était pas la femme de mes rêves. Trop dominatrice pour moi. Enfin, j'avais renoncé à l'aimer, mais une aventure d'un soir ne me dérangeait en aucun cas...

Même le garde était d'accord avec moi. C'est bien. Il me facilitait la tâche. J'esperais que Siam ne serait pas trop stupide pour nous suivre... Au quel cas...


Le garde me conduisait dans un couloir sombre et gris. Par une meutrière, le vent froid du Nord venait nous lecher le visage.

Enfin, je rencontrais le lieutenant. De par sa carrure et par son statut, il m'impressionnait grandement.
Je ne savais que faire dans ce genre de situaton ! Me prosterner ? Lui baiser ses mains ?
Il me demanda de décliner mon identité...
Et ben ! C'était la 3ème fois en deux jours... J'en étais légèrement agacé...
Il n'avait même pas pris la peine de se retrouner non plus. Ainsi, j'étais si insignifiant que cela ??

-Je suis Deanor, fils de Bromund. Je suis Rôdeur, de l'Arnor. Hier, un coursier est venu me voir, me disant que l'on avait besoin de moi à Amon Sul. Je me suis donc empressé de venir. Jene sais rien du l'objet de ma venue ni de mon "employeur", et j'aimerais en savoir plus.

Au même moment, je fut soudain pris de peur, d'être tombé dans un quelconque piège, tendu par je-ne-sais-qui qui m'en voulait. Un danger planait au dessus de ma tête, tel une épée de Damoclès. Mais je ne savais pas qui tenait l'épée. Pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nidnama
Intendant de Lothlórien - Maître Guérisseur
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 26
Localisation : Ailleurs sans doute puisque tu ne me vois pas...
Rôle : Guérisseur, Elnaith de la maison de la harpe (et accessoirement Elaïne)

~ GRIMOIRE ~
- -: Elfe
- -: 172 ans
- -:

Sam 4 Juil 2009 - 1:48
Le lieutenant daigna enfin se retourner. Il pausa sur son visiteur un regard las. Il s’exprima sur un ton tout sauf martial, le ton d’un homme qui n’a aucune envie de faire ce qu’on lui demande de faire… Mais qui le fait par sens du devoir…

- Bon… Je vais pas y aller par quatre chemins. J’avais un morveux sous ma charge et ce p’ti saligot a filé a l’anglaise. Pas besoin d’vous faire un dessin si ? J’ai point d’homme disponible sous mes ordres. N’empêche que l’cap’tain veux absolument qu’j’m’démerde pour lui remet’ la main d’sus. Comme j’savait qu’y’avait un bleu dispo’ j’t’ai fait mander. Bref. Tu fait c’que tu veux. Tu t’débrouille comme tu veux mais tu me retrouve le mouflet.

Sur ce il se lança dans une description détaillée de l’enfant. Dix ans, une tignasse d’un noir profond incroyablement indisciplinée deux yeux marrons (hé oui… deux…) le visage fin et une tendance très marquée a la filouterie…Pour ce qui était des vêtements il était difficile de prévoir… On le trouvait vêtu n’importe comment… De halions aux livrées de serviteur qu’on lui fournit.

- Bref. Vous m’ramenez le p’tit Pio au plus vite et en bon êtat. C’tout c’qu’j’vous d’mande… Pis pas la peine de m’d’mander si j’ai une idée sur là oui il est alé s’fourer… s’non j’y strait d’jà…


La nuit qui soigne et guérit…
La folie qui m’accompagne…
Et jamais ne m’a trahit…


"Champagne, Jaques Higelin"

Mellon Elencύ tir du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NtRh
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 19
- -:

Mer 8 Juil 2009 - 15:31
Mais pour qui il se prenait, celui-là ??
C'est pas parce qu'il est lieutenant qu'il doit se croire tout permis !!
Non, mais...

Ahlala... Enfin, il m'avait enfin confié la mission.
Un bleu... ainsi donc, j'étais un bleu, un simple bleu que l'on pouvait manipuler comme ça... Un simple objet incompétent...
Et bien non ! J'allais lui prouver, à ce lieutenant minable, que j'allais réussir ma mission, et même le dépasser. Dans quelques années, je reviendrai, et il se prosternara devant le roi d'Arnor (mon imagination était sans limite et j'étais orgueilleux...)

Je sortais de la tour de garde en me demandant où je pouvais commencer mon enquête...
Hum... je décidais d'aller interroger les commerçants...
Je me rendis donc au marché en contrebas.
Je vis derrière son étalage un poissonnier. Celui-ci ne m'inspirait guère confiance, mais bon, il fallait bien commencer...

-Bonjour, excusez-moi. Avez-vous vu un petit garçon d'une dizaine d'années, bruns, avec les yeux marrons ?

Au même moment, je me rendis compte que la description était parfaitement anodine, et que ma quête prendrait un peu plus de temps que je ne l'espérait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Ven 10 Juil 2009 - 23:14
[Comme Nidnama a du te le dire, je reprends la quête car il manque de temps. Désolé d'avoir mis du temps à répondre.]

Le poissonnier releva la tête pour regarder qui l'importunait ainsi. L'homme avait, ironie du sort, des yeux de merlan frit, et ouvrit et referma la bouche pour brasser de l'air comme une carpe. La tête de l'emploi, quoi. Néanmoins, il retourna à ses occupations, c'est à dire cacher les moins frais de ses poissons sous sa meilleure marchandise. Il faut cependant avouer qu'il n'arrivait pas à cacher l'odeur, mais on pouvait tout de même la confondre avec son haleine. Lorsqu'il jugea son étal suffisament présentable, au cas où ce voyageur qui lui demandait un reisgnment avait faim de quelque façon - encore qu'il n'y guère de façons d'avoir faim - il se contenta de répondre un retentissant :

"Ouais."

Merlan frit regarda son interlocuteur tout perdu avec un air fier, content d'avoir imaginé une réplique qui fasse un effet boeuf - une honte pour un poissonnier - et puis, il voyait que cette réponse ne suffisait pas :

"Plein même. Suffit d'regarder dans la rue. J'peux t'donner plein de noms si tu veux. Le fils de chez Lulby, des bons à riens. L'mouflet à la grosse Dubla. Les jumeaux Androd, quoi qu'y ont p'tet' les yeux bleus, eux... Alors, t'en veux d'autres ?"

L'homme fit une moue telle que sa bouche ressemble à un mufle - honteux pour un poissonnier, oui je sais, je l'ai déjà dit. Ai-je déjà précisé qu'il était gras comme un cochon, ce qui est hont... ok, ok - et continua :

"Par contre si tu veux lui mettre une torgnole à celui qu'tu cherche, y a l'marmot de la voisine. Une sale crapule, un voleur... Ou alors ce sale gosse qui vient du chateau et qui joue des tours à tout le monde. Si j' l'attrappais... Mais il te faudrait bien de la chance pour le choper, hé, la moitié de la ville est après lui..."

***

A l'autre bout de la ville, un homme s'apprêtait à passer un des moments les plus heureux de sa misérable existence - et même si son existence n'était pas misérable, cela serait tout de même un moment particulièrement heureux. Le sous-lieutenant regardait la splendide créature qui s'apporchait de lui, avec une démarche qui lui faisait quelque chose. Derrière ce manège, la jolie brune avait bien sûr quelque chose de bien précis en tête. Avec un geste étudié, elle porta sa main gracile à son corsage et La suite de ce message a été censurée par la commission éditorialiste d'Arnor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NtRh
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 19
- -:

Lun 10 Aoû 2009 - 15:30
...Galère...............
Une vraie galère...

Cet affreux hybride merlan-carpe-vache-mufle-porc qui servait de poissonier à cette ville qu'est Amon Sûl ne savait certainement rien... Ou bien.... Je devrais certainement lui graisser la patte (...) pour lui soudoyer quelques informations... Mais s'il ne savait rien, j'allais gaspiller mes pièces...

Je tentais tout de même de l'interroger...

-Si tu veux, je veux bien t'apporter l'enfant... Mais d'abord tu dois me dire où il se trouve...

Il se retourna avec les yeux de merlan plus frits que jamais, me fixa, et retourna à ses affaires, chercher des potentiels clients et essayer de leur vendre ses misérables demi-frères...

Je recommencais à réfléchir si j'allais payer... Enfin il y avait peut-être un moyen...
Au bout de 5 minutes pendant lesquels le poissonier hybride devait se demander si j'allais oui ou non lui acheter quelque chose (car il n'y avait personne qui n'approchait à moins de 4m, portée de l'odeur, de l'étalage), il commença à taper du pied tel un bouquetin enervé, ce qui me décida à lui arrondir ses fins de mois...

Je me retournais afin de mettre la somme dans une autre bourse vide que j'avais et lui tendit :

-Tiens... Prends toute ma bourse, soit 480£, et en échange, je veux des renseignements...

Mais quelle horreur, ces yeux....[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radamanthe
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
Emir de Harondor - Prince d'Ithilien
avatar

Nombre de messages : 3567
Localisation : Minas Tirith

~ GRIMOIRE ~
- -: Homme de Gondor
- -: 53 ans
- -:

Ven 14 Aoû 2009 - 22:34
Le poissonnier décrocha un regard encore plus hideux vers son interlocuteur, le fixant de ses yeux immenses et peu ragoûtant avec une expression qui oscillait entre la béatitude et l'étonnement. 480 en pièces d'or, c'était tout de même une somme, pour quelques phrases... Le pauvre homme n'avait évidemment jamais gagné autant en une journée et, à en juger de la qualité de sa marchandise, il n'avait peut-être même jamais gagné autant en un mois de travail... Aussi c'est avec incrédulité qu'il prit cette offre, mais naturellement, il allait accepter. Encore qu'il devait réfléchir - si, si, il en était capable - à ce qu'il allait dire à cette sorte d'inquisition à laquelle il ne s'attendait pas - clin d'oeil à Forlong -, car pour dire vrai, il ne savait pas grand chose, et il se doutait que si l'homme ne jegeait pas ses informations valables, le marché de tiendrait plus.

"M'apporter l'enfant ? Eh, qu'est ce que tu t'imagines là, si je le trouvais, je n'ferais que lui botter l'cul, rien d'autre. J'fais pas d'mal aux gosses, moi, j'veux pas d'ennuis avec les gardes..."

L'affirmation selon laquelle il ne faisait pas de mal aux enfants était encore à prouver. En effet, tous ceux qui passaient à porter, jeunes ou vieux, sentaient bien l'odeur de son étalage, et on ne pouvait pas dire que cela faisait du bien...

"Nils, il s'apelle, ce démon, ou Nels, un truc comme ça. J'sais pas où il est. J'suis pas d'ceux qu'il embête le plus. Faut dire qu'il a une dent contre trois maisons en particulier. Plorh, le boucher de la ue d'à côté; Amada, la vieille mégère qui vend des fleurs fânées, et le noble Alric... Ceux là, ils ne l'aime pas du tout du tout, l'avorton. Et si tu leur proposais de leur ammenner c'te vermine, ils le garderaient enfermé dans leur cave que ça ne m'étonnerait pas... C'est tout ce que je sais sur ce gosse. Allez, donne le blé maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NtRh
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19

~ GRIMOIRE ~
- -: Dunedain
- -: 19
- -:

Lun 31 Aoû 2009 - 16:40
Après avoir entendu ces informations, je lachais la bourse nonchalamment dans la main de cet hideux personnage, et me retournait, afin de ne pas le voir baver sur ces pièces...

Je comptais donc me rendre chez "le noble Alric"... Je ne tenais pas à voir le cousin du poissonier, et je ne pensais pas qu'une simple fleuriste puisse enlever un enfant...
Ma théorie du kidnapping était assez rapide : je me disais que le gosse n'aurait jamais pu franchir les portes d'Amon Sul, et ainsi, déjouer la surveillance des gardes, quoique... vu les gardes......

Il fallait que je trouve la maison de ce Alric... Je demandais à un vieillard si il connaissait, mais il m'offrit pour toute réponse un rictus horrifié de peur, avant de continuer sa route...
J'étais donc aussi laid que ça ?

Je reposais ma question a plusieurs autres personnes, mais ils m'offraient tous une même réponse globale : "Ne m'approchez pas"

...Hum, apparament, on ne m'aimait guère dans le coin... Quoique, j'ai bien discuté avec le poissonier...
Soit il est stupide, soit c'est uniquement lorsque je parlais d'Alric... Mais pourquoi avait-t-il qualifié cet homme de noble ? Si il était noble, son chateau devrait etre en vue...

...

Après avoir passé plus de deux heures à tourner en rond, je trouvais enfin......la fleuriste.......
Je décidais d'entrer dans le magasin, et je constatais rapidement que les fleurs étaient fanées... Il n'y avait personne au comptoir devant moi, qui était sale et crasseux...
Je tirais sur la sonnette... ! Des bruits de pas approchent.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche de son passé [PV Cassandre]
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Minas Tirith ! :: - Les Terres du Milieu - :: L'Arnor :: Amon Sûl-
Sauter vers: